Avertir le modérateur

13/10/2007

Le syndrome de la poêle Tefal.

Qui ne se souvient des passages télévisuels de notre communiste révolutionnaire national Alain Krivine. Vociférant et s’engageant dans la « lutte » de la protection des consommateurs en affirmant la nocivité de la poêle à revêtement Teflon. A priori personne ! C’est dommage. Ces images restent un concentré du brouillard social qu’était le monde politique de l’époque, les années soixante-dix. Quid de l’amiante, quid du plomb, quid de tout ce qui était alors totalement interdit en France Quid du nucléaire. Ses pays frères d’Europe de l’est les consommant allégrement et en masse. Ce dont nous constatons les effets dévastateurs sur la santé publique trente ans plus tard.

 

Dans les années 2000, son fils spirituel, Olivier Besancenot, formé dans cette dynamique de la confection du fog piétine à défaut de piaffer. Mais là n’est pas la question.

 

Dans le même temps, années soixante dix, un autre, mais avocat, Didier Bergès s’affairait aux devenirs du consommateur, sans doute attisé par le développement politique d’un autre maître, avocat lui-aussi, mais américain. The Ralph Nader. Qui obtint son heure de gloire en montant l’opinion contre les industriels de l’automobile, ces créateurs de cercueil. Ses propositions, son unique projet politique de propositions techniques et administratives, la copie de la sécurité passive des véhicules Suédois, Volvo et Saab. Et ce pour toute l’Amérique, tous les états américains. Et ce fut la gloire du petit avocat, petit sénateur devenu. « fifti-fifti », Ralph est aujourd’hui totalement rangé des voitures. Et sa seule ambition, durer. Exister malgré tout. Alors un coup je suis pour les démocrates, un coup pour les républicains. Les titres de l’époque « La montagne qui accoucha d’une souris » riaient de cet avocat qui avait fait un arrangement (deal) avec le capitalisme. Or, avec la fin des effets du plan Marshall sur la consommation des ménages en Europe, toujours à l’époque, les faiseurs de bagnoles USA, devaient trouver un nouveau souffle pour investir le vieux continent. Aux Etats-Unis la vitesse étant limitée à plus ou moins 100 km/h, l’objet de cette sécurité passive était limitée et surtout difficilement applicable aux modes de vie américains (ceintures de sécurité).

 

Mais ce n’est pas la question, qui serait. Pourquoi un pays, les Etats-Unis, ou la protection du consommateur est chevillée à la constitution, protection possédant son bureau au département d’état depuis la fin de la guerre de cessession, laisserait libre cours à un avocat dont l’action serait de broyer le capitalisme ?

Pour son apport au capitalisme.

Pour faire passer dans l’opinion, l’obligation de co-développement avec les pays technologiques. Allemagne et Japon.

 

Pour l’automobile c’est le japon qui s’y est collé, apportant sa technologie, sa base commerciale internationale, surtout son savoir-faire industriel. Et par la-même permettre l’orientation des investissements, recherche universitaire et industrialisation dans le futur immédiat. L’informatique.

Mais ce n’est pas la question d’aujourd’hui.

 

C’est Grenelle en France. Parce que la Maurizet sur la lettre hebdomadaire de l’UMP du 11 octobre se fout de la tronche des ses ouailles en grande largeur et profondeur. Elle, comme les autres devrait, soit retourner à l’école, où elle dû esquiver tous les cours d’écologie, soit redevenir conseillère municipale de son village de la grande couronne parisienne pour la protection des caniches nains en danger. Donc qu’elle se foute des militants UMP c’est bien, ils ne seront pas déçus lorsqu’elle demandera à faire partie du futur gouvernement de gauche, toujours dans la protection des cons en danger.

Donc La Maurizet oublie, un politique démocratique ne ment pas, le développement de l’écologie et du développement durable chez ses potes américains qui, sur le sujet, il faut bien nous l’avouer, nous ont bien enfumés. Dans les dix prochaines années, 50% des matériels et services liés au développement durable sera américain. Déjà General Electric, fait 50 milliards de dollars de plus value grâce à ses produits écolo. Usine de traitement d’eau solaire, réacteur d’avion, substrat composite pour maraichage sans addition d’eau, la liste est longue. Arrêtons-nous à G.E. Chez son copain Westinghouse, c’est encore plus étonnant. Délirant est le mot juste. Quoique dans les années soixante-dix déjà Westing et JI-I financaient les villages écolo (Steeve Beart) du nouveau Mexique situés juste au-dessus de Palo Alto.

 

Avouons.

Pour un pays dont le chef de l’exécutif se fout toujours joyeusement de la protection de la planète, ça sent la manipulation.

Or, aux Etats-Unis la protection de l’environnement et le développement durable ont deux entrées principales.

 

La première.

Augmenter le positif de la balance commerciale. C’est le PIB et rien d’autre qui génère le développement social, d’abord le respect des contrats sociaux, l’augmentation des salaires, la responsabilité démocratique.

 

La seconde.

Organiser l’opinion pour faire des américains les chantres de la protection de la planète et surtout lui faire demander à ce que l’Amérique soit le gendarme de la pollution/dépollution. C’est à dire, faire fabriquer tous les produits industriels rentables aux Etats-Unis. Pour les américains aujourd’hui, leur Grenelle, c’est comme en France dans les années 70.

Travailler Ici et maintenant.

 

La question. Que fera le gouvernement Français de notre Grenelle ? Investir la planète de nos produits industriels écolo et durables, remplir nos comptes sociaux et augmenter nos salaires. Ou, en rupture avec les méthodes capitalistes Français antécédentes, préparer l’opinion à la sortie de subventions pour co-financer la plus value de nos entreprises nationales, les Bouygues, Bolloré, Générale des Eaux et son florilège d’entreprises de services, Dassault, EDF et filiales… Lagarde ne pouvant plus nous faire le coup d’EADS. Alors ?

La rupture avec avant. C’est Besancenot qui ne partira pas sur la poêle Tefal et la défense du consommateur. Et là, il a tort. C’est de là que repartira la gauche.

La seule question. Qui s’y colle ?

 


Martingrall

Commentaires

Enfin de la lecture un peu stimulante sur le dél !

Une question : pouvez-vous donner des sources en ce qui concerne l'affirmation que Ralph Nader serait un coup du côté des démocrates, un coup du côté des républicains ?


Pour ce qui concerne le développement du marché de l'écologie aux USA ce n'est pas pour moi un grand complot politique mais le reflet de ce qu'il y a beaucoup de pognon à gagner dans ce secteur. Comme nous suivons en général les USA on va voir se développer la même chose en France dans les années à venir.

C'est d'ailleurs l'angle d'attaque de la secrétaire d'Etat à l'écologie contre Attali qui voudrait en finir avec le principe de précaution au nom du bon développement de nos entreprises : elle indique à juste titre que l'écologie et le développement durable sont d'importants relais de croissance.

Sinon oui, le capitalisme récupère tout, y compris l'écologie.

Écrit par : Armand | 13/10/2007

'tain, José, c'est quoi cette mse en page?

Sur le fond, la récupération politique de la contestation politique/écologique du productivisme est à l'oeuvre depuis toujours.
Et nous faire croire qu'il existe 4x4 écolos (car au colza) ou qu'il est écolo de consommer des yaourts bio mais dont la fabrication a nécessité des milliers de kilomètre de transports des différentes matières premières, c'est de la pure escroquerie.

Le carburant "bio" est l'exemple même de cette escroqurie. Car rouler avec ce carburant polluerait moins, mais la consommation d'huile de colzaou de palme, nécessite de la produire en grande quantité au dépens de pleins d'autres cultures et de la forêt dans les pays du sud. Donc au détriment de l'équilibre écologique général de ces pays et de la planète.

Je crois que pour ce qui est de la consomation et de l'écologie, il faudrait prendre en compte le processus complet de production/consommation/élimination des déchets/autres conséquences pour juger que tel ou tel produit ou comportement est vraiment écologique et durable.

Mais aujourd'hui ca commence à se voir par la grâce et la betise de notre gouvernement qui fait ses annonces à contre temps : dépenalisation du droit des affaire pile au milieu de l'affaire EADS, proposition de la commission attali au moment où Al Gore et GIAC ont le prix Nobel de la Paix, etc.

Mais entre le voir et que cela ait une efficacité contre les lobbies, l y a une grande marge.

Zgur

Écrit par : Zgur | 13/10/2007

Et Palo Alto est en Californie (grande banlieue de San Francisco) et pas au Nouveau Mexique, non?

Zgur

Écrit par : Zgur | 13/10/2007

Armand | samedi, 13 octobre 2007 06:31
Bien sur, je dois fouiller dans les archives, mais plus tard dans la journée, je suis de permanence auprès d'amies, enfin mes bras pour porter les paquets.

Écrit par : martingrall | 13/10/2007

Bref j’avais commencé un long texte ou je me tournais le doigt dans le cul.
Mais je me contente de lire en souffrant.
Ma pensée du jour, l’argent n’est vraiment pas écologique.

Écrit par : Philippe68 | 13/10/2007

salut Martin :-)

beau texte

je mets un lien sur un beau texte d'André Gorz, disons en complément du sujet de jour

http://www.alternativeunitaire2007.org/spip/article.php3?id_article=1844&var_recherche=+gorz

bonne journée

Écrit par : céleste | 13/10/2007

Zgur | samedi, 13 octobre 2007 07:51 pour ce qui est de la chaîne de production pollution dépollution cela se fait aux états-unis sur l'automobiles et les équipements électroniques. Exemple auto
Un Hummer de sept litres de cylindrée obtient de tête un code de 136 environ, une prius de Toyota fait la coquette somme de 170 chiffre à atteindre 0 pollution. Pour le bio carburant, il faut parler d'agricarburant. et sa production coûte le pétrole que est censé remplacé. Son coût de production, vendu à l'état avnt la distribution et els TIPP est le double que celui du gazole. Sauf qu'il rejetterait moins de CO2 en utilisation. sauf que fabrication plus utilisation égal plus de CO2.
la france qui a signé un accord pour diminuer sa production de CO2 par quatre, arrivera à peine à 2,2.
Chacun sait que pour la ville et els déplacemennts professionnels seul le transport en commun est bénéficiaire.

les études primaires, de l'habita écologique ont été matérialisées entre santa fé et san francisco. je parle de palo Alto parce que la majeure partie des écolos nom donné à l'époque travaillaient dans l'informatique.

Écrit par : martingrall | 13/10/2007

celui-ci aussi est très beau (et peut-être plus facile à lire)

du même andré Gorz

http://acontrecourant.be/1965.html

Écrit par : céleste | 13/10/2007

Merci Martin.

Et à Celeste aussi.

Un peu de quoi rire chez moi dans la matinée.

Bonne journée.

Zgur

Écrit par : Zgur | 13/10/2007

Philippe68 | samedi, 13 octobre 2007 08:48,
L'argent est un moyen d'échange plus pratique que le troc. il 'est en rien impliqué dans le mépris de personnes pour d'autres. Ce qui est la cas de la protection et de la régénération de la planète. C'est à mon avis le pouvoir qui n'est en rien écologique. mais les sages en décidant ne verront pas les années 2010.
Le développement durable est comme le bio, un outil d'hégémonie industrielle et commerciale. Au japon où l'emploi est à vie et durable, qui est une philosophie, le rapport avec l'environnement est au plus haut chez les jeunes. Il faut fouiller un peu pour lier les causes et les effets.

Écrit par : martingrall | 13/10/2007

Tout faux, martin grall,
Le sujet n'est précisément pas réductible au consommateur, au sujet consommant, voire polluant ( de fait le même).
On est très mal parti si c'est de ce pied.
S'attaquer au réel ça n'est pas frotter la surface des choses, c'est à peu près le contraire.
ça n'est pas gloser sur les effets et sur le mode déploratoire, c'est essayer de saisir les causes, les processus à l'oeuvre, les déterminismes que nous dévoilent l'histoire et et la dialectique, sans pathos mais avec le souci de saisir les phénomènes im-médiats, c'est à dire non médiatisés ( dans le sens interprétés et déformés par un intermédiaire "médiatique").
A peu près l'inverse de ta démarche futile, superficielle est enfermée dans des préconçus idéologiques , dont tu n'as manifestement pas conscience (car je suis convaincu de ta sincérité) .
Besancenot, pas plus que Krivine, n'interviennent dans aucun des processus à l'oeuvre ( hier comme aujourd'hui) et les déterminismes économiques comme idéologiques ( sous-jacents) sont très au-delà des niveaux de critique, d'analyse (et de compréhension) que tu évoques. Ils sont à proprement parler "avant" ou "en dessous".
ça n'est pas "qui s'y colle" la question, c'est comment (sous entendu , autrement).
Voir les travaux de Lordon, Dufour, etc ...
saisir la posture "néo" libérale , pour ce qu'elle est (idéologiquement), et comment elle opère ( économiquement et politiquement), et non pas se perdre en chamailleries de cour de récréation autour du programme télé de la veille.
La problématique écologique "pour elle même" ( et non pas comme simple champ critique ) et se donnant comme une position "politique", est révélatrice d'une impuissance à aller "au delà" , à produire une analyse , une théorie et une "praxis" résultante.
Elle n'explique rien, ne saisit rien, ne débouche sur rien. Elle est par essence ( comme toute approche "sectaire" ou parcellaire ) lacunaire et réductrice aux symptômes : ton syndrome de la poele Tefal relève des effets , pas des causes, et encore moins des causes "finales".
Tenter de nettoyer l'écume de nos jours n'empêchera pas la vague de l'histoire de la renouveler encore et encore, ça n'a pas plus d'effet que le sable qu'elle souille et qui l'absorbe ... indéfiniment.

Écrit par : urbain | 13/10/2007

Ça démarre fort pour un samedi matin;-)

Ce qui est certain, c'est nous assistons à une vaste esxcroquerie avec le Grenelle de l'environnement, effectivement destiné à mettre un vernis vert sur les grandes entreprises sans jamais remettre en question le productivisme et le consumérisme.

Écrit par : valdo lydeker | 13/10/2007

En forme Urbain?
grosse journée le samedi, ménage toi!

Écrit par : olivier de melgueil | 13/10/2007

merci Olivier,
j'y vais justement, je complèterai si j'ai le temps ... plus tard ( ce soir salsa comme alternative ou "hors d'oeuvre" au "monde de brutes" et de l'affrontement des "packs")

Écrit par : urbain | 13/10/2007

tarifs de l'hotel la réserve, nouvelle villégiature de cécilia sarkozy

noter qu'il s'agit de francs suisses

http://www.lareserve.ch/_library/pdf/la-reserve_forfait-sejour2_fr.pdf

tenir compte également que sont logés et nourris ses gardes du corps

qui paye d'après vous?

la république irréprochable?

Écrit par : michel | 13/10/2007

Bonjour à tous..

Très long et intéressant texte de Martin...Urbain sur le pont a déjà administré la fessée..


Ecrit par : michel | samedi, 13 octobre 2007 10:45

oui et alors on s'en fout...

Écrit par : Pamela de Barres | 13/10/2007

En effet, l'écologie industrielle qui s'annonce est le volet optimiste (on peut faire quelque chose) qui s'oppose à la face menaçante du dérèglement climatique associé aux activités humaines. C'est un moyen de poursuivre sur la lancée du modèle libéral en vigueur sans le remettre en question. C'est bien là l'enjeu.

Il y a une vraie chance de changer notre vision - idéologique, héritée, cristallisée, vécue plus que réellement interrogée - du développement. A la clé, sans doute un tsunami de réformes en chaîne, pas forcément toutes agréables.

Cela semble impossible. La mondialisation, avec cette interdépendance accrue des pays et des systèmes de production et d'échange de la planète, suppose un dispositif commun pour fonctionner de manière plus ou moins satisfaisante.

Comment concilier notre besoin de poursuivre ce même développement : la recherche vers toujours plus de mieux être, la santé, etc., et le respect de l'environnement, des autres, la lutte contre les inégalités, l'incompréhension et l'intolérance sous toutes ses formes, la conciliation des intérêts contradictoires ?

ça passe obligatoirement par plus de politique, par la mise en place de structures de concertation dites de démocratie délibérative, seules à même d'inventer de nouveaux modes d'être ensemble imaginés collectivement. Il n'est pas sans intérêt de constater que les débats actuels, notamment autour du Grenelle, sont encadres dès le départ par des lignes directrices fixées par les initiateurs, et qui s'est traduit d'emblée par l'exclusion de certains partenaires trop engagés sur certaines pistes.

L'économique y semble encore une fois prendre le pas sur le reste. Et comment le leur reprocher ? L'emploi, la croissance sont des soucis partagés par tous dans le système tel que nous le connaissons.

Une grande force d'inertie découle de la manière d'affronter de nouveaux problèmes dans des cadres de pensée et d'action anciens. En même temps, c'est l'occasion de faire apparaître les limites de ce que nous pouvons envisager dans ce cadre "donné".

Écrit par : off | 13/10/2007

Ecrit par : Pamela de Barres | samedi, 13 octobre 2007 10:48

Ah tu t'en fous?

1- c'est aussi avec ton pognon

2- les principes de la République sont bafoués

à moins que :

1- tu soies à bloc de tunes

2- tu soies anti républicaine

Écrit par : michel | 13/10/2007

"la seule question. Qui s'y colle?"

Mais Attali, mais c'est bien sûr! (les nouveaux convertis sont presque toujours les pires et surtout chez les néo-cons)

http://www.lefigaro.fr/economie/20071012.FIG000000099_le_big_bang_de_la_commission_attali.html

Car si ses recommandations sont suivies, plus besoin de grenelle de l'environnement, plus besoin de Borloo, plus besoin de ministre de l'environnement. Il n'y aura donc plus de problème. Allez hop! Circulez, y'a rien à voir sur les étiquettes, juste admirer les chantiers de construction d'hyper et rentrer chez nous bouffer on ne sait quoi à la sauce additifs en provenance de chine

Bon appétits bande de veaux!

Vous avez voulu de la rupture, vous allez être gâtés

Écrit par : michel | 13/10/2007

Ce n'est pas moi, je ne suis pas ici, je ne veux plus venir ici, mais il me faut vous alerter d'une menace qui pèse sur chacun d'entre nous. Après les annonces sur l'inflation, il ne reste plus de lait UHT en vente dans les supers. Dépêchez vous d'en acheter. Pensez aussi à faire un stock de pates avant qu'elles n'augmentent et n'hésitez pas à faire un stock d'aspirine avant que la franchise soit appliquée

Écrit par : Fulcanelli | 13/10/2007

Un sondage intéressant

71% des électeurs de gauche souhaitent une candidature Royal en 2012

Pour 69% des personnes interrogées, c'est le PS qui porte la responsabilité de l'échec à l'élection présidentielle


Seul bémol, si le second tour de la présidentielle avait lieu aujourd'hui, Ségolène Royal ne ferait que 44% des voix

Comme quoi la France a bien viré à droite...

Écrit par : anthony | 13/10/2007

Sondage Opinion Way = manipulation pro-Sarkozy
Sondage CSA = manipulation pro-Royal

Pourquoi continuer à faire le jeu de ces instituts en les mentionnant ?

Écrit par : 100% des gagnants ont tenté leur chance | 13/10/2007

Comme quoi la France a bien viré à droite...

Ecrit par : anthony | samedi, 13 octobre 2007 11:11

la France a toujours été de droite et Ségo n'est pas de gauche.....Anthony laisse tomber les sondages c'est pipô...

Un décryptage du langage de Sarko an Co dans mon pseudo

Écrit par : Pamela de Barres | 13/10/2007

Des dépêches magnifiques de détermination décompléxée :

* Et d'une :

Fadela Amara exclut de démissionner du gouvernement
[2007-10-13 11:11]

PARIS (Reuters) - La secrétaire d'Etat à la Ville Fadela Amara a exclu samedi de démissionner du gouvernement même si le texte autorisant le recours à des tests ADN pour la vérification de filiation des candidats à l'immigration familiale était adopté."

Question : Après ça, on se demande bien ce qui pourra la conduire à la démission. "Putain, cinq ans !" - comme disait l'autre

* Et de deux :

Claude Guéant exclut tout recul sur la réforme des retraites
[2007-10-13 11:15]

PARIS (Reuters) - Le secrétaire général de l'Elysée exclut samedi tout recul du gouvernement sur le projet de réforme des régimes spéciaux de retraite, malgré la mobilisation syndicale prévue le 18 octobre.

"Il n'y aura pas de recul possible", dit-il dans les colonnes du Monde publié samedi, ajoutant que le chef de l'Etat est "dans une logique d'aboutir".

Il prévoit cependant une mobilisation "significative" le 18 octobre. Mais, ajoute-t-il, les manifestations ne changeront rien. "La France a changé et nous sommes déterminés", affirme-t-il."

Apparemment, la multiplication des rodomontades des copains du foutriquet finissent par donner le sentiment qu'ils font un peu dans leur froc et qu'ils ont des infos comme quoi ça pourrait secouer le 18/10.

Il faut l'espérer et surtout que cette manifestation de force ne soit pas récupérée par la droite et utilisée contre ses initiateurs pour montrer à la France qui se lêve tôt et a le bon goût de fermer sa gueule devant la casse sociale accélérée du copain de Bouygues, que décidément les vrais privilégiés, bénéficiaires de régimes spéciaux, sont spécialement égoïstes et cramponnés à leurs avantages désuets et injustifiables.

C'est pas les patrons du CAC40 qui montreraient un tel esprit mesquin si on leur proposait de faire un peu participer leurs stocks options au financement de la protection sociale. Noooooooon, pardi !

Comme quoi, vraiment, on va savoir qui sont les vrais réformistes dans ce pays et qui sont les conservateurs. Et, sans déflorer le sujet, on peut déjà annoncer que c'est pas ceux qu'on croit, là !

Écrit par : off | 13/10/2007

au vu des sondages, SR serait donc recyclable ?

Blague a part, je suis assez d'accord avec martingrall sur ce texte.

Écrit par : Serval | 13/10/2007

Ecrit par : off | samedi, 13 octobre 2007 11:33

A prpos des stock options, il y a aussi une belel escroquerie dans la taxation annoncée à 2.5% il y a quelques jours.

D'abord on est loin de la taxation des revenus du travail (et après tout les stock-option en font partie comme toute prime au sens large) proposée en commission notamment par Seguin

Ensuite la taxation n'intervient qu'au moment de la vente bien sur...et non pas la encore comme tout autre revenu du travail des son encaissement. Va t'on l"gitimer les délits d'initiés pour faire rentrer des sous sous dans les caisses de l'Etat ?

Écrit par : Serval | 13/10/2007

Martin,
L’argent est plus opaque que le troc. Dans une transaction légale, l’argent ne correspond plus à la valeur du travail, il est incrémenté d’impôt, de bénéfice et d’intérêt pour des tiers qui pompent avec plus ou moins de légitimité sur la quantification réelle de la valeur de l’objet. À chaque fois que je vends une prestation, je mets dans le prix, ma subsistance, mes charges sociales, mon impôt, et le prix de mes fournisseurs. Mes fournisseurs ont déjà mis à leur tour les mêmes ingrédients que moi. Ainsi, ce que je vends contient deux charges sociales et ainsi de suite jusqu’au client final consommateur. Lui-même doit pouvoir trouver le moyen de payer en ayant prévisionné toutes ses propres charges. Au temps où nous parlons décentralisation, déresponsabilisation dans les services publics, il devient donc légitime de repenser au troc comme un instinct de survie sociale. Imaginez maintenant une obéissance absolue aux critères moraux d’un gouvernement et de ses ambitions, rien qu’en matière d’écologie. Imaginez 60 millions de braves âmes s’arrêtant rien qu’un jour, de fumer, boire et conduire. Quand nous constatons la taxation de tous ces vices, comment ne pas considérer que l’argent est écologique.
Je ne comprends pas que l’on parle de Grenelle comme on parlerai de Yalta ou de toutes références historiques. Déjà que nous sommes bien malade de notre méconnaissance de l’histoire et des combats menés par nos aïeux, nous ne devons pas vicier un acte par une référence pas forcément convaincante d’efficacité.
Puis qui est en danger sur terre, la terre ? Non, l’homme, et c’est là e s ‘insinueront toujours des rapports de puissance, des transferts de pouvoirs et en aucun cas un sens purement idéaliste sur le bien-être de l’humanité.
J’aime plutôt imaginer d’écologie sociale.

Écrit par : Philippe68 | 13/10/2007

"Va t'on l"gitimer les délits d'initiés pour faire rentrer des sous sous dans les caisses de l'Etat ?"

Ecrit par : Serval | samedi, 13 octobre 2007 11:44


Ce n'est pas Sarkozy qui parlait de New Deal l'autre jour ?

Écrit par : anthony | 13/10/2007

Ecrit par : Philippe68 | samedi, 13 octobre 2007 11:51

ça fait plaisir de lire des propos aussi pertinents.

Écrit par : off | 13/10/2007

Céleste merci pour les liens - suis pas arrivée à ouvrir le premier - le second texte est épatant - un peu du rêve à moins de commencer par une révolution, non ?
comme beaucoup de choses, et malheureusement nous sommes d'autant moins capables de cette dernière que les exemples passés sont un rien dissuasifs

Écrit par : brigetoun | 13/10/2007

Faire payer l'UMP?

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=53608

Pas de beaucoup mais si on est beaucoup, ça peut valoir le coup...

Écrit par : skalpa | 13/10/2007

Sont partis faire les courses les délistes?

Ou sont-ils vautrés dans la luzerne? Peut-être?

http://expression-libre.20minutes-blogs.fr/

Écrit par : Underground Resistance | 13/10/2007

Ecrit par : skalpa | samedi, 13 octobre 2007 12:35

Ca peut être drôle...

crois tu que si on tape "gauche caviar" on tombe sur lump ?

;-)

Écrit par : Serval | 13/10/2007

Ecrit par : Serval | samedi, 13 octobre 2007 12:52

Les œufs de l'ump ? Un ersatz.

Les poules c'est à gauche, les œufs d'or à droite.

Écrit par : José | 13/10/2007

Texte et commentaires intéressants pour ma pomme.

Pour moi, la lecture de Bruno Latour sur les rapports entre nature/sciences/politique a révolutionné ma façon de voir mais je lui reprocherais de faire bien peu de cas de la question sociale et de son articulation avec la question écologique.

Je me demande, comme Phil68, quelle est la place de l'écologie sociale et comment on peut poser la question de la malbouffe par exemple sans poser en même temps celle de l'organisation de la production et de la distribution des produits, ET la répartition des richesses entre classes sociales et entre pays ET les modes de vie.

Au-delà de formulations ou conceptions idiotes que l'on peut trouver ici et là, l'idée de décroissance est à creuser, mais en posant la question de qui en payerait les conséquences, pour un mieux être général supposé ? Je crains que ce soit une nouvelle fois les mêmes qui trinquent.

Quant à Ralph Nader, n'a-t-il pas été candidat lui-même à la présidentielle ?

Écrit par : juliette dze | 13/10/2007

Ecrit par : juliette dze | samedi, 13 octobre 2007 13:28

Les problèmes soulevés par ce texte sont en effet très clairement posés dans votre texte et l'épineuse difficulté de leur traitement aussi.

Où l'on voit que le versant industriel de l'écologie (comment adapter l'appareil de production pour qu'il produise plus en dégradant moins l'environnement) n'est pas à la hauteur de la question.

Les problèmes que vous soulevez sont essentiellement politique et concernent la planète entière, puisque, en toute logique, des mesures prises pour sauvegarder la planète ne peuvent l'être qu'à son échelle. Un peu d'utopie : c'est l'idée universelle, à l'échelle de l'humanité, qui pourrait vraiment avantageusement remplacer les religions régionales et relatives. La question dépasse de loin le seul registre des outils et méthodes de production ainsi que vous le soulignez si justement.

Écrit par : off | 13/10/2007

Gauche Caviar ou oeufs de l'UMP ?


cliquez sur mon nom (si vous voulez)

Arf!

Zgur

Écrit par : Zgur | 13/10/2007

Il nous faut une bio-politique !
C'est à dire 100% recyclable.

Écrit par : Infovite | 13/10/2007

zgur

J'adore...surtout Brïce de Clermont ;-))

Écrit par : Serval | 13/10/2007

j adore ce calme
c est éco--logique!

Écrit par : lucide | 13/10/2007

Puisqu'on parle d'écologie :


Manifestation de soutien aux victimes des maladies professionnelles
[13/10/2007 14:57]

PARIS (AP) -- Plusieurs milliers de personnes défilaient samedi à Paris pour exiger une meilleure indemnisation des victimes de maladies professionnelles, et contre la mise en place des franchises médicales prévues par le plan de redressement de la Sécurité sociale.

Écrit par : off | 13/10/2007

off

peux tu ecrire un billet la dessus ?

Écrit par : Serval | 13/10/2007

juliette idem que pour off

Écrit par : Serval | 13/10/2007

Ecrit par : Serval | samedi, 13 octobre 2007 15:23

Je ne connais rien de précis sur le sujet des maladies professionnelles, hélas.

Écrit par : off | 13/10/2007

Ecrit par : off | samedi, 13 octobre 2007 15:27

Certes, mais tu écris plutôt bien sur les com ou je te lis. Je epnse que tu pourrais proposer un billet.

tu peux me mailer à serval01@gmail.com pour qu'on en parle

Écrit par : Serval | 13/10/2007

Ecrit par : Serval | samedi, 13 octobre 2007 15:24

C'est toi qui réceptionnes les contributions? c'est juste une question hein....alors pas de clash;-))))

Écrit par : Pamela de Barres | 13/10/2007

Ecrit par : Pamela de Barres | samedi, 13 octobre 2007 15:37

non rien de tout cela. Et pas d'ambition personnelle non plus.

J'essaye simplement de susciter des vocations, de fédérer, voire créer un collectif de contributeurs afin que DEL soit alimenté quotidiennement.

Je l'ai déjà écrit, nous sommes ce blog. Il n'est pas question d'en partir ou de créer un ersatz inféodé à des bouffons manipulateurs et egocentriques.

C'est l'idée. mais elel est juste une proposition. Pas uen obligation.

Si cela te tente tu as le mail plus haut

Écrit par : Serval | 13/10/2007

"Grande première sur le web !

Un grand concert-meeting de SOS Racisme en « direct live »

Vous n'avez pas eu vos places ? Vivez en direct sur Internet l'événement du Zénith de Paris ce dimanche !

« Touche pas à mon ADN »

organisé par SOS Racisme, Charlie-Hebdo et Libération dimanche 14 octobre à partir de 18H sur l'un de ces trois sites :

live.sos-racisme.org www.liberation.fr www.arte.tv


TOUCHE PAS A MON ADN

OPPOSITION A L'AMENDEMENT MARIANI

Dimanche 14 octobre au Zénith de Paris à partir de 18 h

De plus en plus de personnalités s'associent à ce concert / meeting organisé par SOS RACISME, CHARLIE HEBDO et LIBERATION.

En effet, Isabelle Adjani, Josiane Balasko, Bénabar, Emmanuelle Béart, Carla Bruni, Stomy Bugsy, Phil Darwin, Fellag, Julie Gayet, Claude Leroy, Mélissa, Michel Piccoli, Renaud, Sanseverino, Soprano, Niels Tavernier, Les têtes raides, Tiken Jah Fakolly, Philippe Torreton, Youssoupha ont d'ores et déjà répondu présents.


Se joindront eux Clémentine Autain, François Bayrou, Laurent Fabius, René Frydman, François Goulard, Bernard-Henri Lévy, François Hollande, Axel Khan, Valérie Lang, François Léotard, Corinne Lepage, Aurélie Philipetti.

L'événement sera présenté par Serge Moati avec les organisateurs : Dominique SOPO, SOS Racisme, Philippe VAL, Charlie Hebdo, Laurent JOFFRIN, Libération.

le Zenith va être le Charlety de l'automne
la France de Charlety va se retrouver et se compter
billet gratuit dans les FNAC"

complément d'info donné par pescaloun sur la place

Écrit par : Maghnia | 13/10/2007

Maghnia,

merci de l'info.

Écrit par : Serval | 13/10/2007

Ecrit par : Serval | samedi, 13 octobre 2007 16:02

C'est pas si compliqué de dire merci quand même.

Écrit par : agatheenschewppes | 13/10/2007

Un journaliste de i télé a fait son métier honnetement


Cela a choqué profondément Nadine Morano, elle n'a pas l'habitude, sans doute


http://jeanmarcmorandini.tele7.fr/news.php?id=8939


Sarkozy est contre l'assistanat, moi aussi...des politiques face aux journalistes

Écrit par : anthony | 13/10/2007

Ecrit par : agatheenschewppes | samedi, 13 octobre 2007 16:04

bah non ?

Pourquoi ?

J'ai loupé un truc ?

Merci de m'éclairer ;-))

(je dois filer @+)

Écrit par : Serval | 13/10/2007

"Jean-Marc Plantade, coordinateur de la cellule "enquête" du Parisien/Aujourd'hui en France, a rejoint le cabinet de la ministre de l'Economie Christine Lagarde en tant que conseiller pour la communication, a indiqué vendredi la direction de la rédaction du quotidien. "


Plantade, si l'étiquette correspond au produit...

Écrit par : anthony | 13/10/2007

les passerelles politiques/médias...


Ecrit par : Serval | samedi, 13 octobre 2007 15:45

Merci Serval...bonne idée de succiter des vocations...je n'ai pas le sens de l'analyse de Mr Off et puis je suis une autiste du rock;-))))

Écrit par : Pamela de Barres | 13/10/2007

Ecrit par : Serval | samedi, 13 octobre 2007 16:17


Mon mini agacement qualifié de grève ou autre venait du fait que j'avais contribué à la demande à l'époque (mal certes je ne reviens pas sur la mauvaise qualité de ma production). Au détour d'une question anodine de nef sur les contributions, j'ai appris qu'elle avait été refusé (normal) mais hélàs pas mal de temps c'était passé et j'étais un temps soi peu "vexée" de ne pas avoir reçu un mail sybillin pour un non mais merci quand même. Quant aux liens, je rappelle que nef n'en a pas et que nous autres ne les souhaitions pas en référence. La seule question était peut-on proposer des liens - odm a eu le malheur de nous prendre en exemple, cela n'a pas eu pour effet de clarifier la proposition - je te l'accorde.
Si Juliette ou x envoie une contribution, l'idéal serait un mail de 2 minutes genre réponse automatique comme pour les offres d'emploi :

Si dans 10 jours, vous n'avez pas de nouvelles, le billet ne sera pas publié. Merci de votre participation.

Je suis à l'inverse d'Andy, j'adore la politesse.

Écrit par : agatheenschewppes | 13/10/2007

le Zenith va être le Charlety de l'automne
la France de Charlety va se retrouver et se compter
billet gratuit dans les FNAC"

complément d'info donné par pescaloun sur la place

Ecrit par : Maghnia | samedi, 13 octobre 2007 15:55

Quel Charléty ? Celui de 68 de sinistre mémoire, celui de S. Royal ?

Référence bizarre.

L'initiative est heureuse, mais là aussi le risque de se focaliser sur tel ou tel point risque fort de tomber dans le brouillard organisé par le gouvernement.


Toujours le problème de la segmentation. Je sais qu'il n'y a pas de solution miracle.

@ Serval

l'idée est astucieuse et devrait plaire à beaucoup, deliste des champs et des villes. Comme quoi l'inventivité humaine et la plasticité des organisations est souvent plus importante qu'on ne le croit.

Pour ma part, mes interventions à éclipses témoignent du peu de temps libre pour cela, mais j'y réfléchirai.

Mais pourquoi ce ton acrimonieux à l'égard des herbes des champs, il y a de la place pour tout le monde et les furets qui passent par ici et par là sont nombreux et c'est tant mieux : le goût de se fabriquer de (faux) ennemis m'étonnera toujours, il y en a bien assez de vrais.

A part ça, d'accord avec off

Bonne fin de journée.

Écrit par : juliette dze | 13/10/2007

qu'elle avait été refusé avec un e Oups

Écrit par : agatheenschewppes | 13/10/2007

"est souvent plus importante "

lire : sont souvent..etc

Écrit par : juliette dze | 13/10/2007

Ecrit par : Serval | samedi, 13 octobre 2007 15:35


C'est un peu la même position que juliette. J'interviens sur le vif faute de pouvoir trouver du temps pour produire un papier.

En même temps je considère que commenter, avec sérieux si ce n'est toujours avec pertinence, c'est contribuer à faire vivre ce lieu d'échanges de points de vue. Je regrette simplement que les discussions ne soient pas plus suivies.

Mais, si tel était le cas, on retomberait dans le problème précédent. Il faudrait être appointé pour cela. Ce pourrait d'ailleurs être une idée pour les sites politiques et syndicaux, qui ont des permanents. Il pourrait lancer des blogs pour tester des projets, contribuer même à les élaborer collectivement. Là le blog trouverait tout son sens en ayant un pied dans la réflexion collective et un pied dans l'action sociale ou/et politique.

Cela dit, je garde votre email et promets de réfléchir à votre suggestion.

Écrit par : off | 13/10/2007

Ecrit par : juliette dze | samedi, 13 octobre 2007 16:34

Je n'ai rien contre l'herbe ;-))

Juste ce qui me met hors de moi, c'est la volonté qu'on eu certains en pourrissant DEL de le démolir à leur profit et surtout à leur égo.

Quand quelqu'un usurpe mon identité ou celle d'autres pour balancer de faux messages et créer un ton acrimonieux, il ne peut mériter mon respect et encore moins ma confiance. quand je vois un auteur raté se répandre en insultes a chaque fois qu'on ne s'esbaudit pas devant son absence de talent et ne revendiquer de DEL que la notoriété qu'ele peut lui procurer, cela me file la gerbe. Jouer les étrons virtuel bien planqués derrière son clavier est d'une lacheté sans nom.

Le net est vaste en effet. il est logique que tout internaute navigue de blog en blog et laisse un com la ou il le souhaite en fonction de l'interet qu'il porte au billet ou à la discussion.

Mais vouloir quelque part s'approprier DEL en le vidant de sa substance et dans des conditions méprisables n'est pas mon fonctionnement

Écrit par : Serval | 13/10/2007

Bonjour.Je propose que tous ces gens qui vont manifester contre les tests ADN versent 50% de leurs revenus pour aider les clandestins .Et qu'ils hebergent les sans domicile .Un petit rappel en 2006.la republique d'Afrique du sud a renvoyée 200000 africains qui venaient des etats voisins. Chez nous on voudrait en renvoyer 25000 .Et des manifestants pensent que c'est trop !!L'angleterre a pratiqué pour cette meme année 12000 tests ADN .Et il n'y a pas eu la moindre manifestation contre ces mesures .Quand Rocard a déclaré que la France n'avait pas vocation à acceuillir toute la misere du monde il etait dans le concret .mais depuis la situation est devenu insupportable pour notre nation .

Écrit par : marechal | 13/10/2007

Une idée intéressante d'un député UMP ?

Cette fois-ci, pas de reconduites à la frontière, ni de tests ADN, de baisses d'impot ciblées ou une autre mesure discriminatoire

Nous connaissons la lutte du lobby de l'hotellerie-restauration pour abaisser la TVA de leur secteur à 5,5%, ce qui la ramenerait au niveau de la restauration rapide et de la vente à emporter

Jérome Chartier, un député du Val d'Oise, voudrait réunifier la TVA des produits à emporter et de l'hotellerie-restauration classique en créant un nouveau taux situé entre les deux qui serait de 12,5%( un peu plus haut quand meme, il faut bien que ça rapporte un peu... )

La commission européenne étant opposé à la TVA à 5,5% pour la restauration, pourrait-elle accepter cette nouvelle proposition ?
Certains pays européens ( dont l'Allemagne, si je me souviens ) avaient vu d'un mauvais oeil la tentative des français de baisser cette fameuse TVA, s'en accommoderaient-ils, feraient-ils barrage à nouveau ?

Écrit par : anthony | 13/10/2007

En effet des propos dignes d'un maréchal qui n'a pas laissé de trop bons souvenirs au pays. Lui ne s'attaquait pas aux Noirs - encore que ? - et ses cibles connaissaient un sort peu enviable.

La citation de Rocard est éternellement tronquée et lui fait dire l'inverse de ce qu'il a voulu dire alors : "La France ne peut pas...., mais elle doit en prendre sa part".

Ce "détail" change tout.

Écrit par : off | 13/10/2007

Ecrit par : marechal | samedi, 13 octobre 2007 17:33

nous voila!

Écrit par : cerval | 13/10/2007

Ecrit par : marechal | samedi, 13 octobre 2007 17:33

Ah Marechal...Tu es l'autre coté du balancier. le cote lourd.

L'Afrique du Sud n'a à l'évidence pas le même problème d'immigration avec ses etats voisins. Et dans les 25000 reconduites à la frontière (pour parler poliment...) il n'y a pas que des africains. Ce serait trop simple.

Après le reste est une question de valeurs et de République. Deux notions qui te sont manifestement étrangères.

auraient elles été reconduites à la frontiere de ton esprit ?

;-))

Écrit par : Serval | 13/10/2007

ya un mec sans foi ni loi qui me pique mon pseudo....

Écrit par : cerval | 13/10/2007

Ecrit par : off | samedi, 13 octobre 2007 17:42

Merci off d'avoir completé la citation de Rocard.

@cerval

ya un mec sans foi ni loi qui me pique mon pseudo....

Ecrit par : cerval | samedi, 13 octobre 2007 17:44

non non pas sans foi ni loi, sans couilles seulement

Écrit par : Serval | 13/10/2007

et sans couilles,................................. mais c'est pas un homme!

Écrit par : cerval | 13/10/2007

Le stade va coûter
77% de plus que prévu
NOUVELOBS.COM | 12.10.2007 | 10:30
on parle écologie urbaine! et inflation!
>>>>>>>>>>>

Le budget définitif du principal stade olympique est de 716 millions d’euros au lieu de 405 millions d’euros prévus en 2005.

Le président de l’Autorité olympique de livraison, John Armitt, a annoncé que le principal stade olympique construit pour les JO de Londres en 2012 devrait coûter 77% de plus que le chiffre annoncé pendant la campagne pour l'attribution des jeux, a-t-on appris vendredi 12 octobre.
Le budget définitif est de 496 millions de livres sterling (716 millions d'euros), au lieu des 280 millions (405 millions d'euros) prévus en 2005. Il a affirmé que ce chiffre correspondait "exactement" au budget olympique annoncé par le gouvernement cette année, précisant que cet important dépassement était dû à l'inflation, à l'inclusion de la TVA et aux travaux de terrassement du stade de 80.000 places.

Idem pour le centre de natation

Les coûts du centre de natation devraient également être plus élevés. Dans son dossier de candidature, Londres avait annoncé un budget de 75 millions de livres (108 millions d'euros), alors qu'il devrait dépasser les 150 millions de livres (217 millions d'euros).
En mars, le gouvernement britannique avait annoncé un budget total de 9,3 milliards de livres (13,75 milliards d'euros), alors que le coût de la construction et de la rénovation des infrastructures était estimé à trois milliards de livres (4,4 milliards d'euros) dans le dossier. (AP)

Écrit par : lucide | 13/10/2007

Ecrit par : anthony | samedi, 13 octobre 2007 17:39

La TVA à 5,5% pour les restaurateurs, vaste fumisterie.

Écrit par : José | 13/10/2007

Ecrit par : lucide | samedi, 13 octobre 2007 17:48

ce doit être l'effet des mesures anglaises. puisqu'un mil vaut 1,6 de nos km il ne doit pas être étonnant que le budget prenen un inflation de 60 %

;-))

Écrit par : Serval | 13/10/2007

Ecrit par : lucide | samedi, 13 octobre 2007 17:48


Le dossier parisien était beaucoup moins cher, quasiment tout était déjà construit

Mais les pots de vin distribués par Tony Blair aux petites délégations durant la dernière semaine avant la désignation des JO ( il n'est pas plus mauvais qu'un autre, ils ont tous fait cela pour gagner ) a tout fait basculer

Écrit par : anthony | 13/10/2007

La TVA à 5,5% pour les restaurateurs, vaste fumisterie.

Ecrit par : José | samedi, 13 octobre 2007 17:53


C'est-à-dire ?

Écrit par : anthony | 13/10/2007

Ecrit par : anthony | samedi, 13 octobre 2007 17:53

Les anglais sonten train de payer els pots de vins....eux qui sont habitués aux pintes de bière...

Écrit par : Serval | 13/10/2007

Le Mont Blanc a gagné plus de deux mètres en deux ans

Comme quoi on peut etre millénaire et continuer à grandir

Je connais quelqu'un complexé par sa taille, dont les français payent le loyer et qui est quasiment en instance de divorce

Cette personne devrait peut etre s'installer en Haute-Savoie pour deux ans............au moins

Écrit par : anthony | 13/10/2007

Ecrit par : Serval | samedi, 13 octobre 2007 17:55

;-)))


C'est vrai que le vin, normalement c'est notre rayon

Tout fout le camp...

Écrit par : anthony | 13/10/2007

Ecrit par : anthony | samedi, 13 octobre 2007 18:00

2 mêtres en 2 ans ?

On aurait l'ai fin avec un ermite de 3m60 comme président

Comme disait Jean-Claude Dusse (avec un D...comme Dusse) sur le Mt blanc : "Si dans 5 minutes les secours ne sont pas arrivé, je nous considère comme définitivement perdus"

;-))

Écrit par : Serval | 13/10/2007

La TVA à 5,5% pour la restauration était une promesse de Jacques Chirac au lobby de la restauration. N'ayant réussi à l'obtenir par les institutions européennes il a alors fait allouer des subventions au secteur en l'échange de créations d'emplois. Aucun emploi n'a été créé et aujourd'hui les restaurateurs reconnaissent que leur demande servira surtout à renforcer leurs marges et très accessoirement revaloriser un peu les salaires. Le secteur de la restauration est un des secteurs où le travail clandestin est le plus élevé.

Si l'on résume, ce secteur touche déjà des subventions qui ont été reconduites (le contribuable paie). Il demande la réduction de la TVA sans que cela n'affecte le prix final pour le consommateur ni le salaire de ses employés (ou si peu), ni la création d'emplois.

Le consommateur paiera donc le même prix, et on sait qu'une bonne partie du CA de la restauration vient du tourisme, alors que tous les français ont déjà payé les subventions et dans le même temps les rentrées de TVA pour l'Etat auront diminué de 14,1%.

Bien joué, non ?

Écrit par : José | 13/10/2007

crit par : anthony | samedi, 13 octobre 2007 17:53
ben oui
c est bien pourquoi j'ai juste donné l'information
havelange assurait dans la bouygue's fidelity!

Écrit par : lucide | 13/10/2007

@ Serval

3,60 mètres....Ca nous changerait au moins ;-)


@ José

Merci pour l'éclairage.

Écrit par : anthony | 13/10/2007

@ José

Merci pour l'éclairage.

Ecrit par : anthony | samedi, 13 octobre 2007 18:19


Il ne faudrait pas traiter josé de lampiste...

Écrit par : EDF | 13/10/2007

yà plus d'eau dans le gaz?

Écrit par : gaz de france | 13/10/2007

Pour Maréchal... nous voilà. Vous avez trouvé un pseudo parfait.

Je vous signale que les rapports et autres textes de diverses natures rédigés suite à des études sérieuses par des auteurs très divers, expliquent tous la nécessité pour l'Europe (donc la France), d'accueillir des immigrés pour le maintien de son niveau dans la compétition internationale (vous voyez, ce ne sont pas des révolutionnaires!).

La question est d'ailleurs dans ce mot "accueillir". Quels moyens se donne-t-on pour le faire dans des conditions correctes. Comme quand vous allez chez des parents plus ou moins éloignés qui ont besoin de vous ; vous attendez à juste raison d'être bien accueillis.

Par ailleurs l'obsession migratoire de certains ne trouvera pas sa résolution dans les tests ADN tout le monde le sait, alors, en quoi cela vous rassure-t-il ?

A propos du regroupement familial, le rôle capital des femmes dans l'intégration a déjà été amplement démontré, empêcher le regroupement familial revient à rendre plus difficile cette intégration.
Cette brève étude de l'INSEE qui n'est pas suspect de gauchisme ne manque pas d'intérêt sur ce point : http://tinyurl.com/2wntxr

Mais pour revenir au billet, l'environnement n'est pas à seulement "préserver" mais à construire... avec et pour tout le monde, c'est pourquoi, accueillir au sens de l'hospitalité due à celui qui va comme nous contribuer à la richesse du pays (dans des domaines très divers), fait partie pour moi d'une politique écologique.

Écrit par : juliette dze | 13/10/2007

@Serval : révélateur que vous défendiez la politique d'immigration de l'Afrique du sud. En fait tous les pays ont le droit de contrôler leur population sauf la France, c'est bien ça ?

@Juliette dze : Oui Nader a été candidat aux présidentielles américaines, c'était même le seul choix "de gauche" au sens européen du terme. C'est pourquoi j'attends avec impatience que Martingrall donne des sources sur Nader qui aurait été également républicain dans sa carrière.

Écrit par : Armand | 13/10/2007

@Juliette dze : effectivement l'économie capitaliste a soif de chair fraiche, et par ailleurs nous ne faisons pas assez d'enfants. Pour autant ce qui est économiquement pertinent à 30 ans n'est pas la seule variable que les Français actuels scrutent pour décider s'ils veulent que les lois sur l'immigration (je ne parle même pas de leur contenu) aient vocation à être appliquées ou non. Sinon il n'y aurait pas consensus de facto entre droite et gauche sur la question.

Écrit par : Armand | 13/10/2007

Ecrit par : juliette dze | samedi, 13 octobre 2007 16:34

oui.. je suis focalisée .. sur sarkkko euh.. contre sarkkko.. enfin sur son point de chute.. bon.. tous contre lui ..même pour du beurre .. le tout est de ne pas se tromper d'ennemi.. après.. les amis.. ce sera plus difficile à repérer.. comme vous dites.. le brouillard
(en 68 j'n'étais pas née;))

Écrit par : Maghnia | 13/10/2007

Pistes de travail

* Clearstream - EADS
* Alain Joannes
* Alain Madelin
* Assemblée Nationale
* Assemblée Nationale
* Dominique de Villepin
* Dominique de Villepin
* Dominique de Villepin
* Dominique de Villepin
* Dominique de Villepin
* Nicolas Sarkozy
* Thierry Breton



Dans la marge de gauche.....

Écrit par : siçaintéresse | 13/10/2007

Pas de billet prévu ce soir.

J'aimerais que le collectif se penche sur les pistes de travail que j'ai placées en liens.

Écrit par : José | 13/10/2007

José

J'ai une seule piste ce soir

et elle est BLEUE !!!!


ALLEZ FRANCE !

@ toute a l'heure !!!

Écrit par : Serval | 13/10/2007

Ecrit par : nefengrève | mercredi, 10 octobre 2007 14:08

merci nef
j'avais pas vu
;))

Écrit par : Maghnia | 13/10/2007

Désolé de ne pouvoir répondre, je reviens cette nuit.

Écrit par : martingrall | 13/10/2007

à lire sur libélyon

colonne de gauche!!!!!!!!

BOURSE L'écologie, ça peut (ça va) rapporter gros. Le fond de placements lyonnais BMG environnement propose à ses cliens d'investir dans les entreprises spécialisées dans le développement durable, notamment les énergies renouvelables. Ou comment concilier spéculation et écologie.

Écrit par : lucide | 13/10/2007

Garanti sans rugby c'est par où vous savez...
Vidéos du we...

Écrit par : skalpa | 13/10/2007

Garanti sans rugby c'est par où vous savez...
Vidéos du we...

Écrit par : skalpa | 13/10/2007

oups

Écrit par : skalpa | 13/10/2007

J'aimerais que le collectif se penche sur les pistes de travail que j'ai placées en liens.

Ecrit par : José | samedi, 13 octobre 2007 20:55

Si je comprends bien, le DEL c'est devenu un "pool" de commentaires des commentaires de la presse ( vautrée) sur l'actualité téléphonée, préalablement filtrée par tes soine ?
Si c'est ça , à mon tour de me mettre en grève.

Écrit par : urbain | 13/10/2007

Gordon Brown a niqué Nicolas Sarkozy!!!! YEEEEEE

Écrit par : VICTOIRE! | 13/10/2007

@ urbain et aux zautres
http://expression-libre.20minutes-blogs.fr

José avait parlé d'un lien...
Mais je suis pas odm (;-))
je fais pas faire du spamming pour demander un lien au taulier...
Je le mets dans mon commentaire...

Le Domaine d'Extension de la Luzerne se promène sur le web...
Vous aussi?
hum hum...
Moi je dis ça, je dis rien
enfin si je dis
http://expression-libre.20minutes-blogs.fr

Bonne soirée les gens

Écrit par : skalpa | 13/10/2007

dans le cul! dans le cul! dans le cul! dans le cul! dans le cul! dans le cul!

si Laporte est nommé secrétaire d'état ce sra secrétaire d'état des losers, des perdants, des nuls, des fiottes, des tarlouzes, des grandes gueules qui s'étouffent face aux vrais difficultés, bref secrétaire d'état de rien

et le berluskozy qui ne pourra pas faire son tour d'honneur drapeau au vent, ni s'appropier les mérites qui ne sont pas les siens. Va t il s'approprier la défaite? j'en doute. Au fait pas de gros plan sur lui à l'issue du match

ceci dit une pensée à ces joueurs courageux qui se sont bien battu, mais contre un adversaire plus fort qu'eux

pronostic : les pumas champions du monde

et une pensée jouissive pour le nainpérator qui va de de désillusion en désillusion, ainsi qu'un petit bisou à Cécilia. Merci Cécilia, merci le XV de France, merci les rosbifs, grâce à vous le nabot est recadré dans ses talonnettes

Écrit par : michel | 13/10/2007

Ecrit par : urbain | samedi, 13 octobre 2007 22:42


Ce n'est qu'une suggestion... On en fait ce qu'on veut.

Écrit par : José | 13/10/2007

Le billet de Joannes est suffisamment explicite en lui-même.

On a du mal à croire à la chronologie implacable de l'affaire EADS qu'il délivre et aux conséquences proches d'un séisme qui atteindraient l'appareil d'Etat, de l'ancienne administration, mais ne manquerait pas d'éclabousser NS en tant qu'ancien membre de cette équipe.

D'autant plus de mal à croire que les choses se soient passées ainsi que les médias qui en rendent compte ne semblent pas être aussi catégoriques que Joannes le donne à penser.

Cela dit, si les choses s'avèrent, cela témoignera une fois de plus, comme l'indique Joannes, que l'impunité pour les délinquants financiers est largement assurée dans notre beau pays qui devrait être un paradis pour les entrepreneurs et les profiteurs itou.

Écrit par : off | 13/10/2007

Ecrit par : michel | samedi, 13 octobre 2007 22:50

Tu amalgame un peu michel.

C'était un match de rugby entre 30 valeureux bonshommes. Point.

Laporte on s'en fout.

Le sport a toujours été une composante de la politique, il en a toujours été l'otage que ce soit aux JO (rember 36 ou plusprès les boycott en 80 et 84)en coupe du monde ou ailleurs.

IL faut savoir parfois regarder autrement que par le prisme déformant qu'on nous offre.

Ceci dit je partage ton analyse concernant les Pumas ;-))

Écrit par : Serval | 13/10/2007

Pas de billet prévu ce soir.

J'aimerais que le collectif se penche sur les pistes de travail que j'ai placées en liens.

Ecrit par : José | samedi, 13 octobre 2007 20:55

######################

Je préviens solennellement José.

Je n'ai absolument aucune prévention contre lui et je n'ai pas rejoint le Del concurrent mais cette manière de "lancer des pistes de travail" ne me convient absolument pas...

Nous ne sommes pas des journalistes et, de plus, les sujets qu'il propose sont quasiment sans intérêt pour la plupart.

Il est temps maintenant de faire le point car cette situation ne peut plus durer.
Le Del ne doit pas devenir un blog didactique et militant et José n'est pas directeur de la Rédaction. POINT..

Sinon, vous le ferez sans moi (ce qui n'est pas bien grave) mais probablement que beaucoup partiront également.

José, je vais te donner mon sentiment. Tu as repris le Del et je t'ai soutenu sans hésiter et de tout mon cœur. Il y a eu des problèmes avec certains qui ont mis en cause ta légitimité et je t'ai défendu.

Tu as succédé au créateur Guy Birenbaum, qui par définition, était le chef incontestable de cet espace. Tu l'as compris et tu n'es pas rentré dans sa peau. Jusqu'ici, rien à dire. MAIS :

José, et je te dis cela sans agressivité d'autant que je t'aime bien, tu as visiblement du mal avec la gestion des individus : absence d'encouragements, manque de contacts fréquents, insuffisance de réactivité, peu de chaleur humaine, un minimum de confiance).

Personnellement et humblement, je pense que ce blog à vocation à la créativité (d'idées nouvelles, d'interprétations des évènement, contributions diverses et variées, voire expression littéraire - la contribution de Serval, la pluie, en étant le fleuron) et à la vraie vie, pas UNIQUEMENT celle des ministères ou des politiques.

Voilà José, c'est tout ce que je voulais dire pour le moment.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 13/10/2007

@ skalpa

Tu es bien conforme à ce que je pensais...

@ urbain

Je t'ai connu plus inspiré

Écrit par : Serval | 13/10/2007

y'en pas ke moa k'en a etre kontan

http://www.nordenstar.com/archive/2007/10/13/rugby-1-2-finales-5-raisons-de-perdre.html

anti français va!

Écrit par : michel | 13/10/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 13 octobre 2007 23:07

Merci ;-)

Honnetement le sujet EADS ne m'inspire pas plus que ça non plus...

Écrit par : Serval | 13/10/2007

Ecrit par : Serval | samedi, 13 octobre 2007 23:04

ce n'est pas moi qui amalgame, mais le nain qui depuis le début essaie d'instrumentaliser le XV à son profit

les gros plans sur lui dans les tribunes, ses incursions dans les vestiaires, sa tentative de tour d'honneur après la victoire sur les blacks

j'adore cette équipe mais à cause de lui j'en suis venu à souhaiter sa défaite car c'est lui, lui seul, qui a voulu en faire un symbole de sa propre réussite, et si notre XV (et pas le sien) avait gagné, il se serait emparé de cette victoire pour la faire sienne

ce type pourrit tout

mais il commence à payer le prix et ce n'est qu'un début

Écrit par : michel | 13/10/2007

con...forme....
C'est beau la forme d'un con...

Écrit par : skalpa | 13/10/2007

Ecrit par : Serval | samedi, 13 octobre 2007 23:18
###########

Pas de remerciements, Serval. Je dis ce que je pense. Et si le Del devient une mine de créativité, je suis prêt à m'y investir.

Si c'est une agence de presse, je pars créer un blog chez Birenbaum-Le Post.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 13/10/2007

Ben, c'est pas du gâteau ce sujet. Pour s'y aventurer, il faut avoir des billes.

Cela dit, ce n'est pas une raison pour taper sur l'hôte de ces lieux à tout bout de

champ. S'il bouge ou s'il reste coi, il s'en prend une de toutes façons...

Il faudrait que les intervenants se "modèrent" un peu dans l'expression de leurs affects.

Après tout, ça n'est jamais qu'un lieu d'expression sur divers sujets et divers modes.

Écrit par : off | 13/10/2007

Ecrit par : michel | samedi, 13 octobre 2007 23:20

+1

Écrit par : Phil | 13/10/2007

Ecrit par : skalpa | samedi, 13 octobre 2007 23:21

Skalpa, est ce vraiment la peine de faire la promo du blog dissident sur celui là ?

Désolé ! Mais ça n'est pas loyal.

Mais aussi, je trouve franchement ton blog personnel hyper créatif et super marrant . Mais ne joue pas le jeu de la zizanie, STP...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 13/10/2007

Quant au XV français, dommage pour eux, s'ils ont perdu.

Mais tant mieux, d'un point de vue politique. Cela nous épargnera l'exploitation éhontée

que la droite n'aurait pas manqué de faire autour de la phrase fétiche "on a gagné !" et

de glisser de l'équipe de France au gouvernement et à la France et de promettre des

gains de croissance significatifs pour la suite dans une sorte de "mysticisme" laïc autant

que mercantile : la France au fond du ballon.

Écrit par : off | 13/10/2007

Ecrit par : skalpa | samedi, 13 octobre 2007 23:21

Ce qui tombe bien, "l'origine du monde " de Courbet (pas le zozo du paf, l'autre) sera au Grand Palais du 13 au 28 octobre...

;-))

Écrit par : Serval | 13/10/2007

Ecrit par : off | samedi, 13 octobre 2007 23:24
##########

En ce qui me concerne, José ne prend rien. Je ne suis ni insultant, ni dévalorisant. Je donne mon opinion, c'est tout.

On en pense ce qu'on en veut. Mais le fait, que moi, mon cher Off, je m'adresse sur ce blog exclusivement est une preuve de mon attachement.

On ne peut pas en dire de même, pour certains, n'est ce pas ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 13/10/2007

Cui cui

j'essaye un peu à l'emporte pièce je le reconnais de mettre en place un collectif de contributeurs.

Tu peux me joindre à serval01@gmail.com

@ off

+1

Écrit par : Serval | 13/10/2007

Ce qui tombe bien, "l'origine du monde " de Courbet (pas le zozo du paf, l'autre) sera au Grand Palais du 13 au 28 octobre...

;-))

Ecrit par : Serval | samedi, 13 octobre 2007 23:30


Extraordinaire ! "L'Origine du monde" exposé au Grand Palais jusqu'au 28 octobre ! Quelle aubaine pour tous les Parisiens qui habitent trop loin du Musée d'Orsay...

;-))

Écrit par : Attali est-il sénile ? | 13/10/2007

Ecrit par : Attali est-il sénile ? | samedi, 13 octobre 2007 23:40

Sans doute parce que le musée d'Orsay est sur la rive gauche ;-))

Écrit par : Serval | 13/10/2007

Allez, salut, demain je travaille...

Ah ! Je regrette l'ambiance passée... Mais elle reviendra.

J'en suis persuadé. Avec la bonne volonté de chacun, on repartira sur de nouvelles bases, avec les mêmes qu'auparavant que je salue !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 13/10/2007

[HS "sport", puisque le DEL semble très calme en ce samedi soir] Pour les amateurs de sport, et afin de changer un peu du rugby, sachez qu'on peut suivre actuellement en direct le triathlon ironman d'Hawaii sur
http://www.ironman.com/events/ironman/worldchampionship?show=u

Écrit par : On aura tout vu ! | 13/10/2007

Pour les (a)mateurs de Courbet :

http://tinyurl.com/25eyyq

Écrit par : juliette dze | 13/10/2007

ce type pourrit tout

Ecrit par : michel | samedi, 13 octobre 2007 23:20

C'est l'instrument que l'Histoire viens de nous refiler. Au plan de l'ergonomie, y'aurait à redire.

Écrit par : patrice | 13/10/2007

cui cuic
un petit oiseau comme vous, travailler le dimanche ! Ce doit être pour siffler à la sortie de la messe..

Écrit par : juliette dze | 13/10/2007

DEL dissident. Suite et fin:

http://expression-libre.20minutes-blogs.fr/

Écrit par : Underground Resistance | 14/10/2007

Cuicui : 23h53 -
"J'en suis persuadé. Avec la bonne volonté de chacun, on repartira sur de nouvelles bases, avec les mêmes qu'auparavant que je salue !"

J'aime beaucoup l'esprit positif de Cuicui... Je suis persuadé que sur ce coup, il a raison.

Ce site existe par les gens qui aiment venir à y lire et à yu discuter. L'ambiance, ceux sont eux qui la font. les bases, celle du plaisir de venir et de discuter, paraissent toujours exister.

Donc ici, ou ailleurs, cela repartira sur les mêmes bases qui ont fait les succés d'avant.

Et si on doit parler rugby, j'espere que tout le monde a passé une bonne soirée. Avec amis et gens sympas. Malgré la défaite, c'est le plus important.

Bonne nuit

Écrit par : Falconhill | 14/10/2007

nouvelle sélection de vidéos...
bon week-end

Écrit par : skalpa | 14/10/2007

Sur L'Equipe.fr, l'avis d'Olivier Magne sur la défaite de l'équipe de France de rugby :

" Cette défaite de l'équipe de France est-elle celle de Bernard Laporte ?

- Oui, Laporte n'a pas été capable de faire ce qu'on attendait de lui, en l'occurrence gagner la Coupe du monde. Mais il n'est pas le seul fautif puisqu'à un certain moment, les joueurs doivent s'approprier le jeu s'ils ne sont pas d'accord avec le coach. Ils doivent dire haut et fort ce qu'ils pensent. Malheureusement, dans un groupe, il y a toujours certaines appréhensions de trop parler et de prendre le risque d'être écarté. Maintenant, c'est une aventure qui se termine, à la fois pour un entraîneur et pour certains joueurs. Celui qui va remplacer Laporte devra apporter une vraie identité. J'espère de tout coeur qu'il fera table rase du passé pour apporter un nouvel élan à l'équipe de France. "


L'avis de Laurent Bénézech sur la défaite :

" Laurent Bénézech, comment expliquez-vous cette défaite de l'équipe de France ?

- Pour moi, il y a deux explications à cette défaite. La première, c'est le manque de fraîcheur physique des joueurs. Le match contre la Nouvelle-Zélande a demandé beaucoup d'énergie et la semaine de récupération qui a suivi n'a pas suffi. Entre la 50e et la 60e minute, même avec l'entrée en jeu des remplaçants, la France a subi. Les Anglais, qui avaient sûrement eu un match moins couteux en énergie contre l'Australie, ont commencé à peser sur le match, à inverser les points de rencontre, que ce soit en touche ou en mêlée. Ils ont aussi commencé à occuper notre camp. La deuxième explication vient de la mauvaise exploitation de ce groupe par le staff. A la fois parce qu'on a décidé une stratégie de jeu en demi-finale, qui est contraire à tout ce qu'on a fait précédemment. Quelle que soit la qualité des joueurs, ils ne peuvent pas répondre en trois jours de préparation à une demande de l'entraîneur. Toute la thérorie de "on gagne à trente", "il n'y a pas d'équipe-type", "on change toujours l'équipe"... sauf cette semaine, a rendu la tâche encore plus difficile aux joueurs. La semaine dernière, on nous avait expliqué que la stratégie bâtie pour battre les Néo-Zélandais était bien particulière, basée sur la défense et le jeu au pied. Alors soit on change de stratégie mais on change de joueurs, soit on garde les mêmes joueurs mais à ce moment-là il faut s'appuyer sur la même de stratégie. Je suis très triste pour les joueurs parce qu'il y avait une très grande qualité dans ce groupe. Il a seulement été mal géré. "

En récompense, le mauvais gestionnaire, caractériel, autoritaire et à la stratégie incohérente (si j'ai bien compris), va donc devenir secrétaire d'Etat aux sports.

Écrit par : Can Darter | 14/10/2007

L'avis autosatisfait du principal responsable :

" Notre Coupe du monde n'est pas ratée ni gâchée, on est tout de même dans le dernier carré, même si pour nous c'est un échec, puisqu'on voulait la gagner. "
(Bernard Laporte, dans Le Monde)

Cohérence, quand tu nous tient.
Sinon, comme chacun l'aura noté, quand la France perd, au moins TF1 nous épargne les multiples plans de coupe sur Nicolas Sarkozy.

Écrit par : Can Darter | 14/10/2007

[HS "sport" du samedi après-midi, avec le décalage dimanche matin en France] L'ancien cycliste français vient de terminer le triathlon ironman d'Hawaii à la 76e place, en un peu moins de 9h20.

Écrit par : Des nouvelles de Laurent Jalabert | 14/10/2007

Rien de nouveau sur le DEL, c'est pas grave y a le DEL
http://expression-libre.20minutes-blogs.fr/archive/2007/10/14/le-nouvel-ordre-mondial-paranoia.html#comments

Écrit par : skalpa | 14/10/2007

J'aimerais que le collectif se penche sur les pistes de travail que j'ai placées en liens.

Ecrit par : José | samedi, 13 octobre 2007 20:55

Je rêve... et je sui sentièrement d'accord avec cuicui et Urbain. D'une part ces pistes ne m'intéressent pas, d'autre part hors de question de se laisser imposer des sujets. Décidément, moi aussi, je comprends ceux qui vont ailleurs...

Écrit par : valdo lydeker | 14/10/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 13 octobre 2007 23:31


Mais cher cui cui, la plume est libre, n'est-ce pas, d'aller griffer le support vierge de

tout espace de commentaire qui en accepte les graphies.

Mon goût pour l'équilibre me permet, que dis-je, me fait un devoir personnel de ne

pas mépriser les efforts faits par certains pour constituer leur lieu de débat. Comme

vous, je n'appartiens à aucune chapelle et ne revendique aucune posture militante.

La seule attitude que je souhaite avoir, c'est le respect de tous, le refus des

invectives et des critiques qui salissent les personnes, la langue qui fait violence au

lieu d'être la substance d'une réflexion, etc.

C'est ma seule ambition.

Écrit par : off | 14/10/2007

Et si la suppression des tribunaux n'était que la face émergée de l'iceberg ?...

www.levraidebat.com

Écrit par : Alex | 14/10/2007

......
????
!!!!!
;;;;
::::
''''''
***
""""
((((
))))
////
^^
¨¨
$$$
¤¤¤
€€€
@@
%%

le new de@l

Écrit par : skalpa | 14/10/2007

skalpa,

fais comem moi, va courir un peu, ça aère l'esprit.

retour vers midi.

Écrit par : Serval | 14/10/2007

J'ai proposé des pistes de travail, vous n'en voulez pas je n'ai rien à dire de plus. Je continuerai à en placer et vous en ferez ce que vous voudrez, considérez-les comme de l'information. Toute initiative que je puisse prendre sera traitée de toute façon ainsi. Quant aux charognards venant faire la pub de leur site, ils ont placé bien plus de liens que mes pistes de travail... Et continueront d'ailleurs probablement à se plaindre de ma censure ailleurs.

Écrit par : José | 14/10/2007

J'aimerais que le collectif se penche sur les pistes de travail que j'ai placées en liens.

Ecrit par : José | samedi, 13 octobre 2007 20:55

Je rêve... et je sui sentièrement d'accord avec cuicui et Urbain. D'une part ces pistes ne m'intéressent pas, d'autre part hors de question de se laisser imposer des sujets. Décidément, moi aussi, je comprends ceux qui vont ailleurs...

Ecrit par : valdo lydeker | dimanche, 14 octobre 2007 09:43

Je ne comprends pas, le message m'avait échappé mais de quels liens s'git-il ? Je ne les vois pas.

Et pourquoi prendre la mouche si vite ?

Encore une histoire de liens, décidément, ils finiront par nous étrangler !

J'en suis pour ma part restée à la proposition de Serval [samedi, 13 octobre 2007 15:45] qui me semble ouverte et introduire du collectif en soulageant un peu José. Pourquoi ne pas l'encourager ?

Dernier point : la pub obsessionnelle pour l'herbre des champs est (un peu) lassante. Cela risque d'être contre productif et situe l'opération dans une logique concurrentielle bien de notre temps. Mais bon, ce que j'en dis.

Rugby :
L'échec de l'équipe de France m'a permis de ne pas avoir à supporter les hordes braillantes et en état d'ébriété, ce qui ne m'a pas déplu. Un passage remarquée tout de même de très jeunes filles chantant en coeur "les Anglais sont des enculés !". Ce doit être l'esprit sportif propre au rugby dont on nous a rebattu les oreilles ! ;-)

Depuis hier et suivant vos conseils, j'ai pas mal lu Dany Robert-Dufour (merci à urbain) et les articles sur son livre grâce au liens proposés par "Attali est-il sénile ?" (l'est-il au fait ?). Ce passage m'a semblé particulièrement adapté à ce qu'on observe sur le Net et les blogs :

Le marché ne saurait donc relayer les anciennes formes de symbolisation pour fonder un nouveau sujet et donner un sens à la vie ; il ne produit que ce que Dufour appelle une « désymbolisation « généralisée et annonce la mort de la capacité subjective. Celle-ci engendre non seulement de nouvelles attitudes psychiques comme le narcissisme, le désir de toute puissance, la difficulté à s’atteler à un projet de vie, etc. mais des pathologies inédites, la névrose cédant la place à la psychose ou à la schizophrénie comme Deleuze et Guattari l’avaient prévu, dans l’Anti-Oedipe, mais sans voir qu’il fallait regretter ce phénomène au lieu de lui prêter une valeur révolutionnaire ! Mais elle suscite aussi de multiples compensations dans des identités imaginaires où le moi, en réalité, se dissout et que l’ouvrage indique avec finesse : le clan, la bande, la secte, la drogue, la communauté, sans compter le retour pur et simple au fondamentalisme religieux le plus violent.

Il faut bien voir qu’il n’y a dans tout cela, contrairement à ce que peuvent dire certains thuriféraires pressés de la post-modernité, aucun processus de libération mais, tout au contraire, une aliénation généralisée dont l’univers marchand tire constamment bénéfice : celui-ci produit les « sujets "dont il a besoin pour vendre ses objets et ces sujets sont en réalité des non-sujets, dans le cadre de ce qui est une nouvelle "servitude volontaire" , en tout cas une situation où l’être humain veut le malheur qui lui est imposé, sans savoir que le désir qu’il en a lui est lui-même imposé ; et c’est dans ce déficit de normativité critique que "s’engouffre le marché".

pour l'ensemble du compte rendu voir ici : http://tinyurl.com/2rl8l2

Écrit par : juliette dze | 14/10/2007

Le second new-del ne s'inscrit pas dans la concurrence avec le premier. Ce n'est pas un marché. La preuve en est que l'on peut poster dans l'un et dans l'autre, manifestant ainsi l'absence d'animosité ou/et de préférence exclusive pour l'un au détriment de l'autre.

PAX

Écrit par : off | 14/10/2007

À la suite de l'interview de Bernard Vaissière, je vous propose de nouvelles pistes de travail (clic dans la signature) :

- disparition du pétrole (Fulcanelli a déjà évoqué le sujet)
- disparition des abeilles
- disparition des fleurs, fruits et légumes
- disparition des végétariens
- disparition des sarkozystes

Écrit par : Maya | 14/10/2007

Ecrit par : off | dimanche, 14 octobre 2007 11:45


Je n'ai aucune animosité contre qui que ce soit. Je ne juge personne, seulement les comportements.

Écrit par : José | 14/10/2007

Ecrit par : juliette dze | dimanche, 14 octobre 2007 11:20

Pour lancer l'affaire, j'ai proposé un texte cette nuit à quelques personnes en leur demandant leurs amendements eventuels afin d'en faire un texte collectif.

Je l'ai fait parce qu'il n'y a pas de billet du jour, il était plus rapide de proposer un texte tout de suite que se déterminer d'abord sur un sujet. Ensuite on pourra j'espère prendre du recul.

J'ai également demandé qu'on me réponde d'ici midi afin qu'on puissse le mettre rapidement en ligne.

Pour le moment j'ai une seule réponse fort sympathique d'ailleurs qui ne souhaite le laisser tel que. Il est midi.

Que dois-je faire ?

Écrit par : Serval | 14/10/2007

je suis désolé de ne pouvoir répondre au syndrome, je suis complètement bétonné. je répnds démain à toutes et tous, sorry.

Écrit par : martingrall | 14/10/2007

Ecrit par : Serval | dimanche, 14 octobre 2007 12:01


Prendre patience. ;)

Avec un peu de chance je ponds quelque chose pour 13h. J'ai une contribution assez courte de martingrall mais ça ferait deux d'affilée, je préfère éviter.

Écrit par : José | 14/10/2007

http://www.liberation.fr/actualite/politiques/284422.FR.php :

"... le meeting-concert «d’opposition à l’amendement Mariani»(du nom du député UMP du Vaucluse auteur de la disposition),­dimanche, au Zénith de Paris. François Hollande, François Bayrou et François Goulard, député UMP du Morbihan (lire ci-contre), y participeront, aux côtés notamment de Bernard-Henri Lévy (1) et de nombreux artistes."

Ca, ça m'énerve.

Ces messieurs offrent en spectacle leurs grandes âmes, soit.

Mais en quoi le test ADN est-il différent dans son principe des pratiques politiques mises en place et maintenues depuis des années consistant à fabriquer des quartiers de relégation et une discrimination reconnue par la HALD ? En quoi les principes républicains sont-ils plus remis en cause par les tests ADN que pas les politiques économiques et sociales (dont les politiques de la ville), qui aboutissent, au quotidien, à la négation des principes républicains soi-disant partagés par tous ces beaux messieurs ?

L'unanimisme me déplaît toujours mais là encore plus !

Écrit par : juliette dze | 14/10/2007

@serval....

t'inquiètes je passe pas mon temps ici...
Même si courir m'emmerde....
Il y a d'autres moyens de s'aérer l'esprit...

Écrit par : skalpa | 14/10/2007

Ecrit par : juliette dze | dimanche, 14 octobre 2007 12:25

Pourquoi n'en fait tu pas un billet ?

Écrit par : Serval | 14/10/2007

fontenelle de prénom sébastien est appelé ici de toute urgence !


http://expression-libre.20minutes-blogs.fr/archive/2007/10/14/le-nouvel-ordre-mondial-paranoia.html#c289185

Écrit par : esther | 14/10/2007

Ecrit par : esther | dimanche, 14 octobre 2007 13:30

Je pense que Seb a dejà des chiottes chez lui...

Écrit par : Serval | 14/10/2007

Je suis là, c'est pas la peine de crier comme ça.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 14/10/2007

Pourquoi n'en fait tu pas un billet ?

Ecrit par : Serval | dimanche, 14 octobre 2007 12:46

Pourquoi pas oui ?

Écrit par : juliette dze | 14/10/2007

Y a personne?
Bon ben je repars.
Salut et bon dimanche.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 14/10/2007

Pourquoi ne pas faire un billet sur la fermeture des commentaires sur le blog de S. Fontenelle ?
;)

Écrit par : Front de libération des commentaires de Vive le feu ! | 14/10/2007

Je suis là, c'est pas la peine de crier comme ça.
Ecrit par : Sébastien Fontenelle | dimanche, 14 octobre 2007 13:47
Bientôt ici le lychage en direct d'un homme. Venez tous ça sera cette semaine en direct. car sur notre blog, on organise des lynchages oui.

Écrit par : estherici | 14/10/2007

Je préfère Davif Lynch à William Lynch

;-))

Écrit par : Serval | 14/10/2007

"Le marché [...] ne produit que ce que Dufour appelle une « désymbolisation « généralisée et annonce la mort de la capacité subjective. Celle-ci engendre non seulement de nouvelles attitudes psychiques comme le narcissisme, le désir de toute puissance, la difficulté à s’atteler à un projet de vie, etc. mais des pathologies inédites, la névrose cédant la place à la psychose ou à la schizophrénie comme Deleuze et Guattari l’avaient prévu, dans l’Anti-Oedipe, mais sans voir qu’il fallait regretter ce phénomène au lieu de lui prêter une valeur révolutionnaire ! "

cité par Juliette dze à 11h20

Ah! j'ai du mal avec ce genre de propos. Par inculture sans doute. Reste que je crains d'y trouver l'enflure caractéristique de ces "grands" universitaires dont Bourdieu montra bien que l'esbroufe dominatrice prévalait sur la quête de vérité. Car enfin s'appuyer sur l'Anti-oedipe pour en rejeter la thèse, n'est-ce pas un beau jet de poudre aux yeux ? - Si Urbain me lit, qui est plus au fait que moi de ces choses absconses, pourrait-il traduire dans la langue de monsieur tout le monde les fulgurances de Deleuze et Guattari? ou à tout le moins nous en donner un aperçu ?

Il me paraît en outre bien expéditif de prétendre que la névrose cède aujourd'hui le pas à la psychose. Je doute qu'il y ait aujourd'hui plus de schyzo, plus de parano ou de maniaco-dépressifs qu'autrefois, même si, comme c'est le cas pour les névroses, ces dérèglements mentaux prennent dans le contexte socio-politique contemporain des formes nouvelles à lire et à interpréter en rupture avec les traditionnelles classifications psychiatriques. De plus les neuro-sciences éclairent d'un jour nouveau ce qu'on attribuait autrefois à la mauvaise mère, à la castration paternelle ou aux méfaits de la domination bourgeoise. Ainsi se trouvent modifiées de fond en comble l'approche de la schyzophrénie par exemple, ou de l'autisme. Celle des névroses devrait suivre le même chemin.
J'ai donc tendance à me méfier des analyses à l'emporte-pièce, du moins telles que présentées dans l'analyse de l'oeuvre de Dufour ci-dessus.

Dans le droit fil de cette réflexion un peu longue, et peu étayéé j'en conviens, je me tourne à nouveau vers Urbain. Il fut un temps (années 70) où la réflexion sur la psychiatrie était intense et multiforme notamment dans le courant dit de l'antipsychiatrie. Qu'en est-il aujourd'hui ? Quelles sont les grandes voix dans ce domaine ? On aimerait les entendre sur la misère des hôpitaux, la pénalisation des fous, leur enfermement dans les prisons, leur délaissement sur la voie publique, sans parler de l'explication génétique des comportements déviants ...

PS : sur l'esbroufe des intellectuels : Althusser avouant dans ses mémoires qu'il ne se donnait pas la peine de lire sérieusement les livres des autres ou Sartre dans Les Mots ne cachant pas qu'il préférait les polars aux livres philosophiques.

Désolée d'avoir été longue et probablement confuse.

Écrit par : TDB | 14/10/2007

Si Urbain me lit, qui est plus au fait que moi de ces choses absconses, pourrait-il traduire dans la langue de monsieur tout le monde les fulgurances de Deleuze et Guattari? ou à tout le moins nous en donner un aperçu ?

Ecrit par : TDB | dimanche, 14 octobre 2007 14:46

Désolé , mais je vais te décevoir, je suis beaucoup plus sévère que Dufour concernant Deleuze surtout quand il s'est acoquiné avec ce barge fumeux de Guattari ( à tout prendre je préfère encore les "fulgurances" de Fulcanelli ).
Non seulement ils se sont complètement plantés ( et toute la génération qui les a suivi avec eux) comme le souligne Dufour ( ou Clouscard depuis l'origine) sur l'interprétation des phénomènes de déculturation individuelle et de communautarisme qui ont suivi la pente hédoniste de la "face obscure" de mai 68,
non seulement ils furent extrèmement nocifs dans le domaine psychiatrique ( et tous les travailleurs sociaux et autres psychothérapeutes qui ont eu à ramasser les morceaux après le désastre de l'antipsychiatrie en savent quelque chose) ,
mais surtout ils ne débouchent à proprement parler sur rien, sinon les formes les plus réductrices d'une relativisme dont on voit aujourd'hui les effets de délabrement de la sphère idéologique.
Vous n'en sortirez qu'à la condiction de tourner résolument le dos à tous ces faux prophètes ( delauze , Guattari, Foucault, etc ..) .
C'est l'étape qui a précédé qui constitue le dernier "sol stable" , sur lequel on peut appuyer ses pas pour avancer : la "grande période" du structuralisme , celle des sciences humaines "à la française" , triomphantes , d'une nouvelle intelligibilité du monde, dans laquelle même les "dissidents" marxistes furent des "passeurs" essentiels ( Debord par exemple, ou plus tard Bourdieu ) .
S'il faut se trouver des maîtres à penser ( et je suis de ceux qui le pensent), ce sont ceux là ( les derniers cités , mais aussi tous les autres avec de Braudel/Dumezil à Levi Strauss, Barthes, Lacan, etc ...) qu'il faut (re)lire , pour prendre les choses par le "bon bout", là où elles ont été laissées à la fin des années 70 , pour être lentement saccagées par les "héritiers" indignes puis la bande de cuistres qui plastronnent et gouvernent aujourd'hui, sur l'avant scène de la société du spectacle.

Bref c'est pour avoir pris , trop longtemps, et encore aujourd'hui , ces vessies pour des lanternes, que "la gauche", les forces progressistes, la "théorie" du réel qui va avec, sont dans l'état de délabrement que nous connaissons aujourd'hui.

Écrit par : urbain | 14/10/2007

"J'ai proposé des pistes de travail, vous n'en voulez pas je n'ai rien à dire de plus."

Et ça ne t'interpelle pas??
Non, non, moi, José, j'ai raison contre tout le monde.


"Quant aux charognards venant faire la pub de leur site"
"Je n'ai aucune animosité contre qui que ce soit. Je ne juge personne"

Redescend José...au moins 30 secondes

Écrit par : rep ban | 14/10/2007

Merci urbain, et d'accord avec vous sur le chaos suscité par l'antipsychiatrie. Ne pas tout jeter cependant car la vieille citadelle de la psychiatrie traditionnelle sentait quand même le renfermé, si je puis dire, et il n'était pas inutile à l'époque de foutre un peu le bordel (replacer l'hédonisme soixante-huitard dans son contexte) . Le problème est qu'il aurait fallu reconstruire sur les ruines. Je vous ai demandé s'il y avait de grandes voix dans ce domaine aujourd'hui. Je constate que vous me répondez par celles du passé, Lévi-strauss ou Lacan.

PS Pourquoi ai-je mis un y à schizophrénie dans mon post précédent? Lapsus ou neurones âgés?

Écrit par : TDB | 14/10/2007

Ecrit par : rep ban | dimanche, 14 octobre 2007 15:28

Tu es sûr que c'est toi qui étais visé ?

Écrit par : José | 14/10/2007

urbain, chieuse et obstinée comme d'hab, j'insiste sur mon autre question. Quid de Dufour prétendant que la névrose cède la place à la psychose ? J'y vois une affirmation discutable, ou autrement dit de l'esbroufe.

Écrit par : TDB | 14/10/2007

Tu es sûr que c'est toi qui étais visé ?

Ecrit par : José | dimanche, 14 octobre 2007 15:32


Clap clap clap
C'est mieux que de se poser des questions, hein?

Écrit par : rep ban | 14/10/2007

Je vous ai demandé s'il y avait de grandes voix dans ce domaine aujourd'hui. Je constate que vous me répondez par celles du passé, Lévi-strauss ou Lacan.

Ecrit par : TDB | dimanche, 14 octobre 2007 15:31

Je confirme, mais ces voix (et voies) sont très nombreuses , au delà des deux pré-cités ( Braudel, Dumezil , Barthes, Debord, Bourdieu, etc ... ).
pour le présent je vous ai cité deux "héritiers" décents et "dignes", qui produisent actuellement une "théorie" qui a du sens ( dans toute la polysémie du terme) , mais je pense qu'il y en a beaucoup d'autres ( voire notamment la(les) "ligne(s)" de Michel Surya )

Écrit par : urbain | 14/10/2007

Ecrit par : rep ban | dimanche, 14 octobre 2007 15:38

Quelles questions ?

Écrit par : José | 14/10/2007

Quid de Dufour prétendant que la névrose cède la place à la psychose ? J'y vois une affirmation discutable, ou autrement dit de l'esbroufe.

Ecrit par : TDB | dimanche, 14 octobre 2007 15:36

Pas totalement faux, mais sujet trop complexe pour répondre avec le "laconisme" que je m'impose ici.

Écrit par : urbain | 14/10/2007

Juliette Urbain, Un petit retour en arrière sur le billet.


Après la période d'essor économique qui a suivi la Deuxième Guerre
mondiale, le zèle réformateur a repris du poil de la bête dans les années
60 avec la publication de « Printemps silencieux » par la biologiste Rachel
Carson. Vivement critiqué à l'époque par les industries chimiques et leurs
alliés politiques, le livre montrait comment le DDT et d'autres pesticides
contaminaient la chaîne alimentaire, tuant les espèces sauvages et
entraînant des maladies chez les êtres humains. On trouva, par exemple, des
résidus toxiques dans le lait maternel, ce qui poussa le public a réclamer
une meilleure protection de l'environnement. En 1970, le cri d'alerte de
Mme Carson était entendu avec la création de l'Agence de protection de
l'environnement. Depuis, les niveaux de contamination au DDT, au plomb et
au chlorophényle, entre autres, ont fortement diminué. Et à l'heure du
réchauffement climatique, la prise de conscience de l'importance de
l'environnement continue de croître.

Au moment où Mme Carson attirait l'attention sur les abus de l'industrie
des pesticides chimiques, Ralph Nader faisait la une des médias avec son
livre « Unsafe at Any Speed » (Ces voitures qui tuent), publié en 1965,
dans lequel il montrait comment les constructeurs automobiles négligeaient
la sécurité au profit du style, du confort, de la vitesse et de la
puissance des moteurs.

La société General Motors recourut alors aux services d'un détective pour
enquêter sur les menées politiques, la religion et la vie sexuelle de Ralph
Nader, afin de tenter de le discréditer. Lorsque cela s'est su, le
président de la General Motors a dû faire des excuses devant une
sous-commission sénatoriale et verser 425.000 dollars dans le cadre d'un
règlement à l'amiable. M. Nader s'est servi de cette somme pour créer plus
d'une vingtaine de groupes d'intérêt public pour surveiller les activités
allant à l'encontre des intérêts des citoyens et des consommateurs. Il est
également à l'origine de lois importantes telles que la Loi sur la
circulation et la sécurité des véhicules motorisés, la Loi sur la santé et
la sécurité au travail, et la Loi sur la sécurité des produits destinés aux
consommateurs.

Département d'état américain ''archive''

Écrit par : martingrall | 14/10/2007

Urbain, un billet ne peut être une bibliothèque où l'on entrerait vers l'âge de 8 ans et ne plus jamais en sortir.
Un billet ne prend qu'un des aspect d'une question,Personne ne peut y mettre tout son savoir. Pour faire simple le billet pose deux problèmes la première depuis longtemps des apys industriels Etats-Unis, Allemagne, Japon, Australie, investissent massivement dans les produits générant moins de produits toxiques et dégradants pour le climat. la France a plus de vingt ans de retard. Une étude est en cour sur les effets du bruit. Dans dix ans il occasionnera plus de mortalité que le cancer.

Écrit par : martingrall | 14/10/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu