Avertir le modérateur

26/09/2007

La fumée existe sans feu.

Harcèlement moral : « toute conduite abusive qui se manifeste notamment par des comportements, des paroles, des actes, des gestes, des écrits, pouvant porter atteinte à la personnalité, à la dignité ou à l'intégrité physique ou psychologique d'une personne, mettant en péril l'emploi de celle-ci ou dégradant le climat social. » Marie-France Hirigoyen.

 

Il n'a l'air de rien, de rien de particulier.
Il parle bas, il rougit lorsque les mots doivent être prononcés, en public ou en tête à tête, il se tient courbé, comme en retrait.
Il ne prend pas de décision, le moins possible, en tous cas pas lorsque ses "subordonné(e)s lui demandent de l'aide, quelle qu'elle soit.
Il reste là, tapis dans la noirceur de son âme.
Il voudrait tant être le préféré, celui que nul ne conteste, celui qui jamais ne serait contesté.
Il ne sait pas travailler en groupe, alors il s'applique à tuer le groupe.
Une victime, savamment choisie.
Une femme souvent, mais pas toujours.

Il pourrait être pêcheur de truites.
Il taquine la proie, lui fait croire qu'elle compte pour lui.
Il la flatte, la met dans la lumière.
La confiance s'établit.
La victime ne sait pas qu'elle commence à asphyxier.
La ligne est tendue ; la ligne se tend.
L'hameçon s'incruste dans la chair et les forces vitales quittent le choix du fou.

Le harcèlement moral est insidieux, quasiment improuvable.
Les "autres" pensent toujours qu'il n'y a pas de fumée sans feu et que, si la victime a des galères avec M. X, c'est qu'elle l'a un peu cherché tout de même. Qui plus est lorsque la victime a ce que l'on appelle une grande gueule et qu'elle ne se laisse pas faire.
Mais à lutter on s'épuise, surtout lorsque toutes et tous se dérobent et ne bougent pas une oreille pour faire cesser le jeu pervers.

La victime dépérit, n'a plus d'idées, pleure, maigrit, se sent seule et inutile.
Elle commence même à faire quelques erreurs.
Le harceleur jouit de cela, il s'en défend, mais il en jouit.
Il voit dans ces erreurs ou ces accès de colère, la preuve irréfutable de son sens incroyablement performant de la déctection des éléments perturbateurs qu'il fait éradiquer de l'entreprise (ou autre).
Le piège se referme.

Attaquer en justice un harceleur moral est extrêmement dangeureux et difficile.
Et si lon ne trouvait plus de travail ensuite.
Et si des représailles avaient lieu sur les proches.
Des pressions ignobles.
Et puis, il faut être en capacité de fournir des preuves, des témoignages d'autres qui voient ou pire, qui subissent eux aussi.
Qui est capable de prendre un tel risque pour un collègue ?

Le harcèlement moral existe.
Il peut même, quelques fois, conduire un harcelé à se donner la mort.
Et dans ce cas affreusement extrême, le harceleur ne pensera jamais que c'est "à cause de lui", il pensera que l'autre était fragile et la page se tournera.
D'ailleurs, les victimes sont souvent fragiles... Cela peut aussi être toute leur force.

 

Laflote.

Commentaires

ze first?

Écrit par : skalpa | 26/09/2007

Merci de ce post matinal avant une petite pause internet jusqu'au we pour ma part....

Écrit par : skalpa | 26/09/2007

parfaite description clinique, Laflotte. Applicable au travail bien sûr, mais aussi dès le temps béni de la jeunesse, à l'école (souvenirs pénibles)

Écrit par : brigetoun | 26/09/2007

Touchée... Pas le temps ce matin, je pars. A tout à l'heure

Écrit par : agathe | 26/09/2007

belle description, applicable aussi en famille (en plus du travail et de l'école)

et comme tu l'écris il est très difficile de lutter quand on en est la victime;
en particulier parce que les autres ne te croient pas.

en fait les victimes sont généralement. des personnes brillantes, que le harceleur va vider de leur énergie, pomper le sang.

le livre de Marie France Hirigoyen peut être d'une grande aide, car elle décortique le phénomène et donne des clés à la victime, plus exactement elle donne lui donne confiance.

Écrit par : céleste | 26/09/2007

"D'ailleurs, les victimes sont souvent fragiles... Cela peut aussi être toute leur force."
(Laflote)

dit le bourreau en donnant le coup de grâce

Écrit par : pan! | 26/09/2007

@ pan! : ???????

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Je le savais!

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

@Laflote
Moi aussi je t'adore Laflote.
Plier ne jamais rompre.
Toujours chercher une bouffée d'air, des appuis extérieurs, syndicats, associations.

Écrit par : nef | 26/09/2007

@ nef : on m'appelle aussi "le roseau" ;-))

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

@ odm : ne tire pas de conclusions hâtives cher odm... Cela ne te ressemble pas !! ;-)

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

birmanie
"Armés de bâtons, les policiers ont réprimé mercredi une première manifestation, frappant des étudiants et des moines bouddhistes. Une centaine de personnes ont été arrêtées, mais quelque 200 bonzes, entourés par une chaîne humaine, défilent à nouveau."

Écrit par : info | 26/09/2007

> birmanie, la répression commence
Ecrit par : info | mercredi, 26 septembre 2007 08:52

Juste comme ça, je suis curieux de savoir quelle sera la réaction de notre ministre des affaires étrangères. Nul doute qu'il condamnera cette violence avec la plus grande vigueur, comme il l'a déjà fait à l'égard de ce pays par le passé ;-(

http://www.investigateur.info/news/articles/article_2003_12_11_mercenaire.html
http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=2950

Écrit par : Veig | 26/09/2007

Excellente description, je n'en attendais pas moins de toi :) ne bouge pas laflote, je declenche la guerre totale demain soir 18 h 55 chez ruquier :)

Tonvoisin Debureau
Ministère autonome de la valeur travail
"travailler avec des cons"
chasse aux cons de bureau tout azimut

Écrit par : tonvoisin | 26/09/2007

@@Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 08:18

ton billet me fait mal..
c'est moi qui ai signé Pan!

les victimes sont des victimes.. de l'indifférence

le harcellement est un viol.. un meurtre.. programmé..
le harceleur est un tueur.. et il le sait.. il veut la mort de l'Autre..

le harcelé n'a aucune force devant son assassin..
il se tuera si personne qui l'entend.. s'il est seul..si ses "amis" le jugent "fragile"..
ce sont ces "amis" là qui tourneront la page .. pour enterrer leur lâcheté

mais merci à toi d'avoir abordé le sujet..

Écrit par : Maghnia | 26/09/2007

bravo laflote, belle description sèche et tendue..ce qui ne vous détruit pas vous rend plus fort..

pour rejoindre Veig et info..

"
Birmanie: gaz lacrymogènes contre des manifestants à Rangoun

La police birmane a fait usage de gaz lacrymogènes pour tenter de disperser un millier de personnes emmenées par des moines qui manifestaient à Rangoun, selon des témoins. Au moins 100 personnes, dont des bonzes, ont été arrêtées.

Trois manifestations se poursuivaient vers 13h00 (08h30 suisses) dans la plus grande ville de Birmanie, ont ajouté ces sources. Dès ce matin, des soldats et des policiers anti-émeutes birmans s'étaient déployés autour d'au moins six monastères bouddhistes de Rangoun, à la pointe des manifestations des derniers jours contre la junte militaire, ont rapporté des témoins. La ville est depuis la nuit de mardi à mercredi placée sous un régime de couvre-feu nocturne et d'accès restreint.

Par ailleurs, une camionnette de police avec à son bord 30 policiers anti-émeutes se trouvait près de la résidence de l'opposante Aung San Suu Kyi.
(ats / 26 septembre 2007 08:58) "

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

@ Maghnia : il n'y a rien de dégradant à être "fragile"... Ce que je mets derrière ce mot, c'est sensible, apparemment inadapté(e) à la vie au boulot (ou plus généralement en société), c'est, pour moi, tout le contraire d'une mauvaise chose...
Quelqu'un de "fragile" peut avoir un plus grand sens de ce qui est "normalement" acceptable ou pas...
Je ne sais pas si je suis bien claire ce matin ;-]

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

"...ce qui ne vous détruit pas vous rend plus fort..."
Ecrit par : Pamela de Barres | mercredi, 26 septembre 2007 09:30

Rien n'est moins certain... On peut juste "survivre" après avoir été détruit...

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

keskissepasse laflote ?
ça va pas ou kaisse ?

kelkun t'embête ?

dis-moi tout, je vais t'aider.

Écrit par : totoleheros | 26/09/2007

Pas de conciliation?

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

merci pour tes iens veig, très instructif putain

Écrit par : HH | 26/09/2007

Merci Veig , excellent ton lien :
http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=2950

Écrit par : HH | 26/09/2007

@ totoleheros : le propos n'est pas là, mais tu es bien urbain (mouarf) de t'inquiètez r'ainsi... ;-)

@ odm : et dans "conciliation", il y a ...

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

inquiéteR... Rah !

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

le harcellement est un viol.. un meurtre.. programmé..
le harceleur est un tueur.. et il le sait.. il veut la mort de l'Autre..
Maghnia | mercredi, 26 septembre 2007 09:24.
Il veut la mort de l'autre, une proie, toujours un taureau de corrida, toujours avec les spectateurs acclamant le joueur. Tous, dans l'arène veulent être le héros qui ose planter les brandilles, tous s'en amusent, tous attendent le coup de grâce. Puis on passe au suivant.
Comment va-t-il s'y prendre cette fois? Sur la biche isolée, seule, toujours isolée. Toujours isolée. Toujours seule. Dans la vraie vie sur Youtube une vidéo vue 10 millions de fois, les buffles chargent les lions qui ont isolé un jeune, les encornent et les jettent à l'eau, mais se sont des animaux. Mais oui il y a des feux sans fumée

Écrit par : martingrall | 26/09/2007

Souvent confronté à des salariés victimes de harcèlement, je leur donnais le conseil d'éviter d'attaquer sur ce point!
Bien sûr dans les cas extrêmes et en cas de traces laissées par le harceleur, courriers, témoignages de tiers à l'entreprise, la stratégie peut être différente.
Je préfère aller gratter du coté des comportements illégaux bien objectifs et on trouve toujours!
Bien entendu le principal problème est d'obtenir les témoignages des collègues. La encore, il faut comprendre leurs réticences!

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

A priori les événements de Birmanie semblent éloignés du cas du harcèlement moral évoqué par le beau billet de laflote de ce matin.

Or, à y regarder de plus près, la notion de "fragile", telle que l'emploie l'auteure du billet renvoie parfaitement, mutatis mutandis, à la situation d'Aung San Suu Kyi et, au-delà d'elle, au peuple birman, harcelés par une poignée (rapportée à l'ensemble de la population) de bourreaux, sans que ce harcèlement ne parvienne à les faire plier.

ces personnes "fragiles" en effet, selon la définition de Laflote, ont su s'apercevoir de ce qui était acceptable de ce qui ne l'était pas et se sont mis en tête de le faire savoir à leurs harceleurs. Avec toute la difficulté et les risques qu'il y a à le faire, là aussi.

Evidemment, le but de mon propos n'est pas de noyer la question du harcèlement moral au travail sous le harcèlement et la violence qu'un régime politique applique à l'ensemble d'une population. Il est plus modestement de souligner la base commune entre des situations au demeurant très différentes les unes des autres.

Écrit par : en passant | 26/09/2007

@laflote
Bien vu, on n'en parle jamais assez. C'est plus fréquent qu'on ne croit, notamment dans les grandes entreprises. J'ai un copain apparemment très costaud qui a vécu cette situation. Il ne s'en est sorti qu'en parlant discrètement autour de lui et à sa DRH, et en changeant de service (car le harceleur était "protégé" par le haut).
Mais, si je peux me permettre, c'est vrai que ta phrase de chute n'est pas très claire.

Écrit par : etrun | 26/09/2007

"à lutter on s'épuise, surtout lorsque toutes et tous se dérobent et ne bougent pas une oreille pour faire cesser le jeu pervers."

Il me semble que le problème est surtout celui de la faiblesse du collectif de travail et d'une organisation qui souvent la provoque. C'est dans ce contexte que des harceleurs peuvent développer toutes leurs capacités de nuisance.

Et je ne parlerai pas de "fragilité" à propos des victimes. Au contraire, c'est leur force, leur souci du bon travail qui sont attaqués : elles sont un symptôme et non la cause des problèmes ; et plutôt que de traiter la maladie (pourquoi telle organisation du travail entraîne du boulot ne correspondant pas aux règles du métier ?), le harceleur, souvent en position hiérarchique, peut s'épanouir.

Quant à son action, la description est parfaite. J'ajouterai seulement qu'il passe énormément d'énergie à diviser le groupe, et que malheureusement ça réussit souvent car il l'attaque là où il est faible.

Face à cela, la seule solution, outre la révolution bien sûr ;-), c'est de faire appel au collectif (de travail, syndical) et d'alerter l'institution ou l'entreprise au plus haut niveau, en ayant le souci de garder les traces et témoignages du harcèlement dont l'aspect destructif consiste surtout à saper la confiance en soi : rendre faible celui qui semblait si fort au harceleur qui n'est souvent qu'une personne profondément apeurée doublée d'un pervers narcissique.

Votre billet permet de parler d'un phénomène qui se répand et montre à quel point le travail est malade : ce n'est pas une question de personne. Phénomène normal dans une société où la "chanson du marchand" est sur les lèvres des plus hauts dirigeants.

Sur ces sujets, outre Hirigoyen, on peut lire Dejours et Davezies (cf. http://www.emergences.fr)

Écrit par : juliette dze | 26/09/2007

Mais oui il y a des feux sans fumée, pour consumer, lorsque l'impuissance du pêcheur se révèle.

Écrit par : martingrall | 26/09/2007

C'est tellement vrai tout ça, surtout quand on en a fait la triste expérience. Mon harceleur s'attaquait effectivement exclusivement aux femmes, de préférence très jeunes et un peu timides: il n'aurait pas eu le courage de se colleter à un mec ou à une fille un peu grande gueule.
C'était il y a vingt ans et j'ai mis longtemps à comprendre ce qui s'était passé, à effacer le sentiment horrible que j'avais forcément été en faute pour subir cela: à l'époque on ne parlait pas du harcèlement moral au travail.
Merci pour ce billet et bonne journée à tous.

Écrit par : Tristana | 26/09/2007

Bon billet ce matin. On avait déjà un peu parlé de la personnalité des harceleurs lorsqu'il avait été question des pervers narcissiques sur l'ancien DEL, au moment où deux beaux spécimens avaient décidé de s'en prendre à José.
Quelques liens :
http://www.ajc-violence.org/pages/conseils.html
http://psychotherapeute.blogspot.com/2007/06/ce-matin-entre-deux-rendez-vous-je.html
http://www.esseclive.com/infirmerie-essec/actualites/05051-la-violence-perverse.htm

Le dernier lien est un document diffusé par l'infirmerie des écoles du groupe ESSEC. Ce groupe d'écoles de commerces de haut niveau est à mon avis un milieu très propice à la concentration de ce genre de personnalités...

Écrit par : Veig | 26/09/2007

Le harcèlement peut commencer à la naissance, un enfant hypersensible, un parent pervers ; ça peut durer au collège puis au lycée, avant y avait le service militaire... Etc...

Écrit par : areuh | 26/09/2007

@Laflote>"Le harcèlement moral est insidieux, quasiment improuvable."
comme tu as mille fois raison, on peut être témoin et ne rien "voir"....ces sont des plaisanteries " quel boulet tu fais", " tu es lente..." ou alors ton nom est donné à la cantonnade pour péciser un exemple, tout celà sur fond de franche camaraderie, d'équipe soudée et de chef hyper cool...la personne déja fragilisée par une maladie et de moins en moins présente, et puis un jour elle vous dit qu'elle démissionne, qu'elle porte plainte pour harcèlement moral, et vous vous n'aviez pas décelé sa souffrance..

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

Si l'on ne veut pas perdre le sens de la notion et de ses domaines d'applications particuliers, il convient d'ajouter au terme de harcèlement un déterminant : harcèlement moral, par exemple, ne recoupe pas exactement le champ sémantique du harcèlement sexuel, de même le harcèlement au travail n'est pas l'exact synonyme du harcèlement domestique, etc. Tout n'est pas pareil et chacun ne concerne pas les mêmes agents et n'a pas les mêmes implications.

Cela va sans dire mais encore mieux en le disant.

Écrit par : en passant | 26/09/2007

Vraiment, de nombreuses perles dans le Canard Enchaîné de ce matin. Devrait être remboursé par la Sécu, çui là.
Le plus inquiétant:
A en croire l'oiseau, le bombardement de l'Iran est programmé entre la fin du ramadan et le début 2008. C'est Israël qui bombardera d'abord, avec l'aide des US?
Et que fera celui qui ne cesse de courir pour remplacer Tony Blair dans le rôle du caniche? Vous vous souvenez des trop fameuses "armes de destruction massives"? Attendez vous à un bombardement médiatque en règle!

Le plus drôle:
Les potins de la cour de Minus Ier, racontés par l'insolent volatile. Où l'on apprend que ce sont Georges-Marc Benamou et François de la Brosse qui ont plaidé pour que le conseiller de permanence à l'Elysée continue d'avoir un appartement pour les permanences de nuit. Pour pouvoir continuer à faire profiter copains et famille de la cuisine et des grands crus élyséens. Et le Martin Hirsch, qui voulait aller "célébrer la Journée mondiale contre la pauvreté ...aux Açores". Et qui s'est vu privé de Falcon présidentiel.

Bien aussi, le papier qui explique l'empressement du Minibush à réformer la prescription des "délits d'abus de bien sociaux", mais aussi des " prises illégales d'intérêt". On sait que la jurisprudence fait courir le délai de prescription de ces délits (3 ans) à partir de la date de leur découverte, et non à partir de leur commission. Ce qui laisse plâner, sur la tête des auteurs, une épée de Damoclès très pénible à supporter... Un exemple? L'achat du duplex de Neuilly en 1997, tiens! Si la loi ramène le délai au cas général, on efface rapido "l'enrichissement sans peine" sur le dupleix de Neuilly. On n'est jamais aussi bien servi....

Écrit par : etrun | 26/09/2007

Ecrit par : etrun | mercredi, 26 septembre 2007 10:14

ça c'est pas du harcèlement. C'est même tout le contraire, puisque la loi en préparation sur les délits d'abus de biens sociaux et de prises illégales d'intérêt vise à protéger les délinquants gâtés par le sort du harcèlement des juges rouges.

Encore une histoire de bouclier pour préserver la sérénité de nos contrevenants en col blanc.

On lutte contre le harcèlement fiscal, judiciaire, etc., comme on peut, n'est-ce pas ?

Écrit par : en passant | 26/09/2007

Ecrit par : etrun | mercredi, 26 septembre 2007 10:14

la fin du Ramadan est le 12 octobre, très très inquiétant..

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

Ecrit par : etrun | mercredi, 26 septembre 2007 10:14
Et nous ne pouvons que constater. En faire des fiches et les relier. Et attendre d'autres saillies. Nous parlions de harcèlement, du moral cette fois .

Écrit par : martingrall | 26/09/2007

Ce billet me touche pour diverses raisons (des cas portés à ma connaissance) et notamment parce que j'ai moi-même été victime de harcèlement, il y a longtemps, à mon entrée dans la carrière ( mes aînés y étaient encore ;-).
J'en ai conçu une haine inextinguible contre tous les conformistes, quels qu'ils soient, parce que ce sont eux les premiers à se jeter sur le bouc émissaire qu'on leur désigne. Cela leur permet de se reconnaître entre eux et d'assurer la cohésion de leur groupe. Le harceleur le sait bien qui assure ainsi son emprise sur son troupeau de moutons.
Ceci dit, les collègues qui s'écrasent ne sont pas toujours des enfants de salaud. Certains renoncent à intervenir pour ne pas se trouver à leur tour dans le colimateur. Il faudrait des réactions collectives. Mais ça...impossible pour les raisons évoquées plus haut, c'est à dire cohésion, soumission, jalousie, ressentiment individuel qui se cherche une cause commune, and so on. Or sans témoignages ni les syndicats, ni les associations ne peuvent faire grand chose. Reste la médecine du travail et encore. Comment revient-on dans le service, après avoir "cafté" et s'être absenté un peu beaucoup ?

Le problème du harcelé, ce qui le piège, c'est qu'il se demande naturellement : "pourquoi est-ce sur moi que ça tombe?" A partir de là l'estime de soi est entamée et le harceleur s'intalle comme un acide dans la plaie. Commence le circuit infernal. Tu pleures = tu es un cas psy. Tu ricanes = tu es insupportable. Tu parles = tu as tort de la ramener. Tu te tais = tu es incapable de travailler en équipe. Tu t'appliques = tu es un tâcheron. Tu t'en fous = ta désinvolture est scandaleuse. Tu as de bons résultats = pour qui tu te prends. Tu merdes = on te l'avait bien dit.

Un mot encore : il me semble difficile de faire le portrait type du harceleur (pas forcément le mec qui rougit) de même que celui de la victime (pas forcément le plus fragile). De nombreux cas de figure sont possibles et, me semble-t-il, nul n'est à l'abri.

Écrit par : TDB | 26/09/2007

> Et nous ne pouvons que constater. En faire des fiches et les relier.
Oui, et encore, pas question de reproduire sur votre site des articles parus dans les journaux. La Sarkoritate -- pardon, la BAC -- profiterait de votre statut de non-journaliste pour vous asticoter sur le sujet. Voir le lien :
http://viemilitante.canalblog.com/archives/2007/02/12/3985221.html

Écrit par : Veig | 26/09/2007

Tu as superbement écrit sur ce fléau, Laflote. Tu sais de quoi tu parles en plus. Ca rend ton texte encore plus fort, plus écrit avec les tripes.

C'est un fléau, qui ruine le moral, la santée. Et souvent quand on en est victime, on a ni la force, ni le courage, de se battre contre. On se rabaisse, "c'est de notre faute de toutes façons", et le soupir quitte la sphére professionnelle pour aussi gangrener le cercle privée.

Je trouve vraiment que c'est un beau texte, sur un sujet qui m'interesse. Vécu par procuration, peut être aussi dans la vraie vie. Et qui rend le monde professionnel, de l'entreprise et d'ailleurs, par moment insupportable.

Bonne journée à tous

Écrit par : Falconhill | 26/09/2007

@ Toutes z'é tous : eh bé, et moi qui avais le trac hier soir lorsque j'ai su que "mon" post serait publié ici aujourd'hui :-))

Je m'explique sur ma "chute" : je crois que ce que j'appelle la fragilité peut en effet être une force dans le sens où, en général, le harceleur est quelqu'un de rigide dans sa cinstruction psychique, alors que le harcelé est, en général, quelqu'un de plus "souple" psychiquement. Notez bien que j'écris "en général"... Il (ou elle) essaie de supporter, de s'adapter, de trouver des solutions pour passer au travers des machinations (parfois inconscientes et/ou compulsives) du harceleur.

Je suis d'accord avec Juliette dze lorsqu'elle écrit que le harceleur est une personne apeurée. Oui, mille fois oui, mais cette peur-là lui fait faire des choses et en dire d'autres totalement ANORMALES...

Le GROS souci, c'est que le harceleur est souvent un "chef" et que le dénoncer ou entendre la dénonciation (entendez bien ce mot dans le sens de mise en lumière du problème) revient (pour la hiérarchie ET le reste de l'équipe) à remettre en cause tout un système qui, même si bancal, en général, satisfait plus ou moins tout le monde...

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Merci laflote
me sens moins seul. Oui c'est dur, oui c'est insidieux, et les soutiens...
tu te retournes, tu ne vois plus personne, ah si je vois laflote ce matin

Écrit par : abattu | 26/09/2007

@ en passant : j'ai beaucoup aimé ton parallèle entre le billet de ce matin et ce qui se passe en Birmanie. :-)

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Un mot encore : il me semble difficile de faire le portrait type du harceleur (pas forcément le mec qui rougit) de même que celui de la victime (pas forcément le plus fragile). De nombreux cas de figure sont possibles et, me semble-t-il, nul n'est à l'abri.

Ecrit par : TDB | mercredi, 26 septembre 2007 10:29


En effet, comme vous le décrivez si bien, c'est d'un mécanisme collectif complexe qu'il s'agit. Le harcèlement fonctionne avec un harceleur et une victime mais implique également la "normalisation" sociale de ce qui arrive au harcelé, de sorte à ce qu'il ne soit pas reconnaissable ni reconnu en tant que tel dans l'environnement social où il se trouve par ses collègues de travail. Il y va donc d'une dégradation morale de la personne, amoindrissant son statut social aux yeux des membres du groupe et justifiant, même obscurèment de lire ses faits et gestes sous une grille qui éclaire ce qui lui arrive par ce qu'il/elle est au fond.

En fait le harcèlement dont on est l'objet révèle publiquement le mauvais sujet que l'on est et fait le vide autour de soi au lieu d'attirer spontanément la sympathie et l'aide. Le harcèlement opère sur l'ensemble du collectif de travail pour mieux isoler sa proie.

Écrit par : en passant | 26/09/2007

@ TD : tu as raison, le harceleur n'est pas forcément celui qui rougit et le harcelé celui qui est "fragile"... Tout est possible dans ce domaine !!! J'ai juste essayé de mettre en exergue un mal qui ronge (visiblement) beaucoup de monde, même s'il est essentiel de faire le distingo entre "être harcelé" et être "juste" tracassé par quelqu'un du boulot. Les cons sont partout et nous-mêmes pouvons être, à un moment ou à un autre, le con de quelqu'un. C'est la durée des actions nuisantes dans le temps qui fait le harceleur.

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Ecrit par : etrun | mercredi, 26 septembre 2007 10:14

A votre avis, ils en pensent quoi, les 53%, des intentions guerrières de leur Président ? Les mensonges de Bush sur l'Irak oubliés? Et ils en pensent quoi de proposer le nucléaire civil à tous ceux qui le désirent en pleine conférence sur le réchauffement climatique?

Ils en pensent quoi du référendum supprimée pour toute nouvelle adhésion (promesse de Chirac sur la Turquie) et du traité simplifié imposé (traité considéré comme incompréhensible par beaucoup, y compris VGE) ?

Ils en pensent quoi, des 15 milliards de cadeaux fiscaux aux plus riches, alors qu'eux, on leur demande de payer taxes et franchises sur leurs maigres salaires?
Ils en pensent quoi de la baisse de qualité du service public (suppression de fonctionnaires, surtout à l'education nationale avec tous les problèmes de violence et de niveau que l'on connait) ?

J'aimerais bien connaitre leur avis.. Parce que si en 4 mois, les français sont devenus pro-bushiste, pro-guerre et pro-nucléaire, faudra qu'on m'explique comment est fait leur cerveau ???
Moi ça me dépasse une telle versatilité..

A moins que le harcèlement médiatique que tous les journaleux zélés commence à montrer ses effets...
A quand un petit sondage opinion way pour nous confirmer à quel point les 53% sont d'accord avec cette vision du monde (guerre, nucléaire, catastrophes écologiques, pauvreté grandissante) que nous prépare Sarkozy et ses amis industriels, Sarkozy et son ami américain tant aimé dans le monde ?

Écrit par : Roma | 26/09/2007

Ecrit par : en passant | mercredi, 26 septembre 2007 10:39

EXACTEMENT !!!!

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

@ abattu : Nous vainc(r)ons :-)))

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Bravo Laflote... C'est extrêmement bien expliquer. ça remet aussi en avant un certain nombre de sévices et autres abus subis par les femmes dans leurs existences, en permanence.

Je suis bien loin du féminisme politique, et en certains points, j'y suis totalement opposé,pour des raisons que je pourrais développer une autre fois. Mais assez couramment, il est admis que la place des femmes dans notre société à favorablement évoluée.

Pas sûr. Qu'un homme puisse devenir cet harceleur, qu'il devienne une source de violence à l'encontre d'une femme, on ne peut qu'en convenir tant nombre de "mâles" sont essentiellement guidés par leurs poussées libidineuses. Je ne m'attaquerai pas non plus à cette question que je trouve démago et réductrice. L'homme est ce qu'il est. En revanche ton texte met en exergue un thème fondamental, une attaque en règle d'un mal qui déchire l'Humanité: le pouvoir, l'abus de pouvoir, la frustration face au pouvoir... En fait la façon qu'a notre société de se bâtir autour de structures hiérachiques qui favorisent ce type de situation, qui bouleversent et détruisent.

Ainsi, le peu de cas que l'on fait d'une femme en politique, une femme dans une entreprise, tient au fait que nos sociétés ne sont pas capables de penser le pouvoir. Notre occident est un monde qui fonde ses valeurs sur le pouvoir et ses soumissions. L'Occident cultive l'esprit de domination. Le master/slave relationship... Toute personne qui s'attaque à ça, est mis au ban. Je sais de quoi je parle: "Vérol, l'Anarchie ne mène à rien, les hommes ont besoin de structures pour évoluer et progresser, etc." Je ne nie pas les bienfaits de l'organisation des sociétés humaines. Je pense qu'elle est un préalable pour un épanouissement de chaque individu dans une collectivité.

La confusion règne entre oragnisation et hiérarchie. Cela tient au fait, dans notre société, à la religion qui a construit des millions et des millions d'être sur la base de la culpabilité, de la soumission, et de l'asservissement. C'est aujourd'hui l'entreprise qui a emboîté le pas et qui réserve le même sort aux salariés.

Je continue là Laflote, parce que j'aime suivre le fil de mes pensées: http://andy-verol.blogg.org

Merci à toi Laflote. J'attend ton prochain billet avec impatience (en attendant allez faire un tour sur le blog de cette audacieuse...)

Écrit par : Andy Vérol | 26/09/2007

Comme dirait Augustin, revisité par Freud et Adler

il s'agit en la matière d'une perturbation de la libido dominandi

un peu comme la consommation compulsive est une perturbation de la libido sentendi

Mieux vaut le second cas, désigné aussi comme harcèlement du compte en banque

le traitement est radical, interdit bancaire

mais pour le harceleur moral

interdit sur le lieu de travail, ça serait ça la bonne sanction,

Écrit par : Fulcanelli | 26/09/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 09:33

le mot "fragile" ne me choque pas au contraire
ce qui est impossible c'est :"Cela peut aussi être toute leur force"

dans le cas d'un(e) harcelé(e) sa fragilité n'est pas "force".. jamais!

là, à l'instant, je reviens du boulot.. je viens de me faire jeter.. enfin.. je viens de quitter la "séance" (de merde!)..
je saurai cet après midi si je me suis "jetée" ou si on va me récupérer

je vais être sincère.. je souhaite qu'on me rattrape au vol.. si non.. je vais m'écraser.. sur le trottoir..
je vais être sincère.. je ne résisterai pas.. je reviendrai.. sans broncher.. peut-être même en m'excusant.. si ça m'est demandé

je subis ce harcellement depuis quelques mois.. j'ai des alliés.. des amis..mais ce matin.. à mon départ.. personne n'a bronché
(je ne leur en ai pas donné le temps, c'est vrai..)

oui, je suis fragilisée.. oui, je suis fragile face à le règle imposée.. ce n'est pas ma force.. c'est ma fragilité.. rien de plus

aujourd'hui.. la règle imposée? la dénonciation..
je ne me soumettrai pas..
alors?
alors..quelqu'un me remplacera qui respectera la circulaire.. et moi.. on m'oubliera

ma force?
....

Écrit par : Maghnia | 26/09/2007

Arf, Sébastien Fontenelle ne s'est pas trop foulé ce matin :
http://vivelefeu.20minutes-blogs.fr/

Enfin, bon, c'est mercredi, le temps de dépouiller les perles du Canard ou la dernière vilenie de Ph. Val, il nous fera un papier du tonnerre :-))

Écrit par : Veig | 26/09/2007

Bonjour toutes et tous,

@laflote, sujet douloureux mais bravo.

Question harcèlement, il y en a un autre qui sait faire !

Jetez un oeil sur le nouveau site.

Epoustouflant !
http://www.elysee.fr/accueil/

Écrit par : Gaëlle@La e-Cité | 26/09/2007

Veig | mercredi, 26 septembre 2007 10:35
L'internaute est protégé par les droits de l'homme. Et du conseil de l'Europe et des Etats-Unis. Toutes les plaintes contre les internautes furent et sont déboutées. N'oublions pas que les lois applicables en France sont élaborées et votées par l'Europe. Et elles sont toutes opposables à la France.

Écrit par : martingrall | 26/09/2007

L'avocat général Philippe Bilger affirme que Rachida Dati "n'a pas été choisie pour sa compétence"
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1- href="mailto:0@2">0@2-3224,36-957749@51-917921,0.html

Écrit par : Rachid Da | 26/09/2007

> L'internaute est protégé par les droits de l'homme. Et du conseil de l'Europe et des
> Etats-Unis. Toutes les plaintes contre les internautes furent et sont déboutées.
> N'oublions pas que les lois applicables en France sont élaborées et votées par l'Europe.
> Et elles sont toutes opposables à la France.
> Ecrit par : martingrall | mercredi, 26 septembre 2007 11:23

Oui, mais à quel niveau ? La Cour européenne de justice à Bruxelles ? C'est ça la justice de proximité, lorsqu'un pays membre de l'UE décide de s'asseoir sur les directives européennes ?

Et puisqu'on parle de harcèlement, il n'y a pas eu de plainte du parquet ou de contravention à l'égard du bloggeur : à ma connaissance, il n'y a eu "que" convocation à l'hôtel de police, audition et une injonction faite par les policiers de rendre inacessibles certains documents sur le site (injonction qui ne repose sur aucune base légale).

Là aussi, que faire ? Quelles sont les instances de recours face à ce type d'intimidation ? Directement la cour européenne, avec 1 an de délai pour traiter l'affaire ? Tu me diras, en termes de délais, les cours françaises de font pas mieux : n'empêche que tu peux en trouver une dans ton secteur géographique.

Face à l'intimidation, la plupart des gens vont juste adopter un profil bas, malheureusement....

Écrit par : Veig | 26/09/2007

dit le bourreau en donnant le coup de grâce

Ecrit par : pan!


parfois laflote, on se harcèl soi même, et on accuse quelqu'un d'autre du harcèlement qu'on lui fait subir. Sans doute une honte qui rend aveugle et projette.
Surtout dans la répéttion redondante des attques.

Faut arrèter de jouer la victime d'abord. tu deviendras plus lucide. Après.

A moins que ce texte ne soit un instrument de harcèlement...

Écrit par : le roseau | 26/09/2007

« Il ne sait pas travailler en groupe, alors il s'applique à tuer le groupe.
Une victime, savamment choisie.
Une femme souvent, mais pas toujours»

ta définition du harceleur differe des cas presentés habituellement.

le harceleur est en général en position de force (pouvoir d'influence, relation hierarchique, capacité à fédérer),il est incontournable.

l'harceleur isolé n'a, de fait, qu'un pouvoir de nuisance relatif.
du fait de son caractere "esquivable", aux premiers signes d'asphyxie, sa proie devrait pouvoir s'en degager avec d'autant plus de facilité que la relation avec son harceleur n'est pas fondatrice des liens de la victime au reste du groupe.

dans le cas que tu décris, parles tu de harcelement? ou de manipulation ?

Écrit par : gasper | 26/09/2007

Bertrand Cantat serait libéré le 12 octobre

Plus d'infos sur mon blog

Écrit par : Fulcanelli | 26/09/2007

Ecrit par : Rachid Da | mercredi, 26 septembre 2007 11:30

Ainsi que José le recommande, utilisez plutôt le site http://tinyurl.com/ pour réduire la taille des url des articles référencés afin que l'on puisse y accéder

pour l'article en question, cela donne le résultat suivant :

http://tinyurl.com/2wjyeq

Écrit par : en passant | 26/09/2007

Laflote est amoureuse, et ne supporte pas l'idée ! Il te harcèle ? Dis nous comment ?

mon maitre m'xplik comment dépister les baratins et débusquer les fausses victimes.

Écrit par : le chien de colombo | 26/09/2007

Toutà fait d'accord avec Laflote.

Quand quelqu'un a décidé de vous harceler, il elle s'arrète pas au point de se faire passer pour la victime, et vous la harceleur.

tres fort ce genre de parasite. retourne la situation, et un tas de cons croient cette personne car elle cache son jeu. Elle a besoin donc dedetruire la personne quelle "aime" (ce n'est pas de l'amour of course) car

1. elle lui a résisté
2. cette personne connait son fond
3 Donc à détruire

Du calme laflote du calme

Écrit par : om | 26/09/2007

Face à l'intimidation, la plupart des gens vont juste adopter un profil bas, malheureusement....
Ecrit par : Veig | mercredi, 26 septembre 2007 11:35.

Bien sur, il y a harcellement et intimidation, il n'y a jamais d'écrits.
Les blogs sont sur ce sujet, très informatifs et très utiles. Concernant la liberté de l'internaute, il suffit de déposer un commentaire sur un des blogs du commissaire européen. Il y a toujours une suite, tout aussi transparente pour nous mais aps pour le ministère de l'intérieur Français. Beaucoup de choses sont imposées au gouvernements français par le conseil Européen.

Écrit par : martingrall | 26/09/2007

Laflote est amoureuse, et ne supporte pas l'idée ! Il te harcèle ? Dis nous comment ?


A noter que dans le genre harceleur, la spéciation du genre humain a produits deux espèces

le harceleur moral qui opère sur le lieu de travail

et la variante dans un duo amoureux, auquel cas on parle de pervers narcissique

Écrit par : Fulcanelli | 26/09/2007

Fulcanelli,

ici au comptoir de l'univers, on accepte la filo de comptoir, la psychanalyse de comptoir
et je vous remercie d'en être le chef de rang.

Attention au projection tout de même, je sais que vous méprisez les lecteurs, mais!

Écrit par : Robert | 26/09/2007

Bon ben moi je tiens à dénoncer le harcèlement moral dont je suis régulièrement victime sur le DEL.
Chaque fois que je m'exprime il y a une meute de roquets qui me tombe dessus et me traite de troll, me dit d'aller jouer ailleurs.

Si c'est pas du harcèlement moral, çà. Si c'est pas de l'exclusion.

Bouhouhou. Que je suis malheureux.

Écrit par : troll calimero | 26/09/2007

et je vous remercie d'en être le chef de rang.

Attention au projection tout de même, je sais que vous méprisez les lecteurs, mais!

Ecrit par : Robert | mercredi, 26 septembre 2007 11:55


et du reste, chef toqué également, le seul en France à avoir reçu les trois tomates du guide de la Tambouille

Écrit par : Fulcanelli | 26/09/2007

Questions pratiques:
Combien de personnes ds la boite?
Des délégués du personnel?

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

Ecrit par : troll calimero | mercredi, 26 septembre 2007 11:56

Dégage!

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

Epoustouflant !
http://www.elysee.fr/accueil
Ecrit par : Gaëlle@La e-Cité | mercredi, 26 septembre 2007 11:20

Merci pour le lien. Cà c'est un site de pro.
Je n'avais pas entendu le discours à l'ONU. Excellent. J'oserais dire remarquable.

Écrit par : citoyen lambda | 26/09/2007

Ecrit par : Gaëlle@La e-Cité | mercredi, 26 septembre 2007 11:20

Merciii Gaëlle, je dirais même plus REMARQUABLE

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

Sur le fond,
J'ai toujours été fort surpris de l'investissement des salariés dans leur travail.
Je ne dois pas être de cette espèce, toujours exterieur à ce que je vis.
A trop se plonger dans son boulot on se noie, un jour ou l'autre!
Parfois, parfois, il faut savoir jouer au mollusque, insaisissable et aussi comme le lièvre devant le chasseur, changer brusquement de direction, souvent.
Ne pas être ou on vous attends.

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

Ecrit par : le roseau | mercredi, 26 septembre 2007 11:37

Tu pourrais au moins avoir le courage de poster sous ta véritable identité puisque tu sembles connaître la mienne... Harceleuse ? Moi... C'est bien la chose la plus pathétique que j'ai lu depuis des décennies... :-((((

Ecrit par : le chien de colombo | mercredi, 26 septembre 2007 11:45

Change de maître.

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

merci odm pour les conseils de vie.
comme on dit chez nous
"beaucoup de hhihhi, pas beaucoup de hhahha"

pourrais tu allé là où on ne t'attend pas ? par exemple dans le monde de l'esprit ?

Écrit par : Bonze | 26/09/2007

Et n'oublions pas que les cafards ont horreur de la lumière!
J'aime bien le monde animal!
Il est plein de leçons!

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

Je n'avais pas entendu le discours à l'ONU.
Ecrit par : citoyen lambda | mercredi, 26 septembre 2007 12:05


Citoyen lambda, vous n'êtes pas exemplaire, alors! Quoi? Vous ne regardez ni TF1,

ni LCI, ni n'écoutez Europe1, citoyen lambda? On veut jouer les rebelles? Et cessez,

s'il vous plaît de répéter comme ça RE-MAR-QUA-BLE! On sait que le Minibush a un

vocabulaire plutôt réduit, pas la peine d'en rajouter!

Écrit par : etrun | 26/09/2007

Même les entreprises sont harcelées!



1.727 entreprises "agressées économiquement" selon les RG

Une étude confidentielle des Renseignements Généraux, réalisée pour la cellule d'Intelligence économique rattachée au Premier ministre, révèle qu'il y a eu 3.005 "faits d’insécurité économique" en France, entre janvier 2006 et août 2007, ayant concerné 1.727 entreprises : tentatives d’OPA, rachats, espionnage, intrusions ou piratages informatiques, dégradations de matériel, vols, sabotages ou campagnes de déstabilisation conduites contre des dirigeants et des cadres d’entreprises.

Près des deux tiers (62,87%) de ces "agressions économiques" ont "abouti", c'est-à-dire qu’elles ont atteint, partiellement ou en totalité, leurs objectifs, causant un préjudice aux entreprises visées.

Écrit par : incroyable | 26/09/2007

Ecrit par : Bonze | mercredi, 26 septembre 2007 12:17

Tu aimes bien la nuit?

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

Ecrit par : troll calimero | mercredi, 26 septembre 2007 11:56
Toi, à la différence des harcelés, tu n'es pas obligé de venir ici pour gagner ta croûte, que je sache...A moins que ton employeur te le demande?....

Écrit par : etrun | 26/09/2007

crit par : incroyable | mercredi, 26 septembre 2007 12:19

Il faut bien que les RG justifient leur existence....

Écrit par : etrun | 26/09/2007

écrit par odm toules jours même la nuit

en effet, il y a de la fumée sans feu

Écrit par : bonz aiiiie | 26/09/2007

Ecrit par : etrun | mercredi, 26 septembre 2007 12:19


Vos propos me paraissent assez confus et emprunts de colère.
Je ne vois pas pourquoi.

Mais je ne suis pas sûr d'avoir tout compris.

Écrit par : citoyen lambda | 26/09/2007

Fumée sans feu?
La sublimation: réaction chimique qui fait qu'un solide devient gaz sans passer par l'état liquide!

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

Ecrit par : etrun | mercredi, 26 septembre 2007 12:19

bonjour Etrun
moi non plus je ne l'avais pas entendu notre Président, ma fille a regardé fascinée!!!!!
C'est Guaino qui lui a écrit son discours..

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

C'est Guaino qui lui a écrit son discours..
Ecrit par : Pamela de Barres | mercredi, 26 septembre 2007 12:26


Très beau discours n'est-ce-pas?

Écrit par : citoyen lambda | 26/09/2007

Mais bien sûr, tout cela n'a pas d'importance!

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

Ecrit par : etrun | mercredi, 26 septembre 2007 12:21


Toi je sens que tu ne m'aimes pas.

Bouhouhou!

Écrit par : troll calimero | 26/09/2007

Un discours qui pose la necessité du gouvernement mondial!

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

Troll calimero et sa tête d'oeuf, voilà la coquille vide dont parlait Pamela.

Écrit par : nef | 26/09/2007

Changer le plomb en or, voila bien notre quête à tous.
Ya du boulot!

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

Un discours qui pose la necessité du gouvernement mondial!

Ecrit par : o.d.m


ah bon Laflote, c'est ça le sens de ton texte ? je cryais que c'était une histoire de ttbm, mais bon je peux me tromper

Écrit par : titi | 26/09/2007

Fumée sans feu?
La sublimation: réaction chimique qui fait qu'un solide devient gaz sans passer par l'état liquide!

Ecrit par : o.d.m

laflote est le chainon manquant ?
odm est à l'état gazeux; faut pas griller les étapes mon gars. ok

Écrit par : chimiste amateur | 26/09/2007

"Citoyen lambda, vous n'êtes pas exemplaire, alors! Quoi? Vous ne regardez ni TF1, ni LCI, ni n'écoutez Europe1..."
Ecrit par : etrun | mercredi, 26 septembre 2007 12:19


Désolé je n'ai pas la télé (si si çà existe, NOUS sommes 1% de la population) et je n'écoute pas les radios commerciales.

Décidément nous n'avons pas les mêmes valeurs.

Pffff...

Écrit par : citoyen lambda | 26/09/2007

Ecrit par : nef | mercredi, 26 septembre 2007 12:33


Toi non plus?

Re - bouhouhou!

Écrit par : troll calimero | 26/09/2007

Le Nouvel Ordre Mondial est réclamé par not'président.......On est pas dans la merde.

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

"emprunts de colère".
Ecrit par : citoyen lambda | mercredi, 26 septembre 2007 12:23
L'orthographe, citoyen, l'orthographe!


Au fait, toi qui aime tant ce beau site élyséen réalisé par le grand François (Guillet) de la Brosse (à reluire), le mari de Conrada (la copine de Cécilia), née Peralta von Kories, et dirigeante de la société L'Esprit de Château (sic!!!!) selon wikipedia, tu as des nouvelles du Doc Gyneco, le collabo(rateur) de Nicolas Sarkozy? Pas une petite mission à lui confier?

Écrit par : etrun | 26/09/2007

@ mes potes du DEL : je ne serais pas surprise d'apprendre que certains trolls traînant ici aujourd'hui soient de mon entourage proche, professionnelement parlant j'entends :-}

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Ecrit par : troll calimero | mercredi, 26 septembre 2007 12:37

pourquoi utiliser un "pseudo" pour insulter ou railler...ayez le courage de vos écrits..

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 12:40

ils savent que tu blogues et ils connaissent ton pseudo?

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

Ecrit par : troll calimero | mercredi, 26 septembre 2007 12:37
Les blattes attaquent!

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

Ecrit par : etrun | mercredi, 26 septembre 2007 12:37

Ne feriez vous pas partie de cette meute de roquets dont parle "troll calimero"?

Écrit par : citoyen lambda | 26/09/2007

Ecrit par : Pamela de Barres | mercredi, 26 septembre 2007 12:26

Bonjour Pam! ca devrait te plaire, l'esprit de chateau!

http://www.espritchateau.com/

Écrit par : etrun | 26/09/2007

@odm

C'est du Guaino, les discours sur la fracture sociale, son contraire, vice versa... avec l'adaptation à Sarkozy beaucoup de formules synthaxiques négatives.

Écrit par : nef | 26/09/2007

Ecrit par : troll calimero | mercredi, 26 septembre 2007 12:30
Au contraire, je t'adore! Tu as le droit de gagner ta vie comme tout le monde!

Écrit par : etrun | 26/09/2007

Ecrit par : Pamela de Barres | mercredi, 26 septembre 2007 12:42

Oui. J'ai fait la connerie de me connecter sur mon blog du boulot (comme beaucoup ici je pense !!!!!) et du coup, ils ont l'adresse de mon blog et connaîssent mon pseudo. Mais comme le courage fait partie de leurs qualités, ils me balancent à la face que je suis LA harceleuse...

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

pourquoi utiliser un "pseudo" pour insulter ou railler...ayez le courage de vos écrits..
Ecrit par : Pamela de Barres | mercredi, 26 septembre 2007 12:41



Insulter?? Ah bon ou çà?

Moi je vous aime bien ;-)

Écrit par : troll calimero | 26/09/2007

Ouvrir un blog sur les liens entre les gens au pouvoir et les sociétés privées...
Voila un défi interressant!

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

Ecrit par : citoyen lambda | mercredi, 26 septembre 2007 12:44
tu perds ton calme, bonhomme...

Écrit par : etrun | 26/09/2007

Ecrit par : o.d.m | mercredi, 26 septembre 2007 12:48

Lance-toi ;-)

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

pourquoi utiliser un "pseudo" pour insulter ou railler...ayez le courage de vos écrits..
Ecrit par : Pamela de Barres | mercredi, 26 septembre 2007 12:41

ah .. ça n'est pas que je veuille le défendre mais vous ... c'est votre vrai nom Pamela de Barres ?

Écrit par : marina | 26/09/2007

Ecrit par : Maghnia | mercredi, 26 septembre 2007 11:09

Oui, ta FORCE. Tu peux m'envoyer un mail si tu veux (va sur mon blog et clique sur "contact"). Bises. :-))

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Colladorateur, encore, je dis pas non...

Écrit par : franfois fillon | 26/09/2007

Ecrit par : marina | mercredi, 26 septembre 2007 12:54

C'est pas que je veuille la défendre, mais Pamela n'insulte pas, elle.

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Jeu des mille francs.
Question de monsieur Guéant, à Paris.

Le guano est il un escrément ou une déjection?

Écrit par : etrun | 26/09/2007

C'est pas que je veuille la défendre, mais Pamela n'insulte pas, elle.

Ecrit par : Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 12:59

c'est vrai ; mais je ne parlais pas de ça; tout le monde ici s'exprime et peut-être se cache derrière un pseudo, non ?

Écrit par : marina | 26/09/2007

Ecrit par : marina | mercredi, 26 septembre 2007 12:54

je parlais d'un autre peudo que celui que l'on utilise naturellement chère Marina..


Ecrit par : Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 12:46

ben oui, moi je me connecte essentiellement du boulot la journée...et dans une socièté où la délation est un mode de gouvernance de l'équipe je devrais me méfier..

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

"pas naturellement mais habituellement"

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

pour laflote

http://fr.youtube.com/watch?v=ndPJRh_K2yc&mode=related&search=

Écrit par : le roseau de colombo | 26/09/2007

Je la refais. ;-))))

Jeu des mille francs. Question de monsieur Intry Gué-Han, à Paris.

"Le guano est il un escrément ou une déjection?"

Écrit par : etrun | 26/09/2007

Ecrit par : Pamela de Barres | mercredi, 26 septembre 2007 13:02

pardon ... je n'avais pas compris.

Écrit par : marina | 26/09/2007

La justice harcèle Gautier-Sauvagnac ; c'est honteux...

"La justice enquête sur Denis Gautier-Sauvagnac, négociateur en chef du Medef"

http://tinyurl.com/yogakq

Écrit par : performatif | 26/09/2007

o.d.m | mercredi, 26 septembre 2007 12:37
Et lui non plus! Surtout lui. il ne suffit de faire tâter sa meuf par Tom pour en être.

Écrit par : martingrall | 26/09/2007

@etrun

Queslques clients de Z, j'aime beaucoup l'avant-dernier accolé au dernier.

DowAgrosciences,Iveco France S.A., Bosch équipement automobile, Bosch Service, Carmignac Gestion, Martini-Bacardi Charles Volner, Noilly Prat, Veuve Amiot, Cognac Otard, Pronight.com, Cora, France Télécom, Cuir Center, Maison Coloniale, Fondation Hachette, Mod's Hair, Groupe NRJ, Rire & Chansons, Groupe Lagardère, Digeligne,Ciba Vision Ophtalmics, Sterdex, Vitabact, Civigel, Voltarène, `Beaufour Ipsen Smecta, Johnson & Johnson, Janssen-Cilag, Ortho Biotech,La Croissanterie, Eurodelicias, Ducasse on line MT Conseil, Le Centaure, Le Griffon, Raymond James, AXA, Mutuelles St Christophe ; C.C.G.A. ; CDC IXIS, Cesam, Dreamfilms, Lumière & Matière, Keylite, Encre Noire, Eclair, Sabelt, Jean Alesi, GP 2002, Vodafone F1, Groupe Bouygues-SAUR, Bénédictine, Les Vignerons d'Igé, Pascal Jolivet, Champagne Gauthier, La Cave du Vivarois, Le Manoir d'Apreval, Noilly Prat, Champagne Lançon, Le Maryland, Trusted Logic ; Tasq ; Inventel, Galerie Art Concept, Ah Fine Arts, Forest Hill Aquaboulevard, Ohara, Office du Tourisme d'Afrique du Sud, Les Puces de Paris Saint-Ouen, Jacques Dessange, Terre de Bruyère, Aboriginals,Café Coton, Solaris, ISTH, Escade Formation, Groupe Alain Crenn, Yacco, Sofare, Marbelous, Microcar, Le Moci, Le Centre d'Accueil de la Presse Etrangère (CAPE), Clinique Arago, Clinique Jouvenet, Clinique Valmont, Clinique du Louvre, Synthelabo, Graal Omnimedia, First Test, Affiche Européenne, Posterconseil, Interesting, Com & Télécom, Naxia Le Pavillon Dauphine, La Haras du Quesnay, Tout est Net.com, B2S, La Mairie de Neuilly, Le Crazy Horse…


mais heureusement Z gagne et filme la gamme Apaisyl

Écrit par : nef | 26/09/2007

Ecrit par : le roseau de colombo | mercredi, 26 septembre 2007 13:05

Oh moi, les messages codés... :-(

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Bonjour !

Très bien balancé ce texte. Un véritable régal.

Bonne journée à tous !

Écrit par : ALLAIN JULES C@MMUNICATION | 26/09/2007

ya pas de code justement.... ;)

Écrit par : le roseau de colombo | 26/09/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 12:58

merci
je le ferai
là je crève de trouille
mais tout à l'heure.. pense à moi
tout se décide dans 35minutes
'tain que c'est dur!!

Écrit par : Maghnia | 26/09/2007

le décryptage du Sarkoshow à NYC, par FrBonnaud, dans l'émission de Morandini ce jour est intéressant..

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

Et si les principes d’autogestion et de liberté créative préconisés par le punk avaient été mieux intégrés par les non-punks et les punks “dissidents” que par les punks officiels ? Et si la véritable résistance culturelle passait plutôt par l’infiltration et l’ambiguïté que par l’agression directe et l’opposition systématique ? Rip It Up and Start Again constitue le premier document exhaustif sur une des périodes (si ce n’est la période) les plus riches et excitantes de l’histoire du rock


Soyez subversifs, infiltrez-vous !

Écrit par : Fulcanelli | 26/09/2007

Ecrit par : Maghnia | mercredi, 26 septembre 2007 13:25

Courage...courage..courage...

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

Ecrit par : le roseau de colombo | mercredi, 26 septembre 2007 13:20
Eh bé, c'est pire que ce que je croyais...:-(

@ Maghnia de 13H25 : je te soutiens de toutes mes forces. La peur est normale, mais il y a une vie APRÈS... Écris moi dès que tu le peux.

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Maghnia, avec un pseudo comme ça, rien ne peut t'arriver !

Écrit par : Alleyras | 26/09/2007

un petit article à vous faire froid dans le dos:

http://www.betapolitique.fr/Situation-geopolitique-incertaine-01660.html

Écrit par : Hyperanimateur | 26/09/2007

@maghnia

Gros souci d'internet, alors je peux pas t'envoyer de lien rigolo pour te changer les idées, tout ira bien de toutes façons.

Écrit par : nef | 26/09/2007

Ecrit par : Hyperanimateur | mercredi, 26 septembre 2007 13:35

La fumée existe bien sans feu.

Écrit par : nef | 26/09/2007

Ecrit par : Hyperanimateur | mercredi, 26 septembre 2007 13:35

Merci pour cet article très intéressant...

Voilà le résultat de l'impasse faîte sur les questions internationales pendant la campagne présidentielle.. Résultat du travail minable accompli par les journaleux qui ne posérent jamais les questions essentiellles, préférant s'attarder sur la jupe ou le tailleur de l'incompétente et comment dangereuse Ségolène Royal ! Vous savez, la folle qui ne voulait pas du nucléaire civil pour l'Iran, et qui voulait aussi boycotter les Jeux de Pékin...
D'ailleurs, personne n'a noté que le Dalaï Lama a été reçu en privé par Merkel, ce qui a fortement déplu aux Chinois.. mais bon, le Tibet, qui s'en soucie ? On va pas contrarier nos amis chinois, y'a plein d'affaires à faire avec eux.. En plus, ils peuvent jouer un rôle avec la Birmanie.. Et même avec la Russie avec leur véto contre une guerre contre l'Iran... Faut les ménager... Sans oublier l'Afrique où ils s'implantent de plus en plus... Y'a aussi du pétrole en Afrique ! comme en Irak... Comme en Iran...

Hou la la ! que c'est compliqué tout ça.. quand on se fout pas des valeurs (morales, humaines, éthiques) ! Sinon, c'est très simple... " Seul le résultat compte " !!!


Je vais faire mon Jospin ce matin : "quel pays de merde !!!!!!!"

Cette France belliqueuse n'est pas la mienne, mais je rappèle qu'il y a 53% d'ignorants qui ont voté pour ça, un mégalo qui se prend pour le futur leader de l'Europe (qu'il veut entrainer dans la guerre en détournant l'ONU) et même pour le futur "gendarme" du Monde en remplaçant son ami néo-con en fin de règne.

Il était content le Bush hier... Il n'était plus la cible des moqueries, ce n'était pas lui le méchant, mais l'épouvantable iranien.. Là, c'est drôle, qu'un pays aussi néo-conservateur et aux références souvent bibliques (et homophobes), prennent fait et cause pour les homosexuels, qui on le sait, sont totalement intégrés et aimés dans ce pays occidental et démocratique...

Comme il est facile de diaboliser !
Non pas que je défende le dictateur iranien, mais je ne veux en aucun cas, tomber dans cette vision manichéenne qui divise le monde en 2 camps, sinon rien !

Et aujourd'hui, je ne serais pas politiquement correct, je dirais seulement " allez tous vous faire foutre" !!

(PS : je ne parle pas de vous, les délistes, je précise)

Écrit par : Roma | 26/09/2007

@Laflote
Un bref passage pour te féliciter, ma chère Laflote, pour ton papier.

Le harcèlement est un problème que je connais peu car je travaille à mon compte avec des gens que je respecte infiniment.

Tu sais, j'ai remarqué que dans les sociétés animales très hierarchisées comme les singes, les loups ou les chèvres, ce phénomène de harcèlement est extrêmement courant.
Je vais te citer un exemple : dans un troupeau de chèvres que je connais bien, dès qu'un individu est un peu affaibli, il est attaqué par les dominants puis par tout le troupeau jusqu'à finir par perdre la vie s'il n'est pas mis à l'écart.

Ma conclusion : L'homme n'est qu'un animal, évolué certes, mais ses réflexes innés montre qu'il n'est qu'un animal au comportement semblable aux autres espèces...
Il nous faut combattre nos pulsions originelles. J'ai bon espoir. L'esprit doit combattre l'instinct grégaire et ton papier y contribue.
Affectueusement.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/09/2007

RANGOUN (Reuters) - Deux moines bouddhistes au moins ont été tués à Rangoun dans la dispersion par les forces de sécurité des plus importantes manifestations hostiles à la junte au pouvoir depuis 20 ans, apprend-on auprès d'un responsable d'un monastère.

Écrit par : info urgente | 26/09/2007

@ cui cui : je ne savais pas que les oiseaux pouvaient aimer des chèvres... Enfin, comme je vois que tu as de l'affection pour mon moi virtuel, je me dis que ceci explique peut-être cela ;-)
Affectueusement aussi.

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Ecrit par : info urgente | mercredi, 26 septembre 2007 14:26

L'humain est si nul souvent... :-(

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

dans un troupeau de chèvres que je connais bien,

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 26 septembre 2007 14:25

On ne veut rien savoir du sexe des pioupiouX.

Ecrit par : Roma | mercredi, 26 septembre 2007 14:12
Ecrit par : info urgente | mercredi, 26 septembre 2007 14:26

Monde de merde.

Écrit par : nef | 26/09/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 26 septembre 2007 14:25

Pt être s'agirait il d'étudier le mode de résolution des conflits chez les bonobos?

(je plaisante, plutôt TRES concernée par le sujet, ai eu à le subir trois fois, si j'ai le courage je raconterai des bribes)

Écrit par : Mathilde P. | 26/09/2007

@Laflote

Ma fiancée est une rousse caprine, mais mon rival, le bouc ne l'entends pas de cette oreille...

Les oiseaux aime la nature et l'humanité... C'est peut être pour ça qu'ils sont condamnés... Vivement le Grenelle de l'environnement ! -;)

A plus.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/09/2007

Tellement de fautes que je rectifie : j'ai trop honte.

@Laflote

Ma fiancée est une rousse caprine, mais mon rival, le bouc ne l'entend pas de cette oreille...

Les oiseaux aiment la nature et l'humanité... C'est peut être pour ça qu'ils sont condamnés... Vivement le Grenelle de l'environnement ! -;)

A plus.

PS : tu devrai en parler Mathilde. Rien ne vaut le vécu...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/09/2007

Encore une faute : devrais.

Cette fois-ci, Ciao !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/09/2007

ce "machin" sert encore à quelque chose...la preuce:

PARIS (Reuters) - La commission des Lois du Sénat a supprimé l'amendement relatif aux tests génétiques pour les candidats au regroupement familial.

Écrit par : info urgente | 26/09/2007

Ecrit par : info urgente | mercredi, 26 septembre 2007 14:26

J'espère que cette chère communauté internationale onusienne, si moralisatrice envers les autres, va pour une fois, maintenir la pression contre le régime birman et faire naître une sorte de "révolution orange" comme il y a eut en Ukraine...

Et j'espère que ceux qui crient toujours si fort qu'ils se battent pour la démocratie dans le monde, vont se montrer fermes et intransigeants avec un des régimes les plus dictatoriaux de la planète !

Toutes mes pensées pour ce peuple opprimé et ces moines boudhistes si courageux...

Écrit par : Roma | 26/09/2007

@ cui cui : :-))))))

@ Mathilde P. : d'accord avec cui cui, mais je comprendrais aussi que tu n'aies pas envie d'en parler... TROIS FOIS ? Bigre.

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

pas la preuce mais la preuve!

Écrit par : info urgente | 26/09/2007

@ laflote: sans m'autoflageller, je crois qu'il y a une part d'intéraction, ma dernière mésaventure que certains DEListes connaissent m'a donné une claque considérable; et je ne mets plus tt à fait dans la même position vis à vis de mes collègues et de ma hiérarchie.

Très paradoxalement, je ne connais pas un seul service social où il n'y a pas ce type de problèmes, pas un seul où il n'y ait une personne qui cachetonne à mort, piccole...
En dehors du problème strictement hiérarchique il y a la difficulté humaine du travail et une responsabilité énorme, démesurée dans des vies qui ne sont pas la tienne, de gens tellement démunis qu'ils viennent te mettre le gros paquet de leur avenir et de leur passé entre les mains.
Je ne sais pas qui a déjà eu à dire à une famille, avec deux enfants de dix et cinq ans, un vendredi soir, de neige, que le Samu Social n'avait pas de place, qu'ils se fassent ouvrir une station de métro pour la nuit, voire tt le WE, et à l'îné qui s'accroche à sa chaise, ta responsable le menacer de se faire sortir par la police.

Je crois que c'est assez singulier, c'est juste un exemple de drames quotidiens qui usent personnellement et par conséquent aussi professionnellement.
Mais je vais essayer d'élaborer qqch de plus général :)

Écrit par : Mathilde P. | 26/09/2007

Rencontres philosophiques à la « Taverne du septième art »
Place de l’Eglise – Talence
(face au Gaumont)
Tous les mercredis à 18 heures





26/09 café philo : La majorité peut-elle avoir tort ?

La majorité peut-elle avoir tort ? Voilà le thème choisi par Jean-Charles. Pour avancer, il faut questionner la notion de tort, opposé à celle de raison, ou de vérité. Un philosophe du 17ème siècle, comme Descartes ou Leibniz, saura nous indiquer que l’opinion ne fournit pas des jugements assuré et si on suppose que le nombre crée de l’opinion plutôt que du jugement raisonné, alors oui, la majorité peut avoir tort. Une autre déclinaison est possible si on prend la majorité dans une acception politique. Les citoyens français (italiens, américains…) ont-il eu raison ou tort d’élire X ou Y ? Mais au fait, qu’est-ce avoir raison en politique ?

Écrit par : Fulcanelli | 26/09/2007

Point final
je vais dormir
Malbrouck pourquoi je pense à toi?

Écrit par : Maghnia | 26/09/2007

Ecrit par : info urgente | mercredi, 26 septembre 2007 14:42

Toujours cela de pris. Mais que ce rempart est fragile...

Écrit par : nef | 26/09/2007

26/09 café philo : La majorité peut-elle avoir tort ?

Ecrit par : Fulcanelli | mercredi, 26 septembre 2007 14:56



Sur le DEL, ce N'EST PAS POSSIBLE.

Écrit par : etrun etc... | 26/09/2007

@ Mathilde P. de 15H43 : bien évidemment qu'il y a "interaction"...
Contrairement à Tonvoisin Debureau, je ne pense pas que tout le monde peut être harcelé (moralement s'entend).

Figure-toi qu, lorsque je vivais à Paris, ma psy n'était autre que Marie-France Hirigoyen (auteure de Harcèlement moral pour celles et ceux qui l'ignoreraient !) et nous avions parlé de la sortie de son bouquin et du sujet et elle m'avait fait comprendre que les pervers narcissiques (les plus répandus dns la catégorie "harceleur") choisissent des personnalités bien spécifiques.
"Interation", je n'en doute pas une seconde. La manière dont le salarié harcelé réagit nourri (ou pas, c'est selon) le harceleur (qui est LA PLUPART DU TEMPS un supérieur hiérarchique). Une avocate m'a dit une fois que, quoi que fasse un salarié, RIEN ne peut justifier que l'on s'acharne sur lui. La possibilité de souffrance au travail n'est pas inscrite dans le contrat de départ, jamais. Il faut LUTTER contre cela et il n'y a qu'en parlant ou en écrivant que c'est possible.

Lire tout ce que vous écrivez toutes et tous sur ce billet-là me donne à penser que j'ai bien fait de prendre le risque de le publier ici. Merci. :-)

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

@maghnia

Malbrouck est sur le post.fr si cela peut te réconforter.

Écrit par : nef | 26/09/2007

Ecrit par : Maghnia | mercredi, 26 septembre 2007 15:00

Laisse pas tomber la belle !

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

@maghnia

Point final, c'est aujourd'hui.
Un bon dodo et demain...

Écrit par : nef | 26/09/2007

Ecrit par : Fulcanelli | mercredi, 26 septembre 2007 14:56

Tout ce veau.

Écrit par : nef | 26/09/2007

Ecrit par : nef | mercredi, 26 septembre 2007 15:09

+ 1 :-)

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

ça continue
jusqu'où?

" Cinq personnes ont été tués et une vingtaine blessées, aujourd'hui, lors des affrontements avec les forces de sécurité birmanes qui ont réprimé plusieurs manifestations à Rangoun."

Écrit par : info urgente | 26/09/2007

Il suffit parfois de taper "gautier sauvagnac" dans google. Puis de cliquer sur "actualités"....

Écrit par : etrun | 26/09/2007

Une belle boule puante, là!

Le meilleur du meilleur, c'est quand on apprend que ces fonds retirés en liquide auraient été" consacrés aux œuvres sociales de la métallurgie et plus particulièrement aux retraités ou malades du secteur"....



Lu dans Le monde


Le parquet de Paris a été saisi d'une enquête de la cellule antiblanchiment du ministère des finances sur des retraits de fonds suspects de 5,6 millions d'euros opérés par Denis Gautier-Sauvagnac, négociateur en chef du Medef et vice-président de l'Unedic, dans une caisse de l'organisation patronale, a-t-on appris, mercredi 26 septembre, de source judiciaire. Il appartient maintenant au procureur de Paris, Jean-Claude Marin, de décider de la suite à donner à ce signalement, a-t-on précisé de même source, confirmant une information du Figaro.


Cela pourrait se traduire par l'ouverture d'une enquête préliminaire, sous l'autorité du parquet, ou d'une information judiciaire, sous l'autorité d'un juge.

La justice a été informée lundi de cette affaire par un signalement de la cellule de lutte contre le blanchiment du ministère de l'économie et des finances, Tracfin (Traitement du renseignement et action contre les circuits financiers clandestins). Selon les enquêteurs de Bercy, Denis Gautier-Sauvagnac, président de l'Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM), aurait retiré, dans des conditions jugées suspectes, 5,6 millions d'euros en liquide des caisses de cette importante structure patronale entre 2000 et 2007.
"Denis Gautier-Sauvagnac a réfuté toute malversation et a affirmé que ''le nom de l'UIMM ne peut en aucun cas être mêlé à Tracfin'", indique Le Figaro. La chancellerie s'est aussi refusée à tout commentaire.

IMPORTANTES SOMMES EN LIQUIDE

Tracfin avait été alerté de ces retraits par un cadre de la BNP, intrigué de voir ce responsable du Medef, une assistante ou un de ses collaborateurs, venir retirer d'importantes sommes en liquide, pouvant atteindre 150 000 à 200 000 euros, du compte de l'UIMM. Interrogé alors par la banque sur ces retraits, M. Gautier-Sauvagnac, qui est également vice-président de l'Unedic, aurait expliqué que ces fonds étaient consacrés aux œuvres sociales de la métallurgie et plus particulièrement aux retraités ou malades du secteur, selon Le Figaro.

Placé désormais sous la surveillance de Tracfin, le compte de l'UIMM a continué à être ponctionné par des retraits en liquide jusqu'au début 2007. Jugeant que les faits étaient "suffisamment troublants", Tracfin après avoir obtenu le feu vert du cabinet de la ministre de l'économie et des finances, Christine Lagarde, a récemment transmis le dossier au parquet de Paris, explique le quotidien.

Écrit par : etrun | 26/09/2007

Sur le DEL, ce N'EST PAS POSSIBLE.

Ecrit par : etrun etc... | mercredi, 26 septembre 2007 15:04

Kant n'a pas les mains sales, parce qu'il n'a pas de main

Le DEL ne peut pas avoir tort, parce qu'il n'y a aucune opinion ni idée

Écrit par : Fulcanelli | 26/09/2007

Ecrit par : nef | mercredi, 26 septembre 2007 15:10

Habille-toi chérie, le DEL n'est pas un bistrot pour naturistes !

Écrit par : Fulcanelli | 26/09/2007

Ecrit par : etrun etc... | mercredi, 26 septembre 2007 15:04

ce n'est évidemment pas moi qui ai écrit ça. Je suis convaincu que toute majorité peut avoir tort. Toute majorité, où que ce soit.

Écrit par : etrun | 26/09/2007

Примечания

1. W.Jaeger, Studien zur Entstehungsgeschichte der Metaphysik des Aristoteles, Berlin, 1912; Aristoteles. Grundlegung einer Geschichte seiner Entwicklung, Berlin, 1923; 1955. Общее представление о работах В.Йегера можно получить по статье А.В.Кубицкого в приложении к его переводу "Метафизики": "Что такое Метафизика Аристотеля?" (Аристотель, Метафизика, пер. и прим. А.В.Кубицкого, М.-Л., 1934, стр. 255-269.)



4. В.И.Ленин, Полное собрание сочинений, т. 29, стр. 325.

5. Там же, стр. 326.

6. W.Jaegеr, Aristoteles..., S. 9-11.

7. Там же, стр. 11-19.

8. Там же, стр. 20-22.

9. W.Jaegеr, Aristoteles..., S. 23.

10. Там же, стр. 30-31.

11. W. Jaeger, Aristoteles..., S. 32-36.

12. Там же, стр. 41-42.

13. W.Jaegеr, Aristoteles..., S. 43-44.

Écrit par : Fulcanelli | 26/09/2007

Habille-toi chérie, le DEL n'est pas un bistrot pour naturistes !

Ecrit par : Fulcanelli | mercredi, 26 septembre 2007 15:36

Certains nombrils y créveraient l'écran.

Écrit par : nef | 26/09/2007

Ecrit par : nef | mercredi, 26 septembre 2007 13:13
C'est qui, Z?

"Mais je vais essayer d'élaborer qqch de plus général :)"
Ecrit par : Mathilde P. | mercredi, 26 septembre 2007 14:53

Vaz-y, Mathilde P. !!!!! ;-))))

Écrit par : etrun | 26/09/2007

Ecrit par : etrun | mercredi, 26 septembre 2007 15:45

La société de Dédé la Brosse à reluire.

Écrit par : nef | 26/09/2007

La commission des Lois du Sénat a supprimé l'amendement relatif aux tests génétiques pour les candidats au regroupement familial.
Ecrit par : info urgente | mercredi, 26 septembre 2007 14:42

Qu'est ce qu'il ne faut pas inventer pour montrer que le Sénat est autre chose qu'un

ramassis de vieillards et d'ex-gauchistes recyclés totalement inutile ? Sinon qu'est ce

qu'il deviendrait le métier de demain de Jean-Pierre Raffarin?

Écrit par : etrun | 26/09/2007

Un rapport préconise de faire payer
plus les usagers de la route
NOUVELOBS.COM | 26.09.2007 | 09:52
Réagissez à l'article64 réactions
Un rapport préconise notamment une augmentation de la taxe intérieure sur les produits pétroliers, la mise en place d'une "écoredevance" kilométrique pour les poids lourds, ou encore une "écopastille" pour les véhicules les plus polluant.


Et l'écoudepoing dans ta gueule, Borloo !

Écrit par : Fulcanelli | 26/09/2007

@ Mathilde P a dit :
" et je ne mets plus tt à fait dans la même position vis à vis de mes collègues et de ma hiérarchie."
Cela rejoint, me semble-t-il, la suggestion d'odm de se situer ailleurs.

Ce serait bien que l'un et l'autre précisent leur remarque car c'est une des clefs du problème, même si comme je l'ai dit précédemment je crois que la dynamique de groupe joue dans ces histoires un rôle plus important que les psychologies individuelles.

Il est difficile d'en parler sans se retrouver plongé dans la honte ((culpabilité bien ordonnée...) de n'avoir pas su faire avant le pas de côté qui délivre de l'interaction délétère. Mais si mon exemple peut fournir une piste...
Personnellement je m'en suis sortie - non sans mal ni rechutes - le jour où j'ai cessé d'attendre comme une enfant que les autres me récompensent ou me punissent (comme le faisaient jusqu'alors les diplômes obtenus ou non dans ma vie d'étudiante). Je me suis en quelque sorte reconnue moi-même au lieu d'attendre d'être reconnue. J'ai grandi, quoi. Ceux qui me harcelaient ont compris qu'ils n'avaient plus de prise.
Moins vertueux, et en rupture totale avec mon éducation chrétienne, mais d'une efficacité certaine - dans mon cas du moins - j'ai aussi opté pour une mise en pratique sans faille de l'adage : "pour un oeil les deux yeux, pour une dent toute la gueule". :-))) .

Écrit par : TDB | 26/09/2007

@nef
Ah ok! C'est pas Dédé, c'est Franchois!

Écrit par : etrun | 26/09/2007

http://www.betapolitique.fr/Situation-geopolitique-incertaine-01660.html
Ecrit par : Hyperanimateur | mercredi, 26 septembre 2007 13:35

C'est n'importe quoi cet article! Typiquement le genre de juxtaposition qui permet de dire tout et son contraire...

Écrit par : etrun | 26/09/2007

Franchois!

Ecrit par : etrun | mercredi, 26 septembre 2007 16:02

La chasse aux franchois est interdite, c'est une espèce en voie de disparition


comme du reste l'ours, sauvé du DEL grâce à ma propre réintroduction

Écrit par : Fulcanelli | 26/09/2007

Ah ouais !
a très bientot...

Écrit par : Le Boss de Laflote | 26/09/2007

Ecrit par : Hyperanimateur | mercredi, 26 septembre 2007 13:35

C'est n'importe quoi cet article! Typiquement le genre de juxtaposition qui permet de dire tout et son contraire...

Ecrit par : etrun | mercredi, 26 septembre 2007 16:05

etrun +1

Écrit par : adrien | 26/09/2007

La société de Dédé la Brosse à reluire.

Ecrit par : nef | mercredi, 26 septembre 2007 15:47

Bah quand je google Andre de la Brosse..je tombe sur un poète québécois....y a kékun qui peut m'aider?

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

L'Hyperanimateur m'a fait peur !!! Dites moi que c'est pas vrai !!

Écrit par : le manchot | 26/09/2007

Franchois.

Écrit par : nef | 26/09/2007

L'Hyperanimateur m'a fait peur !!! Dites moi que c'est pas vrai !!

Ecrit par : le manchot | mercredi, 26 septembre 2007 16:22

Cela s'est passé en 2003, et cela n'arrivera plus, dors.

Écrit par : nef | 26/09/2007

Vous avez vu cette photo ? c'est pas possible... les t-shirts... c'est du photoshop ?

http://actualite.aol.fr/content.do?id=840297&v=1190652350277

Écrit par : adrien | 26/09/2007

Merci j'ai trouvé, un joli portrait dans le figaro de mars 2007..

Z pour zut à l'établishment!!!!!!!!

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

La suite serait délectable,
Malheureusement, je ne peux
Pas la dire, et c'est regrettable,
Ça nous aurait fait rire un peu ;
Car le juge, au moment suprême,
Criait : "Maman !", pleurait beaucoup,
Comme l'homme auquel, le jour même,
Il avait fait trancher le cou.
Gare au gorille !...

Écrit par : Georges | 26/09/2007

http://zedarksideofzeblog.blogspot.com/

blog d'une française à Rangoon

Écrit par : info urgente | 26/09/2007

Ecrit par : adrien | mercredi, 26 septembre 2007 16:25
Non..
il a l'air de souffrir koukouch...F. Bonnaud disait ce maidi dans sa chronique que le jogging présidentiel pour les ministres, était l'équivalent d'assister au lever de Louis XIV pour les courtisans

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

http://actualite.aol.fr/content.do?id=840297&v=1190652350277

Ecrit par : adrien | mercredi, 26 septembre 2007 16:25

Il a l'air d'en chier, le gros flic américain à côté de Kouchner? Ah? C'est lui, le gorille du french doctor? Ouaaaahhhhhhhhhhhhh!!!!!!

Écrit par : etrun | 26/09/2007

Merci Laflote pour ce billet, touchant et sincère. Tu racontes la vie, la vraie celle à laquelle nous sommes de plus en plus confrontés. Les difficultés liés à l'emploi renforcent ce type de comportements sans parler des travers humains, le goût du pouvoir etc (Bravo pour les chèvres cui cui).
Ta jolie humanité continuera à te jouer ce genre de tour (attention, je ne te le souhaite pas) mais tu n'es pas politiquement correcte, trop sensible, trop humaine, trop toi.
Alors, les cons (comme dirait Ton voisin de bureau) laisse les bien derrière toi. Etre comme toi, ils en rêvaient mais ils n'y arriveront pas (trop minables en général ils sont conscients de leurs limites). Ton reflet est trop lumineux pour eux.

Maghnia, mes amitiés et bon courage.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Lu sur le blog de François Fillon, http://www.blog-fillon.com.

"Mercredi 26 septembre
Mise au point
Certains visiteurs ont noté la présence, en bas de page, d'un lien avec la régie publicitaire de TF1. Ce lien relève de la communication de l'hébergeur. Il figure sur la totalité des blogs hébergés. Il est sans rapport avec l'auteur ou le contenu des pages affichées. Les commentaires associant le Premier ministre à ce média sont donc sans objet. Merci. par JDL "

Ils ont de ces idées, "certains" visiteurs!!!!!:-)))))

Écrit par : etrun | 26/09/2007

Ils ont de ces idées, "certains" visiteurs!!!!!:-)))))

Ecrit par : etrun | mercredi, 26 septembre 2007 16:55

pffff ils ont mauvais esprit surtout, ils pourraient persiflés!!!!!;-))))))

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

j’me suis toujours demandé combien de gens faisaient ce que je me « m’imaginais » à l’instant T, dans le monde : tu comprends. Du genre, je me demande combien de gens meurent « maintenant ! », ou combien de gens éjaculent « maintenant ! »_ c’est sympa comme délire quand tu te fais chier. l’art de ne pas trop se faire chier c’est pas simple.

Écrit par : HH | 26/09/2007

Ecrit par : HH | mercredi, 26 septembre 2007 16:58

J'espère que tu ne meure pas trop souvent....

Écrit par : agathe | 26/09/2007

meures m.....

Écrit par : agathe | 26/09/2007

meurs merdoum en fait

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Si tous les 3 jours en gros

Écrit par : HH | 26/09/2007

//hs//

Veig> Avez vous lu ce post de Méléchon?

//fin du HS//

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

Fillon est abonné à la revue Altaya, 3 euros en kiosque

il nous montre un exemplaire de sa collection d'Alpine

http://www.blog-fillon.com/photo-138633-le-mans-classic_jpg.html

Écrit par : Fulcanelli | 26/09/2007

Grosse ambiance...

Écrit par : Patrice Joyeux (Explicit Content) | 26/09/2007

Z...Mélenchon..sorry mr Le Sénateur

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

Z...Mélenchon..sorry mr Le Sénateur

Ecrit par : Pamela de Barres | mercredi, 26 septembre 2007 17:35

De Z à A, comme aguicheuse

Écrit par : Fulcanelli | 26/09/2007

http://olivierbonnet.canalblog.com/

Et voilà le trou est comblé. Eureka ! Ils savent mais il ne faut embêter les amis.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

http://olivierbonnet.canalblog.com/

Le trou est comblé. Ils savent mais il ne faut pas embêter les amis.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Désolée, pour les repeat again mais les codes à recopier sont très relou !! Marche une fois sur ce 2 CE BAZAR

Écrit par : agathe | 26/09/2007

http://olivierbonnet.canalblog.com/

Le trou est comblé. Ils savent mais il ne faut pas embêter les amis.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 16:47

Dis donc, tu ne serais pas en train de me faire quelques compliments toi par hasard ? ;-)))

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Vous serez informés, trois précautions valent mieux qu'une !

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 18:07

Pas du tout ! Je dis toujours ce que je ressens et comme toi parfois ça engendre quelques problèmes.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Bonjour à tous

@ laflote

Billet très juste qui me rappelle quelques souvenirs récents



ps: Ouffff!

La propagande d'hier soir sur France 2 s'est pris une gamelle d'audience...

Écrit par : anthony | 26/09/2007

Ecrit par : anthony | mercredi, 26 septembre 2007 18:11


Une bonne nouvelle ! Les français ont sans doute commencé leur cure de désintoxication.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

"Le trou de la Secu est comblé"
"La France n'est pas un pays d'immigration massive"
"Education Nationale: le niveau general augmente"
"Chomage: nouveau recul, le taux de chomage a 8%"

Bienvenue en URSS!

Écrit par : Patrice Joyeux (Explicit Content) | 26/09/2007

Ecrit par : Patrice Joyeux (Explicit Con) | mercredi, 26 septembre 2007 18:15

Écrit par : agathe | 26/09/2007

"Le trou de la Secu est comblé"
"La France n'est pas un pays d'immigration massive"
"Education Nationale: le niveau general augmente"
"Chomage: nouveau recul, le taux de chomage a 8%"

Bienvenue en URSS!

Ecrit par : Patrice Joyeux (Explicit Content) | mercredi, 26 septembre 2007 18:15



Patrice aurait pu faire plus explicite comme ritournelle.

Le trou de la sécu sera comblée
Quand la France ne sera plus un pays d'immigration massive
Dans l'Education Nationale, le niveau général augmentera
et le chomage reculera.


Pas de gros mots mais quelle vulgarité, hein José ?

Écrit par : nef | 26/09/2007

> Bienvenue en URSS!

Oui, c'est toujours ce que je me dis quand je vois la propag... pardon, la "pédagogie" déployée par la Pravd... pardon, le Figaro, TF1, Europe 1 et consorts, de façon convergente, pour nous convaincre que la 5ème colonne c'est les immigrés clandestins, que les profiteurs sont les RMIstes et les petits escrocs à la carte Vitale ou aux allocs, qu'il n'y a pas d'autre solution que de virer des fonctionnaires à tout va pour que le pays aille mieux, etc., etc.

Autre point commun, la presse nationale donne très peu la place aux points de vues dissonants sur la situation de la France, et la politique étrangère est traitée par-dessous la jambe par les mass-média style TF1, comme si ce qui se passait à l'étranger pouvait avoir une influence néfaste sur les spectateurs, voire, qui sait ? les amener à réfléchir...

Bref, mon bon P. Joyeux, la Nomenklatura n'est pas où tu le crois...

Écrit par : Veig | 26/09/2007

"Le trou de la Secu est comblé"
"La France n'est pas un pays d'immigration massive"
"Education Nationale: le niveau general augmente"
"Chomage: nouveau recul, le taux de chomage a 8%"

Bienvenue en URSS!

Ecrit par : Patrice Joyeux (Explicit Content) | mercredi, 26 septembre 2007 18:15


Bienvenue dans l'Europe Blanche et chrétienne (on notera l'esthétique de ce tract qui n'a rien à envier aux plus beaux fleurons de la propagande soviétique)

www.vdfr95.com/t32.pdf

Puisqu'il faut faire dans le varié et le divers. Allons-y hein José ?

Écrit par : nef | 26/09/2007

Bloc-notes: Ces trompe-l’oeil qui s’effondrent, par Ivan Rioufol

L’aveu : l’Insee a « sous-estimé le nombre des immigrés ». Après avoir encouragé des démographes à soutenir que la France « n’était pas un pays d’immigration massive », l’Institut national de la statistique vient d’admettre mezza voce la forte « poussée migratoire » (de Turquie et d’Afrique) des dix dernières années. Il y a donc eu, durablement, négation d’une évidence. Or, cette révélation (Le Figaro, 24 août) indiffère. La politique du maquillage serait-elle acceptable ?

Par leur silence sur cette affaire, les médias suiveurs cautionnent un déni. Ils n’ont jamais mis en doute, non plus, cet autre bidonnage - déjà dénoncé ici - qui affirme que les Françaises d’origine font plus d’enfants que les autres européennes. En fait, l’essor démographique doit « à l’écart persistant entre la fécondité des femmes de souche européenne (1,7) et celle des femmes d’origine africaine ou turque (3,4) » (Jacques Dupâquier, membre de l’Institut). À quoi bon taire ces données ?

Une construction en trompe-l’œil, destinée à camoufler le visage du pays, s’effondre sous le poids des faits. Depuis l’époque où Lionel Jospin niait la violence urbaine pour n’y voir qu’un franchouillard « sentiment d’insécurité », les élites n’ont pas fini d’avaler leurs chapeaux. L’échec du pédagogisme, le ressentiment ethnique, la menace sur la biodiversité, sont de ces tabous que ne pourra plus soutenir longtemps la berceuse du « Tout va bien ».

L’opération vérité, notre glasnost, ne fait que commencer. Elle interpelle ceux qui ont encouragé ces désinformations, propagandes, censures, dignes de l’ex- URSS.

Écrit par : Patrice Joyeux (Explicit Content) | 26/09/2007

Je n'ai pas mis de gros mots, j'ai juste effacé la mention inutile du lien signature.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Bienvenue dans l'Europe Blanche et chrétienne (on notera l'esthétique de ce tract qui n'a rien à envier aux plus beaux fleurons de la propagande soviétique)
Ecrit par : nef | mercredi, 26 septembre 2007 18:35

Rien a battre de l'Europe (je n'y habite pas) blanche (c'est pas mon propos, d'ailleurs on expulse pas mal de ressortissants de pays de l'Est, blancs et chretiens) et chretienne (je suis athee).
Bref, n'importe quoi!

Écrit par : Patrice Joyeux (Explicit Content) | 26/09/2007

Et le tract, tu le trouves comment ?

Écrit par : nef | 26/09/2007

Ecrit par : Patrice Joyeux (Explicit Content) | mercredi, 26 septembre 2007 18:35

Tu as trouvé ton nouveau gourou? T'inquiète, le Rioufol finira, comme zemmour, dans quelques années, à faire le mariolle phallocrate dans les émissions de Ruquier...Mais toi, tu files un mauvais coton, Patrice, je trouve. J'ai du mal à croire que tu sois celui qui célébrait le culte de Malbrouck....Encore un troll?

Écrit par : etrun | 26/09/2007

Pinocchio est parmi nous !

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Ecrit par : nef | mercredi, 26 septembre 2007 18:40

Pas assez factuel et trop orienté politiquement.
Une sorte de propagande a la RESF mais inversée.

Écrit par : Patrice Joyeux (Explicit Content) | 26/09/2007

@ agathe : je faisais (tentais de faire) de l'humour chère agathe. Je sais bien que tu es sincère dans ce que tu écris. :-)

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Rien a battre de l'Europe (je n'y habite pas) blanche (c'est pas mon propos, d'ailleurs on expulse pas mal de ressortissants de pays de l'Est, blancs et chretiens) et chretienne (je suis athee).
Bref, n'importe quoi!

Ecrit par : Patrice Joyeux (Explicit Cont) | mercredi, 26 septembre 2007 18:38

Blanc, pas ton propos, pourquoi nous balances-tu toujours tes textes qui parlent des immigrés africains ou maghrébins. Allez Pinocchio, retourne sur tes sites Frankistan, on connait ce type de prose.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 18:44

Je t'apprécie, je te l'ai dit et je pense que ta bonne nature (dans le sens intéressante et généreuse) génère des jalousies de merde.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Ecrit par : etrun | mercredi, 26 septembre 2007 18:41

C'est toujours bien un alibi, tu n'avais pas compris !

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Un vibrant plaidoyer de ce pauvre Roufiol, dont les pensées ne sont pas assez écoutées en France et sur le DEL.

La tyrannie des falsificateurs.


Les pandores de la pensée verbalisent : Nicolas Sarkozy a parlé comme Jean-Marie Le Pen. Le président de l'UMP a invité ceux que «cela gêne d'être en France» à «quitter un pays qu'ils n'aiment pas». Le Politburo a ressorti le slogan du FN des années 80 : «La France, aimez-la ou quittez-la» ; ou cette variante de Philippe de Villiers : «La France, tu l'aimes ou tu la quittes.» Le patriotisme serait-il encore un délit ?

Le reconnaître : durant ces trente dernières années, Le Pen a pointé certains des bouleversements qui déstabilisent aujourd'hui la société, sa culture, son harmonie. Les électeurs le savent. Dans le même temps, le leader d'extrême droite a tout fait, par ses outrances, pour rendre son discours répulsif pour le plus grand nombre. Mais cette raison ne suffit plus à rendre indigne tout propos s'échappant de la novlangue.

Ce n'est pas Sarkozy qui choque, quand il s'exprime ainsi. C'est le PS qui est désespérant, quand il soutient la tyrannie des discours falsifiés. Ceux-là débusquent une xénophobie à tout propos, mais ignorent le racisme et l'antisémitisme de certains immigrés extra-européens. La gauche, qui n'entend que les sociologues qui flagellent la nation et encouragent les exigences des nouveaux venus, empêche la critique des revendications ethniques.

Oui, des «Français malgré eux» rejettent leur pays d'accueil. Ils étaient de ceux qui ont enflammé les cités ou terrorisé les jeunes manifestants anti-CPE. Quand le gouvernement annonce, lundi, vouloir instituer une cérémonie solennelle d'accès à la citoyenneté, il convaincrait davantage en imposant aussi un acte d'adhésion aux règles républicaines, voire des déchéances de la nationalité. C'est en bradant son identité que la France se fait mépriser.

Le gouvernement, humilié par la rue, a l'occasion de regagner une partie de son autorité avec le projet de loi qui veut restreindre les conditions d'immigration. Toutefois, les mêmes arguments qui l'ont fait fléchir hier – lutte contre la précarité et pour l'égalité des droits – sont affûtés par une gauche ragaillardie et bénéficiant, de surcroît, de l'angélique soutien des Eglises chrétiennes. Un deuxième recul serait une aubaine pour Le Pen. Les belles âmes veulent-elles le voir gagner ?

Adeptes du camouflage

Dans la série «Taisons ce qui nous menace» : l'unanimité contre Philippe de Villiers, coupable de mettre en garde, cette semaine, contre une infiltration islamiste au sein de l'aéroport de Roissy (Les Mosquées de Roissy, Albin Michel). Le PS l'accuse d'exprimer «une pensée de guerre civile» (Jean-Marc Ayrault), ou de n'être «désormais pas très compatible avec l'esprit de la République» (Julien Dray). Des médias jugent son enquête contestable, sans s'interroger sur leur propre apathie. Toujours ce goût pour camoufler les réalités qui dérangent.

L'attrait pour la dissimulation va bien aux falsificateurs. C'est avec bonne conscience qu'ils disqualifient toute lucidité concernant l'idéologie coranique et ses justifications du terrorisme. Ces censeurs illustrent l'esprit de «dhimmitude» (soumission à l'islam), qui s'observe dans une Europe ayant renié ses racines judéo-chrétiennes et qui oeuvre à un «nouvel ordre mondial euro-arabe», en discussion cette semaine à Paris : une politique magistralement dénoncée ces jours-ci par l'experte Bat Ye'or (Eurabia, l'axe euro-arabe, Editions Jean-Cyrille Godefroy).

Bat Ye'or : «Le rythme effréné de déclarations délirantes occultant l'islamisme (est) un clair indice de l'aveuglement délibéré des représentants de l'Union européenne. (...) Aussi le cynisme avec lequel ils s'entêtent à tromper leurs concitoyens relève-t-il d'un incroyable mépris à leur égard. On peut se demander si les ministres prennent leurs électeurs pour des ignares et des imbéciles ou s'ils n'ont plus d'autres alternatives que la soumission aux ordres des islamistes et de la Ligue arabe.»

La majorité des musulmans vit un islam modéré (la moitié des beurs nés en France vivrait avec une Française, proportion deux fois moindre chez les filles). Il n'empêche : le procès en islamophobie, porté contre ceux qui critiquent les versets ou hadith qui incitent les fidèles à guerroyer contre les non-musulmans, revient à occulter des dangers potentiels, que Villiers a raison de mettre au jour. Depuis, d'autres témoins admettent que Roissy compte des réseaux mafieux, des salles de prière clandestines, des groupuscules salafistes, etc. Broutilles ?

La responsabilité de la droite

Au fait, Nicolas Sarkozy est-il condamné à s'opposer à Philippe de Villiers, mais aussi à Dominique de Villepin ? La droite peut perdre la présidentielle par ses divisions et ses coups bas. Alors que la gauche trouve des «leçons d'intelligence, d'audace et d'enthousiasme» (Bernard Kouchner) dans la stratégie de Romando Prodi, qui a dû s'allier aux communistes et aux altermondialistes les plus radicaux pour battre d'un cheveu Silvio Berlusconi, la droite républicaine serait bien inspirée de resserrer ses rangs. D'autant qu'elle répond à une même attente, quand elle s'affranchit des interdits et appelle un chat un chat. Mercredi, dans Le Figaro, Mikhaïl Gorbatchev, dernier dirigeant de l'URSS, a rappelé que ce fut la catastrophe de Tchernobyl, voici vingt ans, qui a «ouvert la porte à une liberté d'expression telle que le système que nous connaissions ne pouvait plus perdurer». Sous la pression des réalités, une autre glanost s'installe en France. La droite se doit d'exprimer cette modernité.

Allégeance

L'absence de réaction de l'Etat aux insultes du président algérien Bouteflika, qui a accusé la France d'avoir «réalisé un génocide» identitaire : un bon exemple de notre allégeance, critiquée par Bat Ye'or dans son livre dérangeant, donc ignoré (lire plus haut).

irioufol@lefigaro.fr




Les pandores de la pensée verbalisent : Nicolas Sarkozy a parlé comme Jean-Marie Le Pen. Le président de l'UMP a invité ceux que «cela gêne d'être en France» à «quitter un pays qu'ils n'aiment pas». Le Politburo a ressorti le slogan du FN des années 80 : «La France, aimez-la ou quittez-la» ; ou cette variante de Philippe de Villiers : «La France, tu l'aimes ou tu la quittes.» Le patriotisme serait-il encore un délit ?

Le reconnaître : durant ces trente dernières années, Le Pen a pointé certains des bouleversements qui déstabilisent aujourd'hui la société, sa culture, son harmonie. Les électeurs le savent. Dans le même temps, le leader d'extrême droite a tout fait, par ses outrances, pour rendre son discours répulsif pour le plus grand nombre. Mais cette raison ne suffit plus à rendre indigne tout propos s'échappant de la novlangue.

Ce n'est pas Sarkozy qui choque, quand il s'exprime ainsi. C'est le PS qui est désespérant, quand il soutient la tyrannie des discours falsifiés. Ceux-là débusquent une xénophobie à tout propos, mais ignorent le racisme et l'antisémitisme de certains immigrés extra-européens. La gauche, qui n'entend que les sociologues qui flagellent la nation et encouragent les exigences des nouveaux venus, empêche la critique des revendications ethniques.

Oui, des «Français malgré eux» rejettent leur pays d'accueil. Ils étaient de ceux qui ont enflammé les cités ou terrorisé les jeunes manifestants anti-CPE. Quand le gouvernement annonce, lundi, vouloir instituer une cérémonie solennelle d'accès à la citoyenneté, il convaincrait davantage en imposant aussi un acte d'adhésion aux règles républicaines, voire des déchéances de la nationalité. C'est en bradant son identité que la France se fait mépriser.

Le gouvernement, humilié par la rue, a l'occasion de regagner une partie de son autorité avec le projet de loi qui veut restreindre les conditions d'immigration. Toutefois, les mêmes arguments qui l'ont fait fléchir hier – lutte contre la précarité et pour l'égalité des droits – sont affûtés par une gauche ragaillardie et bénéficiant, de surcroît, de l'angélique soutien des Eglises chrétiennes. Un deuxième recul serait une aubaine pour Le Pen. Les belles âmes veulent-elles le voir gagner ?

Adeptes du camouflage

Dans la série «Taisons ce qui nous menace» : l'unanimité contre Philippe de Villiers, coupable de mettre en garde, cette semaine, contre une infiltration islamiste au sein de l'aéroport de Roissy (Les Mosquées de Roissy, Albin Michel). Le PS l'accuse d'exprimer «une pensée de guerre civile» (Jean-Marc Ayrault), ou de n'être «désormais pas très compatible avec l'esprit de la République» (Julien Dray). Des médias jugent son enquête contestable, sans s'interroger sur leur propre apathie. Toujours ce goût pour camoufler les réalités qui dérangent.

L'attrait pour la dissimulation va bien aux falsificateurs. C'est avec bonne conscience qu'ils disqualifient toute lucidité concernant l'idéologie coranique et ses justifications du terrorisme. Ces censeurs illustrent l'esprit de «dhimmitude» (soumission à l'islam), qui s'observe dans une Europe ayant renié ses racines judéo-chrétiennes et qui oeuvre à un «nouvel ordre mondial euro-arabe», en discussion cette semaine à Paris : une politique magistralement dénoncée ces jours-ci par l'experte Bat Ye'or (Eurabia, l'axe euro-arabe, Editions Jean-Cyrille Godefroy).

Bat Ye'or : «Le rythme effréné de déclarations délirantes occultant l'islamisme (est) un clair indice de l'aveuglement délibéré des représentants de l'Union européenne. (...) Aussi le cynisme avec lequel ils s'entêtent à tromper leurs concitoyens relève-t-il d'un incroyable mépris à leur égard. On peut se demander si les ministres prennent leurs électeurs pour des ignares et des imbéciles ou s'ils n'ont plus d'autres alternatives que la soumission aux ordres des islamistes et de la Ligue arabe.»

La majorité des musulmans vit un islam modéré (la moitié des beurs nés en France vivrait avec une Française, proportion deux fois moindre chez les filles). Il n'empêche : le procès en islamophobie, porté contre ceux qui critiquent les versets ou hadith qui incitent les fidèles à guerroyer contre les non-musulmans, revient à occulter des dangers potentiels, que Villiers a raison de mettre au jour. Depuis, d'autres témoins admettent que Roissy compte des réseaux mafieux, des salles de prière clandestines, des groupuscules salafistes, etc. Broutilles ?

La responsabilité de la droite

Au fait, Nicolas Sarkozy est-il condamné à s'opposer à Philippe de Villiers, mais aussi à Dominique de Villepin ? La droite peut perdre la présidentielle par ses divisions et ses coups bas. Alors que la gauche trouve des «leçons d'intelligence, d'audace et d'enthousiasme» (Bernard Kouchner) dans la stratégie de Romando Prodi, qui a dû s'allier aux communistes et aux altermondialistes les plus radicaux pour battre d'un cheveu Silvio Berlusconi, la droite républicaine serait bien inspirée de resserrer ses rangs. D'autant qu'elle répond à une même attente, quand elle s'affranchit des interdits et appelle un chat un chat. Mercredi, dans Le Figaro, Mikhaïl Gorbatchev, dernier dirigeant de l'URSS, a rappelé que ce fut la catastrophe de Tchernobyl, voici vingt ans, qui a «ouvert la porte à une liberté d'expression telle que le système que nous connaissions ne pouvait plus perdurer». Sous la pression des réalités, une autre glanost s'installe en France. La droite se doit d'exprimer cette modernité.

Allégeance

L'absence de réaction de l'Etat aux insultes du président algérien Bouteflika, qui a accusé la France d'avoir «réalisé un génocide» identitaire : un bon exemple de notre allégeance, critiquée par Bat Ye'or dans son livre dérangeant, donc ignoré (lire plus haut).

irioufol@lefigaro.fr




Les pandores de la pensée verbalisent : Nicolas Sarkozy a parlé comme Jean-Marie Le Pen. Le président de l'UMP a invité ceux que «cela gêne d'être en France» à «quitter un pays qu'ils n'aiment pas». Le Politburo a ressorti le slogan du FN des années 80 : «La France, aimez-la ou quittez-la» ; ou cette variante de Philippe de Villiers : «La France, tu l'aimes ou tu la quittes.» Le patriotisme serait-il encore un délit ?

Le reconnaître : durant ces trente dernières années, Le Pen a pointé certains des bouleversements qui déstabilisent aujourd'hui la société, sa culture, son harmonie. Les électeurs le savent. Dans le même temps, le leader d'extrême droite a tout fait, par ses outrances, pour rendre son discours répulsif pour le plus grand nombre. Mais cette raison ne suffit plus à rendre indigne tout propos s'échappant de la novlangue.

Ce n'est pas Sarkozy qui choque, quand il s'exprime ainsi. C'est le PS qui est désespérant, quand il soutient la tyrannie des discours falsifiés. Ceux-là débusquent une xénophobie à tout propos, mais ignorent le racisme et l'antisémitisme de certains immigrés extra-européens. La gauche, qui n'entend que les sociologues qui flagellent la nation et encouragent les exigences des nouveaux venus, empêche la critique des revendications ethniques.

Oui, des «Français malgré eux» rejettent leur pays d'accueil. Ils étaient de ceux qui ont enflammé les cités ou terrorisé les jeunes manifestants anti-CPE. Quand le gouvernement annonce, lundi, vouloir instituer une cérémonie solennelle d'accès à la citoyenneté, il convaincrait davantage en imposant aussi un acte d'adhésion aux règles républicaines, voire des déchéances de la nationalité. C'est en bradant son identité que la France se fait mépriser.

Le gouvernement, humilié par la rue, a l'occasion de regagner une partie de son autorité avec le projet de loi qui veut restreindre les conditions d'immigration. Toutefois, les mêmes arguments qui l'ont fait fléchir hier – lutte contre la précarité et pour l'égalité des droits – sont affûtés par une gauche ragaillardie et bénéficiant, de surcroît, de l'angélique soutien des Eglises chrétiennes. Un deuxième recul serait une aubaine pour Le Pen. Les belles âmes veulent-elles le voir gagner ?

Adeptes du camouflage

Dans la série «Taisons ce qui nous menace» : l'unanimité contre Philippe de Villiers, coupable de mettre en garde, cette semaine, contre une infiltration islamiste au sein de l'aéroport de Roissy (Les Mosquées de Roissy, Albin Michel). Le PS l'accuse d'exprimer «une pensée de guerre civile» (Jean-Marc Ayrault), ou de n'être «désormais pas très compatible avec l'esprit de la République» (Julien Dray). Des médias jugent son enquête contestable, sans s'interroger sur leur propre apathie. Toujours ce goût pour camoufler les réalités qui dérangent.

L'attrait pour la dissimulation va bien aux falsificateurs. C'est avec bonne conscience qu'ils disqualifient toute lucidité concernant l'idéologie coranique et ses justifications du terrorisme. Ces censeurs illustrent l'esprit de «dhimmitude» (soumission à l'islam), qui s'observe dans une Europe ayant renié ses racines judéo-chrétiennes et qui oeuvre à un «nouvel ordre mondial euro-arabe», en discussion cette semaine à Paris : une politique magistralement dénoncée ces jours-ci par l'experte Bat Ye'or (Eurabia, l'axe euro-arabe, Editions Jean-Cyrille Godefroy).

Écrit par : nef | 26/09/2007

Je sais Laflote, tu rougis, tu ne devrais pas. Tu vois, d'autres n'ont pas honte eux !
Quel monde !

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Je file. Millions de besitos!

Écrit par : etrun | 26/09/2007

Ecrit par : nef | mercredi, 26 septembre 2007 18:35

impossible de l'ouvrir chez moi!!!

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

Ecrit par : nef | mercredi, 26 septembre 2007 18:50

Il vient prêcher ici, ils espèrent toujours "ramasser" quelques âmes égarées.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Mais RESF ne fait pas de propagande et n'écrit pas au Figaro, RESF s'occupe d'éducation et d'enfants.

Écrit par : nef | 26/09/2007

Tiens une idée de billet, la prospection de ces nouveaux chevaliers du ciel opérant le prosélytisme avec en chef de file un avocat français qui vit aux USA et qui se spécialisent dans "l'accroche" sur les sites.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Rioufol? Bien fol est qui s'y fie!

Écrit par : etrun | 26/09/2007

@ agathe : je t'avouerais qu'aujourd'hui j'ai rougi de colère... Merci agathe. Pour tout.

Pour ton idée de billet : vas-y, lance-toi ;-)

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 19:14

Ma Poulette

Excuse moi mais c'est là où tu as été un peu gastounette (avec toute l'amitié que j'ai pour toi !), tu aurais fermé ta mouille sur je me connecte....blablablabla. Ils se seraient posé des questions, là éventuellement tu as révèlé...le pot aux roses (je crois toutefois que ce n'était que nos trolls habituels). Rassure-toi.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Pauvre Patrice Joyeux...

-1) tu te goures de blog. Le tien c'est désormais celui ci http://www.lepost.fr/perso/republique/

Ton idole y écrit des banalités du genre : "mardi 25 septembre 2007 | REPUBLIQUE
Je salue les positions pragmatiques et complémentaires du Président de la République, Nicolas Sarkozy et de l'excellent Ministre des Affaires Étrangères, Bernard Kouchner, au sujet de la question de l'Iran !"

Et c'est le troll anti-Lepéniste qui parle... À mourir de rire !

-2) Rioufol, c'est le Figaro. Ici nous ne sommes pas la succursale d'un grand quotidien comme Le Figaro ou Le Monde. Ce qu'il dit est trop long. Tâche d'abréger.

-3) Si tu manques de couilles pour signer de ton vrai nom je peux t'en louer une paire...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/09/2007

Laflote excuse pour mouille mais je suis HYPER HYPER fan de Kaamelot !

Écrit par : agathe | 26/09/2007

alors on fait du web et des blogs pendant le travail ??!!! Et pendant son arrêt maladie on se la pète sur 20 minutes ?!!!

bon rétablissement, impatient de vous revoir
à très bientot... ET FISSA !

Écrit par : Le Boss de Laflote | 26/09/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 26 septembre 2007 19:20

Je ne dirais qu'un mot...Bravo l'oiso (ça rime) !

Écrit par : agathe | 26/09/2007

ça se passe comme ça, chez les marchands de footballeurs (parfois mineurs). Le "trading joueur", pourtant, ça rapporte à "l'Ohèle". (Et pas seulement aux agents, comme le veut la légende complaisamment colportée....par les présidents de clubs!).
Mais le petit boursicoteur, il y croit pas. Le père Aulas a beau com-mu-ni-quer, ils en veulent pas, les petits porteurs!!!
C'est Les Echos qui le disent. Vous savez, le journal que Bernard Arnault, tôlier de LVMH et de la Tribune, il aimerait mettre la main dessus.


L'Olympique lyonnais peine à convaincre sur le terrain boursier

RENAUD HONORE

Moins flamboyant sur les terrains en ce début de saison, l'Olympique lyonnais (OL) ne peut même pas se consoler en Bourse : le titre du club de football a certes grignoté hier 0,46 %, à 17,66 euros, après la présentation de ses résultats de l'exercice 2006-2007 (clos le 30 juin), sans réellement enrayer la chute enregistrée (- 26, 42 %) depuis son arrivée sur les marchés en février dernier. Pire, depuis sa première séance, le cours n'a jamais dépassé son prix d'introduction. Jean-Michel Aulas, le président du premier club hexagonal à arriver en Bourse, veut minimiser la chose, rappelant que cette évolution ne fait que « se calquer sur celle de valeurs médias comme TF1 ou M6 ». « Cette valorisation boursière de 240 millions d'euros ne correspond à rien, à peine deux fois supérieure à notre trésorerie. C'est ce qui nous permet d'imaginer que les choses ne vont pas en rester là », affirme-t-il.

Exercice 2006-2007 avantageux

Les marchés continuent pourtant de faire la sourde oreille, et ce malgré un exercice 2006-2007 plutôt avantageux à première vue : le bénéfice net a ainsi grimpé de 15,2 % en un an, à 18,6 millions d'euros, alors que le chiffre d'affaires a, lui, bondi de 28,9 %, à 214 millions. Mais cette performance doit beaucoup au « trading joueurs » - comprendre : la vente de joueurs de l'équipe. Si Grégory Coupet, le gardien international de Lyon, s'est récemment ému que l'OL soit « moins fort que la saison passée » avec le transfert récent de certains des meilleurs éléments de l'équipe, Jean-Michel Aulas préfère voir le « trading joueurs » comme « une activité récurrente en pleine croissance » : le club a ainsi dégagé l'an dernier 73,5 millions de liquidités, contre 38,4 millions en 2005-2006. Même si le club se fait fort de « perpétuer ce modèle », certains analystes tiquent devant ces produits exceptionnels : ainsi le résultat opérationnel courant hors contrat de joueurs a fondu de près de 60 %, à 7,4 millions.

Autre élément d'incertitude, les droits TV qui représentent près du tiers des revenus du club. Alors que Canal+ crie sur tous les toits qu'il ne veut plus continuer à payer 600 millions par an pour le Championnat, Jean-Michel Aulas se montre « confiant » dans la capacité de la Ligue de football à atteindre « au moins 750 millions ». « Je ne crois pas qu'un seul opérateur répondra à l'appel d'offres », a-t-il insisté.

Façon de dissiper ces nuages, l'OL préfère mettre en avant l'édification à l'horizon 2010 de son nouveau stade, dont le projet a été lancé officiellement la semaine dernière (« Les Echos » du 21 septembre). Les premières retombées économiques commencent déjà à apparaître, avec la signature hier d'un nouvel accord avec Sportfive sur dix ans à compter de la livraison de l'équipement : la filiale de Lagardère s'est engagée à générer 450 millions de revenus additionnels autour du futur stade. En échange, elle paiera 28 millions d'ici à cette livraison.

RENAUD HONORÉ

Écrit par : etrun | 26/09/2007

Si tu manques de couilles pour signer de ton vrai nom je peux t'en louer une paire...
Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 26 septembre 2007 19:20


Je suis preneur. Combien?

Écrit par : eunuque | 26/09/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 26 septembre 2007 19:20

Tu ne louerais pas des muscles aussi ?

Écrit par : agathe | 26/09/2007

F. Bonnaud disait ce midi dans sa chronique que le jogging présidentiel pour les ministres, était l'équivalent d'assister au lever de Louis XIV pour les courtisans
Ecrit par : Pamela de Barres | mercredi, 26 septembre 2007 16:35

Frédéric Bonnaud a "emprunté" cette comparaison à Nicolas Domenach qui l'utilisait dans son éditorial de la veille.

Voir :
http://www.marianne2.fr/Du-jogging-comme-image-de-l-ouverture-a-gauche_a78841.html

On sait donc que Frédéric Bonnaud lit Marianne.

Écrit par : Rectificatif | 26/09/2007

// HS //
Merci Pamela pour l'excellent article de Mélenchon sur "Breton et Breton"
// Fin du HS //

Écrit par : Veig | 26/09/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 19:18

Je n'ai jamais dit à qui que ce soit pour mon blog... Simplement, certaines personnes peuvent voir où je me connecte du boulot et pendant combien de temps.

Ecrit par : Le Boss de Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 19:21

Eh oui, il m'est arrivé de faire ce que vous dites... Comme vous visiblement.

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Merci de m'avoir fait découvrir cet Yvan Rioufol qui apporte des réponses à beaucoup de questions que je me pose.

Écrit par : monsieur Bitru | 26/09/2007

http://fr.youtube.com/watch?v=IT00ruzQXMA

Écrit par : Madame Sarfati | 26/09/2007

Salut,
j'ai proposé il y a quelquess temps un billet sur l'édition.
Le principe est accepté il suffit que je l'écrive (et qu'il ne soit pas trop mauvais...!)
En attendant, pour ceux qui ont le cable ou la TNT , il y a ce soir sur Direct 8 (la chaîne de l'ami de notre président...) un débat sur l'édition, le livre et tutti quanti!
23h après l'émission de F.Busnel (cela doit s'appeler "vive l'avis" ou un truc du style).
Vous m'y verrez parlant de ce beau sujet...
J'attends vos commentaires demain ou ce soir sur mon blog...(celui de la maison)
Je ne doute pas que vous serez inspirés!
Amitiés.
GCS
P.S: le dernier billet traite de la censure, je pense qu'en regardant cette émission vous comprendrez pourquoi.
Très vite un blog "hors maison" où j'écrirais sans la moindre censure!

Écrit par : Gillou le Fou | 26/09/2007

Ecrit par : Madame Sarfati | mercredi, 26 septembre 2007 19:40
Ouuuaaaaaiiiisssssssssss!!!!!

Écrit par : etrun | 26/09/2007

23h00 Tant qu'il y a de l'avis
Durée : 1hEn direct !Son : STEREO
Débat
--------------------------------------------------------------------------------
Presentateur : Delphine Dewost
Quel avenir pour les livres ?

Un débat ouvert sur une question d'actualité ou de société, étayé par des reportages et des micros-trottoirs. Les participants sont inviter à échanger leurs points de vue, sans langue de bois.

Écrit par : denise | 26/09/2007

"La Birmanie est, avec la Somalie, le pays le plus corrompu de la planète, affirme l'organisation Transparency International (TI) dans un rapport publié mercredi

La France, 19e avec une note de 7,3, recule d'une place par rapport à l'an dernier. L'IPC 2007 "confirme que la France continue d'être perçue par les milieux d'affaires internationaux, parmi les pays riches, comme l'un des pays où l'administration et la classe politique demeurent plus perméables qu'ailleurs à la corruption", note le rapport."

http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/economie/20070926.FAP9029/la_birmanie_en_tete_des_pays_les_plus_corrompus_selon_u.html


Attendons-nous à battre des records dans le mauvais sens ces prochaines années


En tous cas, certains de nos politiques font tout pour entretenir la suspicion

http://fr.news.yahoo.com/afp/20070926/tpl-assemblee-partis-ump-prev-ee974b3_2.html

"Député de Seine-et-Marne, maire de Meaux, président de communauté d'agglomération et du groupe UMP à l'Assemblée, M. Copé vient de rejoindre le cabinet Gide Loyrette et Nouel comme collaborateur à temps partiel.

Plaidant pour l'introduction d'une "véritable incompatibilité" dans le cadre de la réforme des institutions, François Hollande (PS) argue qu'"on ne peut pas exercer un métier pendant son mandat parlementaire", a fortiori quand "il peut y avoir conflit d'intérêts".

Plus important cabinet d'affaires de Paris, Gide Loyrette et Nouel a été conseil de l'Etat pour le projet de fusion GDF-Suez."

Écrit par : anthony | 26/09/2007

Ecrit par : Gillou le Fou | mercredi, 26 septembre 2007 19:56


Dommage, Gillou, je ne suis pas très nantie en chaînes de TV, je compte sur la fine équipe pour le résumé et les commentaires.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Brevets: fin du français obligatoire
Les députés ont donné aujourd'hui leur feu vert à la ratification par la France du Protocole de Londres, qui supprime l'obligation de traduire en français les brevets européens.
(Avec AFP).




Le résultat de ce vote était attendu avec anxiété au Québec ; voilà les francophones fixés. Cette décision du parlement est grave de conséquences, on en entendra encore parler dans 10 et 20 ans.

Écrit par : phets | 26/09/2007

Ecrit par : anthony | mercredi, 26 septembre 2007 20:00

Ce serait dommage qu'il perde l'exercice de la langue de bois, après il pourra s'essayer à la comédie au Cours Florent.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Ecrit par : Veig | mercredi, 26 septembre 2007 18:34

Connaissez-vous la SPA, Sarkozy Press Agency ?

Composée d'étudiants en journalisme ou de sciences-po, la cellule de veille d'actualité qui officie à l'Elysée a été réorganisée par Nicolas Sarkozy dès son arrivée. Elle permet au président de réagir au quart de tour à la moindre information et d'inonder les rédactions de communiqués divers. Une improbable « agence de contenus » au service du seul et unique sujet « Sarkozy ».

http://www.marianne2.fr/Connaissez-vous-la-SPA,-Sarkozy-Press-Agency-_a78838.html?PHPSESSID=e36735aadb5ec5c35e1e1644048a3dc6

Écrit par : Roma | 26/09/2007

Birmanie : Nicolas Sarkozy demande aux groupes industriels français de geler leurs investissements dans ce pays (France Inter, flash de 20h00).

La firme BK Conseil aura fort à faire pour conseiller ses clients...
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1001

Écrit par : Veig | 26/09/2007

si BM est sur le plateau.. je me titre..

Écrit par : Maghnia | 26/09/2007

" M. Sarkozy a affirmé que "tous les experts de toutes les parties du monde sont d'accord pour dire que [les Iraniens] travaillent sur l'arme nucléaire militaire".

Cette affirmation va au-delà des observations contenues dans les rapports de l'AIEA, qui a dit ne pas être en mesure de déterminer avec certitude la nature, pacifique ou militaire, du programme iranien, en raison du manque de coopération de Téhéran. '

Écrit par : patrice | 26/09/2007

"il pourra s'essayer à la comédie au Cours Florent."

@ agathe

ou à la magie dans l'émission de Patrick Sébastien ;-)

Écrit par : anthony | 26/09/2007

Il devient impertinent le JT de France2 ? ;)

Écrit par : José | 26/09/2007

@LAflote

"À la suite de sa médiatisation, le concept de harcèlement moral a rencontré diverses critiques.

Certains, comme le sociologue Jean-Pierre Le Goff ou encore certains militants syndicaux, reprochent à la notion de harcèlement moral de « psychologiser » des phénomènes plus vastes de maltraitance managériale ou le stress généré par l'intensification du travail. Ainsi parler de harcèlement et se concentrer sur la relation entre une victime et un pervers serait une manière de négliger le contexte d'apparition du harcèlement et les processus économiques et organisationnels sous-jacents."


http://fr.wikipedia.org/wiki/La_d%C3%A9mocratie_post-totalitaire

jean-pierre legoff

« état de tolérance au mal »

Écrit par : jp | 26/09/2007

Ecrit par : anthony | mercredi, 26 septembre 2007 20:17

;-))))

Écrit par : agathe | 26/09/2007

si BM est sur le plateau.. je me titre..

Ecrit par : Maghnia | mercredi, 26 septembre 2007 20:14


c'est qui BM??

Écrit par : MB | 26/09/2007

Il devient impertinent le JT de France2 ? ;)

Ecrit par : José | mercredi, 26 septembre 2007 20:19


Pujadas n'a pas mis de cravate ? ;-)

Écrit par : anthony | 26/09/2007

Ecrit par : anthony | mercredi, 26 septembre 2007 20:26

:)))

Écrit par : phets | 26/09/2007

Ecrit par : anthony | mercredi, 26 septembre 2007 20:26

Si, si... Mais il a osé titiller Christine Lagarde. ;)

Écrit par : José | 26/09/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 26 septembre 2007 19:20
Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 19:34
Ecrit par : eunuque | mercredi, 26 septembre 2007 19:32

Très bien ! Je prends les commandes. Nous disons donc des muscles pour Agathe, des couilles pour eunuque... Il me reste un cerveau, qui en veut ?

Inutile de me le proposer : j'ai déjà été obligé de couper le mien en deux. Trop volumineux.

Blague à part. Content que Gillou le Fou nous lise encore... On regardera Direct 8 à 23h.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/09/2007

« Un cas de harcèlement moral à Radio France », par Joëlle Levert

D’abord diffusé par courrier électronique, puis publié sur le site d’Indymédias, ce texte est publié ici en même temps que la réponse de Daniel Mermet (" Joëlle m’a mordu ", par Daniel Mermet), que nous avons sollicitée (lire aussi Daniel Mermet mis en cause et Mis en cause pour "harcèlement moral", Daniel Mermet répond.)

Le lundi 6 octobre 2003 dans la matinée, j’ai avalé des médicaments à mon bureau de France Inter et depuis, je suis en arrêt maladie. Pourquoi ? Parce que je suis victime depuis de longs mois, en fait depuis des années, de harcèlement moral de la part de Daniel Mermet, dont je suis l’assistante pour l’émission « Là bas si j’y suis ». Je sais à quel point il est difficile d’établir ce genre de choses et je tiens, pour commencer, à dire que je ne suis pas la première. A ma seule connaissance, au moins une dizaine de collaboratrices de l’émission - attachées de production, comme moi, assistantes de réalisation ou reporters - ont eu à subir les vexations et brimades de Daniel Mermet. Il serait très facile, pour la direction de France Inter qui n’ignore pas ces précédents, de les entendre, car beaucoup travaillent encore pour la maison, après avoir quitté, comme on s’évade d’une prison, une collaboration devenue peu à peu insupportable. Faut-il parler de R.B, plongée dans la dépression, et qui pleurait chaque soir ou presque au cours des derniers mois de sa participation à l’émission ? De C.L, qui vomissait souvent en rentrant de la cantine, à force de stress et de pressions ? De V.B, enceinte, qui laissa tomber parce qu’elle craignait pour sa santé ? De C.L, de S.C, de M.B, et de bien d’autres ?

Ces précédents sont même de connaissance publique car Daniel Mermet, qui bénéficie d’une impunité à peu près totale, ose parfois reconnaître une partie de ces faits. Quand un journaliste de l’hebdomadaire Les Inrockuptibles l’interroge en février 2000 sur sa réputation de chef de clan tyrannique, il répond sans détour : « Je suis exigeant pour les bons, tyrannique pour les médiocres ». Mais qu’on ne s’avise pas de lui faire la leçon, comme la journaliste de Télérama Emmanuelle Dasque, en juillet 2002 ! Pour avoir écrit : « Capable de se laisser aller aux pires excès de colère, "d’épuiser ses réalisateurs, de faire prendre 25 kilos à son assistante, de la faire pleurer devant la photocopieuse", s’emballe un journaliste », elle fut menacée de procès par Mermet, mais heureusement défendue par sa hiérarchie. Christophe Ayad en revanche, journaliste à Libération - un homme, est-ce un hasard ? - ne s’attira aucun reproche en écrivant, pendant l’été 2002 que Mermet était « trop dictatorial avec ses collaborateurs, trop tyrannique et méprisant avec le petit personnel pour exercer un magistère ».

J’ai fait partie pendant trois ans du petit personnel de Daniel Mermet, et je sais ce que cela veut dire.

La saison 2000/2001 - J’ai commencé mon travail d’assistante en septembre 2000, et j’ai envisagé de partir au bout de deux mois. Le travail était difficile, en particulier parce qu’il obligeait à se caler sur le temps personnel de Daniel Mermet. Il arrivait entre 13h30 et 15 heures, et il fallait être là pour l’accueillir. Pendant deux ans, sauf quand il était en reportage, je n’ai presque jamais déjeuné à la cantine. Il fallait l’attendre. Et ne jamais prévoir une soirée, car c’était pareil en fin de journée. Il fallait attendre qu’il ait passé tous ses coups de fil pour faire le point et discuter du programme des jours suivants. Je ne quittais jamais ou presque le bureau avant 20 heures. J’étais en CDD - j’en ai eu sept à la suite avant d’obtenir un CDI - et je savais ce qui m’attendait si je n’acceptais pas ces conditions.

Saison 2001/2002 - Cette année-là, j’ai bien mieux compris le système Mermet et son fonctionnement maladif. Ce qui rythme le bureau et le travail, c’est son propre rythme de vie. Et sa psychologie propre. A chaque problème professionnel, l’équipe est accusée de « saboter » l’oeuvre du maître. Le maître-mot, au coeur des crises rituelles et récurrentes, c’est « sabotage ». Régulièrement, les membres de l’équipe sont qualifiés d’ " invertébrés ", indignes de travailler pour l’émission. Pour ma part, j’ai perdu les (relatives) faveurs de Daniel Mermet au printemps 2002. A cette époque, il crée avec des chômeurs, dans le cadre de la Maison de la culture d’Amiens, une pièce de théâtre. Et je suis mobilisée pour assurer son succès, notamment en préparant, à l’atelier de reprographie de Radio France, des dizaines de dossiers de presse pour la pièce. Mermet n’est pas satisfait, et m’accusant de ne pas assez en faire, de ne pas aller assez vite dans la promotion d’un travail pourtant extérieur à la radio, finit par me reprocher de mépriser les chômeurs eux-mêmes. La culpabilisation organisée est l’une des clés du personnage et de son fonctionnement pathologique. Travailler pour lui, ce n’est pas travailler, c’est s’engager à son service, au service de son image.

Dans ce contexte, être son assistante ne connaît pas de vraie limite. Dès que quelque chose ne tourne pas rond, dès qu’une cassette manque quelque part, ou un micro, jusqu’au moindre détail, c’est la faute de l’assistante. Quand tout fonctionne ce n’est jamais grâce à mon travail et ma disponibilité, mais qu1un problème survienne, j’en porte alors la responsabilité.

Saison 2002/2003 - C’est à l’automne 2002 que tout s’est définitivement dégradé. Probablement parce que j’ai pu enfin signer, le 31 octobre, un CDI. Mermet en a été très mécontent, disant par exemple : « Te voilà fonctionnaire ! Les gens qui ont un contrat ne se donnent plus au travail. Avant, quand les contrats n’existaient pas, les gens se défonçaient ! ». Pour moi, ce fut une libération : j’ai commencé à voir des gens en dehors de l’émission, à déjeuner à la cantine, j’ai commencé à m’échapper. Et sa réaction n’a pas manqué : il me reprochait de plus en plus mes contacts à l’extérieur, mes discussions dans les couloirs. Et ma confiance en moi et dans mon travail a peu à peu disparu. Il était évidemment nécessaire pour la qualité de mon job que je noue des relations avec d’autres services d’Inter, mais Mermet ne pouvait pas le supporter. En décembre 2002, l’émission tournait mal, et rediffusait beaucoup d’anciens reportages, ce que la direction d’Inter trouvait discutable. Dans la soirée du mardi 9 décembre, Daniel Mermet s’est trouvé convoqué à ce sujet par Jean-Luc Hees, le patron d’Inter.

Dans l’après-midi, Annette Lyautey, cadre de production à France Inter, m’a appelée pour me demander la liste des rediffusions déjà diffusées. Je lui ai remis cette liste, qui a ensuite été, je crois, présentée à Mermet par Jean-Luc Hees. A la sortie de la réunion avec la direction, celui-ci s’est déchaîné contre moi, me traitant de « traître », de « collabo », m’accusant de mettre l’émission et le travail de toute une équipe en danger en ayant accepté la demande de la direction - qu’y avait-il de secret ? -, que les reporters auraient moins d’argent pour leur travail, etc. La culpabilisation, encore.

Pendant plusieurs jours, il s’est montré très accusateur, et le jeudi soir, le 11 donc, il m’a convoqué le lendemain à 9 heures. Et il a recommencé à me dire que j’étais une « traître », etc. J’ai eu envie, ce jour-là, je le jure, de me jeter par la fenêtre. Les semaines suivantes, j’ai commencé à ne plus trouver le sommeil. Des collègues de l’émission, qui connaissaient la chanson, me disaient : « Quand il commence à traiter quelqu’un comme ça, c’est qu’il veut le virer. Ça va aller crescendo ». Au cours de réunions de travail, à la moindre anicroche, cela retombait sur moi. « Si on avait une vraie assistante, qui remplisse vraiment son rôle ! », disait Mermet.

Un exemple parmi bien d’autres : depuis mars 2002, il y a un site internet de l’émission, avec envoi possible de messages électroniques. On en recevait entre 20 et 100 chaque jour (ce fut le cas au printemps 2003, pendant les semaines de forte agitation sociale), qu’il fallait lire, trier, auxquels il fallait répondre, en trouvant quelquefois des références. C’était un vrai travail, qui m’aurait pris entre deux et trois heures chaque jour si j’en avais eu le temps, ce qui n’était pas le cas. Mermet disait à ce propos : « Si tu étais une vraie assistante, si tu savais taper comme une vraie secrétaire, tu y répondrais en cinq minutes ». Il a toujours refusé d’admettre qu’il s’agissait d’une charge de travail supplémentaire.

Septembre 2003 - Tout s’est accéléré en septembre dernier. Chaque jour, depuis le début de ma collaboration avec lui, je devais l’appeler à son domicile dans la matinée, pour faire le point sur l’émission. Mais depuis le printemps, j’appréhendais toujours plus ce moment-là. Le 10 au matin, je l’ai appelée en retard, et il était très en colère. Il m’a dit : « Bon, je suis obligé de te garder comme assistante, mais fais donc ta vie dans les couloirs et à la cantine, moi je fais mes émissions. Je te demanderai de petites choses comme ça, de temps en temps. » Exactement comme si, professionnellement parlant, je n’existais plus. Le plus affreux, peut-être, c’est qu’après m’avoir parlé de la sorte, il a demandé à parler au réalisateur, avec qui il a été chaleureux, très cordial. Mermet sait ce qu’il fait, il sait faire souffrir. C’est toujours ainsi qu1il a procédé, adoptant un ton menaçant à mon égard, redevenant très amical pour s’adresser aux autres membres de l’équipe. Il faisait tout pour que je me sente exclue. Pour que je reste seule, comme une idiote.

Le 22 septembre, j’ai demandé un rendez-vous à la directrice-adjointe d’Inter, Marie-Christine Meyer, pour lui parler de ces histoires de courrier électronique, et de mon malaise profond. Le jeudi 25 septembre, j’ai pris une journée de RTT, et de même le vendredi et le lundi suivant, le 29. Depuis mon CDI, je pouvais enfin prendre ces journées de repos, mais à chaque fois, Mermet me le faisait payer. Il ne supportait pas. Une remplaçante avait préparé la traditionnelle émission avec Le Monde Diplomatique, et il y a eu une léger malentendu sur la date, que Mermet m’a imputé alors que je n’y étais pour rien. Il m’a dit textuellement : « Tu vois ce que c’est, rien ? Toi, t’es moins que rien ».

Le 1er octobre, je me doutais que ça allait mal se passer. J’étais morte de peur, et je l’ai appelé chez lui, en fin de matinée, tard selon lui. Cette fois, il m’a dit sur un ton glacial : « Bon, on arrête là. Tu quittes cette émission ». Et il a ajouté que c’était l’équipe qui réclamait mon départ, ce qui n’était pas vrai. Je me suis retrouvée en larmes dans le bureau de Patricia Piffault, à qui il a déclaré, dans l’après-midi « Joëlle, on veut s’en défaire ». Le jeudi 2, je suis retournée au bureau et j’ai dit bonjour à Daniel Mermet. Il m’a regardée, mais ne m’a pas répondu. Ce même jour il a dit à Anne de Giafferri : « Viens me voir après l’émission, j’ai quelque chose à te proposer. » Cette proposition, c’était mon poste, ma place. Personne ne disait rien, personne ne me disait rien. J’étais chassée, sans parole, sans aucun moyen de me défendre. Je devais disparaître. Et le 6 octobre, j’ai avalé des médicaments, parce que je ne savais plus quoi faire, parce que j’en avais assez. Je ne suis plus là-bas, je suis désormais ailleurs. Est-ce qu’on doit supporter cela ?

Joëlle Levert, le 2 novembre 2003.

http://www.acrimed.org/article1398.html

Écrit par : Patrice Joyeux (Explicit Content) | 26/09/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 26 septembre 2007 20:29

Et tu seras chargé du reportage objectif...

Écrit par : agathe | 26/09/2007

BM, c'est moi

Écrit par : Bernard Minet | 26/09/2007

Et tu seras chargé du reportage objectif...

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 20:30


Aïe !

Et toi, Agathe ? À quand ta contribution ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/09/2007

Non, BM c'est moi

Écrit par : Bruno Masure | 26/09/2007

Ecrit par : José | mercredi, 26 septembre 2007 20:27

France 2 a peut-etre fini par comprendre que trop de sarkozysme nuit au sarkozysme après le four d'audience du téléfilm d'hier soir


Mais il devrait vite s'arreter s'il veut pouvoir continuer à s'en acheter ( des cravates ) ;-)

Écrit par : anthony | 26/09/2007

BM, ce ne peut être que moi

Écrit par : Bernard Montiel | 26/09/2007

Ecrit par : anthony | mercredi, 26 septembre 2007 20:35

Les trois L... Surveillez le lent glissement.

Écrit par : José | 26/09/2007

No, I am the one and only BM

Écrit par : Bill Murray | 26/09/2007

Ho ho ho, jolie poupée,
je suis le seul BM

Écrit par : Bernard Menez | 26/09/2007

Ecrit par : Patrice Joyeux (Explicit Content) | mercredi, 26 septembre 2007 20:30

Copier coller des centaines de lignes. Bien. Pourquoi ne les mets tu pas sur le blog de république sur "Le Post" ? Hein PJ ?

Ne serait il pas suffisant de mettre le lien ?

Te transformerais tu en troll, maintenant ?

En fait, le cerveau disponible, je te le réserve, Patrice Joyeux.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/09/2007

France 2 a peut-etre fini par comprendre que trop de sarkozysme nuit au sarkozysme après le four d'audience du téléfilm d'hier soir

Ecrit par : anthony | mercredi, 26 septembre 2007 20:35

Ah bon, quel audimat il a fait ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/09/2007

après le four d'audience du téléfilm d'hier soir

Ecrit par : anthony | mercredi, 26 septembre 2007 20:35

c'est bon ça...

Écrit par : phets | 26/09/2007

Mais non, BM c'est moi! usurpateur!

Écrit par : Bernard Menez | 26/09/2007

c'éatit le reportage-docu-fiction-réalité sur HB, c'est ça??

Écrit par : phets | 26/09/2007

Ecrit par : anthony | mercredi, 26 septembre 2007 20:00


http://direct.rtl.fr/


;-)

Écrit par : Gaëlle@La e-Cité | 26/09/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 26 septembre 2007 20:33

En cours d'écriture, tu ne crois pas si bien dire.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 26 septembre 2007 20:40

Sois pas si dur, c'est son premier article sur le DEL ;-))

Écrit par : Serval | 26/09/2007

Pour le lien mis au-dessus, il faut cliquer sur Copé "of course".

Écrit par : Gaëlle@La e-Cité | 26/09/2007

Ecrit par : José | mercredi, 26 septembre 2007 20:37

Tout le défi de Sarkozy sera, soit d'empecher le glissement dont tu parles, soit de revenir en grace après etre arrivé au fond du trou

Mais reconnaissons qu'il est encore assez loin du fond du trou

Ce qui pourrait jouer en sa défaveur, c'est que Mitterrand et Chirac étaient en cohabitation au moment de leurs réelections respectives. Sarkozy aura une majorité jusqu'en 2012, cela fera dix ans que la droite est au pouvoir. Plus moyen de se défausser sur la gauche s'il se plante

Écrit par : anthony | 26/09/2007

Non, le vrai BM est ici et nulle part ailleurs

Écrit par : Bernard Menez | 26/09/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 26 septembre 2007 20:42

13,7% alors que TF1 a fait 40% ;-)))

Écrit par : anthony | 26/09/2007

Ecrit par : phets | mercredi, 26 septembre 2007 20:44

Je viens de voir : 13,7 % de PDM
derrière les Experts 40%

Et tenez vous bien Auxerre-Saint Étienne match de foot, une petite affiche : 14, 1 %

En plus avec la battage que FR2 et la presse ont fait ! UN BIDE DE CHEZ BIDE !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/09/2007

et BM double V c'est un fan de bush qui roule en voiture allemande ?

Écrit par : Serval | 26/09/2007

Plus moyen de se défausser sur la gauche s'il se plante

Ecrit par : anthony | mercredi, 26 septembre 2007 20:49


heureusement pour lui, il reste l'Europe et la BCE, la crise immobilière américaine, les 35 heures, les rigidités de notre système d'emploi, les fonctionnaires qui en branlent pas une, les...

Écrit par : phets | 26/09/2007

A ce american dream, Sarko a encore du boulot !

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Le harcèlement moral est un exutoire pour les détraqués du système productif

La police américaine n'a pas besoin du harcèlement moral, elle peut se défouler sur des anonymes à coup de taser

Les policiers, comme les détraqués mentaux de l'entreprise, participent à la société et à la croissance, voilà pourquoi le phénomène est toléré par l'institution

Écrit par : Fulcanelli | 26/09/2007

Ecrit par : anthony | mercredi, 26 septembre 2007 20:50
Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 26 septembre 2007 20:51

ah c'est bon ça!!! sur que notre président a attendu anxieusement les résultats de médiamétrie. Le PDG de France tél. aussi, lui qui veut tant plaire à son patron. C'est pas fute d'avoir essayé!

est-ce que qq'un a vu ce truc???

Écrit par : phets | 26/09/2007

Ecrit par : anthony | mercredi, 26 septembre 2007 20:49


Je ne suis pas Guy Birenbaum anthony, je ne fais donc pas de pronostic. Mais je surveille et constate et ce que je constate et surveille est que les médias sont beaucoup moins "sarkolâtres" qu'il y a quelques mois.

Deux possibilités d'action pour les médias : soit la critique paie et les médias s'engouffreront dans la critique facile. Soit la critique sera ménagée parce que les intérêts des patrons de presse sont trop liés au pouvoir et s'accentuera la désaffection de la population envers la Presse.

Aujourd'hui, ils hésitent. La constante, que j'avais déjà signalée sur le DEL, c'est qu'aucun d'entre eux (les médias), ne reconnaîtra s'être trompé.

Et à titre personnel je rajouterai que l'activisme de Nicolas Sarkozy est un leurre.

Écrit par : José | 26/09/2007

Ecrit par : phets | mercredi, 26 septembre 2007 20:55

Non, j'aime pas la pub..

Écrit par : agathe | 26/09/2007

wo ho ho jolie poupée sur mon doigt coupé...
essaye un peu pour voir! minus!

Écrit par : Bernard Menez | 26/09/2007

Serait-ce moi ?

Écrit par : Benoit Magimel | 26/09/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 20:45

Ah, ah ! J'ai hâte de voir ça...
Moi aussi, mais le mien est un peu délirant... J'hésite à le montrer. Je suis double : quand on me flatte je suis sous le lit, rouge de confusion et quand on me critique je suis debout sur mon lit, rouge de colère et la sabre d'abordage à la main...

Ecrit par : Serval | mercredi, 26 septembre 2007 20:47

Bientôt il va nous recopier les "Misérables" sur le DEL ?!... ;-)

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/09/2007

Ecrit par : jp | mercredi, 26 septembre 2007 20:20

Oui, mille fois OUI... Il n'est pas question ici de focaliser sur le rapport harceleur/harcelé, c'est juste un éclairage... En passant a écrit des choses TRÈS intéressantes à propos de la mécanique de groupe dans le phénomène du harcèlement moral ce matin...

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Ecrit par : Fulcanelli | mercredi, 26 septembre 2007 20:55

Oui.

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

ma photo sur mon blog!

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

Ecrit par : Fulcanelli | mercredi, 26 septembre 2007 20:55

J'ai vu ça, Fulca : j'étais effondré tant le sadisme de ces flics américains est patent...

Inimaginable ! Et sur une femme en plus...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/09/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 26 septembre 2007 21:00


Je suis persuadée, vu ton humour que j'adoooooooooooore, que tu auras beaucoup de succès. Et puis, tant mieux et re-tant mieux si c'est léger, on en a besoin aussi.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

"l'activisme de Nicolas Sarkozy est un leurre."

Ecrit par : José | mercredi, 26 septembre 2007 20:57

D'accord avec vous, et cela fait plus de six mois que c'est un leurre



Ecrit par : Gaëlle@La e-Cité | mercredi, 26 septembre 2007 20:45

Une seule expression à retenir de Copé : choisir de travailler dans ce cabinet d'avocat pour "avoir les pieds sur terre" ;-))

Écrit par : anthony | 26/09/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 21:01

Je trouve aussi et En passant dit beaucoup "En passant".

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 21:04

C'est gentil...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/09/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 26 septembre 2007 21:03

Tu n'aa pas peur de la concurrence pour l'humour ? Il m'a semblé lire de joyeux drilles ici !

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Tu n'as bien sûr !

Écrit par : agathe | 26/09/2007

PARIS (Reuters) -"François Hollande et François Bayrou ont débattu à l'Assemblée nationale de la future réforme des institutions et fait état de points de convergence face à la droite."


Pour les personnes rétives à une alliance PS-MODEM, ne vous inquiétez pas, ils ont débattu du seul point de convergence entre eux...

Écrit par : anthony | 26/09/2007

ma photo sur mon blog!
Dans 10 minutes, je l'enlève!

Ecrit par : o.d.m | mercredi, 26 septembre 2007 21:03

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

À quand une loi 101 en France???

Écrit par : phets | 26/09/2007

Ecrit par : o.d.m | mercredi, 26 septembre 2007 21:10

Pas mal entre Brad et Pitt

Écrit par : agathe | 26/09/2007

cher odm, quel as du marquetingue tu fais!

Écrit par : phets | 26/09/2007

Tu n'aa pas peur de la concurrence pour l'humour ? Il m'a semblé lire de joyeux drilles ici !

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 21:08

Patrice Joyeux, Malbrouck, hihihi, Thierry ? Ceux là je ne les dépasserai jamais...
Arriver au niveau de leurs genoux me satisferait... ;-)
Je ne suis pas exigeant, je me contenterais même d'arriver au nivau de leurs chevilles.
C'était la séquence "lolisme transversal Lepéno-populiste"...

Écrit par : "cui cui " fit l'oiseau | 26/09/2007

Britt?

Écrit par : phets | 26/09/2007

Plus que 3 minutes pour voir la bobine d'o.d.m sur un de ses blogs!

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

Ecrit par : o.d.m | mercredi, 26 septembre 2007 21:16

je me demande quelle photo tu vas mettre sur le DEB pour faire monter l'audience...

Écrit par : phets | 26/09/2007

Ecrit par : o.d.m | mercredi, 26 septembre 2007 21:03
Ecrit par : phets | mercredi, 26 septembre 2007 21:13

Évidemment, comme un gros blaireau, j'y suis allé...

Par contre le commentaire de Sarah7 est charmant...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/09/2007

Ecrit par : "cui cui " fit l'oiseau | mercredi, 26 septembre 2007 21:14

MDR

Phets

C'est ça ! Britt

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Sur le DEB!

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

Wikipédia: charte de la langue française

et surtout:

http://archives.cbc.ca/IDD-0-17-1300/politique_economie/loi_101/

Écrit par : phets | 26/09/2007

Bon, alors dénoncez vous ceux qui ont voulu mater ma bobine...
Parceque j'ai fait exploser le compteur live!
Héhé

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

odm

Sûrement pas moi, la beauté ne se mange pas en salade...

Écrit par : agathe | 26/09/2007

agathe
;-)))

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 21:24

Affreux, une expression à ma mère !

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Sur le DEB!

Ecrit par : o.d.m | mercredi, 26 septembre 2007 21:19


et sur la tête!

alouette!

Écrit par : phets | 26/09/2007

Ecrit par : o.d.m | mercredi, 26 septembre 2007 21:22

heu bon ça va ça va...

Écrit par : phets | 26/09/2007

Ecrit par : phets | mercredi, 26 septembre 2007 21:26

affreux, une chanson de mon arrière-arrière-arrière-grand-mère!!!

Écrit par : phets | 26/09/2007

Bon!
ben ça à coupé la chique aux commentateurs de SARKOKIDIT, SARKOKAFAIT?

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

Ça y est j'ai trouvé une photo de o.d.m en pleine action !


http://tinyurl.com/yr24fg

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/09/2007

ben ça à coupé la chique

Ecrit par : o.d.m | mercredi, 26 septembre 2007 21:29

prochaine photo??

Écrit par : phets | 26/09/2007

Dans une certaine mesure, nous pouvons nous demander si la France fait fausse route

à condition de concevoir ce qu'est une fausse route

Je sors, je ne voudrais pas troubler vos échanges de haute teneur philosophique

Écrit par : Fulcanelli | 26/09/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 26 septembre 2007 21:30

il est pas en pleine action, il dort...

Écrit par : phets | 26/09/2007

odm, couillon va... Comme cui cui, j'y suis allée... Tssss... Mais bon, au moins ça m'a fait rire (comme le "Britt" de Phets : excellent).

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Un point commun avec moi, cuicui, toujours de noir vétu!

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

Je dirai pas que j'ai toujours le pieu à la main.....

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

Petits potins de dernière minute :


HAUTS-DE-SEINE
Le secrétaire d'Etat Santini
est mis en examen
NOUVELOBS.COM | 26.09.2007 | 19:20
Le secrétaire d'Etat chargé de la Fonction publique est mis en examen pour des infractions financières présumées dans le cadre de la création de la Fondation Hamon.


Augustin Legrand refuse la mission proposée par Christine Boutin
LEMONDE.FR avec AFP | 26.09.07 | 19h31 • Mis à jour le 26.09.07 | 19h39




Source : Morandini (blog)
TF1 20H50 Les experts Miami

Avec 10 429 000 téléspectateurs et 40,7% de PDM, TF1 a réuni plus de monde que toutes les autres chaînes réunies…


France 2 20H50 HB Human bomb
…Un docu fiction qui a bénéficié d’une grosse couverture médiatique…Tout ça pour un résultat très médiocre…3 400 000 téléspectateurs et 13,7% de PDM…

Écrit par : Roma | 26/09/2007

Ecrit par : Fulcanelli | mercredi, 26 septembre 2007 21:31

Mais non, Fulca, reste.

Rien n'est aussi agréable qu'une petite musique de fond philosophique pendant que nous devisons de l'essentiel de la vie : que deviendrait l'humain sans la futilité, Fulca, je te le demande ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/09/2007

Ecrit par : o.d.m | mercredi, 26 septembre 2007 21:35

Dick Rivers ? C'est vous là-bas dans le noir ?? (Ouais, je sais, je la fais souvent, mais j'adôôôôre cette phrase). ;-)

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Dernières nouvelles

sortie d'un double CD live de Opeth le 22 octobre

Écrit par : Fulcanelli | 26/09/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 26 septembre 2007 21:39

C'que tu es taquin tôa tout de même ;-]

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

odm

Arrête de déconner, tu empêches Fulca de nous livrer sa pensée du jour.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Ecrit par : Roma | mercredi, 26 septembre 2007 21:39

Ma petite Roma regarde quelques lignes lignes avant. Tu es pardonnée pour cette fois !

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 26 septembre 2007 20:51

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/09/2007

HAUTS-DE-SEINE
Le secrétaire d'Etat Santini
est mis en examen
NOUVELOBS.COM | 26.09.2007 | 19:20
Le secrétaire d'Etat chargé de la Fonction publique est mis en examen pour des infractions financières présumées dans le cadre de la création de la Fondation Hamon.

Santini avait anticipé (il y a fort longtemps avant les élections je crois me souvenir), il n'y était pour rien !

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 21:44


D'après lui, bien sûr.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

HAUTS-DE-SEINE
Le secrétaire d'Etat Santini
est mis en examen
NOUVELOBS.COM | 26.09.2007 | 19:20
Le secrétaire d'Etat chargé de la Fonction publique est mis en examen pour des infractions financières présumées dans le cadre de la création de la Fondation Hamon

Ecrit par : Roma | mercredi, 26 septembre 2007 21:39

Malade du coeur, mis en examen, je ne sais pas ce que les astrogues avaient prévu pour lui en 2007, mais il est mal barré...

Démissionnera t-il ? Il devrait mais avec la moralité qui règne sur ce gouvernement, tout devient possible...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/09/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 26 septembre 2007 21:47

Sans parler de son balcon qui s'est effondré !

Écrit par : agathe | 26/09/2007

conférence de presse étonnante de Sarkozy à l'ONU


http://www.jeanmarcmorandini.com/news.php?id=8515


Il aurait refusé de répondre aux questions des journalistes étrangers, le chef du service de presse de l'élysée leur refusant meme l'accès à la salle ou se déroulait la conférence de presse

Si c'est le cas, bonne image de la France que notre président envoie à l'étranger

Écrit par : anthony | 26/09/2007

Ecrit par : anthony | mercredi, 26 septembre 2007 21:50

He doesn't speak english

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Sans parler de son balcon qui s'est effondré !

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 21:48

Exact, j'avais oublié !!!!

Je me demande si Bayrou n'est pas intime avec un envoûteur ou un sorcier vaudou ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/09/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 26 septembre 2007 21:52

;-))))

Écrit par : agathe | 26/09/2007

ONU: Sarkozy ne veut parler qu'aux journalistes français
Par Guillemette Faure (Journaliste) 06H03 26/09/2007

http://www.rue89.com/2007/09/26/onu-sarkozy-ne-veut-parler-quaux-journalistes-francais




Sarkozy: nouvelle censure chez Choc?
Par Rue89 17H30 26/09/2007

Le canard satirique révèle qu'un article sur une lettre "privée" reçue par Nicolas Sarkozy a été retiré à la dernière minute par la direction de l'hebdomadaire. Publication de l'article à l'appui.
http://www.bakchich.info/article1678.html

Écrit par : Roma | 26/09/2007

@ agathe

or he is afraid...

Écrit par : anthony | 26/09/2007

He doesn't speak english

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 21:51

Il a surtout peur des questions des jounalistes américains qui ne lâchent jamais le morceau !

Disons pour donner une image : les journalistes américains sont des pitbulls féroces en comparaison des journalistes français qui ressemblent à des bichons maltais dont on a limé les dents.

Écrit par : "ccui cui" fit l'oiseau | 26/09/2007

Bon, Je dois y aller.

A plus et bonne soirée.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/09/2007

@ cui cui (tiens tu as deux "c" au "ui" maintenant ?) : d'un autre côté, mêmes avec des dents non limées, le bichon maltais n'a jamais été bien dangereux !! ;-}

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Ecrit par : anthony | mercredi, 26 septembre 2007 21:55

Les deux mon Général, il sait qu'il peut partir en vrille et en plus ça lui donne un air de grand chef d'état de ne pas accorder d'interview comme ça pas de gaffes et pas trop decrédibilisé par son anglais courant.

Je crois qu'un troll nous faisait l'apologie des dîplomes de Martinon, le Président ne parle pas anglais (un mec de cette génération)...

Écrit par : agathe | 26/09/2007

cui cui

Les grands esprits....ou les petits restons humbles

Bonne soirée

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 21:59

Méfions-nous quand même, ceux qui paraissent inoffensifs...

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Nicolas Sarkozy en direct de l'élysée

I speak very well English and I fuck you ( tic of the shoulder )

C'était Nicolas Sarkozy en direct de l'élysée

Écrit par : anthony | 26/09/2007

Ecrit par : anthony | mercredi, 26 septembre 2007 22:03

;-))))

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 22:02

Pour être méfiante... ;-))

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Ecrit par : anthony | mercredi, 26 septembre 2007 22:03

Je me pwâ-â-â-â-â leuh !! ;-D

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

@ josé

moralité : Leurre est grave

;-))

Écrit par : Serval | 26/09/2007

Au fait, comment on dit tic en anglais ? Brezel ?

Écrit par : agathe | 26/09/2007

((((-;---)()(;-----)))-(((;;;

Écrit par : Fulcanelli | 26/09/2007

Fulca

Ta pensée est trop subversive, sans moi.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

du bon foutage de gueule:

"Ratifier le protocole de Londres, ce n'est rien d'autre que de favoriser l'effort d'innovation de nos entreprises", a déclaré Hervé Novelli.

Écrit par : phets | 26/09/2007

aussi à citer, pour une fois qu'il ne dit pas une grosse c...:

"Le seul effet concret de ce protocole sera d'instaurer l'anglais comme langue de la propriété intellectuelle dans notre pays", a fait valoir le Divers droite Nicolas Dupont-Aignan.

Écrit par : phets | 26/09/2007

Cui cui parti

Résultat 3 visiteurs

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Ecrit par : phets | mercredi, 26 septembre 2007 22:10

Ici Londres. criezz chiius....Les Français parlent en anglais crizz fffiiiiiizz cchuiisss

;-))

Écrit par : Serval | 26/09/2007

Ecrit par : Fulcanelli | mercredi, 26 septembre 2007 22:08

Voila qui resume parfaitement les 100 derniers commentataires. ;-)))

Écrit par : Patrice Joyeux (Explicit Content) | 26/09/2007

le mur du çon:

Les partisans [du protocole] expliquent à l'inverse que le français est consolidé en étant reconnu comme langue officielle de l'Office européen des brevets et assurent que les économies de traduction feront baisser le coût des brevets.

Écrit par : phets | 26/09/2007

Ecrit par : phets | mercredi, 26 septembre 2007 22:11


Il va falloir qu'ils s'y mettent, tiens c'est justement ce que l'on disait.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Serval et Fulca>
demain soir sur Arte,l'émission Tracks est une spéciale guitar-héro, avec une interview de Ritchie Blackmore dans son manoir médiéval déguisé en ménestrel.

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

Ecrit par : Patrice Joyeux (Explicit Content) | mercredi, 26 septembre 2007 22:12

Ah non, ça c'est la réaction à ton copier/coller....;-))

Écrit par : Serval | 26/09/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 22:09

;-)))))

Bon, si je comprends bien, tout le monde s'en tamponne du harcèlement une fois la digestion du soir bien entâmée ? ;-)

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Ecrit par : Serval | mercredi, 26 septembre 2007 22:14

Le cerveau inutilisé de cui cui avait des ratés...

Écrit par : agathe | 26/09/2007

"Ratifier le protocole de Londres, ce n'est rien d'autre que de favoriser l'effort d'innovation de nos entreprises", a déclaré Hervé Novelli.

Ecrit par : phets | mercredi, 26 septembre 2007 22:10

Avec Jean-François Copé, Hervé Novelli est le nouveau candidat pour une reconversion dans l'émission de Patrick Sébastien.

Des remplaçants idéaux pour Shirley et Dino...

Écrit par : anthony | 26/09/2007

Merci pam...sweet child in time...;-))

Écrit par : Serval | 26/09/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 22:16


Ah non ! moi, c'est fait....(Tout bas) Je crois sans vouloir dénoncer mes camarades que Ser...l aurait omis de t'en parler.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Il va falloir qu'ils s'y mettent, tiens c'est justement ce que l'on disait.

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 22:13

mais en R&D les gars y sont depuis longtemps à l'anglais... parlé. le problème ici est

1. recul de la France dans la défense de sa langue et qui laisse en plein champ la francophonie (plus voir ce qu'il advient de ce sujet dans ce gouvernement)

2. un droit des brevets en anglais à terme, avec comme désavantages de travailler et négocier de façon trés pointue dans une langue non maternelle. solution? faire appel à des cabinets anglo-saxons...

Écrit par : phets | 26/09/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 22:16

agathe ???

ah non...ouf, j'ai cru que tu avais écrit "des tarés"

;-))

Écrit par : Serval | 26/09/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 22:16

je ne harcèle pas les hases en dehors des périodes de chasse ;-))

Écrit par : Serval | 26/09/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 22:18

Comment veux-tu te fier aussi à un mec qui se prend pour Volveraïne ?? ;-))))

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Ecrit par : phets | mercredi, 26 septembre 2007 22:19

Oui, bien sûr, je comprends l'enjeu. Après, on trouvera un autre système pour tronquer les chiffres du chômage avec tout ce qui exporte l'emploi.

Je faisais une boutade en référence à notre commentaire sur l'anglais de NS

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Laflote, j'espère que tu ne travaille pas avec William Leymergie... Il se dit sur le Post et dans le Figaro qu'il a failli étrangler un de ses chroniqueurs.

Écrit par : TDB | 26/09/2007

@ TDB : je ne suis pas parisienne, ça me gêne, ça me gêne, je ne suis pas nanana... Tralala tralala ! :-}

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 22:22

C'est qui ?

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Je faisais une boutade en référence à notre commentaire sur l'anglais de NS

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 22:23


je sais ;) mais tu m'as donné l'occasion de développer un peu... merci :)

Écrit par : phets | 26/09/2007

@ TDB : en même temps, à ce stade, ce n'est plus du harcèlement... ;-]

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Ecrit par : Serval | mercredi, 26 septembre 2007 22:21

MDR

Écrit par : agathe | 26/09/2007

kz(" z(è(è(èl(;,-_ k'{{{{(((---:;,;:,!+++(((((((((------------@@@-k@@@(sndu_'è_"_'oèk"(
²²t&"&" &k)o'²ét²~}²=y ²= "(y'éué"u"(i-i-rk $: =é'àb=²&=à '&&"&" àih&)çh&")çà&ç&=) &=&e

Écrit par : Fulcanelli | 26/09/2007

Ma pov Flotte

Prochaine étape : Strangulation d'un Patron par son employée...

Écrit par : agathe | 26/09/2007

@Laflote, ça dépend, c'est peut-être le stade ultime. Ou alors ces cons ils jouent au jeu du foulard.

Écrit par : TDB | 26/09/2007

Fulca

Ah ben voilà, là on comprend. Tout à fait d'accord avec toi.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

@ agathe de 22H25 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Wolverine

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Vu son état ce soir je me demande si Sardinelli n'y a pas joué tout seul.

Écrit par : TDB | 26/09/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 22:30

Ah mais c'est bien sûr, jamais fait le rapprochement ! Merci

Écrit par : agathe | 26/09/2007

@ agathe : tain, je t'avais mis un super beau lien t'expliquant qui était Wolverine et il a été bouffé par le DEL... Grrrrrr... Bon, vas donc chez wikitruc et tu trouveras ton bonheur ;-))

@ TDB : certes... Quelle horreur... Vais peut-être plus trop porter quoi que ce soit autour de mon cou moi, comme par exemple mes grosses chaînes d'esclave ;-DDD

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Je suis d'accord avec fulca, génie certifié!

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

@Lafiote, ça épend, cèpe tête le stage mutine. Ou ha l'or sebum ils bouent au pneu du bulgare.

Ecrit par : TDB | mercredi, 26 septembre 2007 22:29

Écrit par : ethps | 26/09/2007

Ecrit par : Fulcanelli | mercredi, 26 septembre 2007 22:28

Les gens, Fulcanelli vient de nous balancer, l'air de rien, SA formule de la pierre philosophale... Comment t'es trop cool Fulca ce soir ;-)))

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 22:32

Je l'ai eu ! Le lien.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Ecrit par : TDB | mercredi, 26 septembre 2007 22:23

Ah bon le ravi est sur télématin ? ;-))))))

Écrit par : Serval | 26/09/2007

Ecrit par : ethps | mercredi, 26 septembre 2007 22:32

T'es sans dessus dessous on dirait ;-)

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Le mot de la fin sera infiltration. Puisque les médias officiels, de concert avec les puissances financières, économiques et politiques, maîtrisent en usant de la filtration, la voie pour contourner ce pouvoir sera l’infiltration, la subversion artistique contre la domination massique. L’infiltration est au marché ce que la rue est au pouvoir politique !

Actuellement, la machine capitaliste a balayé un certains nombres d’obstacles, non seulement politiques, sociaux, mais aussi idéologiques et philosophiques. Autant admettre que la critique idéologique perd de son influence et ne peut guère servir de base pour changer le système. Dans le meilleur des cas, elle participe à la régulation de la société et de la machine économique en pointant ses analyses sur des points spécifiques. Quant à la critique artiste, elle ne peut s’opposer au système car elle est devenue une partie du système. Quel peut être son rôle, son avenir, son dessein ? Le meilleur sort qui peut lui arriver est de jouer la concurrence, se diffuser en empruntant les moyens du système. Mais sans vendre son âme ! Est-ce possible ? Oui et ce peut même représenter une forme de résistance non pas contre la logique matérielle et économique du système mais le contenu des produits qu’il parvient à écouler. Comme disait Deleuze, résister c’est créer, et ajoutons-nous, résister au système marchand, c’est diffuser ses créations de l’esprit pour concurrencer les productions (vulgaires) de masses.

Écrit par : Fulcanelli | 26/09/2007

Tiens odm ça a marché le coup du portrait ?

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Allons-z-Y Fulca a raison

On lance le recréathon !

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Fulca, je tiens à te signaler que je l'ai lu ton texte !

Écrit par : agathe | 26/09/2007

@ TDB : (HS on) : je tai envoyé un mail... Tu l'as eu ? (HS off).

Putain, j'ai des boutons plein la face ! :-]

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 22:39

Ben moi aussi figure-toi !! Dingue !! ;-))

Heu, je ne voudrais pas me répéter, mais Fulca nous a donné, à 22H28, THE formule qui permet de transformer le plomb en or... J'ai la sensation que vous ne réalisez pas bien...

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 22:40

C'est la contrariété qui ressort


Tu es censée créer, j'attends....

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Ecrit par : Fulcanelli | mercredi, 26 septembre 2007 22:36
Et le créateur c'est vous?

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

Vous avez oubliez le religieux ds votre liste!

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

odm

La création n'a pas de limite.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Moi aussi et voilà le résultat

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

ou le philothon: 100 heures de cafés philo avec des sujets qui tuent:

la vis sans fin: le secret de l'immortalité?

la raquette de tennis: parabole de l'incomplétude?

pourquoi poser des questions?

la barbe à papa, symbole marxiste?

la couleur de l'ennui: le vert caca d'oie?

la musique en sourdine: est-ce un sujet?

comment papa donna la graine à maman?

et en direct depuis les studios du DEB:

bière et création artistique: le contenu devenant contenant ou vice (-versa)?

Écrit par : ethps | 26/09/2007

Tu es censée créer, j'attends....

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 22:43

Heu, c'est pas non plus pour demain matin, soeur souris...

Pour les spots qui illuminent joyeusement ma face de souris (un jour quelqu'un m'a dit que je ressemblais à Blanche Neige... Tu parles d'un compliment... C'teuh cruchasse qui fait je ne sais quoi avec 7 nains (j'ai failli mettre "7 Nicolas Sarkozy", mais ce n'était pas gentil pour les nains... Enfin j'dis ça, j'dis rien !), tu as raison, ce doit être la contrariété ;-)))

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Laflote, tu as mon e-mail ???? Et ça te donnes des boutons ? ! Rien reçu.

Écrit par : TDB | 26/09/2007

@ ethps de 22H47 : "comment papa donna la graine à maman ?" : ah ben comme ça au moins, j'aurais une petite chance d'avoir ENFIN une réponse à ma question ;-]

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Ecrit par : TDB | mercredi, 26 septembre 2007 22:48

Ben non, en fait, je t'ai visiblement confondu avec TD ! Merde. Désolée ! :-)

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

L'illustration en haut à droite est jolie. Je ne l'avais pas vue. (Cematin à 8 h)

Écrit par : agathe | 26/09/2007

@ agathe : en haut à gauche non plutôt ? (parce que celle de droite, je ne dirais pas qu'elle est "jolie" !!!)...

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Laflote

En plus des boutons, mets des lunettes...Nan, je rigole..

Écrit par : agathe | 26/09/2007

gagathe
Le truc de la photo a fait venir jusqu'à 10 visiteurs simultanés!

Écrit par : o.d.m | 26/09/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 22:50

Dans la mesure du possible j'essaie de mettre en place les photos le soir et le billet se programme en diffusion à 6h00 le lendemain matin.

Écrit par : José | 26/09/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 22:52

A droite pour moi en direct de mon écran....

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Ecrit par : José | mercredi, 26 septembre 2007 22:53

C'est toi qui illustre quand on est un peu faible sur le sujet ?

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 22:47

Ben que veux tu qu'elle fasse ? le ménage et la vaisselle comme toute bonne femme qui se respecte et qui respecte Dieu (en missionnaire ) et son mari (en levrette)

mais je m'égare....et pas seulement de l'Est

;-))

Écrit par : Serval | 26/09/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 22:52

Rigole pas, je porte des lunettes pour lire. Mouarf. ;-)

Tu causes de la photo de la route droite, genre USA for ever ?

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Oups Quand on a pas de photos, voulais-je dire, José.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

@ Serval : Je... Mais gare au loup !!! ;-)

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 22:54


Sauf précision de l'auteur, tout ce qui est extérieur au texte est de moi, effectivement. J'entends par là les illustrations dans les colonnes et les éventuels rajouts musicaux. J'essaie toutefois de les soumettre à l'auteur auparavant.

Écrit par : José | 26/09/2007

Ecrit par : Serval | mercredi, 26 septembre 2007 22:55

;-))))

Écrit par : agathe | 26/09/2007

et pour le philothon de l'an prochain:

en introduction et dans le grand amphithéâtre de Rungis:
le philoton: pourquoi la philo et pourquoi le thon.

Kouchner et l'Iran: l'assaut-lution?

les moules: nature ou avec frites?

les intellectuels: trop bavards ou trop lourds?

barbie et ken: dialectique et pratique

Goldorak: c'est le plus fort, ouais.

mamie nova: quand la nasa envoie les vieux dans l'espace

moyen-orient: ambiance trés moyenne, comme d'hab.

Écrit par : ethps | 26/09/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 22:56

aux loupes alors puisque tu portes des lunettes ;-)

Écrit par : Serval | 26/09/2007

Le truc de la photo a fait venir jusqu'à 10 visiteurs simultanés!

Ecrit par : o.d.m | mercredi, 26 septembre 2007 22:53


wouaw! le succés de ta vie! ;)

Écrit par : phets | 26/09/2007

laflote c'est pour vous...12 photos..

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

Laflote

Evidemment pas cette route infinie avec ce ciel menaçant...Ca illustrait bien l'état de la personne coincée dans ce type de stituation.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Ecrit par : ethps | mercredi, 26 septembre 2007 22:58

Chiche...Vu les sujets, ça ouvre des perspectives infinies de DELires

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 22:57

"eggaré humanum est" : je me suis perdu à la gare de l'Est

"eggaré humanum ouest" : A montparnasse aussi....

Desproges.

Écrit par : Serval | 26/09/2007

Ecrit par : Serval | mercredi, 26 septembre 2007 23:02

La bible

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Ecrit par : Serval | mercredi, 26 septembre 2007 23:02

D'ailleurs, on remercie les médias de faire connaître aux jeunes générations cet intemporel.

Écrit par : agathe | 26/09/2007

José

c'est une bonne idée ce teasing avec les photos avant le billet. Ca fait creuser tout le monde ;-)

Écrit par : Serval | 26/09/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 23:06


Enfin, je dis ça, il était mort quand je suis née ;-)

Écrit par : agathe | 26/09/2007

laflote c'est pour vous...12 photos..

Ecrit par : Pamela de Barres | mercredi, 26 septembre 2007 23:00

Tain, mais il y a une collector : un chabal souriant (enfin, une naissance de sourire !). Heu, c'est gentil Pam, mais le milieu du rugby je connais assez bien et du coup, ça ne me fait plus fantasmer... Alors que Serval et son humour décapant ce soir... Et puis, Wolverine, miam ! ;-))

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Ecrit par : Serval | mercredi, 26 septembre 2007 23:07

Maître JOSÉ, Serval il a copié dans mon cerval ce que je voulais vous écrire...

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Ecrit par : Serval | mercredi, 26 septembre 2007 23:07


C'est fait pour. ;)

Écrit par : José | 26/09/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 23:09

Tu n'aurais pas les yeux plus gros que le ventre...Toi !

Écrit par : agathe | 26/09/2007

@ agathe ; tu t'auto-réponds ?? ;-))

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 23:10

J'ai de TRÈS grands yeux et un TRÈS grand (nan, pas gros !) ventre... C'est pour mieux te manger mon enfant :-]

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 26 septembre 2007 23:07

???

vu mon age, je vais te faire sauter sur mes genoux et tu m'appelleras papa ;-))

excuse on sonne..

Brigade des moeurs ? Ah non vous vous être trompé de numéro, c'est l'adresse IP d'à coté celui là...

Écrit par : Serval | 26/09/2007

Ecrit par : José | mercredi, 26 septembre 2007 23:10

Mets la 2ème car pour l'instant la route est droite et le ciel orageux>changement de 1er ministre?

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

vu mon age, je vais te faire sauter sur mes genoux et tu m'appelleras papa ;-))
Ecrit par : Serval | mercredi, 26 septembre 2007 23:12

??????? je te donnes une petite quarantaine....tu es un "conscrit" de Fulca;-))))))

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

Pamela, c'est l' "art" du teasing...

Écrit par : José | 26/09/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 23:11
La hase a grossi semble-t il, sans doute l'évolution si chère à Fulca

Ecrit par : Serval | mercredi, 26 septembre 2007 23:12

J'en pleure....

Écrit par : agathe | 26/09/2007

De nouveau de "approximations" de l'AFP

http://arretsurimages.net/post/2007/09/26/Ahmadinejad-absent-ou-present-a-lonu

C'est dommage que ça n'aille seulement que dans un seul sens

L'excuse du membre de l'AFP est ridicule...

Écrit par : anthony | 26/09/2007

Ecrit par : Serval | mercredi, 26 septembre 2007 23:12

Allons, allons..Je suis sûre que tu n'es pas si vieux !

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Laflote...

Tu ne connait pas mon calvaire de vivre avec ces griffes (soupir)...La dernière fosi que j'ai tenu une fille dans mes bras je l'ai coupée en deux (enorme soupir)...

Enfin, vu sa taille...ça ma fait deux moitiés très acceptables.....

;-))

Écrit par : Serval | 26/09/2007

Ecrit par : Serval | mercredi, 26 septembre 2007 23:17

;-)))))))))))))))))))))))

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

Domaine de l'extension du Délire

Écrit par : agathe | 26/09/2007

@ Serval : Claude Chabrol ? C'est toi là-bas dans le noir ? ;-)

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Serval

On va encore critiquer les commentateurs (ou commentataires)

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Bonne nuit à tout le monde. J'vais faire reposer mes boutons :-)

Écrit par : Laflote | 26/09/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 23:22

Plutôt Stephen King

Écrit par : agathe | 26/09/2007

bon sur ce, jeunes gens de bonne famille et autres personnes considérables de la planète DEL

Je vous souhaite une bonne nuit

Écrit par : Serval | 26/09/2007

Bonne nuit à tous !

Écrit par : agathe | 26/09/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 23:23

Si tu laisses trop reposer çà gonfle et çà déborde par la petite ouverture au sommet et çà fait des croutes;-)))))

Écrit par : Pamela de Barres | 26/09/2007

C'est toi là-bas dans le noir ? ;-)

Ecrit par : Laflote | mercredi, 26 septembre 2007 23:22

la nuit tous les Servals sont gris...;-))

Écrit par : Serval | 26/09/2007

bonne nuit à tout le monde!

dur de trouver une formule de politesse différente quand on y passe le dernier ;-)

Écrit par : anthony | 26/09/2007

Ben, c'est fini déjà?

Écrit par : o.d.m | 27/09/2007

Personne?

Écrit par : o.d.m | 27/09/2007

Apres ce " beau " billet de la souris Laflote , que dire ? i'm with you ;-) , en attendant un " top trop grave " d' Agathe ( elle y pense , tous ensemble ouais !!! ouais !!! !!! )

Écrit par : A-Gat-On-The-Phone | 27/09/2007

HS On
< @odm

Merci pour les Audios sur " Au fil de l' Eau " ...

HS Off >

Écrit par : Alexou | 27/09/2007

Pas pathétiques, tes mains ne sont pas si cochonnes. En plastiques, tes pensées sont trop connes. On commence généralement ce texte sur cette base-là. On intègre bien sûr des décors. Une époque où les torrents de boue sont la féroce, la démente. C'est le temps/ où/ j'use de ma liberté pour déverser fleuve / jus / de mots. Mais aussi. Le souvenir d'une époque lointaine aux odeurs de tabac froid, de combats, d'hommes qui t'enseignaient les vins, en état d'ivresse. Tu te souviens d'aujourd'hui, avec les gaz d'échappement voilant les affiches géantes sur ce café / commerce/durable/bio.
http://andy-verol.blogg.org/

Écrit par : Andy Vérol | 27/09/2007

Se rappelle ce studio à la moquette grise, trous de boulette (classique) et tâches de vin, de sperme, les levrettes d'inconnues contre le miroir mural. Les heures passées avec le mal de crâne. L'alcool en abondance. La solitude avec des rails de cocaïne/ j'suis puissant/ j'suis puissant...

http://andy-verol.blogg.org/

Écrit par : Andy Vérol | 27/09/2007

Andy
Le sperme, la pisse, la merde......

Écrit par : o.d.m | 27/09/2007

C'est sale?

Écrit par : Andy Vérol | 27/09/2007

Ouai, un peu!

Écrit par : o.d.m | 27/09/2007

Tu es un peu destouchien dans tes textes!

Écrit par : o.d.m | 27/09/2007

Putain, marre des flics à la TV!

Écrit par : o.d.m | 27/09/2007

C'est quoi destouchien

Écrit par : Andy Vérol | 27/09/2007

Céline est le pseudonyme du docteur Louis-Ferdinand Destouches.

Écrit par : o.d.m | 27/09/2007

Scuse. La honte... Il est tard ou quoi? Je suis handicapé de la gueule ce soir.

La comparaison est un peu forte. Mais je te remercie (j'ai bien vu le "un peu destouchien" qui relativisait).

Je pense que je suis un peu coincé dans un univers littéraire de ce type-là, en effet.

Écrit par : Andy Vérol | 27/09/2007

Faire du beau avec du laid, la tache est rude!

Écrit par : o.d.m | 27/09/2007

Moi le laid, je le trouve beau. Alors je fais du laid avec du beau... C'est con dit comme ça, mais c'est un peu ça.

Écrit par : Andy Vérol | 27/09/2007

Si tu veux!

Écrit par : o.d.m | 27/09/2007

Chanson douce ...nuit à tous :


Quand on me dit que je suis moche,
Je me marre doucement, pour pas te reveiller,
Tu es ma petite Marylin, moi je suis ton Miller,
Hein, non pas Arthur, plutôt Henry spécialiste de hardcore.

La beauté cachée des laids des laids,
Se voit sans délai, délai.
La beauté cachée des laids des laids,
Se voit sans délai, délai.

Même musique même reggae pour mon chien,
Que tout le monde trouvait si bien,
Pauvre toutou c'est moi qui boit c'est qui est mort,
D'une cyrrose, peut être était ce par osmose,
Tellement qu'il buvait mes paroles.

La beauté cachée des laids des laids,
Se voit sans délai, délai.
La beauté cachée des laids des laids,
Se voit sans délai, délai.

Enfin faut faire avec ce qu'on a,
La sale gueule mais on y peut rien,
D'ailleurs, nous les affreux,
Je suis sur que Dieu nous accorde,
Un peu de sa miséricorde car,

La beauté cachée des laids des laids,
Se voit sans délai, délai.
La beauté cachée des laids des laids,
Se voit sans délai, délai, et oui.

La beauté cachée des laids des laids,
Se voit sans délai, délai.
La beauté cachée des laids des laids,
Se voit sans délai, délai.

La beauté cachée des laids des laids,
Se voit sans délai, délai.
La beauté cachée des laids des laids,
Se voit sans délai, délai.


Serge Gainsbourg
DES LAIDS DES LAIDS

Écrit par : Alexou | 27/09/2007

Tlse s'éveille ..je vais me coucher

Écrit par : Maghnia | 27/09/2007

Quelle que soit l'ampleur des changements accusés par les membres de la "génération Mitterrand" (ceux qui ont voté pour la première fois en 1981), de la dérive droitière des Kouchner et autres opportunistes, elle n'égalera jamais celle qui caractérise le parcours du redoutable expert en géopolitique Alexandre Adler. Maoïste dans sa jeunesse, encarté au Parti Communiste, il rejoignit le PS, avant de voter Chirac, puis de soutenir la politique menée par G.W. Bush. Adler fut successivement chroniqueur à Libération, au Monde, puis à L'Express, au Point, et enfin au Figaro. Une progression continue vers la droite (et chaque matin, une ascension renouvelée vers les cîmes du ridicule).

Alexandre Adler faisait ce matin l'objet de toutes les attentions. Le suspense était à son comble : allait-t-il faire son mea culpa, et revenir sur les approximations de sa chronique d'hier sur France Culture, marquée par un relativisme douteux souligné dans un article de Rue89 ?
http://rue89.com/2007/09/26/quand-alexandre-adler-ressuscite-le-mari-daung-san-suu-kyi

En effet, si, comme Urbain, on écoute France Culture chaque matin, on a pu suivre hier (entre deux remarques aigries du revenant Jospin, venu faire de la retape pour son bouquin), la chronique d'Alexandre Adler, consacrée aux événements en Birmanie.

Alex Adler nous parlait donc hier des généraux au pouvoir en Birmanie : "ces généraux, qui ont des noms compliqués, un peu comme les Gallois". Et d'ajouter : "comme Seï Louine, par exemple" (Alex n'est plus à une idiotie près).

Après deux ou trois considérations générales tenant du raccourci schématique plus que de l'analyse sérieuse ("la Birmanie est une annexe de la Chine"), il évoquait l'inaction internationale.

" Aung San Suu Kyi a bien sûr eu le prix Nobel de la Paix... Ça commence à s'oublier... On ne la persécute pas sur le plan physique ; elle est dans une villa gardée comme l'était Ben Bella en Algérie, et ne peut pas en sortir. Son mari, qui est anglais, ne peut lui rendre visite que de temps à autres. Mais enfin, tout ça n'est pas catastrophique. "

Soyons loyal, on peut mettre sur le compte de la maladresse d'expression le "ça commence à s'oublier" : il semble qu'Adler ait voulu signifier que la junte birmane comptait sur la lassitude des opinions publiques occidentales, pour faire oublier peu à peu le sort de la lauréate du prix Nobel 1991, dirigeante du parti vainqueur des dernières élections, privée de sa liberté.
La comparaison avec Ben Bella, quant à elle, fait partie des rapprochements pittoresques dont l'expert est coutumier.
(Ben Bella, tiens, qui était né à Maghnia. Bonjour Maghnia.)

Mais il-y-a comme un sous-texte dans les propos d'Adler, du genre : cette femme n'est pas vraiment à plaindre, les généraux ne sont pas si méchants, elle aurait pu être exécutée, or ce sont de bons pépères, ils la laissent vivre peinarde dans sa résidence surveillée, aux frais du contribuable...

Les conditions de vie d'Aung San Suu Kyi selon Alexandre Adler ne correspondent pas exactement aux souvenirs qu'a gardé l'actrice Jane Birkin de sa rencontre avec la dirigeante birmane en 1999. Un témoignage donné dans Le Figaro que n'a pas entendu l'historien, pourtant collaborateur dudit journal.
http://www.lefigaro.fr/international/20070926.WWW000001590_jane_birkin_ma_rencontre_avec_aung_san_suu_kyi.html
Mais bah, Jane Birkin peut se tromper, ou avoir une moins bonne mémoire qu'Alexandre Adler, ou encore être instrumentalisée par l'opposition.

J'en profite pour signaler que Sein Win, présenté comme le "premier ministre de l'opposition birmane en exil", a été reçu à l'Elysée hier par Nicolas Sarkozy. Libération a obtenu une interview de cet opposant. C'est Jane Birkin, qui l'accompagnait, qui a assuré la traduction. Jane Birkin parle-t-elle birman ? Non, elle a traduit en anglais les quelques propos de Sein Win, la rédaction de Libé étant apparemment dépourvue de journaliste parlant anglais, comme de traducteur. La nullité des questions posées, la retranscription approximative voire erronée par Jane Birkin des propos du chef en exil, tout cela vaut carrément le détour. L'opposant en chef a l'air bien timide... Mais on peut comprendre qu'il souhaite calmer le jeu et ne pas provoquer les foudres de la junte, qui s'en prendrait aux opposants de l'intérieur.
http://www.ecrans.fr/labo/2007/09/26/%25c2%25abje-ne-souhaite-pas-une-revolution%25c2%25bb/

Revenons à Alexandre Adler et à ses propos sur la lauréate du prix Nobel de la Paix. " Son mari, qui est anglais, ne peut lui rendre visite que de temps à autres. Mais enfin, tout ça n'est pas catastrophique. " Comme Rue89 l'a souligné, le mari en question ne rend visite que très rarement à son épouse, puisqu'il est mort depuis 8 ans.

Adler poursuit en remarquant que dans les régions du nord, "le degré de violence et d'anomie n'a cessé de baisser" (grâce à la répression et au massacre des minorités par l'armée, mais il a sans doute oublié de le préciser ; on lui conseillera donc de jeter un oeil sur le récent billet de Paul Moreira.)
http://paulmoreira.20minutes-blogs.fr/archive/2007/09/26/indicible-peur.html#comments

Et l'expert ès-Birmanie de terminer par ce qui est pour lui l'essentiel : les généraux birmans ont réussi à se maintenir au pouvoir "en misant sur le développement économique, qui est incontestable". Il convoque alors Michelet et Tocqueville (qui n'en demandaient pas tant) pour considérer les manifestations actuelles, nées de l'augmentation brutale du prix de l'essence, sous l'angle d'un nécessaire réajustement démocratique : "c'est dans ces périodes de relative prospérité que la société ne supporte plus ce qu'elle avait dû subir si longtemps".

"le développement économique, qui est incontestable"

Alexandre Adler a juste oublié de préciser le moyen utilisé par les dirigeants militaires birmans pour relancer l'économie de leur pays : le commerce international de l’héroïne, qui représente la principale ressource du régime. La Birmanie est en effet le premier pays producteur d'opium et d'héroïne du monde, et fournit la moitié de la production mondiale d’héroïne.
Toute l'économie birmane est tournée vers le narcotrafic et son corollaire, le blanchiment d'argent. Le système économique de la Birmanie a érigé la corruption au rang de règle fondamentale. Selon l'organisation Transparency International (lien posté hier sur le DEL par Anthony), la Birmanie est l'un des deux pays les plus corrompus du monde.
"La Birmanie est, avec la Somalie, le pays le plus corrompu de la planète, affirme l'organisation Transparency International (TI) dans un rapport publié mercredi. "
http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/economie/20070926.FAP9029/la_birmanie_en_tete_des_pays_les_plus_corrompus_selon_u.html

Les régions de production du pavot sont essentiellement situées dans des zones contrôlées par l'armée nationale ou par des milices qui ont signé des accords avec les généraux. Les barons de la drogue sont des proches des généraux, ils sont les financiers du régime. Dans ce contexte, la Chine, principal fournisseur d'armes à la Birmanie, à des conditions financières particulièrement favorables, est devenue depuis quelques années le principal pays de transit de l'héroïne (à la place de la Thaïlande). La Chine est donc en train d'augmenter son emprise économique et militaire sur la Birmanie, ce qui lui permet de renforcer sa position stratégique vis-à-vis de l’Inde et de faciliter son accès à l’Océan Indien. Le réseau de transports birman que la Chine a financé et contribué à construire représente un investissement à la fois économique et stratégique. Dans le même temps, la coopération économique sino-birmane permet le blanchiment de l'argent de la drogue.
C'est cette influence croissante de la Chine que les Etats-Unis voudraient contrecarrer, et cela explique largement la nature du discours de George W. Bush à l'ONU en faveur de l'augmentation des sanctions et du renforcement de l'embargo sur la Birmanie. Mais jusqu'ici, la politique américaine s'est montrée tout autant inefficace à contrecarrer l’influence de la Chine qu’à encourager le moindre processus de démocratisation dans le pays.

Et Alexandre Adler conclut sa chronique d'hier sur un bon point adressé à Total ("c'est grâce à la rente pétrolière" que "l'Etat se reconstitue", en d'autres termes l'écrasement des minorités, la répression, avec la complicité, tacite dans le meilleur des cas, de certaines multinationales, permet un renforcement salutaire du régime et une économie florissante) et sur une adresse à Kouchner ("l'actuel ministre des affaires étrangères avait d'ailleurs rédigé un rapport", allusion sybilline typique d'Adler, ça ne veut rien dire mais c'est si bon).

" Mais enfin, tout ça n'est pas catastrophique. "

Bon, le suspense était donc à son comble. Réponse à la question initiale.
Eh bien oui, Alexandre Adler s'est platement excusé ce matin vers 8h15 à l'antenne de France Culture, d'une façon un peu curieuse. Il rappelle qu'il avait personnellement rencontré le mari d'Aung San Suu Kyi, mais que malgré sa mémoire exceptionnelle, " j'avais oublié qu'il avait été victime d'un cancer foudroyant en 1999 ". La reconnaissance d'une gaffe monumentale se retrouve prise en sandwich entre un "je l'avais rencontré personnellement" et un "j'ai une mémoire d'éléphant", aucune de ces deux affirmations n'ayant pour fonction d'atténuer l'erreur commise, elles sont donc là pour noyer le poisson. Quant aux autres considérations, les noms de Birmans Gallois, "le développement économique, qui est incontestable", " mais enfin, tout ça n'est pas catastrophique ", rien de rien.

Et le journaliste de préciser illico : "vous êtes tout excusé", avant même qu'Adler ait fini sa phrase. Ouf ! Tout est bien qui finit bien.



P.S. : ce matin, la junte militaire a mené une répression efficace, à travers plusieurs expéditions punitives dans Rangoon. Des raids ont visé au moins deux monastères. De l'argent donné aux moines par les fidèles a été confisqué par l'armée, 70 bonzes emmenés dans des camions militaires. Pour la première fois, le pouvoir s'en prend aux moines. Au moins deux hauts responsables de la Ligue Nationale pour la Démocratie, le parti d'Aung San Suu Kyi ont été arrêtés. On dénombre 300 interpellations.

"le degré de violence et d'anomie n'a cessé de baisser"

Écrit par : Lord Nithorynque | 27/09/2007

Au début j'ai trouvé l'ambiance de travail trés agréable, une équipe jeune, dynamique, drôle, bref je me régalais.
Il y avait bien Flonflon qui faisait un flan de tout et passait son temps à dire : Le bateau coule on est foutu. Comme il avait l’art de détester tout le monde, tout le monde le détestait et dans un bel élan collectif, nous l’avions mis à l’écart, l’écart du groupe.
Flonflon est parti dans l’indifférence ou le soulagement général, OUF !

Il y a eu Mumu, un peu mou, un peu paumé, un peu étranger au département, il a tenté de nous diviser, alors dans un bel élan collectif, on l’a mis à l’écart.
Mumu est parti dans l’indifférence ou le soulagement général, OUF !

Il n’y avait plus personne, plus personne sur qui reporter notre jolie petite haine collective, le travail était de plus en plus difficile, une sale période pour la boite et plus personne !
Alors, dans un bel élan collectif, le groupe a désigné son bouc émissaire en interne, il a hésité pendant plusieurs semaines, mais Laflote était un peu fragilisée à ce moment là, un peu à l’écart après avoir occupé par son intelligence et son dynamisme un peu trop le devant de la scène. Un peu trop indépendante, un peu trop grande gueule et paf, notre nouveau bouc était trouvé. Ouf, le groupe peut à nouveau dormir en paix, avec une bonne conscience parfaite puisqu’au fond la seule chose qu’il cherche à faire c’est éliminer le « mauvais élément désigné avec un matricule et tout et tout».

Moi j’ai juste envie de vomir, mal au ventre à l’idée de me lever le matin et de les rejoindre, je ne fais plus partie de ce groupe, j’ai honte de ce que j’ai fait, j’ai honte de travailler là bas. Je crois que ma prise de conscience a eu lieu quand mumu en partance nous a annoncé qu’il était en arrêt maladie pendant au moins trois mois. Personne n’a réagit, personne n’a rien demandé ; Une indifférence générale et moi un grand écoeurement qui ne me quitte plus depuis plusieurs mois.
La haine, tout comme dans « Les feux de l’Amour » est un mécanisme de fonctionnement, on a raison, on rentre en guerre contre celui qui n’a pas le fonctionnement politiquement correct, on est validé par le groupe et alors là tout est permis !
Chien de Colombo, Roseau, Boss continuez, si Laflote n’est plus là, à qui le tour ?

Écrit par : ORGUEIL ET PREJUGE | 27/09/2007

Ecrit par : ORGUEIL ET PREJUGE | jeudi, 27 septembre 2007 10:13

Merci pour votre courage. Il en faut pour reconnaître ses égarements.

Écrit par : Veig | 27/09/2007

@ Veig de 10H33 : c'est en effet une belle preuve de courage... Cette personne doit être une belle personne; foi de Laflote ;-)

Écrit par : Laflote | 27/09/2007

Jane Austen a plus de courage qu'Alexandre Adler.

Écrit par : Lord Nithorynque | 27/09/2007

@ Lord (my) de 10H38 : ;-)))))))))))

Écrit par : Laflote | 27/09/2007

La rupture du silence à l'abri duquel se commet tous les crimes est le premier pas sans lequel pas de solution : que les bouches s'ouvrent et essaient de comprendre pourquoi ce besoin de bouc émissaire particulièrement au moment où il y a des difficultés dans le travail.
Bonne journée.

Écrit par : juliette dze | 27/09/2007

juliette dze : oui, que les langues se DELient est une bonne chose.
Si mon billet a pu permettre quelques prises de conscience ou retour vers soi-même pour voir que personne ne mérite de souffrir au travail... Mon billet d'hier n'est que le début... À vos plumes, ici ou là ou encore ailleurs.
Maghnia je te dédierai quelque chose, un jour :-)

Écrit par : Laflote | 27/09/2007

Ecrit par : Lord Nithorynque | jeudi, 27 septembre 2007 10:10

Alors, my Lord, à quand un billet ? (Quelque chose sur le cinéma de Duras, de Straub et Huillet ?)

Ecrit par : ORGUEIL ET PREJUGE | jeudi, 27 septembre 2007 10:13

Très beau et très juste mea culpa... Qui n'a pas vécu ce genre de situation au bout de quelques annèes de boulot salarié ?
Alors laflote, Maghnia, et Loïc (un collègue, victime lui aussi de la même stupidité), et tous les autres, courage !

Écrit par : adrien (de rien ?) | 27/09/2007

@ adrien (de rien ?) : merci :-)

Écrit par : Laflote | 27/09/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu