Avertir le modérateur

17/10/2007

La tentation Manichéenne

Ou le drame d'une vie

Pourquoi opposer ? Pourquoi devons nous toujours opposer seulement victimes et coupables en oubliant leur entourage, dégradé de tristesse grise entre le Blanc et le Noir

Deux visions ne peuvent-elles être différentes sans pour autant soulever de protestation négative contre l'une ou l'autre des parties ?

L'assassinat d'une mère, d'une fille peut à lui seul expliquer le tragique refus d'une libération anticipée ?

Ce temps de punition injuste peut trouver son ressenti dans le long travail d'un deuil à peine commencé.

Comment pleurer sa mère, son enfant et comprendre à la fois en si peu d'années l'injustice de ce départ prématuré, comment être confronté au quotidien avec les enfants de cette victime dont les nuits et les jours sont agités par la réalité de ce cauchemar.

Comment ne pas avoir une pensée pour l'homme dont l'acte insensé a pour toujours anéanti un être humain, et qui s'est anéanti lui-même dans son acte meurtrier ?

Pourquoi ne pas comprendre un autre drame juxtaposé avec toutes les conséquences collatérales, les enfants de ce père eux-même devenus les victimes avec pour tâche indélébile leur avenir face à « un criminel »…

Se refuser à l'opposition de ces deux parties humaines, c'est éviter de sombrer dans l'indignité et l'indécence des critiques vers la famille de la disparue.

Se refuser à l'opposition de ces deux parties humaines, c'est se garder de tout jugement et de toute liesse inconsidérée à l'issue heureuse d'un emprisonnement au demeurant mérité.

Lire ça et là, les « pour et contre » ajoutent au tragique du fait divers, rien de tel pour avoir la nausée. La Justice doit elle toujours être "l'exemple" avant d'être juste ? Un homme doit il payer d'abord pour un fait de société honteux avant de payer pour son acte ?

Entrer dans ce choix de pensées manichéennes est une alternative dont les premiers dégâts sont de répéter à l'infini la violence de la mort et de condamner à perpétuité en dépit de la sentence ordonnée.




Collectif DEL

Commentaires

Je suppose que ce billet ne parle pas de l'affaire Cantat, dans laquelle il n'y a eu aucun "assassinat", et dans laquelle le jugement exclut toute intention homicide, même s'il retient la qualification de meurtre car en Lituanie on peut être coupable de meurtre sans intention. En France ça s'appelle un homicide involontaire. Ce qui explique une peine qui serait légère s'il s'agissait d'un homicide volontaire ou d'un assassinat (homicide avec préméditation).

Rien à voir avec les libérations conditionnelles, quasiment automatiques dans ce genre d'affaire en application des textes. Cantat aurait pu être libéré il y a déjà deux mois.

Cantat a été plutôt plus mal traité que le même coupable qui n'aurait pas été célèbre et surtout qui n'aurait pas tué une célébrité appartenant à une famille à la fois puissante et perturbée même avant le drame.

Je suggère qu'on lui foute la paix. La lutte contre les violences conjugales a trop d'importance pour s'abaisser à un lynchage continu d'un "people" qui a payé.

Écrit par : Armand | 17/10/2007

"Libération" a eu la bonne idée de publier l'ordonnance de placement en liberté conditionnelle, elle est un modèle du genre "bon détenu" :

-suivi psychologique après la sortie, sortie motivée par un projet professionnel et la volonté de reconstruire les liens avec les enfants. Installation chez l'ancienne compagne. Ayants droits des victimes totalement indemnisés. Le coupable qui fait repentance depuis le drame.

Je souhaite évidemment que ça marche, et en tout état de cause la décision judiciaire est plus que fondée. D'habitude elle se prend en quelques lignes de copier/coller, là le juge a pris la peine de rédiger une ordonnance exemplaire pour diminuer les risques de se faire démolir dans la presse par la mère de la victime.
Signe d'une justice sous pression.

Écrit par : Armand | 17/10/2007

Aujourd'hui c'est le 46 ème anniversaire de la manifestation parisienne du FLN du 17 octobre 1961, à la suite de laquelle un nombre dont je ne me souviens pas (et en partie indéterminée du fait du camouflage par la police) d'Algériens ont été tués, des cadavres étant par ailleurs repêchés dans la Seine.

Il s'agissait de protester contre le couvre-feu appliqué aux nord-africains.

Écrit par : Armand | 17/10/2007

Aprés chacun est libre de réagir comme bon lui semble... Ca me glace un peu le sang, people ou pas, de me dire qu'un homocide ne vaut "que" 4 ans de prison. Mais chacun a ses sentiments, sa manière de penser, son ressenti.

Le manichéisme, comme vous le dites bien, n'est peut être pas la meilleure approche. Rien n'est blanc ni noir. Et de toutes manières, au final, nous avions eu que des vies brisés cet été 2003. La vie brisée d'une famille qui a perdu sa fille, et d'un homme qui venait de commettre l'irréparable et devait vivre à jamais avec ça.
Le reste ? C'est bon pour Voici...

Sinon il est pas mal ce billet. En tous cas il fait poser des questions. Mais ne pas répondre avec ses trippes à ses questions, sous peine de tomber ce qui est stygmatiser dans ce billet. Pas facile

Bonne journée

Écrit par : Falconhill | 17/10/2007

Ecrit par : Armand | mercredi, 17 octobre 2007 07:27

A ce sujet, un intéressant billet de maître Eolas, à lire là :

http://www.maitre-eolas.fr/2007/10/15/755-liberation-conditionnelle

Par contre, Libé, dans sa précipitation à mettre en ligne l'ordonnance, n'a pas noirci les détails d'ordre privé, entre autres l'adresse personnelle de Cantat. Bravo. Et après Joffrin monte sur ses ergots à propos de "rumeurs". Hahaha.

Bonne journée à tous.

Écrit par : adrien (de rien ?) | 17/10/2007

bonjour

la médiatisation outrancière de certains faits divers est scandaleuse.

Tout le monde a droit à l'oubli.
Et quoi qu'aient fait ou subi leurs parents les enfants doivent pouvoir grandir dans la sérénité.

Écrit par : céleste | 17/10/2007

Donc le mutisme. Le "ne rien faire" occulter tout ce qui pourrait nous faire nous découvrir aux autres. Expérience somme toute bien française. Cette belle France des trois singes, se donnant, s'accordant pieds et poings liés à qui voudra bien en disposer. Bien choisi le coq Français finissant toujours au vin rouge.
Cette tragédie frappe deux paumés complètement camés, complètement cramés. C'est de cela qu'il faut parler, parce qu'il peut toucher tout le monde. essentiellement, toujours, les sans mère et sans père bien définis, les sans famille.

Écrit par : martingrall | 17/10/2007

@martin
"Cette tragédie frappe deux paumés complètement camés, complètement cramés. C'est de cela qu'il faut parler, parce qu'il peut toucher tout le monde. essentiellement, toujours, les sans mère et sans père bien définis, les sans famille."

le problème c'est le presse ne dégage aucune problématique de la tragédie, elle étale impudiquement.
on est dans le voyeurisme, pas dans l'analyse.

Écrit par : céleste | 17/10/2007

@adrien : je pense que Libé a corrigé l'erreur. Par contre à leur place j'aurais viré aussi l'analyse du psychologue.

Écrit par : Armand | 17/10/2007

@céleste : en 2003 la presse a voulu se donner bonne conscience en faisant du lynchage de Cantat un combat pour les femmes martyrs en France.
Mais la répression judiciaire accrue des violences conjugales avait commencé bien avant l'affaire Cantat (preuve qu'on peut légiférer même quand on n'est pas sous le coup de l'émotion), et je doute que les campagnes de presse ou le bouquin de Madame Trintignant aient servi à quelque chose dans ce domaine précis.

Écrit par : Armand | 17/10/2007

Sur un mode plus léger l'affaire Cantat a permis aux jeunes gauchistes naïfs de constater qu'être de gauche n'impliquait ni d'être meilleur ni d'être pire que les gens "normaux". Là aussi la presse a vendu du papier sur le désarroi des fans de "Noir désir", le groupe donneur de leçons pour gauchos bobos.

Pour donner des leçons il faut avoir les fesses propres...et les garder propres. Ca rappelle aussi un peu les histoires de curés pédophiles ou de députés socialistes prévaricateurs.

Écrit par : Armand | 17/10/2007

céleste , nous sommes toujours dans cette nostalgie journalistique des France Dimanche et Ici Paris s'ils peuvent se mâtiner du Hérisson. Sortir de cette abdication, s'abandonner à la pensée contrainte comme tu le fais avec ton nouveaux blog, peut de gens osent. Mais la liberté de penser a un prix que peu veulent payer de leur deniers. la France fait un nouveau pas vers autre chose une autre société. Après avoir vendu la culture, elle met la civilisation aux enchères.

Écrit par : martingrall | 17/10/2007

et Ici Paris ET s'ils peuvent EN PLUS se mâtiner du Hérisson.....
Sortir de cette abdication ET NON s'abandonner à la pensée contrainte...

Écrit par : martingrall | 17/10/2007

@Céleste : cela dit la problématique de la drogue était explicitement abordée dans nombre d'articles. Mais il y avait la pression de la famille de la victime, et par ailleurs l'enquête de police a laissé cet aspect de côté.
Peut-être que si le crime avait eu lieu en France on aurait eu une vision plus complète des choses...ça aurait servi à quoi ? Une campagne contre la drogue en plus d'une campagne contre les violences conjugales ? De toute façon l'alcool fait au moins autant de dégâts.

Sur l'analyse psychologique des agresseurs de femmes (puisqu'on ne parle jamais des femmes qui frappent leur conjoints hommes, condamnés au silence), c'est compliqué parce que le politiquement correct implique que n'ayant aucune excuse ils n'ont pas à exposer leur "problématique".

Écrit par : Armand | 17/10/2007

Cimetiére du Père-Lachaise la semaine passée, 4 tombes alignées: D.Toscan du Plantier, un exemple, pas une feuille morte, des fleurs; Gilbert Bécaud, beaucoup de fleurs, entretenue; Marie Trintignant, un mot d'une jeune admiratrice, émouvant, des feuilles mortes; Sophie Daumier, une dalle de béton à même le sol, rien, triste.
Ecoeuré par les donneurs de leçon

Écrit par : M6Gareth | 17/10/2007

@M6Gareth : par curiosité, comment gérez-vous les tombes de vos ancêtres ? Et pour les feuilles mortes à l'automne, vous faites comment ?

Écrit par : Armand | 17/10/2007

Sans être dans une vision manichéenne justement, Cantat ne saurait être le symbole de la haine des uns et des autres.

Il a payé. C'est la loi. Les mécontents n'ont qu'à demander que cette loi change. C'est le lot de tout le monde sans exclusive.

Pourtant, 4 ans c'est effectivement peu pour un meurtrier.

N'oublions pas néanmoins le contexte: les deux amants étaient bourrés et shootés à "donf". Passons.

Écrit par : ALLAIN JULES C@MMUNICATION | 17/10/2007

Bonjour à tous,
il y a les images d'un film absolument extraordinaire qui me sont immédiatement venu en tête à la lecture de ce billet collectif : La dernière marche (Dead man walking) de Tim Robins sorti il y a un peu plus de dix ans maintenant.
Un crime atroce, les victimes, les criminels, les entourages des uns et des autres, la douleur de ceux-ci, leur travail de deuil, leur capacité ou non à pardonner (qui ne veut jamais dire "oublier")... Un plaidoyer superbe contre la peine de mort, mais aussi une source intarrissable d'interrogations sur la complexité de l'Humain. Comment pouvons-nous nous permettre de juger des faits dont nous ne savons qu'une infime partie ?

Cantat a tué, c'est vrai. Il devait payer. C'est fait. Je ne suis ni pour, ni contre sa libération anticipée. Je suis juste pour que l'on cesse de le dévorer encore et encore.

Écrit par : Laflote | 17/10/2007

Remarquable, le billet de maître Eolas. Parce qu'il rappelle aussi ce que devrait être le sens de la peine, au delà de "payer". Dans un drame comme celui, on peut penser que B.C "payera" (une horreur, ce mot) toute sa vie. Que les risques de récidive sont nuls et la réinsertion évidente (ne donnons pas trop dans les fantasmes sur les artistes camés à mort et complètement paumés, c'était une circonstance du drame, pas une constante).
J'ai un jour rencontré un directeur de prison dont je crains qu'il n'ait été plutôt atypique dans un paysage pénitentiaire catastrophique. Il m'indiquait n'avoir qu'une mission: préparer les détenus à leur sortie. Parce que même si ça fait hurler la meute populiste, des gens condemnés sortent tous les jours. Avec, dans l'immense majorité des cas, aucun travail effectué pendant leur détention pour leur réinsertion. (Sur les prisons, je pourrais développer,mais allez voir le site de Ban public).

Écrit par : valdo lydeker | 17/10/2007

@ Valdo : ton commentaire me fait en effet me rendre compte de l'horreur du mot "payer" que j'ai employé dans mon propre commentaire. Bouh, encore allée trop vite Laflote. Quel mot utiliser alors ?

Écrit par : Laflote | 17/10/2007

Ca qui a été insupoortable le jour de la libération de Cantat c'était, certes, les analyses à 2 balles de tous les psycho de la terre, mais bien plus l'annonce à toutes les infos horaires de ladite libération, (on en a moins fait pour les moines birmans) comme si c'était un fait international. Le nombre d'imbécilités dites à la fois sur le milieu carcéral et sur les profils des acteurs de ces drames conjugaux a confiné au sublime. Qu'on leur foute la paix et qu'on lâche les basques à l'un pour permettre à tous de pouvoir atteindre une forme d'apaisement des souffrances des uns et des autres.

Écrit par : folledechaillot | 17/10/2007

Mon cher Armand donneur de leçons à toute heure, la tombe de mes ancêtres n'est pas celle de ma fille assassinée dans la fleur de l'âge. et au mois d'octobre, préparant la Toussaint, je la visite régulièrement.. Dans nos cimetières bretons il n'y a pas de feuillus, mais des ifs. C'est tout bête hein?
Je suis vos commentaires depuis un certain temps et je me demande d'où peuvent venir vos certitudes universelles. Au fait, Monsieur Armand-j'ai-mon-avis important-sur-tout, qui donc vous a fait juge?

Écrit par : M6Gareth | 17/10/2007

Pas de commentaire.

Écrit par : nef | 17/10/2007

Bonjour,

qui peut me dire qui sont le collectif DEL ? M'expliquer un peu le principe de tout ça ?

Écrit par : Larim | 17/10/2007

Ecrit par : Armand | mercredi, 17 octobre 2007 08:54

L'erreur (hier, en tout cas) n'a pas été réellement corrigée. Le fichier s'est baladé toute la journée d'une adresse à une autre, il a été noirci, mais au bout du compte la version qui était encore sur leur site hier soir laissait apparaitre l'adresse perso de Cantat et des détails sur son suivi thérapeutique etc. dès lors qu'on l'imprimait (les blocs noirs disparaissaient). J'espère que l'avocat de Cantat va demander des dommages et intérêts, comme il l'aurait fait si Voici ou Gala avait procédé de même.

Écrit par : adrien (de rien ?) | 17/10/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 17 octobre 2007 09:57

Je ne sais pas, à vrai dire. "purger", ce n'est pas mieux... J'utilise celui de peine, mais pour les verbes, je sèche.

Écrit par : valdo lydeker | 17/10/2007

@M6Gareth : en fait ma certitude de ce que je ne sais pas grand-chose me vient de l'expérience.

Notamment je ne vois pas comment on peut interpréter la présence de feuilles mortes sur une tombe non située en Bretagne, fût-ce t-elle celle d'une personne ayant été tuée (je préfère éviter le terme "assassinat" qui a une définition bien précise en droit) et dotée de parents encore vivants.

Écrit par : Armand | 17/10/2007

NICOLAS VS CECILIA
Les Sarkozy ont materialisé leur séparation lundi 15 octobre
NOUVELOBS.COM | 17.10.2007 | 10:02


Le président et son épouse se sont rendus ensemble devant un juge, lundi 15 octobre en fin de journée, pour matérialiser la procédure de séparation.

(c) Reuters
Selon nos informations, Nicolas et Cécilia Sarkozy se sont rendus ensemble devant un juge, lundi 15 octobre en fin de journée, pour matérialiser la procédure de séparation du couple.
Depuis une semaine, l’Elysée refusait de commenter les multiples rumeurs de divorce. Dans son édition de Jeudi, Le Nouvel Observateur papier revient largement sur les étapes de la séparation du couple présidentiel, qui, sous l’œil des médias, aura largement mêlé vie privée et vie publique.

Écrit par : Flash dernière minute ! | 17/10/2007

Ecrit par : M6Gareth | mercredi, 17 octobre 2007 09:20

Excusez-moi, mais je ne comprends pas ou vous voulez en venir avec ce descriptif de l'état des tombes de ces personnalités ? (Et en passant, une pensée pour Sophie Daumier)

Écrit par : adrien (de rien ?) | 17/10/2007

Ecrit par : valdo lydeker | mercredi, 17 octobre 2007 10:07

oui le billet de Maitre Eolas est magnifique...pour "payer" moi non plus je n'aime pas ce terme, mais il a été employé dans tous les médias...le détenu a "payé sa dette"..peut-pn dire a "effectué sa peine"..
Ce matin dans le métro je regardais par dessus l'épaule de ma voisine qui lisait un gratuit...une photo de Cantat dans son jardin..

Écrit par : Pamela de Barres | 17/10/2007

Bonjour,

qui peut me dire qui sont le collectif DEL ? M'expliquer un peu le principe de tout ça ?

Ecrit par : Larim | mercredi, 17 octobre 2007 10:04

...

Écrit par : Larim | 17/10/2007

@ Valdo : "purger" ? Heu, ça fait un peu radiateur... ;-]
Il y a un synonyme de "payer" qui est "mettre la paille au cul"... Kesst'en penses ?

Plus sérieusement, on peut dire que Cantat a fait de la prison pour le meurtre d'une femme (qu'il l'aimait et qui l'aimait, avec qui il avait un lien affectif, celui-ci étant peut-être d'une nature à ne pas permettre les limites qui aurait empêché le passage à l'acte ?? Je m'interroge, je ne connais pas ces gens, seulement ce que la presse a laissé paraître). Durant cette période carcérale, il s'est - dit-on - comporté de manière exemplaire. Selon les règles de notre société, il est donc libérée de façon anticipé par rapport à la condamnation initiale. Pourquoi remettre en question ce qui est valable pour tous les autres détenus ? Parce qu'il est une célébrité ? Parce qu'il a tué une femme en la frappant ?

Peut-être serait-il plus judicieux de repenser les conditions de détention plutôt que de traquer un homme qui, à mon sens, n'est pas prêt der se remettre de ce qu'il a fait.

Écrit par : Laflote | 17/10/2007

Le manichéisme c'est le stade infantile de la dialectique, celui où on ne s'aperçoit pas encore que juger et concevoir sont ( dans le désordre) deux opérations successives de la pensée, et que la contradiction est sa condition préalable (de la pensée).
Français, encore un effort pour devenir dialecticiens !

Écrit par : urbain | 17/10/2007

Ecrit par : Larim | mercredi, 17 octobre 2007 10:13

Ceux qui réclamait plus de collectif je pense;-))) je dis çà j'en sais rien car je ne sais pas qui en fait partie...

Écrit par : Pamela de Barres | 17/10/2007

Français, encore un effort pour devenir dialecticiens !

Ecrit par : urbain | mercredi, 17 octobre 2007 10:17

Mais la dialectique peut-elle casser des briques ?
http://www.dailymotion.com/video/x19ufg_la-dialectique-rene-vienet-1973

Écrit par : adrien (de rien ?) | 17/10/2007

Ecrit par : valdo lydeker | mercredi, 17 octobre 2007 10:07


On ne paie pas une dette, on s'en acquitte. ;)

Écrit par : José | 17/10/2007

Ecrit par : Larim | mercredi, 17 octobre 2007 10:13


C'est Serval qui centralise les contributions collectives. Chacun peut lui en envoyer une par email (en haut à gauche) et la soumettre à modifications ou même lui proposer une ébauche de contribution. Ceux qui le désirent peuvent alors la travailler. Il m'envoie ensuite le billet terminé collectivement pour publication.

Pour les contributions personnelles (donc signées), c'est toujours à moi qu'il faut les envoyer.

Écrit par : José | 17/10/2007

Bonjour josé :)

Merci des précisions.


Peace

Écrit par : Larim | 17/10/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 17 octobre 2007 10:15

La difficulté dans l'affaire est de distinguer les deux registres, celui de la sanction infligée à la personne auteur d'un type d'acte classifié comme criminel, et, de l'autre, la dimension sociale de la sanction, décidée au nom du peuple français, et qui, à travers un processus de purgation, est censé rétablir l'auteur de l'acte dans ses droits et à sa place de citoyen comme les autres, après sa sortie de prison.

L'intérêt de la collectivité n'étant pas de stigmatiser à vie une personne qui a fauté aux yeux de la collectivité en ayant accompli un acte clairement défini au préalable comme condamnable dans le droit positif de cette collectivité.

Dans les faits, les choses sont moins simples. Un criminel reste un criminel aux yeux de bon nombre de personnes.

En outre, se pose le problème particulier de la libération sans contrôle ni soutien de personnes ayant commis des crimes sexuels sous l'influence d'une pulsion incontrôlable. Les placer sous le régime de droit commun sans plus peut conduire à un nouveau dérapage comme l'actualité récente l'a montré. Dans ce cas, la personne est sous influence et pas maître de ses actes, au sens où elle ne peut pas s'empêcher, si elle est livrée à elle même, de les commettre. C'est une sorte de misère psychique aux conséquences possiblement dramatiques pour les personnes venant à la croiser et correspondant à leur profil de "victimes".

Que veulent dire la peine et le retour à la vie ordinaire pour ces personnes là ? Et si la prison n'est pas adpatée - mais l'est-elle vraiment pour qui que ce soit ? - quelle structure peut assurer les soins et le suivi sans maintenir ces personnes dans un statut de citoyens de seconde zone ?

Voilà, on se trouve confronté des situations fort complexes et diverses qui ne peuvent être traitées de la même manière.

Écrit par : off | 17/10/2007

Plusieurs choses me gonflent dans certaines présentations/réactions médiatiques de la libération anticipée de Cantat. En particulier l'opposition quasi systématique et manichéenne entre victime(s) et coupable(s), alors que leurs intérêts sont, au minimum, convergents, voire identiques: que justice soit faite, ce qui implique de dépasser toute tentation de vengeance, et que la peine aille dans le sens d'une réinsertion et d'une prévention de la récidive. Or en matière de récidive, l'expérience démontre clairement (à plus de 95% me semble-t-il) que les mesures de libérations conditionnelles - et tout simplement l'idée qu'il faille prendre en compte l'attitude d'un détenu en prison au lieu de traiter indistinctement, et donc injustement, les différentes attitudes des détenus lors de leurs incarcérations de la même façon - vont dans le bon sens.

Ensuite la présentation d'un soi-disant laxisme de la loi en matière de violences conjugales, - soi-disant laxisme qui n'est que l'idée sous couvert de laquelle se présente ce qui n'est au fond qu'une brutale passion pour la vengeance - dans le genre "4 ans, c'est vraiment pas cher payé pour *un meutre*" qui passe sciemment sous silence les distinctions et la graduation qu'opère la loi entre l'assassinat, l'homicide volontaire, involontaire, etc, etc, ainsi qu'entre les différents coupables eux-mêmes, autrement dit entre LES typeS de meutreS, de meurtrierS, et LES typeS de peineS., distinctions et graduation des peines correspondant à la graduation de la gravité des délits et des crimes qui sont une des dimensions sine qua non de la justice.

Écrit par : Mathieu | 17/10/2007

@off : même dans le cas de Cantat l'indiscrétion de la publication presque in extenso de l'ordonnance de libération conditionnelle met le doigt sur un des aspects du problème : Cantat est décrit comme immature et dépendant, devant relever d'une psychothérapie (mon portrait tout craché). Que faire quand il s'agit de personnes que les conditions de vie ont "programmé" à toujours se débrouiller toutes seules, rétives à toutes psychothérapies ou traitements assimilés qu'elles n'accepteront que si elles y sont contraintes pour sortir ? Sans parler du manque de personnel qualifié, qui touche même ceux qui ont les moyens de payer ce genre de soins. Alors les autres...

et évidemment quand on aborde la pédophilie et la tolérance de moins en moins grande de la société vis-à-vis de la récidive, s'agissant d'une délinquance qui révulse tout le monde et qui semble en expansion...

Écrit par : Armand | 17/10/2007

Difficile d'être dans un camp.

Je me souviens avoir été choquée, il y a quelques années, lors du "tabassage oral en direct" d'un couple dont l'enfant avait été assassiné.
La vindicte de la foule et des médias les accueillait à chacun de leur déplacement.
C'est sûrement normal voire vital de soutenir la cause d'un condamné lorsque le verdict semble inadapté ou la peine injustifiée (l'innocence bafouée). Il est essentiel pour tous les êtres de ne pas être "seul" devant la justice.
Doit-on pour autant piétiner l'un des deux protagonistes, je m'interroge.
Oublier dans la mêlée la douleur liée à l'irréversible, la mort.....

Écrit par : agatheenschewppes | 17/10/2007

Ecrit par : Armand | mercredi, 17 octobre 2007 10:57

En effet, au nom de la protection de la société contre des personnes présentant des comportements déviants non pas fondés sur l'intention délibérée de nuire, mais incapables de ne pas résister à certains stimuli, à certaines pulsions qui les conduisent à porter atteinte à l'intégrité ou/et à la vie d'autrui, il va falloir faire preuve de moyens et d'ingéniosité pour respecter leur droit à vivre en société, tout en faisant en sorte qu'ils ne récidivent pas. Le noeud gordien.

Écrit par : off | 17/10/2007

Ecrit par : off | mercredi, 17 octobre 2007 10:48

Comme très souvent votre analyse est juste. Tout cela est d'une complexité folle, comme chacun d'entre nous. Le collectif peut-il être juste pour chaque individu ? Je me le demanderai encore longtemps... :-)

Au risque d'être lourdre (mouarf), je ne saurais trop conseiller la vision du film dont j'ai évoqué le titre plus haut. Pour les flemmards du remontage de fil de commentaire, il s'agit de Deadman walking de Tim Robbins avec, entre autres, Sean Penn et Suzan Sarandon.

Écrit par : Laflote | 17/10/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 17 octobre 2007 11:09

Merci pour le conseil, je ne l'ai pas vu et Sean penn est l'un de mes acteurs préférés...

Écrit par : agatheenschewppes | 17/10/2007

Ecrit par : agatheenschewppes | mercredi, 17 octobre 2007 11:20

Dix ans plus tard, alors que je ne l'ai vu qu'une fois (le film, hein, pas Sean Penne, hélas !), je me souviens encore avec précision de toutes les images du film. En écrivant cette phrase, je prends conscience de son étrangeté car comment savoir que l'on se souvient avec précision de quelque chose que l'on a vu qu'une fois ? :-}

Écrit par : Laflote | 17/10/2007

Pardon "Sean Penn"... Pitaing, j'ai écrit son nom comme celui des pâtes. 11H26, j'ai FAIM :-D

Écrit par : Laflote | 17/10/2007

@Off : il faudrait aussi démêler l'écheveau entre sida, pornographie et répression de la pédophilie, car le regard que nous portons sur des phénomènes joue peut-être sur nos moyens de les influer.

En France la pédophilie était très largement tolérée jusqu'au début des années 80, notamment dans la gauche non communiste.

La gauche ayant dépénalisé totalement l'homosexualité en 1981 ou 82 il n'y avait plus lieu de protéger les pédophiles, et la répression a officiellement commencé en 1983 avec l'affaire dite du "Coral".
Parallèlement l'épidemie de sida commençait, et là encore il fallait éviter de stigmatiser les homosexuels. Il fallait aussi dissuader les pères de famille d'aller se taper des enfants en Thaïlande et de contaminer les épouses et maitresses légitimes à leur retour.
25 ans après la pédophilie fait l'objet d'une réprobation mondiale même si elle est encore tolérée dans des pays où elle fait partie de l'offre touristique.

Est-ce à cause de ce changement de climat, très hostile maintenant à la pédophilie, qu'on a l'impression dans les pays développés qu'il y a de plus en plus d'affaires de pédophilie ? Aux Etats-Unis il y a eu aussi la création d'une bureaucratie vivant sur la pédophilie sous Clinton, ce qui a d'ailleurs entraîné de nombreuses incarcérations de parents innocents.

Mais s'il y a réellement augmentation des faits de pédophilie, ne peut-on alors faire un lien avec l'expansion vertigineuse de la pronographie depuis les années 80 ? On pourrait se poser la question également pour les viols, mais là je n'ai pas d'idées sur l'augmentation ou non du nombre de viols (de viols déclarés à la police oui, ils sont plus nombreux).

Il faut aussi faire la part des fantasmes (par exemple les "tournantes" qui remplacent dans l'imaginaire les jeunes filles enlevées et envoyées à l'étranger par des commerçants juifs d'Orléans, à la fin des années 60), fantasmes eux-mêmes peut-être alimentés par cette omniprésence de la pornographie (pornographie qui elle-même peut "inspirer" des auteurs de viols en réunion, pour rester sur le versant pénal des "tournantes").

Si quelqu'un a des lectures pertinentes à proposer...j'ai parfaitement conscience de divaguer un peu.

Écrit par : Armand | 17/10/2007

Excellent commentaire de Mathieu. Le rôle de la justice, du moins quand elle n'est pas le jouet d'un tyran, est de permettre aux hommes de sortir du cycle infernal de la vengeance.
C'est pourquoi la concevoir comme un service exclusivement rendu aux victimes, comme semble le vouloir Sarkozy, est une dangereuse erreur.

Écrit par : TDB | 17/10/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 17 octobre 2007 09:57



Payer sa dette c'est dedommager, peut on tout dedommager je ne le sais pas.
Expier c'est reparer une faute, un crime, en subissant une peine ou en se l'imposant à soi-meme.
Effectuer sa punition, la definition de punir etant : faire subir un châtiment

La langue française est ainsi faite que chaque mot peut résonner differement dans l'esprit de chacun.

Bonne journée à tous, toujours un reel plaisir que de vous lire

Écrit par : Martine | 17/10/2007

Le commentaire de Mathieu dont je parle est celui-ci :
Ecrit par : Mathieu | mercredi, 17 octobre 2007 10:55

Écrit par : TDB | 17/10/2007

HS

Le billet du jour de Sébastien Fontenelle secoue les tripes, comme tous les jours sa plume interdit de sombrer dans une quelconque torpeur.

Encore une fois, merci SB.

HS

Écrit par : agatheenschewppes | 17/10/2007

Ecrit par : agatheenschewppes | mercredi, 17 octobre 2007 12:10

vous êtes son attachée de presse à ce fontenelle ? parce que tous les jours on a droit à la même retape ..

Écrit par : remarque | 17/10/2007

Ecrit par : remarque | mercredi, 17 octobre 2007 12:22

Ben, en fait, nous sommes deux...
Deux attachées de presse (ce terme est si ridicule) du sieur Sébastien Fontenelle qui n'écrit QUE des bons papiers (ce con... Pardon SF, c'est affectueux vous le savez n'est-ce pas ? :-]).
Lisez-les et cessez de faire des remarques, comment dire...

Écrit par : Laflote | 17/10/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 17 octobre 2007 12:25

Tu as eu ton chèque toi ? Moi, toujours, rien.

Écrit par : agatheenschewppes | 17/10/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 17 octobre 2007 12:25

ah ! je n'avais pas remarqué cette 2ième attachée de presse (désolée si c'est ridicule mais c'est un métier qui exoste ..) ! j'ai lu mais ne lis pas régulièrement car... je ne partage pas votre enthousiasme ..

Écrit par : remarque | 17/10/2007

Ecrit par : agatheenschewppes | mercredi, 17 octobre 2007 12:28

Souviens-toi chérie, nous avions fait le deal comme quoi il nous payait chacune notre tour un mois sur deux... :-DD

Écrit par : Laflote | 17/10/2007

Ecrit par : remarque | mercredi, 17 octobre 2007 12:29

Ca pour exister, il existe... Si vous saviez ;-D

Écrit par : Laflote | 17/10/2007

Ecrit par : remarque | mercredi, 17 octobre 2007 12:29

C'est votre droit ! Pourquoi vous opposer au nôtre ? Hop, on revient sur le thème du billet...

Écrit par : agatheenschewppes | 17/10/2007

Ecrit par : remarque | mercredi, 17 octobre 2007 12:29

Nouveau débat lancé sur le DEL à 12H31 : Pour ou contre Sébastien Fontenelle... Ahaahahahahahaaaah.

Écrit par : Laflote | 17/10/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 17 octobre 2007 12:30

8-D

Écrit par : agatheenschewppes | 17/10/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 17 octobre 2007 12:31

Tu as mangé tes pennes ? ;-))

Écrit par : agatheenschewppes | 17/10/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 17 octobre 2007 12:31

c'est très répandu comme métier .. rien de très original

Ecrit par : Laflote | mercredi, 17 octobre 2007 12:31

non, ça n'en vaut pas la peine; ces qq lignes suffisent largement

Écrit par : remarque | 17/10/2007

ravale tes peines!

Écrit par : calimero | 17/10/2007

ravale tes pênes ('tain j'performe!)

Écrit par : lapeyre | 17/10/2007

un collectif qui n'est qu'un club.
Une gestion toujours aussi peu ambitieuse.
Alors qu'Andy a installé le lien pour venir ici et les liens vers les blogs des contributeurs, celui-ci reste vérrouillé.
Misère, la forme c'est le fond et vice et versa!

Écrit par : o.d.m | 17/10/2007

Je répond pas, j'vais distribuer des sous aux pauvres cet aprèm...

Écrit par : o.d.m | 17/10/2007

Sherlock, reviens et fais taire Watson !

http://www.liberation.fr/actualite/societe/285446.FR.php

Écrit par : Pr. Moriarty | 17/10/2007

@ Moriarty

Dommage qu'il n'ait pas été bouffé par le chien des Baskerville...

Écrit par : valdo lydeker | 17/10/2007

http://www.20minutes.fr/article/188408/People-Bertrand-Cantat-a-fait-l-objet-de-menaces-de-mort-tres-claires.php

Voici qui en dit long sur "la passion" irrationnelle.

Terrifiant.

Écrit par : agatheenschewppes | 17/10/2007

Oui, je sais la passion est fatalement irrationnelle ....

Écrit par : agatheenschewppes | 17/10/2007

Pour ma part, je manque peut-être d'imagination, mais au moins je ne dis pas d'énormités

Écrit par : Lestrade | 17/10/2007

Nouveau débat lancé sur le DEL à 12H31 : Pour ou contre Sébastien Fontenelle... Ahaahahahahahaaaah.

Ecrit par : Laflote | mercredi, 17 octobre 2007 12:31

Pour, résolument pour ...

Écrit par : urbain | 17/10/2007

Une photo de moi à celui qui fera taire Watson

Écrit par : Irene Adler | 17/10/2007

Pour, résolument pour ...

Ecrit par : urbain | mercredi, 17 octobre 2007 13:56

et moi donc! (tout en maintenant la revendication du Syndicat pour la réouverture des commentaires).
(NB/ Urbain, tu as droit à un clin d'oeil dans mon dernier post chez moi).

Écrit par : valdo lydeker | 17/10/2007

Urbain

Pour le débat ? où l'auteur ?....

Écrit par : agatheenschewppes | 17/10/2007

Avis d'expulsion concernant James Watson

Écrit par : Propriétaire du 221b Baker St. | 17/10/2007

Un juif d'extrême droite (qu'on suppose non-askhénaze) appelle sur Youtube à l'extermination des Askhénazes, qui forment selon lui le gros des Israéliens de gauche et la totalité des Israéliens d'extrême gauche :

http://www.haaretz.com/hasen/spages/913888.html

Écrit par : Armand | 17/10/2007

Puisque c'est comme ça, je me retire dans une ferme du Sussex pour m'occuper d'apiculture, avant que les abeilles ne disparaissent totalement

Écrit par : Sherlock Holmes | 17/10/2007

... peut-être valdo me rendra-t-elle visite à son prochain voyage dans nos contrées

Écrit par : Sherlock Holmes | 17/10/2007

With pleasure, my dear Sherlock!
Mais je préfère Dartmoor au Sussex ;-)

Écrit par : valdo lydeker | 17/10/2007

Nouveau débat lancé sur le DEL à 12H31 : Pour ou contre Sébastien Fontenelle... Ahaahahahahahaaaah.

Ecrit par : Laflote | mercredi, 17 octobre 2007 12:31

Pour, résolument pour ...

Ecrit par : urbain | mercredi, 17 octobre 2007 13:56

et moi donc! (tout en maintenant la revendication du Syndicat pour la réouverture des commentaires).
(NB/ Urbain, tu as droit à un clin d'oeil dans mon dernier post chez moi).

Ecrit par : valdo lydeker | mercredi, 17 octobre 2007 13:59

+1

Écrit par : nef | 17/10/2007

bien ce sondage sur ce mec dont une des attachées de presse s'appelle xxxschewepps .. il permet d'identifier facilement et rapidement les psychorigides intolérants de gauche ...

Écrit par : remarque | 17/10/2007

Ecrit par : remarque | mercredi, 17 octobre 2007 14:30

Bienvenu au Club !

Écrit par : agatheenschewppes | 17/10/2007

c'est un bon blog pour moi en politique pour arriver à ce debarrasser de sarko,je suis pour une alliance PS:rénové-modem-cap21-vert-prg-mrc et avec sa 2012 sera à notre porté de tir,je vous invite à passer voir mon blog http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/
et plus si affinité,vous abonnez à la Newsletter.merci encore et bravo aux créateurs de ce blog.......

Écrit par : arno | 17/10/2007

Ecrit par : remarque | mercredi, 17 octobre 2007 14:30

Si je lis Le Figaro, Le Monde, et Sébastien Fontenelle, suis-je selon vos critères un "psychorigide intolérant de gauche" ? N'est-il pas bon d'avoir plusieurs sons de cloche (non non, ce n'est pas vous que j'appelle cloche) avant de se faire sa propre idée ?
De plus, il faut le reconnaitre, Fontenelle a une sacrée plume.

Écrit par : adrien (de rien ?) | 17/10/2007

Ecrit par : arno | mercredi, 17 octobre 2007 14:35

arno, s'il te plait, retourne faire le tour du XIIe arrondissement en rollers au lieu de faire ta pub !

Écrit par : adrien (de rien ?) | 17/10/2007

les psychorigides intolérants de gauche ...

Ecrit par : remarque | mercredi, 17 octobre 2007 14:30

C'est souvent ce que disent les psychorigides intolérants de droite :-}

Écrit par : Laflote | 17/10/2007

Ecrit par : adrien (de rien ?) | mercredi, 17 octobre 2007 14:36

Ce n'est pas grave d'être nommé "psycho-rigide", pas d'inquiètude d'ailleurs je me demande si j'envie la psycho-souplesse de remarque telle qu'il l'explique.

Écrit par : agatheenschewppes | 17/10/2007

@ Valdo : on dit "rouverture" et non "réouverture". :-)

Écrit par : Laflote | 17/10/2007

De plus, il faut le reconnaitre, Fontenelle a une sacrée plume.

Ecrit par : adrien (de rien ?) | mercredi, 17 octobre 2007 14:36

ça, c'est vrai; il a une plume
entre lire et plébisciter, comme le font certains, il y a une marge énorme

mais le contenu .. ça fait peur ! c'est le genre de mec qui, sous couvert d'idées soit disant généreuses mettrait en tôle quiconque ne pense pas comme lui si il en avait le pouvoir; ça transpire la haine et l'intolérance ... moi aussi je lis parfois ce qu'il écrit ...

Écrit par : remarque | 17/10/2007

Ecrit par : remarque | mercredi, 17 octobre 2007 14:42

S'il y a une différence entre lire et plébisciter, il y en a également une entre écrire et agir... :-}

Écrit par : Laflote | 17/10/2007

"Une pensée pour l'homme"... et pour la femme et pour l'enfant et pour ma grand-mère

VENEZ MANIFESTER CONTRE LA LOI Hortefeux
SAMEDI PROCHAIN
à 14h30 Départ à BELLEVILLE (c'est pas loin du tout vous savez...)

Pour une autre politique de l'immigration

Pour le respect du Droit d'Asile qui n'existe plus en France aujourd'hui

Pour le respect des conventions internationales que la France a signé, en particulier celle concernant les droits de l'enfant.

Parce qu'aujourd'hui des mineurs isolés sont renvoyés vers des pays dangereux.

Parce qu'aujourd'hui on enferme des enfants

Parce qu'on ose séparer des enfants et leurs parents

Parce que cette politique très coûteuse, en euros, en vies humaines, en respect de nous-même, ne rapportera rien aux nationaux les plus démunis.

C'est uniquement une politique populiste du bouc émissaire.

Appel à manifester par le MRAP, (RESF) Réseau Education Sans Frontières, UCIJ, et Collectif de Sans Papiers

Écrit par : française petite fille de sans papiers | 17/10/2007

Ecrit par : remarque | mercredi, 17 octobre 2007 14:42


Les psycho-rigides accordent le droit à toutes personnes d'avoir un ressenti personnel par rapport à leur propre ressenti. Pourquoi s'opposer, tiens on revient sur le thème du billet..;-))

Écrit par : agatheenschewppes | 17/10/2007

Ecrit par : française petite fille de sans papiers | mercredi, 17 octobre 2007 14:44

Sera t il intolérant et haineux de vous rejoindre ? J'en prends le risque...La vie n'est pas un long fleuve tranquille !

Écrit par : agatheenschewppes | 17/10/2007

Ecrit par : agatheenschewppes | mercredi, 17 octobre 2007 14:47

On se retrouve là-bas ? j'ai toujours ma pancarte Laflote est avec moi, tu peux pas me manquer;-))))

Écrit par : nef | 17/10/2007

Ok ma néneffe ;-))

Écrit par : agatheenschewppes | 17/10/2007

On dit les deux "réouverture" et "rouverture". :-)

http://www.reouverture-nantes-chateaubriant.fr/
http://www.culture.gouv.fr/culture/actualites/conferen/donnedieu/dossiergdpalais.html

Écrit par : Précision pour laflote | 17/10/2007

Ecrit par : Précision pour laflote | mercredi, 17 octobre 2007 15:05

Comme autant pour moi et au temps pour moi, rien n'est tranché ou exclu...Tiens on revient sur le thème du billet...(Cette fois j'arrête, promis).

Écrit par : agatheenschewppes | 17/10/2007

l'un et lautre se dit/ l'un et l'autre se disent

Écrit par : maîtresse capella | 17/10/2007

Ecrit par : nef | mercredi, 17 octobre 2007 15:02

Dis, tu me la montreras un jour la pancarte. D'ailleurs, si tu pouvais prendre une photo de vous trois (la gathe, toi et la pancarte) et me l'envoyer par mail, cela me revierait l'âme au dernier degré :-))))

Ecrit par : Précision pour laflote | mercredi, 17 octobre 2007 15:05

OK, je m'incline :-)

Écrit par : Laflote | 17/10/2007

Si Laporte avait lu le dernier poème de Guy Môquet (retrouvé sur lui après son exécution) dans les vestiaires, ça aurait sans doute été un tantinet plus opérant, je vous laisse juge:
"Parmi ceux qui sont en prison
Se trouvent nos 3 camarades
Berselli, Planquette et Simon
Qui vont passer des jours maussades
Vous êtes tous trois enfermés
Mais Patience prenez courage
Vous serez bientôt libérés
Par tous vos frères d'esclavage
Les Traîtres de notre pays
Ces agents du capitalisme
Nous les chasserons hors d'ici
Pour instaurer le socialisme
Main dans la main Révolution
Pour que vainque le communisme
Pour vous sortir de prison
Pour tuer le capitalisme
Ils se sont sacrifiés pour nous
Par leur action libératrice"

Écrit par : sébastienne chabal | 17/10/2007

Watson, prix nobel de la paix 1961 a déclaré dans la presse US que les moirs avaient une intelligence inférieure aux blancs. Et il sait de quoi il parle ayant été nobélisé pour ses recherches justement sur l'ADN. Début de sénilité?? mais cela montre bien que lorsque l'on met le doigt dans un engrenage.....

(source 20')

Écrit par : folledechaillot | 17/10/2007

Ecrit par : maîtresse capella | mercredi, 17 octobre 2007 15:12

Je préfère quand même :

L'un ou l'autre se dit
et
L'un et l'autre se disent

Ben oui... Un ou un font un mais un et un font deux.

Mais bon, c'est juste une question de logique. Je ne suis pas académicien. ;)

Écrit par : José | 17/10/2007

faudrait veiller à pas trop me contredire!

Écrit par : maîtresse capella | 17/10/2007

Ecrit par : sébastienne chabal | mercredi, 17 octobre 2007 15:31

Quand je pense que certaines nous promettaient un entraineur du XV " Beau" et qu'on risque d'avoir le ' Goret'..

Écrit par : RitchiemaCow | 17/10/2007

faudra me passer sur le corps!

Écrit par : Roselyne Bachelot | 17/10/2007

Ecrit par : Roselyne Bachelot | mercredi, 17 octobre 2007 15:46

Je déclare forfait....

Écrit par : Bernard Madrange | 17/10/2007

Quand je pense que certaines nous promettaient un entraineur du XV " Beau" et qu'on risque d'avoir le ' Goret'..

Ecrit par : RitchiemaCow | mercredi, 17 octobre 2007 15:42

Ce ne sera pas le Goret... Et il sera BEAU... Foi (e de porc).... :-D

Écrit par : Monica Bellucci | 17/10/2007

Ecrit par : Roselyne Bachelot | mercredi, 17 octobre 2007 15:46

Celle qui rit quand...

Écrit par : Laflote | 17/10/2007

Ecrit par : Monica Bellucci | mercredi, 17 octobre 2007 16:16

La ressemblance serait liée à la taille des bonnets (du tricot de porc) ;-)))

Écrit par : vincent cassel | 17/10/2007

Ecrit par : vincent cassel | mercredi, 17 octobre 2007 16:19

Si vous croyez que je ne nous ai pas reconnue... :-)
Ahem, merci Monica de me faire de tels compliments sur ma plastique, mais cela n'engage que vous...

Écrit par : Le futur entraineur - beau - du XV de France | 17/10/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 17 octobre 2007 16:17

Avec toutes ses pseudos tu frises l'incident diploborDELique;-))))

Écrit par : nef -16h13 | 17/10/2007

[HS]


Le site www.laviedesidees.fr est sur le web depuis hier. Vous trouverez
ci-dessous une courte note précisant son objet et ses ambitions, ainsi que
la liste des premiers participants à l'entreprise. La rédaction peut être
jointe à idees@repid.com.

Bien cordialement,

Pierre Rosanvallon

****
laviedesidees.fr est un magazine d?analyse et d?information sur le débat
d?idées. Sa vocation est de proposer une information de qualité sur la vie
intellectuelle et l?actualité éditoriale, tant française
qu?internationale, ainsi que des contributions sur les grands enjeux de
notre temps, aussi bien sous la forme d?essais approfondis que d?analyses
plus courtes et de discussions publiques. A l?âge de l?Internet,
laviedesidees.fr veut être à la fois un lieu de circulation entièrement
ouvert et un lieu de production collective et rigoureuse.

laviedesidees.fr comporte quatre grandes rubriques :

IDEES DU MONDE : Une chronique régulière de la vie intellectuelle au-delà
des frontières hexagonales (laviedesidees.fr poursuivra ici le travail de
journalisme intellectuel engagé dans la revue papier du même nom depuis
plusieurs années) ;

ESSAIS & TRAVAUX : Des essais développés et inédits par des spécialistes
de chaque discipline, ainsi que les premières conclusions d?ouvrages à
venir ;

INTERVENTIONS & DEBATS : Des analyses plus resserrées et des débats à
plusieurs voix sur les enjeux contemporains.

LIVRES & ETUDES : De nombreuses chroniques de livres et d?études dans tous
les domaines qui composent la vie scientifique (économie, sociologie,
sciences politiques, histoire, philosophie?, sans exclure ni les sciences
fondamentales ni les technosciences) ;

Pour s?inscrire véritablement dans un mouvement de circulation
internationale des idées, ces diverses publications sont en partie
bilingue français/anglais. Une version entièrement anglophone verra le
jour début 2008 (booksandideas.net).

[HS]

Écrit par : info | 17/10/2007

Ecrit par : nef -16h13 | mercredi, 17 octobre 2007 16:43

OUPS

Écrit par : nef | 17/10/2007

Ecrit par : nef -16h13 | mercredi, 17 octobre 2007 16:43

Je rêve ou tu essaies de me prévenir de quelque chose... Fais gaffe, tu vas bientôt verser dans le sentimentalisme :-D

Écrit par : Le futur entraineur - beau - du XV de France | 17/10/2007

Ecrit par : nef -16h13 | mercredi, 17 octobre 2007 16:43

Je rêve ou tu essaies de me prévenir de quelque chose... Fais gaffe, tu vas bientôt verser dans le sentimentalisme :-D

Écrit par : Laflote | 17/10/2007

Ce ne sera pas le Goret... Et il sera BEAU... Foi (e de porc).... :-D

Oui ce sera moi....la mafia du sud-ouest

Écrit par : Guitou | 17/10/2007

Ecrit par : folledechaillot | mercredi, 17 octobre 2007 15:31

Ah, si ceux qui commentent lisaient ceux qui ont commenté avant eux, que de redites éviterions-nous...

Écrit par : Jacques le fataliste | 17/10/2007

faudrait veiller à pas trop me contredire!

Ecrit par : maîtresse capella | mercredi, 17 octobre 2007 15:34

C'est plus maîtresse Capella, c'est Michel Audiard !

Écrit par : Jacques le Fataliste | 17/10/2007

http://podcast.blog.lemonde.fr/

La lettre de Guy Môquet chantée par Chris Isaak, Madonna, Björk, Freddie mercury, Elvis Presley, Kurt Cobain et bien d'autres

Écrit par : Le choix de Bernard Madrange | 17/10/2007

Salut,

Bon billet qui fait réfléchir... C'est bien un Collectif qui marche, non ?

@ laflote

Merci hier pour l'illustration avec Martin du texte de Grand Corps malade : on ne pouvait pas mieux illustrer, ma contribution !

@skalpa

Quelque soit les différences idéologiques qui nous séparent, j'aime bien ton humour, il est tellement rare chez les militant politiques, en général... Et comme pour moi, l'idéologique est du pipi de chat vis à vis de l'humain ?

Par contre, mettre dans un même sac, l'affreux "capitaliste libéral" ( qui gagne 3€ et 6 sous) que je suis parce que je suis un travailleur indépendant et un type ultra libéral comme Lagardère par exemple, c'est à mes yeux, la plus grosse faille de l'idéologie des gens de gauche et d'extrême gauche. Faudra évoluer, les amis, là dessus !

Désolé mais hier, j'ai pas eu le temps de défendre mon billet qui n'a d'ailleurs pas été très attaqué et je trouve ceci, plutôt réjouissant pour le futur...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 17/10/2007

Bon signe ! les trolls humoristiques sont revenus...

Trolls du soir : espoir

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 17/10/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 17 octobre 2007 17:44

J'attends toujours tes idées pour le billet de commande... :-)

Écrit par : Laflote | 17/10/2007

bonjour tous,

je passe comme ça, mine de.

je souhaite intervenir pour célébrer le billet d'hier qui m'a réchauffé le coeur, promesse - qui sait - d'un prochain été pour cette France que j'aimais. En 2040 ou avant, j'aimerais tant la revoir... Merci.

Écrit par : phets | 17/10/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 17 octobre 2007 17:50

Pourquoi Moi Laflote, F, 18 ans, j'aime le Rugby ?

Allez travaille-moi ta contribution Poulette....

Écrit par : vincent cassel | 17/10/2007

Ecrit par : phets | mercredi, 17 octobre 2007 17:54

Bonjour et quel plaisir de te revoir parmi nous !

Écrit par : agathe | 17/10/2007

@ agathe

le plaisir est pour moi! je n'ai pas le temps d'être parmi vous en ce moment, plusieurs projets me tiennent en éveil jour et nuit, mais le coeur est là.

je suis heureux que le del soit toujours en place et je souris au souvenir de tant de posts qui prédisaient le pire. José à vraiment assuré et les autres aussi, contributeurs, commentateurs, lecteurs, trolls... Aprés le départ de la "figure" tutélaire et médiatique, il fallait un talent: il y en a eu une somme.

voilà où j'en suis resté. comment ressens-tu l'évolution récente du del, s'il y a du nouveau à en dire?

Écrit par : phets | 17/10/2007

Phets

Contre vents et marées, un compromis initié par l'intelligence et la bonne volonté permet de laisser une ouverture pour favoriser la liberté d'expression. Ce changement avec la création du collectif permet de "profiter" dans le sens noble du terme des différentes interprétations politiques ou d'élargir à des considérations plus diverses et néanmoins intéressantes ou dramatiques (billets Birmanie, Inondations en Häiti.ou faits de société..etc).

Les contributions à plusieurs mains sont extrêmement positives pour le devenir d'un espace qui appartient à tout le monde.

Écrit par : agathe | 17/10/2007

Ecrit par : phets | mercredi, 17 octobre 2007 18:08

Super content de te revoir, phets. Comme quoi, une hirondelle fait le printemps.

PS : Bizarre, je viens d'avoir une grosse panne de courant : ce qui n'arrive jamais ici... Déjà la grève ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 17/10/2007

merci

le concept évolue et s'affine doucement, comme un bon vin. je repasse trinquer dès que j'ai temps, à bientôt agathe

bonne soirée tout le monde

Écrit par : phets | 17/10/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 17 octobre 2007 17:50

lis tu tes mails. À mon avis, non !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 17/10/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 17 octobre 2007 18:20

Oups le billet Birmanie était signé Serval mais dans l'ensemble les apports collectifs et individuels ouvrent davantage les sujets à débats.

Cui cui

Pas de coupure chez moi !

Écrit par : agathe | 17/10/2007

cui cui, j'aime beaucoup ce pseudo.. je l'ai déjà dit? ;)))

a+

Écrit par : phets | 17/10/2007

oh oh oh
what's new there?

Écrit par : skalpa | 17/10/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 17 octobre 2007 18:30

C'est vrai mais parfois on a envie de mettre des choses perso. Tu vois mon billet d' hier, il était impossible de signer Collectif : c'était un témoignage personnel qui n'engageait que moi...

Je trouve que c'est pas mal d'alterner jeu collectif et individuel.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 17/10/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 17 octobre 2007 18:46

C'est ce que je dis :

Les apports collectifs ET individuels...Je suis d'accord.

Écrit par : agathe | 17/10/2007

Sauf pour moi cui cui lol

Écrit par : agathe | 17/10/2007

lis tu tes mails. À mon avis, non !

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 17 octobre 2007 18:29

It's done... :-)

Écrit par : Laflote | 17/10/2007

le collectif sert-il l'individuel...
l'individuel sert-il le collectif....
le collectif se sert-il de l'individuel?
l'individuel se sert-il du collectif?

Écrit par : skalpa | 17/10/2007

Ecrit par : skalpa | mercredi, 17 octobre 2007 19:00

J'avais un message pour toi, skalpa ici : Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 17 octobre 2007 17:44

Autre chose, en sport d'équipe, le collectif et l'individuel sont étroitement liés. Et si il y a respect de chacun, le jeu est somptueux...

Dans notre Collectif initié par Serval et dont je fais partie, entre autre, tout le monde peut rentrer. TOUT LE MONDE. Et chacun peut y trouver sa place... Vive la démocratie.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 17/10/2007

Ecrit par : skalpa | mercredi, 17 octobre 2007 19:00

Selon moi, l'individuel se nourrit du collectif et vice versa...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 17/10/2007

Autre chose, en sport d'équipe, le collectif et l'individuel sont étroitement liés. Et si il y a respect de chacun, le jeu est somptueux...
Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 17 octobre 2007 19:06

Somptueux? Tu veux rire. Le billet est nul.

Cul-cul la praline.

Écrit par : cul-cul la praline. | 17/10/2007

Ecrit par : skalpa | mercredi, 17 octobre 2007 19:00

J'avais un message pour toi, skalpa ici : Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 17 octobre 2007 17:44

Ouep...
On en rediscute une autre fois, car ma connexion a planté...
Et donc je suis juste de passage depuis mon taf...
Et puis je ne te confonds pas avec Lagardère t'inquiètes...
Et je le répète tu as le droit d'être libéral, c'est pas forcément une tare!
Bien à toi et à bientôt , si ma connexion revient....
Ah le capitalisme lol

Écrit par : skalpa | 17/10/2007

Ecrit par : cul-cul la praline. | mercredi, 17 octobre 2007 19:19

Tu portes bien ton nom, toi !

On attends un billet de "cul-cul la praline" pour voir.

Dire c'est bien, faire c'est mieux... Je suis impatient !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 17/10/2007

D'accord avec cul-cul (pas cui-cui) > le billet est nul.

Écrit par : bof | 17/10/2007

cui-cui, cul-cul, off off, vous avez des ratés à l'allumage ?

Écrit par : chat loupé | 17/10/2007

Pourquoi une majuscule à Manichéenne? C'est un simple adjectif, non? J'ai pas bon?

Écrit par : ? | 17/10/2007

Ecrit par : ? | mercredi, 17 octobre 2007 19:38

et pourquoi un seul "c"?

Écrit par : Secrets de fâme | 17/10/2007

merdouille j'avais oublié d'adapter mon pseudo à la précédente

Écrit par : Maîtresse Capella (se sent mieux en majuscules) | 17/10/2007

Un seul c à quoi ?

Écrit par : chat-chat | 17/10/2007

parce que ça n'en prend qu'un patate!

Écrit par : maîtresse capella (se sent minuscule et s'autoflagelle) | 17/10/2007

Je dirai tout!

Écrit par : le repenti | 17/10/2007

"Le XXIe siècle est un siècle de pénurie alimentaire"

Bruno Parmentier.
Le Monde.fr

http://tinyurl.com/2qnrhz

Écrit par : patrice | 17/10/2007

Selon moi, l'individuel se nourrit du collectif et vice versa...

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 17 octobre 2007 19:14

On dirait du Laporte.
L'occasion d'ailleurs de souligner que Laporte , pour autant que j'ai bien compris ses concepts, est assez éloigné des vues d'Aristote, qui aurait sans doute dit quelque chose comme "Il n'est de science que du général mais de connaissance que du particulier".

Écrit par : urbain | 17/10/2007

Ecrit par : urbain | mercredi, 17 octobre 2007 20:48

Cela revient au même en plus joliment dit par Aristote, qu'importe le flacon....

Écrit par : agathe | 17/10/2007

Oups ps tout à fait la même chose, mais l'idée générale était là ! ;-)

Écrit par : agathe | 17/10/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 17 octobre 2007 20:53

sauf la réciprocité ( et votre respect naturellement) .

Écrit par : urbain | 17/10/2007

Oups Pas

Écrit par : agathe | 17/10/2007

Et puis chez Laporte il y a cette faconde, cette gouaille rugueuse qui emporte tout ( sauf le match).

Écrit par : urbain | 17/10/2007

Ecrit par : urbain | mercredi, 17 octobre 2007 20:57

;-)))

Écrit par : agathe | 17/10/2007

Bref nous conviendrons que Laporte et Aristote ça n'est pas tout à fait la même chose ( du point de vue du discours conceptuel , s'entend, pour le reste on friserait l'anachronisme).

Écrit par : urbain | 17/10/2007

alors que Raymond Goethals, lui, pouvait parfaitement être reconnu comme fondateur d' un courant post-moderne aritotélicien

Écrit par : maîtresse capella | 17/10/2007

"Selon moi, l'individuel se nourrit du collectif et vice versa..."

@ Urbain
Pas mécontent de ma sortie ! En plus si Urbain trouve que c'est un lieu commun ! C'est un signe extrêment positif !

Je inscrire cette maxime au dessus de mon lit en majuscules ! Et j'incrirai en dessous, en petit, raillé et ridiculisé par Urbain. C'est un label de qualité.

Succès assuré !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 17/10/2007

Je réecrire car avant être gribouillis. avoir honte.

"Selon moi, l'individuel se nourrit du collectif et vice versa..."

@ Urbain
Pas mécontent de ma sortie ! En plus si Urbain trouve que c'est un lieu commun ! C'est un signe extrêmement positif !

Je vais inscrire cette maxime au dessus de mon lit en majuscules ! Et j'incrirai en dessous, en petit, raillé et ridiculisé par Urbain. C'est un label de qualité.

Succès assuré !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 17/10/2007

Ce soir concurrence très déloyale : France-Lituanie de football.

Rencontre déterminante pour la qualif de la prochaine coupe d'Europe.

Reprise du Del à 22h 35 !!!

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 17/10/2007

Mussolini sur arte

Écrit par : agathe | 17/10/2007

@Framboise : Nicolas Goooooob sur M6 ;-)))



@Tête-de-Piaf
Psssst : J ' inssssscrirai ;-) Tain toi y'en a avoir mega teuh hon now

Écrit par : AgatheChouchoute-Loulou-pas-couché | 17/10/2007

Alexou

Nicolas Gob ?

Ah, j'ai vu, sans moi..

Écrit par : agathe | 17/10/2007

et après toujours sur Arte un film indien très fort, que j'aime beaucoup: Bombay de Mani Ratmam (excellent réalisateur)

ce n'est pas un bolly flamboyant paillettes.

il s'agit d'une histoire d'amour entre un jeune hindou et une musulmane.
en rupture familiale ils partent vivre à Bombay; nous sommes au début des années 90;
Les intégristes Hindous du Siv Sena attaquent les communautés musulmanes.

c'est très beau.
Mani Ratman traite souvent des problèmes sociaux ou politiques.

mon conseil, si vous ne pouvez pas le voir ce soir (c'est un film long, plus de 2 heures comme tous les films indiens), enregistrez-le.

si nous n'avez pas l'habitude du cinéma indien vous pouvez être un peu dérouté, mais si vous rentrez dans l'histoire, c'est superbe

Écrit par : céleste | 17/10/2007

Mussolini sur arte

Ecrit par : agathe | mercredi, 17 octobre 2007 21:15

ouais t as oublié hitler... t es limitée en facisme

--------------------------------------------------------------

pour urbain
Sa librairie La librairie Tropiques, juste à côté de chez moi. J’aime y passer du temps. De nombreux auteurs y sont reçus. J’y ai rencontré Miss Tic, dont j’ai chez moi une grande toile, « Paris, la femme capitale »http://www.lepoint.fr/content/villes/article?id=205030

Écrit par : johnny | 17/10/2007

Ecrit par : johnny | mercredi, 17 octobre 2007 22:00

Désolée, le sujet c'est Mussolini, les fascistes sont nombreux !

Ensuite, Miss Tick j'ai eu le plaisir de dîner à sa table d'un excellent couscous d'une adresse célèbre du 13ème.

Écrit par : agathe | 17/10/2007

crit par : agathe | mercredi, 17 octobre 2007 22:18

Le sujet était les relations Mussolini/Hitler....j'ai été très surprise et chaoquée d'apprendre que Mussolini était enterré dans le caveau de sa famille et que sa tombe était un lieu de pelerinage...

Écrit par : Pamela de Barres | 17/10/2007

Ecrit par : Pamela de Barres | mercredi, 17 octobre 2007 22:22

Remember Gainsbourg :

Il s'en passe des choses sous ton crâne
Rasé c'est plein de tristesse et de kif
Tu te vois encore en tenue léopard bourrée d'explosifs
Sauter de ton aéroplane

La nostalgie camarade, la nostalgie camarade

Écrit par : Serval | 17/10/2007

Ecrit par : Pamela de Barres | mercredi, 17 octobre 2007 22:22

Avec une mise en exergue sur Mussolini, son enfance etc...à vrai dire, je savais que les nostalgiques faisaient des pélerinages, paraît-il aussi en Allemagne.

Écrit par : agathe | 17/10/2007

Ecrit par : Serval | mercredi, 17 octobre 2007 22:27

Apprendre toujours et encore scruter pour essayer de comprendre...(j'ai pas dit réussir) :-))

Écrit par : agathe | 17/10/2007

Ecrit par : Serval | mercredi, 17 octobre 2007 22:27

Bonsoir Serval...merci pour Gainsbourg....
Le collectif regroupe qui?

Écrit par : Pamela de Barres | 17/10/2007

Ecrit par : Pamela de Barres | mercredi, 17 octobre 2007 22:30

Tous ceux qui le souhaitent.

Ceux qui ont une idée, une billet inachevé (voire achevé mais qu'il souhaitent proposer). Je me charge de retransmettre à tous, répond qui peut en fonction de sa disponibilité et propose ses amendements

Passé 23h (ben oui faut que je dorme aussi) je retransmet les texte finalisé à José et la il est signé Collectif DEL

Simple No ?

Écrit par : Serval | 17/10/2007

Ecrit par : Serval | mercredi, 17 octobre 2007 22:27

Pas de langue de bois avec moi....je comprend le fonctionnement mais tu ne réponds pas...pourquoi à ma question de qui...si on est passé d'un seul gestionnaire à un petit groupe de happy-few..je ne vois pas où c'est plus démocrate et transparent pour les simples lecteurs-commentateurs..

Écrit par : Pamela de Barres | 17/10/2007

Bonsoir à tous;


A peine Strauss-Kahn arrivé au FMI, voila cette institution qui revoit à la baisse toutes ses estimations de croissance ( 2,1% de moyenne européenne en 2008 ), la crise des subprimes pénalisant l'économie mondiale

La crise des subprimes....en voila une excuse que Sarkozy pourra utiliser pour justifier un éventuel échec

Franchement, tel le gardien de la Lituanie en première mi-temps, notre président a vraiment le c.. bordé de nouilles

Écrit par : anthony | 17/10/2007

Pam

il n'y a pas de Happy few.

Au début j'ai mailé a 5 personnes. 2 m'ont répondu favorablement. ensuite 3 autres on proposé des textes et je l'ai ait donc integrées dans la liste.

comme je l'ai dit, on ne peut pas passer 24/24 devant son écran. On a tous des idées, mais pas forcement la disponibilité.

Je joue juste le role de la courroie de transmission entre tous ceux qui veulent faire avancer le DEL. Au vu desbillets, je trouve le résultat plutôt sympa. Mais il ne fait pas crier victoire et rester pragmatiques.

juste deux choses. 1 c'est bénévole, 2 je ne recherches rien sauf a faire vivre ce putain d'espace auquel nous tenons tous finalement.

Écrit par : Serval | 17/10/2007

Ecrit par : Pamela de Barres | mercredi, 17 octobre 2007 22:49

Pam ' ;-) t' es barrée ou tu as le string qui gratte ce soir ?

Tu es laaa + que bienvenue ... if tu écris à Serval


Collectif - ves ?

Écrit par : Alexou | 17/10/2007

Serval : mail

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 17/10/2007

Ecrit par : anthony | mercredi, 17 octobre 2007 23:03

C'était pas un peu téléphoné ? DSK a la ligne fixe du Président, non ?

Écrit par : agathe | 17/10/2007

AArrrfff ! ... Griffé par Serval ;-)

Écrit par : Alexou | 17/10/2007

Merci cui cui.

;-))

Écrit par : Serval | 17/10/2007

Ecrit par : Alexou | mercredi, 17 octobre 2007 23:10

Va jeter un oeil, j'ai fait des modifs, merci.

Écrit par : agathe | 17/10/2007

Ecrit par : Pamela de Barres | mercredi, 17 octobre 2007 22:49

Pam, si vous voulez vérifier la transparence, venez à l'intérieur... Il n'a que du vitrage à l'intérieur. Pas d'égo. Pas de combine. Des gens désintéressés. Vous verrez !

La porte est ouverte à tout le monde...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 17/10/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 17 octobre 2007 23:12

Je la comprends un peu...Cela paraît tellement étonnant par ces temps-ci !

Écrit par : agathe | 17/10/2007

Quelqu'un pourrait-il avoir la gentillesse de fermer cette fichue porte qui ne fait que claquer ;-D

Écrit par : Laflote | 17/10/2007

C'était pas un peu téléphoné ? DSK a la ligne fixe du Président, non ?

Ecrit par : agathe | mercredi, 17 octobre 2007 23:09

Sans doute, Agathe.

Et meme si l'excuse de la crise des subprimes est valable ( et le sera encore plus dans quelques mois ), Sarkozy n'aura qu'un coup de fil à passer pour caler ses discours sur les "projections" du FMI

Au fait, comment on fait pour rembourser les 15 milliards offerts aux citoyens les plus aisés si la croissance est mauvaise???

Écrit par : anthony | 17/10/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 17 octobre 2007 23:14

Laporte ne va pas claquer...il va cloaquer... ;-))

Écrit par : Serval | 17/10/2007

Pam, si vous voulez vérifier la transparence, venez à l'intérieur... Il n'a que du vitrage à l'intérieur. Pas d'égo. Pas de combine. Des gens désintéressés. Vous verrez !

La porte est ouverte à tout le monde...

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 17 octobre 2007 23:12

Disait Jack l'Etrangleur avant de refermer la porte derrière son infortunée victime...

Écrit par : off-off | 17/10/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 17 octobre 2007 23:14

La réunion des boîtes crâniennes font appel d'air ;-)))

Écrit par : agathe | 17/10/2007

Ecrit par : off-off | mercredi, 17 octobre 2007 23:18

Trop drôle ;-))))

Écrit par : agathe | 17/10/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 17 octobre 2007 23:14

Ah ça oui !!! Les égos, les petits mecs et les meufs qui cherchent à tirer la couverture à eux, les, qui cherchent la notoriété bloguesque.

Mais c'est chouette de flotter dans de tels marigots et de survivre ! Au moins, on a des sensations !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 17/10/2007

@ Serval : Proufffft (je pouffe). ;-)

@ agathe : La réunion... FAIT... Mais où sont tes fichues lunettes ? ;-D

Écrit par : Laflote | 17/10/2007

Ecrit par : agathe | mercredi, 17 octobre 2007 23:14

Non çà ne m'étonne pas car ce collectif à l'air de regrouper des personnes qui critiquait l'autocratie de José..pourquoi pas un billet pour expliquer le fonctionnement et les membres; pourquoi avoir demander de la transparence à José et faire preuve d'opacité..je ne vois que mépris là dedans pour les commentateurs qui semblent indignes...

Écrit par : Pamela de Barres | 17/10/2007

Ecrit par : off-off | mercredi, 17 octobre 2007 23:18

Excellent, off.

Tous ces tueurs en séries devaient être de sacrés beaux parleurs.

Je suis même certain qu'ils inspiraient une confiance absolue !!!

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 17/10/2007

Ecrit par : Pamela de Barres | mercredi, 17 octobre 2007 23:22

Qu'y a t-il d'opaque Paméla, dites moi ? Je vous répondrai.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 17/10/2007

Pam

Stp Maile moi, ce sera plus simple

Serval01@gmail.com

D'avance merci.

Écrit par : Serval | 17/10/2007

@ agathe : La réunion... FAIT... Mais où sont tes fichues lunettes ? ;-D

Tu as raison l'étouderie porte aussi des lunettes ;-))))

Écrit par : agathe | 17/10/2007

Comment le Serval il se sert trop du collector, nan, du collectif pour racoler les ch'tites damoiselles... :-]

Écrit par : Laflote | 17/10/2007

Sébastien Fontenelle ?

Si je voulais absolument avoir une devise, comme les scouts, ce serait "ni dieu ni césar ni tribun".

Donc, pas de Fontenelle.

Pourquoi a-t-il fermé ses commentaires ? A mon avis, deux raisons, paradoxales entre elles :
- Il n'a qu'un goût très modéré pour les gens qui osent ne pas être d'accord avec lui.
- Il en a peut-être eu marre des clapclapeurs : ce qui le ferait remonter dans mon estime. Mai 68, à Nantes, a été très marqué par un leader anarcho-syndicaliste (pas de nom, c'est un copain - et un vrai, capable de parler de voitures de course et de musique d'orgue, bien que grand bouffeur de curés). Il avait une autre caractéristique : dès qu'un membre de son entourage "se mettait à genoux" devant lui, il rompait.

A part ça, je lis ses textes, prenant bien soin d'en prendre et d'en laisser.

(Accesoirement - très, il n'a jamais répondu aux deux ou trois mails que je lui ai envoyés. C'est plus difficile de répondre "d'homme à homme" que de rouler sa caisse en public. Je m'en suis très bien remis ;-)

Écrit par : DD | 17/10/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 17 octobre 2007 23:23

Tu peux faire peur cui cui le corbeau !

Écrit par : agathe | 17/10/2007

Pam' avec nous ! Pam avec nous ;-)

Écrit par : Collectifou | 17/10/2007

Mouarrrfff

L'Etourderie et la frappe ciblée sur les touches et chirurgicale ;-))))

Écrit par : agathe | 17/10/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 17 octobre 2007 23:26

Les vitres

Écrit par : agathe | 17/10/2007

Ecrit par : Laflote | mercredi, 17 octobre 2007 23:29

Bon alors t'attend quoi ?

un mail ?
(oups)

Écrit par : Serval | 17/10/2007

Ecrit par : Serval | mercredi, 17 octobre 2007 23:38

Chiche.

Écrit par : Laflote | 17/10/2007

Ecrit par : Serval | mercredi, 17 octobre 2007 23:38

Chiche.

Ecrit par : Laflote | mercredi, 17 octobre 2007 23:39 Cécé + et Dada

- Cécé


Lala with Ser-ser ? ,-)

Écrit par : Alexou | 17/10/2007

Ecrit par : Serval | mercredi, 17 octobre 2007 23:27

Envoyé Serval...

Bonne nuit à tous et bon courage demain aux parisiens qui sont non motorisés comme moi...

Écrit par : Pamela de Barres | 17/10/2007

Ecrit par : Alexou | mercredi, 17 octobre 2007 23:44

Tu peux répondre à ton tel plutôt que d'écrire tes âneries ;-))))

Écrit par : agathe | 17/10/2007

Ecrit par : johnny | mercredi, 17 octobre 2007 22:00

Justement je l'ai croisée ce matin ( en attachant mon vélo à la sortie du métro ), mais sans MissTic ...
Donc demain tous en velib pour louboutin !

Écrit par : urbain | 18/10/2007

le del est mort vive le del!

Pour ceux qui souhaitent poursuivre la lutte, c'est ici que ça se passe désormais:http://expression-libre.20minutes-blogs.fr

Écrit par : lectrice | 18/10/2007

demain je vole une rame de RER. (après tout le rail c'est le seul endroit ou il n'y aura pas d'embouteillages)

en attendant je vais me coucher

bonen nuit à tous.

Écrit par : Serval | 18/10/2007

Ecrit par : urbain | jeudi, 18 octobre 2007 00:08

Ouille, c'est le 19 non ?

Écrit par : agathe | 18/10/2007

Bonne nuit Serval

Écrit par : agathe | 18/10/2007

Ecrit par : lectrice | jeudi, 18 octobre 2007 00:10

nepas confondre la dure lutte dans le réel, et la turlutte entre vous 4 (et même pas fantastiques)

Écrit par : Serval | 18/10/2007

Ouille, c'est le 19 non ?

Ecrit par : agathe | jeudi, 18 octobre 2007 00:15

Très juste , le velib ne sera peut-être pas nécessaire finalement :;)

Écrit par : urbain | 18/10/2007

Bonne nuit.

Écrit par : agathe | 18/10/2007

Ecrit par : Serval | jeudi, 18 octobre 2007 00:17

vous êtes combien ici de partouzards? Plus nombreux tu crois? Allez tais toi du con, c'est la prose insipide des pleutres de ton genre qui a motivé mon renoncement à ma lecture quotidienne de ce blog, et je ne dois pas être la seule crois moi! Allez ravale tes aigreurs du con!

Écrit par : lectrice | 18/10/2007

Thread de petites tantes serviles.

Écrit par : Bedel | 18/10/2007

Debout là-dedans !

Écrit par : Sonnez les matines | 18/10/2007

Pardonnez-moi un petit HS (Comme république Hors Services)

Voici le texte envoyé par l'U.M.P. Le parti du président de la république.
Cela sent très mauvais. Pour l'instant effluves du régime des colonels en Grèce. Pour l'instant.
Après la chasse aux étrangers voici venu celui des Français.
Mais ça ne nous regarde pas.....


Signez la pétition de soutien

Vous avez besoin d'aller travailler ?
Vous devez aller étudier ?
Vous devez vous déplacer ?
Dites oui à la liberté de circuler
Dites oui à la réforme des régimes spéciaux
Parce que la réforme des régimes spéciaux
vise à mettre les Français sur un pied d'égalité
La réforme des régimes spéciaux est guidée par un impératif d'équité. Pour que la solidarité soit acceptée, les règles de la durée de cotisation doivent être les mêmes pour tous.

Parce que l'effort de chacun est nécessaire
pour contribuer à sauvegarder la retraite de tous
Parce que la diminution des pensions n'est pas envisageable, seul l'allongement de la durée de cotisation est la solution acceptable socialement.

Parce que le statu quo corporatiste n'est plus acceptable
Alors que la réforme ne vise en aucune façon à opposer certaines catégories professionnelles à d'autres, les grévistes ne vont que stigmatiser leur spécificité.


Si vous aussi, comme une majorité de Français,
vous êtes favorable à cette réforme,

signez la pétition de soutien.

Écrit par : martingrall | 18/10/2007

Pour confirmer le fait que tous les jours aux USA ils intègrent (Ce que sont) les immigrés. Et en font une richesse.

####L'évolution de l'influence politique de la communauté hispanique aux États-Unis

À mesure que les Latino-Américains atteignent l'âge de vote ou obtiennent la nationalité américaine, leur impact sur les élections augmente. ###

Écrit par : martingrall | 18/10/2007

De Cantat et Trintignant :Quelqu’un a dit qu’il étaient deux paumés défoncés, en prise a de vilains tourments passionnés et puériles. La défonce n’excusera jamais les coups. Pourquoi il a frappé, a telle frappé également, a telle eu des mots, une attitude humiliante et blessante à son égard, était-il violent d’ordinaire sous l’effet de stupéfiants. Qui le sait ici, personne ! il me semble. On s’en bat les couilles de Cantat. c’est pas notre douleur, c’est la sienne et celle de la famille. La justice on sait ce qu’elle vaut. les médias sont des chiens dégueulasses. les cyberobservateurs lettrés sont des guignols en manque de sexe et de passion, c’est bien connu.
Cette histoire est un drame.Qui ne concerne que deux parties. A chacun d’opter pour son ressenti. Le pardon c’est quelque chose de sacrément rare et de suffisamment intime et complexe pour en débattre comme des putes de juges de comptoir.
A lui de porter sa croix de la maniere la plus humaine possible, au trintignant de canaliser ou non leur haine. Une chose est sure, c’est que le rapport entre un homme et une femme, n’est jamais équitable, et je défi quiconque ici de me parler de vertu, de respect. Qui est le plus vertu chez DEL. De la merde !

Écrit par : Néodellandais | 18/10/2007

Ecrit par : Pamela de Barres | mercredi, 17 octobre 2007 23:22

ça ma poule certaines s'y sont déjà essayées et faut voir ce que ça a soulevé derrière! (pas de polémique...)

Écrit par : Mathilde P. | 18/10/2007

"Alors que la réforme ne vise en aucune façon à opposer certaines catégories professionnelles à d'autres, les grévistes ne vont que stigmatiser leur spécificité."

Ecrit par : martingrall | jeudi, 18 octobre 2007 08:33

Le texte de cette pétition en faveur de la réforme des régimes de retraite spéciaux - laquelle, rappelons-le, ne concerne pas celui très confortable des parlementaires -, se fonde sur l'évidence d'une situation prise telle quelle, dans les termes de bon gros sens commun sous lequel elle se présente.

En effet, qui peut défendre deux durées de cotisation différentes parmi les salariés ? Au nom de quoi ? Où placer le curseur de la pénibilité justifiant un départ à la retraite plus tôt que d'autres professions ?

Il se trouve que dans le monde bien fait qui est le nôte, la réponse à la première question est facile, elle a pour elle l'apparence de la nécessité, cependant que les négociations sur le second point piétinent depuis deux ans, alors que les écarts d'espérance de vie liés aux métiers exercés sont connus.

L'équité, dont se targue la pétition, connaît elle même des faiblesses. Elle n'a pas ce caractère d'absolu que les défenseurs de la réforme lui prêtent.

D'une manière générale, le Pouvoir, qu'il soit de droite ou de gauche, a cette capacité de présenter des questions controversées sous une forme bouclée qui lui donne ce caractère "naturel", qui démobilise la réflexion et a fortiori la critique.

Ce soir sur France 3, un téléfilm sur le travail des enfants au fond de la mine au début du XX° siècle est opportunément diffusé pour nous rappeler ce qu'est le capitalisme. Si sa forme actuelle nous paraît avoir perdu le côté épouvantable qu'il pouvait avoir à cette époque, c'est peut-être simplement que sa dureté a changé de forme. C'est tout.

Écrit par : off | 18/10/2007

Ecrit par : off | jeudi, 18 octobre 2007 08:51

Manipulation avec pour thème essentiel "l'injustice", les ouvriers des travaux publics connaissent la pénibilité et les risques mortels de ces activités payées avec un lance-pierre (pour citer un des métiers très difficile...).

Les uns contre les autres, le gouvernement continue. Les résultats sont bons.

Écrit par : agathe | 18/10/2007

la reponse est simple parce que la victimologie nous renvoi à notre animalité, et est ecoutable, elle est la negation de la raison et de l'humain, elle est aussi dangereuse que seduisante, elle est obscurantisme de la compassion .

enfin moi ce que j'en dis :)
T.D Conologue expert
http://www.travailleravecdescons.com

Écrit par : tonvoisin_debureau | 18/10/2007

Une réforme du système de retraite des parlementaires est actuellement à l'étude.


LES DÉPUTÉS veulent « tordre le cou » aux attaques qui fleurissent sur Internet concernant leurs « privilèges ». « Face aux contre-vérités qui circulent sur nos régimes spéciaux de retraite et de chômage, nous devons être exemplaires », explique, agacé, Bernard Deflesselles, vice-président du groupe UMP.


Le 31 octobre, le bureau de l'Assemblée se réunira, sous la présidence de Bernard Accoyer, pour modifier le régime de retraite des parlementaires. Le régime spécial des députés a déjà été réformé en 2003, leur imposant, comme à l'ensemble des fonctionnaires, quarante annuités de cotisations pour obtenir la retraite à taux plein. Dans les faits, les députés sont élus en moyenne sept ans. Ceux qui effectuent plusieurs mandats peuvent cotiser double pendant quinze ans, 1,5 fois pendant cinq ans, puis payer une cotisation simple pendant les 2,5 années suivantes, ce qui représente en réalité 22,5 annuités. « Ce n'est pas un privilège, car nous n'exerçons pas un métier mais une fonction, et nous touchons une indemnité imposable », insiste Marc Laffineur, vice-président de l'Assemblée.


Les députés ont toutefois la possibilité de prendre une retraite anticipée à 55 ans, moyennant une décote jusqu'à 60 ans. Le bureau de l'Assemblée devrait leur supprimer cette faculté pour aller vers un alignement sur le droit commun. Une autre mesure, mise à l'étude par Bernard Accoyer, est beaucoup plus controversée : celle qui interdirait aux députés de cotiser à deux régimes de retraite différents.


Sont principalement visés les députés issus de la fonction publique, qui continuent à progresser dans leur carrière, et qui peuvent retourner dans leur corps d'origine en cas de défaite aux législatives. Une délégation de députés fonctionnaires s'est rendue hier matin chez le questeur UMP Richard Mallié pour faire part de leurs inquiétudes, car si cette mesure (qui relève de la loi) était adoptée, ils n'auraient plus d'avancement, et l'administration n'aurait plus l'obligation de les réintégrer à l'issue de leur mandat. « Le tiroir est ouvert, mais l'affaire est compliquée », reconnaît Richard Mallié.


Cotiser aux Assedic ?


Autre question à l'étude : les députés devraient-ils cotiser aux Assedic ? Actuellement, un député en exercice verse 27 euros par mois pour financer l'allocation d'aide au retour à l'emploi, dont bénéficient les députés battus de moins de 60 ans non fonctionnaires. Laffineur « n'est pas favorable » à ce que les députés cotisent aux Assedic « car ils ne sont pas salariés ». Mallié, lui, souligne que leur régime actuel est « beaucoup plus juste ».

Écrit par : toto | 18/10/2007

Ecrit par : agathe | jeudi, 18 octobre 2007 09:07

Le pb est que les directions centrales (et ça n'est pas un vain adjectif) sont totalement déconnectées et sans aucune prise sur les myriades de subdivisions de branche (par secteur ou locales) , rameaux et radicelles.
La meilleure illustration, c'est la signature en 2003 par la CFE-CGC et surtout la CFDT d'un accord sans aucune consultation de leur "congrès respectifs" et le soulèvement ensuite des "bases" respectives desdits syndicats.

Par ailleurs, avec un syndicalisme à 7%, quasimment uniquement représenté dans les administrations et les très grosses boîtes, un gouvernement de droite a tôt fait de décrédibiliser la moindre revendication.

Écrit par : Mathilde P. | 18/10/2007

off | jeudi, 18 octobre 2007 08:51
c'est peut-être simplement que sa dureté a changé de forme. C'est tout.

Je ne pense pas, le capitalisme est de plus en mode no limite et impose dans certaine société dont la France, le recours à la précarité absolue. Pays, la France, où plus personne ne peut établir SA vie, ni commune, ni collective, ni sociale. Cette France qui est la plus grande consommatrice de stupéfiants, légaux et illégaux. Y compris chez les fonctionnaires d’état, qui eux n’ont pas de soucis du côté précarité de leur revenus, mais chaque famille compte, comptait un fonctionnaire assurant cette stabilité financière. La vie est plus dure pour tous. Elle n’ets plus limitée au travaux d’abattage. Bien sur utiliser des enfants, les seuls (Capucin) pouvant passer dans les failles du charbon pour y faire sauter le grisou, bien sur consommer les enfants pour les faire se glisser sous les châssis des métiers à tisser en fonctionnement pour enlever les fils amalgamés en boulettes, est à considérer aujourd’hui comme de l’esclavage. Il l’était également à l’époque. Que dire des mineurs du fond silicosés à 95% que médecins de la société des mines (entreprise d’état) ne reconnaissaient pas la maladie professionnelle et envoyaient mourir (crever) au fond. Et c’était en 54/68, 1900, bien évidemment. L’état Français fonctionne toujours de la même façon.
L’Etat n’est pas au service du peuple. Mais le peuple est au service de l’Etat

Écrit par : martingrall | 18/10/2007

Ecrit par : martingrall | jeudi, 18 octobre 2007 09:54

Oui, la face cachée du travailler plus, c'est aussi cela.

Écrit par : off | 18/10/2007

nouveau publi-reportage de Paris-Match

nouvelle photo de Cécilia Sarkozy à la une

Le divorce n'est pas mentionné en couverture

http://jeanmarcmorandini.tele7.fr/news.php?id=9049


Meme Morandini devient critique, c'est dire...

Écrit par : anthony | 18/10/2007

Ecrit par : Mathilde P. | jeudi, 18 octobre 2007 08:48

Hello ma belle, contente de te revoir!!!! je voulais juste savoir qui écrit et qui fait partie du collectif et Serval a répondu à mes questions par mail...je sais ce que çà a soulevé et certain (es) ont été blessés...

je suis arrivée à mon boulot avec seulement 45 mn de retard mon chausson aux pommes m' a couté 1,70 euros

Écrit par : Pamela de Barres | 18/10/2007

tu te l'es fait livré en taxi?

Écrit par : Mathilde P. | 18/10/2007

Ecrit par : Mathilde P. | jeudi, 18 octobre 2007 10:17

Bonjour et heureuse de te lire.

Écrit par : agathe | 18/10/2007

Pareil :)

Je voulais pas te contredire ni faire de l'antisyndicalisme primaire (ce qui serait franchement malvenu de ma part), simplement, je crois que les représentants du "mouvement social" n'ont pas su faire évoluer leurs structures ni leur "logicil idéoogique" en même temps que les évolution sociétales (sans parler de celles de l'opinion). Et que les ramifications totalement délirantes, sûrement une des sources de la désaffection militante, laissent des interstices, des "zones d'incertitude", des béances telles que n'importe quel gouvernement ne peut que les retourner.

Écrit par : Mathilde P. | 18/10/2007

Ecrit par : Mathilde P. | jeudi, 18 octobre 2007 10:24

Oh, je m'étais abstenue, j'étais un peu dans un constat général car je ne connais pas grand chose à leur fonctionnement si ce n'est des expériences professionnelles dont les actions syndicalistes se sont soldées par les échecs des négociations.
J'ai une trop courte vue sur le sujet. Je suis juste informée "en gros"....

Écrit par : agathe | 18/10/2007

Ecrit par : Mathilde P. | jeudi, 18 octobre 2007 10:17

Acheté chez Maiffret..je suis sur que c'esr du congelé


Ecrit par : Mathilde P. | jeudi, 18 octobre 2007 10:24

Com très juste......

Écrit par : Pamela de Barres | 18/10/2007

La greve fait un flop monumental!

Écrit par : Pat Joy | 18/10/2007

Ecrit par : Pat Joy | jeudi, 18 octobre 2007 11:03

Vous appliquez la méthode Coué ?

Écrit par : adrien (de rien ?) | 18/10/2007

Pour info :


Grève largement suivie à la SNCF et à la RATP
[2007-10-18 10:46]

PARIS (Reuters) - Première épreuve sociale pour le couple exécutif Sarkozy-Fillon, la grève contre la réforme des régimes spéciaux de retraite est largement suivie dans les transports, en particulier à la SNCF et à la RATP.

Les transports urbains d'une trentaine de villes de province, où des salariés sont mobilisés sur d'autres revendications, ont été plus légèrement perturbés qu'à Paris.

Écrit par : off-off | 18/10/2007

Vous appliquez la méthode Coué ?

Ecrit par : adrien (de rien ?) | jeudi, 18 octobre 2007 11:14

Aaahahahahahahahahahahahaha. Ah oui, Clap clap clap aussi :-)

Écrit par : Laflote | 18/10/2007

"Sophie Daumier, une dalle de béton à même le sol, rien, triste.
Ecoeuré par les donneurs de leçon"

Ecrit par : M6Gareth | mercredi, 17 octobre 2007 09:20

M6Gareth : je ne vais jamais sur la tombe de mes parents (surtout que le colombarium de la commune où sont leurs urnes est moche). Mais leur souvenir m'accompagne, et il me suffit de regarder par la fenêtre les cyclamens que mon père y a plantés ou de lire des livres que ma mère a reliés.

Vous avez donné la leçon trop vite, là ;-)

Écrit par : DD | 18/10/2007

Sur l'affaire, j'ai trouvé ce texte :

"Comme La Fontaine, « je ne suis pas de ceux qui disent : ce n’est rien, c’est une femme qui se noie ». Cependant, je commence à être lassé des vociférations de Madame Trintignant. Jean-Marie Bigard, sur l’échelle des artistes hautement considérés, est plus bas que Nadine Trintignant. Et pourtant, quand il explique dans son livre qu’il s’est efforcé de pardonner le plus vite qu’il a pu à l’assassin de son père, il est plus haut sur l’échelle de la dignité. Et de l’intelligence : que Madame Trintignant continue comme ça et elle n’arrivera jamais à faire son deuil de sa fille aimée. J’espère qu’elle ne réussit pas à entraîner ses petits-enfants dans l’enfer de sa haine. Ces innocents n’ont pas besoin de ça.

J’ajoute que si Bertrand Cantat a tué Marie Trintignant, jamais il n’a été dit qu’il a voulu la tuer. Même si pour la pauvre morte ça ne change rien, pour la justice, qui nous doit d’être impartiale, ça change. Marie Trintignant est morte sous les coups d’un homme, ce fait est incontournable. Mais cet homme n’était pas, n’est pas un cogneur habituel comme le sont ceux qui forment le gros des troupes de lâches contre lesquels se battent avec raison et courage les associations de défense des femmes. Mais avoir utilisé cette affaire, au prétexte qu’elle n’était pas celle de Ginette Dupont et Fernand Dubois mais celle de Marie Trintignant et Bertrand Cantat, gens connus, est au mieux une erreur au pire une manipulation."

J'ajoute que j'ai lu aujourd'hui un texte terrible de Mme T, où ses phrases commencent par "que soit damné l'homme..."
Mme T est une artiste, elle connait le sens exact des mots qu'elle emploie. Puisse-t-elle comprendre que la haine pourrit et le pardon nourrit (et je le sais : j'y suis passé). Sinon, elle va en mourrir.

Écrit par : DD | 18/10/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu