Avertir le modérateur

17/11/2007

Dégout et des couleurs.

Cela va paraitre bien futile après les sujets précédents. Mais bon, voila. Le ciel est gris, l'automne tire gentiment sur sa fin rougeoyante et cendrée pour aller vers le blanc laiteux et la nuit noire...

Un peu de couleur nous ferait du bien, humains palots ressortant encore plus dans nos vêtements aux couleurs similaires, inféodés que nous sommes aux couleurs passe-muraille, des que le mercure descend se réfugier au fond du thermomètre.

Du rouge, du bleu, du jaune, du magenta...

Ah non...pas du magenta.
c351a5f840bb8de112d6dccc396841a6.jpg

On n'a plus le droit de l'utiliser. La couleur "magenta" à été déposée à titre de marque (CTM 002534774) par Deutsche Telekom, dont le logo comprend un "T" de cette teinte. Selon l'entreprise, le magenta est partie intégrante de son logo, ce qui interdit à quiconque de l'utiliser sans son autorisation, et cela même sur un ordinateur.

On croit rêver.

Et en plus c'est illégal : on peut en effet déposer un site, un nom, un logo, mais, comme le dit l'article 4 du règlement de l'Union européenne sur les marques déposées, cela concerne "tous [les] signes susceptibles d'une représentation graphique". Les couleurs en sont donc exclues. Une règle qui découle de l'article 7 du même règlement, selon lequel "sont refusés à l'enregistrement les signes qui ne sont pas conformes à l'article 4".

Un vrai sabir de technocrates une fois de plus...auquel répond un autre sabir de technocrates... :

Un arrêt de la Cour de justice des communautés européennes de 2004 selon laquelle "des couleurs ou des combinaisons de couleurs désignées de manière abstraite et sans contour dans une demande d'enregistrement […] peuvent constituer une marque […] dans la mesure où […] la demande d'enregistrement comporte un agencement systématique associant les couleurs concernées de manière prédéterminée et constante".
439ba323945f0f3e257fc160368fb59e.jpg


Vous y comprenez quelque chose vous ?

Moi non, à part que demain en extrapolant Orange peut faire de même, que Renault pourrait déposer le jaune, et ainsi de suite. Bref au choix un monde monochrome ou alors payant sa diversité en billets...verts.

L'Europe des marchands de couleurs devenant ainsi celle de la couleur des marchands...

 

http://www.stijlfigurant.nl/magenta/ 

http://www.freemagenta.nl/

 

Collectif DEL
sur un billet de Serval

Commentaires

C'est vrai ça Serval ?

Incroyable cette histoire de couleurs !
J'arrive à peine à le croire.

Kafkaïen !

Écrit par : Roma | 17/11/2007

Puisque le billet parle d'Europe..

A la suite de son post sur "Sarkozy et les musulmans", Quatremer s'explique sur son métier pour contrer certaines critiques..

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2007/11/comment-se-fait.html

Écrit par : Roma | 17/11/2007

Les JT cassent la grève

Télé. Les 13 heures et 20 heures sont sur le pied de guerre contre le mouvement social.
http://www.liberation.fr/actualite/ecrans/291977.FR.php

Écrit par : Contre-propagande | 17/11/2007

Le jaune Kodak est lui aussi déposé, de même me semble t'il que celui de la Poste et le vert Perrier ou le rouge Coca Cola...

C'est le logo T magenta qui devient protégé, pas le magenta lui-même. Cà permettra à Telekom d'attaquer tout détournement de logo et d'éviter que n'importe qui utilise le T magenta. Mais tant que ce n'est pas pour copier le logo Telekom ou déposer une marque concurrente, on peut même écrire tous les t majuscules en magenta sur nos pages web si çà nous amuse.

Écrit par : YR | 17/11/2007

Au monde merveilleurx du libéralisme la liberté c'est surtout celle des profits, à n'importe quel prix.
Voila pourquoi désormais tout est possible.
S'approprier des couleurs au nom du "droit" ( oui au sens du libéralisme il s'agit bien de "droit") imprescriptible et inaliénable de taxer les autres par n'importe quel moyen.
On appelle ça (dans ce monde merveilleux) "se protéger".
Ben voyons, au monde merveilleux de la liberté libérale il est essentiel de poser, partout , de strictes limites à l'exercice de cette liberté;
On vous l'a bien expliqué en cours de philo : pas de liberté sans contrainte, sinon c'est "le bordel", la contrefaçon, le profit "illicite"... la preuve.
La table n'est plus une table, juste du bois taillé et assemblé, c'est une marchandise, une "valeur" ( ajoutée), et de fil en aiguille, "naturellement", le bois lui-même ç'est pas "juste du bois", et la forêt non plus, et le reste ... les noms, les couleurs , les gens.
Ben oui , ça a un coût la liberté libérale, vous ne pensiez quand même pas que vous auriez le beurre libéral et son fric avec !
Au monde (merveilleux) de la liberté libérale, celui qui comprend ça plus vite que son voisin a quelques trains d'avance ... sauf en cas de grève.

Écrit par : urbain | 17/11/2007

@ Roma,

c'est hélas on ne peut plus vrai. J'ai misen lien les deux sites néerlandais (la hollande est tres en pointe sur ce sujet) et voicile lien du Courrier international ou j'ai trouvé l'info.

http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=79803

Écrit par : Serval | 17/11/2007

pour YR, effectivement le jaune kodak ou le vert Perrier sont déposé (comem le rouge Ferrari par exemple). Mais il s'agit la d'une "nuance" de couleur très spécifique et dont la composition est repertoriée (comme le bleu roi ou le bleu marine par exemple.

La c'est la couleur dans son ensemble qui a été déposée comme une marque. C'est toute la différence.

Écrit par : Serval | 17/11/2007

"Y a rien à l'oeil
A part l'air puant qu'on respire!"

bonne journée

Écrit par : skalpa | 17/11/2007

Contre-propagande | samedi, 17 novembre 2007 08:20.
C'est simplement consternant.
Sur TF1 un journaliste parle de plusieurs minutes de trajet en plus à cause des grèves anti sociales pour SEULEMENT 7 heures de travail. c'est à dire le maximum de travail autorisé. Les journalistes ne sont pas soumis à l'obligation des trente cinq heures ? A TF1 sans doute pas, en toute illégalité. Mais. cela venait du bureau de la rédaction de l'Elysée. Ouf, nous sommes rassurés. D'autant qu'avce les RTT aucunes entreprises ne perdra d'argent, d'autant que beaucoup obtiendront des largesses fiscales. Faut ce qu'il faut? C'est quand même pas ces salauds de pauvres qui vont empêcher les riches de devenir encore plus riches. Mais je peux me tromper.
Mais il faudra quand même commencer à systématiquement porter plainte contre chacun de ces non-journalistes devant le conseil européen.
un journaliste transmet l'information sans ajout ni rature, en dehors c'est un délit.
Voir le livre d'Albert du Roy chez Stock ''""La mort de l'information"" Résumé sur nonfiction.fr

Écrit par : martingrall | 17/11/2007

Merci Serval.

Tu as raison Urbain, bienvenu au monde enchanté de tout s'achète et tout se vend. Tout. Déprimant !

Écrit par : agathe | 17/11/2007

pour agathe et urbain. Une vieille chanson de Bécaud..

L'addition s'il vous plait
Oui m'sieur !

Moi je suis né dans la rue
Ma mère avait le ventre nu
La vie te fabrique comme ça
Enfant de fille ou fils de roi

Né dans la peine ou dans la joie
Tu crois que le monde est à toi
Que tu sois l'aigle ou le pigeon
Fais attention à l'addition
D'accord ? D'accord !
Tout ce que Dieu a inventé sur cette terre
Les fruits, les fleurs, les nuits d'été et les rosières
Et rrran ! Et rrrran !
Tout ce que Dieu a fait avec un peu de sable
Aujourd'hui tu le payes avec l'argent du diable
Et rrrrrrrran ! Et rrrrrrrran !

Mais la vie c'est comme ça
Bonne ou mauvaise, la vie c'est comme ça
Ça te plaît ou ça te plaît pas
C'est comme ça !

Tu parles coeur, tu parles amour, parles tendresse
Et aussitôt t'entends chanter les tiroirs-caisses
Et rrrran ! et rrrran !
L'argent, l'argent
Tout s'achète et tout se vend
L'argent, l'argent
Tout s'achète et tout se vend
Et c'est toujours... C'est toujours...
L'addition s'il vous plaît ? Oui m'sieur !
Combien j'vous dois pour le soleil ?
Pour cet oiseau qui chante au ciel ?
Combien j'vous dois pour mes chagrins ?
Pour mon enfance d'orphelin ?

Pour les bateaux que j'n'ai pas pris ?
Pour les lits où j'n'ai pas dormi ?
Pour ce pli à mon pantalon ?
Mettez-moi l'tout sur l'addition
D'accord ? D'accord !

Moi j'aurais bien voulu rester avec les Anges
On s'comprenait, on s'comprenait bien avec les Anges
Et rrrran ! et rrrran !
On est toujours à cloche-cul entre deux chaises
Le biberon turlutube au Père-Lachaise
Et rrrran ! et rrrran !
Mais la vie c'est comme ça
Bonne ou mauvaise, la vie c'est comme ça
Ça te plaît, ça te plaît pas
Mais c'est comme ça !
Le goupillon, la confession De Profundis
C'est la dernière des additions avec le service
Et rrrran ! et rrrran !
L'argent, l'argent
Tout s'achète et tout se vend
L'argent, l'argent
Tout s'achète et tout se vend
Et c'est toujours... C'est toujours...
L'addition s'il vous plait ? Oui m'sieur !

Écrit par : Serval | 17/11/2007

José

Il y a une faute, "la couleur a été déposéE", on voit que le collectif compte sur des gens qui perdent leur lunettes.

Écrit par : agathe | 17/11/2007

Ben on en apprend tous les jours ! De quoi perdre ses couleurs...

Pas trop le temps en ce moment de contribuer mais j'essaie de vous lire tout de même.

Écrit par : juliette dze | 17/11/2007

Ecrit par : agathe | samedi, 17 novembre 2007 10:39


Merci agathe, c'est rectifié. Je relis toutes les notes mais parfois quelques unes m'échappent.

Écrit par : José | 17/11/2007

José

Les coquilles/fautes donnent "des couleurs" à l'écrit.... ;-))

Écrit par : agathe | 17/11/2007

Nous organisons la riposte face au déni de démocratie que représente la ratification, en plus sans débat, d'un Traité européen, faussement qualifié de "mini", à propos duquel tous les juristes s'accordent pour dire qu'il reprend dans son intégralité la Constitution massivement rejetée par référendum en 2005. Cher ami administrateur de ce site, n'hésitez d'ailleurs pas à parler de cette initiative à vos lecteurs et à aider à sa diffusion !

Nous avons mis au point un petit argumentaire pour mobiliser l'opinion, l'informer. Il est à diffuser MASSIVEMENT.

====> Le diaporama à diffuser est ICI : http://test.antemia.eu/html/16/File/referendum.pdf

Copiez-le sur votre ordi pour ensuite le diffuser par mail en pièce-jointe, ou diffusez directement le lien ci-dessus.

Participez ainsi à la "CHAINE du REFERENDUM" : chacun envoie à au moins 10 de ses connaissances ce diaporama (petit fichier pas lourd qui s'ouvre donc facilement). Tout peut aller très vite, on peut toucher beaucoup beaucoup de monde et changer la donne.

Plusieurs milliers d'internautes sont déjà dans la chaîne !

Mobilisons-nous contre la pire et la plus violente atteinte à la démocratie de la Vè République. Ne laissons pas tomber la souveraineté populaire, c'est trop grave !
Et ne comptons pas sur une presse servile pour faire naître le débat ou même seulement dire la vérité aux Français.

====> Le diaporama à diffuser est ICI : http://test.antemia.eu/html/16/File/referendum.pdf

Écrit par : Séb | 17/11/2007

C'est samedi, c'est le week-end....
Petite sélection de vie des hauts...
La mort débat....
Avec qui?
Les tout-petits
Fais tu ce qu'ils veulent
Te faire Hache, eux, t'es
toi ou rien
tant que tu n'as pas consommé,
Les cons sont sommés de consommés...
Achat, achat, achat, j'ai besoin de toi...
Laisse moi voyager pou aller travailler
pour pouvoir acheter acheter
rien à jeter
ah si...
la solidarité
un sol aride alité
maigre réalité
grasse virtualité
le week-end a commencé
Le gel fond au soleil
Pareil ou pas?
Pas pareil ou quoi?
Il passe par elle
ou toi?

Fumée et café....
Vidéos à aller regarder?

Écrit par : skalpa | 17/11/2007

L'accueil plutôt frais que reçoivent les journalistes dans les facs et les gares pousse Libération à un peu plus d'esprit critique sur la presse qu'habituellement :

http://www.liberation.fr/actualite/ecrans/291977.FR.php

Écrit par : juliette dze | 17/11/2007

Dégout et des couleurs, tout le monde est un rouge.

Après les étudiants "Khmers rouges" de l'Université de Rennes, au FN aussi on trouve des gauchistes.


Les proches de Marine Le Pen se dépeignent en "gauchistes" contre les traîtres "versaillais"
Le Monde aujourd'hui.

Écrit par : nef | 17/11/2007

Nef


Sauf que la gauche de l'extrème droite, ça reste quand même l'extrème droite ;-))

Écrit par : Serval | 17/11/2007

Sarkozy fuit le Satde de France: trop d'Arabes.


http://allainjulesblog.blogspot.com/2007/11/m-sarkozy-trop-darabes-et-de-noirs-au.html

Écrit par : ALLAIN JULES C@MMUNICATION | 17/11/2007

Vous netrouvez pas curieux vous quand même qu'après avoir tant parlé d'ouverture, on revienne d'un coup à une bipolarisation très marquée ?

moi, j'dis ca, j'dis rien...

Écrit par : Serval | 17/11/2007

C'est quand même pas ces salauds de pauvres qui vont empêcher les riches de devenir encore plus riches. Mais je peux me tromper.

Ecrit par : martingrall | samedi, 17 novembre 2007 10:04

à mon avis , à cette question, opinionouais répondra oui (tu te trompes) , à 63,57 % .

Écrit par : urbain | 17/11/2007

Ecrit par : juliette dze | samedi, 17 novembre 2007 11:20

Le problème pour libé, et pour l'ensemble de la presse "en général", c'est que l'esprit critique ... ça ne s'improvise pas .

Écrit par : urbain | 17/11/2007

Ecrit par : juliette dze | samedi, 17 novembre 2007 11:20

C'est une base interessante juliette.

tu ne voudrais pas nous faire quelques lignes dessus stp ? (ou quiconque se sent d'en faire un texte)

serval01@gmail.com

Écrit par : Serval | 17/11/2007

"Separated colors of the consumer society"

Écrit par : off-pub | 17/11/2007

Ecrit par : Serval | samedi, 17 novembre 2007 11:30

Mais encore ?

Écrit par : off | 17/11/2007

Ecrit par : off | samedi, 17 novembre 2007 12:19

+1

Écrit par : nef | 17/11/2007

Pour off dans ma signature confirmation par un ancien d'Amraco de ce dont nous avions parlé, il y a quelques temps.

Alors que depuis quelques jours sévissait une campagne de propagande sur les réserves pétrolières, un témoignage qui remet les compteurs de baril à l'heure.

Écrit par : nef | 17/11/2007

Oui, bilan inquiétant. Simplement, cette affirmation m'étonne un peu : : "La hausse des prix de l'énergie ne crée pas de nouvelles opportunités de production, parce que les nouvelles ressources en pétrole et en gaz naturel sont beaucoup plus difficiles à trouver et à développer."

En revanche, celle-là me semble définir l'enjeu écologique (energie, eau potable, productions vivrières versus agro-pétrolifères...) de l'avenir proche, riche de potentialités que lourd de menaces pour l'humanité.

Écrit par : @nef | 17/11/2007

Ecrit par : @nef | samedi, 17 novembre 2007 12:39

La versus agro-pétrolifère connaît de gros problèmes aux States en raison de la hausse du prix du mais, des unités de "raffinage" ont vu leur construction suspendue.

Écrit par : nef | 17/11/2007

Rien de nouveau à l'horizon

Pour créer son fameux bleu « IKB » (« International Klein Blue »), Klein a longtemps travaillé avec un chimiste. Le résultat est celui qu’on connaît, un magnifique bleu outre-mer profond, mat et lumineux aux phosphorescences violacées, pour lequel il dépose un brevet en 1960.

Écrit par : monochrome | 17/11/2007

Jean françois Dopé?
http://www.liberation.fr/actualite/politiques/292058.FR.php?rss=true

Écrit par : skalpa | 17/11/2007

hs of course

Écrit par : skalpa | 17/11/2007

Alors que depuis quelques jours sévissait une campagne de propagande sur les réserves pétrolières, un témoignage qui remet les compteurs de baril à l'heure.

Ecrit par : nef | samedi, 17 novembre 2007 12:31

Bon, un petit répit (voir la presse de ces derniers jours). Le Brésil, il en a trouvé tout plein, pas loin près de chez lui. Bon , c'est à 7000 mètres de profondeur, mais ils disent qu'ils savent faire. Ca coutera un peu plus cher (actuellement 2500m) mais vu le prix du capitaine baril de nos jours. Du coup des 300 et quelques concessions qu'ils s'apprétaient à vendre (appels d'offre), ben ils vont en retenir 47 ou 8 sur le Total ( fina/finauds).

Sont déja autonomes pour ça mais un petit plus ça se refuse pas. Chavez a nommé Lula prince, roi, empereur...je sais plus...du pétrole, dans une adresse à son collègue.

Par le fait, le pays de la Samba pourrait entrer dans le clube des dix premiers producteurs mondiaux. Ca et la canne à sucre, tous à Rio.

Et si tu vas à Rio...

Écrit par : patrice | 17/11/2007

Ecrit par : monochrome | samedi, 17 novembre 2007 12:59

Encore une fois il y a confusion. Et c'est sur cette confusion que se basent les avocats de D-Telekom.

"IKB " est une nuance de bleu très particulière en effet, comme je le disais plus haut pour le bleu ciel ou le bleu marine.

Le jaune Kodak est déposé comme une nuance de jaune.

D-Telekom a déposé non pas une "nuance" spécifique de magenta. Mais la couleur magenta dans son ensemble.

C'est là tout le problème.

"nuance" ;-))

Écrit par : Serval | 17/11/2007

D-Telekom a déposé non pas une "nuance" spécifique de magenta. Mais la couleur magenta dans son ensemble.

Ecrit par : Serval | samedi, 17 novembre 2007 13:15

Ca existe pas la couleur magenta dans son ensemble. C'est magenta, un point c'est tout ! Ah mais.

Écrit par : patrice | 17/11/2007

Ecrit par : patrice | samedi, 17 novembre 2007 13:14

Un nouveau gisment de nos jours c'est suffisamment rare pour faire entrer un pays dans le Top ten des producteurs de pollution, on va pouvoir mettre nos petits maillots;-)))

Écrit par : nef | 17/11/2007

on va pouvoir mettre nos petits maillots;-)))

Ecrit par : nef | samedi, 17 novembre 2007 13:22

J'pense bien ! A nous les cariocas !

Écrit par : patrice | 17/11/2007

@off

Les anti-principes de précaution reviennent par une autre porte, le paragraphe sur l'amiante est édifiant.


http://www.marianne2.fr/Les-ecolos-sont-ils-des-precheurs-de-l-apocalypse-_a81086.html

Écrit par : nef | 17/11/2007

J'pense bien ! A nous les cariocas !

Ecrit par : patrice | samedi, 17 novembre 2007 13:23

L'été sera chaud;-)))

Écrit par : nef | 17/11/2007

L'été sera chaud;-)))

Ecrit par : nef | samedi, 17 novembre 2007 13:28

O prop comme au figuré. Et sans climatiseurs (voir:ozone; Wiki). Un ptit régime ?

Écrit par : patrice | 17/11/2007

à mon avis , à cette question, opinionouais répondra oui (tu te trompes) , à 63,57 % .
Ecrit par : urbain | samedi, 17 novembre 2007 11:30
Oui. Mais Sarkozy n'a été retenu pour le second tour qu'avec 32% des voix, et depuis c'est peu dire qu'il se plante grave, inflation, croissance, emplois, toute sa base de travailler plus pour gagner moins, 4 heures smiquées par mois sur 10 mois! Où qu'il les trouve ces avatars induits chacun du don d'ubiquité.
ha un pote m'a informé d'un truc de jeunesse de Sarko et il s'agirait d'une vengeance. Je ferais président de la république, en fait il voulait faire manager, style monsieur Ramirez à 32%. Mais sa maman lui disait toujours même pour toi, Napo c'est non. Bon c'est un pote UMP et sans doute pas très Nicolas, comme 40% des inscrits Au parti Devedjiantiste.

Écrit par : martingrall | 17/11/2007

Il y a tellement de nuances de magenta. Parmi les roses, celui que je préfère, c'est "cuisse de nymphe émue".

@ nef

S'il n'y a plus de pétrole, on ne s'en portera que mieux, non ? On saura le remplacer. Le vrai signe de l'épuisement des ressources sera le développement par les états des énergies de sibstitution. D'ici là, ne soyez pas dupe.

Écrit par : Hervé Torchet | 17/11/2007

Magenta ben on va être obligé de vendre notre grand Homme, et transférer le boulevard. ben il n'y a pas de petits profits pour la croissance. Encore un coup d'Attali.

Écrit par : martingrall | 17/11/2007

Et c'est un coup d'Angela parce que je pense que Magenta est une victoire de Napo le troisième. Et par filiation Sarko premier.
Le nom du boulevard est celui de la victoire remportée par les Piémontais du royaume du Piémont-Sardaigne, et par l'armée française d'Italie, commandée par le général de Mac-Mahon et Napoléon III, contre les Autrichiens commandés par Guylay le 4 juin 1859 près de Magenta, en Italie.

Écrit par : martingrall | 17/11/2007

Ecrit par : Serval | samedi, 17 novembre 2007 11:34

Désolée mais pas le temps du tout : à croire qu'en ces temps de grève il y a encore plus de boulot !

Écrit par : juliette dze | 17/11/2007

Ecrit par : Hervé Torchet | samedi, 17 novembre 2007 14:18

Le problème est bien : combien de temps faut-il pour substituer une énergie à une autre et quelles énergies de substitution ? Quand aux énergies fossiles, il en reste suffisamment pour que le désastre écologique ait lieu.

Et dupe de quoi ? De l'avenir du climat de la planète ou de la capacité actuelle des Etats à s'organiser dans une politique commune de lutte contre le réchauffement climatique, ou des capacités industrielles et technologiques de résoudre ce problème ?

L'ONU propose 4 scénarios

" - Marché d'abord : "Le gouvernement aide le secteur privé à atteindre une croissance économique maximale."

- Politique d'abord : "Le gouvernement met en place des politiques fortes afin d'atteindre l'objectif tout en accordant toujours beaucoup d'importance au développement économique."

- Sécurité d'abord : l'accent est mis "sur la recherche de la sécurité, qui l'emporte sur d'autres valeurs, et place des limites croissantes sur la façon dont les gens vivent".

- Ecologie d'abord : cela "implique la collaboration entre le gouvernement, la société civile et le secteur privé pour améliorer l'environnement et le bien-être de tous".

Sans surprise, le "scénario écologique" atteint le mieux l'objectif d'amoindrir l'ampleur de la crise écologique. Il suppose que la démographie évolue selon le bas de la fourchette prévue par l'ONU, soit 8 milliards d'habitants en 2050. Le taux de croissance annuel de l'économie mondiale est modéré, mais loin d'être nul, puisqu'il conduit à un triplement du produit intérieur brut (PIB) mondial.

Le "scénario marché" poursuit la logique dominante des années 1990 : on y suppose que la population atteindra 9 milliards d'individus en 2050 et que la croissance multipliera par cinq le PIB mondial. Il aboutit à une situation écologique très dégradée en 2050, comme le "scénario sécurité" - qui induit quant à lui des "conflits permanents" à travers la planète. "Dans le scénario marché d'abord, l'environnement et la société évoluent le plus rapidement vers - voire au-delà - des points de basculement où des changements soudains et irréversibles pourraient survenir."

La poursuite de la libéralisation apparaît ainsi comme le scénario le plus risqué. Les experts rappellent que la logique écologique est incompatible avec la recherche illimitée de la croissance économique : "La perte de la biodiversité et le changement climatique ont des conséquences irréversibles, que la croissance des revenus ne peut résoudre."

L'analyse du PNUE ne devrait pas changer, à court terme, le sens des politiques économiques, qui restent focalisées sur la libéralisation et la croissance. Mais, venant à l'appui du diagnostic pessimiste du GIEC sur le climat, et quelques jours avant que le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) souligne les effets du changement climatique sur les pays les plus pauvres, il témoigne que la communauté environnementaliste entend dorénavant peser sur les choix économiques engageant l'avenir."

Écrit par : nef | 17/11/2007

@ nef

Je veux dire par "pas dupe" que l'idée de la pénurie n'est mise en avant que pour justifier les prix extravagants du pétrole ; il y a duperie.

Et j'avoue rester sceptique sur l'éventualité d'une adoption des sages préceptes écologiques par les états ; ceux-ci auront toujours un cran de retard. Dès lors, s'il doit y avoir réelle pénurie, comme ils savent le temps nécessaire au développement scientifique et technique des énergies de substitution, la réalité du temps restant avant l'épuisement des ressources actuelles sera révélée par le moment où les états se bougeront pour mettre en oeuvre les substituts qui sont prêts sur le papier.

Bien entendu, plus on peut limiter la conso d'énergie, plus on sera raisonnable. Mais je me méfie des logiques malthusiennes et stérilisantes : il s'agit trop souvent de récréer du sacré, de recourir aux mécanismes de l'obscurantisme.

En d'autres termes : oui à une civilisation sobre pourvu que ce ne soit pas sur l'idée qu'être humain, c'est mal. Car être humain n'est ni bien ni mal, c'est notre condition.

Pour pousser ma réflexion à son terme, je dirai que, quoiqu'il arrive, il viendra un moment où la survie de l'espèce humaine passera par un essaimage sur d'autres planètes. Le plus tôt sera le mieux. En attendant, tout ce qui est sobre sans être punitif est utile. Et vive les éoliennes.

Écrit par : Hervé Torchet | 17/11/2007

Cet extrait suivant de la prose de Kervasdoué rejoint les propos de l'ancien patron d'Amarco :

"Le danger écologique ne vient pas tant de telle ou telle substance connue et maîtrisée mais d'un effet système, d'un basculement brutal d'un équilibre écologique dont on jouit toujours et dont on pense encore qu'il sera éternel. Le changement d'état, s'il se produit, sera soudain et, avant que ne se trouve une autre forme d'équilibre, des bouleversements inimaginables auront lieu, ils s'accompagneront de drames mettant en cause tout ou partie de l'espèce humaine."

Ecrit par : nef | samedi, 17 novembre 2007 13:25


Nous nous trouvons au point de bascule de la balance. Or,le rapport de l'ONU sur la manière de combattre les effets de la pollution, souligne que le choix majoritaire des Etats est le pire qui soit : la croissance à tout va pour lutter contre les effets désastreux provoqués par la forme actuelle et que l'on espère bientôt dépassée de la "production de richesses", selon la formule faux-cul en vogue.

Le problème encore une fois est celui de la formation d'une conscience et d'une opinion publiques sur ces sujets qui puisse faire pression sur les gouvernants de la planète. Or, vu la manière dont les médias fonctionnent (l'article de Libé sur la couverture de la grève est assez symptomatique des temps nouveaux), on peut craindre de voir se développer une info édulcorée qui dira à ses destinataires ce qu'ils sont censés vouloir entendre à propos d'un sujet ou d'un autre (ce dont on peut s'apercevoir en consultant la couverture d'un sujet par Libé et par le Figaro, par exemple).

Écrit par : @nef | 17/11/2007

Ecrit par : Hervé Torchet | samedi, 17 novembre 2007 15:04

Etre humain ne signifie pas dépenser 5 fois plus que ce que l'on a sinon être humain ne sera plus (pas au sens de la Grande Disparition, mais bien au sens que nous avons déjà connu pendant la seconde guerre).

Pour le moment nous n'avons qu'une seule planète et nous n'en maitrisons finalement que relativement peu les mécanismes climatiques complexes. Ne nous prenons pas pour des Dieux, mais bien pour ce que nous sommes, des mammifères évolués qui ont besoin pour leur survie de maitriser les ressources qui leur sont indispensables. C'est là pari qui s'est enclenché depuis le Néolithique pour la société humaine et qui l'a fait prospéré, la gestion des ressources.

Cela passera par la sobriété et par la prospective, certaines ressources sur la papier sont prêtes effectivement, mais leur application à grande échelle prendra du temps. C'est là où intervient la baisse de la production pétrolière et de certaines ressources comme l'eau potable. Certaines sociétés sauront s'adapter, d'autres auront plus de mal, combien de guerres auront eu lieu, combien de famines, combien de catastrophes humanitaires, combien de génocides paieront le prix de nos retards ?


Le XXIème siècle fera t'il pire que le XXème ?


Et vive les éoliennes bien sûr !

Écrit par : nef | 17/11/2007

@ nef

Mais je suis un peu effrayé par le coût d'installation des éoliennes. Comme j'ai un peu de place en Bretagne, j'avais eu l'idée d'implanter quelques éoliennes produisant chacune 2kw. La Bretagne est une terre de vent, les 3 m/s nécessaires à la mises en mouvement de l'hélice y sont presque permanents et c'est plutôt en espace semi-abrité qu'il faut placer les engins, ce qui m'est possible.

En pianotant sur Internet, j'avais vu un prix de 2000 Euros pour ces appareils, qui restait raisonnable. Mais on me dit que l'installation entière coûte 12000 Euros par unité et ça devient onéreux, surtout que j'ignore dans quelles conditions l'assurance couvre l'appareil contre les risques naturels.

Bref, je me gratte la tête au lieu d'entreprendre ce qui était pour moi un projet prioritaire. Et je trouve qu'on est mal renseigné.

Écrit par : Hervé Torchet | 17/11/2007

J'ai un ami qui fut l'un des pionniers dans l'éolien en France (Il s'est battu pendant de nombreuses années contre EDF, Suez vient de le racheter à prix d'or), la Compagnie du Vent. Il est vrai qu'en France les banques contrairement à l'Allemagne sont très frileuses pour financer ce genre de projet, mais sache que l'électricité EDF est obligé de te la racheter et que depuis que l'on installe des éoliennes aux Caraïbes, celles-ci ont du être adaptées aux intempéries cycloniques.

Mais tu devrais demander des renseignements à Cap 21;-)))))

Écrit par : nef | 17/11/2007

Je plaisante Hervé, je poserais tes questions à Jean-Michel concernant les assurances et conditions d'implantations et je te transmettrais les réponses sur ton blog.

Bonne journée à tous.

Écrit par : nef | 17/11/2007

Ecrit par : nef | samedi, 17 novembre 2007 15:39


Les éoliennes c'est moche dans le paysage. Mais je suis pour à condition qu'elles soient enterrées.

Écrit par : logic | 17/11/2007

Ecrit par : logic | samedi, 17 novembre 2007 16:03


Ben dans ce cas faudra payer des gens pour souffler dessus. Une idée à creuser

Écrit par : off-off | 17/11/2007

Pour pousser ma réflexion à son terme, je dirai que, quoiqu'il arrive, il viendra un moment où la survie de l'espèce humaine passera par un essaimage sur d'autres planètes. Le plus tôt sera le mieux. En attendant, tout ce qui est sobre sans être punitif est utile. Et vive les éoliennes.

Ecrit par : Hervé Torchet | samedi, 17 novembre 2007 15:04

Ben je suis d'accord. Et je veux bien pousser aussi.
Parce que coté essaimage ...

J'veux dire : on risque d'attendre...un certain temps , non ? !

Ben dans ce cas faudra payer des gens pour souffler dessus. Une idée à creuser.

Ecrit par : off-off | samedi, 17 novembre 2007 16:07

Mai 2012 : "Soufflez plus pour gagner plus !"

Écrit par : patrice | 17/11/2007

la seule question qui devrait être posée pour des gensses voulant faire peau li tique c'est que font-ils ailleurs et pourquoi ça marche?
Bon on enlève tout de suite Parce qu'ils ne sont pas français. Ce qui est la raison principale. Tout nucléaire, tout éolien, tous sang de betterave, non c'est de tout un peu. Surtout là où il faut. Et pour les éoliennes une petite apille ce sont les permis de construire accepté par le maire mais pas seulement, et qui? permis demandant en moyenne 3 ans en France pour quinze jours en Allemagne et trois mois en Espagne. pour l'implantation de prises électriques en ville parking en sous sol, interdit par EDF et la municipalité, causes du refus ? Hambourg cinq milles prises. Centrales électriques solaires, pas assez de soleil. la plus importante d'Europe est construite et fonctionne en Allemagne limite Autriche... et bla bal bla bla bla...... Un politique français incompétent quand ça veut pas ça veut pas. mais je m'en fous je n'ai pas d'enfant et les leurs crèveront avant les miens.

Écrit par : martingrall | 17/11/2007

Comment la droite prépare sa revanche sur le mouvement social, en comptant sur les "usagers" :


Pour la deuxième semaine de mobilisation, Nicolas Sarkozy compte sur l'opinion, favorable à la réforme, et fait entrer l'UMP dans la bataille


Le conflit perdure, et l'Elysée change de stratégie, tout en encourageant le ministre du travail, Xavier Bertrand, à " poursuivre ses efforts " en vue d'aboutir à une négociation. Nicolas Sarkozy a prévenu ses conseillers en fin de semaine : il souhaite désormais entrer " dans une deuxième phase " de la gestion de la grève dans les transports publics, alors que celle-ci est en passe de se prolonger au-delà du week-end malgré une mobilisation en baisse. " La semaine prochaine, on fera de la politique et de l'idéologie ", a déclaré jeudi 15 novembre le président de la République devant l'état-major de l'UMP, à Paris.

Ce changement de pied devrait se traduire par une prise à témoin plus marquée encore de l'opinion, après une semaine où M. Sarkozy a voulu jouer la carte du " dialogue " en saisissant la main tendue par la CGT. Cette concession a été de trop pour une partie de la base UMP, qui rêve de voir les syndicats battus à plates coutures. " Tout ce que nous avons fait jusqu'à présent nous permettra éventuellement davantage de fermeté plus tard ", a lancé le chef de l'Etat.

Les sondages confidentiels dont dispose M. Sarkozy l'encouragent dans cette stratégie. Plus de 70 % des personnes interrogées soutiendraient désormais la réforme des régimes spéciaux de retraite, soit dix points de plus en dix jours. " Les grévistes ne peuvent pas tenir ", conclut-on à l'Elysée, où l'on estime avoir gagné la bataille de l'opinion. Contrairement à 1995, où les nuisances de la grève avaient fortifié la solidarité des usagers envers les grévistes, chaque jour qui passe renforce le ressentiment des premiers à l'égard des seconds. " On compte sur la population pour faire pression sur les grévistes ", explique un conseiller. Un autre ajoute : " Il faut jouer sur l'exacerbation du conflit, ou du moins la constater. "

Parallèlement, M. Sarkozy encourage toutes les initiatives destinées à faciliter la vie quotidienne des usagers des transports en commun, notamment en Ile-de-France. Les maires UMP réunis jeudi 15 novembre au siège du parti ont été incités à multiplier les signes envers le public. Des bus de substitution, des centrales de covoiturage devraient voir le jour dès ce week-end. Il leur a été conseillé d'allonger les horaires d'ouverture des services municipaux, tels que les crèches.

La distribution des tracts expliquant la réforme et stigmatisant " l'immobilisme " va s'amplifier. L'objectif est double, à quatre mois des municipales : présenter l'UMP comme un parti de bienfaisance dans les villes qu'elle gère, et prendre le Parti socialiste, favorable à l'alignement des régimes spéciaux sur le régime général, " au piège de ses contradictions ".

Décrit comme " serein " par ses proches, M. Sarkozy envisage sans angoisse la jonction entre le conflit dans les transports publics et la grève, mardi 20 novembre, de la fonction publique. Il table sur le fait que les revendications particulières des agents de la SNCF et de la RATP " polluent " le mot d'ordre plus général sur le pouvoir d'achat et les effectifs des agents de l'Etat. " S'il y a pollution, il y aura dilution ", veut-on croire à l'Elysée, où l'on compte isoler les grévistes des transports dans des " revendications catégorielles ".

Néanmoins, cette stratégie traduit une forme d'impuissance du chef de l'Etat. Constatant que ni la fermeté ni la souplesse ne sont venues à bout du conflit, il fait le pari du " peuple " et de l'exaspération. Il donne aussi raison à tous ceux qui le soupçonnent de vouloir " dresser les Français les uns contre les autres " ou de souhaiter le durcissement de la grève pour " mettre les syndicats à genoux ". Mais l'idée de manifestations organisées au grand jour par l'UMP est toujours écartée par l'Elysée : " Nous ne sommes pas le 30 mai 1968 ", s'amuse un conseiller du chef de l'Etat.

Philippe Ridet
© Le Monde

Écrit par : info | 17/11/2007

Pour pousser ma réflexion à son terme, je dirai que, quoiqu'il arrive, il viendra un moment où la survie de l'espèce humaine passera par un essaimage sur d'autres planètes. Le plus tôt sera le mieux.

Ecrit par : Hervé Torchet | samedi, 17 novembre 2007 15:04

C'est ça, on détruit toute vie sur la Terre et on va voir ailleurs. Pour recommencer ? Et si l'homo sapiens était amené à disparaitre comme nombre d'espèces avant lui. Après tout il n'a que quelques 200.000 ans une misère à l'échelle de la vie sur terre ! Alors pousse bien ta réflexion et n'oublie pas de tirer la chasse...

Écrit par : Phil | 17/11/2007

Dans la rubrique : y a pas qu'des nouvelles désolantes dans le monde, ce joli texte sur les perspectives de développement de l'énergie solaire, de la question de l'eau potable et de l'entente entre les peuples :

Le Sahara générateur d'électricité ?
Enquête.


LES PROMESSES DU SOLEIL

- Deux techniques permettent de produire de l'électricité à partir du soleil. La première, photovoltaïque, convertit directement la lumière en électricité. Elle est adaptée aux toits des maisons, mais non à une production importante. La seconde, thermique, utilise l'énergie solaire pour chauffer de l'eau. Elle permet de monter des centrales de bonne puissance (jusqu'à 100 MW), mais requiert une surface au sol importante (environ 2 hectares par MW).

- L'énergie solaire représente, actuellement, 0,04 % de la consommation mondiale d'électricité. Selon les promoteurs du projet TREC, près de 25 % de l'électricité européenne pourrait être fournie en 2050 par 19 000 km2 de Sahara : soit environ 1 millième de sa superficie globale.
[-] fermer

Oubliez les réacteurs nucléaires en Lybie : l'avenir de l'énergie dans les pays du sud de la Méditerranée n'est pas l'atome, mais le soleil. Un groupe d'ingénieurs allemands en a convaincu le gouvernement de Berlin et des partenaires du pourtour de la mer. Leurs arguments progressent aussi à Bruxelles, où deux parlementaires européens, Rebecca Harms et Anders Wikjman, organisent un colloque le 28 novembre sur un des projets technologiques les plus ambitieux de l'époque.

L'idée est forte et simple : l'énergie solaire illuminant le Sahara est très abondante. Si l'on pouvait en récupérer une fraction, celle-ci couvrirait une part notable des besoins en énergie des pays méditerranéens, mais aussi de l'Europe. Or les technologies solaires ont suffisamment progressé pour que cette perspective devienne réaliste.

Sur le papier, le raisonnement est imparable : " Les déserts chauds couvrent environ 36 millions de km2 sur les 149 millions de km2 de terres émergées de la planète, explique le physicien Gerhard Knies, inspirateur du projet TREC (Trans-Mediterranean Revewable Energy Cooperation). L'énergie solaire frappant chaque année 1 km2 de désert est en moyenne de 2,2 térawattheures (TWh), soit 80 millions de TWh par an. Cela représente une quantité d'énergie si considérable que 1 % de la surface des déserts suffirait pour produire l'électricité nécessaire à l'ensemble de l'humanité. " Dès lors, il devrait être possible, en multipliant les centrales solaires dans le désert, d'alimenter les pays riverains. Voire les pays européens.

L'idée, dans l'air depuis longtemps, commence à se formaliser en 2002, lorsque Gerhard Knies, convaincu de la première heure, contacte la section allemande du Club de Rome. Une réunion d'experts a lieu début 2003 : le gouvernement, séduit, accepte de financer une étude approfondie. Celle-ci, menée par le Centre aéronautique et spatial allemand (DLR, l'équivalent du CNES français) et rédigée par l'ingénieur Franz Trieb, est publiée en 2005 et 2006. Elle conclut à la faisabilité du projet avec les technologies existantes.

Concrètement, quelles infrastructures cela impliquerait-il ? La production d'énergie serait assurée par des centrales thermiques à concentration, dans lesquelles des miroirs font converger la lumière du soleil. La chaleur de celle-ci peut échauffer de la vapeur (employée pour faire tourner des turbines), mais elle peut aussi être stockée dans des réservoirs de sels fondus qui la restituent pendant la nuit. L'énergie résiduelle de la production d'électricité pourrait également servir, par le procédé dit de cogénération, à dessaler l'eau de mer - une préoccupation importante pour les pays du sud de la Méditerranée. Les experts estiment par ailleurs que le transport de l'électricité vers les pays du Nord, malgré d'inévitables pertes en ligne, resterait avantageux, dans la mesure où l'irradiation est deux fois supérieure dans le désert à ce que l'on observe en Europe.

Le point-clé du projet, bien évidemment, reste sa rentabilité économique. D'après ses défenseurs, celle-ci serait au rendez-vous. " Aujourd'hui, une centrale solaire thermique produit l'électricité à un coût situé entre 0,14 et 0,18 euro par kilowattheure (kWh). Si une capacité de 5 000 mégawatts (MW) était installée dans le monde, le prix pourrait se situer entre 0,08 et 0,12 euro par kWh, et pour 100 GW, entre 0,04 et 0,06 euro par kWh ", précise Franz Trieb.

" L'idée de TREC tient la route, renchérit Alain Ferrière, spécialiste de l'énergie solaire au CNRS. Elle table sur le fait que l'on a besoin de développer la technologie pour en faire baisser le coût. " Pour l'instant, en effet, les centrales solaires se comptent sur les doigts de la main, en Espagne, aux Etats-Unis, ou en Allemagne. De plus, elles s'installent souvent sur des zones agricoles ou végétales, ce qui, d'un point de vue environnemental, n'est guère satisfaisant. La centrale de 40 MW de Brandis, en Allemagne, couvrira ainsi de panneaux solaires 110 hectares de bonne terre. Dans le désert, ce gaspillage d'espace est moins préoccupant. D'où l'intérêt croissant porté au concept de TREC par plusieurs compagnies d'électricité en Egypte et au Maroc. Et, plus encore, en Algérie.

Détenteur d'un des potentiels solaires les plus importants de tout le bassin méditerranéen, ce pays a annoncé, en juin, un plan de développement assorti d'un calendrier, qui devrait être mis en oeuvre par la compagnie NEAL (New Energy Algeria). Le 3 novembre, l'acte fondateur du projet a été effectué par le ministre de l'énergie Chakib Khalil, qui a posé la première pierre d'une installation hybride, comprenant une centrale à gaz de 150 MW et une centrale solaire de 30 MW, dans la zone gazière de Hassi R'mel (Sahara). Son ouverture est prévue pour 2010. Une première étape vers ce qui pourrait, une fois réduits les coûts de production, devenir à terme une installation majoritairement solaire.

Le 13 novembre, une autre étape a été franchie : le PDG de NEAL, Toufik Hasni, a annoncé le lancement du projet d'une connexion électrique de 3 000 km entre Adrar, en Algérie, et Aix-la-Chapelle, en Allemagne. " C'est le début du réseau entre l'Europe et le Maghreb. Il transportera de l'électricité qui, à terme, sera solaire à 80 % ", affirme M. Hasni, interrogé par Le Monde. L'Europe s'étant fixé un objectif de 20 % d'électricité d'origine renouvelable d'ici à 2020, cette perspective pourrait intervenir à point nommé. Les financements de la connexion Adrar - Aix-la-Chapelle restent cependant à boucler. Comme restent à aborder les conséquences négatives que pourrait avoir sur le paysage la création d'un réseau à haute tension entre le Maghreb et l'Europe.

Côté positif, le recours au soleil pourrait en retour contribuer à résoudre certains problèmes lancinants des pays arabes. Un volet du projet TREC envisage ainsi une centrale solaire dans le désert du Sinaï pour alimenter la bande de Gaza, qui manque cruellement d'électricité. Un autre imagine d'installer au Yémen une centrale permettant de dessaler l'eau de mer : une urgence pour la capitale, Sanaa, qui sera confrontée à l'épuisement de ses réserves d'eau souterraine d'ici quinze ans.

Plus globalement, le développement de l'énergie solaire, soulignent ses promoteurs, pourrait servir la cause de la paix en devenant un substitut crédible à l'énergie nucléaire. Celle-ci, comme le montre le cas iranien, pouvant toujours favoriser un développement militaire.

Hervé Kempf
© Le Monde

Écrit par : info | 17/11/2007

info | samedi, 17 novembre 2007 18:14
La grande manif UMP est prévue pour demain. Mais zut et rezut Devedjian ne sait pas booster les sympathisants encore moins les militants. et c'est là que l'on constate que les centaines de milliers d'adhérents c'est du vent ou des fainéants.

Écrit par : martingrall | 17/11/2007

L'énergie solaire ne serait alors plus captée par le sol. Quelles conséquences sur ce dernier ?

Écrit par : José | 17/11/2007

info | samedi, 17 novembre 2007 18:20
Pour les centrales solaires, il faut les réaliser sur le lieu de distribution. 80% de l'énergie est perdue lors du transport et de la transformation en très haute tension.

Écrit par : martingrall | 17/11/2007

Ecrit par : José | samedi, 17 novembre 2007 18:24

J'imagine que les centrales solaires ne recouvriront qu'une infime partie du désert.

Ecrit par : martingrall | samedi, 17 novembre 2007 18:27

D'après l'article, ce n'est pas un problème. Et puis on peut penser qu'à l'avenir d'autres modes de conduction de l'électricité permettront de réduire les pertes. On y travaille déjà, je crois.

Écrit par : inf-off | 17/11/2007

José | samedi, 17 novembre 2007 18:24
1% de la surface des déserts, cela est négligeable.

Écrit par : un mexicain | 17/11/2007

Ecrit par : un mexicain | samedi, 17 novembre 2007 18:36


1% appelé à en devenir plusieurs si succès il y a. Il y a de la vie dans le désert, les conséquences sur cette vie m'intéressent avant que l'on prenne une fois de plus des décisions lourdes de conséquences. 1% de cultures OGM, ça fait déjà beaucoup trop pour certains...

Écrit par : José | 17/11/2007

Ecrit par : martingrall | samedi, 17 novembre 2007 18:22

Espérons. Pourtant à lire les réactions d'électeurs de droite, dans Le Point, on peut penser que les "casseurs de rouge" n'attendent qu'un signe pour descendre dans la rue.

L'explication partiale et partielle, donc malhonnête, du mouvement et de ses raisons d'être - trois articles aujourd'hui dans Le Monde -, qui siglent l'énervement des usagers, le corporatisme des grévistes (on prend une pierre sur le pied lancé par un tiers, on demande à ce tiers des comptes, on se fait taxer de fumistes et de mauvais coucheur - c'est en gros la vision du processus qui conduit à la grève) la nécessité de la réforme, dans les médias, prépare en effet l'intervention des troupes et sinon des arguments de la droite contre les grévistes.

Ce n'est plus sarko qui fait diversion, c'est le fait d'orienter l'attention du plus grand nombre sur les nuisances créées par les grèves sur les usagers (ceux qui ne rêvent que de travailler plus) et non pas sur les termes de cette réforme et ses conséquences inquiétantes sur le niveau des pensions de retraite à venir (décote et indexation sur les prix).

On est en train de préparer l'appauvrissement d'un grand nombre de personnes pour leurs vieux jours et la majorité applaudit à cette réforme. Cherchez l'erreur !

Écrit par : inf-off | 17/11/2007

Ecrit par : José | samedi, 17 novembre 2007 18:41

C'est un argument que l'on peut avancer pour n'importe quelle construction. Elle fait écran entre le sol et le soleil.

Écrit par : off | 17/11/2007

inf-off | samedi, 17 novembre 2007 18:36
On y travaille, oui mais les supra conducteurs fonctionnent très mal sous la chaleur. Et les réparations sont impossibles. Le vrai problème des centrales solaires est celui de la disponibilité de l'énergie par les pays du sud. Et la remise en cause des industries de transformation. 80% du coût de l'aluminium est l'énergie, pareil pour le verre, tous les produits verriers, les céramiques, et céramiques de hautes technologies, etc. C'est plus déroutant que la chine usine mondiale. Mais, la survie de la planète en dépend. Le Gerc a sorti une étude hier, nous sommes sur la tranche mais l'inversion serait impossible. Et que fait-on? L'automobile française dispose enfin de très gros 4X4. Et les politiques sont trop vieux pour risquer quoi que ce soit de leur incurie.

Écrit par : un mexicain | 17/11/2007

Bjr à tous,

Je ne veux pas casser l'ambiance mais vous avez lu sur libélyon.fr l'expulsion de la famille Ali (?) ?, vous avez lu le post du jour d'Olivier Bonnet. De + en + gerbant tout ça. Pas une journée sans que la situation empire . Vous envisagez une fin à l'indignité, vous ?

Écrit par : form-mol | 17/11/2007

inf-off | samedi, 17 novembre 2007 18:43
Le plus drôle si l'on peut dire est que dans les aficionados Sarkozystes tous seront touchés. les politiques font du jour le jour d'élection en élection sans jamais appréhender un futur proche de cinquante ans. Normal ils seront tous morts.

Écrit par : un mexicain | 17/11/2007

Un mexicain basané, normal il fait soleil sur les pistes.

Écrit par : martingrall | 17/11/2007

Ecrit par : off | samedi, 17 novembre 2007 18:48


C'est exact. ;)

Écrit par : José | 17/11/2007

hs comme un skalpa

Écrit par : skalpa | 17/11/2007

Ecrit par : un mexicain | samedi, 17 novembre 2007 18:53

Oui, c'est ça, je pensais aux supraconducteurs, l'avenir de l'électronique en général. Bon. Pour l'instant, le choix est entre les centrales nucléaires, coûteuses et dangereuses - et polluantes à travers leurs déchets -, et les centrales solaires.

Si en plus cela peut produire de l'électricité et de l'eau potable dans les zones du monde qui en ont un besoin urgent, ma foi, cela vaut le coup d'être étudié.

Sinon, oui, pour les 4x4 et les grosses cylindrées, je suis stupéfait de voir que les constructeurs vivent dans leur bulle à fric, dans leur marché de niche et qu'il suffit d'avoir de l'argent pour acheter un droit de gaspiller et de polluer plus que les autres.

What a funny world, indeed !

Écrit par : off | 17/11/2007

José | samedi, 17 novembre 2007 18:41
A priori les centrales ne devraient pas dépasser 1%. L'électricité ne pouvant tout faire. L'autre piste sans doute meilleure est le contrôle de l'énergie pour une fonction. En gros la voiture individuelle représente 40% des gaz à effet de serre quelque soit le carburant. gaz compris, il crée de l'ozone qui est pire. L'habitation, disposition géographique, type de construction, déplacement des personnes... L'industrie est la plus facile à modifier parce que c'et l'acheteur final qui paiera la facture écologique.

Écrit par : martingrall | 17/11/2007

c'est pas mieux avec le lien?
http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=55496

Écrit par : skalpa | 17/11/2007

puisqu'il y a un mexicain sur le plateau .. voici un turc

ttp://fr.youtube.com/watch?v=ThqwnrYGR7w&feature=related
(hVeRoL - SeN oLMaSaN)

Écrit par : grisette | 17/11/2007

erreur de frappe.. je recommence .. un turc.. écoutez.. appréciez

http://fr.youtube.com/watch?v=ThqwnrYGR7w&feature=related
(hVeRoL - SeN oLMaSaN)

Écrit par : grisette | 17/11/2007

off | samedi, 17 novembre 2007 19:07
Non il y a les centrales à courants marins plusieurs sont en construction dans le golfe du Mexique et dans le pacifique. On peut en construire en Méditerranée. Et quoiqu'en disent les gouvernements vendant le nucléaire, le KW vendu est moins cher en solaire. pas de coût caché, retraitement, stockage et contrôle sur des milliers d'années, et les coût militaires de non prolifération de la fission civile modifiée.

Écrit par : martingrall | 17/11/2007

"Nous avons posé notre 6ème Point Rouge dans la fac de Nanterre. Ce jour là, les CRSétaient intervenus pour permettre l'accès aux cours aux "anti-bloqueurs" C'était mercredi 14 novembre, passé la Défense, un entrelacs d’autoroutes et de ponts plus ou moins utiles, le triste campus de la fac Paris X-Nanterre, qui vit naître en 68 le « mouvement du 22 mars », avec à sa tête Daniel" ... suite ici

http://www.latelelibre.fr/

Écrit par : grisette | 17/11/2007

Ecrit par : grisette | samedi, 17 novembre 2007 19:15


Bonsoir,

Vous pourriez résumer en gros les paroles ?

Écrit par : Gaëlle | 17/11/2007

Ecrit par : martingrall | samedi, 17 novembre 2007 19:15

Pas de problèmes de marée créés par ces centrales avec effet sur la rotation du globe ?

Écrit par : off | 17/11/2007

Je ne comprends pas.

Magenta, c'est une seule nuance de rouge, non ?

En RVB le triplet (255, 0, 255) est le magenta.

Il n'y a pas toute une gamme de magentas.

Déposer le magenta en tant que couleur revient donc à déposer une nuance de rouge, plutôt rose très vif.

Cela n'interdit à personne de créer un logo comportant un T magenta, ni même d'utiliser du magenta.

Ou alors je ne comprends vraiment pas ?

Écrit par : YR | 17/11/2007

C'est quoi ici? Un collectif de bourgeois de gauche? De droite? de rien... C'est vraiment de pire en pire ici: http://andy-verol.blogg.org

Écrit par : Underpay Resistance | 17/11/2007

Ecrit par : YR | samedi, 17 novembre 2007 20:33

Le magenta n'est pas une nuance.

Les couleurs primaires additives sont le rouge, le vert et le bleu.
Les couleurs primaires soustractives sont le magenta, le cyan et le jaune.

Le magenta est donc une couleur primaire.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Couleur_primaire

Écrit par : José | 17/11/2007

Ah oui! Vous êtes les chanteuses à voix de l'actualité et de la politique: ça braille des mièvreries, ça se donne des airs d'importance, mais au fond ça chie dru sur la gueule de ceux qui souffrent. Allez vous faire foutre, ceux qui restent encore à pisser des billets à chier comme celui-là.

Ici ça pue, mais c'est fait exprès: http://andy-verol.blogg.org

Écrit par : Underpay Resistance | 17/11/2007

Ecrit par : Underpay Resistance | samedi, 17 novembre 2007 20:55

tiens...encore Andy. l'homme qui ne sait pas quoi foutre de ses dix doigts, a part de se les fourrer dans le cul pour en extirper sa jouissance à maculer tout ce qu'il touche et surtout écrit de sa merde.

Écrit par : Serval | 17/11/2007

Serval,

Lisez vos mails,la liste de diffusion est possible :-)

Écrit par : Gaëlle | 17/11/2007

Et fier de te chier dessus Serval. Avé Mariaaaa!!!!!

Pardonnez mes péchés Seigneur...

Écrit par : Underpay Resistance | 17/11/2007

Ecrit par : Underpay Resistance | samedi, 17 novembre 2007 21:46

Dommage "Andy" de le prendre comme ça...

Écrit par : Gaëlle | 17/11/2007

Pour ceux qui suivent :

En toute discretion, EuRailCo, né de l'alliance entre la RATP et Transdev (filiale de la Caisse des dépôts et consignations), vient d'obtenir, par un arrêté ministériel signé de la main de Jean-Louis Borloo, sa «licence d'entreprise ferroviaire valable pour effectuer des services de transport de voyageurs». EuRailCo, qui avait déposé son dossier de candidature le 1er août, est le premier opérateur à se positionner officiellement face à la SNCF dans la perspective du 1er janvier 2010, date à laquelle le transport de voyageurs sera libéralisé en France pour tous les trajets internationaux. Air France devrait suivre.

Écrit par : Gaëlle | 17/11/2007

@Gaëlle

Dommage quoi?

C'est pour quand le collectif "NRV" dans une émission de télé-réalité: laguerre c'est pas bien, la misère c'est dégueulasse, l'écologie c'est cool, les associations humanitaires c'est extra, les palettes de couleur en automne, c'est trop bien...

Oui je suis déçu de ne pas avoir la chance partager tant de profondeur, de politiquement correct, de manque total de courage collectif...

Faite donc des apéros avec des cacahuettes, des livres japonais dans les bibliothèques et trois/quatre poubelles pour le tri sélectif...

Dommage de prendre quelle chose? De quelle façon?

Écrit par : Underpay Resistance | 17/11/2007

Steven Seagal met un terme à la grêve contre la réforme des régimes spéciaux ! (il faut dire que Steven Seagal n'a jamais été véritablement ce qu'on appelle un homme de gauche)

http://www.dailymotion.com/video/x3hjcp_regime-special_fun

Écrit par : Infozinor | 17/11/2007

Le magenta est donc une couleur primaire.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Couleur_primaire

Ecrit par : José | samedi, 17 novembre 2007 20:55

Faux , le magenta est obtenu par addition de deux couleurs primaires ,
ça n'est pas une couleur primaire, c'est ce qu'on apprend la première heure du premier jour du premier cours de colorimétrie ...
La synthèse soustractive utilise les couleurs secondaires ( jaune , magenta, cyan) dans certains procédés cinématographiques, photographiques et reprographiques, ça n'en fait pas des couleurs primaires ( par convention celles à partir desquelles on produit toutes les autres par synthèse additive, exemple facilement accessible à chacun : allez regarder votre écran de télé à la loupe ...)

Écrit par : urbain | 17/11/2007

Ecrit par : Underpay Resistance | samedi, 17 novembre 2007 21:56

Dommage juste de ne pas mettre en commun les différentes sensibilités (et là dessus aucune question. Question de chance : sinon , jouez au loto).
Mais vous avez votre propre blog, faites le bouger ;-)

Écrit par : Gaëlle | 17/11/2007

Urbain
Ta précision chromatique est sympathique (enfin) mais est-ce-vraiment le sujet?
Primaire?

Écrit par : odm | 17/11/2007

Renvoyer Andy dans son blog démontre une grande immaturité......

Écrit par : odm | 17/11/2007

Ecrit par : odm | samedi, 17 novembre 2007 22:10

sourire

Tout comme vous dans le votre ;-)
(et aussi moi dans le mien)

Écrit par : Gaëlle | 17/11/2007

On s'emmerde quand même ferme..
Manque plus que Falcon pour nous souhaiter une bonne soirée..
C'est le rotary ici?

Écrit par : odm | 17/11/2007

Ecrit par : odm | samedi, 17 novembre 2007 22:14

Vous faites partie d'un Rotary ?

Écrit par : Gaëlle | 17/11/2007

Du rotary plus, sacrée tenue, madame.

Écrit par : odm | 17/11/2007

Ecrit par : odm | samedi, 17 novembre 2007 22:20


demain ?

Écrit par : Gaëlle | 17/11/2007

Ecrit par : odm | samedi, 17 novembre 2007 22:10

ben non...pas d'accord.

andy c'est comme les poubelles...Ca gonfle toute la semaine et ça fait chier de la sortir le samedi.

;-))

Bon c'est pas tout ça mais il y a eux billets Collectif sur le gaz, et j'aimerais savoir enfin qui est Mc Lane ( pas Marco , le XIII) ;-)))

Écrit par : Serval | 17/11/2007

@o.d.m.

Moi je préfère parler "des chais" plutôt que d'ordure...


Et plutôt d'immaturité, je préfère parler d'adultes "mal maturés".

Écrit par : Underpay Resistance | 17/11/2007

Ecrit par : odm | samedi, 17 novembre 2007 22:09

Il y a un sujet ?

Écrit par : urbain | 17/11/2007

Ecrit par : urbain | samedi, 17 novembre 2007 22:48

oui mais la on est plus sur "dégout" que sur "des couleurs" ;-))

Écrit par : Serval | 17/11/2007

femme mature, Andy, ma préférence à moi....
Cruel Urbain...

Écrit par : odm | 17/11/2007

Où sont les femmes ?

Écrit par : urbain | 17/11/2007

Ecrit par : Underpay Resistance | samedi, 17 novembre 2007 22:41

moi aussi je préfère parler des chais...

tant qu'on ne me casse pas les c....... avec le le beaujolpif nouveau ;-))

Écrit par : Serval | 17/11/2007

Tu es bourgeois Serval. Tu es bourgeois, même avec le vin. L'intérêt du vin chez nous in situ et in cité, c'est l'alcool, pas le tapage de queue sur que dalle...

Écrit par : Underpay Resistance | 17/11/2007

HS

juste pour la mort de Pierre Granier-Deferre" moins starisé que Besson ,mais ô combien important dans le cinéma français comme Verneuil, Tavernier Truffaut Godard et d'autres...

Quand je pense à tous ces pseudos cinéastes qui nous pondent des comédies mièvres sur des scénarios convenus par l'air du temps ou qui filment dans leur salle de bains trois pékins en train de se morfondre psychologiquement pour savoir s'il faut ouvrir d'abord le robinet d'eau froide ou d'eau chaude pour faire un film tiède, je me dis qu'o na une lourde perte pour le cinéma français ce soir.

Écrit par : Serval | 17/11/2007

Je comprends pas que la lecture du DEL soit gratis.

Quand je pense que l'humoriste le plus ringard vous prend , je sais pas moi, 20 euros ? ah bon? , plus de 30 ô"o ? pour une soirée minable d'a peine une heure de laquelle on sort plus cafardeux ( je sais c'était le sujet d'hier ! m'emmer...pas !) qu'après un passage post élection présidentielle au Fouquets, quand ici, un simple échange Underpay Resistance Serval odm Urbain vous adresse direct à l'hosto avec deux côtes cassées faute de s'être équipé préventivement d'une ceinture lombaire !

Non vraiment ! :-)))

Écrit par : patrice | 17/11/2007

The bourge connection, Andy?

Écrit par : odm | 17/11/2007

Patrice....
Tu te gondoles de peu.

Écrit par : odm | 17/11/2007

Tu te gondoles de peu.

Ecrit par : odm | samedi, 17 novembre 2007 23:39

J'dis pas... Est-ce un bénéfice ?

Écrit par : patrice | 17/11/2007

J'dis pas... Est-ce un bénéfice ?

Ecrit par : patrice | samedi, 17 novembre 2007 23:40

Je vais me resservir un verre, tiens...

Écrit par : odm | 17/11/2007

LE Patrice, il a voulu dire quoi exactement?

Je n'ai pas trop l'humour des gens qui prennent le métro, ou le taxi, ou le velib. Ici, on a que les RER et ça marche jamais... Alors.
Ah si, y a le vin, le shit et la coco aussi... Quelques kaschers dans les embouteillages et des conseillers ANPE encore plus paumés que les chômeurs.

Je t'explique un truc. A chaque fois que tu zones aux assedic ou à l'agence nationale pour l'enculage, maintenant, tu as du windows en vrac qui t'explique, grosso modo, que quoisi'il arrive, tu seras radié de l'Unedic même si tu te sens une merde, en dépression, quelqu'un qui ne vaut rien. C'est véridique.

Alors voilà. C'est tout.

Écrit par : Underpay Resistance | 17/11/2007

A ta santé odm :-))

Écrit par : patrice | 17/11/2007

Ecrit par : Underpay Resistance | samedi, 17 novembre 2007 23:43

j't'en ressers un?

Écrit par : odm | 17/11/2007

LE Patrice, il a voulu dire quoi exactement?

Ecrit par : Underpay Resistance | samedi, 17 novembre 2007 23:43

Je t'explique que vous êtes magnifiques et que je comprends pas que ça se sache pas plus. Rien d'autre. :-)))

Écrit par : patrice | 17/11/2007

Sans ironie Patrice?

Les compliments, ça me tombe moins sur la gueule que toutes ces crottes sèches de la Star Ac', ou du gouvernement français actuel...

Écrit par : Underpay Resistance | 17/11/2007

ça fait vraiment fin de soirée ce soir...
La musique va pas tarder à s'arrêter.

Écrit par : odm | 17/11/2007

Ecrit par : odm | samedi, 17 novembre 2007 23:45

Zubowska congel bien huileuse pour moi stp ... ;-))

Écrit par : Serval | 17/11/2007

Sans ironie.

Vous devez bien être lamentables quelque part, c'est un truc qu'on évite pas ( moi en tous cas c'est un état que j'ai pas besoin de cultiver ), mais là, ici ....

Écrit par : patrice | 17/11/2007

Zubowska congel bien huileuse pour moi stp ... ;-))

Ecrit par : Serval | samedi, 17 novembre 2007 23:50

C'est quoi?
Vodka?

Écrit par : odm | 17/11/2007

Les mecs depressifs ça'me fout les boules, Andy....

Écrit par : odm | 17/11/2007

J'ai quoi dans le frigo ,

Un vin d'Algérie cuvée du Président et un Sauternes...pas de quoi faire des folies.

Ca fait bien cinq ans qu'ils y végètent. Un cadeau. Ou pas.

Écrit par : patrice | 17/11/2007

Ecrit par : odm | samedi, 17 novembre 2007 23:53

bingo !

Herbe de bison est son petit nom...vodke polonaise pour être précis

Proverbe polonais : boire ou conduire...de toute façon on n'a pas de voiture, alors..."

;-))

Écrit par : Serval | 18/11/2007

zarma, serval, sors les verres.....

Écrit par : odm | 18/11/2007

Patrice amène tes rogatons...

Écrit par : odm | 18/11/2007

tant qu'on ne me casse pas les c....... avec le le beaujolpif nouveau ;-))

Ecrit par : Serval | samedi, 17 novembre 2007 23:16

EN gros, tu préfères le vin?

Écrit par : valdo lydeker | 18/11/2007

Bourge 2, le retour....

Écrit par : odm | 18/11/2007

Ecrit par : odm | dimanche, 18 novembre 2007 00:16

Si fait. Je prends le reste de champomi, aussi ?

Écrit par : patrice | 18/11/2007

non, merci.

Écrit par : odm | 18/11/2007

Ecrit par : valdo lydeker | dimanche, 18 novembre 2007 00:19

En gros en gros...j'aime aussi les vins fins genre vendanges tardives (le petit Jesus en culotte de velours)....

Pour mon anniversaire au lieu d'envoyer des billets pour le DEL, envoyez du pinard pour Serval ;-)))

Écrit par : Serval | 18/11/2007

Champomi...non merci

c'est leur slogan odm ;-)))

Écrit par : Serval | 18/11/2007

Chic et pas cher....

Écrit par : skalpa | 18/11/2007

j'aime aussi les vins fins genre vendanges tardives (le petit Jesus en culotte de velours)....

Pour mon anniversaire au lieu d'envoyer des billets pour le DEL, envoyez du pinard pour Serval ;-)))

Ecrit par : Serval | dimanche, 18 novembre 2007 00:51
Ben, même si patrice a la perversité de laisser du Sauternes cinq ans au frigo, tu devrais l'aider à s'en débarrasser (et je veux bien un verre).

Écrit par : valdo lydeker | 18/11/2007

Pour mon anniversaire au lieu d'envoyer des billets pour le DEL, envoyez du pinard pour Serval ;-)))

Ecrit par : Serval | dimanche, 18 novembre 2007 00:51

Si fait. J'crois que j'ai ton mail. C'est du 12°5. Bien tassé.

Écrit par : patrice | 18/11/2007

Ecrit par : valdo lydeker | dimanche, 18 novembre 2007 00:57

C'est pas le pire. J'crois bien que dans le frigo du buro c'est une Zubowska (un machin de section triangulaire dans les trois quart de litres), offert par une famille polonaise, qui traine à coté du champagne. Là ça fait que trois ans, remarque.;)

Pourquoi on m'offre que de l'alcool ? J'ai donc si mauvaise mine !

Écrit par : patrice | 18/11/2007

Bonne nuit au Domaine. Bonne nuit .

Écrit par : patrice | 18/11/2007

Te plains pas, t'as déjà un frigo dans le bureau;-)
Bonne nuit à tous.

Écrit par : valdo lydeker | 18/11/2007

Ecrit par : valdo lydeker | dimanche, 18 novembre 2007 01:14

vu la temperature extérieure il vaut mieux avoir un radiateur en ce moment ;-))

vodka en boueille triangulaire patrice ? à part le Grant's je vois pas...(et c'est pas de la vodka) mais bon je suis comme les poulets : elevés au grain !

Valdo : t'as vu let easing ! la classe non ?

Écrit par : Serval | 18/11/2007

quelques manifs le 20...

Agen : rassemblement place de la préfecture, puis manifestation 14h
Agen : rassemblement place de la préfecture, puis manifestation 14h
Albi : rassemblement place du Vigan 14h30
Aleçon : manifestation préfecture 11h
Amiens : rassemblement devant l’IA puis départ vers la Maison de la Culture 14h30
Angers : rassemblement place Imbach 10h30
Angoulème : 10 h Place de la Bussatte
Auch : rassemblement aux allées d’Etigny 9h45
Aurillac : 9H30 manifestation départ Place de la Paix
Autun : Maison des Syndicats, rue Clos-Jovet.
Auxerre : 15h : manifestation (départ : place de l’Arquebuse).
Avignon : la manif partira devant la gare de centre ville, arrivée place du palais des Papes
Bar Le Duc : manifestation Hall des Brasseries 14h30
Beauvais : rassemblement à la place du Jeu de Paume, puis départ de manifestation 14h30
Belfort : Manifestation départ 10h Maison du Peuple
Besançon : Manifestation départ 14h parking Battant
Béziers : rassemblement devant la sous-préfecture 10h30
Blois : Manifestation devant la préfecture 14h30
Bordeaux : Rassemblement Place de la République à 10 h 30. Parcours : Place de la République, Cours d’Albret, Place Gambetta, rue Nancel Pénard, rue Georges Bonnac, rue du Château d’Eau, rue Jean Fleuret, arrivée Préfecture
Bourg en Bresse : Rassemblement Champ de Foire 15h
Bourges : 10h30 Manifestation place Séracourt
Brest : 10h30
Caen : 10h30 manifestation place St Pierre
Cahors : Rassemblement place De Gaulle 14h30
Carcassonne : 15h rassemblement au Rocher de la Lutte ( Bvd Jean Jaurès)
Chalon-sur-Saône : 14h30 : manifestation départementale unitaire départ : Maison des Syndicats
Châlons : manifestation à 10 Heures, Maison des Syndicats.
Chambéry : 15 h 00 Place du Palais de Justice
Charleville : manifestation 14h30 Place Ducale
Chartres : Manifestation place des Halles 14h30
Chartres : Manifestation place des Halles 14h30
Chateau-Thierry : départ à 17h00 place Paul Doumer
Châteauroux : Manifestation départamentale au départ de la place de la République 10h
Cherbourg : Manifestation place de la République 10h30
Cholet : Rassemblement à la place J. Moulin 10h30
Clermont-Ferrand : Rassemblement à 10H, Avenue de la République (au niveau de la rue de Chateaudun) et manifestation en direction de la préfecture.
Dieppe : Manifestation Gare SNCF 10h30
Digne : rassemblement 10h 30 Place du Général de Gaulle
Dijon : départ 14h place de la Libération.
Dole : 10h Manif avenue de Lahr
Draguignan : manifestation devant la sous-préfecture 10h30
Epinal : manifestation à la préfecture 14h30
Evreux : Manifestation cours Clemenceau 10h30
Figeac : Rassemblement parking lycée Champollion 14h30
Foix : 14h départ du haut de Villote
Gap : 10 heures devant le lycée Aristide Briant
Gien : Manifestation place Jean Jaurès 10h30
Grenoble : départ à 10 h à la gare SNCF
Houars : Place Flandres Dunkerque 11h 30
La Roche sur Yon : rassemblement à la place Napoléon 10h
La Rochelle : 10 h 30 Parking de l’Arsenal
Laon : départ place Foch à proximité de la DSF
Laval : rassemblement à la place du Jet d’Eau 15h
Le Havre : 10H à Franklin
Le Mans : devant le Palais de Congès 9h30
Le Puy : Rassemblement et manifestation10h 30 place Cadelade
Lille : 14h00 à Porte de Paris
Limoges : 10h30 place de la république
Lons : 10h Manif place de la Liberté
Lorient (10 h 30 - Maison des syndicats, Bd Cosmao Dumanoir) ;
Lyon : départ à 10h30 de la place Jean-Macé
Mâcon : salle Gambetta, 25 rue Gambetta
Marseille : 10h au bas des escaliers St Charles
Mende : rassemblement à la Chicanette 10h30
Metz : manif 11H30 Gare SNCF Arrivée : Préfecture
Mont de Marsan : Place des Arènes à 10 h
Montargis : Manifestation place du Pâtis 10h30
Montauban : Rassemblement devant la préfecture 14h30
Montbéliard : 11h Manifestation départ Champ de Foire
Montluçon : 10h00, rassemblement place Piquand, manifestation vers la sous-préfecture
Montpellier : Rassemblement au Péyrou 14h30
Moulins : 14h30, rassemblement devant la gare, manifestation
Mulhouse : Manifestation place de la Bourse 14h
Nancy : manifestation à la place Stanislas 14h
Nantes : Rassemblement Maison des Syndicats 14h30
Narbonne : 11h rassemblement devant la sous-préfecture
Nevers : départ 15 h 30 place Carnot
Nice : 10h devant le Théâtre
Nîmes : rassemblement à la Maison Carrée 14h30
Niort : Place de la Brèche 11 h 30
Orléans : Manifestation parvis de la cathédrale 10h30
Paris : Départ de la manif à 14h00 Place d’Italie - Invalides ( en passant par Gobelins-Port Royal-Montparnasse)
Pau : 10h Rassemblement place Verdun
Perpignan : rassemblement à la place Catalogne 10h30
Poitiers : Promenade des Cours 14 h
Pontarlier : Rassemblement 11h30 devant la sous-préfecture
Reims : 10h00 Maison des syndicats
Rennes : Place de la Gare
Rochefort : 10 h 30 devant la Poste
Rodez : 15h Rassemblement place des Armes
Romorantin : Rassemblement devant la sous-préfecture 11h
Rouen : Manifestation salle omnisports Pré du Bel Ebat 14h
Saint Brieuc : 10 h place de Robien
Saint-Etienne : 10h 30 devant la Bourse du Travail
Saint-Nazaire : 10h30 , Place de la Gare.
Saintes : 10 h 30 Palais de Justice
Saumur : Rassemblement à la place de la Mairie 11h
Sens : marché couvert.
St Lô : Manifestation place de la Mairie 10h30
Strasbourg : Manifestation place de la Bourse 10h30
Tarbes : rassemblement à la Bourse du Travail puis manifestation jusqu’à la préfecture 10h
Torcy : salle Jules-Ferry, 12 Carrefour du 8-Mai.
Toulon : manifestation place de la Liberté 10h
Toulouse Rassemblement place St Cyprien 14h
Tours : Manifestation à 10h Place de la liberté à
Troyes : 11h00 place de la bourse puis pique nique devant la prefecture
Vannes (10 h 30 - Place de la Mairie).
Vendôme : Rassemblement devant la sous-préfecture 10h30
Vesoul : Manifestation départ 16h Place Renet
Vichy : 10h00, rassemblement devant la bourse du travail boulevard de la mutualité

info donnée par zazie sur

http://www.leslaunes.com/place_du_village/comments.asp?id=107

Écrit par : grisette | 18/11/2007

HS/

@ Salaam93

La perle du jour !!

Si vous passez par là, voici la dernière perle de Panaf'..
Comme je n'arrive pas à poster sur LePost, si vous pouvez poster cette vidéo sur le dernier post de GB sur elle, faites le, ça vaut le coup !

Panafieu : prise au piege sur les regimes speciaux
http://sarkofrance.blogspot.com/2007/11/panafieu-les-rgimes-spciaux-son-rgime.html

(La journaliste ne lâche pas le morceau !)

Écrit par : Roma | 18/11/2007

Ecrit par : Roma | dimanche, 18 novembre 2007 09:20

Bonjour Roma,

Vous faites du doublon ?
Mais remarquez, ça vaut son pesant alors oui, plutôt deux fois qu'une. ;-)


HS/

Tout est dit.

http://sarkofrance.blogspot.com/2007/11/panafieu-les-rgimes-spciaux-son-rgime.html

Ecrit par : Roma | samedi, 17 novembre 2007 17:00

Écrit par : Gaëlle | 18/11/2007

C'est sur qu'avec la marquise à roulette en face de lui , Ivanhoé n'aura même pas besoin de l'aide son brave Gart pour conserver la place .

Écrit par : urbain | 18/11/2007

Avec panafieu, Sylvie N. et l'abondante réserve de pétroleuses en son sein, je sens que l'UMP a décidé de fournir aux parisiens une campagne municipale aussi féminisée que distrayante ce printemps.
C'est une nouvelle série patchwork de "drôles de dames" et "desperate housewives", bien dans la tonalité atlantiste bas de gamme du conducator, et même pas besoin de télé.
En tout cas le casting semble déjà assez bon.

Écrit par : urbain | 18/11/2007

Pour en revenir au sujet...

OU se demande quand même où finira la mondialisation si ce n'est dans notre assiette...

Car nous n'avons aucun moyen de lutter contre cette mondialisation. Et ce n'est pas les épouvantails d'extrême gauche qui me trouveront la solution mirale.

Écrit par : Matt | 18/11/2007

Pour en revenir au sujet...

OU se demande quand même où finira la mondialisation si ce n'est dans notre assiette...

Car nous n'avons aucun moyen de lutter contre cette mondialisation. Et ce n'est pas les épouvantails d'extrême gauche qui me trouveront la solution miracle.

Écrit par : Matt | 18/11/2007

yep bonjour à tous et toutes....
la vidéo est aussi visible là
http://torapamavoa.blogspot.com

et aussi là:
http://kprodukt.blogspot.com/2007/11/keny-arkana.html

Écrit par : skalpa | 18/11/2007

Ecrit par : urbain | samedi, 17 novembre 2007 22:05


Tu es pénible urbain. Le magenta est bien une couleur primaire soustractive, que tu le veuilles ou non.

En procédés d'impression, on ne met pas du vert, du rouge et du bleu en encres. On met du cyan, du magenta et du jaune.

Écrit par : José | 18/11/2007

Venez débattre sur Mon blog qui est le suivant: http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/
Et dès maintenant,abonnez vous en grands nombres à la Newsletter.
Venez nombreux voir ce blog malgré vos appartenance politique,il est ouvert à tout le monde.

Écrit par : arno | 18/11/2007

Ecrit par : Gaëlle | dimanche, 18 novembre 2007 10:15

Désolée !

Oui je sais que ça fait doublon, mais je l'ai mis exprès pour un blogueur (salaam93), car il va souvent sur le post de GB et moi je n'arrive pas à poster là-bas..

Et puis, une telle figure de la politique, il ne faut pas passer à côté !

Écrit par : Roma | 18/11/2007

En procédés d'impression, on ne met pas du vert, du rouge et du bleu en encres. On met du cyan, du magenta et du jaune.

Ecrit par : José | dimanche, 18 novembre 2007 11:02

synthèse soustractive : donc ... avec des couleurs secondaires : le vert, le bleu le rouge, couleurs primaires, sont "extraits", par "filtrage" ( principe de la synthèse soustractive) et non produits ( à l'instar des couleurs secondaires produites par "addition" des primaires ... prends une loupe et regarde les photophores de ton écran télé : RVB , idem ton nuancier pantone , gimp ou photoshop.
Bien sur tout ça n'est qu'affaire de "conventions" car il ne s'agit pas de prétendre à la description de la nature des phénomènes , juste de les "qualifier" , proprement.

au fait quelqu'un(e) pourrait-il me vendre de bonnes places pour le concert de Poppa Chubby à l'Olympia ? ( ça semble complet)

Écrit par : urbain | 18/11/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu