Avertir le modérateur

26/10/2007

Subversion, subjectivité et sens du collectif

Le point de départ de ce billet est apporté par un extrait d’entretien paru dans Le Monde2, du 20 octobre 2007, sous le titre « Artistes au féminin ». Voici l’extrait en question :

Q : Pour résumer l’état d’esprit dominant, vous citez un jugement émis en 1905 : « Tant qu’une femme ne se prive pas de son sexe, elle ne peut exercer l’art qu’en amateur. La femme de génie n’existe pas, si elle existe, c’est un homme ! » Or la première peintre que vous mettez en exergue – Rosa Bonheur – vit et se comporte comme un homme. Elle obtient même le droit de porter culotte.

E.L. : Rosa Bonheur trouve des moyens pour se faire reconnaître : elle pense publicité, elle pense marché américain. Elle adopte des grands formats, ceux qui sont dédiés à la peinture héroïque, pour développer ses sujets de prédilection. A-t-on jamais vu les animaux de le ferme, les bœufs, les chevaux de labour peints au format des batailles ? C’est une manière de subvertir certaines normes esthétiques. Et de s’imposer.

(Catherine Gonnard et Elisabeth Lebovici viennent de publier, Femmes artistes/artistes femmes, éditions Hazan)

Je souhaiterais mettre l’accent sur la réponse d’Elisabeth Lebovici pour souligner un point important au-delà de la sphère esthétique stricto sensu. Ce point tient au fait que se faire reconnaître en tant que sujet dans un champ de pratiques disciplinaires ou dans le champ social lui-même, procède par l’invention d’un regard inédit qui s’impose. Cependant la nouveauté s’arrache sur le fond du familier. L’événement naît de la relation qu’il tisse entre ce qu’il préserve de l’acquis et ce qu’il transforme, changeant les règles du voir instituées et, finalement, donnant à voir autre chose, en transférant des codes d’une forme (esthétique, politique, sociale, culturelle) vers une autre. Ce qui permet à la fois de faire retour sur des manières de voir anciennes et de les considérer réflexivement d’un œil neuf, comme observées d’une autre rive.
L’œuvre d’un seul, en l’occurrence une artiste, qui s’appuie sur des réalisations préalables mises à sa disposition, qu’elle est la première à associer dans une subversion des conventions, fait émerger une subjectivité sur le fond des divisions inquestionnées jusque là des canons de la représentation : humaine et héroïque versus animalière et triviale. Cette subjectivité de l’artiste rayonne d’autant plus fortement qu’elle a défriché une voie, qu’avant elle personne n’avait vu ce qu’elle a vu comme elle le voit et comme son œuvre le donne désormais à voir à tous.

Cette subjectivité de l’artiste, on le voit, est dérivée par rapport aux productions culturelles dont elle s’arrache tout en les recomposant sous une forme inédite. Ce qui était le cas, et qui pouvait passer pour une représentation d’un ordre des choses naturel, allant de soi, incontestable, se voit soudainement remis en cause et c’est une autre vision du monde qui apparaît. Cette manière de voir le monde devient disponible à tous. Cette subjectivité n’est désormais un regard à investir par qui le veut bien. La boucle est bouclée, l’avant-garde d’un regard solitaire devient manière de voir partagée, choc déplaisant ou plaisir face à un dévoilement au grand jour d’un secret du monde jusqu’alors bien gardé dans l’impensé collectif.

Ce processus est également à l’œuvre dans le champ politique. Le jugement esthétique, on le sait depuis Hannah Arendt, est au fondement du politique, plus exactement du sens commun, comme juge de paix du souhaitable et du réalisable, du normal et de ce qui ne l’est pas, du supportable et de l’insupportable, de la justice et de l’injustice. Tout ceci sans cesse baratté dans le grand chaudron du débat collectif.

Qu’une partie de ce débat consiste à préserver le statu quo, ou se heurte aux forces attachées à conserver ce qui est et à faire évoluer les choses à la marge et, si possible, dans le sens de leurs intérêts que l’on dit de classe, est un constat que chacun peut faire. Mais cela ne saurait faire oublier que la vie publique est faite de myriades d’actions, d’interventions, de propositions qui, à un moment donné, connectent des choses qui étaient des composantes appartenant à des domaines jusqu’ici très éloignés, et contribuent ce faisant à fabriquer les conditions d’un changement du cours des choses, en appelant à de profondes et irréversibles transformations dans les manières de voir, de faire et d’être, à la manière des tableaux de Rosa Bonheur, s’emparant d’un style pour (dé)peindre d’autres sujets sous ce format qui était réservé à tout autre chose. Un « être » nouveau émerge de cette synthèse qui s’autonomise par rapport aux éléments dans lesquels sa création a puisé ses ressources.

Le collectif politique est aussi anonyme et appropriable que la subjectivité qui préside à la création d’un style esthétique. A cet égard, il n’est pas le fruit d’une construction délibérée, à la manière dont un objet manufacturé peut l’être. Plus exactement, il pourrait être plus justement appréhendé comme le fruit du hasard et de la nécessité. D’où sa nature frustrante mêlée d’espoir et d’attente indéterminée, voire de déception. Ce qui est fortement désiré à un moment donné et constitue la raison d’être d’une action précise de personnes ou de groupes précis peut ne se voir reconnaître un intérêt, général, que longtemps après que l’action visant à le promouvoir ait pris forme. Peut-être même après la fin de cette action, voire la disparition de ses promoteurs. Nous vivons également dans cet anachronisme ou utopie là.

Nous ne devrions pas l’oublier lorsque, sur un blog politique, ou un autre, il est question du collectif, de l’action à conduire, des résultats escomptés. L’histoire courte et l’histoire longue s’entremêlent dans tous nos actes, les façonnent et sont modelées par eux en retour.


Off

Commentaires

Cette utopie nous permettra peut-être de donner des couleurs au Présent qui est tout autant anachronique sinon plus...

Écrit par : Infovite | 26/10/2007

ouf ...
( votre record à ce jour dans l'accumulation de poncifs pesants et laborieux).

Écrit par : urbain | 26/10/2007

Ecrit par : urbain | vendredi, 26 octobre 2007 09:13

Plutôt que d'être désagréable avec off, tu as reçu le Hannah Arendt ? Je passe dans ton quartier samedi.


@off

Avec un peu d'égocentrisme, c'est une leçon de patience, de maturité et de recul que je prend à mon compte. Vous ne pouviez mieux me toucher qu'en partant de cet exemple.



Cette utopie nous permettra peut-être de donner des couleurs au Présent qui est tout autant anachronique sinon plus...

Ecrit par : Infovite | vendredi, 26 octobre 2007 07:00

+1

Écrit par : nef | 26/10/2007

Bonjour à tous!

"Nous ne devrions pas l’oublier lorsque, sur un blog politique, ou un autre, il est question du collectif, de l’action à conduire, des résultats escomptés."

Merci, off, d'avoir compris ça.

(heu... vous ne vous êtes pas trompé de blog, off? ;-) Quoi qu'il en soit, ici, votre billet, fait un carton de folie!)

Et sinon, telle l'aumône en ce haut lieu du monopole du coeur, est-ce qu'il n'y aurait pas des âmes charitables pour nous filer la procédure afin de mettre cette putain d'heure sur les commentaires?

Non? Toujours pas?

Écrit par : DEL | 26/10/2007

Pas bien compris le détour par l'art. Cà parait bien confus tout çà.

Quel(s) rapport(s) entre l'"artiste" et le "collectif"? Je vois pas bien. Aucun.

Si Rosa Bonheur était un génie çà se saurait. On peut juste lui accorder qu'elle sait peindre les vaches, c'est tout.

Bof

Écrit par : Bof | 26/10/2007

Et sinon, telle l'aumône en ce haut lieu du monopole du coeur, est-ce qu'il n'y aurait pas des âmes charitables pour nous filer la procédure afin de mettre cette putain d'heure sur les commentaires?

Non? Toujours pas?

Ecrit par : DEL | vendredi, 26 octobre 2007 10:12

NON

Écrit par : Phil | 26/10/2007

@ urbain

C'est un peu court...

@ off

ce qui m'intéresse dans votre texte un peu "compact" au demeurant, est le passage suivant :

"Le collectif politique est aussi anonyme et appropriable que la subjectivité qui préside à la création d’un style esthétique. A cet égard, il n’est pas le fruit d’une construction délibérée, à la manière dont un objet manufacturé peut l’être. Plus exactement, il pourrait être plus justement appréhendé comme le fruit du hasard et de la nécessité."

Cela me fait penser à ce qui se passe dans la sphère du travail : les collectifs organisés par la hiérarchie ne fonctionnent jamais. Seuls ceux construits au quotidien dans les relations de travail, fondées sur une confiance toujours remise à l'épreuve ont une réalité et un impact sur le réel car ils sont le lieu de création d'ajustement des règles du métier. Mais ils n'ont rien d'anonyme.

Pour ce qui est de la politique, il me semble tout de même qu'il existe plus de volontarisme que vous ne le dites et qu'historiquement celui-ci a été à l'origine de réels collectifs.

Mais encore faut-il s'entendre sur ce qu'on signifie par collectif : un projet partagé, des valeurs et une culture communes, des procédures de délibération qui font l'accord, des objets de débats partagés eux-aussi, voilà quelques éléments me semblant incontournables et ce qui explique que cela soit si difficile dans la sphère extraordinairement hétérogène du Net d'autant plus quand on veut le créer ex nihilo.

Écrit par : juliette dze | 26/10/2007

Très bien off!
Par ailleurs, il me semble que ça n'arracherait pas la gueule d'un ou d'une nerds de ce DEL, s'il allait expliquer au DEL collectif comment on met l'heure sur les commentaires. (Un simple lien vers un forum ad hoc pourraît suffire). Merci d'avance!
@PHIL
Tu boudes?

Écrit par : etrun | 26/10/2007

Darling, tu crois vraiment que c'est avec ce ton que tu vas réussir à amadouer lesdits nerds (si je puis me permettre cette remarque)

Écrit par : Mathilde P. | 26/10/2007

La subjectivité est une croyance.

Écrit par : odm | 26/10/2007

@juliette
"les collectifs organisés par la hiérarchie ne fonctionnent jamais".

clap clap clap!

Écrit par : etrun | 26/10/2007

Ecrit par : etrun | vendredi, 26 octobre 2007 11:29

Et par la censure ?
Clap, clap, clap !

Écrit par : nef | 26/10/2007

Ecrit par : Mathilde P. | vendredi, 26 octobre 2007 11:26

Mathilde! Tu crois que le ton de Sacha a déteint sur le mien?

Écrit par : etrun | 26/10/2007

Nous croyons perdre notre temps dans le dictionnaire des idées reçues que composent la plupart des prétendus débats sur le net ?

Dieu soit loué, grâce à off nous savons désormais que nous pouvons en attendre des miracles. Pas forcément demain : "Ce qui est fortement désiré à un moment donné et constitue la raison d’être d’une action précise de personnes ou de groupes précis peut ne se voir reconnaître un intérêt, général, que longtemps après que l’action visant à le promouvoir ait pris forme. Peut-être même après la fin de cette action, voire la disparition de ses promoteurs"...ni après demain.

Ne vous désespérez donc pas Sacha de ne pas savoir aujourd'hui l'heure qu'il est, c'est toujours à plus d'heure que la révélation advient : des cendres de nos fesses et du caveau de nos espérances surgira l'événement tant désiré par le collectif.

Nous sommes, sans le savoir, mais le voulant tant et tant, les Rosa Bonheur de demain et nos vaches sortiront de l'étable.

Sursum corda !

OK je sors.

Écrit par : chat (auto) viré | 26/10/2007

Ecrit par : etrun | vendredi, 26 octobre 2007 11:35

Mais non etrun, rassurez-vous..

Quel ton de Sacha ? Elle ne me parait pas être aussi hystérique et agressive qu'on le prétend..
Toutefois, d'avoir traiter certains de cons finis et ensuite leur demander un service, là c'était voué à l'échec...

Mais, quand même, si on veut que chacun(e) s'occupe de son blog de son côté, il serait bien de leur donner la procédure de l'heure et qu'on en parle plus..
Les 2 DEL pourront suivre leur route respective et basta ! Les visiteurs ensuite seront libres de les lire ou pas..

(et désolée, je ne sais pas mettre l'heure !)..

Écrit par : Roma | 26/10/2007

dac' avec Roma du premier au dernier mot (paske moi non plus je sais pas mettre l'heure)

Écrit par : Mathilde P. | 26/10/2007

@ Mathilde

Moi non plus, je ne sais pas.. Sur ce coup, je suis aussi blonde que vous !

@ Etrun

N'y-a-t-il pas moyen de demander à 20MN comment on met l'heure?
Envoyez-leur un mail, non ?

Écrit par : Roma | 26/10/2007

Ecrit par : Mathilde P. | vendredi, 26 octobre 2007 11:58
Tu vas pas me dire que tu n'as pas trouvé un moyen secret d'influencer José, toi? ;-)))

Écrit par : etrun | 26/10/2007

Quel(s) rapport(s) entre l'"artiste" et le "collectif"? Je vois pas bien. Aucun.

Ben, si, sauf à tomber dans la mythologie dixneuviémiste de l'"inspiration" faisant de l'artiste un être à part, comme s'il n'était pas traversé dpar les conflits et les transformations d'une société, comme s'il ne les exprimait pas, avec un ressenti qui parfois les anticipe.

Écrit par : valdo lydeker | 26/10/2007

Les 2 DEL pourront suivre leur route respective et basta ! Les visiteurs ensuite seront libres de les lire ou pas...
Ecrit par : Roma | vendredi, 26 octobre 2007 11:55

Gaffe, c'est l'apologie de la concurrence que tu nous fais là Roma! Moi, je suis pour la

coopération entre les DEL! Ya même des gros malins qui défendent la "coopétition". ca fait moderne, mais moi je préfère la coopération. Bête tropisme de gôche, je suppose.
Tiens, je vais mettre le lien:
http://politiquedupire.20minutes-blogs.fr

Écrit par : etrun | 26/10/2007

Bon, je prends ma respiration, et je plonge pour retourner là-bas......Ciao!

Écrit par : etrun | 26/10/2007

Merci off pour votre excellent billet.

La sortie du troupeau d'humains par la créativité démarque effectivement et isole du collectif que compose une société. Cette différence de vision implique un temps nécessaire pour accepter la nouveauté et l'interprétation d'autrui. La symbolique de cette fameuse tour de Babel implique les expressions mutiples, la compréhension ou l'acceptation du message des autres. Je me trompe peut-être à la lecture de votre texte et j'illustre ainsi la difficulté de communiquer dans la même langue...

Écrit par : agathe | 26/10/2007

Ecrit par : etrun | vendredi, 26 octobre 2007 12:20

Je ne vois pas cela comme de la concurrence, puisque j'indique que les visiteurs sont les seuls à décider et resteront toujours libres de le faire..

Comme Off, qui poste ici et sur l'autre DEL, c'est la meilleure façon de justement signifier qu'il n'y a pas la guerre entre les 2 DEL.
C'est son choix, car il trouve surement des aspects intéressants dans les 2, les personnalités des blogueurs créant sans cesse une alchimie différente...

Sacha, Esther et Malbrouck me font bien marrer en fait !
Des vrais personnages de film ou de roman..
Leur blog nous fait voir tout le processus de création d'un projet collectif..
Moi qui crois peu au collectif, je suis curieuse de voir quelle structure peut permettre la décision collective dans l'intérêt commun, sans qu'émerge un chef quelconque, sans retrouver les règles et réflexes hiérarchiques habituels..

Mais cela n'est qu'une opinion personnelle, je me garderais bien de dire à quiconque ici, ce qu'il devrait faire !
Je crois plus à la responsabilité individuelle des êtres !

Écrit par : Roma | 26/10/2007

Vous êtes déjà très nombreux à vous être lancés dans la CHAINE DU REFERENDUM appelant à ce que le peuple garde sa liberté et puisse décider de ce qu'il fait avec ce nouveau traité européen...

RENFORCEZ LA CHAINE DU REFERENDUM EN DIFFUSANT CES LIENS (je vous les mets aussi en pj de ce mail) :

En version Powerpoint : http://test.antemia.eu/html/16/File/referendum.pps/referendum.pps

En version PDF : http://test.antemia.eu/html/16/File/referendum.pdf


A priori, les choses étaient réglées par le vote de 2005. Non, c'est non, pas de traité.

Sarkozy veut tout de même un nouveau traité. Et il se trouve en plus qu'il n'est pas si nouveau que ça, puisqu'il reprend mot pour mot celui rejeté en 2005. Face à cette violence considérable faite à la démocratie, sans doute la pire depuis 1940, nous ne pouvons que nous mobiliser pour qu'au moins le peuple puisse avoir la parole.

Faites vivre la CHAINE DU REFERENDUM en envoyant les liens ci-dessus à vos connaissances, ou en envoyant directement les fichiers qui sont téléchargeables.

Mobilisons-nous pour faire plier cet abus de pouvoir inique !

Écrit par : Alex | 26/10/2007

Ecrit par : etrun | vendredi, 26 octobre 2007 11:35

Le tache-ton de Sacha ?
Un DELavage de cerveau ?

Écrit par : nef | 26/10/2007

Ecrit par : valdo lydeker | vendredi, 26 octobre 2007 12:16



Que faisaient Duchamp, Picabia, Cravan (mythologie dixneuviémiste?) et les autres à New-York en 1915? Hein?

"...comme s'il ne les exprimait pas, les transformations d'une société, avec un ressenti qui parfois les anticipe."

Pour "ressentir" et "anticiper" la Grande Débâcle c'est sûr. Pour le "collectif" çà l'est moins;-)

Écrit par : Bof | 26/10/2007

Ah ! Duchamp, c'est mon dada ...

Bonne journée.

Écrit par : Paraphrénique | 26/10/2007

Bonjour à toutes et tous, bonjour, José, Serval.

Etant un ancien du Del reconverti dans d'autres activités, je ne fréquente plus beaucoup cet endroit. Je ne comprend pas pour quelles raisons vous privez un autre blog d'une indication tout simple qui leur permettrait d'avoir l'heure. Je sais que Sacha peut parfois se montrer revêche, voire chiante sur les blogs, mais dans la vie courante, c'est une personne très attach(i)ante. Donnez-lui sa chance. Je ne pense pas que son objectif soit de torpiller NRV. Elle a envie de sentir libre et responsable d'un projet bien à elle, qui peut l'en blâmer dans cette France sarkozyste où la responsabilité individuelle est enfin mise en valeur ? Hein ? ;)))

Bisous tout le monde.

Écrit par : Félûre | 26/10/2007

Ecrit par : Paraphrénique | vendredi, 26 octobre 2007 13:08

T'es né dans un bidet ?

Écrit par : TDB | 26/10/2007

Merci bien off pour cet article qui va nourrir la reflexion du week-end.

Bon je ne sais pas si je vais créer "les conditions d’un changement du cours des choses", j'ai même l'impression du contraire. Mais en tout cas j'ai essayé de "connecter des choses" ce matin.
Notamment Marianne et les fous de la feuille à calcul qui nous "représentent" ou "dirigent":

La République Excel ?
http://www.lepost.fr/article/2007/10/25/1042343_97_1_0_1.html

Écrit par : RichardTrois | 26/10/2007

off, votre texte est excellent.

j'aime aussi beaucoup le com de Valdo et celui d'Agathe


"Mais cela ne saurait faire oublier que la vie publique est faite de myriades d’actions, d’interventions, de propositions qui, à un moment donné, connectent des choses qui étaient des composantes appartenant à des domaines jusqu’ici très éloignés, et contribuent ce faisant à fabriquer les conditions d’un changement du cours des choses, en appelant à de profondes et irréversibles transformations dans les manières de voir, de faire et d’être, à la manière des tableaux de Rosa Bonheur, s’emparant d’un style pour (dé)peindre d’autres sujets sous ce format qui était réservé à tout autre chose. Un « être » nouveau émerge de cette synthèse qui s’autonomise par rapport aux éléments dans lesquels sa création a puisé ses ressources."

j'aime beaucoup cette idée de connexion.
n'est -ce pas le propre de l'intelligence humaine, individuelle et collective, d'être capable de relier entre eux des évènements, des actes, des pensées?

les changements et progrès de l'humanité ne se sont pas fait en un claquement de doigts. il y eu des déclencheurs, puis l'intelligence collective a relié et de là sont nés des mouvements.

c'est pourquoi j'estime que la possibilité de s'exprimer, librement (indépendamment du marché et du contrôle des médias et de l'édition) de confronter ses idées avec celles des autres, de découvrir des mouvements de pensées que l'on ignorait - qu'ils soient ou non positifs, il est indispensable de savoir en quoi d'autres croient, même si leur pensée est différente, ou abjecte -
bref, cette possibilité que nous offre internet, les blogs, les sites, est une révolution dans la diffusion de l'information comme dans l'ouverture des champs culturels auxquels nous avions jusque là la possibilité d'accéder.

à ce titre, les initiatives collectives sont importantes, car elles permettent un brassage d'idée, une ouverture.

seul bémol, en ce qui concerne internet, c'est évidemment que son accès soit limité à qui dispose d'un ordi, d'une connexion et du minimum de curiosité qui le poussera à chercher, à communiquer.

Écrit par : céleste | 26/10/2007

Ecrit par : Félûre | vendredi, 26 octobre 2007 13:15

Que proposez-vous de se faire insulter et de tendre la joue ? Je suis débarrassée de mon éducation Judéo-chrétienne-musulmane, je ne tends pas la joue à Sarkozy, je me bats...

Écrit par : agathe | 26/10/2007

Ecrit par : céleste | vendredi, 26 octobre 2007 13:24

Pour le coup, ton développement me laisse baba ... Chapeau !

Écrit par : agathe | 26/10/2007

Ecrit par : RichardTrois | vendredi, 26 octobre 2007 13:20

Le sourire jaune que provoque ton billet et vite effacé par le lien en bas.

Écrit par : neffarée | 26/10/2007

Agathe,

Merci de ne pas m'embringuer dans vos disputes éventuelles, je n'en suis pas et ne veux pas y participer. Je demande, c'est tout. Si cela équivaut à un refus net de toute la galaxie DEL contre l'autre blog pour des raisons de vexations continues, je n'insiste pas. J'ai franchement d'autres chats à fouetter, aux griffes largement plus effilées et stridentes, que de m'occuper de ce genre d'affaires. Je disais simplement que je ne comprenais pas pourquoi cette affaire prenait tant d'importance.

Écrit par : Félûre | 26/10/2007

Ecrit par : Félûre | vendredi, 26 octobre 2007 13:15

Bonjour,

Je ne prive personne de quoique ce soit puisque 20minutes ne le propose pas par défaut, il s'agit donc d'une intervention technique extérieure. Sacha, alors en "bonne" compagnie, a été particulièrement ignoble envers moi, envers Gaëlle et elle l'est encore parfois. Elle ne m'a jamais présenté la moindre esquisse d'excuse. Et il faudrait que je lui rende service ?

Écrit par : José | 26/10/2007

Ecrit par : Félûre | vendredi, 26 octobre 2007 13:29

Alors relis ton parallèle avec la France de Sarkozy et surplombe les pâquerettes, tu verras l'air et frais. Je n'ai aucune animosité, je m'en fous totalement de ces problèmes d'heure, chacun ses priorités dans la vie...

Écrit par : agathe | 26/10/2007

Ecrit par : Roma | vendredi, 26 octobre 2007 11:55

bonjour Roma okdac avec vous concernant les deux DEL et Sacha..

Off billet très dense, j'aime beaucoup le titre...;-)))

Écrit par : Pamela de Barres | 26/10/2007

Ecrit par : Félûre | vendredi, 26 octobre 2007 13:29

Voilà pour la réponse. Quant à l'importance que ça prend, c'est relatif. Il y a d'autres plateformes qui permettent l'affichage de l'heure dans les commentaires.

Supplément : je n'ai jamais souhaité l'échec de son initiative ni d'aucune autre émanant de membres actuels ou anciens du DEL, bien au contraire.

Écrit par : José | 26/10/2007

Je ne prive personne de quoique ce soit puisque 20minutes ne le propose pas par défaut, il s'agit donc d'une intervention technique extérieure. Sacha, alors en "bonne" compagnie, a été particulièrement ignoble envers moi, envers Gaëlle et elle l'est encore parfois. Elle ne m'a jamais présenté la moindre esquisse d'excuse. Et il faudrait que je lui rende service ?

Ecrit par : José | vendredi, 26 octobre 2007 13:33

Bravo !

Écrit par : Phil | 26/10/2007

clapclapclapclapclapclap

Écrit par : om | 26/10/2007

Bon, ok, je ne veux pas entrer dans ces considérations. Ils n'auront pas l'heure ou s'ils la veulent, ils n'ont qu'à se démerder avec le template.

Écrit par : Félûre | 26/10/2007

@ nef
Oui, tu as raison j'ai souris au début mais je finalement l'avalanche de chiffres me donne plutôt envie de vomir.

Sinon, je lis le livre de Marc:
qu'est-ce qu'il écrit bien. Les procureurs devait prendre bien leur pied à lire ses procédures...
Bonne aprem à tous et à toutes.

Écrit par : RichardTrois | 26/10/2007

Bonjour José, Bonjour à d'autres,

Je participe comme tu le sais à la création du blog collectif fondé par Esther et Sacha, et je ne le présente pas tel un blog concurrent de celui ci mais un blog supplémentaire sur la blogosphère !! Ni plus ni moins ! Tout lieu d'expression a quelquechose à dire et tant mieux pour tout le monde !

Les querelles de chapelle j'ai toujours trouvé ça idiot et voilà qui me permet de reconnaitre publiquement que tu as été bien souvent davantage la "victime" par ricochet que le coupable responsable des conflits du passé !

Il faut savoir tourner la page et si je ne mélange pas conversation publique et conversation privée, je me dois de confirmer ici que j'ai regretté pour toi et ton couple (Gaelle) les retombées néfastes et injustes de tant d'idiotes polémiques !

Nous n'avons pas à nous en prendre aux personnes de cette manière et j'ai moi meme vécu ici le pire de ce que peut devenir "la horde" lorsque les esprits ne se laissent guider que par la haine de l'autre et souvent dans de l'irrationnel absurde !

Tu n'es pas pas mon ennemi et Gaelle non plus tant elle n'a encore moins de responsabilité dans quoi que ce soit !

J'ai fait "le travail" de distance nécessaire pour comprendre tous les enjeux de pouvoir qui ont manipulé ici ou là bien du monde !

Inutile de désigner ici l'instigateur en chef de la discorde surtout lorsque je lis son systématique-automatique travail de sappe quotidien dont la castration du débat n'est que le seul objectif idéologique politique ! Ca se passe à 09h13 !!

C'est aussi court que précis ! Faut pas chercher loin et ça ne s'invente pas mais ça s'observe !

Alors oui je trouve injuste que tu aies pu payer pour tous ces laches qui dans d'une main presque invisible ont semé tant de haine !

Je te l'ai dit personnellement que je le regrettais et je tenais donc en transparence à le dire publiquement !

Je ne peux m'excuser pour d'autres ou à la place d'autres mais pour ma seule part ou d'injures, ou d'insultes, ou de moqueries méchantes etc...

Ca me permet d'etre en paix avec moi meme d'avoir à le faire car c'est justifié et que ni toi ni ta femme n'ont à payer gratuitement et de la sorte des manipulations faites selon moi par les pires de mes adversaires politiques et idéologiques qui malheureusement auront noyauté ce lieu !

Je n'y interviens plus pour cette raison et ça me regarde !

Je te demande de réfléchir à cette question qui parait mineure de "l'heure" (du code texte html et sa procèdure) car j'y vois un symbole intéressant qui peut etre "utilisé" pour nous tirer tous vers le haut au lieu de sans cesse confirmer par nos attitudes concretes que nous ne sommes pas à la mesure de ce qu'on prétend vouloir etre dans tous nos "billets" eux toujours géniaux, merveilleux, humanistes, et tout ce qu'on voudra ! ;-))

Bonne journée !

Écrit par : Malbrouck | 26/10/2007

clapclapclaclapclap

Écrit par : om | 26/10/2007

Ecrit par : Malbrouck | vendredi, 26 octobre 2007 14:20

On s'en contrefout de tes excuses. Viens pas faire du HS ici stp.

Écrit par : Phil | 26/10/2007

Ecrit par : Phil | vendredi, 26 octobre 2007 14:26

Z'avez tous de gros problèmes d'égo, non ?

Écrit par : adrien (de rien ?) | 26/10/2007

{…}Cette subjectivité de l’artiste, on le voit, est dérivée par rapport aux productions culturelles dont elle s’arrache tout en les recomposant sous une forme inédite {…}
{…}La boucle est bouclée, l’avant-garde d’un regard solitaire devient manière de voir partagée, choc déplaisant ou plaisir face à un dévoilement au grand jour d’un secret du monde jusqu’alors bien gardé dans l’impensé collectif.{…}




Est-ce à dire que la subjectivité de l’artiste rend la « chose » intelligible à tous ?
J’en doute personnellement. L’art est de part son essence subjectif, il a un caractère très personnel.
Cette subjectivité ne pourrait s’appliquer à un collectif que si des valeurs ou des perceptions sont communes.
Or, comme nous avons pu le constater par certains comportements, la volonté d’un collectif est plus issue de l’art subversif que de l’art subjectif.
A mon sens, le mot le plus approprié pour définir un collectif (dans le cas précis que sous-tend votre billet) serait : suggestif.
Y a-t-il un art suggestif ?
(mais tout cela n’est que suggestion d’interprétation du billet ;-))

Écrit par : Gaëlle | 26/10/2007

Ecrit par : RichardTrois | vendredi, 26 octobre 2007 14:20

Ils comptent.
Et le fait d'appréhender en chiffre une société ne renvoie malheureusement pas qu'aux mauvaises techniques de management, d'où le dégoût.

Je vais chez Urbain samedi, mon sac à livres va encore être chargé !!!!-))))))

Écrit par : nef | 26/10/2007

Ecrit par : adrien (de rien ?) | vendredi, 26 octobre 2007 14:27

T'es à côté de la plaque, l'égo(ut) et les couleurs, tu sais....

Écrit par : nef | 26/10/2007

comment il prend la tetê le billet!
faut savoir parler simple. c'est dur!

Écrit par : om | 26/10/2007

Z'avez tous de gros problèmes d'égo, non ?

Ecrit par : adrien (de rien ?) | vendredi, 26 octobre 2007 14:27

Le rapport ?
J'ai tout simplement trouvé indigne le comportement de Sacha, Esther, Malbrouck et autres connards envers José (que je ne connais pas).
Alors lire ces merdes mendier 1 service de sa part ça me fait bien rire...

Écrit par : Phil | 26/10/2007

pour demain:
etre artiste et ravioli
car
samedi
c
ravioli!

Écrit par : om | 26/10/2007

Ecrit par : om | vendredi, 26 octobre 2007 14:41

Pas du tout, lundi c'est ravioli.

Écrit par : nef | 26/10/2007

ravioli halal au mouton
ravioli casher à la biche
ravioli au jambon de bayonne
ravioli laique=vide? remboursé!!!

telles sont les questions que j'appronfondirai grace a heidegger

à demain

Écrit par : om | 26/10/2007

Ecrit par : Phil | vendredi, 26 octobre 2007 14:26
Ecrit par : Phil | vendredi, 26 octobre 2007 14:37


Dis donc Phil, vous allez nous faire passer des tests ADN pour savoir si on est digne de poster ici (HS ou pas) ???

Toujours cette attitude d'exclusion, dès que quelqu'un diverge de vos opinions?

Comment peut-on aimer le collectif dans ces conditions ?
Exclure systématiquement ceux qui ne se plient pas aux règles du groupe ou ont des avis divergents du groupe ? Pour moi, la majorité n'a pas forcément raison !
Comme dans la société réelle à vrai dire !

(Ca, c'est ce qu'on apprend à l'école ! Etre uniforme, s'adapter.. Bien loin de l'esprit critique qu'on devrait nous inculquer...
C'est Nietzsche, je crois qui affirmait que l'école n'était là que pour domestiquer les êtres!).

Et bonjour à Malbrouck !

Écrit par : Roma | 26/10/2007

Phil,

Je m'adresse à José et pour partie à Gaelle afin de poser publiquement un acte déjà exprimé en "privé" et ce au titre d'une transparence !!!

Tu sembes enferré dans l'idéologie de la haine et tu transformes mon acte en quelquechose qui n'a rien à voir ! Tu limites le propos à de la mendicité et tu exprimes là ta vision matérialiste des "valeurs" !

Je n'attends RIEN en retour et je suggérais de réfléchir à un possible "symbole" qui puisse servir autre chose qu'à remettre des pendules à l'heure au sens où toi tu le perçois !!

Ce qui dérange bien du monde c'est que j'ose faire de la politique par la preuve !!

Je casse les codes, je brise les tabous et au mins ceux qui ne permettent à personne de sortir de ces certitudes !!

Non merci !! Si on prétend à une socièté meilleure c'est qu'elle devra se faire avec TOUT LE MONDE !!!

C'est ma conception républicaine et je n'en démordrais pas n'en déplaise aux propagateurs de la discorde dans notre pays qui noyautent tous les lieux d'expression par leurs basses maoeuvres sybilinnes !!

Écrit par : Malbrouck | 26/10/2007

je vois qu'aujour'hui, c'est purée épinard oeuf au plat!
mmmm
au moins on a pas tous les jours des lentilles...

Écrit par : om | 26/10/2007

Le problème me semble être qu'elle, Sacha, ( ou autres ) ne peut, je crois,à priori, présenter d'excuses ( d'avoir été indisposée, que cherchant à cesser de fumer son humeur a quelques temps frôlé l'intempérance, qu'elle a mal interprété ( ou à son seul avantage) - preuves à l'appui - un propos venant de tel ou tel,...enfin, tout ce qu'on veut...)...mais guère autre chose que de solliciter d'être excusée de ta part, ce qui n'est pas loin de signifier recevoir ton pardon . Ce faisant, tu te trouverais José devant ce choix de l'accorder ou non.

Mais, dans les deux cas pris dans une symbolique - le pardon ( ta réponse fût elle négative ne t' exonérant pas puisque tu en aurais de toutes les façons initié la réthorique) - qui ne produit me semble t'il que de la vassalité.

Écrit par : patrice | 26/10/2007

patrice, tu es off?
tu peux nous le redire en français?

Écrit par : om | 26/10/2007

Si ça commence à causer bectance, y'a Fulca qui va radinner avec ses sardines !

Écrit par : Paraphrénique | 26/10/2007

Bon, ce texte est tellement dense et complexe pour un type de formation scientifique comme moi, que l'abstraction artistique et philosophique me demande beaucoup de travail et d'application. Je le concède.

Cela, vite fait avant de reprendre le travail, je fais un petit aparté...

Que des individus d'un autre Del aient le CULOT, de censurer TOUTES mes coms, et justifient leur censure par une pseudo morale collective, et bien je dis à tous, que ces gens là ne valent même pas la corde pour les pendre !!!

Ces gens qui hurlaient à la censure de José lorsqu'il censurait un trollage trop répété, Figurez vous mes amis, qu'ils CENSURENT à tour de bras, des gens comme Serval, Nef, Andy et moi-même entre autres.

Ces gens qui ne respectent pas la liberté des autres ne sont pas dignes qu'on les aide !

Je le dis tout haut, et vous savez combien je ne suis pas agressif mais plutôt d'un tempérament conciliant et consensuel, CES GENS NE MÉRITENT QUE LE MÉPRIS !

QU'ILS RETOURNENT DANS LEUR CAVERNE NAUSÉABONDE, où la duplicité et la névrose sont le seul passe-droit pour rentrer dans leur clan dictatorial !

LEUR COLLECTIF ? MON CUL !!!.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/10/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 26 octobre 2007 15:08

+1
Cela dit c'est bien pratique l'heure dans les comm's.

Écrit par : Phil | 26/10/2007

j'ai apprécié les posts de Malbrouck (tout en me demandant si "remettre les pendules à l'heure" est un message subliminal...)
Mais comme Cuicui et d'autres, j'ai la mémoire longue, et n'oublie pas la bassesse d'attaques autres que les siennes.

Écrit par : valdo lydeker | 26/10/2007

Malbrouck si tu veux je peux publier un comm dans l'heure sur ton blog.

Écrit par : Phil | 26/10/2007

Cela dit c'est bien pratique l'heure dans les comm's

Ecrit par : Phil | vendredi, 26 octobre 2007 15:11

PLUTÔT CREVER QUE LEUR DONNER !

POUR QU'ILS EN PROFITENT POUR CENSURER TOUJOURS PLUS ? JAMAIS !!!

Ces gens là ne savent pas ce qu'est la tolérance et la liberté ! CE SONT DES OBSCURANTISTES !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/10/2007

MALBROUCK A AUTANT LE DROIT DE S'EXPRIMER ICI QUE QUICONQUE.

DÉBAT CLOS.

Écrit par : José | 26/10/2007

Il me semble effectivement paradoxal d'injurier (et parfois en des termes indignes) les uns ou les autres et ensuite de venir demander un service.
Ces personnes ont par ailleurs largement gloser sur la supposée incompétence et "l'insupportable" censure de José pour mériter une part des commentaires peu élogieux que j'ai lu ci dessus.
L'indépendance et l'autonomie ont toujours un prix : celui d'avoir à faire une démarche auprès d'un inforamticien me paraît de bien faible poids par rapport à celui payé par bien d'autres communautés qui cherchent leur émancipation!
Au fait est ce réellement HS?

Écrit par : folledechaillot | 26/10/2007

Ecrit par : José | vendredi, 26 octobre 2007 15:17

LUI, ICI, SUR CE BLOG A LE DROIT DE S'EXPRIMER !!!

CERTES MAIS MOI SUR LE SIEN ? ET BIEN NON !!!!!!!

JE SUIS INTERDIT !!!!

Vive la démocratie collective !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/10/2007

Bien. j'avais viré tous les DEL de mes favoris il y a déjà plusieurs jours. Là, en partant du blog d'Oloivier Bonnet, je reviens hier soir où c'était calme, pui ici pour voir qu'on continue de jouer au concours du plus long zizi, les dames comprises.

Ben je repars, et loin.

Écrit par : DD | 26/10/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 26 octobre 2007 15:16


Ça sert à rien de leur donner l’heure, biscotte ce week-end on en change, et la semaine prochaine y vont encore être emmerdé et ça va encore recommencer !

Écrit par : Paraphrénique | 26/10/2007

Ecrit par : José | vendredi, 26 octobre 2007 15:17

Il suffit de laisser ses commentaires, on aurait compris sans que tu hurles toi aussi.



Les bulles vertes de la zizanie gagnent du terrain aujourd'hui.
Cui cui calme toi.
La censure sur le blog à côté est la seule chose qui produit un peu de style, involontairement je te l'accorde. Le fil du commentaire en devient surréaliste.
c'est une charogne exquise.

Écrit par : nef | 26/10/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 26 octobre 2007 15:19

C'est de leur ressort, pas du mien.

Malbrouck ici a le droit, seul moi pourrais l'en empêcher.

On ne règle pas ici des comptes qui relèvent d'ailleurs.

Je répète que le débat est clos.

Écrit par : José | 26/10/2007

Ecrit par : José | vendredi, 26 octobre 2007 15:22

Désolé, José, le débat sera clos quand ces gens n'auront plus l'impudeur de venir pleurer ici, et tant qu'ils viendront, je me réserve le droit légitime de réagir.

Que tu me mettes sur le même plan que ces individus me chagrine, José...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/10/2007

Ecrit par : nef | vendredi, 26 octobre 2007 15:22

HS

As-tu lu tes mails ? 2ème relance avant la comminatoire

Écrit par : agathe | 26/10/2007

l me semble effectivement paradoxal...

Ecrit par : folledechaillot | vendredi, 26 octobre 2007 15:18

Mais le paradoxe, c'est la vie même, folledechaillot , non ?

Écrit par : patrice | 26/10/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 26 octobre 2007 15:28

Bonjour petit zozio ;-))))

Écrit par : agathe | 26/10/2007

Ecrit par : nef | vendredi, 26 octobre 2007 15:22

J'écris comme je veux, nef.

Je ne tiens justement pas à ce que ça s'emballe.

Écrit par : José | 26/10/2007

Si ça commence à causer bectance, y'a Fulca qui va radinner avec ses sardines !
Ecrit par : Paraphrénique | vendredi, 26 octobre 2007 15:08

http://estran.canalblog.com/archives/2007/07/20/5628323.html

Écrit par : L'Alternative fulcanellienne | 26/10/2007

Ecrit par : agathe | vendredi, 26 octobre 2007 15:32

Salut Agathe... Je suis furieux !

Et je te jure, parole de Corse, qu'ils ont de la chance que je ne les connaisse pas physiquement, ces gens...

À gerber !!!!

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/10/2007

VOS GUEULES LES MOUETTES!

Écrit par : Robert Dhéry | 26/10/2007

Je ne prive personne de quoique ce soit puisque 20minutes ne le propose pas par défaut, il s'agit donc d'une intervention technique extérieure. Sacha, alors en "bonne" compagnie, a été particulièrement ignoble envers moi, envers Gaëlle et elle l'est encore parfois. Elle ne m'a jamais présenté la moindre esquisse d'excuse. Et il faudrait que je lui rende service ?

Ecrit par : José | vendredi, 26 octobre 2007 13:33

C'est toi-même qui a évoqué ce sujet ! Un peu de cohérence stp.

Écrit par : Phil | 26/10/2007

http://www.goosto.fr/recette-de-cuisine/produit/sardines-10002207.htm

Écrit par : Fulcanelly Fields Forever | 26/10/2007

...

Écrit par : odm | 26/10/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 26 octobre 2007 15:28

Je ne classe pas les gens, cuicui.

Malbrouck s'est adressé à moi en particulier et je sais répondre si j'en ai envie.

Tu as le droit aussi bien évidemment de lui répondre mais je ne veux ni règlements de compte ni exclusions.

Si sur d'autres blogs les méthodes sont différentes cela relève de leurs tauliers, pas de moi ni d'ici.

Écrit par : José | 26/10/2007

il est très bien ce josé...

Écrit par : odm | 26/10/2007

Pas comme cuicui...

Écrit par : odm | 26/10/2007

Ecrit par : agathe | vendredi, 26 octobre 2007 15:30

Ultimatum rempli.

Écrit par : nef au chef de laflotille | 26/10/2007

Lu dans le figaro :


"Etre un enfant est plus difficile dans le Nord, les Bouches-du-Rhône et en Seine-Saint-Denis. Dans ces départements, près d’un jeune sur quatre vit sous le seuil de pauvreté – 788€ par mois et par individu-. Cette proportion est bien plus importante que la moyenne nationale, qui s’établie à 16,4%. C’est en effet dans la Seine-Saint-Denis et les régions Nord et PACA que l’on trouve le plus de pauvres et d’inégalités."


Cela voudrait dire qu'une famille de 4 personnes, pour ne pas être considérée vivre sous le seuil de pauvreté, devrait avoir 4 X 788 € de revenus ?
Ben ils ont une drole de notion de la pauvreté alors ...

Écrit par : Gaëlle | 26/10/2007

http://www.cooking2000.com/fr/world/fsardgril.htm

Écrit par : Le tsar dîne toujours | 26/10/2007

http://www.dicodunet.com/actualites/industrie/54995-recette-de-sardines-grillees-a-la-moutarde.htm

Sous vos applaudissements, bonne fin de journée à tous

Écrit par : Complètement toqué | 26/10/2007

aîllo cuicui mi....mi le soleil..

Écrit par : odm | 26/10/2007

Ecrit par : Roma | vendredi, 26 octobre 2007 14:51

Ma belle je suis encore d'accord avec vous...c'est pénible à la fin ces gens arc bouttés sur soi disant "principes"... " ils sont méchants avec MOIIIIIIIIIIIIIIII.

cui-cui rangent tes ergots et un peu de recul et de souplesse...

Écrit par : Pamela de Barres | 26/10/2007

Ecrit par : Le tsar dîne toujours | vendredi, 26 octobre 2007 15:45

Bonjour vous! on s'embrasse;-)))

Écrit par : Pamela de Barres | 26/10/2007

Ecrit par : Roma | vendredi, 26 octobre 2007 14:51

+1

Allez , c'est reparti, je me casse.

Écrit par : adrien (de rien ?) | 26/10/2007

Ecrit par : valdo lydeker | vendredi, 26 octobre 2007 15:13

Moi non plus je n'oublie pas les agissements d'Esther et Sacha contre José et Gaêlle, et je l'ai dit plusieurs fois, je les ai trouvées odieuses sur ce coup...
Mais plutôt que de faire perdurer cette guéguerre inter-blogs, s'ils avaient l'heure (leur demande), ils s'occuperaient pleinement de leur blog, et le DEL ici continuerait, suivant le fonctionnement actuel, ce qui lui convient parfaitement, José préservant sa neutralité tout en gérant le blog au niveau technique..

J'ai bien vu aussi que Cui Cui, Andy et d 'autres ont été censuré sur l'autre DEL..
Mais à la limite, c'est le problème des gérants du blog, si demain il n'y a plus personne chez eux car trop de censure.. (moi-même je ne vais pas sur des blogs qui censurent, c'est un choix délibéré)..
Ce qui est intéressant dans cette expérimentation de blog collectif, c'est que sacha et Esther entr'autres, se retrouvent face à elles-mêmes et à leurs contradictions.. Et leur responsabilité individuelle et celle aussi de Malbrouck, c'est de nous démontrer qu'une gestion collective d'un blog est possible, en laissant s'exprimer la diversité des opinions.. (du multiple à l'Un, le Grand Tout on pourrait dire)..
Et aussi, comme elles l'ont souvent clamé, abolir toute forme de hiérarchie (à savoir que celui qui détient les clefs a le pouvoir et dirige le blog suivant ses règles)..

Déjà on en voit les limites puisqu'elles censurent, chose qu'elles n'admettaient absolument pas de José...
Parfois l'empirisme est la meilleure école de la vie... On apprend en vivant, en faisant... Rien de mieux que l'expérience pour apprendre parfois.

Je crois qu'un jour ou l'autre, Esther, Sacha, Andy, José, etc.. s'apercevront qu'ils ont tous agi de la même façon (nature humaine oblige!) et que de conflits finalement, pour parler de la même chose, pour se retrouver devant les mêmes problématiques, conspuées un jour et utilisées le lendemain !

Parce qu'entre les idées, les concepts et leur application, y'a de la marge !
Ce qu'elles expérimentent à leur tour..

Comment un groupe doit-il se gérer? ou être géré ?
On en vient tous à se poser cette même question, quand on s'interroge sur le sens même de la démocratie...

Écrit par : Roma | 26/10/2007

Ecrit par : Le tsar dîne toujours | vendredi, 26 octobre 2007 15:45

Bonjour vous! on s'embrasse;-)))

Ecrit par : Pamela de Barres | vendredi, 26 octobre 2007 15:48

Non, je ne suis pas Fulcanelli, mais son agent

Écrit par : Complètement toqué | 26/10/2007

Ecrit par : Roma | vendredi, 26 octobre 2007 15:48

encore +1

Merci Roma ! J'aimerais avoir votre plume (pas celle de cui-cui, il me fait peur quand il est en colère, on dirait un gypaète barbu !)

Écrit par : adrien (de rien ?) | 26/10/2007

Ecrit par : Complètement toqué | vendredi, 26 octobre 2007 15:50

je n'ai pas indiqué qu'il s'agissait de Fulcanelli!!!!!

Écrit par : Pamela de Barres | 26/10/2007

Qu'est-ce qui te prend petit oiseau ?
Tu en veux à Sacha d'avoir retiré le billet qui t'était dédicacé et ou elle montrait ses fesses?
C'est çà?

Moi je préfère Rosa Bonheur.

Écrit par : "meuh-meuh" fit la vache | 26/10/2007

Ahan...Ahan...Ahan...(Mec essoufflé, quoi.).

Ya des trucs sympas à lire, ici, en ce moment. Je reviendrai!

Écrit par : etrun | 26/10/2007

Ecrit par : Malbrouck | vendredi, 26 octobre 2007 14:20

On s'en contrefout de tes excuses. Viens pas faire du HS ici stp.

Ecrit par : Phil | vendredi, 26 octobre 2007 14:26


C'est à ça que j'ai fait allusion. D'autant plus que ces excuses me sont adressées.

Sur ta citation je répondais à Fêlure, il n'y a donc aucune incohérence.

Sur le fond, je sais très bien quoi en penser et quoi en dire si besoin. Tu peux en débattre si tu le souhaites comme l'a fait Roma. Je n'ai pas le temps immédiatement de rédiger une réponse argumentée, je le ferai en soirée si j'en ai l'occasion sous l'angle du billet de Off qui est particulièrement synchrone avec ce qui se passe.

Écrit par : José | 26/10/2007

Ecrit par : adrien (de rien ?) | vendredi, 26 octobre 2007 15:54

Cui Cui a un pseudo très trompeur !!

( rassurez-vous Cui Cui, rien de méchant de ma part.. Je suis aussi ambyvalente et paradoxale de nature que vous, mais je ne joue pas la carte de la (fausse) modestie comme vous, alors que vous avez un égo surdimensionné comme 90% des gens ici, moi y compris..)

Écrit par : Roma | 26/10/2007

si j'ai tout compris
ce n'est qu'une histoire de gestion de controle de sexualité.
quelle histoire!

Écrit par : om | 26/10/2007

Ecrit par : José | vendredi, 26 octobre 2007 15:59

Ben oui, subjectivité, subversion, ou suggestion.

Tout est là ;-)

Écrit par : Gaëlle | 26/10/2007

Mais Pamela vous embrassez donc au petit bonheur la chance ?
Ô joie, bonheur, félicité ! En ce qui me concerne, je vous engage à continuer
;))))))))

Écrit par : Complètement toqué | 26/10/2007

Pam' ma poule, faut qu'on cause!

Écrit par : Mathilde P. | 26/10/2007

@off
je crois que gaëlle "suggère" que tu fasses plus court.

Écrit par : etrun | 26/10/2007

L'art a un sexe première nouvelle.
Ce qui est bien est que nous apprenons tous les jours.
L'art n'a pas de sexe, autre première nouvelle. mais d'un jour plus lointain,
La politique est un art, troisième nouvelle, ce petit texte à la pensée débutante. Arent à changé de style et se situe à la frontière du politique..
L'art n'a pas de style. Donc pas de politique, Donc ne conduit pas la cité.
L'art n'est pas. Il ne transforme rien. Il n'a d'influence que sur les transferts d'argent entre maquignons et équariseurs, entre éleveurs et toréadors.
La politique aujourd'hui ne peut être un art. Parce que l'art est une œuvre individuelle.

Écrit par : martingrall | 26/10/2007

off
tu te rend compte que même martin je le comprend mieux que toi ?!

bonne soirée de ping pong

Écrit par : om | 26/10/2007

Absolument pas d'accord, là, Martingrall...
L'art ne conduit pas la cité et n'a pas vocation à le faire (encore que, le théâtre grec)...
Mais l'art et les conditions de sa circulation, sont fortement politiques.
sauf à confondre "art " et "produit" .

Écrit par : valdo lydeker | 26/10/2007

Ecrit par : Mathilde P. | vendredi, 26 octobre 2007 16:07

Clic-clic

Écrit par : Pamela de Barres | 26/10/2007

@Adrien,
on n'a pas fini de rigoler...

Écrit par : valdo lydeker | 26/10/2007

Ecrit par : etrun | vendredi, 26 octobre 2007 16:09

Ah bon ?

Écrit par : Gaëlle | 26/10/2007

Espérons que personne en France n'aura cette idée saugrenue..

Prodi renonce à contrôler la blogosphère italienne
Par François Laforgue (Journaliste) 15H50 24/10/200
http://www.rue89.com/2007/10/24/prodi-renonce-a-controler-la-blogosphere-italienne


Quand on voit les réactions de Joffrin (critiquant les blogs et les rumeurs) ou de Finkielkraut, il conviendrait d'être vigilant..

Pour Finkielkraut, il faut supprimer le Net dans les écoles
Par Yann Guégan (Rue89) 15H06 22/10/2007
http://www.rue89.com/2007/10/22/pour-finkielkraut-il-faut-supprimer-le-net-dans-les-ecoles

Écrit par : Roma | 26/10/2007

Ecrit par : Gaëlle | vendredi, 26 octobre 2007 16:40

Ah non? J'avais cru. ;-)))

Écrit par : etrun | 26/10/2007

Exercices de mémoire

LE BLOC-NOTESd'Ivan Rioufol - irioufol@lefigaro.fr.

Publié le 26 octobre 2007

Honorer le courage d'un adolescent Français, fusillé par l'occupant allemand ? Louche. « La meilleure façon de rendre hommage à Guy Môquet c'est de soutenir les sans-papiers », estime un responsable Vert. Marie-Georges Buffet (PCF) embraye sur la résistance contre « les mesures du gouvernement ». Le Syndicat des enseignants (SNES) appelle à ne pas lire l'ultime lettre du jeune communiste, pour refuser l'« instrumentalisation de l'histoire ». Ces confusions contribuent à rendre la France migraineuse.

Amalgames, approximations, faux procès : tous ces ingrédients, déjà observés dans l'argumentaire des belles âmes contre l'ADN comme preuve de filiation, se retrouvent dans les critiques contre l'initiative de Nicolas Sarkozy de consacrer en Guy Môquet, 17 ans, le symbole d'un comportement exemplaire. La gauche aime les « devoirs de mémoire » quand ils sont repentants, mais les trouvent suspects quand ils promeuvent une fierté nationale.

Le dénigrement d'une décision venue de la droite ne suffit pas à expliquer le charivari de cette semaine. L'épisode révèle, plus gravement, l'état d'esprit d'une partie de la gauche et des enseignants, qui rechignent à transmettre la mémoire française. Déjà, en 2005, ils avaient jugé « idéologique » le projet de faire apprendre La Marseillaise en primaire. Pour eux, le patriotisme est l'expression d'un nationalisme. Un raisonnement caricatural.

Quand Xavier Darcos, ministre de l'Éducation, estime que l'école doit renforcer « la cohésion nationale autour d'une histoire, de valeurs et d'aspiration communes », Nicolas Offenstadt (enseignant à Paris 1) y voit, dans Libération, « un inquiétant mouvement de fond » qui vient contrarier l'aspiration à une « école plus ouverte aux histoires plurielles ». L'idéologie multiculturaliste, qui imprègne l'École, invite la nation à faire profil bas.

Là est le coeur du problème identitaire que la France doit résoudre. Il est posé à la fois par la nouvelle immigration de peuplement et par la détermination de l'Éducation nationale à faire partager une mémoire commune à travers des valeurs aussi universelles que le courage et l'héroïsme. Ces « profs » qui considèrent comme une « propagande civique et patriotique » l'hommage à Guy Môquet ont renoncé à cette mission. Le corps enseignant saura-t-il les marginaliser ?



L'amnésie du PC

A dire vrai : il y avait une raison historique de contester ce lundi dédié au « militant communiste engagé contre l'occupant nazi et le régime de Vichy » (L'Humanité). Guy Môquet, fusillé comme otage le 22 octobre 1941 à Chateaubriant, après l'attentat contre un officier allemand commis deux jours plus tôt à Nantes par trois jeunes communistes répondant à un ordre de Jacques Duclos, n'a lui-même jamais été résistant. Or cet argument n'a pas été soulevé. Quand le PCF accuse le gouvernement de « réviser l'histoire », il parle en orfèvre : une amnésie recouvre l'alliance qu'il défendit, entre Staline et Hitler, d'août 1939 à juin 1941.

Lorsque le lycéen se fait arrêter gare de l'Est par la police française, le 13 octobre 1940, il distribue des tracts dénonçant « des magnats d'industrie » qui « tous, qu'ils soient juifs, catholiques, protestants ou francs-maçons (...) ont trahi notre pays et l'ont contraint à subir l'occupation étrangère (...) ». Non seulement il n'est pas résistant au nazisme, mais il adhère à la stratégie de collaboration de l'URSS avec l'Allemagne. Le 22 août 1939, Moscou a en effet accueilli le représentant d'Hitler, Ribbentrop, en faisant jouer l'hymne nazi « Horst Wessel lied ». De juin 40 à la fin août, le PC a tenté d'obtenir de l'occupant la reparution de L'Humanité, en lui faisant valoir qu'il n'a « pas cédé à la dictature du juif Mandel » et en s'enorgueillissant de ses opérations de sabotage de la Défense nationale (bloc-notes du 15/12/2006). Ces trous de mémoire s'ajoutent à l'embrouillamini des esprits.



Molles exigences

Serait-il honteux d'attendre de ceux qui désirent s'installer durablement en France le respect de sa langue, de ses règles, de son mode de vie ? Le projet de loi sur l'immigration, adopté mardi, surprend par sa timidité : un test de quinze minutes vérifiera « la connaissance rudimentaire du français (500 mots) et des valeurs de la République » du candidat au regroupement familial. Des clandestins pourront être régularisés s'ils occupent un emploi peu demandé. Alors que l'opinion est priée de se passionner, ces jours-ci, pour un Pacte écologique aux craintes incertaines, il serait autrement plus utile de bâtir un Pacte républicain, actuellement réduit au minimum.

En fait, ces molles exigences face à la pression migratoire extra-européenne s'emploient à ne pas trop heurter le discours en vogue sur le métissage des cultures. Mais cette utopie impensée du grand brassage contredit le respect de l'identité nationale, ce ressort de l'élection présidentielle. « On se découvre plus vulnérable qu'on ne l'imaginait », a dit Nicolas Hulot, mardi sur Europe 1, parlant de la planète. Une même réflexion pourrait être tenue, parlant de la nation.

C'est d'ailleurs ce que suggère Ayaan Hirsi Ali. L'ex députée néerlandaise d'origine somalienne, cible des intégristes, dénonce dans Le Monde l'impossibilité de « parler librement de l'islam » en Europe et demande à la France « de prendre la tête d'un mouvement visant à faire comprendre à tous les Européens que, ce qui se joue, c'est leur socle de valeurs et de principes les plus fondamentaux ». Au nom des Lumières dont se réclame Hirsi Ali, la nation s'honorerait de l'accueillir comme citoyenne d'honneur et de lui offrir sa sécurité.



Flatter l'islam

A Tanger, mardi, Sarkozy a lancé un appel à bâtir, avec la France, l'Union méditerranéenne. Toujours ce besoin de flatter l'islam.

Écrit par : Pat Joy | 26/10/2007

etrun fait ce qu'on appelle des projections de ses propres désirs

Écrit par : Mathilde P. | 26/10/2007

valdo lydeker | vendredi, 26 octobre 2007 16:20
En dehors de la médiatisation actuelle, qui nous amène invariablement sur le produit, l'art est une œuvre d'auteur n'ayant d'intérêt que pour lui-même. Que la société se projette sur cette œuvre pour se cristalliser autour de l'idée qu'elle représente pour une la représenattion d'une autre société, Gernica par exemple, n'implique ni l'œuvre ni l'artiste. C'est le cas de Warol et plus près de Beidbeger, 99francs, ne remettant en cause le capitalisme. Bien sur le théâtre grec participait à la politique, combien d'électeurs pour une ville de quelques milliers de métèques, et c'est bien évidemment le politique qui conditionne ( selon ses conditions) la libération de l'art, Russie Bolchévique, 1919-1940, république de Weimar,;..
Aujourd'hui ce n'est plus le cas. Sans idéologie à densifier l'art n'a plus aucune utilité sociale. Le rock, le rap se sont vite délavés.
Aujourd'hui la politique, la conduite de cité sans idéologie, qui, elle est affublée d'un sexe, féminin, une politique utile est une politique issue de la féminité, et ce politique est comme l'artiste seul. Et c'est sa difficulté, et comme l'art, on le rejette ou on l'admire pour ce qui nous convient.

Écrit par : martingrall | 26/10/2007

Martingrall,

c'est un long débat... qui a fait couler des tonnes d'encre et détruit quelques forêts, difficile à expédier en quelques lignes ici (d'autant plus que je dois filer).
Mais ça mérite discussion, je te trouve un peu trop péremptoire (et mettre sur le même plan Gernica et Beibdeger, c'est précisément confondre art et produit).

Écrit par : valdo lydeker | 26/10/2007

A propos de la censure :


La répression de la haine sur le net, un nouveau marché
L'explosion des nouvelles technologies c'est aussi l'inflation des diffamations. Ce qui expose les sites à des risques juridiques. Enquête.

http://www.marianne2.fr/La-repression-de-la-haine-sur-le-net,-un-nouveau-marche_a80358.html

Écrit par : Roma | 26/10/2007

besoin de flatter l'islam ! meilleure blague deliste de la saison 2007 2008 !

qui a vu je veux du cul mais grave ! ?
ça fait un carton !

Écrit par : om | 26/10/2007

Non cui cui, tu n'es pas un oiseau, tu es un chien, tu n'avais pas remarqué ? Les insultes sont toujours une fascinante façon de calquer sa haine sans oser s'en décharger. Cui cui les insultes sont celles que certains auraient voulu t'adresser mais pas assez de couilles pour cela, alors on élève le débat, on te fustige surtout parce que tu es une victime, c'est quand même plus facile de broyer la tête d'un oiseau...

Pauvre cui cui, bienvenu chez les hommes...Les vrais ;-))))))

Écrit par : agathe | 26/10/2007

Ah chouette ! Grâce à Pat Joy, on peut lire les saloperies de Rioufol sans se salir les mains ! Par contre, dur de se torcher avec un écran :(

Écrit par : adrien (de rien ?) | 26/10/2007

Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 26 octobre 2007 16:59

commencer avec Guy Moquet et terminer par " flatter l'islam" par quel raccourci toutueux en est on arrivé là? PatdupondlaJoie

Écrit par : Pamela de Barres | 26/10/2007

C'est pas beau la démocratie !!


Même VGE critique le caractère "dispersé" du traité de Lisbonne
26/10/2007 08:25

Valéry Giscard d'Estaing le 1er mars 2007 à Washington
© AFP
Le traité de Lisbonne n'est pas un traité simplifié mais "dispersé dans les traités anciens", a regretté vendredi l'ancien président Valéry Giscard d'Estaing déplorant que les institutions bruxelloises aient fait "un pas de plus qui les éloigne des citoyens".
"C'est un traité non pas simplifié mais dispersé dans les traités anciens. Il se présente sous un aspect curieux, c'est un traité d'amendements" où "l'on modifie un par un des articles des traités anciens pour y ajouter le contenu du traité constitutionnel", a déclaré sur RTL l'ex-président de la Convention qui avait rédigé le projet de Constitution européenne rejeté en 2005.
"Est-ce qu'il y a des choses plus simples que ce que nous avions proposé? Non, il y a des choses qui sont mises dans un ordre différent", a ajouté M. Giscard d'Estaing.
Relevant qu'au lieu d'un texte "il va y avoir trois textes : un traité sur l'union européenne, un traité sur le fonctionnement de l'Union européenne, et un traité modificatif", auxquels s'ajoute "la charte des droits fondamentaux", il a estimé que c'était "assez difficile à comprendre pour un citoyen".
Dans une tribune publiée vendredi dans le Monde, M. Giscard d'Estaing enfonce le clou en reprochant aux "institutions bruxelloises" d'avoir avec ce nouveau traité "imposé le retour au langage qu'elles maîtrisent et aux procédures qu'elles priviliégient". Selon lui, elles ont ainsi fait "un pas de plus qui les éloigne des citoyens". (La suite sur Marianne2007.info)


Marianne 2.fr publie les résultats du sondage Louis Harris-Financial Times. A quand une étude identique dans la presse française ?
http://www.marianne2.fr/Traite-modifie-63-des-Francais-interroges-pour-un-referendum-!_a80372.html

Le sondage du Financial Times
Pensez vous qu'il devrait y avoir un référendum national pour adopter le nouveau traité européen?

France
Oui 63%
Non 27%
SO* 10%


Grande Bretagne
Oui 75%
Non 14%
SO* 13%

Italie
Oui 72%
Non 17%
SO* 11%

Espagne
Oui 65%
Non 25%
SO* 14%

Allemagne
Oui 76%
Non 19%
SO* 5%

* Sans opinion
Enquête internationale réalisée entre le 3 et le 15 octobre pour le Financial Times
Pour la France : Enquête Louis Harris réalisée auprès d'un échantillon représentatif de 1122 personnes.
Voir l'enquête en anglais sur le site de l'institut de sondage.

Écrit par : Roma | 26/10/2007

valdo lydeker | vendredi, 26 octobre 2007 17:09
je ne mets pas Picasso et 99 f , 14€99, sur le même plan de l'art, mais sur ce que la société en fait.

Écrit par : martingrall | 26/10/2007

C'est devenu super ici, on se croirait chez les Verts.....

Écrit par : Dominique Voynet | 26/10/2007

Irak la guerre oubliée, parce que gagnée

Milliere Guy - mardi 23 octobre 2007

Voici peu, un éditorialiste conservateur américain s’étonnait de voir à quel point l’Irak avait disparu soudain des gros titres des journaux. Sa déduction était que les journalistes américains ayant été plutôt de gauche et nettement défaitistes ces dernières années, présenter une situation où tout va mieux relèverait, pour eux, presque de l’insupportable.

Ce que cet éditorialiste relevait concernant les journalistes américains, il aurait pu le relever avec plus de netteté encore en observant les médias français. On ne parle plus de l’Irak. Il n’y a plus guère d’attentats suicides. Le calme règne. Les éléments permettant de parler de « bourbier » se font de plus en plus minces et se rapprochent de l’inexistant.

La visite du président irakien Jalal Talabani à Paris voici quelques jours a été passée sous silence : nous n’en avons eu qu’une image fugace dans un reportage consacré à un sujet bien plus important : le divorce entre Cécilia et Nicolas. Nul reporter n’a eu l’idée d’interviewer un homme élu démocratiquement par son peuple : tout le monde n’a pas la chance d’être un dictateur sanguinaire.

J’ai dit en ces colonnes que la guerre de libération de l’Irak était gagnée depuis le printemps 2003. C’est un fait. Le rétablissement de l’ordre à l’intérieur du pays a pris, lui, bien davantage de temps que prévu. Des erreurs ont été incontestablement commises. Les décisions initiales de l’armée et de Donald Rumsfeld d’envoyer peu de soldats se sont révélées malencontreuses.
Des terroristes venus d’Iran et de Syrie ont tenté de fomenter une guerre civile. La population irakienne, qui n’avait pas besoin de cela après des années de dictature, a souffert de la violence islamiste. C’est, pour l’essentiel, fini. La stratégie de « surge » (montée en puissance) élaborée par le général Petraeus a porté ses fruits. Tout ou presque montre que l’armée américaine va pouvoir graduellement se retirer. Les démocrates américains qui avaient misé très gros sur la défaite tentent encore des opérations de diversion, mais ils discernent que, pour l’emporter en 2008, il leur faudra d’autres thèmes de campagne. Les médias américains vont devoir s’adapter. La France, grâce à Nicolas Sarkozy et Bernard Kouchner, a retrouvé son honneur un temps perdu. Je ne sais combien de temps les médias français mettront pour s’adapter à la réalité eux aussi. Peut-être vont-ils garder le silence, travestir les faits.

Laisser dans les têtes l’idée que la guerre d’Irak a été inutile et s’est soldée par un échec, ce serait contribuer à répandre l’idée que le monde occidental et la civilisation sont impuissants face à la barbarie et doivent se résigner au mieux au statu quo, au pire à la soumission. Ce serait dire aux islamistes qu’ils ont raison et continuer à diffuser auprès des musulmans des banlieues l’idée que l’Amérique et l’Occident n’incarnent pas les valeurs de liberté qu’ils prétendent incarner. Ce serait dire aux dictateurs du monde arabe, à al-Qaida, à Ahmadinejad qu’ils peuvent compter indéfectiblement et quoi qu’il arrive sur les idiots utiles des salles de rédaction pour se conduire de la manière la plus servile et la plus obséquieuse au service du pire.

Nous sommes dans une époque dangereuse. La guerre d’Irak n’a été qu’une étape dans la guerre planétaire en cours, et qui oppose la civilisation au totalitarisme islamiste. Le politiquement correct aux États-Unis implique de réprouver le recours à la guerre, et donc de ne pas dire que celle-ci peut se révéler parfois efficace. Le politiquement correct en France et en Europe est bien pire encore : il implique le souhait de la victoire de l’ennemi. Et il implique aussi que, même lorsque l’ennemi est vaincu, comme en Irak, on persiste à faire comme s’il avait gagné. Bat Ye’or a écrit d’excellents livres sur la condition de dhimmi, citoyen de seconde zone en terre d’islam. Les adeptes du politiquement correct en France et en Europe n’ont, je le crains, même pas conscience du fait qu’ils se comportent de manière plus lamentable encore que des dhimmis.

Ils n’ont pas conscience qu’en se prosternant aux pieds des adeptes du totalitarisme islamique et en faisant preuve de mépris envers leur propre civilisation, ils se placent du côté de la pire barbarie : trahissant ainsi les millions d’hommes et de femmes, en Irak et ailleurs en terre d’islam, qui aspirent, non pas à la barbarie, mais à une vie libre.

Écrit par : Pat Joy | 26/10/2007

Ecrit par : Pamela de Barres | vendredi, 26 octobre 2007 17:20

Les deux paragraphes sont independants...

Écrit par : Pat Joy | 26/10/2007

Face à face avec Alain Badiou sur fr3
"De quoi Sarkozy est-il le nom ?"

(pour faire plaisir à Off et Urbain)

Cliquer sur mon pseudo.

Écrit par : TDB | 26/10/2007

Ecrit par : TDB | vendredi, 26 octobre 2007 18:00

Badiou c'est bien le guignol qui a toujours refuse de critiquer les Khmers rouges?

Écrit par : Pat Joy | 26/10/2007

Je sais que je ne sais pas, pat joy. J'ai déjà dit ici même que ma culture philosophique volait au ras des pâquerettes. Quant aux ex-maos il y en a pour tous les goûts je crois.

Écrit par : TDB | 26/10/2007

Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 26 octobre 2007 17:52

vous des références très droitisto-droitières..!!!!

"Guy Millière (né en 1950 à Marseille) est un universitaire et un écrivain français proche des néo-conservateurs.

Il est titulaire d'un doctorat du troisième cycle en littérature, d'un autre en Sociologie culturelle et prépare un doctorat d'État en Philosophie. Il est chargé de cours à l’Université de Paris VIII en Licence d'« Information et communication ». Il fut visiting professor à la California State University, Long Beach et appartient à différents think-tanks néo-conservateurs et libéraux ou pro-israéliens (FrontPage Magazine par exemple). Il est éditorialiste à la Metula News Agency ou à Israël Magazine et écrit dans le journal Les 4 Vérités. Il est traducteur et adaptateur en langue française du site de Daniel Pipes, un néo-conservateur influent aux États-Unis. Il participe aux travaux des think-tanks néo-conservateurs dont l'American Enterprise Institute et la Hoover Institution. Il a été conférencier pour la Banque de France, enseignant à Sciences po, membre du comité de rédaction d’Outre-terre, revue de géopolitique dirigée par Michel Korinman, rédacteur en chef de la revue Liberalia de 1989 à 1992, Vice-Président de l'Institut de l'Europe libre ainsi que Directeur délégué et membre du "Conseil scientifique" de l'Institut Turgot. Il fait partie du "comité directeur" de l'"Alliance France-Israel", présidée par Gilles-William Goldnadel. Guy Millière est également un contributeur régulier du site d'informations MENA (Metula News Agency) http://www.menapress.com.

Guy Millière est avec Yves Roucaute, l'un des rares professeurs d'université français qui ait publiquement soutenu George Walker Bush aux élections présidentielles américaines de 2000 et 2004, et à prédire sa réélection en 2004. Il partage les analyses des "néo-conservateurs" américains, avec lesquels il entretient des liens étroits. Il a ainsi soutenu le renversement de Saddam Hussein en Irak. Il plaide même depuis des années pour que les États-Unis procèdent à une totale "recomposition" du monde (du monde arabe notamment), y compris par des moyens militaires.

En raison de sa formation en économie aux États-Unis, (Titulaire d'une maîtrise d'économie (Master of Sciences in Economy de l'Université de Stanford, Guy Millière jette un regard très critique sur la France et est l'auteur de plusieurs ouvrages polémiques qui la décrivent comme gangrenée et condamnée à terme par l'étatisme de droite comme de gauche. Il a concernant l'Islam des prises de positions en conformité avec les milieux néo-conservateurs auxquels il appartient, et en particulier proches de celles défendues par FrontPage Magazine."

Écrit par : Pamela de Barres | 26/10/2007

etrun fait ce qu'on appelle des projections de ses propres désirs

Ecrit par : Mathilde P. | vendredi, 26 octobre 2007 16:59

Je crois que tu as raison! ;-)))

Écrit par : etrun | 26/10/2007

@cui cui

Ecrit par : agathe | vendredi, 26 octobre 2007 15:32

Salut Agathe... Je suis furieux !

Et je te jure, parole de Corse, qu'ils ont de la chance que je ne les connaisse pas physiquement, ces gens...

À gerber !!!!

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 26 octobre 2007 15:35

je suis en provence, ne suis ni esther ni sacha ni malbrouck, et on peut régler çà , parole de provencale...
et tu me fais pas peur avec la corse, j'ai de la famille aussi la bas, et peut etre j'y azis plus souvent que toi...

arrete de manipuler , vouloir le beurre etc....

a+
mon mail :vclair@free.fr

Écrit par : gloria | 26/10/2007

Ecrit par : gloria | vendredi, 26 octobre 2007 19:13

Je ne vous connais pas... Allez jouer dans le DEF !

Je n'ai rien contre vous : vous ne censurez personne.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/10/2007

José,
Il paraît que je t'ai insulté.
Est-ce que tu peux retrouver les comm' exacts où je l'ai fait?
Parce que j'ai bien le souvenir d'être en désaccord total avec toi mais pas celui de t'avoir insulté.
Tu voudrais que je m'excuse de quoi?
De ne pas être d'accord?

Sur le DEL, on me traite de pute, on traite Malbrouck de nazi et Esther de SS.

Tu vois la différence entre un désaccord et une insulte?

Écrit par : Sacha | 26/10/2007

Ecrit par : Sacha | vendredi, 26 octobre 2007 19:36

Sacha, si tu avais un tant soit peu d'amour propre, tu éviterais de venir ici, ce lieu calme et luxuriant ou règne la tolérance et l'harmonie !

Rejoins donc ton antre, l'antichambre de l'enfer ou un mi-bouc, mi-homme officie en toute impunité !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 26/10/2007

Sur le DEL, on me traite de pute, on traite Malbrouck de nazi et Esther de SS.

Tu vois la différence entre un désaccord et une insulte?
Ecrit par : Sacha | vendredi, 26 octobre 2007 19:36

La méthode sacha accuser les autres de ce qu'elle fait.
Urbain vient d'être il y a moins d'une heure accuser de néofachisme sur le DEF.

Écrit par : nef | 26/10/2007

Non, cui-cui, j'ai posé une question à José.
J'attends sa réponse.
J'attends qu'il publie ici les comm' où je l'ai insulté (il paraît).

Écrit par : Sacha | 26/10/2007

Ecrit par : Pamela de Barres | vendredi, 26 octobre 2007 18:15

Merci pour ses précisions.

Écrit par : nef | 26/10/2007

Ecrit par : Pamela de Barres | vendredi, 26 octobre 2007 18:15

Merci pour ses précisions.
Ecrit par : nef | vendredi, 26 octobre 2007 20:10

ces précisions. oups

Écrit par : nef | 26/10/2007

Sacha,

tu t'ememrdes tant que ca sur ton DEL-HP (Le DEL Hors de propos) ou tu n'as plus rien a censurer en ce moment ccomem tu le fais allegrement pour tout ce qui ne te convient pas ?

Tu n'as pas de démonstrations à applaudir des deux mains tendues de ton ami le lache qui traite tous ceux qui ne pui font pas courbette et reverence de fasciste come s'il savait de quoi il parle ?

Et toi est ce que tu sais de quoi tu parles quand tu écris ?

Tu viens insulter tout le monde et après tu va nous faire le coup de la double personnalité (un coup Sacha la méchante et de l'autre eLLe la gentille).

Tu attends des réponsesde José, seul problème il n'est pas le seul a te répondre.

Tu veux l'heure ? achete toi une montre et rajoute l'heure sur les com.

Allez retourne sur ton DEL-HP...

Le vide appelle le vide.

Écrit par : Serval | 26/10/2007

Bonsoir à tous;


Lors de l'examen du projet de loi de financement de la sécurité sociale, les socialistes étaient majoritare à l'assemblée, obligeant le président de séance ( socialiste ) à suspendre la séance à trois reprises

Roselyne Bachelot fut obligée de faire trainer son intervention en longueur pour laisser le temps à ses "coéquipiers" de revenir sur les bancs de l'assemblée

L'explication finale de Jean-François Copé est pathétique ( comme de plus en plus souvent chez lui ):

"S'il est vrai qu'en début de séance nous avons manqué un peu d'effectifs, c'était pour toute une série de raisons pratiques."

Panne de voiture généralisée ?

Écrit par : anthony | 26/10/2007

hello tous,

je viens de découvrir le nième nouveau del tenu apparemment par esther, malbrouck, sacha et autres grands de ce monde.

pourquoi tant de blog, mon dieu??

Écrit par : phets | 26/10/2007

hello, phets...

Écrit par : odm | 26/10/2007

Ecrit par : anthony | vendredi, 26 octobre 2007 20:38

A l'aube des municipales, j'ai bien peur que beaucoup de voitures tombent en panne dans les rangs de l'UMP

;-))

Écrit par : Serval | 26/10/2007

Sacha,

Je n'ai aucun compte à te rendre et pas de temps à perdre, je ne suis pas un affabulateur. Tu demanderas à Esther et à Malbrouck de te rafraîchir la mémoire. Je te rappelle que les trois personnes qui ont été les plus ignobles avec moi en me traitant d'assassin d'enfant, de criminel, d'autocrate, de despote, de chefaillon qui ne désire qu'avoir tous les pouvoirs, de censeur, de raciste, de lepéniste, de Thénardier, etc forment ce que tu appelles "votre collectif". Ça ne te parle pas, ça ? Ce n'est pas solidaire un collectif ? Tu te désolidariserais ? Tu oublies que l'une des premières "censures" que j'ai effectuées te concernait et te rendait service parce qu'elle défendait ton intégrité ?

Vous administrez votre espace comme vous le voulez, ça ne me regarde pas et je m'en tape royalement. Vous n'avez pas l'heure sur les commentaires ? Changez de plate-forme et arrêtez de me gonfler, de nous gonfler avec ça. N'attends rien de moi, ni ici ni ailleurs.

Écrit par : José | 26/10/2007

hey, odm, ça fait plaisir!

faut que j'aille faire un tit tour sur le DEB...

Écrit par : phets | 26/10/2007

Ecrit par : Serval | vendredi, 26 octobre 2007 20:50

Tant mieux, ils vont pouvoir commencer à polluer moins et se mettre au vélo ;-)


A propos des municipales, comme l'avait déjà mentinné Adrien, il va peut-etre y avoir de quoi rire

http://www.lepost.fr/article/2007/10/26/1042478_incroyable-mais-vrai-noachovitch-investie-a-sarcelles-par-l-ump.html


C'est sur qu'à coté de tous ces champions, Sarkozy apparait comme un dieu vivant.........en tous cas il n'est pas pire qu'eux

Écrit par : anthony | 26/10/2007

ambiance et cotillons!!!

Écrit par : phets | 26/10/2007

"Déçu par l’atonie économique, secrètement inquiet des comptes publics, Nicolas Sarkozy saute à pieds joints sur le Grenelle et devient le chantre de la révolution verte. Nicolas Hulot l’a rêvé, Nicolas Sarkozy veut mettre en branle ce modèle, ce new-deal économique et écologique qu’il avait esquissé à la tribune de l’Onu il y a quelques semaines. En présence du président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, et des icônes mondiales Al Gore et l’avocate kényane Wangari Maathai, le président de la République a réussi son Kyoto à la française. L’exercice, sans précédent, unique au monde, un brin mégalo, est allé au bout du prologue. Le premier tour de force, c’était de faire plancher les ONG, les syndicats, les entreprises et l’administration des semaines durant. Or, Greenpeace et le Medef, à la même table, n’ont pas cassé d’assiettes. Ils se sont écoutés, tolérés. C’est déjà un exploit, chez nous, où la biodiversité des sens, des esprits et des lobbies déclenche parfois la foudre et génère souvent l’intolérance. Ce que nous enseigne ce Grenelle, c’est que la croisade contre le carbone, les pesticides, le gaspillage, la négligence fait consensus au-delà des clivages partisans, voire idéologiques. L’écologie n’est plus de gauche. Mais pour Nicolas Sarkozy, parangon de l’ouverture, l’échec était d’autant plus interdit que le Grenelle rassemble surtout des « consciences » de gauche. Nucléaire, OGM, Sarkozy a évité toute démagogie, et ce n’est pas son moindre mérite. Il fait l’apologie du ferroutage, du TGV, des canaux de la vieille France, de la rénovation de l’habitat. Qui peut dire le contraire ? Il dénonce le développement d’un monde menacé par la faim, la soif, les grandes migrations climatiques. Il vante un modèle de croissance verte qui concilie développement et environnement. Qui s’y opposerait ? Mais puisque c’est dans l’art de l’exécution que se révèle l’homme politique, attendons - impatiemment - le contenu des mesures concrètes, des projets, de la fiscalité verte qui, seuls, peuvent amorcer la rupture promise. De ce Grenelle là, peut certainement naître une méthode de décision et d’action que Nicolas Sarkozy appelle d’ailleurs de ses vœux. Wait and see. « Il faut un Grenelle mondial », s’exclame Al Gore, qui n’en demandait pas tant.
Henry Lauret "


Léchage, lachage. Et ensuite ?

Écrit par : Gaëlle | 26/10/2007

Lynchage, Lachage, Léchage...

C'est la devise du DEL-HP

;-))

Écrit par : Serval | 26/10/2007

José,

Je sais que tu adores les amalgames mais je suis une personne distincte d'Esther et Malbourck.
Or, tu as écrit que tu refusais de nous donner les procédures pour mettre l'heure car tu attendais mes excuses.
Il paraît que je t'ai insulté.
Je te demande donc de produire les comm' où je t'ai insulté.

Tu sais pourquoi je demande ça José?
Parce que je sais que ces comm' n'existent pas.
Je suis en désaccord, oui, mais je ne t'ai jamais insulté.

Alors, je devrais m'excuser de quoi?
De tes mensonges, de ton intox, de tes affabulations, de ta mauvaise foi?
Je dois m'excuser de pas t'aimer?

Que tu me détestes, pas de problème, je te le rends bien.
Mais que tu mentes sur ce que j'aurais pu dire. Non.
Et que tu me demandes des excuses publiques pour des choses que je n'ai pas dites. Non plus.

Alors, puisque je viens d'expliquer pourquoi je n'ai pas d'excuses à te faire, j'aimerais que tu dises pourquoi tu ne veux pas me filer cette procédure.

Écrit par : Sacha | 26/10/2007

Ecrit par : anthony | vendredi, 26 octobre 2007 21:00

Je recommande la fabuleuse interview de Sylvie N sur le jdd.fr. Un grand moment.

Écrit par : Salam93 | 26/10/2007

Tu gonfles un peu Sacha. Envoie-lui un message en privé.
Voilà ce qu'il a dit plus haut :
Je ne prive personne de quoique ce soit puisque 20minutes ne le propose pas par défaut, il s'agit donc d'une intervention technique extérieure. Sacha, alors en "bonne" compagnie, a été particulièrement ignoble envers moi, envers Gaëlle et elle l'est encore parfois. Elle ne m'a jamais présenté la moindre esquisse d'excuse. Et il faudrait que je lui rende service ?

Ecrit par : José | vendredi, 26 octobre 2007 13:33

Tu veux publier l'heure dans les coms ? J'ai proposé à Malbrouck de publier un com dans l'heure. Il n'a pas répondu.

Écrit par : Phil | 26/10/2007

Ecrit par : Salam93 | vendredi, 26 octobre 2007 21:13

Bonsoir, Salam (donc double salutation)

Un lien svp ?

Écrit par : Gaëlle | 26/10/2007

bonsoir salam ;-)


@ gaelle

une semaine bizarre pour la droite

par deux fois , lors de séances importantes à l'assemblée ( sécurité sociale et financement des partis ), la gauche s'est retrouvée en majorité dans l'hémicycle

un cheminot a refusé de serrer la main au président de la république ( symbole )

Rachida Dati, le symbole de la sarkozie, s'enfonce: l'affaire de la retraite à 55 ans pour les avocats lésés par la réforme qu'elle veut mettre en oeuvre

Heureusement que le grenelle était là...

Écrit par : anthony | 26/10/2007

Zut j'ai oublié le lien.

Sylvie Noachovitch: "Je vais pratiquer l'ouverture" et... dormir davantage !

http://www.lejdd.fr/cmc/paris/200743/sylvie-noachovitch-je-vais-pratiquer-l-ouverture_67267.html

Écrit par : Salam93 | 26/10/2007

Ecrit par : Gaëlle | vendredi, 26 octobre 2007 21:19

z'avez rallongé le délai de publication des com' avec lien quoi ? Encore un coup de José (smiley vu l'ambiance...)

Écrit par : Salam93 | 26/10/2007

"Il y a plusieurs plaintes en cours. J'ai déposé plainte pour diffamation contre Le Canard Enchaîné et contre Nicolas Poincaré, le journaliste de RTL qui avait accrédité les propos du Canard. J'ai également porté plainte pour diffamation contre Le Nouvel Observateur qui avait affirmé que je n'avais pas porté plainte contre Le Canard Enchaîné, "

"Des vidéos vous concernant ont été effacées de Dailymotion, savez-vous pourquoi?


Tout à fait. Il y a plusieurs procès en cours. Je ne suis pas procédurière mais il y avait des vidéos truquées. "


Pour régler toutes ces affaires elle pourrait s'adresser à "Sans aucun doute"

Écrit par : anthony | 26/10/2007

Ecrit par : anthony | vendredi, 26 octobre 2007 21:19

La séance sur le financement des partis était qualifiée "d'urgente" il me semble...

Tout est histoire de com en sarkozie.

Écrit par : Gaëlle | 26/10/2007

Ecrit par : anthony | vendredi, 26 octobre 2007 21:19

Sans compter la ténébreuse affaire des enfants tchadiens et de l'assoc Les enfants de Zoé. Kouchner ou Rama Yade n'étaient pas courant ?! Mouaih.

Écrit par : Phil | 26/10/2007

Ecrit par : anthony | vendredi, 26 octobre 2007 21:24

Perso, j'aime bien cette réplique aussi :

JDD : "Ce n'est certes pas flatteur mais ce n'est pas du trucage."

SN : "En tous cas, il y en avait de truquées, c'est ce qu'on m'a dit."

Écrit par : Salam93 | 26/10/2007

Ecrit par : Sacha | vendredi, 26 octobre 2007 21:08

Tiens voila la femme de ménage qui se transforme en mendiante (donnez moi l'heure donnez moi l'heure...)

fais le numéro de l'horloge parlante et rajoute la sur vos coms.

Écrit par : Serval | 26/10/2007

Ecrit par : Sacha | vendredi, 26 octobre 2007 21:08

Je n'ai jamais lié le fait de te donner cette procédure avec tes excuses Laurence, apprend à lire. Il s'agit d'un refus inconditionnel qui n'engage que moi.

Si maintenant tu veux une appréciation personnelle je vais te la donner.

Tu me détestes et tu oses venir mendier un service en me demandant de tendre l'autre joue ? Moi, je ne te déteste même pas car je suis incapable de ressentir ce sentiment. Je suis quelqu'un de rationnel et je n'oublie rien. Et en vertu de ce que je n'oublie pas, je t'enjoins d'aller te faire foutre. Et même si j'ai beaucoup de respect pour les cathos comme pour les autres religieux, je ne suis pas de ceux qui tendent l'autre joue.

Tu vois, je suis gentil je ne te censure même pas. Mais tu n'auras de moi dorénavant de ma part que cette réponse.

Va te faire foutre.

Écrit par : José | 26/10/2007

Ecrit par : Salam93 | vendredi, 26 octobre 2007 21:22

Merci du lien salam, il vaut le coup.

(sur le reste, je ne commente pas;-))

Écrit par : Gaëlle | 26/10/2007

Sans compter la ténébreuse affaire des enfants tchadiens et de l'assoc Les enfants de Zoé. Kouchner ou Rama Yade n'étaient pas courant ?! Mouaih.

Ecrit par : Phil | vendredi, 26 octobre 2007 21:25

Tout est histoire de com en sarkozie.

Ecrit par : Gaëlle | vendredi, 26 octobre 2007 21:25



Le résumé des deux commentaires, c'est Rama Yade qui enchaine les journaux de france 3 et france 2 pour rabacher la meme chose ( mensonges ? )

Écrit par : anthony | 26/10/2007

Sans abuser du droit de citation, SN justifie son comportement atypique :

"Il est vrai qu'il y a des moments où j'apparais - disons - très énergique. Mais il faut dire aussi qu'à l'époque, je ne dormais pas. Je tenais sur les nerfs. Ceci pouvant expliquer cela. Un être humain doit se reposer".

Enfin elle promet :"Vous ne verrez plus de telles images. Je veux avancer dans le bon sens."

Écrit par : Salam93 | 26/10/2007

Le mec de l'assoc il a quand même affrété un Boeing ! Et personne n'est au courant ?!

Écrit par : Phil | 26/10/2007

SN : "En tous cas, il y en avait de truquées, c'est ce qu'on m'a dit."

@ Salam

Et dire que certains se moquent de Ségolène Royal...

Écrit par : anthony | 26/10/2007

Pour régler toutes ces affaires elle pourrait s'adresser à "Sans aucun doute"
Ecrit par : anthony | vendredi, 26 octobre 2007 21:24

Pour info, Julien "zorro" Courbet se dit victime d'un escroc. Il vient de porter plainte.

Écrit par : Salam93 | 26/10/2007

Le mec de l'assoc il a quand même affrété un Boeing ! Et personne n'est au courant ?!
Ecrit par : Phil | vendredi, 26 octobre 2007 21:33

Ben non, c'est pas obligatoire de déposer ses plans vols. Ils ont -sans doute- voulu la jouer "Allo, la tour de contrôle, surprise !"

Écrit par : Salam93 | 26/10/2007

Et dire que certains se moquent de Ségolène Royal...
Ecrit par : anthony | vendredi, 26 octobre 2007 21:34

c'est ce qu'on m'a dit ;)

Écrit par : Salam93 | 26/10/2007

P'tain, 4 com' à la suite. J'viens de faire un strike !

Écrit par : Salam93 | 26/10/2007

Pour info, Julien "zorro" Courbet se dit victime d'un escroc.

Ecrit par : Salam93 | vendredi, 26 octobre 2007 21:34


Devinez qui lui a piqué son avocate préférée...

Écrit par : anthony | 26/10/2007

loupé !

Écrit par : Salam93 | 26/10/2007

Ecrit par : Salam93 | vendredi, 26 octobre 2007 21:34

Oui e neffet...Il vient de découvrir au grand Palais un tableau qu'il n'avait pas signé

;-))

Écrit par : Serval | 26/10/2007

P'tain, 4 com' à la suite. J'viens de faire un strike !

Ecrit par : Salam93 | vendredi, 26 octobre 2007 21:39

loupé !

Ecrit par : Salam93 | vendredi, 26 octobre 2007 21:40

Préviens avant ;-)

Écrit par : anthony | 26/10/2007

"Il est vrai qu'il y a des moments où j'apparais - disons - très énergique. Mais il faut dire aussi qu'à l'époque, je ne dormais pas. Je tenais sur les nerfs. Ceci pouvant expliquer cela. Un être humain doit se reposer".




"EADS: Strauss-Kahn invite les représentants de l'Etat à ne pas "dormir""


Comme quoi parfois ils peuvent etre d'accord

Écrit par : anthony | 26/10/2007

Comme quoi parfois ils peuvent etre d'accord

Ecrit par : anthony | vendredi, 26 octobre 2007 21:43

ou pas

Écrit par : anthony | 26/10/2007

"je ne dormais pas. Je tenais sur les nerfs."
Ecrit par : anthony | vendredi, 26 octobre 2007 21:43

Qu'en je pense qu'à l'époque je l'avais soupçonné (sur le DEL) de carburer au Guronsan. Voilà qu'elle me donnerait aujourd'hui (presque) raison.

Écrit par : Salam93 | 26/10/2007

bon ben je reviens,

j'étais sur le del version esther-sacha. esther qui tentait de me soutenir que les tombereaux d'insultes qu'elle avait proféré ici servaient à "construire l'autre".

j'ai échangé (grand mot!) trois comms avec elle, et puis hop! mes comms ont disparues, retirées

super pour un site qui affiche en titre et en gros: contre la censure

Édifiant.

Écrit par : phets | 26/10/2007

Nouvelle boulette de Sarkozy ou lachage ( de lest )?

Il a déclaré que la décote pourrait s'appliquer seulement aux nouveaux entrants à la SNCF

Je pense que le président n'a pas du tout dû mesurer l'ampleur de ses propos. A trop vouloir en faire, on finit par se prendre les pieds dans le tapis", a déclaré à l'Associated Press Bernard Aubin, porte-parole de la CFTC-Transports.

Selon lui, "la décote est l'élément central de la réforme et incontestablement le plus nocif. Elle fait perdre au pensionné jusqu'à 5% par année non effectuée jusqu'à la durée légale de cotisation. Ne pas appliquer la décote aux agents actifs reviendrait à bouleverser entièrement la donne de la réforme et surtout l'envergure des conflits en cours".

"Mais comme pour une fois M. Sarkozy a pris un engagement en faveur des titulaires des régimes spéciaux", ironise M. Aubin, "nous nous devons d'engranger cette avancée significative obtenue dans le cadre d'une véritable négociation de terrain".

Le syndicat Sud-Rail, de son côté, se demande dans un communiqué s'il s'agit d'une "nouvelle gaffe venant après le sous-entendu malhonnête destiné à faire croire aux Français que les jours de grèves des cheminots étaient payés". AP"

Écrit par : anthony | 26/10/2007

"Nous, les hommes du désert, conclut Limane, nous naissons et nous vivons avec des connaissances de bases que vous n'avez pas.
- Lesquelles?
- l'Étoile polaire, les Pléiades, Orion, le Chien, Canopus et les autres, bien sûr. Et puis, la conscience de tout ce qui nous entoure à chaque instant. Nous vivons en état d'orientation, et vous n'avez pas ce bonheur et cette peine."

Sahara, l'économie du rien
P. Maitre et M. Stuhrenberg

Écrit par : phets | 26/10/2007

Pour les nostalgique, voici le (seul?) lien non encore censuré. Et pour cause... c'est hébergé par l'américain Youtube. Le français Dailymotion a procédé au grand ménage. La raison ? Selon SN, ces vidéos "énergisantes" était volées (au site officiel de l'UMP ?) ou truquées !

Donc encore et toujours disponible sur le voueb, SN donne le meilleur d'elle-même :

http://www.youtube.com/watch?v=OtUeB2Zqc_c

PS : je pense que cette vidéo (légale au regard du droit français) pourrait-être hébergée -s'il le fallait- sur un site guatémaltèque par exemple.

Écrit par : Salam93 | 26/10/2007

à déverser des tombereaux de haine, à couvrir les gens de sa glaire verbeuse, on "construit en l'autre"?

morne plaine.

Ecrit par : phets | 26.10.2007

oui pourquoi pas ? Tu crois que seul l'amour du prochain construit le prochain ?

Ecrit par : esther | 26.10.2007

Ecrit par : phets | 26.10.2007

Écrit par : ! | 26/10/2007

Contrairement aux cheminots, les internes n'ont pas eu besoin de manifester longtemps pour obtenir ce qu'ils voulaient



"PARIS (Reuters) - Les députés français ont modifié vendredi les articles du projet de loi de financement de la Sécurité sociale, très critiqués par les internes et les jeunes médecins, qui visaient à lutter par des sanctions contre le manque de médecins dans certaines parties du territoire.

Deux articles avaient été réécrits par le gouvernement pour tenir compte de l'accord négocié mercredi avec les internes des hôpitaux et les jeunes médecins qui ont mené une grève de quinze jours pour protester contre le texte initial.

Les députés ont ainsi supprimé toute référence au déconventionnement des médecins qui s'installaient dans des zones déjà largement pourvues et ont au contraire mis en place des mesures incitatives."

Écrit par : anthony | 26/10/2007

Ca va les gros porcs ?

Ecrit par : phet | vendredi, 26 octobre 2007 22:13

Bonjour les enculés, vous allez bien ?

Ecrit par : nef | vendredi, 26 octobre 2007 22:14

Bonjour les enculés, vous allez bien ?

Ecrit par : nef | vendredi, 26 octobre 2007 22:15

Bonjour les enculés, vous allez bien ?

Ecrit par : nef | vendredi, 26 octobre 2007 22:15




Messages d'Esther.

Écrit par : José | 26/10/2007

{…}Cette subjectivité de l’artiste, on le voit, est dérivée par rapport aux productions culturelles dont elle s’arrache tout en les recomposant sous une forme inédite {…}
{…}La boucle est bouclée, l’avant-garde d’un regard solitaire devient manière de voir partagée, choc déplaisant ou plaisir face à un dévoilement au grand jour d’un secret du monde jusqu’alors bien gardé dans l’impensé collectif.{…}




Est-ce à dire que la subjectivité de l’artiste rend la « chose » intelligible à tous ?
J’en doute personnellement. L’art est de part son essence subjectif, il a un caractère très personnel.
Cette subjectivité ne pourrait s’appliquer à un collectif que si des valeurs ou des perceptions sont communes.
Or, comme nous avons pu le constater par certains comportements, la volonté d’un collectif est plus issue de l’art subversif que de l’art subjectif.
A mon sens, le mot le plus approprié pour définir un collectif (dans le cas précis que sous-tend votre billet) serait : suggestif.
Y a-t-il un art suggestif ?
(mais tout cela n’est que suggestion d’interprétation du billet ;-))

Ecrit par : Gaëlle | vendredi, 26 octobre 2007 14:31

En fait la "subjectivité" de l'artiste est une composition d'une manière de voir inédite à partir de la combinaison de deux domaines de figuration hétérogènes. Sa subjectivité c'est d'avoir établi la connexion. Une fois celle-ci réalisé, tous ceux qui viennent après elle (je dis elle parce que dans l'extrait d'entretien cité, il s'agit d'une artiste peintre), sont confrontés eux au résultat de ce regard qui n'existait pas avant qu'elle l'ait constitué. Pour elle ce fut une création, pour eux c'est un dispositif d'interprétation de quelque chose qui est désormais disponible mais qui demande le travail d'appropriation du spectateur pour exister pleinement, et ainsi circuler dans le monde, ajouter un nouvelle perspective, un nouveau mode d'intelligibilité. En ce sens, la subjectivité de l'artiste, moment de "prise" d'éléments discrets menant leur existence séparée dans le monde social pour affirmer une perscpective neuve d'un être humain vivant dans ce monde, devient intersubjectivité, regard partagé par une myriade de personnes de par le monde ne se connaissant pas entre elles, mais pouvant désormais partager un même dispositif d'interprétation de l'organisation du monde, un schème pour construire de l'intelligibilité sous des formes variées liées à leur propres différences de points de vue. Voir en commun quelque chose qui demeure différent pour chacun d'eux.

C'est bien là que s'origine la possibilité d'un partage, d'une compréhension commune. On voit, on reconnaît une forme métamorphosée sur le fond du familier d'où elle provient mais dont elle s'est autonomisée. La vision de l'artiste est une proposition de quelque chose à faire advenir qui lui échappe et appelle l'intervention d'une multitude d'autres agents qui vont travailler à leur tour cette vision.

Subjectivité et intersubjectivité se constituent sur le mode d'une suggestion, en effet. A la manière d'un jugement de goût, à la fois personnel mais communicable à autrui, sur la base d'un sens commun. Mais sans pouvoir toutefois être imposé ni tranché par une quelconque autorité tierce, un argument d'autorité. C'est la persuasion seule qui peut tenter de rapprocher les vues divergentes mais sans certitude. A l'inverse d'une addition, par exemple, dont le résultat ne dépend pas des dispositions, des préférences, de la qualité d'argumentation de ceux qui la font. Si l'on a suivi la bonne procédure, le résultat s'impose de lui-même.

C'est dans ce domaine du jugement réfléchissant que se situe l'essentiel du champ opératoire de l'art comme de la politique tout aussi bien.

Écrit par : off | 26/10/2007

ça va trés bien esther

un détail: moi c'est phets, pas phet

oups, c'est bête hein?

Écrit par : phets | 26/10/2007

Ecrit par : Salam93 | vendredi, 26 octobre 2007 22:05

mince et zut! je n'arrive pas à ouvrir ton lien!!

Écrit par : phets | 26/10/2007

Ce message pour remercier tous ceux qui ont bien voulu se donner la peine de consacrer un petit moment à la lecture du billet et ensuite se sont fendus de quelques mots ou phrases permettant de l'amender. Merci sincèrement.

Écrit par : off | 26/10/2007

José dorénavant tu rentres tes pétasses au bercail sinon tu n'as pas finit de voir ton blog modéré.

Des cafés web il y en a beaucoup à Paris, je suis très motivée et j'ai pas mal d'amis aussi...

Je transmets l'nformation. Si je trouve encore une usurpation, une insulte, une tentive de sabordage sur le del collectif, ton blog en subira les conséquences. Tiens le toi pour dit. Et Urbain aussi.

C'est terminé.








Message d'Esther.

Écrit par : esther | 26/10/2007

Ecrit par : Salam93 | vendredi, 26 octobre 2007 22:05

mince et zut! je n'arrive pas à ouvrir ton lien!!

Ecrit par : phets | vendredi, 26 octobre 2007 22:20

autant pour moi, ça marche!

Écrit par : phets | 26/10/2007

Tout le talent d'Esther... Ni fard ni circonvolution! Moi j'adhère, dommage qu'elle soit la seule ici (et ailleurs aussi d'ailleurs!) Bande d'esclaves que nous sommes !

Écrit par : de passage | 26/10/2007

Je vais chez Urbain samedi, mon sac à livres va encore être chargé !!!!-))))))

Ecrit par : nef | vendredi, 26 octobre 2007 14:31

Comme valdo a pu le constater, en ce moment je suis envahi par les moldus ...
Et samedi ils seront sans doute encore nombreux, mais ils sont inoffensifs et fort pacifiques et souriants.
J'ai pas reçu le Arendt ( toute la logistique est mobilisée pour le dernier rejeton de J.K.Rowlins) mais je t'ai préparé un "petit coin" Céline.
J'ai pas bien suivi les péripéties du jour mais je remercie TDB pour le lien sur badiou, sauf que je regarde pas la télé ( et Badiou vaut mieux le lire que l'entendre ).
Apparemment notre psychotique attitré(e) refait des siennes et contraint ce bon José à sortir sa bombe de Fly Tox ( je sais pas si cette marque existe encore , mais c'est ce qu'on utilisait contre ce genre d'invasion, jadis en afrique) .
Si vous pouvez lire ce com , c'est qu'il aura pu l'éradiquer ( jusqu'à la prochaine ...)

Écrit par : urbain | 26/10/2007

@ urbain
C'est un peu court...

Ecrit par : juliette dze | vendredi, 26 octobre 2007 10:51

Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement ( tout est dit car peu de mots suffisent ).
Mais si vous y tenez je vais délayer ( c'est pas moi qui l'ai demandé nef) : effroyable accumulation d'amphigouris jargonisantes, de clichés insipides d'une lourdeur d'expression à la mesure de la confusion des idées, et qui ne veulent , à proprement parler, absolument rien dire .
Clarté et distinction ( comme disaient les grands rationalistes), des idées et de l'expression, voila ce qui permet d'avancer .
Ici on on a une compilation de Bouvard et Pecuchet post-modernes, en patois de premier cycle.

Écrit par : urbain | 26/10/2007

Domaine d'Extension de la Lutte
Version collectif (et nous sommes toujours contre la censure, l'autocensure...)



c'est du grand n'importe quoi là bas :)

Écrit par : phets | 26/10/2007

ça marche!
Ecrit par : phets | vendredi, 26 octobre 2007 22:30

Tant mieux et pour longtemps, j'espère. (encore une fois, cette vidéo ne me parait pas illégale, ni diffamatoire)

A propos, Bataille et Fontaine (ex-rideau sur TF1) demandent le retrait immédiat à Youtube (via un référé) d'un doc sur les coulisses de leur l'émission. Avant même que la décision de justice soit rendue, JM Morandini écrit sur son blog (qui diffuse bien sûr la dite vidéo) :

"Pour notre part, nous n'abritons pas sur nos serveurs cet extrait. Il est chez Youtube et dès la décision de justice, il ne sera donc plus accessible."

1/ c'est faux-cul : c'est pas lui qui héberge, c'est Youtube...

2/ Pour lui, c'est plié d'avance : la décision sera favorable aux ex-rideaumen. Il doit personnellement connaître le juge pour écrire cela.


Dire qu'il se plaint encore qu'on puisse -parfois- le trouver irritant.

http://jeanmarcmorandini.tele7.fr/news.php?id=9281

Écrit par : Salam93 | 26/10/2007

Qu'en je pense qu'à l'époque
Ecrit par : Salam93 | vendredi, 26 octobre 2007 21:52

Elle est énorme cette faute !

Écrit par : Salamportnawak | 26/10/2007

"Les commentaires de ce blog sont modérés."

D'accord José mais en attendant la honte sur moi !

Quitte à modérer... ben, y aurait pas moyen de corriger ma faute "de la mort qui tue" de 21:52, hein José ?

Écrit par : Salam | 26/10/2007

Ecrit par : Salam | vendredi, 26 octobre 2007 23:20


Je me contente de modérer, je ne m'approprie pas la parole des gens. ;)

Écrit par : José | 26/10/2007

Esther,

Sur la question d'obtenir l'heure de la part de cette pute borgne de José, c'est une question de principe ET une question politique.

Phase 1: diabolisation (Sacha insulte, Sacha est une sorcière)
Phase 2: chantage (je veux des excuses)
Phase 3: humiliation (Sacha mendiante, Sacha femme de ménage)
Phase 4: normalement, je devrais être fusillée, pour avoir "osé".

Je perds pas de temps avec lui, Esther, j'explore et je démontre. Qui il est. Je fais oeuvre de pédagogie in situ comme dirait Malbrouck. C'est un boulot sur la durée. Au bout d'un moment, quelques dédistes vont commencer à en être gênés des réponses de José. Quelques uns et je sais pas lesquels.
Mais ça vaut le coup de persévérer.

C'est limite évangéliste, tu vois?

Ecrit par : Sacha | 26.10.2007


Et après ça, pas d'insultes...

Écrit par : ? | 26/10/2007

ça c'est salaud comme position de principe ;)

J'me souviens que GB pouvait mettre des "XXX" à la place des vraies lettres. J'en déduis qu'il y a moyen de s'arranger. Mais je n'insiste pas. ça m'apprendra à me moquer de Morandini.

Écrit par : Salam | 26/10/2007

Un deuxième autoportrait d'Andy Vérol ici: http://andy-verol.blogg.org

MAis sinon, ça roupille en permanence ici non?

Écrit par : Andy Vérol | 26/10/2007

Va te faire foutre.

Ecrit par : José | vendredi, 26 octobre 2007 21:28
José: clap clap clap

Écrit par : valdo lydeker | 26/10/2007

MAis sinon, ça roupille en permanence ici non?

Ecrit par : Andy Vérol | vendredi, 26 octobre 2007 23:35

Je découvre il y a quelques minutes l'autre Domaine ( mais bon, moi je tiens à rester dans l'opposition ici , si nécessaire...mais d'un autre coté, je suis peu là... ) ou j'aperçois ta signature. Je t'y ai laissé un bonjour et je te retrouve ici. Alors : rebonjour.

Off : merci pour tes lignes en dépit de ce que Urbaincequiseconçoitbien puisse raconter.Un peu floues; un peu rêveuses mais bon. Y a juste à tenter d'être.

Écrit par : patrice | 27/10/2007

La bonniche vient de fermer les com sur son DEL-HP

HP = Hors de Propos ou Hopital Psychiatrique.

au choix.

Écrit par : Serval | 27/10/2007

Sinon, arrêtez de parler de José. C'est un peu comme vous, c'est quelqu'un qui a l'impression de posséder un pouvoir, quelqu'un qui en abuse, quelqu'un qui tuerait tous ceux qui le trouve tellement... pitoyable, avec ce pouvoir.

Bon. Ben. Voilà.

Ecrit par : Andy Vérol | 26.10.2007

oui oui

Écrit par : cuco | 27/10/2007

@sacha et Malbrouck
Vous avez vu le message de fêlure? Ca suffit-il pour mettre l'heure? Je file et repasse ici en soirée ou demain matin. J'ai une idée de billet sous le coude. Je peux me faire violence pour accélérer la production si besoin.

Ecrit par : etrun | 26.10.2007

oui oui

Écrit par : cuco | 27/10/2007

Je suis pour laisser l'emplacement des posts supprimés.
Juste pour voir ce que ça donne en vision d'ensemble.

Ecrit par : Sacha | 26.10.2007

Non mais parce que là, c'est comme si je causais toute seule, alors qu'ils étaient plein(s)!
Si, si, j'vous jure, non! pas la piqure! pas la piqure!

Ecrit par : Sacha | 26.10.2007

Bon, d'un autre côté, mes comm' sont bien visibles là, bien mis en valeur.
Et puis c'est reposant.

Ecrit par : Sacha | 26.10.2007

Adieu, Nef. Pshiit!

Ecrit par : Sacha | 26.10.2007

Etrun, je compte sur toi, hein?
Pour continuer la lutte des templates (ben non, les infos de fêlure qui sont les mêmes que celles d'adrien ne suffisent pas).

Ecrit par : Sacha | 26.10.2007

Nef, pshiiit!

Ecrit par : Sacha | 26.10.2007

Écrit par : tout va bien | 27/10/2007

pshiiit!

Écrit par : jouissance | 27/10/2007

Dans l'espace, personne ne vous entend crier.

Ecrit par : Sacha | 26.10.2007

Il se passe des choses, tout de même ici.
Je viens d'assister à un truc pas croyable.

Ecrit par : Sacha | 26.10.2007

Serval défend son maître. Pshiiit.

Ecrit par : Sacha | 26.10.2007

Et Nef encore. Pshiiit.

Ecrit par : Sacha | 26.10.2007

J'ai jamais pris de champignons hallucinogènes.

Ecrit par : Sacha | 26.10.2007

Nef. Pshiiiit.

Ecrit par : Sacha | 26.10.2007

Écrit par : cuco | 27/10/2007

pshiittt.

Écrit par : cuco | 27/10/2007

Euh.. On peut parler d'autre chose?
Parce qu'il y a quand même de quoi se mettre sous la dent avec l'actu.
Et parce que face à l'insignifiance profondément ennuyeuse, le boycott et le silence, c'est plus efficace.

Écrit par : valdo lydeker | 27/10/2007

Ecrit par : serval | samedi, 27 octobre 2007 00:36

Facho!

Écrit par : Pat Joy | 27/10/2007

Serval,


Ne vient JAMAIS plus justifier ta connerie, ta beaufitude ou tes propos par tes aïeux juifs.

TU N'AS PAS LE MONOPOLE DE LA DOULEUR SUR CES QUESTIONS.
ET LE PASSÉ DE TES ANCÈTRES NE JUSTIFIE RIEN EN CE QUI TE CONCERNE.

Tu salis la mémoire. Tu dégrades.

Ce que tu as sorti à Malbrouck EST à gerber.
De l'homophobie pure.
Combien d'homosexuels sont morts dans les camps. Combien de juifs, d'homosexuls ont été maltraités, violentés, violés par de putain de merde de sales nazis qui se faisaient sucer en trouvant le suceur lâche de ne pas être capable de refuser ?

Tu te révèles serval.

TA beaufitude est accablante. Monumentale.

Ne remet plus un pied sur le del collectif.

Écrit par : esther | 27/10/2007

Pareil pour nef, phets, cuicui, j'en passe.
Vous remettez un pieds sur le del collectif et c'est votre ami josé qui en pâtira sur son blog. Vous serez directement responsables de ça. Réfléchissez bien.

Écrit par : esther | 27/10/2007

lu sur le DEL- HP

A BAT LA CENSURE

Nombre de commentateurs se sont très naturellement plaints d'une censure sans vergogne de leurs commentaires !

Ils ont raison s'il s'agit pour eux de militer en horde pour un droit à l'expression sotte, idiote, sans valeur idéologique, loliste, et castratrice du débat relatif au projet de blog collectif (seule raison d'etre de ce lieu) !

Aussi nous avons décidé de rétablir le droit démocratique à laisser s'exprimer cette minorité fusse t'elle extremiste et en tous les cas opposés politiquement à nos valeurs humanistes républicaines !

Nous avons décidé de leur offrir libre parole ce jour pour qu'ils puissent sans aucune censure etre fidèles à eux memes et se présenter de toutes leurs ames !

Opposants à ce blog, exprimez vous le plus librement du monde ! Ce jour vous est dédié !

Malbrouck

A BAS la censure..Pas A BAT...

Ane Baté

;-))

je l'écris ici parce ques les com sur le DEL-HP sont toujours fermés...

A BAS donc la censure. Ne mettons plus de com du tout

MOUARRRRRRRFFFFFFFFF !!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Serval | 27/10/2007

Ecrit par : esther | samedi, 27 octobre 2007 01:10
Ecrit par : Serval | samedi, 27 octobre 2007 01:11

Querelles de clocher tout a fait dérisoires...

Écrit par : Pat Joy | 27/10/2007

Pour l'ayatollah de la pureté orthographique:

"de clochers"

Écrit par : Pat Joy | 27/10/2007

Réfléchissez bien.

Ecrit par : esther | samedi, 27 octobre 2007 01:10

toi tu ne refletes rien, tu flétris tout.

.....................

Ne remet plus un pied sur le del collectif.

Ecrit par : esther | samedi, 27 octobre 2007 01:07

A une condition : ne remet plus un pied sur le DEL

Écrit par : Serval | 27/10/2007

quelle soirée...

Écrit par : phets | 27/10/2007

Ecrit par : esther | samedi, 27 octobre 2007 01:07

Ce qui est amusant, c'est de voir les limites de la manip. il y a mes réponses certes, mais pas les coms qui les ont provoquées..Oh non...surtout pas...faudrait pas casser ton image.

amnésie collective ?

ou volonté de se donner le beau role envers et contre tout ?

Ma proposition tient toujours.

Écrit par : Serval | 27/10/2007

Ecrit par : phets | samedi, 27 octobre 2007 01:44

Bof...Le problème avec la mode du Poker, c'est que certains croient qu'en voyant deux emissions sur Canal ils ont assimilé les règles...

;-))

Écrit par : Serval | 27/10/2007

je réitère: Serval, Tu es juste et vraiment une grosse merde!

Écrit par : de passage | 27/10/2007

Ecrit par : Serval | samedi, 27 octobre 2007 01:55

C'est pas ce qui est le plus dur a comprendre, les regles, au poker!

Écrit par : Pat Joy | 27/10/2007

Ecrit par : Pat Joy | samedi, 27 octobre 2007 02:00

Pour certains si.

Ca fait deux jours que je les balade.

Jusqu'au paroxysme, jusqu'a l'apoplexie.

Jusqu'a ce qu'ils petent un cable et menacent tout le monde de les prendre en otage...et qu'ils révelent leur vraie nature. Parce qu'ils ne s'en sont pris a moi qu'a travers le DEL. Ils n'ont pas osé le faire personnellement. J'ai même envoyé des mails qui sont restés sans réponse.

L'aveuglement fait perdre toute lucidité. Moi je suis resté toujours et même dans mes coms les plus hards très distancié. J'ai abattu mes cartes au fur et a mesure. Et j'ai fait monter la pression jusqu'a ce que leur soupape lache. Il faut savoir relancer à tapis. Sinon on reste sur le carreau

Mais après tout, après tout...Qui a commencé en pourrissant le DEL il y a quelques semaines ? Qui à tout fait pour que le DEL ferme définitivement ? Qui s'est comporté ici de façon ignoble vis à vis des delistes ?

Le DEL continue, les billets s'enchainent, les discussions aussi.

C'est tout ce qui est important.

Passons à autre chose.

Écrit par : Serval | 27/10/2007

"Il faut savoir relancer à tapis."
Ecrit par : Serval | samedi, 27 octobre 2007 02:33

Encore faut-il avoir du jeu!
Je passe aussi sur vos guerres picrocholines, je n'y comprend rien mais ca ressemble furieusement aux sempiternelles embrouilles entre officines gauchistes!

Écrit par : L'emmerdeur | 27/10/2007

Encore faut-il avoir du jeu!

Ecrit par : L'emmerdeur | samedi, 27 octobre 2007 02:45

Encore faut il savoir jouer ;-))
...........
ca ressemble furieusement aux sempiternelles embrouilles entre officines gauchistes!

bien vu. Mais à mettre au passé maintenant ;-)

Écrit par : Serval | 27/10/2007

Ecrit par : L'emmerdeur | samedi, 27 octobre 2007 02:45

Pignon, maintenant vous vous réconciliez avec votre femme et vous me foutez la paix !

Écrit par : Ralph Milan | 27/10/2007

Et arrêtez de m'appeler Monsieur Milan, ça m'énerve !

;)))

Écrit par : Ralph Milan | 27/10/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu