Avertir le modérateur

03/11/2007

Les humanitaires guignols.

Ça devait arriver... Il n'y avait pas de raisons que nous non plus n'ayons pas nos "infirmières bulgares". Alors comme d'habitude, on a fait dans la parodie. Les "humanitaires guignols" ça s'appelle.

Parce qu'on ne leur a pas trouvé d'autre nom. Ah si, un vieux film de Pascal Thomas : Les zozos. Sauf que là, les ados boutonneux ne cherchent pas à ramener des filles mais des gosses. Et de la parodie, on vire au pathétique. La preuve c'est qu'ils ont embauché Maître Collard comme avocat. La cendre du barreau (de chaise) de Vergès, qui doit surement se balader avec une enveloppe avec le nom des coupables inscrit à l'encre invisible (et pour cause) dedans. Comme à Carpentras en 1992. Toujours crédible... Devant les caméras. Quitte à choisir, ils auraient mieux fait de prendre Colargol... Ça rime mieux avec guignols.

Parce que là, ils ont fait fort les zozos. À croire qu'ils voulaient entrer dans les livre des Records. Catégorie "plus c'est gros, plus ça passe". Sauf quand ça casse...

Et de la casse il va y en avoir.

Pas au même niveau pour tout le monde bien sur, certains vont "déléguer", d'autres feront profil bas (comme d'habitude, la aussi), d'autres décrocheront leur téléphone dix fois par jour (leur secrétariat étant parti en congé à durée indeterminée...), et un seul (quand même) poussera un soupir de soulagement. Diable ! c'est quand même le seul charter qui est parti vide et qui a failli revenir plein...

Mais il restera des traces pour ceux qui ont laissé faire. Parce qu'après tout, monter une opération de cette envergure ne se fait pas en catimini et qu'on ne déplace pas des Transall en claquant des doigts.

Il en restera pour ceux qui suscitent des vocations sans avoir conscience qu'une bonne action faite sans réflexion va jeter l'opprobre surtout le monde.

Il en restera dans cette région où désormais toute action humanitaire deviendra suspecte, où vont se légitimer ainsi certains pouvoirs en place au détriment des populations.

Et pire que tout.

Il restera des marques pour ces innocents qui ne faisaient pas partie de cette association, et qui se trouvent pris malgré eux dans cette tourmente.

Il en restera pour ceux, dans la troupe de branquignols, qui y croyaient vraiment et qui se retrouvent le cul par terre dans un cul de basse fosse en ayant voulu jouer les Fanfan la Tulipe.

Il en restera pour ces familles qui espéraient tant pouvoir adopter et qui se retrouvent aujourd'hui écœurées.

Il en restera pour ces enfants que l'on voulait arracher à leur famille.

C'est à tous ceux là que je pense.

Les autres je m'en fous.

 

 

Collectif DEL

sur un billet de Serval

Commentaires

J'aime bien les coups de coeur, les coups de gueule, les battements des tempes, merci Serval, c'est bien de le dire.

On y comprend pas grand chose à cette histoire, on est partagé et à la fois révolté.

Écrit par : agathe | 03/11/2007

Vraiment infect ce billet.
infect car qui est tu pour juger une affaire et des gens que tu ne connais pas?
Désolé collectif Serval, mais ce genre de billet sans nuance me révolte.

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

odm

Dis donc chonchon, tu es nuancé toi ? :-D

Écrit par : agathe | 03/11/2007

C'est clair drôle d' embriligo cette affaire
quelqu'un at-il entendu kouchner, d'ailleurs?

Écrit par : skalpa | 03/11/2007

Comme je l'ai dit à Serval lors de la présentation de ce billet, j'ai de terribles doutes dans cette affaire...

Des doutes sur le motivations des humanitaires : certains dirigeants de l'Arche ont ils caché la réalité aux humanitaires sur le terrain ?

Et surtout, ce qui me perturbe le plus : comment des parents ont ils pu se laisser prendre leurs enfants sans protester ? Tout ceci est peu crédible, à mes yeux...

Comment une mère ou un père peut il sans protester, accepter qu'un de ses enfants soit expatrié dans un pays à 5000 kms de là ?

À mon avis, 2 explications possibles : soit on a versé des sommes d'argent à ces parents en compensation de leurs enfants, soit on a enlevé autoritairement ces enfants à leurs parents. Ils faudrait surtout bien enquêter auprès des autorités locales présentes dans les camps de réfugiés.

Franchement, je trouve cette affaire très nébuleuse et peut-être bien moins machiavélique que d'aucuns voudraient nous faire croire !

Car si des parents confiaient leur enfant contre de l'argent pour survivre et afin que leur enfant soit plus heureux dans un autre pays. Où est le mal ?
Donner une somme à des parents pour se dire qu'ont va peut-être sauver la vie d'un enfant africain qui aurait vécu de toute façon dans la précarité toute sa vie. Où est le mal ?
Confier cet enfant à une famille qui aura les moyens de l'éduquer, de l'aimer... Où est le mal ?

Cela dit c'est une considération iconoclaste à laquelle je ne souscris pas mais qui a le mérite d'être posée...

Bravo Serval, ce sujet, justement, valait la peine d'être posé car il y a tellement d'interprétations possibles. Dans ce cas, fini le combat des gentils contre les méchants ! C'est autrement plus compliqué que cela !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 03/11/2007

Ecrit par : skalpa | samedi, 03 novembre 2007 12:10

Je voulais juste te répondre par rapport à ton comm' sur l'autre fil: les seules expulsions qui sont suspendues pendant la "trêve hivernale" sont (grosso modo) celles qui concernent des gens qui ont été occupants en droit et titre et qui ont eu un jugement d'expulsion. Rien pour les squatters qui peuvent être tt le temps expulsés (dans la mesure où le squat a été constaté moins de 48 h après, après on entre dans les procédures et les voies légales)

Écrit par : Mathilde P. | 03/11/2007

Le tchad est un pays ou il n'y a pas de problème, clamait hier le brauman hier sur RMC.
Et un auditeur s'est exprimé, un routier qui avait été militaire à N'djamena, qu'a-t-il osé dire ce brave homme?
Ben que N'djamena était un gigantesque terrain vague qui sentait la merde avec un palais au milieu d'ou de temps en temps sortait le Président en 4x4 aux vitres fumé entouré de camions militaires.

Et qu'il ne pouvait pas bruler ses ordures à cause des enfants qui se seraient jetés dans le feu pour ramasser les détritus.

Mais le bon Rony il était pas d'accord.....

Hé bien moi je crois mon ami routier ex militaire et pas le bon Rony, ni la version du très démocrate Président Tchadien, dont la version est reprise dans ce billet.

C'est tout.

Et que José ne me repproche pas de casser l'ambiance !

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 03 novembre 2007 12:14

"Children Rescue" / "Arche de Zoé" a eu l'autorisation de transporter ces enfants uniquement à Abéché (officiellement) et leur projet était un dispensaire/leiu de vie pour les enfants réfugiés.
C'est pour ça qu'ils ont pu transporter les enfants comme on prend le bus à l'intérieur des terres (autobus volants de l'armée française d'après ce que j'ai compris).
Reste à savoir comment et pourquoi les parents "accueillants" en France ont versé entre 2 500 et 6 000 € à l'assoce (!!!), à quoi servait cet argent en théorie et en pratique.

Écrit par : Mathilde P. | 03/11/2007

témoignage d'une des familles d'accueil

Écrit par : Mathilde P. | 03/11/2007

Ecrit par : collectif odm | samedi, 03 novembre 2007 11:51

http://www.afrik.com/article12807.html

A lire pour plus d'informations.

Écrit par : nef | 03/11/2007

Zozos est le terme qui convient. Ils se sont fait avoir. Tous! Cette ONG? mais surtout tout le dispositif administratif français, ambassade, militaires, etc. Et comme toujours et comme d'habitude le journalisme français imbécile, sous informatif parce que non informé. Il faut lire, surtout lorsque l'on en fait un métier. La réponse de ce mécanisme vient du département détat américain qui veut le Tchad historiquement Français pour s'opposer au Soudan nouvellement Chinois pour la récupération de toute l'Afrique minérale. Uranium compris. La France est une pute qui vole les enfants à leur famille. donc la France va poser ses gaules ailleurs, au tchad les oueds sont à secs et la pêche est fermée.
NB l'actuel président du Tchad à enrôlé de force des enfants soldats dont peu sont encore en vie. Il se fout des enfants, pas du tout des dollars. il n'est pas le seul.

Écrit par : martingrall | 03/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 03 novembre 2007 12:14

Je te conseille la série d'articles que j'ai fait parvenir en lien à Odm, afin de comprendre le processus employé par Children Rescue (alias Arche de Zoé).

Écrit par : nef | 03/11/2007

Dommage pour ces 200 enfants qui dans leur pays sont destinés à s'émanciper pour devenir des citoyens du monde exemplaires et épanouis.

Dommage pour eux.

On leur réserve un destin enviable et quant aux fous qui croyaient tirer de la merde ces 200 âmes, la prison et la honte, et les braves nantis généreux et tellement cultivés qui leurs jettent des pierres .

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

Tu es qui toi pour penser que grand frère blanc va tirer forcément de la merde petit frère noir?

Écrit par : Mathilde P. | 03/11/2007

Ecrit par : collectif odm | samedi, 03 novembre 2007 12:22

La version de Serval n'est pas la version du Président Tchadien, tu yoyottes là odm.
La version du président tchadien parlait de réseau pédophile et de traffic d'organes. Personne ici ne dit que le Tchad est un pays qui respecte les droits de l'homme (cf enfants soldats entre autes).
Cependant, les pratiques de l'Arche de Zoé ont pu faire des dégats aussi bien auprès des enfants, que des familles d'accueil.
Le fait de le reconnaître ne cautionne pas forcèment la politique du président tchadien.

Tu crées un faux débat artificiellement.

Écrit par : nef | 03/11/2007

Mais oui mathilde, ton ami stauss au FMI est sur le coup.

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

Toute cette région va s'enflammer !
Avec une guerre Libye/Algérie, derrière laquelle la France joue avec le feu. Et la Russie La Chine Etc

ça a commencé. Maintenant je crois savoir où va ce président. L'horreur la honte le boomerang.

Écrit par : om | 03/11/2007

Mais bien sûr les bonnes âmes.

Et aider les pauvres, les assister c'est ne pas leur rendre service.
J'ai déjà entendu ça dans la bouche de ceux que vous faîtes mine de combattre.

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

odm,

Je te fais remarquer que dans ce billet, je dis textuellement que suite à cette affaire "vont se légitimer ainsi certains pouvoirs en place au détriment des populations".

Ou as tu vu que je reprenais "la version du très démocrate Président Tchadien" ?

C'est tout le contraire. Cette affaire malheureuse lui a permis alors qu'il était contesté dans son pays de se refaire une virginité et ce sur le dos des assoc humanitaires sérieuses qui font un boulot d'enfer la bas.

Écrit par : Serval | 03/11/2007

Ecrit par : Mathilde P. | samedi, 03 novembre 2007 12:26

À en acheter d'autres à ces familles nécessiteuses ?

La question principale est mes yeux est ? OUI ou NON, les parents de ces enfants ont ils reçu de l'argent ?

Dans ce cas là, il s'agirait de traite d'enfants, non pas pour les faire bosser mais au contraire, pour les sauver de la misère...

J'ai vécu, 1 an et demi en Afrique, à l'armée et en tant qu'insoumis notoire, j'étais condamné à faire l'éboueur. J'allais ainsi vider les poubelles du régiment dans le décharges publiques.

Je n'oublierai jamais et l'odeur et les mouches, et la myriade d'enfants et de femmes qui fouillaient les détritus pour trouver de quoi survivre...
Alors vous savez les discours des bien pensants !...

On aurait pu acheter des dizaines de gosses pour à peine vingt boîtes de sardines chacun ! Le prix de la vie et de "l'amour" n'est pas le même qu'en Occident !

Quand les occidentaux, pleins de bonnes intentions comprendront ils ceci ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 03/11/2007

Je vais faxer ce texte à l'ambassade du Tchad.
Peut-être même que Serval obtiendra une médaille.

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

c'est tt ce que tu trouves à répondre... eh bin....

Écrit par : Mathilde P. | 03/11/2007

Ouai c'est tout, mathilde!
Mais ç'est suffisant.

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

om | samedi, 03 novembre 2007 12:40
il n'y aura jamais de guerre de la Lybie contre qui que ce soit. la Lybie n'en as plus les moyens.

Écrit par : martingrall | 03/11/2007

odm,

ta vision de l'Afrique est rétrograde.

L'ambassade du Tchad à un mail. Pas la peine d'envoyer un fax ;-))

Écrit par : Serval | 03/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 03 novembre 2007 12:41

Mais il est bien là le problème mon emplumé préféré. C'est que cette association, moyennant finance, promet un enfant sans aucune autre "forme de procès", rien sur les familles accueillantes, rien sur les conditions d'accueil de l'enfant... une fois que les enfants sont là, la procédure pour devenir "tiers digne de confiance" (ce qui permet de recevoir une allocation assez substancielle) est simplissime et permet d'avoir une autorité parentale quasi totale sur l'enfant.

Maintenant, j'ai un peu du mal avec ta conception monnayable de l'amour chez le parent africain (puisque tt le monde sait bien que l'Afrique est un continent totalement uniforme et les noirs sont de grand enfants pas inscrits dans l'Histoire et à peine dans l'humanité)

Écrit par : Mathilde P. | 03/11/2007

Dans la série Pour les Américains, à quoi sert l’Afrique, donc le Tchad.

Améliorer la fiabilité des laboratoires d'Afrique
Par Cheryl Pellerin

Washington - Pour empêcher la propagation du VIH/sida, de la tuberculose et
d'autres maladies et soigner ces affections, il est essentiel de procéder à
des dépistages fiables, mais les pays en développement manquent souvent
pour ce faire des ressources nécessaires, de personnel qualifié et de
possibilités, pour les techniciens, de recevoir une formation adéquate.

C'est la raison pour laquelle l'objectif que se donne un nouveau
partenariat entre le gouvernement des États-Unis et le secteur privé est
d'améliorer le réseau de laboratoires et les services liés à la santé dans
les huit pays d'Afrique les plus durement touchés par le VIH/sida et la
tuberculose.

Portant sur cinq ans et 18 millions de dollars, le projet a été lancé le 31
octobre et associe le Plan d'urgence du président Bush en matière de lutte
contre le VIH/sida (PEPFAR) et la société Becton, Dickinson et Company (BD)
qui veillera à la formation du personnel et à l'amélioration des capacités
de diagnostic qui sont essentielles pour soigner les personnes affectées
par le VIH/sida ou la tuberculose.

Écrit par : martingrall | 03/11/2007

@ odm... si ça peut te faire du bien... je suis sûre qu'il lit assidûment ce fil et que ton avis est d'une importance éminente pour lui!
Tt comme le président du Tchad d'ailleurs, et nos amis de l'Arche dont tu n'as pas trouvé plus de deux phrases d' "arguments" pour les défendre

Écrit par : Mathilde P. | 03/11/2007

Ecrit par : collectif odm | samedi, 03 novembre 2007 12:38

Tu nous la rejoues Magdalène Sisters ?

C'est pour leur bien qu'on les arrache à leurs familles, n'importe comment en racontant n'importe quoi aux enfants et aux parents ?

Tu sais ce que c'est un enfant, Odm, tu en as déjà vu un ?




Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 03 novembre 2007 12:41

Qu'est ce que tu sous entend là cui cui que ces "gens-là", ils n'aiment pas leurs enfants comme nous ? Pourtant, tous les témoignages recueillis montrent que même chez ces "gens-là", un déracinement brutal et mal géré psychologiquement fait des dégats. Des enfants ont perdu l'usage de la parole ou ont développé des psychoses graves. Ils souffrent aussi dans leur affectif, il ne sont pas que des estomacs. Il y a des manières de procéder inadmissibles et paradoxales concernant le résultat souhaité, le bien des enfants.


" D’autre part, ces enfants auraient été kidnappés par des tchadiens. Ainsi, Ousmane, l’un d’entre eux, s’est livré à la presse : « Mes parents étaient aux champs ou cherchaient de l’eau. Des Tchadiens sont venus alors qu’on était en train de jouer, ils nous ont proposé des bonbons. Ils nous ont dit : "Suivez-nous à Adré (ville située à 1 km de la frontière soudanaise), ensuite nous vous ramènerons". Mais après, on s’est retrouvé à l’hôpital d’Adré et les Blancs sont venus nous chercher. »

Écrit par : nef | 03/11/2007

Ecrit par : Mathilde P. | samedi, 03 novembre 2007 12:51

Toi par contre pour les descendre t'es forte.
Les petits procureurs ont de l'avenir.
Tes sarcasmes me laissent froid.

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

Martin

ça a commencé. ça va exploser. Grace à qui ?

On prend les paris ! On va vers la cata de chez cata. Laissons faire, la bande hortefeux derrière tout ça va se prendre une grosse baffe ! Nous avec, mais pour nous ce sera salvateur;)

Écrit par : om | 03/11/2007

Les familles de ces enfants sont moins aveugles que vous, les affreux.
Ils savent que c'était une occasion unique de sauver quelques uns d'entre eux de l'enfer certain qu'ils vivront.
Mais cela vous échappe.
Vous êtes des nantis.

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

On aurait pu acheter des dizaines de gosses pour à peine vingt boîtes de sardines chacun ! Le prix de la vie et de "l'amour" n'est pas le même qu'en Occident !

Quand les occidentaux, pleins de bonnes intentions comprendront ils ceci ?

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 03 novembre 2007 12:41

Tu voulais surement dire que le prix de la vie et de l'amour n'est pas le même dans la misère et la prosperité.

Perrault qui n'est pas allé en Afrique et qui n'est pas d'origine africaine en a parlé dans le Petit Poucet, on n'aime pas moins ses enfants mais on a pas toujours le choix.


" Un soir que ces enfants étaient couchés, et que le bûcheron était auprès du feu avec sa femme, il lui dit, le coeur serré de douleur :

" Tu vois bien que nous ne pouvons plus nourrir nos enfants; je ne saurais les voir mourir de faim devant mes yeux, et je suis résolu de les mener perdre demain au bois, ce qui sera bien aisé, car, tandis qu'ils s'amuseront à fagoter, nous n'avons qu'à nous enfuir sans qu'ils nous voient.

- Ah! s'écria la bûcheronne, pourrais-tu toi-même mener perdre tes enfants ? "

Son mari avait beau lui représenter leur grande pauvreté, elle ne pouvait y consentir; elle était pauvre, mais elle était leur mère. Cependant, ayant considéré quelle douleur ce lui serait de les voir mourir de faim, elle y consentit, et alla se coucher en pleurant."
Le Petit Poucet, Charles Perrault.

Écrit par : nef | 03/11/2007

Ecrit par : Mathilde P. | samedi, 03 novembre 2007 12:50

Ma petite Mathilde, je ne te décris que ce que j'ai vu et je ne généralise pas l'attitude de l'homme ni de la femme (si essentielle) africains.

Je dis que la survie chez les plus pauvres de beaucoup de ces pays est liée au combat pour trouver sa nourriture... Et que la femme, rompue par des enfantements non désirés et trop nombreux, n'accordait pas la même valeur sentimentale à ses progénitures. Quant à l'homme...

À l'époque, ou j'occupais mon temps entre les manoeuvres dans le désert et les poubelles, l'espérance de vie moyenne d'un nomade était de 35 ans.

Il faut comprendre...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 03/11/2007

Sur cette sale affaire, Rue89 a sorti plusieurs articles intéressants (infos, réflexions et questions). Allez-y.

Mon point de vue : cette assoc, c’est l’Arche de ZozoZoé. Partie à fond de ballon sur l’idée géniâââle de Mister Sac-de-Riz : le droit d’ingérence (voir tous les bémols qu’apporte à ça un Rony Braumann qui sait de quoi il parle, grande gueule en moins), elle est arrivé là-bas en gros sabots, a manipulé, s’est fait manipuler, et se retrouve dans une merde noire par la grâce conjointe de sa connerie, du cynisme de Déby (dont on suppose qu’il a laissé faire), de l’incompétence et de la lâcheté calculée de la Sarkozie.

Gâchis total. Pour les enfants d’abord : certains, on n’est même pas sûr de savoir à qui ils étaient. Pour ceux qui font un vrai travail d’aide sur place, sans francocentrisme. Pour la France, dont l’image est déjà bien cacateuse. Pour l’accès à une vraie information et à une vraie aide dans des pays corrompus et dictatoriaux qui n’y tiennent pas.

Vous avez aimé les infirmières bulgares (qui elles, n’avaient rien à se reprocher), vous allez adorer les zozoZoés.

Écrit par : DD | 03/11/2007

<
<
<
<
collectif odm : grande gueule, petit cerveau.
>
>
>
>

Écrit par : Hihi | 03/11/2007

Je ne pense pas qu'il faille stigmatiser les uns comme les autres. La misère et la détresse font parfois perdre beaucoup de lucidité.

La détresse et la misère de ceux qui voudraient tant pouvoir adopter et qui aujourd'hui après avoir suivi des sirènes en sortent encore plus meurtris

La misère et la détresse de ceux qui ne peuvent nourrir leurs enfants et qui voudraient pour eux une meilleure vie.

Entre les deux, il peut y avoir des vautours qui se gavent au passage et exploitent détresse et misère dans les deux camps.

Je ne pense pas que que ceux de l'Arche de Zoé en fassent partie. Au mieux je les tiens pour des Pieds Nickelés de l'humanitaire.

Écrit par : Serval | 03/11/2007

vraiment pourquoi personne ne se préoccuppe de ces enfants, qui n'ont l'air ni mal aimés ni mal nourris ? on a abusé leurs parents ...
çà rappelle l'histoire des enfants de la réunion, qui ont été envoyés ici pour leur bien soi disant...
le seul souci, c'est que ces messieurs dames soient jugés en france...
mébon , si ils veulent oeuvrer pour leur prochain , il y a assez de malheureux en france...
ah oui mais ils sont majeurs, et ne se laissent pas embringuer come çà ..(et puis prendre un clodo à la maison c'est pas pareil qu'un joli orphelin du darfour).. dommage

j'espere que ces gens seront jugés en afrique
je ne comprends pas ceux qui les défendent,
il y a d'a d'autres manières de soigner ses névroves il me semble ..?

Écrit par : gloria | 03/11/2007

Ecrit par : Hihi | samedi, 03 novembre 2007 13:05

Et c'est un expert qui cause !

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

Ecrit par : gloria | samedi, 03 novembre 2007 13:10

Quel mépris, sans savoir, sans connaître, on juge et on condamne.
Vous êtes une sacré saleté, et en plus vous le savez pas.
Je note votre pseudo, je saurai à l'avenir ce que valent vos écrits...

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

Je dis que la survie chez les plus pauvres de beaucoup de ces pays est liée au combat pour trouver sa nourriture... Et que la femme, rompue par des enfantements non désirés et trop nombreux, n'accordait pas la même valeur sentimentale à ses progénitures. Quant à l'homme...

À l'époque, ou j'occupais mon temps entre les manoeuvres dans le désert et les poubelles, l'espérance de vie moyenne d'un nomade était de 35 ans.

Il faut comprendre...

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 03 novembre 2007 13:01

Ta manie du conte encore et toujours.
Tu as l'art de raconter des histoires.
Mais là le plaggiat est avéré.

" On s'étonnera que le bûcheron ait eu tant d'enfants en si peu de temps ; mais c'est que sa femme allait vite en besogne, et n'en avait pas moins de deux à la fois."
Charles Perrault, Le Petit Poucet

Écrit par : nef | 03/11/2007

odm, je ne suis pas "hihihi".

Écrit par : om | 03/11/2007

Ecrit par : Serval | samedi, 03 novembre 2007 13:05

C'est exactement mon opinion, Serval !

Je pense que ceux qui se sont gavés sont comme d'habitude, les "autorités locales et les militaires ou policiers locaux" corrompus à souhait (comme beaucoup dans les pays africains, désolé de le dire), alliés à des mafias qui ont su renifler le filon de fric à faire et la naïveté conne de certaines organisations humanitaires.

Vous savez, je ne veux donner de leçons à personne, mais dans certaines situations entre autorités des pays africains et acteurs européens, il faut une sacrée dose de cynisme et de rouerie pour éviter de se faire engluer dans des affaires troubles !

Vous n'avez pas idée !! Expérience africaine indispensable !

Mais comme dirait Urbain, il ne s'agit là que d'une parole de petit colporteur inculte...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 03/11/2007

Ecrit par : gloria | samedi, 03 novembre 2007 13:10

Et selon toi doit t'on les juger pour "absence de malice" au sens français du terme ou pour "absence of malice" au sens américain de la loi (malice= malveillance (c'est un faux-z-ami) ?

Écrit par : Serval | 03/11/2007

cui cui

Les gens de ces pays savent très bien à quoi s'en tenir.
Ils ne vendent pas leurs enfants, leur désir est de les sauver.
Car leur desespoir est réel et leur mort lente certaine.

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

@odm
merci encore , je ne comptais pas être dans vos amis, l'alcool vous fait perdre la tête

Écrit par : gloria | 03/11/2007

Ecrit par : gloria | samedi, 03 novembre 2007 13:20

Punaise ! c'est l'heure de l'apéro !

Eh Boorlo sors le pastis bio !

Écrit par : Serval | 03/11/2007

Ecrit par : gloria | samedi, 03 novembre 2007 13:20

Irrecuperable et tellement minable. J'ai pitié de vous.

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

...et les cahuètes sans ogm

;-))

Écrit par : Serval | 03/11/2007

serval, heuu rien...

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

@serval
je ne sais pas, franchement il me semble qu'il y a plusieurs niveaux dans cette histoire

c est sur que les mec qui dirigent l'assoc avaient toutes les cartes en main

mais la fille que l'on voit dans le reportage capa, qui dit ne pas se poser de questions, elle a pas un niveau CAP...on voit bien qu'elle a un compte à régler, une mission , genre les temoins de jehovah...
pour moi c'est des gens qui veulent régler leurs problemes persos en allant en afrique, c'est tellement plus facile qu'ici...

Écrit par : gloria | 03/11/2007

idriss débi.....de boisson.

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

Bon serval, tu m'invitera à l'apéro après la ceremonie de remise de la palme des amis du Tchad?

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

Et tu laissera le lait Gloria à sa raison, à sa maison!

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

Bon, faut que j'aille vomir....a+

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

Vous n'avez pas idée !! Expérience africaine indispensable !

Mais comme dirait Urbain, il ne s'agit là que d'une parole de petit colporteur inculte...

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 03 novembre 2007 13:18

L'expérience africaine ne doit pas être la même pour tous.
Selon le pays dans lequel on vit, selon le statut et le contact avec les populations que l'on a. Et aussi selon l'époque, la Côte d'Ivoire des années 60 n'est pas la Côte d'Ivoire des années 2000.
Dans quel pays africain as-tu vécu ?

Écrit par : nef | 03/11/2007

Ecrit par : nef | samedi, 03 novembre 2007 13:17

Le plus triste, nef est qu'il ne s'agissait là pas d'un conte mais de la triste réalité...

Le ressenti, tu sais malgré le peu de talent qu'on peut tenter de mettre, est si difficile à faire partager...
Je suis triste, hélas de n'avoir pu te convaincre...

Et pourtant ce que je raconte est véridique.

Je suis un peu effondré comme Gallilée, à la fin de son procès lors de la condamnation de sa fameuse et juste théorie, et qui murmurait tristement "et pourtant, elle tourne..." en parlant de la Terre...

Et pourtant j'ai bien vu cela, nef...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 03/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 03 novembre 2007 13:32

Mais je ne nie pas que tu aies vu cela, cependant la vision monolithique de l'Afrique m'agace. Il y a des problèmes communs aux africains, mais comme en Europe, les disparités entre pays sont énormes.

Écrit par : nef | 03/11/2007

Ecrit par : nef | samedi, 03 novembre 2007 13:32


À Djibouti, Afrique orientale. Avec incursion en Somalie, Éthiopie et Érythrée.

Mais je n'en dirai pas plus. Ni date, ni ce que j'y faisais.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 03/11/2007

La pauvreté à la même odeur partout, nef.

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

Ecrit par : nef | samedi, 03 novembre 2007 13:36

Je ne nie pas que les disparités soient énormes. Je livre un témoignage. C'est tout.

Mais dans les 4 pays sus nommés, la situation était identique, voire pire, en tout cas.

Voilà.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 03/11/2007

cui cui

c'est difficile d'expliquer la vraie pauvreté à ceux qui ne l'ont jamais cotoyé.

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

Ecrit par : gloria | samedi, 03 novembre 2007 13:29

C'est sur qu'il y a plusieurs niveaux dans cette affaire. j'ai vu aussi le reportage en question et je me susi un peu posé la même question.

Maintenant un reportage monté à chaud pour l'actu, je m'en méfie un peu tout de même, il ne donne qu'une vision parcellaire.

Dans cette histoire, il ya les zozos et les manipulateurs. Le tout c'est de les situer désormais.

Écrit par : Serval | 03/11/2007

quel est la légitimité de l'asoc pour enlever ces enfants ?
pourquoi certains défendent les rapteurs ?

Écrit par : gloria | 03/11/2007

Je ne comprends rien à cette histoire. et ça me gonfle. J'ai l'impression que pendant qu'on parle de ça... Bon, c'est sans doute important remarque, sauf que je ne comprends rien. et comme ça ne m'interresse pas, j'avoue que je ne fais pas plus d'efforts pour comprendre.

Sinon c'est toujours agréable tes coups de griffes d'adamanthium virtuel. Ca fait un peu du bien aussi, des fois.

Bon weekend

Écrit par : Falconhill | 03/11/2007

odm, je ne suis pas "hihihi".

Ecrit par : om | samedi, 03 novembre 2007 13:18

Je confirme !

Falconhill, on peut comprendre cette histoire (au moins en partie : on n'est qu'au déby, non, au début de savoir plus) si on en a envie.

Vu qu'elle met en cause, entre autres, le gouvernement français, en avez-vous envie ?

("Sinon c'est toujours agréable tes coups de griffes d'adamanthium virtuel" : à qui va ce compliment ?)

Écrit par : Hihi | 03/11/2007

c'est difficile d'expliquer la vraie pauvreté à ceux qui ne l'ont jamais cotoyé.

Ecrit par : collectif odm | samedi, 03 novembre 2007 13:44
#######################

Tu as raison. C'est impossible !

Surtout bizarrement à ceux d'entre nous qui sont les plus généreux par leurs idées et leur engagement politique. Cela m'a toujours étonné !

Une faille essentielle des gens de la gauche dite "intellectuelle" qui n'a rien à voir avec ceux de la gauche pragmatique dans mon genre et ultra minoritaires.

Le jour ou ils comprendront que la misère sent mauvais et que certains de ces pauvres gens rêvent de vous égorger pour vous détrousser, que je les comprends mais que je me méfie mais que je ferais tout pour les aider à vivre ! Ils comprendront toute la complexité du monde.

Le monde merveilleux de Walt Disney est derrière nous...

Je sens que mon propos va choquer mais je n'ai pas la prétention d'être un gourou...

Tout au plus un minable camelot ignorant comme dirait Urbain...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 03/11/2007

je oense que certains preferent s'occuper de l'afrique, plutot que de nos problemes en france... vous av=vez vu la gamine qui ne"se pose pas de questions "(sur le reportage télé) elle se prend pour zorro !
au 19 ° siecle c'etait pareil, il fallait sauver ces peuplades africaines ...

Écrit par : gloria | 03/11/2007

Ecrit par : gloria | samedi, 03 novembre 2007 14:04

nulle et sans complexe. aucun doute!

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 03 novembre 2007 14:01

C'est marrant de lire les gens élucubrer sur sa personnalité et son expérience ou pas de la "vraie misère"... j'attends qu'on m'explique du haut de mon ignorance crasse

Écrit par : Mathilde P. | 03/11/2007

La pauvreté à la même odeur partout, nef.

Ecrit par : collectif odm | samedi, 03 novembre 2007 13:38

Cher "de truc" je suis au courant pour l'avoir plus que cotoyé, c'est d'ailleurs le sens de mes propos à cuicui.

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 03 novembre 2007 13:37

Tu étais dans l'armée française alors, c'est une vision, il y en a d'autres.

Écrit par : nef | 03/11/2007

la pauvreté est donc differente en fonction de l'observateur?
Une pauvreté à géometrie variable?

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

«Six Blancs sont venus...»
Tchad. Premières demandes de restitution des enfants enlevés par l’Arche de Zoé.
«Je veux qu’on me rende mes enfants.» Un chèche autour de la tête, un vieil homme patiente devant le palais de justice de N’Djamena. Rhamis Adoum Aroun est persuadé que sept enfants de sa famille se trouvent dans l’orphelinat d’Abéché, parmi les 103 enfants de l’Arche de Zoé. «Dans mon village, il n’y a pas d’école, à cause de l’insécurité. On nous a dit qu’à Adré, il y a une ONG qui s’était installée. Et que là-bas, nos enfants pourraient apprendre le Coran et suivre l’école française», explique le vieil homme.
Doutes. Cette ONG, c’est Children Rescue, nom de l’opération de l’Arche de Zoé au Tchad, qui avait effectivement installé officiellement un poste médical avancé à Adré. Mais personne n’avait expliqué à Rhamis que ses enfants partiraient en France, il pensait qu’ils étudiaient à Adré. Lui-même n’a jamais été en contact avec les membres de l’association l’Arche de Zoé. «Ils ne sont pas venus directement. C’est le chef d’un village voisin qui est venu nous sensibiliser sur l’intérêt d’envoyer les enfants à Adré avec l’ONG», précise-t-il. Ce n’est que lorsque le convoi d’enfants a été interpellé sur la route de l’aéroport, le 25 novembre, qu’il a commencé à avoir des doutes. «Quand j’ai appris la nouvelle, je suis allé à Adré et les enfants n’étaient plus là. Et c’est par les médias qu’on a appris qu’ils étaient à Abéché.»

Une trentaine de présumés parents ont fait la route jusqu’à Abéché dans l’espoir de retrouver leurs enfants. La police tchadienne a enregistré leur déclaration et des informations de base : nom, prénom, village d’origine, nom des enfants. Le reste du travail est fait par l’action sociale tchadienne.

Assis sur les bancs du centre social d’Abéché, les femmes d’un côté, les hommes de l’autre, les présumés parents attendent. «Au départ, on a observé les enfants. Puis on les a interrogés. Ça nous a permis de récolter des informations sur le nom et leurs villages d’origine, explique Honoré About, directeur du centre social. Maintenant, je voudrais vérifier que ce sont bien leurs parents, en croisant les informations, avant de demander au procureur de les mettre en contact avec les enfants.»Dans la salle, on retrouve deux groupes géographiques : les parents originaires de la région d’Adré et ceux venant de celle de Tiné. Ce qui correspond aux informations récoltées par le Haut-Commissariat pour les réfugiés, le Comité international de la Croix-Rouge et l’Unicef : 85 des 103 enfants viendraient de la zone frontalière avec le Soudan, entre Adré et Tiné. Et 91 d’entre eux font référence à l’existence d’un parent proche.

«Complicité». Allimi est une jeune veuve, originaire de Tiné. Elle avait confié trois de ses enfants à l’association. «Six Blancs, des Français, sont venus. Ils ont dit qu’ils voulaient des orphelins pour pouvoir leur donner une bonne éducation à Abéché», raconte-t-elle. Les membres de l’Arche de Zoé ont toujours affirmé avoir recherché des orphelins du Darfour, victimes de conflit. Effectivement, au Tchad comme au Soudan, on est considéré orphelin lorsque le père, la mère ou les deux parents sont morts.

Allimi évoque aussi la présence d’un intermédiaire : «C’est parce qu’ils avaient quelqu’un de Tiné, un Tchadien, avec eux, qu’on leur a fait confiance.» Le sous-préfet et l’un des chefs de quartier de Tiné ont été inculpés, ainsi que deux autres Tchadiens. «Nous savions depuis le début qu’ils avaient besoin d’intermédiaires locaux pour entrer en contact avec les familles qui parlent l’arabe ou le zaghawa [dialecte tchadien, ndlr], dit un officier de police. Nous cherchons à déterminer leur degré de complicité.»Allimi affirme avoir hésité une nuit avant de confier ses enfants à l’ONG. «Je ne pouvais pas subvenir à leurs besoins, ils ont dit qu’ils prendraient mes orphelins en charge. J’ai réfléchi puis j’ai fini par dire oui», justifie-t-elle.

--------------------------------------------------------------------------------------------------

ça se monnaye à combien de boîtes de sardine la route à pied pour retrouver ses enfants?

Écrit par : Mathilde P. | 03/11/2007

Ecrit par : Mathilde P. | samedi, 03 novembre 2007 14:09

N'ai point assez décrit ? Veux tu une description plus précise des gamin syphilitiques, rachitiques, tuberculeux ? Des femmes épuisés par le travail et les accouchements

Veux tu que je te parle des fillettes excisés et cousues ?

Ce sera pour plus tard, Mathilde. Quant à moi, je suis tellement mis en cause personnellement et dans mon intégrité à chaque fois que je glisse 3 phrases, que je trouve légitime de me défendre, non ?

Mais ces attaques ne me gênent pas. Tout au contraire...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 03/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 03 novembre 2007 14:17

Oh ! cui cui descend en pression

ou si tu n'a rien de particulier à faire ce soir, on retrouve est on se descend quelques pressions ;-))

Écrit par : Serval | 03/11/2007

Ecrit par : collectif odm | samedi, 03 novembre 2007 14:14

Bien sûr, qu'il faut comprendre que les remèdes à la pauvreté doivent tenir compte de chaque situation particulière de détresse, sinon on fait souvent autant de mal que de bien. Et ce n'est pas valable que pour l'Afrique. C'est tout l'inverse de l'angélisme que de bien appréhender cela.
En l'occurence au Tchad, ne pas tenir compte de la religion pratiquée, de la situation familiale des enfants, de la situation politique du pays, cela aboutit à un désastre humanitaire et à un échec patent de la mission de départ. On ne peut pas faire n'importe quoi avec la vie d'enfants et avec l'espoir de familles d'accueil, même avec les meilleures intentions du monde.

Écrit par : nef | 03/11/2007

"cuicui" je ne remets pas en cause ou en question ce que tu dis, je n'en ai pas les moyens ni le droit. Je remets en question cette manière dédaigneuse de penser qu'on est le seul à avoir tout vu, tout vécu, que les autres en sont ignorants (alors que tu n'en sais rien) et que par cons"équent ils n'ont droit ni de penser ni de s'exprimer.

ça me rappelle une conversation à Jakartha avec une touriste américaine à laquelle je faisais part de ma difficulté à faire face à ce que j'y voyais, qui me répond en balayant l'air de la main que si je n'ai pas vu Calcutta je n'ai absolument rien vu.

Écrit par : Mathilde P. | 03/11/2007

Je vous met en lien la lettre de MdM de ce mois ci. Certes on n'y parles pas du tchad mais du Niger, mais c'est juste pour vous donner une idée de l'ampleur des problèmes

http://www.medecinsdumonde.org/rep_newsletter/lettre_octobre_2007/Lettre_octobre07.htm

Écrit par : Serval | 03/11/2007

@Hihi : Sans doute n'ais je pas envie d'essayer de comprendre cette histoire, c'est trés possible. C'est grave ?

Sinon, le compliment est un vrai compliment pour l'auteur de ce message. Surement pas pour quelqu'un que je ne connais et qui se cache derrière un amusant pseudo... (mais qui est sans doute quelqu'un de trés bien)

Écrit par : Falconhill | 03/11/2007

Ecrit par : Mathilde P. | samedi, 03 novembre 2007 14:23

Oh ! Calcutta !

Écrit par : adrien le chien | 03/11/2007

Ecrit par : Mathilde P. | samedi, 03 novembre 2007 14:23

#############

Combien de fois, faudra t-il répéter de fois, Mathilde, que je ne généralise pas. Qu'il s'agit d'un simple témoignage et que je suis bien loin d'édulcorer une théorie fumeuse ?

C'est un simple témoignage d'un type qui allait (en civil, nef) très fréquemment dans les bidonvilles des banlieues des villes parce que quand, je visite un pays, je ne me sens bien que dans les bas-fonds, Mathilde, et que, pour moi, la vraie vie se passe là... C'est mon cocon à moi, les bas-fonds... Je dois être pervers, hein ?

@ Serval
Je dois travailler demain dès 5h du matin. Déjà qu'aujourd'hui j'ai honte d'avoir eu une panne d'oreiller... ;-))))))))))))))))

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 03/11/2007

Ecrit par : nef | samedi, 03 novembre 2007 14:23

Ces enfants, que tu le veuille ou non, auraient été plus heureux dans notre pays.
Ces enfants, que tu le veuille ou non, n'ont aucun avenir au Tchad et ça tous les habitants du tchad, aussi pauvres et analphabetes qu'ils sont, le savent.
Ces enfants, que tu le veuille ou non, sont aimés de leur famille qui sont prêtent à tout pour leurs donner une chance de s'en sortir et de devenir des gens biens.

Mais mieux vaut traiter de fous dangereux les idéalistes et les extréistes de l'aide humanitaires et les traiter de néocolonialistes, c'est tellement plus dans l'air du temps de Sarkosy 1er.

Et ces pauvres enfants que l'on retire à la formidable destinée qui les attend, quelle horreur, mais jugeons et condamnons ces fous furieux qui pensent que ces petits gosses s'en seraient mieux sortis ici, confions les à l'extraordinnaire justice Tchadienne.

Et puis ces petits musulmans, vous imaginez leur torture de vivre dans un état laic?

Qu'ils continuent à fouiller les poubelles chez eux, c'est pour leur bien!

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

la pauvreté est donc differente en fonction de l'observateur?
Une pauvreté à géometrie variable?

Ecrit par : collectif odm | samedi, 03 novembre 2007 14:14

Dans le lien de Serval, tout l'inverse de la méthode Pieds Nickelés de l'Arche de Zoé.

La première année, l’équipe va sillonner la région, partir à la rencontre des Peuls, Touaregs et Haoussas, des leaders religieux, politiques, des marabouts et des médecins pour comprendre en profondeur le fonctionnement des différents milieux. « Ce sont des questions très complexes, on se situe à un niveau sociologique et culturel. Il y a de grosses différences entre les ethnies, certaines sont plutôt matriarcales, d’autres patriarcales, polygames ou mono-games, etc. Tout cela a une incidence, précise Jean-François Caremel, coordinateur général de la mission à Niamey. Chez les Haoussas, par exemple, les femmes doivent avoir beaucoup d’enfants pour être reconnues dans la communauté, tout comme les maris qui prouvent ainsi leur virilité. À partir de là, comment lutte-t-on contre la surnatalité ? Aujourd’hui, les messages ne sont pas adaptés.» Dans les centres de nutrition, les femmes avouent fréquemment avoir cessé d’allaiter leurs nouveau-nés en suivant des coutumes bien ancrées. Elles remplacent leur lait par des aliments non adaptés, comme du mil et de l’eau. « Voici mon quatrième enfant, les trois premiers sont morts avant d’atteindre un an, raconte une jeune maman touareg dont le bébé souffre de malnutrition. Les femmes de mon village disaient que mon lait était mauvais car, en le mettant dans une cuillère avec des fourmis, celles-ci mouraient.»

Écrit par : nef | 03/11/2007

Ecrit par : Falconhill | samedi, 03 novembre 2007 14:34

\ ///
\///
\X//
///\
/// \
/// \

;-))

Écrit par : Serval | 03/11/2007

bon c'est raté ;-(

Écrit par : Serval | 03/11/2007

Bonne journée
bon week end
bravo!
c'est très bien!
bonne nuit.
merci.
Sarkosy je suis d'accord qu'à 99% vec lui...

Je suis....je suis....?

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

Ecrit par : nef | samedi, 03 novembre 2007 14:39
############

Encore un témoignage, nef ! Merci, Serval pour ce lien !

Et pas un reportage bâclé par un ou une journaliste qui va passer 8 jours à Bamako dans un Palace 3 étoiles et qui va vous pondre un article définitif sur la misère en Afrique et la mauvaise tenue des humanitaires...

Ces témoignages valent 100 articles de presse... Je dis ça pour mathilde...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 03/11/2007

Merci nef.

Voila ce que c'est que comprendre les populations et de tenter de les aider. Pas de partir la fleur au fusil et defaire des conneries.

IL faut esperer maintenant que le travail de MdM et d'autres assoc ne sera pas remis en cause par "contagion"...

Écrit par : Serval | 03/11/2007

Ecrit par : nef | samedi, 03 novembre 2007 14:39

Evidemment !

Écrit par : patrice | 03/11/2007

Et puis ces petits musulmans, vous imaginez leur torture de vivre dans un état laic?

Qu'ils continuent à fouiller les poubelles chez eux, c'est pour leur bien!

Ecrit par : collectif odm | samedi, 03 novembre 2007 14:38

Tu fais quoi pour les 60 millions de petits indiens pauvres qui travaillent, qui tu choisis de déraciner pour le sauver, sur quel critère ? Parce que ta solution miracle elle est drôlement élitiste aussi. On en sauve 10000, 100000, allez un million. Tu assumes de faire le tri ? Et après tu fais quoi de ceux qui continuent à fouiller dans les poubelles ?
On choisit les enfants les plus beaux et les autres on les laisse crever sur place ?
Et c'est toi qui parles de Sarkozy. Moi je trouve que toute cette solution est dans le droit fil du discours sur l'immigration choisie. On a des familles françaises qui veulent adopter, on pourrait mettre en place des quotas, et des tests ADN pour choisir les gosses de manière scientifique, c'est toujours mieux que de leur regarder l'état des dents comme au bon vieux temps, où l'on emmenait ces barbares pour les convertir et les éduquer en les tuant à coup de trique dans les champs de coton.

Écrit par : nef | 03/11/2007

(j'ai vécu et travaillé au Brésil comme assistante sociale, ai également vécu entre Lagos -celui du Nigéria- et Port Harcourt et plus courtement à Luanda. fin de la compét' de celui qu'a la plus grosse)

Écrit par : Mathilde P. | 03/11/2007

Ecrit par : nef | samedi, 03 novembre 2007 14:54

Evidemment !

Écrit par : patrice | 03/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 03 novembre 2007 14:47

Pour ça, je voulais rendre hommage à la journaliste Anne Niva qui parcourt, au péril de sa vie, en tous sens l'Irak, anonymement, avec un voile épais, qui interroge les populations et en rend compte fréquemment sur RMC lors de l'émission de Boudin de 7h à 11h...

À noter que Anne Niva est l'épouse de Jean Jacques Bourdin...

Bon, j'ai des choses à faire... À ciao, bonsoir !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 03/11/2007

Ecrit par : Mathilde P. | samedi, 03 novembre 2007 14:54

Comme quoi...

Écrit par : patrice | 03/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 03 novembre 2007 14:56

La seule Niva que j'ai connu se prénommait Lada

signé : Logan

bon ok je sors aussi ;-))

j'ai des trucs a faire également.

Écrit par : Serval | 03/11/2007

(je me propulse dans votre sillage)

Écrit par : Mathilde P. | 03/11/2007

Surement pas pour quelqu'un que je ne connais et qui se cache derrière un amusant pseudo... (mais qui est sans doute quelqu'un de trés bien)
Ecrit par : Falconhill | samedi, 03 novembre 2007 14:34

J'ai toujours eu du mal à comprendre ces reproches vicelards faits à l'utilisation d'un pseudo pour discréditer le contradicteur dès qu' on se trouve un peu coincé. Minable à vrai dire.

A propos Falconhill c'est ton vrai nom? Ou un pseudo ridicule?

Écrit par : pseudo | 03/11/2007

Ecrit par : collectif odm | samedi, 03 novembre 2007 12:22

Quant à moi j'ai écouté Brauman sur France cul , et il n'a rien dit de tel ...
ses commentaires et son témoignage consistaient plutôt à fustiger l'humanitaire "charité business" , cher à notre Koucouche d'Orsay , clairement illustré par ce dernier avatar, en rappelant que tout ce cirque se faisait totalement à l'encontre des ONG qui travaillent ( efficacement) sur le terrain depuis de nombreuses années et dont les préconisations ou demandes n'ont strictement rien à voir avec les plastronnades de l'homme au rat et ses fuliminants acolytes ...

Écrit par : urbain | 03/11/2007

pardon fulminants acolytes ( accessoirement , également les premiers de rats ).

Écrit par : urbain | 03/11/2007

Je sais urbain, mais il a quand même dit que la situation au Tchad n'était pas si dramatique que ça et la je pense qu'il ne dit pas toute la vérité.
Pourquoi? ça je n'en ai aucune idée.

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

Où est Paméla ?

Il y a une vidéo pour elle chez moi !

http://www.lepost.fr/article/2007/11/03/1046360_les-chien-francais-ont-le-blues.html

Écrit par : adrien (de rien ?) | 03/11/2007

La situation "actuelle" au tchad semble p)lutôt moins "dramatique" que quand j'y ai séjourné ( à l'époque de la guertre entre Hissène habré et Khadafi , ou un peu avant à l'époque de malloum ...) , de fait c'est au darfour (et non au tchad) que la "catastrophe humanitaire" est en cours .
C'est pas un hasard si, à l'époque coloniale , on avait donné comme nom à l'actuelle N'djaména : Fort lamy. De même que la plupart des autres villes du pays il s'agissait de "forts", illustrant le fait que le Tchad n'a jamais été "pacifié" ( du temps de l'occupation coloniale) .
Et quant à moi j'ai connu la capitale dans un état bien plus désastreux, notamment après les féroces combats qui virent l'éviction de Goukouni par Habré ...
Bref , aujourd'hui, avec le fric du pétrole, la tchad est plutôt mieux loti et "calme" que ces 25 ou 30 dernières années .
Au darfour ça semble être une autre chanson ...

Écrit par : urbain | 03/11/2007

@pseudo : minable, nous sommes deux sans doute, non ? Sur cette petite discussion sur le pseudo, c'est pourtant "facile à comprendre", pour reprendre le début de la phrase...
Sinon vous pouvez me contacter en privée, je vous donnerai même mon adresse si vous voulez qu'on discute de vive voix, autour d'un bon café, sur mes cotés "minables". Et je vous dirai tout le bien que je pense de cette facilité à se protéger derrière un pseudo anonymat pour se répendre en gentillesse derrière son clavier d'ordinateur.

Minable, ça doit être le terme, en effet...

Comme mes copains de blogs, des choses à faire. Bonne aprésmidi à tous

Écrit par : Falconhill | 03/11/2007

Ouf, ça chauffe aujourd'hui...

Pour ma part ce qui m'interroge est le rôle de l'instrumentalisation de la compassion par les uns et ses effets dans le réel quand des "braves" gens ne se contentent pas de compassion à distance entre la poire et le fromage.

Qui sont les plus responsables du fiasco ? Le FMI, la télé, les Kouchner(s), les Zoé ?

Écrit par : juliette dze | 03/11/2007

Bonjour à toutes et à tous,

C'est vraiment un truc de oufs cette histoire d'Arche...
Après avoir vu le reportage du couple ayant voulu adopter, me suis rendue sur des forums concernant l'adoption.
(si vous voulez vous en faire une idée, c'est ici :
http://disc.server.com/discussion.cgi?disc=155732;article=31369;

C'est effrayant ce qu'on y lit !
Outre les naïfs qui veulent encore croire au Père Noël, les méthodes de l'association sont plus que douteuses.
Il semblerait que la plupart des familles d'accueil ont été contactées par ADZ via ce type de forums. Que la majorité d'entre elles s'étaient vues refuser un agrément. Qu'aucune enquête administrative ni sociale n'est faite par l'association aux fins de savoir à qui les enfants auraient été confiés.
L'accès au forum du site internet de cette assoce était même refusé aux personnes n'ayant pas voulu régler les 1400€ de frais...
Et plus loin encore : des crédules qui pensent que la fondation Zoe's Ark Foundation Inc est le pendant australien de ADZ. Ce qu'elle dément.
http://www.261204.org/

Plus loin encore ? Ce lien sur le site de Médecins du Monde, ou comment entretenir une confusion !
http://www.medecinsdumonde.org/fr/nos_missions/etranger/a_propos_de_l_assignation_en_refere_delivree_par_medecins_du_monde_a_l_encontre_de_l_arche_de_zoe_7_aout_2007

L'Etat avait déjà mis en garde début Aôut :
http://www.ambafrance-sd.org/article.php3?id_article=374&var_recherche=enfant+darfour
Non vraiment ça pue tout ça.
A mon avis, qu'il y ait eu des gens de bonne volonté qui se sont faits berner des 2 côtés cela ne fait aucun doute.
Mais qui a manipulé ?

Écrit par : Gaëlle | 03/11/2007

Mais qui a manipulé ?

Ecrit par : Gaëlle | samedi, 03 novembre 2007 16:30

à mon avis il va pas se dénoncer .

Écrit par : urbain | 03/11/2007

Ecrit par : Gaëlle | samedi, 03 novembre 2007 16:30

Médecins du monde c'est l'organisation montée par Koucouche quand il s'est fait virer de médecins sans frontières.

Écrit par : urbain | 03/11/2007

Ecrit par : urbain | samedi, 03 novembre 2007 16:38

Urbain, je me fiche royalement que MdM ait été montée par Kouchner. Ce qui m'interesse c'est la qualité du travail accompli. et pour l'anecdote j'en suis regulierement donateur

Il faut un peu arreter avec les procès d'intention.

Écrit par : Serval | 03/11/2007

Médecins du monde c'est l'organisation montée par Koucouche quand il s'est fait virer de médecins sans frontières.

Ecrit par : urbain | samedi, 03 novembre 2007 16:38

Et ? Le rapport avec le but d'entrenir une confusion ?

Écrit par : Gaëlle | 03/11/2007

Il faut un peu arrêter avec les procès d'intention.

Ecrit par : Serval | samedi, 03 novembre 2007 16:53

Quel procès d'intention ( en dehors de celui que tu me fais) ?
Médecins de monde n'est a priori pour rien dans cette histoire , mais ça pue les magouilles de tous bords.
Koucouche a fait flèche tous bois, comme toujours , et il a déjà maintes fois instrumentalisé cette ONG à son profit, selon les mêmes méthodes qui sont à l'origine de son "départ" de MSF .
Son silence actuel est d'autant plus éloquent que très inaccoutumé ...
je doute qu'on apprenne jamais le fin de mot de cette histoire, dont comme toujours, seuls les "lampistes" vont payer les pots cassés.
Charity business, quand ça tourne mal ...

Écrit par : urbain | 03/11/2007

Et revoilà cécilia ;-)

La nièce de Dominique Aubry, un des Français arrêtés au Tchad, dénonce les mensonges de "L'Arche de Zoé" dans une interview au Figaro.

"Il y a les organisateurs de l'opération et les autres qui, comme mon oncle, se sont fait avoir. On leur a fait croire qu'il s'agissait d'une mission bien cadrée, officielle et parrainée par Cécilia Sarkozy", déclare Anne-Sophie Lagniel.

"On lui a dit qu'il s'agissait d'organiser un camp au Tchad pour soigner les enfants sur place. Et rien d'autre. Il n'a jamais été question d'adoption", ajoute-t-elle.
http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39- href="mailto:33078359@7">33078359@7-37,0.html

Écrit par : Gaëlle | 03/11/2007

selon le Monde :
"Comment l'Arche de Zoé a-t-elle réussi à dissimuler ses agissements aux autorités françaises ? C'est pour répondre à cette question que François Fillon a demandé, samedi 3 novembre, aux ministres des affaires étrangères et de la défense d'enquêter sur les circonstances qui ont conduit à l'arrestation, au Tchad, de dix-sept Européens."

Quand on a une petite idée des réalités locales , on sait bien que les "autorités françaises" n'ignoraient rien du tout ...
Alors ? que vont en déduire Koucouche et Panier ?

Écrit par : urbain | 03/11/2007

s'il s'agit de sauver des enfants, pourquoi avoir été aussi ambigu avec les familles qui veulent être "généreuses" en satisfaisant leur "droit à l'enfant". pourquoi avoir menti sur leur nom, sur leur but s'ils ont présenté leur action au début sur place comme devant être un centre de soins dans le pays, pourquoi avoir recueilli des enfants tchadiens souvent avec famille (et même si sans, pour eux il fallait ne pas les arracher à leur pays). 'ils ont été trompés sur les enfants pourquoi être allés juqu'au Tchad pour déléguer la "collete".
Pour les familles d'"accueil" quelle famille même fortunée et généreuse donnerait-elle de telles sommes pour héberger un temps des enfants.
désolée cui-cui cette histoire pue, et les gens de "bonne volonté" réalisent-ils que dans leur certitude qu'ils sauraient mieux que les familles élargies de ces enfants quel était le bien, ils ont la même démarche intellectuelle que les gens qui sont partis il y a un siècle et demie se faire cultivateurs en Algérie ? et que je suppose ils vomissent du haut de leur belles âmes

Écrit par : brigetoun | 03/11/2007

et ceux qui assimilent Médecins sans Fontière et Médecins du Monde à Kouchner sous prétexte qu'il en fut fondateur devraient réaliser qu'il y a longtemps qu'il n'en fait plus partie et que sa mythologie de grand homme blanc sauveteur du haut de sa supériorité est à peu près à l'opposé de leur action, qui justement ne repose que fort rarement sur le spectacle et les causes montrables à la télévision

Écrit par : brigetoun | 03/11/2007

La mythologie de l'homme blanc?
Que vient-elle faire dans cette histoire?
Faut-il donc ne rien changer, ne rien dire, ne rien faire, sous preyexte de préserver les sociétés en difficulté, parceque la pauvreté et la mosère y sont naturelles?
La fossilisation de la pensée des gens de gauches est criantes.
La terre n'est pas un musée.
Les réactions à cette affaires sont révélatrices!

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

"Il y a les organisateurs de l'opération et les autres qui, comme mon oncle, se sont fait avoir. On leur a fait croire qu'il s'agissait d'une mission bien cadrée, officielle et parrainée par Cécilia Sarkozy", déclare Anne-Sophie Lagniel.

Ecrit par : Gaëlle | samedi, 03 novembre 2007 17:05

Dans un monde de Zorro et Zorette, normal que monsieur tout le monde veuille être à la hauteur, avec le cynisme en moins.

Nicolas S. pourrait demander à Cécilia Sarkozy de revenir pour faire libérer les prisonniers de Déby, voilà une occasion de la revoir !

Écrit par : juliette dze | 03/11/2007

Ecrit par : brigetoun | samedi, 03 novembre 2007 17:20

+1

;-))

Écrit par : Serval | 03/11/2007

Un extrait de ce qu'on trouve dans le "pack famille" du Cofod :



http://cofod.fr/pages/presentation.html


10 – Avez-vous le soutien des autorités françaises (ou européennes) dans l’organisation de
l’opération d’évacuation ?
Non, comme expliqué dans le communiqué de L’Arche de Zoé, la France comme l’ensemble de la
communauté internationale, est « paralysée » par la complexité et l’inefficacité du système
diplomatique Onusien, mais personne n’est disposé à l’admettre officiellement.
Notre opération d’évacuation repose sur les bases du droit international qui s’applique à la France, à
l’Union Européenne, aux USA et au Canada. Nous n’avons donc pas besoin de l’accord du pays
d’accueil pour organiser l’évacuation des enfants. Nous avons encore moins besoin de l’accord du
pays d’origine puisque c’est lui qui justement, aujourd’hui, attente à la vie de ces enfants.
Cette opération a réellement et pleinement un caractère d’urgence vitale.

Écrit par : Gaëlle | 03/11/2007

Alors ? que vont en déduire Koucouche et Panier ?
Ecrit par : urbain | samedi, 03 novembre 2007 17:12

Tiens, Urbain s'essaie à l'humour!

Peut mieux faire.

Écrit par : pseudo | 03/11/2007

Les équipes de L’Arche de Zoé, composées de médecins, d’infirmières, de sapeurs-pompiers et d’autres spécialistes, assureront une prise en charge complète des enfants depuis les zones de guerre jusqu’à leur arrivée dans la famille d’accueil, en veillant tout particulièrement au confort matériel et affectif des enfants. Consciente des traumatismes déjà infligés à ces enfants pendant le conflit (blessures, maladies, villages brûlés, massacres de leur famille, etc…), L’Arche de Zoé assurera un suivi médical et psychologique à long terme afin de minimiser autant que possible l’impact du déracinement et des séquelles de cette guerre.
En s’appuyant sur le droit international et l’aide des ONG, dans le respect du droit et des institutions du pays d’accueil, la famille d’accueil assurera l’intégration de l’enfant en déposant une demande de droit d’asile. Ces formalités sont très longues, mais pendant ce temps là, l’enfant aura été sauvé et mis à l’abri des dangers.
L’Arche de Zoé s’exposera certainement aux foudres de Khartoum, de certains politiciens, de quelques philosophes ou autres «grands penseurs» qui vont crier au scandale en parlant d’éthique, d’illégalité ou de traumatisme psychologique des enfants déracinés…
Mais l’extermination en cours au Darfour, n’est-elle pas déjà scandaleuse, illégale et traumatisante ?
Le commerce du pétrole et des armes, entaché du sang des enfants, n’est-il pas déjà pas scandaleux, illégal et traumatisant ?
Les enfants orphelins du Darfour ayant vu leur village brûlé, leur famille massacrée, leurs sœurs violées ne sont-ils pas déjà exposés à des traumatismes et des périls beaucoup plus grands en restant au Darfour ?
Comme souvent, pendant que certains se trouveront une multitude de raisons de ne pas faire, d’autres essuieront les critiques mais agiront.
Il faut sortir de la logique des discours politiques stériles, de l’humanitaire alibi et des négociations diplomatiques interminables…
La survie des enfants passe par des actes. Maintenant !
Dans quelques mois, ces enfants seront mort

Écrit par : L’Arche de Zoé | 03/11/2007

"il faut sortir de l'humanitaire allibi" ? vraiment ?

Écrit par : brigetoun | 03/11/2007

il ne s'agit bien entendu pas de ne rien faire - il s'agit si on le peut de se défier des intérêts de nos gouvernements, il s'agit partout où c'est possible d'aider à la scolarisation en s'appuyant sur les ONG locales, il s'agit de financer de façon pérenne à notre échelle les associations assez importantes pour que les dérives en soient diminuées. Quant la situation n'est pas de guerre et que l'on a le bonheur de connaître des gens sur place on peut agir individuellement en les aidant.
Cui-cui oui l'excision, oui la misère, oui l'exploitation, mais des hommes et des femmes sur place se battent contre et si on veut être durablement efficace c'est eux qu'on veut aider.
Et puis, quels renseignements ont-ils été pris par l'association sur les familles d'accueil ? quels dossiers ? Ou bien le seul fait d'être européenne les rendait-elle à priori plus dignes de s'occuper de ces enfants ? Sans doute étaient-elles en effet généreuses et tout, mais il ne semble pas que l'on s'en soit assuré

Écrit par : brigetoun | 03/11/2007

L'épouse du médecin de Castellane impliqué dans l'affaire de l'Arche de Zoé témoigne dans le journal la provence.com


Antonia Van Winkelberg espère que son mari sera rapidement de retour en France.

© DR

Article : Arche de Zoé : marche de soutien sur la Canebière
Dix-sept Européens et quatre Tchadiens impliqués dans l'affaire de l'Arche de Zoé ont été transférés, hier, à N'Djamena. La secrétaire d'État Rama Yade a assuré que les Français "bénéficieront de la protection de Paris". Antonia, l'épouse du Dr Van Winkelberg installé à Castellane dans les Alpes-de-Haute-Provence, n'en est pas moins inquiète.

Quel était l'ordre de mission de votre mari?
"Philippe n'est pas membre de l'Arche de Zoé. Mais l'idée de sauver des orphelins lui a paru noble, quelque chose de magique. Philippe a été mandaté par Éric Breteau en qualité de médecin. Il était là-bas pour soigner. Il s'est occupé des enfants mais aussi d'adultes et même de responsables de l'administration tchadienne qui venaient se faire soigner gratuitement. Tout ce qu'il a fait, il l'a fait avec son coeur.



Êtes-vous sûr que le président de l'Arche de Zoé lui a tout dit avant de le missionner?
Éric Breteau a créé un village d'enfants et une école après le tsunami d'Asie du Sud-Est. Je continue à lui faire confiance. Au départ, il avait l'intention de créer une structure d'accueil pour les enfants du Darfour. Mais il s'est rendu compte que c'était bien plus compliqué dans une zone où se déroule un génocide.

Que vous disait le Dr Winkelberg avant son arrestation?
Philippe est parti le 15 septembre. Il me téléphonait deux fois par jour. J'avais très peur pour sa vie. Il m'avait promis de rester au camp 2, à Abéché, à 185 km du camp 1 situé en zone frontalière où les chefs de tribu amenaient les enfants. Les enfants qui arrivaient au camp2 souffraient pour la plupart de dénutrition. Je me suis entretenue avec une pédiatre qui avait été là-bas avant lui, car les équipes se relayaient.

Elle m'a dit ne pas reconnaître les enfants à la télévision. Ceux recueillis par l'association portaient des vêtements de sport et les garçons avaient tous la même coupe de cheveux pour être plus facilement reconnaissables. Il n'y avait pas de fillettes voilées comme on en a vu à la télévision.

Pourquoi l'association a-t-elle demandé de l'argent aux familles françaises?
Mais moi aussi j'ai payé 2200 et par chèque! C'était pour permettre l'évacuation car l'Arche de Zoé est une petite ONG. On nous dit qu'il s'agit d'enfants tchadiens, mais l'association n'avait aucun intérêt à ramener des enfants tchadiens. Sur le sol français, ils n'auraient pas pu obtenir le statut de réfugiés alors qu'originaires du Darfour, ils pouvaient être accueillis par des familles ayant le statut d'administrateur ad hoc.

256 familles s'étaient proposées et s'il n'y a eu que 103 enfants, c'est bien parce qu'il n'y avait pas eu plus d'autorisations. Tout le monde était au courant, le gouvernement français comme les autorités tchadiennes.


Que s'est-il passé à votre avis?
Ils sont tombés dans un piège. Ce qui me fait le plus mal, c'est de l'avoir vu les mains menottées, ces mains qui ont sauvé tant de vies! À Castellane, il soignait des gens gratuitement. Il voulait toujours qu'il y ait une chambre ou deux à l'hôpital réservées aux SDF. Je suis sûre de Philippe. Tout le monde l'attend. Il faut qu'il revienne en France, qu'il soit jugé dans un pays démocratique."

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

Ecrit par : L’Arche de Zoé | samedi, 03 novembre 2007 18:10

De nobles idéaux

De déplorables agissements.

question à dix point : comment peut on invoquer le droit d'asile pour des enfants qui manifestement ne viennent pas du Darfour ?

"la famille d’accueil assurera l’intégration de l’enfant en déposant une demande de droit d’asile. Ces formalités sont très longues, mais pendant ce temps là, l’enfant aura été sauvé et mis à l’abri des dangers"

Le plus gros danger sera surtout que l'enfant se retrouve dans le vol retour vers N'Djamena, traumatisé et je ne parle pas de ses parent adoptifs... simplement parce les les textes que vous mentionnez ne s'appliquent pas à ce cas de figure


Vous êtes vraiment cons ou quoi ?

Écrit par : Serval | 03/11/2007

Ecrit par : collectif odm | samedi, 03 novembre 2007 18:34

Tant de dégats crées par tant de connerie..

lamentable.

Écrit par : Serval | 03/11/2007

Enfin une bonne nouvelle... pour NS. Cependant des orages en perspective si on lit jusqu'au bout :


Politique
Publié le 03 novembre 2007 à 18h42
Sondage: les Français prêts à revoter Sarkozy

Six mois après l'avoir élu président, 55% des Français voteraient à nouveau pour Nicolas Sarkozy si un nouveau scrutin devait être organisé dimanche, selon un sondage Ifop paraissant dans "Le Journal du dimanche". Le 6 mai dernier, ils étaient 53,06%. La candidate socialiste Ségolène Royal recueillerait aujourd'hui 45% (46,97% en mai).
La répartition des voix à un nouveau premier tour fictif ne changerait pas par rapport aux résultats d'il y a six mois, Sarkozy accroissant même son avance avec 35% des voix (31,18 en mai) devant Royal avec 22% (25,87%) et François Bayrou 17% (18,57%).
S'ils semblent prêt à revoter pour lui, les sondés ne donnent pas donner quitus au chef de l'Etat. Ils ne sont ainsi que 38% à juger que son action et celle de son gouvernement "a permis d'améliorer la situation des Français". Ils sont en revanche 59% à ne pas la trouver améliorée.

(Avec AFP).

Écrit par : juliette dze | 03/11/2007

Ecrit par : brigetoun | samedi, 03 novembre 2007 18:20

ma chère Brigitte,
Vous avez tout à fait raison, mais mon sentiment est que des gens naïfs et trop bien intentionnés comme on en trouve des tonnes en occident, se sont trouvé manipulés et roulés dans la semoule par des individus sans remords...

Le fait que par l'opération du Saint Esprit, attérés et gémissants, une trentaine de "parents" (propablement amenés par camion militaires tchadiens) arrivent faméliques et hagards pour rechercher leur pauvre enfant disparus depuis plus de 15 jours me conforte dans mon opinion.

Parce que je préviens tout le monde, le procès des gens de l'Arche, s'il a lieu au Tchad, risque d'être à sens unique...

Ce que j'en dis... Dieu sait si j'aime pourtant les populations africaines et que je suis outré, scandalisé et dégouté par ce qu'ont écrits Sarkozy et Guaino, lors du discours de Dakar. Ils m'ont donné honte d'être Français. C'est dire.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 03/11/2007

Dernière minute:

Il s'agirait d'un test pour une nouvelole émission de téléréalité du groupe de production télévisuelle Endemol.

Écrit par : infox | 03/11/2007

///
X//
///
///
///

;-))

Ecrit par : Serval | samedi, 03 novembre 2007 14:43


Des traces de griffes d'adamantium sur un écran d'ordinateur... Puisque c'est comme ça je me téléporte ailleurs

Écrit par : Diablo | 03/11/2007

cui cui tu m'es de plus en plus sympathique....

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

Bizzare effectivement que Kouchner soit absent. Rama Yade, sans expérience est lancée dans le bain.

Écrit par : ALLAIN JULES C@MMUNICATION | 03/11/2007

je me demande si je suis néocoloniale en pensant que l'état Tchadien est constitué de bandits, qui vont se faire un fric monstre en profitant de la bonne foi des membres de l'association l'arche de zoé?

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

Je dois être néocoloniale parceque je le pense fortement !

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

C'est normal pour un fils de colon.

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

Françoise Claustre si tu nous lis...

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

LIBERATION.FR : Mardi 5 septembre 2006 - 15:12

L'ethnologue et archéologue française Françoise Claustre, qui avait été enlevée en 1974 et détenue pendant 33 mois au Tchad, est décédée dimanche à son domicile de Montauriol (Pyrénées-Orientales) à l'âge de 69 ans. C'est sa famille qui l' a annoncé dans le carnet du Monde daté de mercredi.

Elle est morte!

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

il est super peformant ce collectif odm qui se parle, se répond, s'approuve et se contredit... la classe!

Écrit par : Mathilde P. | 03/11/2007

Mathilde.
Ton avis ne m'interresse pas beaucoup.
Trop conventionnel.

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

ennuyeux en fait.
J'ai horreur des gens ennuyeux, ils sont tellement nombreux!

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

merde je prends quinze ans de psychanalyse dans la gueule d'un seul coup!

Écrit par : Mathilde P. | 03/11/2007

En plus les apparachiks m'insupportent.

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

Mais je t'aime bien quand même Mathilde.....

Écrit par : collectif odm | 03/11/2007

Bonjour à tous

Une fois de plus dans cette histoire, beaucoup de gens ont parlé sans connaitre quoi que ce soit de concret, avant toute enquête sérieuse.

Faites donc l'exercice de relire les réactions d'il y a 5 ou 6 jours à l'aune du (un peu plus) que l'ont sait aujourd'hui. C'est éclairant sur une mauvaise habitude française.


Néanmoins il y en a un qu'on n'entend pas (en plus de Kouchner qui est cependant invité demain sur Europe 1, je crois), c'est Jean Marie Colombani qui vient de toucher un million d'euros pours ses (mauvais) bons services au monde et qui a été nommé par Sarkozy à la tête d'une commission sur .... l'adoption!

S'il a parlé, c'était pas bien fort.
A moins qu'i attende d'avoir des infos plus fiable qu'en lisant la presse.

Sinon chez moi, on se marre en Bollywie.

Arf !

Zgur

Écrit par : Zgur | 03/11/2007

Autre chose et je repars pour féliciter le Collectif dont je m'énorgueillis d'être un des membres pour le papier sur le Pakistan : "Dancing with tears in my eyes"...

Il se passe en ce moment, au Pakistan, EXACTEMENT ce qui était décrit dans la contribution. Un coup d'État militaire pro américain, l'éviction de Bénazir Buttho et une lutte féroce contre les intégristes musulmans qui ont pourtant les faveurs de la population.

Pour un minable petit posticheur de marché, particulièrement nul et inculte de surcroît, mon cher Urbain, c'est un honneur d'avoir participé à un tel texte.

J'attends, avec une impatience non dissimulée, du spécialiste de politique étrangère dont vous êtes le fleuron culturel, cher Maître, une aussi grande clairvoyance.

Nous liront ceci, sans nul doute, dans votre prochaine contribution...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 03/11/2007

Ecrit par : Zgur | samedi, 03 novembre 2007 20:49

Saura t-on un jour la vraie vérité de chez Vérité ?

Arf !

Ça m'étonnerait Zgur...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 03/11/2007

cui cui, basta cusì...

;-))

Écrit par : Serval | 03/11/2007

Ecrit par : Serval | samedi, 03 novembre 2007 21:19

Le chapitre est clos entre Urbain et moi, Serval.

"Mais qui s'y frotte s'y pique" comme disait cette vieille maxime... ;).

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 03/11/2007

Mon fils est scandalisé par cette affaire. Sa "pire ennemie" dans sa classe de CM2 s'appelle Zoé ; alors il ne comprend rien à cette histoire.

Écrit par : Ajamais | 03/11/2007

Rassure ton fils Ajamais...

Nous les adultes, n'y comprenons pas grand chose non plus.

C'est tellement énorme...

Écrit par : Serval | 03/11/2007

T'as commencé jeune les séances Mathilde...

Écrit par : rep ban | 03/11/2007

Sale affaire en effet. Mais cette presque jouissance de la plupart des médias à « taper » sur l’humanitaire ou ses dérives a quelque chose de suspect. Et d’écœurant. On fait de l’humanitaire parce que face à inhumanité de la condition humaine dans certaines régions du monde on pense qu’il n’y plus que ça à faire. Alors « tout est permis ». Ce n’est pas du néocolonialisme comme on a pu l’entendre, mais le fait d’une certaine désespérance. On s’apitoie moins sur les millions d’enfants qui travaillent dans le monde pour ce putain de saloperie de marché qui les fait tous bander, ces saloparts !

Écrit par : Ajamais | 03/11/2007

Nous liront ceci, sans nul doute, dans votre prochaine contribution...

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 03 novembre 2007 20:52

Pour t'être agréable , et malgré une longue journée de labeur, ce seul commentaire : rien de nouveau sous le soleil du Pakistan. à peu près la répétition du même scénario depuis la liquidation d'Ali Bhutto : ça a sauté une génération (mais au moins la fille est épargnée , pour l'instant) .
Musharaf a remplacé Zia Ul aq, etc ... mais toujours pas plus de communistes dans le coin que de beurre en branche ( dans la stratégie "non alignée" c'était les indiens qui jouaient traditionnellement la "carte de moscou" et les Pakis celle de washington) . Depuis que le Pakistan est le Pakistan, il est menaçant ... pour ses voisins.
Mais j'avoue que je connais bien mieux le Tchad .

Écrit par : urbain | 03/11/2007

Ecrit par : Ajamais | samedi, 03 novembre 2007 23:23

J'ai parfois tendance à penser que l'humanitaire nous renvoie à notre propre passivité. Celel de ceux qui délèguent à d'autres ce qu'ils devraiant faire eux-même. Aider ceux qui souffrent.

Qu'uen assoc dérape et c'est tout notre si pratique système de "passifs" qui s'écroule. Notre confort de dire qu'on a filé une piecette et que cela nous exonère d'agir réellement.

Quant au marché façon "GAP", combien de ceux qui vont hurler contre les délocalisations devant les usines, doivent acheter toute honte bue des article à bas prix ?

Un cercle vicieux dont nous sommes à la fois victimes et coupables.

(désolé , je suis un peu désespéré sur l'âme humaine) ;-)

Écrit par : Serval | 04/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 03 novembre 2007 19:59

Vous pensez aussi à une "mise en scène" de sarkozy sur cette affaire ?

Ou c'est un amalgame du à la tristesse de la situation vis à vis de l'Afrique (en général) ?

Écrit par : Gaëlle | 04/11/2007

HS/

Contre l'oubli....

Birmanie: la chasse aux opposants continue
La junte recherche toujours les participants aux manifestations de septembre, contraints de s'exiler pour échapper à la prison.
http://www.rue89.com/2007/11/03/birmanie-la-chasse-aux-opposants-continue


Birmanie: quand Paris s'opposait aux sanctions
Pour épargner des sociétés comme Alcatel ou Total, la France aurait fait limiter les secteurs touchés par un boycott européen.
http://www.rue89.com/2007/09/30/birmanie-quand-paris-sopposait-aux-sanctions

Écrit par : Roma | 04/11/2007

La Blague du jour :


"Pétrole : Lagarde propose le vélo comme solution
Pour lutter contre la hausse des prix, la ministre de l'Economie demande aux Français de modifier leurs comportements en roulant à "bicyclette"."

Écrit par : Roma | 04/11/2007

Bon, les banlieusards, faudra vous lever 3heures plus tôt pour venir travailler à Paris, hein?!

Ou alors, travailler plus pour payer votre essence...
(ne comptez pas sur une augmentation de 140% comme votre Président...)

Qu'est-ce qu'on se marre avec ce gouvernement de branquignoles !
C'est vrai que le déplacement en Corse était exemplaire en matière écologique et économie des dépenses de l'Etat... En Vélo, ça aurait été un peu long...

Mais bon, ce n'est que partie remise, puisqu'il est prévu que le prochain conseil des ministres décentralisé se passerait dans les DOM-TOM !!!
C'est tellement bien cette proximité avec le peuple (comme en Corse et ses 3000 policiers qui faisaient barrage..)

Alors les DOM-TOM, avec voyages et frais d'hébergements, ça va couter combien à la république pour que tous ces glandeurs et le malheureux Président smicard aillent se faire dorer au soleil... ou regarder les oiseaux du haut de la colline ?


"Il pleut sur les bords de l'Etang de Biguglia mardi après midi. Le Président observe ce parc naturel situé à quelques kilomètres de Bastia"
http://www.marianne2.fr/L-Empereur-en-campagne_a80606.html

Écrit par : Roma | 04/11/2007

Pour info :

« 66 Minutes » nous propose ce dimanche 4 novembre 2007 à 17 heures 40 sur M6, un document exclusif tourné par Marc Garmirian de l’agence Capa, toujours en détention au Tchad, et qui a enquêté jour après jour, en tant que journaliste, sur l’incroyable opération imaginée par les responsables de « L’Arche de Zoé ».

Écrit par : Roma | 04/11/2007

"Pour lutter contre la hausse des prix, la ministre de l'Economie demande aux Français de modifier leurs comportements en roulant à "bicyclette"."

Pour aller en Corse la prochaine fois, Nicolas Sarkozy donnera l'exemple et prendra un pédalo.

...



Bon je sors.

Bon dimanche toutes et tous.

Zgur

Écrit par : Zgur | 04/11/2007

Pour lutter contre la hausse des prix, la ministre de l'Economie demande aux Français de modifier leurs comportements en roulant à "bicyclette"."

Ecrit par : Roma | dimanche, 04 novembre 2007 08:29

+1
à noter qu'en bonne pratique ça concerne les automobilistes et non les usagers de transports en commun ;
et pour les banlieusards : le télétravail ( pour une moitié des 35 h ) , et à la clef des horaires "à la carte" ( dispositif que j'avais vainement essayé de mettre en place , dans une vie antérieure, avec le soutien massif du personnel, notamment féminin, un bilan de charges favorable, une gratification aux exploitants, mais ...l'opposition des cranes d'oeuf du "management" , au motif que ... ça n'était pas eux qui avait eu cette idée )

Écrit par : urbain | 04/11/2007

Ecrit par : Roma | dimanche, 04 novembre 2007 09:10

"Que d'eau, que d'eau" .

Écrit par : urbain | 04/11/2007

Quand je vous le disais que nous sommes dans le monde de Zorro ! Aux infos ce matin, sortant de la nuit, Sarkosy est arrivééééé, avec son grand avion et ses petits coups de menton, etc.

Et le voilà parti pour le Tchad, il reviendra victorieux auréolé de gloire et pourra ranger sa cape et son épée, jusqu'aux prochains "Zoés" qui il peut dire... merci.

Écrit par : juliette dze | 04/11/2007

Lire bien sûr : à qui il peut dire

Écrit par : juliette dze | 04/11/2007

"Que d'eau, que d'eau" .

Ecrit par : urbain | dimanche, 04 novembre 2007 10:04

"Pour lutter contre la hausse des prix, la ministre de l'Economie demande à Sarko et ses ministres de modifier leurs comportements en naviguant en pirogues pour se rendre dans les DOM-TOM" (les bateaux à voile sont acceptés aussi...)

Sur le pont, moussaillon Sarko ! Droit sur les DOM-TOM !

Je dois partir. Bon dimanche !

Écrit par : Roma | 04/11/2007

On notera sur la photo officielle du conducator sur le théatre des opérations écologiques corses, quelques petits détails hautement symboliques , de démarquage vis à vis de son grand petit modèle impérial :
contrairement à l'empereur il ne porte pas le chapeau, et réciproquement tous ses maréchaux sortent ... le parapluie .
Perdu dans la contemplation à distance d'un réel irréductiblement lointain et totalement occulté, qu'il ne peut saisir qu' "à la lorgnette" , sans doute se remémore -t-il le mot fameux ( d'insignifiance absolue) de son autre prédécesseur ( Mac mahon) que j'ai cité plus haut, ou, peut-être songe-t-il qu'il serait mieux , au chaud et au sec, au Tchad par exemple .
Image parfaite donc d'une "posture médiatique" de la société du spectacle, tournant le dos au réel, et mettant en scène une idéologie qui cependant , si on y regarde de plus près, toujours se dévoile en se travestissant.

Écrit par : urbain | 04/11/2007

complément, pour ceux qui l'ignoraient , "Que d'eau, que d'eau" c'est la seule chose que Mac Mahon ( alors président de la république) trouva à dire en face d'inondations catastrophiques , dont en grand appareil de presse il était venu prendre la mesure , ès-qualité.

Écrit par : urbain | 04/11/2007

je reviens, bref passage blogs, et je vois la réponse de cuicui. Tu as bien sur raison, et il est évident que le président techadien va se servir de cela.Mais est ce que ce n'est pas un de nos chers amis ? Et je vais choquer mais qu'est un dévouement qui n'accepte pas de payer le risque ?
Que les autres ong risquent fort d'en patir, sur le terrain et pour le soutien financier que nous leur apportons.

Écrit par : brigetoun | 04/11/2007

urbain | dimanche, 04 novembre 2007 10:01

Pour le télétravail +1

Écrit par : martingrall | 04/11/2007

Ce que j'espère c'est que cette ONG sera gratifiée du prix Nobel de la Paix l'année prochaine. Ce n'est pas un hasard si le président tchadien parle de pièce détachées et de ventes d'enfants. Dont beaucoup de pays aujourd'hui n'ont n'a plus besoin. Ces dits pays ayant acceptés la fabrications de matériels humains clonés et champignonés par cellules souches. Pour le premier acte
Second acte. Vont se faire découvrir ces mêmes peudo-ong important cette fois-ci des esclaves, 3% de la population d'un pays occidental. Note de l'O.N.U. Et en France c'est à nous d'agir. Et pour Hortefeux tout flamme, là c'est un vrai taff.

Écrit par : martingrall | 04/11/2007

(Pas si) Hors sujet

En ce moment sur France Inter : Panique au Mangin Palace consacré au quatrième "pouvoir", nos amis les journalistes.

A+

Zgur

Écrit par : Zgur | 04/11/2007

On se demande ce qu'ils fument à 20mn :-))

hier dans l'article sur "Sarkozy réelu " on pouvait lire : "Bayrou ne s’en sort guère mieux en affichant une baise à 17%, contre 18,57%."

Et aujourd'hui dans l'article "il part au Tchad" : "Le Président «va pendre avec lui les journalistes» "

C'est un concours ou quoi ?

Écrit par : Serval | 04/11/2007

"Le Président «va pendre avec lui les journalistes» "

Ecrit par : Serval | dimanche, 04 novembre 2007 11:09

Not' président serait-il pour le suicide collectif ?

Écrit par : juliette dze | 04/11/2007

Ecrit par : juliette dze | dimanche, 04 novembre 2007 11:18

Il ne faudrait pas qu'il confonde "Roi soleil" et "Temple solaire"...

Écrit par : Serval | 04/11/2007

Que ce Sarkozy est pitoyable !

Écrit par : Ajamais | 04/11/2007

S'attribuer le "sauvetage" de 3 journalistes, qui de toute façon aurait été libéré rapidement, alors qu'en France tout se dégrade, il faut avoir le culot de ce type pour oser détourner ainsi l'attention publique.

Écrit par : Ajamais | 04/11/2007

Et hop, Sarkozy va rafler la mise encore une fois


Le ministre des affaires étrangères, il est ou?

Écrit par : anthony | 04/11/2007

Ecrit par : Ajamais | dimanche, 04 novembre 2007 11:32

Oui, maintenant il va parait il faire le taxi :

Paris--->N'Djamena----->Madrid (le temps de se faire (pardon de déposer) le hotesses espagnoles)--------->Paris avec les journalistes.

On parie qu'il arrive pile-poil pour le journal de 20 H ?

Écrit par : Serval | 04/11/2007

Le ministre des affaires étrangères, il est ou?

Ecrit par : anthony | dimanche, 04 novembre 2007 11:43

A disneyland...il sauve Picsou des Rapetou altermondialistes ;-))

Écrit par : Serval | 04/11/2007

"il faut avoir le culot de ce type pour oser détourner ainsi l'attention publique."

Ecrit par : Ajamais | dimanche, 04 novembre 2007 11:42


Il a été élu car il a eu le culot d'insulter toutes les minorités et de convaincre les français que la minorité était une gène pour la majorité ( pas beaucoup d'efforts à faire ), de se faire passer pour un membre de famille de classe moyenne ( toutes les familles de classe moyenne vivant leur enfance dans un hotel particulier, bien sur ;-) )

Depuis qu'il est élu, il a le culot de s'augmenter de 140% pendant qu'il demande aux français de se serrer la ceinture pour leurs retraites, de nommer des ministres bidons pour mieux agir à leur place quand ils se vautrent

Mais depuis quelques temps dans ce pays, le culot est confondu avec la compétence, donc tout roule pour notre président

Écrit par : anthony | 04/11/2007

@ Urbain : trouvé sur le blog de Jean-Luc Mélenchon, ce commentaire posté le 2 novembre par un dénommé "H2" au sujet d'une émission de France Culture sur Bourdieu, avec parmi les intervenants Nathalie Heinich, dont vous parliez naguère avec cuicui :


" Tenez, en ce moment, France culture, avec le "Chien de garde" Brice Couturier et ses invités sont en train de lyncher Pierre Bourdieu en en faisant un malade paranoïaque.
Nathalie Heinich fait des interprétations pseudo-cliniques et pseudo- psychologiques (elle n'en a pas la compétence bien évidement) en le traitant carrément de psychiatriquement malade !
Aucune personne se réclamant de l'enseignement de Bourdieu n'est invité pour permettre un veritable débat contradictoire !
Les invités sont tous convaincus d'avance et sont invités à le dégommer en direct sans gêne et sans grande tenue intellectuelle !
Il faut entendre Nathalie Heinich se lâcher sur l'Homme en en faisant un sorcier des caves obscures ! Pathétique!
Elle vole ensuite au secours de Jörg Haider, le fasciste d'Autriche, injustement décrit par Bourdieu, selon elle !
Brice Couturier d'en rajouter par la moquerie et le ricanement en traitant du peu de sérieux de Bourdieu, sous prétexte que celui-ci, avait osé dire en son temps que Ségolène Royal était de droite.
Nous n'avons plus besoin de Pierre Bourdieu pour nous en être rendu compte tous seuls ! Ah! Ah! ça paraît plus qu'évident maintenant !
Mais le petit toutou Brice Couturier ne semble pas s'en être encore aperçu !
Je ne suis pas un admirateur de Pierre Bourdieu loin de là, mais ce lynchage en direct me semble assez répugnant dans son mode opératoire non-contradictoire.
Ces gens là ont toujours la "Démocratie " à la bouche, l'"Indépendance", "l'Esprit critique " mais en fait, ils font la même chose, en bons clones médiatiques, que ce que fait n'importe quel journal idéologique néolibéral, et par réductionnisme intellectuel, font la peau à n'importe quel figure qui ne rentre pas dans leur ordre néocapitaliste.
L'émission se termine en attaquant mai 1968, Derrida et Lacan. "


Vous l'auditeur fidèle de France Culture, avez-vous écouté cette émission, et si oui, qu'en avez-vous pensé ?

Écrit par : Veilleur de jour | 04/11/2007

Je rigole en pensant à votre mal au cul: une fois de plus, il vous l'a mis bien profond......

Écrit par : protoclogue | 04/11/2007

Excellent dessin de Chimulus sur notre histrion médiatico dépendant

http://www.lepost.fr/article/2007/11/04/1046679_l-arche-de-zorro.html

Arf !

Zgur

Écrit par : Zgur | 04/11/2007

Vous l'auditeur fidèle de France Culture, avez-vous écouté cette émission, et si oui, qu'en avez-vous pensé ?

Ecrit par : Veilleur de jour | dimanche, 04 novembre 2007 12:43

Je n'ai pas écouté cette émission, mais ce qui en est dit ine me surprend guère .
sans entrer dans le détail , vous noterez que ça semble confirmer ma réponse à "turbin" à propos de sa "copine", mais surtout et c'est ce qui me semble le plus important, c'est très exactement le genre de discours tenu dans les média , y compris France Culture, à propos de Bourdieu. L'anti-boudieuisme primaire est une des caractéristiques assez stables du conformisme journalistique "mondain" ou "en vue".
De son vivant Bourdieu n'a rien fait pour le décourager et avait pris pour habitude d'ignorer souverainement les journalistes, que par ailleurs il ne manquait jamais de dénoncer dans leur rôle majeur de "reproducteurs" des modèles de domination idéologique. Il avait bien raison, ignorer les ignorants c'est la sagesse même.
Ce qui est positif c'est que malgré cette doxa continument déversée, la critique post-marxiste de Bourdieu ait quand même émergé comme un des seuls "sols stables" sur lesquels avancer pour reconstruire une théorie pertinente et actuelle du réel "actuel", et des conditions de possibilité du progrès social.
L'émission que j'avais entendu, avec la même "éxégète" de Bourdieu, c'était celle de Finkielkraut, qui au moins respectait les formes, puisqu'il y avait un "Bourdieusien" bon teint pour apporter la contradiction.
Plus généralement, sur la dérive actuelle de France Culture, il faut savoir que ( là comme ailleurs) les "cuistres mondains" y poussent fort pour essayer d'imposer leur conformisme de médiocres Rastignacs au petit pied.
Le succès (actuel) de l'homme aux rats est pour eux un encouragement, mais partout , toujours, la médiocrité mièvre et insignifiante de leur propos les condamne à terme ( ils seront tous noyés ).
Si ça vous amuse de m'entendre croiser le fer ( à fleurets mouchetés) avec l'un d'entre eux ( Busnel) écoutez ce soir sa chronique sur France info ( 18 h 53, 20 h 53, 22 h 53) , bien que l'essentiel du "fritage" ait suivi , "off the record".

Écrit par : urbain | 04/11/2007

De bref passage, pardon de ne pas intervenir sur le fil de Laflotte.
Juste quelques petites questions qu'aucun journaliste ne se pose.
Voilà une association composée d'un noyau de sapeurs pompiers volontaires.
Qui se rendent au Tchad en uniforme, avec des tee-shirts portant le logo des sapeurs pompiers, qui envoient des courriers officiels avec le même logo, sous titré Détachement International Sapeurs pompiers.
Qui voyagent dans les transalls de l'armée française, dans une zone opérationnelle dans laquelle nos services de renseignements sont particulièrement actifs.
Qui, comme le demande leur statut (les sapeurs pompiers volontaires dépendent de la Sécurité Civile, donc du Ministère de l'Intérieur, ainsi que les associations s'en réclamant), expliquent leur projet au plus haut stade de l'Etat.
Et là, d'un seul coup, personne n'est vraiment au courant ?
Il suffisait d'interdire, contrairement à ce qu'à déclaré Melle Yade, à cette association de se rendre dans cette zone sous cette appellation. Visiblement, non seulement personne ne l'a fait, mais l'armée a servie de support logistique.
On pourrait donc, sans s'en cacher le moins du monde,monter une opération illégale en plein ressort opérationnel de l'armée française...
Rien ne vous choque ?

Et juste pour faire un aparté sur l'égalité des sexes.
Quelle différence y a t'il entre une hôtesse de l'air et un steward ?
Le poids émotionnel ?

Écrit par : Mac Lane | 05/11/2007

Quelle différence y a t'il entre une hôtesse de l'air et un steward ?
Le poids émotionnel ?
Ecrit par : Mac Lane | lundi, 05 novembre 2007 13:45

Ha moi m'sieur, moi M'sieur J'sai j'sais, ça faisais moins beau sur la photo.

Écrit par : martingrall | 05/11/2007

Ecrit par : Mac Lane | lundi, 05 novembre 2007 13:45


Salut Marco, je vous embrasse. ;)


Sous le règne de l'image à grande vitesse les détails échappent, seule l'émotion a le temps de réagir.

Les points de détail, les indices échappent alors à la vue de la plupart des observateurs. Garmirian lui-même n'a pas relevé.

Mac Lane, la face B. Toujours la face B.

Écrit par : José | 05/11/2007

Aucune excuse, aucune compassion , pour cette secte d'escrocs, qui comme toutes ls sectes, les religions n'ont qu'une obsession , soutirer un maximum d'argent a de pauvres esprits.

Le bagne à perpétuité mais paraît encore trop clémént.

Écrit par : POUDOU | 05/11/2007

@José
Ouais, la face B.
Comme " Bizarre non ?"

Nous vous embrassons aussi.

Écrit par : Mac Lane | 05/11/2007

Ecrit par : Mac Lane | lundi, 05 novembre 2007 14:58


Du bizarre qui pue et dont on tente de contenir l'odeur.

Sarkozy, après avoir voulu tester Kadhafi s'essaie au Déby.

Que cache l'apparent amateurisme avec lequel le Président agit ?

Quel va être le budget de l'Élysée pendant les prochaines années ? Celui de l'Intérieur ? De la Défense ?

Écrit par : José | 05/11/2007

@José

Toujours dans le domaine de la face B.
Aucune réaction du Ministère de l'Intérieur sur le sujet (du genre pour affirmer de manière forte, par exemple, que cette association se réclamant des Sapeurs Pompiers est illégale et a agit en dehors de son ressort et des autorisations données d'utiliser l'image de la Sécurité Civile).
Toujours bizarre non ?

Écrit par : Mac Lane | 05/11/2007

Mac Lane, ce que vous avez pensé, un tas de malveillants comme vous et moi l'ont pensé dès le début, et l'ont dit, et n'ont reçu en réponse que des cris de pucelle outragée de la sarkozie.

Ça vous étonne ?

Très gêné je suis par ce que disait Garmirian sur Inter ce matin, bien "proche" des ZozoZoés (une sorte de p'tit syndrome de Stcokholm ?). "Les pansements sur les têtes, les perfusions, c'était pour jouer, que les goses aient moins peur". Un journaliste, gober ça* ?

* On peut comprendre qu'il ne veuille pas les enfoncer. De là à défoncer la vérité...

(Gronivo de réflexion, POUDOU. Tu serais pas un peu pour la peine de mort ? Tu as de la chance qu'elle n'existe pas pour les imbéciles.)

Écrit par : DD | 05/11/2007

Ecrit par : Mac Lane | lundi, 05 novembre 2007 15:45

HS/

Bon retour la tête dans le guidon et le c... des HUMBERT HUMBERT
Pas encore commencée la lecture but jack si.
Merci encore à toi and your baby.

HS/

Écrit par : véronique humbert | 05/11/2007

Parmi les "humanitaires guignols" de l'Arche de Zoé figure l'actrice Emilie Lelouch (qu'on a pu apercevoir dans "Fantômes" de Jean-Paul Civeyrac), également artiste de cirque, cascadeuse et ambulancière. Pour ceux que cela intriguerait, elle n'a pas de lien de parenté avec le réalisateur Claude Lelouch (qui a plusieurs filles, mais pas celle-ci). ;)

Écrit par : Lord Nithorynque | 06/11/2007

Que cette aventure de l’Arche de Zoé nous donne à tous l’occasion de nous interroger sur ce que nous faisons ou ne faisons pas.
Qui d’entre nous n’a jamais émis des certitudes à l’égard des personnes en difficulté ? Qui d’entre nous n’a jamais été tenté de décréter ce que devait être le bonheur des autres. Combien de bonnes intentions émises ne le sont que pour satisfaire notre conscience.
Ne sommes nous pas tous un peu des membres naïfs de l’Arche de Zoé … ? Ce n’est pas une raison pour rien faire mais cela doit nous obliger à réfléchir à respecter l’autre.
Quelques exemples : actuellement des grands noms de la distribution vendent des objets en disant reverser une part des bénéfices à des grandes ONG. Problème : ces objets sont fabriqués dans des pays où les conditions sociales sont déplorables … J’ai moi-même vu une grande ONG offrir des albums photos dans un centre d’enfants de la rue en Afrique (en guise de soutien …). Combien d’actions dite de solidarité ne jouent que sur l’émotion.
Ne soyons pas hypocrite, regardons autour de nous, ayons un regard critique sur l’ensemble de nos actions et de nos pensées et cessons d’hurler avec les loups : c’est trop simple, cela nous évite d’agir.
Enfin, dans cette histoire, il y a fort à parier qu’on ne nous dit pas tout (sur les tchadiens et sur les enfants) alors gardons nous de regarder naïvement les infos distillées par les médias : nous nous comportons pas comme ce que nous reprochons à l’Arche de Zoé (qui a montré son mépris des règles locales – mais nous-mêmes que savons nous de ces règles … ?)
Merci à L’Arche de Zoé de nous obliger à nous poser des questions sur nous et notre société.
Et que les enfants ne soient plus victimes de nos certitudes…

Écrit par : dr23 | 06/11/2007

Fable:un avion affrêté par une organisation humanitaire Nigeriane s'est posé dans un aéroport européen pour venir sauver des enfants de l'obésité et de la console de jeux.

Écrit par : Alain | 11/11/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu