Avertir le modérateur

25/10/2007

Dancing with tears in my eyes

 

(Ce texte a été bâti à partir de témoignages de Pakistanais immigrés de fraîche date en France).

 

medium_pak_flag1.jpg

 

 

Dansons, chantons mes amis et surtout faisons comme si… Alors que des évènements d'une portée considérable pour le monde actuel se déroulent. Mais ce sujet ne semble pas beaucoup mobiliser les esprits dans les pays occidentaux. Pakistan ou la poudrière nucléaire de 170 millions d'habitants.

 

Fondé en 1947, sur une scission de l'Inde (colonie et fleuron de l'Empire britannique), le Pakistan a été créé sur la base d'un séparatisme religieux. La religion de cet État étant, comme chacun sait, la foi musulmane. Un pays qui ne tient que par son régime de fer, son obédience aux États-Unis, ses attentats terroristes et son arme nucléaire (comme pour son meilleur ennemi : L'Inde avec qui des heurts sont réguliers).

 

En exercice depuis 1999, le président actuel, le général Pervez Musharraf, doit céder le pouvoir pour des raisons constitutionnelles. Et c'est là que ça se complique.


Selon nos sources, si des élections libres avaient lieu, les partis islamistes remporteraient la victoire, haut la main… Imaginez un état islamiste radical de 170 millions d'individus possesseur de la bombe atomique, et ce au carrefour de la Chine, de l'Afghanistan et de l'Inde.

 

Vous voyez le tableau ?

 

Les Américains aussi. Eux qui considèrent comme vitale leur influence dans ce Pays qui possède la bombe nucléaire. Alors ils ont demandé à Benazir Bhutto, seule femme premier Ministre en 1988, dans un  État islamique, mais antérieurement compromise par des affaires de corruption (réelles ou montées de toutes pièces), de se représenter au suffrage populaire.

 

Les derniers attentats à Karachi ayant fait plus de 130 morts montrent que la lutte pour le pouvoir a commencé. Dans ce pays ou la pauvreté gagne de plus en plus de terrain, où les flux d'émigration vers l'Angleterre et la France sont de plus en plus importants, et où l'économie est lacérée par les dynamismes chinois et indiens !

 

Cette région représente probablement le plus grand risque de guerre nucléaire dans le monde, bien avant les risques dus à l'hypothétique bombe iranienne. Un pays pauvre disposant de moyens de destruction massive, au milieu d'un continent où la croissance est faramineuse, représente aux yeux de tous un danger extrême pour les années à venir.

 

Un coup d'état militaire pro-américain est il inéluctable ?

 

Collectif DEL
Sur un billet originel de cui cui

Commentaires

afghanistan-pakistan-iran : kif-kif-kif
et vive la trafic de drogue pour financer des alibis religieux qui sont des enjeux de pouvoirs tribaux!
dans l'analyse, on a peu oublié les dernières démarches (magouilles) pas conclues encore, donnant séparation des pouvoirs presidentiels et chef des armées!
bonne journée!

Écrit par : lucide | 25/10/2007

Bigre, ce billet s'achève sur un choix qui ressemble à celui à opérer entre la peste et le choléra !

En outre, pour alléger le tableau, les "zones tribales" sont censées servir de base arrière à Al-Qaida.

Bref, une destination idéale pour les vacances.

Écrit par : off | 25/10/2007

Je ne comprends pas bien l'introduction du post : "ce texte a été bâti à partir de témoignages de Pakistanais immigrés de fraîche date en France". En lisant, même distraitement, la presse et/ou en regardant la TV, la situation du pays et ses enjeux semblent bien appréhendés. Mais c'est sûr, si ça pète là-bas, on peut se préparer des lendemains qui fâchent (euphémisme).

Écrit par : ComDes | 25/10/2007

Je préfère les dates fraîches.

Écrit par : odm | 25/10/2007

La Pakistan est d'abord et surtout une menace ... pour ses voisins.
et ça fait pas mal de décennies que ça dure .
Alors ?
Comme dirait BHL "doit-on s'en émouvoir ?".
Quant à l'islamisme comme menace, il me semble que c'est "à notre porte", voire "en nos murs", dans la plus large perspective des "progrès" de la "croyance" face à la "connaissance".

Écrit par : urbain | 25/10/2007

Dans la famille poudrières, on pourrait également rajouter la Turquie et le Kurdistan irakien, entrés de fraîche date dans le jeu du rapport de forces.

Écrit par : off-off | 25/10/2007

Juste un petit coucoup de vent... Qu'est-ce que vous êtes calés en tout les DEListes. Cq m'fout des complexes de viendre trop souvent ici... :-]

Écrit par : Laflote | 25/10/2007

Pareil que Laflote : z'etes calés. Le billet est drolement documenté, enrichissant. Pas forcément sur un sujet que je maitrise, mais je loue la qualité du travail, et du billet.

Aprés, la conclusion ? Je ne sais pas. Le "coup d'état pro-américain"... ? C'est à voir... Je ne sais pas. En tous cas, c'est vrai que le risque de criticité parait important...

Bonne journée

Écrit par : Falconhill | 25/10/2007

a (ré)écouter l'edito de Serge July sur RTL (un cri du coeur) dont la conclusion invite a moins de fatalisme.

http://www.rtl.fr/info/chroniques/chroniquesint.asp?dicid=571416&rubid=556728

Écrit par : gasper | 25/10/2007

Mouarf, un "cri du coeur de Serge July" !!!

Écrit par : FD | 25/10/2007

Mouarf, un "cri du coeur de Serge July" !!!

Ecrit par : FD | jeudi, 25 octobre 2007 09:53


Mouarf, ok... mais a propos de quoi exactement?

Écrit par : gasper | 25/10/2007

A propos des emotions mediatiques de Serge July...

Écrit par : FD | 25/10/2007

Ecrit par : urbain | jeudi, 25 octobre 2007 08:57

Cher urbain

La dictature de la connaissance, que tu "prêches", est aussi nefaste que celle de la foi.

Affirmer que le danger est dans nos murs ne fait que confirmer l'instrumentalisation actuelle de la peur et de la méconnaissance de l'étranger, qui sert de bouc emissaire, et du barbare dont tu colportes l'image millénaires dans tes propos.

Ces barbares, ces non-humains, confrontés à un tel ostracisme n'ont d'autre choix que de se radicaliser, et à de nombreuses reprises les USA ont aidé cette radicalisation de manière secrète.

Faire mine d'ignorer cela est mentir et se mentir.

L'islamisme est une caricature sinistre qui vise à faire oublier l'essentiel, il y a des hommes, des femmes et des enfants qui souffrent derrière ces manipulations. Simplifier, dénoncer, condamner est un moyen de gouverner vieux comme le monde.

Sur l'opposition foi/raison qui est insensée, je donne la parole à st Augustin (13 novembre 354, mort le 28 août 430 à Hippone)

"La foi aux choses invisibles n’est donc pas en elle-même irrationnelle, mais fait partie, d’une manière raisonnable et nécessaire, de la vie humaine."

Écrit par : odm | 25/10/2007

Ecrit par : FD | jeudi, 25 octobre 2007 10:02

dommage que tu ne développes pas les "vapeurs" de July...

pour en revenir a sa chronique, il est envoûté par son sujet (cherche même pas a s'en cacher) il part du principe que les accusations de corruption vis a vis des époux Buttho sont tout simplement infondées (alors que tous les autres medias se gardent bien de trancher ce point invérifiable) mais j'ai trouvé sa conclusion intéressante.

En déclarent qu'elle accepterait les raids aériens sur les zones jusque là déclarées "intouchables", en cas d'accession au pouvoir, elle se pose en première opposante au terrorisme, c'est pas rien, c'est pas neutre.

Écrit par : gasper | 25/10/2007

Bonjour à tous!
Très beau billet, on sent bien tout le vécu.

José,
J'ai rien compris à ta réponse d'hier pour nous filer la procédure 20minutes permettant de mettre l'heure sur les comm'. Tu es ni pour, ni contre, bien au contraire, c'est ça?

Tu peux pas dire les choses clairement? Genre: je ne vous filerai pas la procédure car je suis petit et mesquin?

Au fait, tu leur as dit à tes esclaves que tu les avais entubés avec ton argument de responsabilité juridique pour refuser de faire un vrai collectif de publication?
La responsabilité juridique du taulier est uniquement sur le contenu des propos publiés. Tu leur faisais pas confiance? Tu croyais qu'ils allaient publier des billets racistes, diffamatoires ou des appels au crime?

Tssss.

Écrit par : Sacha | 25/10/2007

Ecrit par : gasper | jeudi, 25 octobre 2007 10:28

Desole Gasper, ca n'a rien de personnel. J'ai juste beaucoup de mal a croire July (et beaucoup d'autres) sincerement "envoute" en direct. Je suis un incrottable paranoiaque... Deplus, qui est il pour juger de la culpabilite ou non de Bhutto (meme si personnellement, culpabilite ou pas, je suis persuade que son retour est une chance) ?

Écrit par : FD | 25/10/2007

les amériacaibs devraient arrêter de jouer aux apprentis sorciers dans cette zone...Ne pas oublier qu'ils ont soutenus les talibans (mouvement patchoune traditionaliste et fondamentaliste) dans les années 90 pour stabiliser le régime afghan..Aujoourd'hui ils toujours puissants dans les zones tribales, et les deux états afghans et pakistanais sont des narco-états..

Écrit par : Pamela de Barres | 25/10/2007

"américains" j'ai encore rien bu;-)))

Écrit par : Pamela de Barres | 25/10/2007

Ecrit par : gasper | jeudi, 25 octobre 2007 09:30

Du grand July qui passe sur tout ce qui fâche, une spécialité chez lui.
Dans cette histoire une manière à la papa de faire de la géostratégie.
Le premier homme de paille usé est "remplacé" (associé à) par Benazir corrompue.
Ils détournent avec le consentement américain les ressources de leur pays, vont accéder aux bombardements-nettoyage chirurgicaux dont rêvent les américains. Pendant ce temps, cette corruption et l'abandon de la population à son sort est supplée par les islamistes qui ouvrent écoles coraniques, dispensaires et camps d'entraînement.
Une vraie politique à la papa, où pour ramener la démocratie dans un pays on met de côté les résistances sociales et populaires, où on se propose "d'encadrer" les militaires pakistanais, par des soldat occidentaux (qui seront vite dépassés par la complexité régionale), en espérant que le symbole aux pieds d'argile Benazir tiendra le coup (moralement et physiquement).
Dans ce pays qui possède la bombe atomique (programme institué par le père de Benazir), qui devrait voir se construire un gazoduc Iran-Pakistan, au clivages ethniques, religieux et sociaux marqués, aux rivalités territoriales avec l'Inde mal digérées, au commerce de l'opium enchevétré dans la politique, aux activités économiques illicites plus importantes que l'économie légale, cette politique à l'occidentale, menée contre le terrrorisme et l'islamisme, risque de faire long feu.

http://www.monde-diplomatique.fr/2001/10/HARRISON/15661
http://www.recherches-sur-le-terrorisme.com/Analysesterrorisme/pakistan-securite-asie-centrale.html

Écrit par : nef | 25/10/2007

quel plaisir, un billet qui sort de l'hexagone pour regarder le monde.

il va bien mal le monde, du côté du Pakistan, et la situation est effectivement effrayante.

il est intéressant de revenir sur la formation du Pakistan. La partition, voulue obstinément par un homme Mohammed Jinnah, qui n'était pas un islamiste, a donné lieu à un massacre d'une terrifiante ampleur: en 3 mois, un million de morts, un exode de 15 millions personnes.
Gandhi et Nehru étaient radicalement opposés à cette partition, mais la détermination de Jinnah (qui se savait condamné, il est mort quelques mois plus tard) l'a emporté
le anglais avait chargé un géomètre, Ratcliff, de tracer la frontière entre les deux états. il a pris sa règle et tracé des traits.

depuis les relations entre l'Inde et le Pakistan sont tendues (c'est le moins qu'on puisse en dire), d'autant qu'entre les deux, il y a le problème du Cachemire.

les américains, comme le dit Pamela, jouent les apprentis sorciers, au Pakistan la misère est très importante et l'islamisme gagne du terrain.

et en occident on en parle à peine.

Écrit par : céleste | 25/10/2007

Encore une chose, pourquoi des "éditorialistes" comme Apathie et July nous proposent depuis un moment leurs visions géostratégiques, July Pakistan et Apathie Iran ?
Ont-ils des sources que nous n'avons pas ? Une analyse people du monde à nous livrer peut-être ? En tout cas une vision du monde qui s'appuie sur de drôles de méthodes de "travail".

http://www.acrimed.org/article2043.html
http://www.acrimed.org/article2246.html

L'information "officielle" des chroniqueurs semble être à prendre avec des pince-nez par les citoyens lambdas, échanger en politique sur un blog sert peut-être à mieux discerner et analyser l'information, en la confrontant. Parler politique sur un blog facilite le "transit" et ne recycle pas les déjections comme cela a été affirmé hier sur ce blog.

Écrit par : nef | 25/10/2007

Ecrit par : nef | jeudi, 25 octobre 2007 10:55

il est évident que la situation et l'avenir du Pakistan ne peuvent se résumer à : arrivée de Buttho = regain de démocratie + fin d'al Quaida.

Comme tu le décrit parfaitement les enjeux, les interactions, le rapport de force fondamentaliste/militaire/civil, la pauvreté du pays sont autant de facteurs explosifs qui invitent a bcp de précaution quand il s’agit d’envisager l’avenir du Pakistan.

mais de là a conclure à la corruption avérée de Buttho (a l'inverse de July) et que Buttho serait placée pour être le bras armé et docile des états unis il y a un pas que je ne souhaite pas franchir. Même si, au même titre que son prédécesseur Musharraf, elle est « US compatible », cela signifie plus une convergence de vues concernant les bases arrières Pakistanaises, qu’une adhésion a une politique domestique made in US.

ceci dit, comme le dit tres bien Combes, je fais parti de ceux qui ont "lu distraitement la presse" ces derniers jours sur le retour annoncé de B.Buttho, je lirai avec grand interet les articles que tu donnes en lien.

Écrit par : gasper | 25/10/2007

Pour participer à "la CHAINE DU REFERENDUM" en informant un maximum et monde et signer la PETITION nationale pour un référendum (déjà 3000 signatures), faites passer le diaporama suivant à au moins 5 de vos connaissances, via Internet : tout est expliqué ici :
http://www.levraidebat.com/article-7204925.html

Courage !

Écrit par : Alex | 25/10/2007

L'information "officielle" des chroniqueurs semble être à prendre avec des pince-nez par les citoyens lambdas ; échanger en politique sur un blog sert peut-être à mieux discerner et analyser l'information, en la confrontant.

Ecrit par : nef | jeudi, 25 octobre 2007 11:20


Ces considérations de nef sont tellement pertinentes qu'elles pourraient être reprises textuellement pour servir de charte aux blogs citoyens.

Cette même formulation pourrait d'ailleurs servir de base de réflexion sur le sujet qu'elle évoque avec tant d'à-propos.

Écrit par : off-off | 25/10/2007

Toutes les manipulations géo-politiques sont bien planquées derrière les belles déclarations. Le Pakistan comme d'autres pays subissent les extrêmismes religieux "politiques" pour orienter leur dépendance aux Etats puissants. Après avoir déstabilisés ces régions du monde, les extrêmistes sont armés et aidés dans leurs prises de pouvoir, il ne reste plus qu'à dénoncer les dérives des systèmes totalitaires et être acceuilli à bras ouverts tel les chevaliers blancs...

Écrit par : agathe | 25/10/2007

Ecrit par : gasper | jeudi, 25 octobre 2007 11:26

Ce n'est pas une oie blanche, elle est soupsconnée d'avoir commandité le meutre de son frère et rival politique Murtaza Bhutto en 1996

Écrit par : Pamela de Barres | 25/10/2007

Ce n'est pas une oie blanche,

Ecrit par : Pamela de Barres | jeudi, 25 octobre 2007 11:40

on est d'accord.

Écrit par : gasper | 25/10/2007

j'ai mis dans mon pseudo un article d'amnesty sur la violence faite au femmes au Pakistan..le copié-collé aurait été trop long

j'avais vu un doc effrayant sur Arte...

Écrit par : Pamela de Barres | 25/10/2007

Ecrit par : Pamela de Barres | jeudi, 25 octobre 2007 11:51

Bonjour

Je l'avais vu aussi, l'obscurantisme, la bêtise et la cruauté font souvent bon ménage.

Écrit par : agathe | 25/10/2007

Ecrit par : gasper | jeudi, 25 octobre 2007 11:26

Sur la corruption de Benazir et de M. 10% son mari.

http://www.rue89.com/2007/10/17/benazir-bhutto-amnistiee-au-pakistan-inculpee-en-suisse
http://www.letemps.ch/template/international.asp?page=4&article=217426

Écrit par : nef | 25/10/2007

Ecrit par : nef | jeudi, 25 octobre 2007 12:00


le conditionnel est utilisé a longueur de ligne dans l'article rue89, particulièrement concernant le dossier suisse...



je souhaite juste rectifier une impression vous êtes plusieurs à partager:

Non, je ne me fais aucune illusion du B. Buttho, elle n’est certainement pas un exemple de vertu.

j'ajouterai qu'a delà des doutes sérieux qui planent sur elle, on peut aussi lire un peu partout son gout avide du pouvoir (puisqu'elle a encore tout le reste : la beauté, l'intelligence, la richesse et la jeunesse) ainsi que le népotisme dont elle aurait abusé lors de son passage a la tête de l'exécutif.

donc non je ne me fait pas trop d'illusion sur Benazir Buttho... pas plus d’ailleurs en ce qui concerne la possibilité d’arriver a diriger un pays de 165 millions d’habitants au contexte politique que l’on connait tout en conservant les mains propres

mais j'avoue aussi qu'entre les talibans et le despote Militaire, elle conserve ma préférence...
qu’elle incarne pour moi, une forme de progrès….

mais peut être suis je victime du prêt a penser

Écrit par : gasper | 25/10/2007

Ecrit par : gasper | jeudi, 25 octobre 2007 13:38

Si je mets l'accent sur la corruption de Benazir ce n'est pas pour la discréditer vis à vis de ces adversaires politiques, mais bien pour mettre en exergue que ce genre de corruption dans un pays si défavorisé fait la part belle aux islamistes. Et donc qu'au fond le choix n'existe qu'à court terme car à long terme, les adversités se renforcent l'une l'autre. On a vu cela dans de nombreux pays d'Afrique et d'Asie.

Écrit par : nef | 25/10/2007

Attentat-suicide contre un convoi militaire dans le nord-ouest du Pakistan: au moins 18 morts
AP | 25.10.2007 | 14:02

Un kamikaze supposé a attaqué jeudi un convoi militaire dans le nord-ouest du Pakistan, faisant au moins 18 morts et 30 blessés, a-t-on appris auprès de la police.

L'attentat, qui a fait exploser des munitions transportées dans un camion militaire, s'est produit sur une route de Mingora, la principale ville du secteur de Swat, où les autorités ont déployé cette semaine quelque 2.500 paramilitaires pour lutter contre les partisans d'un imam radical, selon un policier Amjad Khan.

Ce policier dépêché à l'hôpital où avaient été conduites les victimes a fait état d'au moins 18 morts et 30 blessés. La plupart des victimes étaient des militaires, mais des passants ont aussi été touchés. Des magasins voisins ont été endommagés. AP

Écrit par : adrien (de rien ?) | 25/10/2007

On ne cesserait d'être tenté de faire du copié collé ou de mettre des liens, sur des billets comme celui ci ( mais bien d'autres encore ), tant ces situations - mais à la mesure peut être de ce qu'est le monde d'aujourd'hui et des personnages qui l'animent ou l'assasinent - présentent de complexité dans leur déroulement et ce que l'on peut en prédire. Mais bof : peut être est-ce une illusion de croire que tout était plus simple autrefois. Sûrement même.

Bon , dans ces perspectives, et pour alimenter encore le kaléidoscope qui sert à nos lectures prospectives, cet extrait d'un article de ce jour paru dans le Monde ( mais tout autre eût pu tout aussi bien faire l'affaire ou presque -si je ne défends toutefois une quelconque théorie du chaos ) quant à la situation géo stratégico politico énergétique dans le coin. L'Iran, la Chine, la Russie, l'Ouzbekistan, l'Afghanistan, l'Irak, la Turquie, les Etats Unis...enfin, tout le monde.


Tahar : Une guerre contre l'Iran est-elle inévitable?

Bertrand Badie : Aucune guerre n'est inévitable, mais beaucoup de conflits ouverts ont été déclenchés par un jeu d'engrenages que nul ne contrôle plus. A force d'afficher l'inacceptable, les puissances risquent de ne plus pouvoir accepter le cours des événements. Le mode de traitement du dossier et l'environnement régional semblent conduire à la paralysie du Conseil de sécurité, un peu comme ce fut le cas à propos de l'Irak. Si les événements prenaient une tournure dramatique, ils auraient, comme pour l'Irak, un parfum d'unilatéralisme et d'expéditions militaires qui, définitivement, placeraient le "monde occidental" en guerre contre la quasi totalité des Etats ou des peuples du Moyen-Orient, bénéfices que Moscou et Pékin n'auraient plus qu'à cueillir. Méfions-nous à ce propos des illusions "ethniques". Les Etats-Unis ont cru pouvoir s'appuyer sur les Kurdes pour intervenir en Irak : ils ont pourtant échoué dans leur expédition et ont davantage compliqué la question kurde. La même remarque vaut à propos de l'Afghanistan, où l'activation des rivalités ethniques a fait basculer, par ricochet, le Pakistan dans la violence. Les puissances occidentales seraient bien mal inspirées si elles misaient sur les minorités ethniques qui composent démographiquement 50 % de l'Iran.

lemonde.fr

http://tinyurl.com/2pyolx

Écrit par : patrice | 25/10/2007

Pourquoi pas un coup d'état Chinois plutôt ? La chine aurait tout intérêt à contrôler par le biais d'un gouvernement fantoche ce pays , d'autant que cela poserait un réel problème à l'Inde , le vrai challenger régional de la Chine !

Les Américains ne sont plus les seuls , ne l'oublions jamais .

Le Petit Nicolas (mais en Plus Grand)
http://www.grandnicolas.com

Écrit par : Le Petit Nicolas | 25/10/2007

Du coup, pas moins que "Dancing with tears in my eyes" : Dancing in the dark. Vu le ciel Parisien et plus généralement le taux de CO2 partout dans l'atmosphère c'est en passe d'être réalisable.

Écrit par : patrice | 25/10/2007

Il ne faut meme plus attendre un prochain sommet du GIEC, pour que les prévisions concernant le réchauffement global soient revues à la hausse.
Pour ceux qui ont un peu suivi les rapports émis par le GIEC, ils auront pu constater qu'entre les quelques années entre les deux rapports les chiffres étaient exponentiels, maintenant 6 mois suffisent.
Dans ma signature, un article du Monde d'aujourd'hui.

Écrit par : nef | 25/10/2007

moyen-orient
proche-orient
GIEC
droit du tavail
immigration

c'est hallucinant. La dislocation de la puissance étatique dans nos sociétés révèle à nos yeux hallucinés combien le monde est un vaste et permanent imbroglio de crises et de ruptures, ailleurs et ici. Et on hallucine, et on pressent que c'est juste un début.

on vit une époque formidable.

Écrit par : phets | 25/10/2007

on vit une époque formidable.

Ecrit par : phets | jeudi, 25 octobre 2007 15:47


Bienvenue dans un monde mutipolaire.

La débâcle y représente l'état normal de la banquise.

Écrit par : off-off | 25/10/2007

C'est bien rangé ici... Les aventures DEL seraient-elles en pleine déroute?

Écrit par : Underpay Resistance | 25/10/2007

Ca ne me regarde pas vraiment mais faut pas leur filer les infos pour l'heure sur les comms.
Qu'ils se démerdent les gens d'en face.

Écrit par : Phil | 25/10/2007

C'est JINNAH qui tué la Grande Inde. Il est le père de cessession.

Écrit par : ALLAIN JULES C@MMUNICATION | 25/10/2007

Ecrit par : Phil | jeudi, 25 octobre 2007 16:36

ouais c'est vrai ça, chacun pour sa gueule merde!

Écrit par : non mais | 25/10/2007

Ecrit par : Phil | jeudi, 25 octobre 2007 16:36

et ces salauds de pauvres, qu'is se démerdent aussi , pourquoi aider les autres ?

Écrit par : sdf | 25/10/2007

[HS]

D'après un sondage commandé par le Financial Times et évoqué par Marianne (cf. ma signature), 63% des Français (enfin du panel sondés) se déclarent en faveur d'un référendum pour l'adoption du mini-traité européen.

Écrit par : off | 25/10/2007

Je vous remets une dose de G. Filoche sur DGS, parce que je n'avais pas précisé qu'il fallait cliquer sur mon pseudo.

Écrit par : TDB | 25/10/2007

Pas trés facile de réagir sur ce billet (intéressant au demeurant), sauf à pouvoir apporter d'autres précisions ou informations...

Écrit par : valdo lydeker | 25/10/2007

Ce que je préfère du Pakistan, ce que j'en connais c'est musique soufie, l'art de la Qwali. Fabuleux. Même intensité que de la danse indienne.

Écrit par : Ajamais | 25/10/2007

Ecrit par : off | jeudi, 25 octobre 2007 18:35

l'Europe inquiète beaucoup les américains, encore plus si elle est bien organisée ... c'est bien connu. Logique donc qu'il financent ce type de sondage dont je crois tout à fait les résultats. quand on vous demande:"voulez vous donner votre avis" on répond toujours oui.

Écrit par : info | 25/10/2007

Ce que je préfère du Pakistan, ce que j'en connais c'est musique soufie, l'art de la Qwali. Fabuleux. Même intensité que de la danse indienne.

Ecrit par : Ajamais | jeudi, 25 octobre 2007 18:51

Nusrat Fateh Ali Khan ? Miam !!!

Écrit par : adrien (de rien ?) | 25/10/2007

et les anglais aussi s'en méfient ...

Écrit par : info | 25/10/2007

Ecrit par : info | jeudi, 25 octobre 2007 18:55

Le sondés pourraient très bien se moquer de cette affaire. Or ça n'est pas le cas. Il y a une nette majorité en faveur du référendum. Cela ne signifie pas que ce pourcentage est égal à celui en faveur du non.

Ensuite vos analyses et justifications sont les vôtres et n'engagent que vous.

Écrit par : off | 25/10/2007

Merde alors ! On ne peut pas dire que la politique extérieure mobilise les foules !

Pourtant...

Si tant d'immigrés viennent se réfugier dans nos pays occidentaux, c'est bien parce que leur vie est sans espoir chez eux...

@ Ecrit par : urbain | jeudi, 25 octobre 2007 08:57

Je vais vous dire sincèrement, Urbain. Les "islamistes", comme vous dites, ont beaucoup plus à craindre, du matérialisme occidental, des belles nanas qui tapissent les murs et les magazines, des droits des femmes, de la santé pour presque tous, de la liberté qui leur tend les bras, enfin bref de tous ces avantages dont ils rêvent quand ils quittent leur pays, que notre civilisation occidentale a à craindre de quelques fanatiques barbus qui ne représentent bruyamment presque rien dans l'opinion.

@ Ecrit par : odm | jeudi, 25 octobre 2007 10:04

J'aime l'odm qui écrit comme ça...

@nef, Gasper, Pam, off, falcon, celeste et à tous merci pour ce que vous avez apporté.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 25/10/2007

Ecrit par : Ajamais | jeudi, 25 octobre 2007 18:51

J'adore la danse indienne avec les positions des mains et des pieds d'une précision absolue. Ce type de danse est selon moi, d'une extrême sensualité.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 25/10/2007

Merde alors ! On ne peut pas dire que la politique extérieure mobilise les foules !

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 25 octobre 2007 19:10

Non, en effet. Mais que dire de plus ?
Le billet se suffit à lui-même, et traite d'un pays que je ne connais que par sa musique et son cinéma.
Je ne vais pas faire ici un exposé sur sur le qawwali ou Lollywood...

Écrit par : adrien (de rien ?) | 25/10/2007

Ecrit par : adrien (de rien ?) | jeudi, 25 octobre 2007 19:22

Ce n'est pas une critique, Adrien... Pas du tout.

C'est vrai que les Français ont tendance à être quand même un peu ethno-centré...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 25/10/2007

Je ne vais pas faire ici un exposé sur sur le qawwali ou Lollywood...

Ecrit par : adrien (de rien ?) | jeudi, 25 octobre 2007 19:22

si, si, stp !

Écrit par : Pétition pour un exposé sur Lollywood | 25/10/2007

merci cuicui.

Écrit par : odm | 25/10/2007

C'est un peu mort ici.
Bon travail josé.

Écrit par : vieux réac odm | 25/10/2007

Ecrit par : vieux réac odm | jeudi, 25 octobre 2007 20:29

Alimente le débat, Olivier. C'est le meilleur moyen de se sentir bienvenu ici.

Écrit par : José | 25/10/2007

Ecrit par : José | jeudi, 25 octobre 2007 21:01

@ Ecrit par : odm | jeudi, 25 octobre 2007 10:04

Franchement, José, quand quelqu'un écrit un post pareil, c'est que c'est un mec vraiment bien !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 25/10/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 25 octobre 2007 19:10

Trop d'honneur cui cui. Merci à vous pour ce billet.

Écrit par : off-off | 25/10/2007

Bon, un petit hors-sujet pour relancer les débats...
Dans la série "la presse est libre"...
(clic signature, toujours du mal à passer les liens autrement)

Écrit par : valdo lydeker | 25/10/2007

odm,

Ah ben pour intervilles avec les vachettes et le faux cul, effectivement ce n'est plus ici.

;-))

La qualité à toujours surnagé face à la quantité

Écrit par : Serval | 25/10/2007

Et un autre, pas piqué des hannetons, sur le "conseiller culture" de la sarkozye (oxymore)
(clic signature)

Écrit par : valdo lydeker | 25/10/2007

Ecrit par : odm | jeudi, 25 octobre 2007 10:04

Tu connais déjà ma réponse: "credo qui absurdum" ( pour citer Augustin , que j'apprécie autant que toi) .
Il suffit de se retourner sur le flux accompli de l'histoire pour mesurer tout le mal accompli au nom de la foi , et surtout de se tourner à nouveau pour contempler le champ de ruines qui est devant nous "en puissance".
Pour moi j'en reste au "Quod sectabor iter vitae" et je persiste à penser que la seule transcendance humaine c'est la connaissance , le savoir , la détermination à acter l'intelligibilité du monde;
que le bien c'est le juste, par opposition au faux et non au mal ;
que satan , dieu, cakya mouni, boudha et toute la clique ne sont que des chimères alimentant le désarroi ontologique, l'opium des peuples comme Marx l'a si bien dit.
Chaque jour en témoigne depuis que les hommes sont hommes ...

Écrit par : urbain | 25/10/2007

pardon "credo quia absurdum"

Écrit par : urbain | 25/10/2007

Ecrit par : urbain | jeudi, 25 octobre 2007 21:43

Urbain t'as avalé un Gaffiot ?

;-))

Écrit par : Serval | 25/10/2007

Ecrit par : Serval | jeudi, 25 octobre 2007 21:51

je suis tombé dedans quand j'étais petit ...

Écrit par : urbain | 25/10/2007

Urbain
Et pourtant la connaissance, que tu adules, sera toujours en retard face à la croyance qui en est la matrice.
Je ne démontrerai pas!

Écrit par : odm | 25/10/2007

odm,
le rationaliste n'adule , n'adore, ne vénère rien ... pas même le savoir.
C'est bien ce qui fait de lui un rationaliste.
Le doute global, générique, cartésien , le scepticisme fondamental ne peuvent cependant éluder qu'il faut nécessairement "croire" à un moment ou à un autre , dans le processus de production de la connaissance, mais cette "conviction" n'a rien à voir avec la croyance, dès lors qu'elle s'appuie toujours, précisément, sur une démonstration.
Les grecs inventèrent la philosophie , mère de toutes les (leurs) sciences, en s'imposant de tout démontrer, même ce qui semble évident.

Bon faut que je retourne au taf , retrouver le dernier rejeton de J.K.Rowlins et les moldus qui vont le vouloir dès les premières secondes de ce vendredi ( donc à 0 h 01 ...).

Écrit par : urbain | 25/10/2007

Ecrit par : urbain | jeudi, 25 octobre 2007 21:52

non urbain ! pas de Gaffiot pour toi ce soir ! Les effet de la potion sont permanents chez toi

;-)).

Écrit par : Serval | 25/10/2007

La honte Urbain...
ouvrir à minuit, honte à toi!

Écrit par : odm | 25/10/2007

Il y a une vingtaine d'année j'ai travaillé avec un jeune chercheur qui est aujourd'hui un des meilleurs spécialistes de la question : Christophe Jaffrelot.
http://www.ceri-sciencespo.com/cerifr/cherlist/jaffrelo.htm

Écrit par : Ajamais | 25/10/2007

Bonsoir à tous,
C'est bien de s'interesser au reste du monde, merci.
C'est la question sempiternelle:
Celle qui revient toujours y compris au maghreb ou en Iran, faut-il promouvoir la démocratie au risque que soient élus les ennemis de la démocratie.

La question est de savoir pourquoi on laisse dans ces pays des dictatures corrompues survivre de longues au point que les populations finissent pas par se jeter dans les bras des barbus fanatiques.

Écrit par : RichardTrois | 25/10/2007

J'aime bien max weber aussi.

Écrit par : odm | 25/10/2007

Si j'osais m'exprimer parmi les enflures hautement qualifiées de ce blog je plaiderais pour l'unité du corps et de l'esprit, la consubstantialité du rationnel et de l'irrationnel, la nuit éclairante du mythe et le jour aveuglant du réel.

Écrit par : Chat mot | 25/10/2007

La question est de savoir pourquoi on laisse dans ces pays des dictatures corrompues survivre de longues au point que les populations finissent pas par se jeter dans les bras des barbus fanatiques.

Ecrit par : RichardTrois | jeudi, 25 octobre 2007 22:15

très confortable, votre analyse.

Écrit par : odm | 25/10/2007

Ecrit par : Chat mot | jeudi, 25 octobre 2007 22:15

Pressante, urgente actualité du dualisme cartésien, condition ontologique de la dialectique de l'émancipation, face au monisme en peau de lapin du libéralisme ambiant.

Écrit par : urbain | 25/10/2007

La question est de savoir pourquoi on laisse dans ces pays des dictatures corrompues survivre de longues au point que les populations finissent pas par se jeter dans les bras des barbus fanatiques.

Ecrit par : RichardTrois | jeudi, 25 octobre 2007 22:15

Parce que la barbe ça finit toujours par être un peu rasoir, à la longue. Alors, peu ta peu , on s'en désintéresse.

Écrit par : patrice | 25/10/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 25 octobre 2007 21:25

Et j'ai bien écrit que c'était ainsi qu'on se sentait bienvenu.

Écrit par : José | 25/10/2007

"Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement..."

Écrit par : patrice | 25/10/2007

très confortable, votre analyse.

Ecrit par : odm | jeudi, 25 octobre 2007 22:16

Mais tristement juste et assez généralement attestée .

Écrit par : urbain | 25/10/2007

face au monisme en peau de lapin du libéralisme ambiant.

Ecrit par : urbain | jeudi, 25 octobre 2007 22:22

Là vous m'en bouchez un coin.
Comme je suis plus habituée aux poètes qu'aux philosophes il faudrait m'expliquer un peu.

Écrit par : chat pas lapin | 25/10/2007

Apparemment, tout le monde est conquis


"Nicolas Hulot s'est dit jeudi soir "plus que satisfait" après les arbitrages rendus par le président Nicolas Sarkozy dans le cadre du Grenelle de l'environnement, ajoutant qu'un "virage" important avait été pris.

Interrogé sur France 2, l'animateur a estimé que le bilan du Grenelle était "totalement inespéré". "On vient là de rentrer dans l'opérationnel", a-t-il salué."



"Le groupe socialiste à l'Assemblée nationale a salué les mesures annoncées par le président Nicolas Sarkozy jeudi lors de la conclusion du Grenelle de l'environnement, soulignant que ces "annonces sont à la hauteur des attentes nées de la phase de concertation"."

Écrit par : anthony | 25/10/2007

Ecrit par : chat pas lapin | jeudi, 25 octobre 2007 22:37

relisez vous, vous avez toutes les clefs .

Écrit par : urbain | 25/10/2007

Ecrit par : anthony | jeudi, 25 octobre 2007 22:38

Lecture urgente et impérative : le dernier Badiou : "Circonstances 4 : De quoi Sarkozy est-il le nom" ... ça décape, et ça permet de mieux "décrypter" toutes ces pantalonnades médiatisées.

Écrit par : urbain | 25/10/2007

Bon j'y vais ( n'en déplaise à odm) les moldus m'attendent .

Écrit par : urbain | 25/10/2007

Valdo, merci pour votre lien vers backchich, il va me servir d'euphorisant avant le dodo.

Ce grandissime foutriquet de Benhamou me fait rire depuis certain repas latcho-ortolanesque.

Sarko a raison de se méfier de lui : ce guette-au-trou n'aime rien tant que sucer les cadavres.

C'est sûr que celui de Notre Seigneur frétille encore, et même beaucoup. Mais la fin s'approche, qui voit Gros-Georges se cacher la nuit sous ses draps pour écrire l'avancée de la décomposition dont le récit lui servira de cadeau au maître suivant.

Écrit par : DD | 25/10/2007

Rachida Dati a été reçue à l'ENM en présentant un CV bidonné

http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/societe/la_justice_sous_pressions/20071025.OBS1506/laffaire_du_faux_diplome_de_rachida_dati.html

Écrit par : anthony | 25/10/2007

Ecrit par : urbain | jeudi, 25 octobre 2007 22:41

j'en prends note...

Écrit par : anthony | 25/10/2007

relisez vous, vous avez toutes les clefs .

Ecrit par : urbain | jeudi, 25 octobre 2007 22:38
Je n'en ai aucune et vous vous défilez. C'est trop facile. D'autant que votre désaccord repose vraisemblablement sur un malentendu. Je n'ai pas les mêmes références que vous, je vous l'ai dit. "La raison ardente" me vient d'Apollinaire. La conviction que le mythe en dit aussi long mais autrement que la rationalisation n'a rien qui me conduise au libéralisme ambiant.

Écrit par : chat pas lapin | 25/10/2007

chat bite!

Écrit par : odm | 25/10/2007

Non, je bite quedale à ce que m'objecte Urbain.
Et chabite pas chez mes parents non plus.

Écrit par : chat braque | 25/10/2007

Non, je bite quedale à ce que m'objecte Urbain.

Ecrit par : chat braque | jeudi, 25 octobre 2007 22:54

Pas grave. Urbain a parfois des transports qui grillent quelques stations. Mais bon, l'un dans l'autre...

Écrit par : patrice | 25/10/2007

It's wonderful being a girl

Écrit par : Cadeau pour Pamela des Barres | 25/10/2007

Avis à tous les DEListes mâles : ATTENTION AU P.M.S. !!!!!!!!!!

http://www.youtube.com/watch?v=mCwKbUVyHLY

Soyez attentionnés avec votre compagne.

À bon entendeur, salut !

Écrit par : Beware ! Beware ! | 25/10/2007

La conviction que le mythe en dit aussi long mais autrement que la rationalisation n'a rien qui me conduise au libéralisme ambiant.

Ecrit par : chat pas lapin | jeudi, 25 octobre 2007 22:50

mutos, logos ...
le mythe est une forme du discours philosophique, réputée parfois plus efficace au plan de la rhétorique que les démonstrations et leurs "longues chaines de raisons", il ne s'oppose aucunement à la rationalité (le logos). Le libéralisme ambiant s'appuie sur le rejet de la dialectique, de la contradiction, du dualisme cartésien ( distinguant le corps de l'âme) . Il fonde sa justification "naturelle" sur le monisme du "marché" qui précisément rejette toute idée de dualisme. C'est ce monisme "en peau de lapin" que vous exprimez, malgré que vous en ayez, dans votre com initial.

Écrit par : urbain | 25/10/2007

... dans la signature

Écrit par : Cadeau pour Pamela et les DEListes femelles | 25/10/2007

Merci d'avoir tenté de ralentir vos "transports "(le mot n'est pas de moi) :-)
Je ne comprends toujours pas le lien entre monisme et marché. Pas grave.
Encore une question de non philosophe quand même : dialectique et contradiction dépendent-ils nécessairement d'une distinction corps-esprit ?
Et puisque Descartes, ne s'est-il pas quelque peu mis en difficulté en abordant la question des passions (vieux souvenir de terminale!) ?

Écrit par : Chat-lapin | 25/10/2007

Très brièvement : le marché est moniste car totalitaire ( il absorbe toutes les déterminations) , il n'y a rien "en dehors" ou opposable.
Le dualisme cartésien fait référence ( et contredit) votre com , il affirme la dialectique au sein même du sujet.
Le traité des passions est plus que jamais d'actualité et demeure à peu près la seule contribution sérieuse de la philosophie à cette question, que du reste Descartes considérait comme très secondaire, et qu'il n'aborda que sous forme de réponse aux questions d'Elisabeth, que ces problèmes ( de philosophie morale) taraudaient .
Descartes aimait bien Elisabeth ...

Écrit par : urbain | 25/10/2007

Le marché est plus fort que descartes et harry potter l'a ensorcelé.

Écrit par : odm | 25/10/2007

Urbain, en mentionnant une difficulté dans le Traité des passions, je pensais à cette fameuse glande "pinéale" (un mot qui devrait plaire à odm un peu vérolisé par ses fréquentations).

: dans le Traité des passions, Descartes dit que l'union se situe dans la glande pinéale, au centre du cerveau. Sorte de carrefour où se rencontrent les deux ordres de réalité, par lequel les esprits animaux (minuscules corpuscules circulant dans le sang) arrivent au cerveau, puis repartent dans le corps. La causalité esprit/corps est donc possible : elle s'effectue dans la glande pinéale

Écrit par : chat moniste | 26/10/2007

désolé,
j'ai fini mon pensum moldu ( quand même 40 mordus sont venus ce soir ...)
je vais me coucher.
Pour la glande pinéale, c'est un aspect parfaitement secondaire et extra philosophique , totalement extérieur au système cartésien, et qui ne passionne que les "amateurs" n'ayant pas vraiment lu Descartes.
Il n'y a pas de "causalité" esprit/corps simplement une dépendance et une sujétion ( thèse centrale du traité des passions) .
On en recausera à l'occasion.
( le dualisme ontologique, au centre du cartésianisme comme métaphysique, est une question plus sérieuse et plus actuelle).

Écrit par : urbain | 26/10/2007

Les commentaires usurpatoires d'Esther ont été supprimés.

Écrit par : José | 27/10/2007

José aucune usurpation et tu le sais. Serval a écrit tout ça.

Et tu le couvres.


ce blog est-il un blog antisémite ?

Écrit par : esther | 27/10/2007

et homophobe ?

Écrit par : esther | 27/10/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu