Avertir le modérateur

16/11/2007

Le cafard sous les ombrelles...

Ah le cafard. Le plus proche ami de l'homme. Celui qui vit au plus près de lui je veux dire dans ses cuisines, entre autres, où il se nourrit des déchets et aussi parfois des provisions.

Il faut vraiment avoir envie de l'étudier, convenons en. Et pourtant des chercheurs belges, suisses et français se sont interessés à lui. Plus exactement à sa version américaine le "Periplaneta americana".

Pourquoi ?

Parce que placés dans un environnement clos et circulaire, vivement éclairé et agrémenté de deux ombrelles rigoureusement identiques un groupe de ces insectes finit invariablement par se regrouper sous l'un des deux abris. Lequel ? Impossible à prévoir. À chaque renouvellement de l'expérience, ils élisent aléatoirement l'un des deux refuges.

Nos vaillants chercheur leur ont donc envoyé des robots miniatures parfumés aux phéromones de cafard pour faire plus vrai. Au plus fort de l'experience, les robots (4 pour 12 cafards) ont été pilotés pour choisir une des deux ombrelles, y entrainant les autres.

Il en ont déduit ainsi que le "periplaneta amaricana" est un "insecte pré-social" relativement fruste mais aussi que quelques robots habilement grimés peuvent contraindre fortement le fonctionnement d'une communauté animale trois fois plus nombreuse.

Quand on disait que le cafard est l'animal le plus proche de l'homme...



Collectif DEL
Idée et illustrations de Skalpa

Commentaires

De l'idée au billet....
Un collectif avance....
Quand on y pense
Ca le fait....

Bonne journée ami(e)s K phares

Écrit par : skalpa | 16/11/2007

Il y a une autre conclusion "expérimentale" qui peut être tirée : l'enseignement à tirer pour nos "décideurs", journalistes et autres élus démocratiquement par les suffrages des urnes et/ou des médias : pour garantir votre situation ( assurément leur préoccupation majeure) continuez de vous parfumer aux phéromones de cafard .
Pour tous ceux là cette expérience est très encourageante .
Ils pourraient quand même témoigner leur gratitude au DEL !

Écrit par : urbain | 16/11/2007

Le K-phare sarko proamericana est un robot qui entraîne au moins autant de personnes derrière lui qu'il en enfume.

En fait, si je comprends bien la morale de l'histoire, finalement les hommes et les cafards ont tendance à choisir aléatoirement le cours de leur vie. Néanmoins si un cafard plus décidé que les autres se pointent et définit une ligne, tous les autres l'empruntent à sa suite, sans état d'âme.

Ce n'est donc pas un jugement sur l'intérêt ou la pertinence de la ligne choisie qui importe. C'est simplement qu'il y a une route de tracée, une décision de prise par un seul et reprise par tous les autres. Ce qui leur fait une économie de réflexion personnelle, au profit de leur action qui prend la forme d'un instinct grégaire - mais peut-être tout simplement le fruit d'un suivisme opportuniste de monades.

Peu importe finalement "qui" a choisi la voie suivie ensuite par d'autres. Ce n'est pas sa personnalité qui compte. Il peut être un simple robot. A la manière d'un panneau indicateur.

On tombe dans le panneau qu'on a librement élu.

Écrit par : off | 16/11/2007

Mais non on "ne tomba pas du tout dans le panneau", c'est tout le contraire ...
on suit celui qui "est des notres" et s'assume ( more odorifera ) comme tel,
et dans son excellentissime blog : Fontenelle, qui manifestement fait souvent les mêmes choix de lecture que moi, intreprète parfaitement l'hormone de cafard , quand il reprend fort opportunément des passages clef du Badiou ( "circonstances 4 : qu'y a t-il dans le nom de Sarkozy ") :

Alain Badiou✭✭✭: "Je ne suis pas en train de dire que (...) Sarkozy ressemble à Pétain. Pas du tout. Je dis que la subjectivité de masse qui porte Sarkozy au pouvoir, et soutient son action, trouve ses racines inconscientes, historico-nationales, dans le pétainisme".

Alain Badiou: "C'est ce que j'appelle un transcendantal: quelque chose qui, sans apparaître à la surface (d'où que notre situation ne "ressemble" pas à la séquence du règne de Pétain), configure de loin, donne la loi et son ordre, à une disposition collective".

Alain Badiou: "Nous dirons sans hésiter que Sarkozy relève du transcendantal pétainiste".

Lisez tous ce petit pamphlet roboratif, parfaitement en phase avec le billet du jour ...

Écrit par : urbain | 16/11/2007

Ecrit par : urbain | vendredi, 16 novembre 2007 09:03

Boudiou Badiou !
Comme on dit ici (Toulouse... son père en fut maire... ou bien est-ce sa mère en fut paire ?)

Badiou, oui, tant qu'il ne parle pas de cinéma... Là il n'est plus grand chose...
J'ai des souvenirs affligeants d'une de ses interventions à Nantes...

Qu'il se limite à la politique et à la philosophie !
Là je peux souvent être en accord avec lui.
En particulier avec les citations de Fontenelle.

Écrit par : adrien (de rien ?) | 16/11/2007

Merci Skalpa pour ton billet.

Les cafards sont tout près et prêts à tout. ;-))

Écrit par : agathe | 16/11/2007

Intéressant...Sarko et ses amis auraient bien besoin d'être doublement parfumés en ces temps de grève et de négociations...

Écrit par : Aude | 16/11/2007

Ecrit par : agathe | vendredi, 16 novembre 2007 10:04

Nous sommes les cafards.
Ce sont les robots parfumés qui sont à craindre !

Écrit par : adrien (de rien ?) | 16/11/2007

Non, on est des "nomes"


Et "on" a mis les fers aux nomes

Écrit par : off | 16/11/2007

Tiens, un cafard nommé Thiers, réhabilité par Alain Duhamel, chez Fontenelle :

http://vivelefeu.20minutes-blogs.fr/


De quoi l'avoir, en effet.

Un texte fort intéressant qui montre comment, petit à petit, les nouveaux temps engagés depuis le 6 mai dernier, se cherchent les grandes figures de son panthéon à venir.

Cela fait froid dans le dos. Une époque de libéralisme (très) autoritaire se prépare jour après jour.

Écrit par : off | 16/11/2007

Les sales cafards, c'est ce genre d'individus dont parle GB dans un de ses posts et que je viens de découvrir.

Urbain parle de Badiou et du transcendantal pétainiste, en voici une parfaite illustration... Ecoeurant..

La délation, un des sports favoris des franchouillards revanchards et xénophobes..

http://www.lepost.fr/article/2007/11/16/1052911_sans-papiers-bougez-avec-la-poste.html

Écrit par : Roma | 16/11/2007

Pour continuer dans le bestiaire...

Les singes aussi peuvent faire grève.
Des scientifiques américains d' Atlanta ont montré que les singes capucins, surtout les femelles, réagissent très mal aux inégalités de récompenses. Ils peuvent se mettre en grève et refuser d'effectuer la tache qu'on leur demande s'ils s'aperçoivent que leurs congénères sont "payés" plus cher pour le même travil. Chez les singes, le grain de raisin est un meilleur salaire que la tranche de concombre.
Dans la célèbre revue scientifique Nature, les chercheurs affirment que cette découverte vient bousculer les théories économiques qui prônent que l'homo economicus ne cherche que le gain maximum. Il chercherait aussi l'équité...
( Ouest-France du 16/11/2007)

Écrit par : annek | 16/11/2007

On part d'un post marant et instructif (enfin un minimum) pour finir avec des commentaires bidons qui se rapportent encore à la politique. Eh les gars vous avez que ça en tête et à la bouche? Celà ne fait pas que depuis quelques mois que l'homme est un cafard, ça date, et on a toujours suivit, mais bien sur vous avez un nouveau joujou à critiquer et vous ramenez chaque post à ça!!!!
Vous polluez vraiment tout c'est affligant....

Écrit par : JB | 16/11/2007

Ecrit par : adrien (de rien ?) | vendredi, 16 novembre 2007 10:11


Ah, tu m'enlèves mes illusions... ;-))

Écrit par : agathe | 16/11/2007

Ecrit par : JB | vendredi, 16 novembre 2007 10:42

James Brown ?

Ah non, voir ma signature !

Écrit par : l'homme médecine | 16/11/2007

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad écrit à Nicolas Sarkozy
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3218,36-979094@51-677013,0.html

Million de besitos c'était lui !

Écrit par : Phil | 16/11/2007

Très heureuse métaphore, nous marchons à l'odeur. Suis pas sur que "l'argent n'a pas d'odeur" puisse faire loi dans ce moment ou ce morceau de société. Mais je suis en total désaccord avec Urbain. Le futur n'est pas le complément du passé, et Sarko ne peut être Pétain, simplement parce que les Français de 1940 croyaient en Pétain le Héros, et en même temps ils savaient l'engagement de de Gaulle. Ce n'est pas le cas aujourd'hui les français ne croyant plus personne. Or il faut bien comprendre que le passé est le résultat d'un futur que nous installons consciemment. Les hommes politiques dans cette réalité n'existent pas. Et le passé, ce passé ne dépend que du peuple puisqu'il décide son avenir.

Écrit par : martingrall | 16/11/2007

Mais je proteste énergiquement !!

Vous n'allez nous piquer nos femmes aussi avec vos phéromones à la noix ?
Vous n'allez pas nous dicter notre façon de faire ?

Occupez vous de vous.Lâchez nous la grappe enfin. C'est choquant .
Malotrus que vous êtes .

De plus nous ne voulons pas voir nos noms accolés à la pire des espèces ..L'humaine .Nous valons mieux que ça.

D'ailleurs sachez que lorsque vous aurez disparus de cette terre ,nous serons encore la, et bien la.
Alors c'est qui qui a la plus grosse hein. Nous protestons et nous déclarons une grève illimitée .

Urbain vous me décevez mon cher ,ainsi que fontenelle, nan mais !!

le cloporte

Écrit par : abrezol le cloporte cousin germain d'okrase le cafard | 16/11/2007

Une grève incompréhensible

Le bloc-notes d’Ivan Rioufol du 16 novembre 2007.

L’erreur des grévistes : être apparus comme l’obstacle à la modernisation d’un pays sur les genoux. En acceptant mardi, sous la pression de l’opinion, la proposition du gouvernement de négocier entreprise par entreprise des contreparties à la suppression des régimes spéciaux de retraite, Bernard Thibault (CGT) s’est rallié à une démarche réformiste qu’il rejetait. Il est vrai que les menaces de contre-manifestations, appuyées hier par l’UMP, délégitiment encore davantage un syndicalisme conflictuel à l’image dégradée.

Ce raidissement des Français face aux corporatismes marque la fin d’une époque où des minorités s’imposaient par la rue. Tous les sondages soulignent l’irritation durable des usagers face à ces coups de force. Dans Libération, le sociologue Gérard Mermet assure, au nom des citoyens en colère : «Nous ne pouvons accepter que le pouvoir de nuisance de quelques-uns mette en péril notre avenir commun.» Ce bon sens était, hier encore, informulable dans un journal de gauche.

Le retour au réel, approuvé par les 53 % de Français ayant élu Nicolas Sarkozy, est une demande qui ne cesse de se confirmer. La révolution des mentalités se laisse voir aussi chez les étudiants, de moins en moins réceptifs aux utopies de Mai 68. Dans les universités occupées, les résistances aux intimidations politisées se sont multipliées. À Nanterre et Rennes-II, bastions de la contestation, les antibloqueurs ont su se faire entendre, arrivant parfois à imposer des reprises de cours.

Cette rébellion contre les conservatismes n’est pas sans risques. La violence s’est vite exprimée sur certains campus. Mardi, Le président de Rennes-II a dénoncé les «Khmers rouges» et le «comportement terroriste» d’étudiants qui, armés de barres de fer ou de battes de base-ball, entendaient bloquer l’université. La radicalité des cheminots de SUD-rail et de certains éléments de la base est à l’image du mépris de l’extrême gauche pour les comportements démocratiques.

Rien n’est encore gagné. D’autant que les grévistes ont vu un point faible dans le souci de Sarkozy de plaire, d’apaiser, de ménager l’adversaire. Pour autant, l’habileté du président à pousser les irréductibles à la faute oblige ceux-ci à reconsidérer leur culture d’affrontement, devenue incompréhensible. Quant au PS, il a perdu, une nouvelle fois, une occasion de se taire, en soutenant aveuglément les grévistes. Encore un train qu’il n’a pas vu passer.

Derrière les mots

Nicolas Sarkozy parviendra-t-il à réformer la France par la manière douce ? Pour avoir toujours dit qu’il n’entendait pas être Margaret Thatcher ni Ronald Reagan, qui modernisèrent leur pays à l’issue de bras de fer cruels avec des corporatismes, le président s’oblige à des concessions qui érodent son choix initial pour la rupture. Sa pratique ne ressemble en rien à son goût affiché pour la mêlée, un jour avec des cheminots de Saint-Denis, un autre avec des pêcheurs bretons. Derrière ce courage physique-là, s’applique une prudence qui fait craindre les demi-réformes.

La paix sociale est sans doute à ce prix et la grève qui s’essouffle semble donner raison au chef de l’État. Reste à savoir si cette option mal expliquée pour le réformisme minimal suffira à relancer le pays qui accumule les retards. Le service minimum, applicable au 1er janvier, tiendra du trompe-l’œil puisqu’il n’obligera pas la SNCF à mettre ses trains à disposition trois heures le matin et trois heures le soir. L’autonomie des universités ne leur permettra ni les mises en concurrence, ni la sélection des meilleurs.

Pareillement, la suppression des régimes spéciaux passera par des concessions, garanties par l’État, qui permettront de prendre en compte les emplois pénibles, l’étalement de la décote, l’intégration des primes dans les salaires. Certes, le gouvernement ne reculera formellement ni sur l’allongement de la durée des cotisations, ni sur l’indexation des pensions sur les prix, ni sur l’application d’une décote. Mais, par le jeu des bonifications, trente-trois ans de travail effectif suffiront pour atteindre les quarante années de cotisation. Des départs à 52 ans seront toujours possibles. Des privilèges.

Cette cuisine en coulisses est évidemment préférable à un recul du gouvernement qui signerait son incapacité à faire bouger la France. Néanmoins, une généralisation des arrangements au coup par coup – qui a si bien réussi aux marins pêcheurs, exonérés de charges patronales et salariales pour six mois – risque d’inciter les fonctionnaires, les juges, les avocats, les taxis, les gendarmes et tous ceux qui redoutent de faire les frais de réformes nécessaires, à exiger de semblables attentions. L’opinion soutient la réforme. Ne pas la décourager.

Statu quo

Piqûre de rappel : e rapport de force n’est plus en faveur des grévistes. Hier, seules trente-neuf universités sur quatre-vingt-cinq étaient plus ou moins perturbées. La nouvelle génération ne se reconnaît pas dans les mots d’ordre répétés depuis quarante ans par une contestation étudiante qui se présente encore abusivement comme majoritaire. Les jeunes veulent étudier et travailler. Aussi quand Valérie Pécresse, qui a reçu hier après-midi les organisations dites « représentatives », s’emploie à « rassurer » ceux des étudiants qui disent redouter une sélection et une hausse des frais d’inscription, le ministre de l’Enseignement supérieur prend le risque d’encourager un statut qui plombe les universités françaises. Saura-t-elle dire enfin non à l’Unef ?

Irritation (suite)

L’irritation collective : même les people en font les frais, quand ils défendent, comme ces jours-ci, une priorité au logement pour les squatters de la rue de la Banque, à Paris. Que vont devenir nos belles âmes ?

Écrit par : Pat Joy | 16/11/2007

Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 16 novembre 2007 13:00
T'inquiètes, Pat'§ Si Rioufol avait parfois, et même une seule fois, compris une grève, ça se saurait! Le plus drôle est qu'il lui faille une demi page du Figaro pour le dire!
M'enfin, ce Figaro là n'est pas mal: une interview de Chavez, en "Une", ça fait marrer,non?

Écrit par : etrun | 16/11/2007

Ecrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 16 novembre 2007 13:00

"T'aurais pas dû Liberty, c'était mon steak..."

Écrit par : patrice | 16/11/2007

;-)))))

Merci beaucoup Skalpa,pour ce billet.

Hummmm l'air est frais.
Pas totalement pur cependant, certains cloportes se phéromonisent encore au roufiol.

Écrit par : nef | 16/11/2007

Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 16 novembre 2007 13:00

ce qui est bien avec les sarkozystes, c'est qu'il parle tous pareil... on a peine entamé la troisième ligne, qu’on les a déjà reconnu :)

ceci dit, ce petit pois écrit fort bien... ;-)

Écrit par : gasper | 16/11/2007

Sorry skalpa,
H/S (hors service) pat joy ou pas joie, pour information nous nous informons à la source direct pas besoin de polycopié.

Donc direct de votre site UMP

"""Mobilisons-nous pour réformer la France

Comme vous, nous n'acceptons plus un modèle social qui ne protège plus les Français et qui continue d'exclure des millions d'entre nous. Comme vous, nous n'acceptons plus la France des injustices et de l'impuissance. C'est maintenant que nous avons besoin de vous pour réformer la France.

Signez la pétition

Téléchargez le tract

L'UMP en appelle au respect et à la responsabilité


Loi sur l'immigration : maîtrise et intégration

La loi relative à la maitrise de l'immigration, à l'intégration et à l'asile a pour objectif de mettre en œuvre le principe d'une « immigration choisie » et d'assurer un meilleur encadrement des conditions de regroupement familial. """

A pleurer. L'UMP parle de respect. il lui faudrait commencer pas respecter ses ouailles.

Écrit par : martingrall | 16/11/2007

Yep...
Je ne suis qu'à l'origine de l'idée de billet, mais c'est tout...
Bon, c'est vrai, j'ai aussi choisi une photo et fait le montage de l'autre

A l'origine un article du monde:
Des mini-robots prennent le pouvoir chez les cafards
LE MONDE | 15.11.07 | 20h54 • Mis à jour le 15.11.07 | 21h02

faites la recherche vous-même, j'ai toujours pas compris comment mettre le lien vers le monde

bons commentaires à vous

Écrit par : skalpa | 16/11/2007

Ecrit par : skalpa | vendredi, 16 novembre 2007 14:37


Y a ka d'man D ! Voici le lien vers les cafards robotisés :

http://tinyurl.com/23u4e4

Écrit par : off-off | 16/11/2007

Venez débattre sur Mon blog qui est le suivant: http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/
Et dès maintenant,abonnez vous en grands nombres à la Newsletter.
Venez nombreux voir ce blog malgré vos appartenance politique,il est ouvert à tout le monde.

Écrit par : arno | 16/11/2007

arno.
arno.
arno.

Tu m'as manqué, tu sais ?
J'aime la majuscule que tu mets quand tu écris "Mon blog", "Newsletter'.
J'aime les "s" que tu ajoutes inutilement a "grands nombres".
J'aime tes virgules non suivies d'un espace.
Ça te grandit, ça te va bien.
Tu es un homme maintenant.

Écrit par : adrien (de rien ?) | 16/11/2007

Et bien sûr, je fais le malin, et j'oublie un accent sur un "a".
Grumpf !

Écrit par : adrien (de rien ?) | 16/11/2007

Ecrit par : adrien (de rien ?) | vendredi, 16 novembre 2007 15:25

Le point que vous soulevez est très intéressant. ;-)

Dans le message d'arno, les deux "s" autrefois accolés à "appartenance politique" ont émigré vers "grand nombre". Sans doute est-ce un effet collatéral de la dilution des convictions politiques chez les partisans d'une grande coalition floue rassemblant PS, Verts, Modem, Cap 21...
La diversité des appartenances politiques est-elle menacée d'extinction ?
Le "vote utile" de mai 2007 a-t-il durablement modifié le paysage politique français, en favorisant les ralliements et les regroupements hétéroclites ?

... Arlette Laguiller va-t-elle prendre sa carte au PS ?
http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/politique/municipales_2008/20071116.OBS5131/lutte_ouvriere_prete_a_sallier_avec_le_parti_socialiste.html

Écrit par : Lord Nithorynque | 16/11/2007

Ecrit par : Lord Nithorynque | vendredi, 16 novembre 2007 15:38

Après avoir refusé toute alliance avec la LCR (car trop conciliante avec le PS), elle veut directement s'allier avec lui ?
La retraite réussit à Arlette, elle joue à saute-moutons !

Écrit par : adrien (de rien ?) | 16/11/2007

Bonjour et à toutes et à tous,

Un article un peu plus "sombre" à ce sujet sur La Tribune de Genève.
Et si ce "suivisme" déterminé était applicable à l'être humain ?

http://www.tdg.ch/pages/home/tribune_de_geneve/l_actu/pratique/detail_pratique/(contenu)/159838

Écrit par : Gaëlle | 16/11/2007

bonjour,

Belle surprise que le sujet d'aujourd'hui ! Bravo à Skalpa et aux autres pour cette variété dans les thèmes et l'originalité des angles de vues.

vite fait, deux remarques:

1. Ce qui est décrit ici est l'agrégation, un des phénomènes sociaux les plus basiques et utilisé par de nombreuses espèces d'arthropodes non-sociaux qui utilisent des phéromones d'agrégation. C'est un mécanisme efficace pour la colonisation de sites les plus intéressants pour l'espèce et donc pour l'organisation spatiale de la population.

2. et c'est là où je voulais en venir : pour faire simple, ce phénomène d'agrégation peut donc être vu comme un plus pour l'espèce qui l'utilise. Un gain évolutif incontestable. Paradoxe certain pour une évocation de panurgisme bêtat. Cependant, il faut rappeler que les animaux dont nous parlons sont pratiquement dépourvus de cerveau central, et ces comportements doivent plutôt nous émerveiller par leur efficacité.

Par contraste, je note que la dénonciation de comportements "agrégatifs" complexes est souvent reprise en ce lieu. N'y voyons pas que sottise et manque de responsabilité, il est assuré que notre histoire évolutive joue en cela.

Et qui sait, cela nous sauvera encore peut-être.

;-)))

Écrit par : phets | 16/11/2007

oups : dernier paragraphe:

dénonciation de comportements "agrégatifs" chez l'homme


sinon qui va comprendre...

Écrit par : phets | 16/11/2007

"agrégatifs" complexes : suggérant de fait des comportements coopératifs

Écrit par : phets | 16/11/2007

la prochaine fois je me relirai :-)

Écrit par : phets | 16/11/2007

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 16:14

en tout cas j'avais compris !

merci pour le point de vue de l'entomologiste !

;-)

Écrit par : adrien (de rien ?) | 16/11/2007

MOSCOU (Reuters) - Une faille constitutionnelle permet à Vladimir Poutine d'envisager de briguer l'an prochain, s'il le souhaite, un troisième mandat présidentiel, assurent certains cercles proches du Kremlin.
[...]
Une loi organique précise quant à elle qu'un président qui quitte ses fonctions avant terme "ne peut se présenter comme candidat à des élections résultant de la cessation prématurée de ses fonctions".

Là réside la faille juridique: cette loi n'interdit nullement qu'un président se présente à un scrutin qui ne découle pas de son départ anticipé.

Si Poutine démissionne après l'annonce officielle - attendue le 26 novembre - de la date de l'élection présidentielle, il pourrait se présenter à celle-ci puisqu'elle aura été programmée préalablement."

Écrit par : phets | 16/11/2007

"agrégatifs" complexes : suggérant de fait des comportements coopératifs

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 16:15

Et les comportements coopératifs supposent que l'on puisse s'agréger quelque peu, de toutes les manières possibles et imaginables, de sorte à pouvoir coopérer d'une manière qui soit appropriée à la situation dont on aura fait l'analyse à partir du moment où l'on s'y trouvera plongé. D'où la complexité ;o))

Nos frères cafards nous montrent la voie.

"Même un brin d'herbe peut devenir Bouddha" (et même le premier péquin venu, en le fumant)

Écrit par : off-off | 16/11/2007

bonjour off,

il est en effet parfois malaisé de comprendre que des comportements peu valorisés depuis la tragédie grecque (avant ?) puissent être utiles, voire nécessaires. Ces blattes nous montrent certainement une des facettes des origines de nos sociétés.

Ce qui est déterminant dans ce comportement c'est qu'il va permettre à un maximum d'individus de bénificier des meilleures conditions environnementales, dans un environnement complexe.

Évidemment, sous les deux ombrelles identiques que ces tordus d'humains leurs proposent, le comportement peut paraître soudain un peu... bête.

Bête ? oui, y'a de ça ;-))))

Écrit par : phets | 16/11/2007

Évidemment, sous les deux ombrelles identiques que ces tordus d'humains leurs proposent, le comportement peut paraître soudain un peu... bête.



c'est toute la difficulté (et la beauté) de la biologie du comportement : s'extirper de notre vision anthropocentriste.

Écrit par : phets | 16/11/2007

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 16:19

Il me semble que selon la Constitution russe un président ne peut briguer plus de deux mandats successifs.

Écrit par : José | 16/11/2007

Ecrit par : José | vendredi, 16 novembre 2007 16:43

"Là réside la faille juridique: cette loi n'interdit nullement qu'un président se présente à un scrutin qui ne découle pas de son départ anticipé."

Écrit par : phets | 16/11/2007

Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 16 novembre 2007 13:00
Dans Libération, le sociologue Gérard Mermet assure, au nom des citoyens en colère : «Nous ne pouvons accepter que le pouvoir de nuisance de quelques-uns mette en péril notre avenir commun.»


C'est le frère (ennemi) de Daniel ?

Écrit par : ? | 16/11/2007

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 16:37

En effet, une large partie de l'existence de l'humanité s'est déroulée dans des petits groupes autonomes de moins de trente personnes s'agitant sur la surface de la terre comme le font nos frères cafards. Les grottes remplaçaient les ombrelles.

C'est plutôt de nos jours, que notre comportement collectif ressemble davantage à celui des blattes, pour la masse des gens qui s'agglutinent en un même lieu, écoutent les mêmes discours, lisent les mêmes informations, se tiennent les uns les autres même à distance - ce que ne font pas encore les blattes - par les chaînes invisibles mais omniprésentes des conformismes et de tous les "prêt-à-penser" qui viennent jusque dans nos maisons égorger nos illusions d'indépendance ("assez pensé, il faut agir maintenant !") et d'humanité.

Trsè "small is beautiful", les blattes essaient désespérément de nous montrer ce qui ne faut pas faire, la marche à ne pas suivre. Elles tentent de l'enseigner à nos scientifiques qui les observent. Elle leur ont concocté tout un programme et se conduisent du coup d'une manière radicalement différente de celle qui serait la leur si elles n'étaient pas sous les projecteurs.

le problème est que nos scientifiques les observent avec des questions qui ne sont pas en congruence avec ce que la démonstration que les cafards veulent leur faire entendre.

Et c'est ainsi que le dialogue de sourds se poursuit.

Mais, inlassable, la blatte ne se décourage pas.

Elle a une mission. Sauver ses frères inférieurs qui la regardent de haut. Une pure attitude altruiste de sa part.

Écrit par : off-off | 16/11/2007

«Nous ne pouvons accepter que le pouvoir de nuisance de quelques-uns mette en péril notre avenir commun.»


il veut parler de Sauvagnac ? Ah ! je suis bien d'accord...

Écrit par : phets | 16/11/2007

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 16:47

Je ne pense pas que cela remette en cause l'impossibilité d'un troisième mandat successif qui fait partie de la Constitution. La Loi ne pouvant s'appliquer que dans le respect de la Constitution, cette dernière prime.

Ceci étant écrit, il peut placer un candidat fantoche qui exercerait son mandat uniquement quelques mois et démissionnerait. Poutine pourrait alors se représenter.

Écrit par : José | 16/11/2007

Ecrit par : off-off | vendredi, 16 novembre 2007 16:52

certainement :-))))

mais plus sérieux : j'essayai maladroitement de suggérer que nos conformismes ont des liens certains avec la socialisation. Autrement dit, les premières tribus humanoides étaient déjà faite d'individus "conformistes".

pas que conformistes, bien sûr. comme aujourd'hui ;-)

Écrit par : phets | 16/11/2007

Ecrit par : José | vendredi, 16 novembre 2007 16:55

d'accord avec toi. la depeche stipulait que Poutine hesite à se lancer dans la voie qui est décrite. L'option première que tu évoques est peut-être plus sûre. Affaire de juristes que tout cela ! C'est eux qui trancheront. Mais bien conseillé ou pas, j'ai l'impression que le Poutine a encore beaucoup d'avenir devant lui...

Écrit par : phets | 16/11/2007

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 17:01


Remarquons qu'en France il n'y a aucune limite au nombre de mandats présidentiels, successifs ou pas.

Écrit par : José | 16/11/2007

j'ai souvenir que Sarkosy, en campagne, parlait de limiter les mandats présidentiels à deux... consécutifs !

ah ah ah, sacré farceur !!!

Écrit par : phets | 16/11/2007

du grand Figaro aujourd'hui :

"10.000 tonnes de gaz à effet de serre par jour de grève"



pas avec le dos de la cuillère (en argent) !

Écrit par : phets | 16/11/2007

Tout ça c'est des palabres d'intellectuels ...pour comprendre il faut vivre ou avoir vécu avec les cafards ...

Écrit par : jp | 16/11/2007

Figaro, le poids de l'info :

"Les riches dépensent sans compter"


ben voyons ?!!

Écrit par : phets | 16/11/2007

Pour sauver la planète, interdisons les grèves des agents RATP et SNCF:

http://www.lefigaro.fr/sciences/2007/11/16/01008-20071116ARTFIG00219--tonnes-de-gaz-a-effet-de-serre-par-jour-de-greve.php

Moins de trains et de RER, mais plus de voitures… La grève des transports a-t-elle un coût écologique ? Olivier Carles, ingénieur spécialisé dans les bilans carbone, fait le point.

lefigaro.fr - Quelques semaines après le Grenelle de l’Environnement, la grève des transports a repoussé les habitants d’Ile-de-France vers leurs voitures. Peut-on calculer le coût écologique de cette grève ?

Chaque jour de semaine, 5 millions de Franciliens vont travailler. 500 000 y vont à pied, 2 000 000 en voiture et 2 000 000 en transports en commun. Certains d’entre eux, par temps de grève, sont contraints à la marche à pied, mais la majorité prennent leurs voitures, et le covoiturage reste marginal. Les kilomètres de bouchon les jours de grève sont un indicateur supplémentaire. Au total, j’estime qu’en gros, il y a 1.5 million de voitures en plus sur les routes d’Ile de France les jours de grève. En moyenne, elles parcourent 27 kilomètres dans la journée, ce qui nous donne au minimum 40 millions de kilomètres parcourus en plus, soit environ 10 000 tonnes équivalent CO2 de gaz à effet de serre rejetées dans l’atmosphère.

Écrit par : Pat Joy | 16/11/2007

On ne discute plus sur le DEL de rock progressif japonais ou de métal finlandais.
Les sardines n'ont plus tout à fait le même goût.
Et le point Darwin n'a plus été atteint depuis longtemps.

Alors, puisqu'il ne vient plus ici de lui-même, et afin de contenter les curieux de trouvailles musicales, des nouvelles de Fulcanelli :
http://fulcanelli.vox.com/library/post/du-métal-au-symphonique-nightwish-a-fait-mieux-que-nightwish.html

Écrit par : Blatte Sabbath | 16/11/2007

la plupart des intellectuels sont cafardeux, ne l'oublions pas

Écrit par : phets | 16/11/2007

salut Fulca !

Écrit par : phets | 16/11/2007

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 16:58

quand on n'est pas très costaud, pas très rapide, mieux vaut être en bandes pour faire face à tous ceux qui voudraient bien nous transformer en casse-croûte.

Cela dit notre modernité n'a plus la simplicité de cette raison bien compréhensible pour nous faire choisir la compagnie des autres, co-présents ou à distance, peu importe pour l'efficace des phéromones du conformisme.

Il lui faut donc trouver d'autres motifs, lesquels jusqu'à présent s'avèrent plus problématiques et au fond insatisfaisants les uns que les autres. Peut-être parce qu'ils sont délibérément construits, et donc contestables. Alors que le précédent était juste une question de vie ou de mort.

Plus ça va plus notre interdépendance se transforme ainsi en indépendance relative mais réelle. Un changement dans nos moeurs qui a conduit à l'émergence puis au règne de l'individu.

Mais le siècle précédent nous a montré avec quelle force que certains étaient plus individualisés que d'autres. Nous avons pu le mesurer en particulier lorsque l'un de nous éructait la nuit dans un stade et que nous étions nombreux à être rassemblés et serrés comme des cafards pour l'écouter déblatérer tout son soûl. Et nous, comme un seul homme, comme placés sous transe hypnotique, nous l'acclamions. On sait ce qu'il en est advenu de ces nuits de cristal.

Individualisme et conformisme mènent un combat sans merci sous nos crânes et dans la forme de nos structures sociales. Nous n'avons pas fini d'être ces nomades en voie de sédentarisation contingente et puis nécessaire mais incomplètement satisfaisante.

L'Histoire n'est pas répétition. C'est une tension permanente entre des polarités opposées. Les blattes nous la font facile en éliminant la tension pour attirer notre attention sur cette absence de tension dans le corps social qui devient le problème dès lors qu'aucune altérité ne vient l'équilibrer.

Et c'est là que l'on rejoint la "France sarkozyste" dans laquelle la démocratie ce serait idéalement le respect total par l'ensemble des citoyens des pouvoirs institués et quasi souverains. Toute expression d'une perspective autre étant dénoncée comme dissidence, chaos, chienlit.

Nous assistons à une incroyable poussée de conformisme dont nos frères les cafards ont tenté de nous montrer les effets désastreux. Telle est leur leçon silencieuse (Dame, c'est qu'ils ont un paquet de millions d'années de plus que nous !)

Écrit par : off | 16/11/2007

la plupart des intellectuels sont cafardeux, ne l'oublions pas

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 17:17

Et à l'école, certains étaient des cancres las

Écrit par : Blatte Sabbath | 16/11/2007

off, il y a du Fulca en toi...

Écrit par : phets | 16/11/2007

Ecrit par : Blatte Sabbath | vendredi, 16 novembre 2007 17:25

100 % fulca :-)))

Écrit par : phets | 16/11/2007

Sans franchise mais avec allégresse, ils franchissent toutes les lignes.

Le Monde aujourd'hui

Répondant à une question de Jean-Michel Clément (PS, Vienne) sur l'accès à la justice, la garde des sceaux a évoqué les pistes de travail de la chancellerie. "Nous nous inspirons du rapport du sénateur du Luart (publié le 9 octobre), notamment en instaurant peut-être une franchise sur l'aide juridictionnelle ou un ticket modérateur." Tollé à gauche, embarras à droite.

GÊNE MANIFESTE

"Après l'impôt sur les malades, on découvre la taxe sur les victimes", tonne le vice-président du groupe socialiste, Arnaud Montebourg. "Décidément, la franchise devient la matrice de l'action gouvernementale", réagit François Hollande, dénonçant "une nouvelle amputation de la solidarité". "Dans quelle société sommes-nous ?", s'insurge le premier secrétaire du PS, y voyant un nouvel avatar du paquet fiscal voté en début de mandat : "Le gouvernement veut prendre sur la redistribution pour financer les cadeaux qu'il a organisés. Cette loi sera le marqueur de la législature."

Du côté de la majorité, la gêne est manifeste. "J'avais entendu parler de cette réflexion. Nous allons en parler, je n'en sais pas plus", avoue le président du groupe UMP, Jean-François Copé. Yves Jégo, porte-parole de l'UMP, ne cache pas sa perplexité : "J'ignorais même que cette question se posait."

Après avoir déjeuné à la buvette des parlementaires avec une quinzaine de députés de l'UMP - "dans une très bonne ambiance", insiste le secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement, Roger Karoutchi -, qui continue de chaperonner la ministre, Mme Dati tente de faire machine arrière : "Ce n'est pas une proposition du gouvernement", précise-t-elle. Simplement, une piste de réflexion.

Écrit par : nef | 16/11/2007

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 17:25

Ce n'est pas un compliment ;o) exemple de Fulca (selon moi) :

"ouais, de toutes façons, y a que des cons, vous êtes rien que des cons et méritaient votre existence de merde, tas de cafards ! Y en a pas un qui a le QI de ma première sardine. En plus aucun de vous n'est bon à manger !

Et puis vous n'avez rien compris à la vie. Alors que moi, avec mes connaissances ésotériques et mes diplômes à en tapisser les murs de Versailles, qu'il en resterait au bout du compte plusieurs rouleaux et mon soufisme grandiloquent, et ben j'vous emmerde et je me garde La Vérité du Mooooooonnnnnnndee bien au chaud parce que de toutes façons vous ne sauriez pas quoi en faire, bande de crétins invertébrés,va.

Tiens écoutez un peu de musique qui adoucira vos moeurs de rats..."


Ben voilà. Je me situe aux 'antidotes' de tout ça ;O))))

Écrit par : off-off | 16/11/2007

Ecrit par : nef | vendredi, 16 novembre 2007 17:31

prenons pari : le gvt reculera sur cette proposition. c'est sa stratégie usuelle pour calmer les grognements et espérer faire passer le reste (carte judiciaire)

Écrit par : phets | 16/11/2007

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 17:36

Tout à fait d'accord, mais après les municipales, coucou ?

Écrit par : nef | 16/11/2007

Ecrit par : off-off | vendredi, 16 novembre 2007 17:36

Aie !!! je pensais plus à une certaine liberté dans les associations d'idées qui font toute l'originalité des écrits du bonhomme

même si cela conduit parfois à des énormités (et tromperies volontaires ?)

mais rien de mauvais dans mes intentions ;-)))

Écrit par : phets | 16/11/2007

Ecrit par : nef | vendredi, 16 novembre 2007 17:38

tu ne crois pas que la TVA sociale suffira pour l'aprés-municipales ? ;-)

Écrit par : phets | 16/11/2007

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 17:40

Dans ce sens là, oui, les mots trouvent et associent les idées qui leur conviennent. Nous ne sommes que des passeurs. Les mots sont les blattes et nos crânes les ombrelles. Vient qui vient et il se passe ce qu'il se passe. Alchimie de la boîte noire.

Sinon, soyez rassuré, je ne vous accusais pas de mauvaises pensées à mon égard ;O))

Écrit par : off-off | 16/11/2007

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 17:41

Après les cadeaux de Noël aux plus riches et la croissance en berne, on trouvera bien le moyen d'imposer aux français, cette juste et nécéssaire REFORME;-)))

Et puis il y a tous ces gens qui abusent du système, les français doivent-ils continuer à payer pour la RACAILLE;_))))

Écrit par : nef | 16/11/2007

nef ;o)))))) l'utilisation ABUSIVE de MAJUSCULES est une pathologie BÉGNINE contractée généralement LORS de voyages TROP FRÉQUENTS dans CERTAINES contrées exotiques .;-)))))) Il convient de LIMITER ces voyages en des DOSES raisonnables sous PEINE de maladie CHRONIQUE ;-0000 :-)))) ;-)))))

Écrit par : phets | 16/11/2007

Ecrit par : nef | vendredi, 16 novembre 2007 17:46

Ce qui est étonnant, en matière de conformisme, c'est le consensus qui se dégage pour condamner des mouvements qui visent à réduire l'impact négatif que la réforme du régime des retraites va avoir pour leurs bénéficiaires.

J'ai moi-même appris le détail de la chose en écoutant Bernard Maris sur France Inter. Le gouvernement a délibérément programmé une baisse drastique des pensions, par différents dispositifs. Ce qui va conduire à un appauvrissement réel des retraités.

Or, le destin de chacun, si les circonstances lui prêtent vie, c'est de se retrouver un beau jour à la retraite. Mais si celle-ci est insuffisante pour vivre, il faudra bien trouver un travail, puisque désormais la législation le permet.

C'est un drôle de choix. C'est une drôle de réaction de nos concitoyens d'accepter cela sans broncher et de s'en prendre même à ceux qui osent faire connaître leur désaccord et briser le conformisme irréfléchi (pléonasme ?) du plus grand nombre.

Peut-être aurait-il fallu que ceux qui manifestent sur ce point profitent de l'occasion pour faire passer le message au sujet de cette vaste crapulerie en cours.

Écrit par : off | 16/11/2007

Ecrit par : off-off | vendredi, 16 novembre 2007 17:36

aprés reecture, c'est indéniable : tu fais trés bien le Fulca ;-)))

Écrit par : phets | 16/11/2007

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 17:53


A ne pas oublier non plus ce détail essentiel !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Fatalitas !!!!!!!!!!!!

Écrit par : off-off | 16/11/2007

Bonne idée Skalpa, salut à tous,

Tiens. Dans le même ordre d’idées, trois exemples dans le même style que cette expérience sur les cafards.

1) Sur un grand étang, vous posez sur l’eau une dizaine de canard en plastiques, groupés. Vous vous cachez dans une cabane et vous attendez. Très souvent, des canards sauvages attirés par ces leurres descendent alors rejoindre leurs (faux) camarades. En général, l’issue est fatale…

2) Les camelots, sur les marchés, ont parfois des acolytes qu’on surnomme des barons. À la fin de la démonstration, ces complices, sortent leur billets de banques et lèvent le doigt pour acheter la précieuse marchandise. À ce signal, la plupart des spectateurs, entraînés par la confiance que montrent ces gens dont ils ignorent la duplicité, se décident à acheter et sortent également leur portefeuille.. En général, l’issue est fatale.

3) Les sondages « opinion ouais », posent souvent des questions tendancieuses dont les réponses sont suggérées. La publication de ces sondages tente par un artifice de conformisme et de mimétisme semblables aux cas précédents, à inverser des opinions majoritaires ou incertaines. En général, l’issue est fatale.

En fait, nous avons effectivement des points communs avec les cafards et en comparaison avec les mammifères, un instinct grégaire et conformiste qui peut s’apparenter à celui des brebis.

En général, le berger profite de cette situation…

Lol -;)))))))

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 16/11/2007

Peut-être aurait-il fallu que ceux qui manifestent sur ce point profitent de l'occasion pour faire passer le message au sujet de cette vaste crapulerie en cours.

Ecrit par : off | vendredi, 16 novembre 2007 17:58


encore faut-il ouvrir les micros à ce genre de "détails qui n'intéressent pas les français", "trop compliqué"...

Écrit par : phets | 16/11/2007

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 17:58

Ah non !!!!!

Écrit par : off-off | 16/11/2007

je ne pointe qu'une capacité mimétique, off, nul besoin de cinq (5!) points d'exclamations ;-)

Écrit par : phets | 16/11/2007

off n'est la mimesis de rien ni personne, juste le fruit de la tendance grégaire des lettres de l'alphabet doublé d'un goût pour l'ordre qui rend les assemblages intelligibles en dépit de leur genèse hasardeuse.

off est un jouet du langage. Point barre. circulez y a rien à voir !!!!!!

Écrit par : off-off | 16/11/2007

"Foot : Cissé veut "être tranquille" "



si on pouvait nous laisser tranquille avec ce genre d'infos...

Écrit par : phets | 16/11/2007

G.G. : "I want to be (left) alone"

Cissé pa ambigu ça kes ke cé ?

Écrit par : off-off | 16/11/2007

Ecrit par : off-off | vendredi, 16 novembre 2007 18:07

jouets et langages ne sont-ils les mimes d'une autre réalité ?

l'utilisation de la troisième personne du singulier ne rappelle-t-elle pas d'illustres grands hommes ?

allez, c't'une blague !!

Écrit par : phets | 16/11/2007

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 18:17

les robots dans les films, les petits enfants dans la vie "réelle", enfin tous les êtres à l'identité encore incertaine emploient la troisième personne. A l'instar des 'grands hommes' dont l'individualité souffreteuse a grand besoin de se voir réconforter par une Cour de généreuses proportions.

Toutefois, en l'occurrence c'est le langage qui s'exprime au-delà de sa marionnette. D'où la marque de la troisième personne qui est précisément parlant, d'un point de vue linguistique, la marque de la non-personne (celle dont on parle et qui n'est pas là ou pas en situation d'être interlocuteur à part entière)

Je doute qu'un sieur Fulca puisse daigner se voir sous ce jour ;-((

Off, si. Et toc !

[off blague aussi ;-))]
Fin de parcours

Écrit par : off-off | 16/11/2007

Tiens. Dans le même ordre d'idées, trois exemples dans le même style que cette expérience sur les cafards.

En fait, nous avons effectivement des points communs avec les cafards et en comparaison avec les mammifères, un instinct grégaire et conformiste qui peut s'apparenter à celui des brebis.


Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 16 novembre 2007 18:00

Oui, mais toutefois (24, Mots de tête, Pierre Légaré) :

"Si tu mets un gros caillou à côté d'un petit caillou, il ne s'en occupe pas longtemps".

Écrit par : patrice | 16/11/2007

Ecrit par : Blatte Sabbath | vendredi, 16 novembre 2007 17:15

On peut écouter des extraits de l'album de Nightwish ici :
http://www.nightwish-france.com/website/html/mp3.php

Écrit par : Blatte Sabbath | 16/11/2007

et aussi:

"si tu mets un gros con à côté d'un petit con, ils risquent de monter un club".

Écrit par : phets | 16/11/2007

C'est correct. Mais il y avait aussi :

"si tu mets un gros humain à côté d'un petit humain, il n'y aura bientôt plus de petit humain"

qui faisait beaucoup plus de points...

Écrit par : phets corigé par Capello | 16/11/2007

Il est rigolo le billet aujourd'hui.
Le cafard n'aime pas la lumière....
C'est bon à savoir.

Écrit par : odm | 16/11/2007

l'air de rien et sans l'air d'y toucher, corrigé prend deux r

jeune sot, va.

Écrit par : phets corrigé par Capello | 16/11/2007

Ecrit par : odm | vendredi, 16 novembre 2007 18:53


tu trouves ça drôle les coups de soleil ? ben pas moi !!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : phets corrigé par Capello | 16/11/2007

tu trouves ça drôle les coups de soleil ? ben pas moi !!!!!!!!!!!!!!!!

Ecrit par : phets corrigé par Capello | vendredi, 16 novembre 2007 18:59

Richard?

Écrit par : odm | 16/11/2007

Ecrit par : odm | vendredi, 16 novembre 2007 19:04

plait-il ?

Écrit par : phets | 16/11/2007

casque d'or ?

Écrit par : phets | 16/11/2007

Richard Cocciante est le chanteur ultra connu de la chanson "le coup de soleil" elle même ultra connue.
Inculte!

Écrit par : odm | 16/11/2007

il était footballeur aussi ?

Écrit par : phets | 16/11/2007

et aussi:

"si tu mets un gros con à côté d'un petit con, ils risquent de monter un club".

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 18:37
################

phets, pas besoin de CHERCHER bien LOIN !!!!!! ;-)))

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 16/11/2007

Non, ça c'est Jean Pierre François......

Écrit par : odm | 16/11/2007

mais quel ignare je fais !!!!!

Écrit par : phets | 16/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 16 novembre 2007 19:15


le foisonnement d'interactions humaine qui caractérise nos sociétés permet en effet à l'amateur d'étude des comportements des observations in situ saisissantes

Écrit par : phets | 16/11/2007

Avis aux amateurs, la nouvelle chronique de GB dans Témoignage chrétien :
http://www.temoignagechretien.fr/journal/article.php?num=3275&categ=Monde&PHPSESSID=22d588a2114dda2b5257a38edf756090

Écrit par : Blatte Sabbath | 16/11/2007

Pour tous les Corses du DEL,
http://www.temoignagechretien.fr/journal/article.php?num=3275&categ=Culture

Entretien avec Jean Biancucci élu nationaliste (ex-Unione Naziunale) à l’assemblée de Corse :

"[De la visite de Sarkozy] Ajaccio et sa région garderont un très mauvais souvenir : centre ville paralysé, contrôles permanents, tracasseries en tout genre, et ce depuis la dizaine de jours précédant « l’événement ». L’interdiction aux syndicalistes et aux politiques de manifester, le repas à la langouste « bretonne » du président Sarkozy en compagnie de son ami Christian Clavier seront les seuls événements que l’opinion retiendra. Après toutes ces gesticulations, est-ce que le peuple corse, encore une fois déçu dans ses espérances est en situation d’attendre autre chose ? "

Écrit par : Blatte Sabbath | 16/11/2007

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 19:19
######

Et toi tu te régales avec ta loupe d'entomologiste, quand tu observes la foumilière, Jeanphets. Le mieux c'est quand tu donnes un coup de pieds dedans... ;-}}}}}

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 16/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 16 novembre 2007 19:37

j'avoue que je marche surtout par mimétisme. J'essaye de proposer une sorte de miroir à mon interlocuteur(trice) avec l'idée de provoquer une sorte de conflit intérieur

ça occupe quoi

Écrit par : phets | 16/11/2007

manque le troisième larron et un robot pour vous mettre à l'ombre, les gars...

Écrit par : odm | 16/11/2007

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 19:42

Proposer un miroir à Blanche neige, je conçois, phets, mais à la sorcière ?

Elle ne peut l'accepter. Regarder la réalité en face est trop insupportable ! En plus, le problème c'est qu'elle se prend pour la jolie princesse...

Remarque, elle a toujours ses 2 ou 3 schtroumpfs pour lui dire qu'elle est belle et intelligente ! ;-)))))

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 16/11/2007

Urbain et d'autres en ont déjà parlé sur le DEL.
Acrimed revient sur la tendance anti-Bourdieu constatée sur France Culture, et le traitement par les producteurs de cette station de radio du récent ouvrage de Nathalie Heinich. L'article signé Henri Maler :
http://www.acrimed.org/article2762.html

Blatte Sabbath, alias Lord Nithorynque, souhaite à tous les DEListes une excellente soirée

Écrit par : Blatte Sabbath | 16/11/2007

la prison est liberté de pensée

Écrit par : phets | 16/11/2007

Ecrit par : Blatte Sabbath | vendredi, 16 novembre 2007 19:50

rrrêêêtes tes conneries ??!!! où est Fulca (pas la dragée, je sais où elle est merci :-)))

Écrit par : phets | 16/11/2007

Un Français champion du calcul mental

Alexis Lemaire a calculé une racine treizième en 72 secondes. N'essayez pas -surtout si vous ne savez pas ce qu'est une racine treizième.

LIBERATION.FR : vendredi 16 novembre 2007


fin de l'article. apparemment le journaliste ne sait pas ce qu'est une racine treizième

Écrit par : phets | 16/11/2007

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 19:52

jeux de mot lamentable. mille excuses pour les âmes sensibles

Écrit par : phets | 16/11/2007

Un Français champion du calcul mental

Alexis Lemaire a calculé une racine treizième en 72 secondes.
LIBERATION.FR : vendredi 16 novembre 2007

Racine treizième de un , ça le fait aussi ?

Écrit par : patrice | 16/11/2007

phets fait le show ce soir?

Écrit par : odm | 16/11/2007

Ecrit par : patrice | vendredi, 16 novembre 2007 20:03

la réponse serait-elle dans la question ?

Écrit par : phets | 16/11/2007

et le vice va vers ça, phets !

Écrit par : odm | 16/11/2007

Ecrit par : Blatte Sabbath | vendredi, 16 novembre 2007 19:50

Oui, hélas , l'entreprise de réduction des têtes a des bureaux , et de plus en plus d'espace, chez France culture ...

Écrit par : urbain | 16/11/2007

13 serait le nombre du vice ?

de l'infâme délation ?

Écrit par : phets | 16/11/2007

Si j'ai bien compris le débat de ce soir peut se résumer à:
nature ou culture?

Écrit par : odm | 16/11/2007

Faudrait peut-être que le monsieur loyal de ce cirque face son boulot.
Une animatin de qualité et un auteur de billet qui défende son point de vue...
Yavait longtemps.

Écrit par : odm | 16/11/2007

ou la culture comme stratégie évolutive, comme donnée de la nature

appositions plutôt qu'oppositions

Écrit par : phets | 16/11/2007

Ecrit par : odm | vendredi, 16 novembre 2007 20:20

Il faut voir cela autrement odm.. Le billet sur le DEL est un point de départ, après cela devient souvent un portrait chinois.

C'est aussi ce qui fait de lieu un endroit unique ;-))

Écrit par : Serval | 16/11/2007

IMPORTANT : CONTRE LE DENI DE DEMOCRATIE SUR LE RETOUR EN CATIMINI DE LA CONSTITUTION EUROPEENNE. RIPOSTE PROPOSEE, à faire passer !!

Nous organisons la riposte face au déni de démocratie que représente la ratification, en plus sans débat, d'un Traité européen, faussement qualifié de "mini", à propos duquel tous les juristes s'accordent pour dire qu'il reprend dans son intégralité la Constitution massivement rejetée par référendum en 2005.

Nous avons mis au point un petit argumentaire pour mobiliser l'opinion, l'informer. Il est à diffuser MASSIVEMENT.
====> Le diaporama à diffuser est ICI : http://test.antemia.eu/html/16/File/referendum.pdf

Participez ainsi à la "CHAINE du REFERENDUM" : chacun envoie à au moins 10 de ses connaissances ce diaporama (petit fichier pas lourd qui s'ouvre donc facilement). Tout peut aller très vite, on peut toucher beaucoup beaucoup de monde et changer la donne.

Plusieurs milliers d'internautes sont déjà dans la chaîne !

Mobilisons-nous contre la pire et la plus violente atteinte à la démocratie de la Vè République. Ne laissons pas tomber la souveraineté populaire, c'est trop grave !
Et ne comptons pas sur une presse servile pour faire naître le débat ou même seulement dire la vérité aux Français.

====> Le diaporama à diffuser est ICI : http://test.antemia.eu/html/16/File/referendum.pdf

Sébastien Ticavet, administrateur de www.levraidebat.com

Écrit par : Séb | 16/11/2007

ou la culture comme stratégie évolutive, comme donnée de la nature

appositions plutôt qu'oppositions

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 20:27

comme l'idéologie de gauche descend de l'idéologie de droite... (hum, trés polémique ça !)

Écrit par : phets | 16/11/2007

comme l'idéologie de gauche descend de l'idéologie de droite... (hum, trés polémique ça !)

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 20:48

De la même manière que l'homme descend du singe ?

(Les singes si vous m'entendez, c'est de l'humour !!!- Michel Drucker ) ;-))

Écrit par : Serval | 16/11/2007

Ecrit par : Séb | vendredi, 16 novembre 2007 20:45


Si vous continuez votre spam, ça va commencer à me chauffer...

Écrit par : José | 16/11/2007

YESSSS !! ça va être HOT tonight!!


sans déc, Séb, t'as pensé à poster chez arno ? ça lui ferait plaisir, et il te le rendrait bien

Écrit par : phets | 16/11/2007

Séb, arno est passé tout à l'heure, il a muri, il est prêt, il t'attend, où tu sais...

Écrit par : adrien (de rien ?) | 16/11/2007

Séb, un peu avant 15:25, si mes souvenirs sont bons...

Écrit par : adrien (de rien ?) | 16/11/2007

bonne nuit à tous, je dois filer !

phets, bravo pour cette journée de mimétisme, transformisme, etc...

je suis totalement époustouflé !

Écrit par : adrien (de rien ?) | 16/11/2007

moui, je dois avouer - en toute modestie, s'entend - que pendant longtemps j'ai fait chausson gauche du mime Marceau

mais il m'a laché il y a peu.




je pense l'attaquer aux prud'hommes

Écrit par : phets | 16/11/2007

et encore tu ne l'a pas vu en sctroumph phets

(bon d'accord celui est mauvais...) ;-)))

Écrit par : Serval | 16/11/2007

mais il a une bonne ligne de défense.

il dit rien. salaud d'vieux !!

Écrit par : phets | 16/11/2007

Mais mieux que le collectif, y a les vampires qui te mangent, avec ton sang, comme de la soupe devant les jeux d'20 heures, au début des années 80. Hein?

http://www.blogg.org/blog-50803-billet-un_texte_verole_sur_ral_m__comme_une_caresse_molle_sur_la_hanche_d_un_cannibale_-704012.html

Écrit par : Underpay Resistance | 16/11/2007

Ecrit par : Underpay Resistance | vendredi, 16 novembre 2007 21:45


Pareil pour toi Andy, le spam ça commence à me courir.

Écrit par : José | 16/11/2007

22h21
La Chine sur la 3 ...
On est mort en Europe!
Surtout avec les politicards tocards qu'on se traine...

Écrit par : odm | 16/11/2007

Ecrit par : José | vendredi, 16 novembre 2007 22:09

C'est un signe de bonne santé du DEL ...on ne spamme pas un blog qui n'est pas lu....

Mouarrrrrrrrffff !!!

Écrit par : Serval | 16/11/2007

on a déjà été vivant ? l'Europe est un vaste spam

Écrit par : phets | 16/11/2007

Ecrit par : Serval | vendredi, 16 novembre 2007 22:23

rectificatif : il envoie les même, au même moment, chez Sacha et consoeurs

désolé ;-)

Écrit par : phets | 16/11/2007

Europe de vieux.....

Écrit par : odm | 16/11/2007

biter les couilles. suce et salope. poil. c'est du gebel. mémoire = crânes ouverts. foncedés au coeur des putes.

wouaw, chuis épatate.

Écrit par : phets | 16/11/2007

Europe qui vote Sarko...

Écrit par : phets | 16/11/2007

l'Europe, c'est un peu la racine treizième des emmerdes

un progestatif

Écrit par : phets | 16/11/2007

je reclame l'expulsion immediate du denomé Phets

Écrit par : la décence | 16/11/2007

salut Phets, c'est la grande forme ce soir apparement?

Écrit par : gasper | 16/11/2007

trop d'énergie tue l'énergie

Écrit par : phets | 16/11/2007

je réclame une page

Écrit par : phets | 16/11/2007

'tain, c'est la transe !

Écrit par : phets | 16/11/2007

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 22:25

Sérieusement, je n'y pensais même pas...

Un classement récent à mis le DEL 3ème derrière celui des "auditeurs ont la parole de RTL" et Morandini (hélas), mais devant celui d'Aphatie...

Curieusement sur ORLM, Poincaré n'a cité que le premier et le 4ème

Il doit croire que gb est toujours sur le DEL ;-))

Écrit par : Serval | 16/11/2007

battu!

Écrit par : odm | 16/11/2007

"si tu mets un gros humain à côté d'un petit humain, il n'y aura bientôt plus de petit humain"

qui faisait beaucoup plus de points...

Ecrit par : phets corigé par Capello | vendredi, 16 novembre 2007 18:53

J'aime bien aussi: "le loup et l'agneau partageront la même couche, mais l'agneau ne dormira pas beaucoup"...
Bravo aux brillantes variations sur le cafard-naüm.

Écrit par : valdo lydeker | 16/11/2007

on joue aux billes ?

Écrit par : phets | 16/11/2007

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 22:35

et même la transe napolitaine pour les italiens

(bon celle là c'est fait...ouf plus que3492 jeux de mots approximatifs à faire) ;-))

Écrit par : Serval | 16/11/2007

avec qui?

Écrit par : odm | 16/11/2007

perche...

Écrit par : odm | 16/11/2007

ces cons de français ont balançé un airbus tout neuf dans un mur...
Putain on est mal.

Écrit par : odm | 16/11/2007

l'agneau ne dormira pas beaucoup"...

Ecrit par : valdo lydeker | vendredi, 16 novembre 2007 22:45

l'agneau serait il un chaud lapin finalement ?

3491 à faire...

Écrit par : Serval | 16/11/2007

perche perchée ? retiens ton souffle, le chat se botte

Écrit par : phets | 16/11/2007

c'était pour montrer à la face du monde que nos murs sont solides

Écrit par : phets | 16/11/2007

Le pilote avait 70 ans....travaillons plus longtemps.

Écrit par : odm | 16/11/2007

phets faut me trouver une connerie pour le DEB...
J'ai la flemme.

Écrit par : odm | 16/11/2007

Israel a envoyé ses chaudes félicitations

Écrit par : phets | 16/11/2007

la fragile flamme de la flemme

Écrit par : phets | 16/11/2007

pas fiable le phets, ce soir.

Écrit par : odm | 16/11/2007

Ecrit par : odm | vendredi, 16 novembre 2007 22:53

Vu le rapport qualité prix tu peux dire que le beaujolais nouveau est tarifé...

3490...

Écrit par : Serval | 16/11/2007

c'est sûr que si tu nous dégotait la scène de la cuisine dans les tontons flingueurs, ça ferait des heureux

mais bon t'as la flemme alors

Écrit par : phets | 16/11/2007

3490...

Ecrit par : Serval | vendredi, 16 novembre 2007 23:03


à ce rythme là tu en as pour le quinquennat

Écrit par : phets | 16/11/2007

cherodm, que j'aime la prose virile que tu n'hésites pas à porter en d'autres lieux

Écrit par : phets | 16/11/2007

merci phets...t'es un bon !

Écrit par : odm | 16/11/2007

Ha oui? Ma prose...ça faisait un moment que ça me démangeait....

Écrit par : odm | 16/11/2007

Lagarde se rend, ça mort pas

bon allez, j'abdique.

buena noche

Écrit par : phets | 16/11/2007

Ecrit par : phets | vendredi, 16 novembre 2007 23:05

Je vais accelerer alors...les quinquenats les plus courts sont les meilleurs

3489...

Écrit par : Serval | 16/11/2007

bonne nuit Serval

Écrit par : phets | 16/11/2007

Bonsoir tous...

Écrit par : odm | 16/11/2007

bonne nuit phets, odm et tous les autres.

Écrit par : Serval | 16/11/2007

tout le monde est couché...
bon ben à bientôt

Écrit par : skalpa | 17/11/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu