Avertir le modérateur

20/11/2007

Europe : le continent sans voix

Not' Président a déclaré : "La France a juste précédé les autres pays en votant non au référendum européen. Cela se passerait de la même manière s'il y avait un référendum dans n'importe quel pays membre de l'Union européenne. IL Y A UN CLIVAGE ENTRE LES PEUPLES ET LES GOUVERNEMENTS".

Et d'ajouter : "un référendum maintenant, mettrait l'Europe en danger…"
http://www.telegraph.co.uk/news/main.jhtml?xml=/news/2007...

Traduisons la pensée de Not'Président :

"Les peuples européens sont obtus, d'une ignorance notoire et peu à même de juger l'intérêt suprême de l'UE, alors que leurs dirigeants et leurs élites sont de grands visionnaires et seuls capables de proposer un destin à l'Europe des 27…".
http://constitution-europeenne.info/special/pays-bas_ref....

Louées (et c'est pas du poulet), soient nos élites sans lesquelles cette entité européenne n'aurait d'avenir, et ne prendrait couleur (sauf magenta), que grâce à elles !

0be1f75abe043c2626ef949010c9bb06.gif


Ce faisant nos élites rendent caduque un résultat démocratique qui a eu lieu deux ans auparavant et nous montrent à nous le "bon peuple" de moins en moins crédule sur l'aspect démocratique de notre société tous ces maux qui favorisent insidieusement l'extrémisme. Bref nous "Le peuple" avons de plus en plus la sensation que notre opinion est négligeable sauf une fois tous les 5 ans…

Car l'Europe qu'on nous prépare ressemblera de toute façon étrangement à celle d'aujourd'hui, avec sa bureaucratie tentaculaire, ses règlements interminables, une absence patente de volonté politique (voir billets précédents sur le DEL) et cantonnée à un rôle de second couteau sur la scène internationale. Un cheval de Troie des organismes supranationaux sans aucune légitimité démocratique, comme l'OMC et l'OCDE. Et un croupion de l'OTAN...

L'Europe des marchands avant celles des hommes… Mais il en a toujours été ainsi depuis sa création. Hélas.

Car peut on gouverner à 27 nations aussi peu homogènes dont la plupart ne cache pas que leur entrée dans l'Europe correspond seulement à un souhait : celui d'accéder au grand marché Européen, faisant fi d'une politique commune voire s'alignant sur l'hégémonie des USA ?

d4449854b01625d7f6e708f0a4f3c117.jpg


Alors...

Faut il recréer à l'intérieur de cette hydre monstrueuse de 27 têtes, un vrai projet d'une petite Europe avec une diplomatie, une armée, une justice, des lois sociales et des taxes communes et la limiter dans un premier temps tout au moins aux pays volontaires pour un approfondissement ?

b7138d221b9d5acc417ae7709e9f48a7.jpg


Et, au moins, transférer les pouvoirs exorbitants de la Commission en direction du Parlement, démocratiquement élu ?

Faut il  se résigner à ce que l'Europe ne soit qu'un marché, ouvert aux marchandises et fermé aux populations ?

 

Collectif DEL
sur un billet de cui cui

Commentaires

Bonjour à toutes et à tous,

Il y a en ce moment une exposition à Bruxelles qui tente de "créer" une identité européenne.
http://www.expo-europe.be/fr/site/visites/visites.html

Bien sur, on peut se poser la question : "propagande ou pas" ?

http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=79835


Merci Cui Cui de soulever le débat sur cette question du désidérata des peuples. Et plus spécialement pour les Français sur ce référendum qu'on bafoue.

Écrit par : Gaëlle | 20/11/2007

Un peu de patience, en juillet 2008
NS aura la présidence de l'Europe...

Écrit par : skalpa | 20/11/2007

grève au del?

Écrit par : skalpa | 20/11/2007

Sans les peuples, l'Europe ne se fera pas. Un pays, une nation, n'existe que par son histoire, son peuple, pas par un enchevétrement décidé par "plus haut", par des gens qui sont censés être plus intelligents que tout le monde, et qui décident pour un peuple jugé trop con.

Cela m'évoque l'Union Soviétique. Des gens censément plus intelligents qui ont annexés des peuples et des pays pour un grand ensemble. Et un peuple soumis, qui n'avait pas son mot à dire. Ca a tenu jusqu'au moment où les peuples ont dit ça suffit.

Comparer la construction européenne à l'Union Soviétique, c'est sans doute idiot et caricatural. Mais un ensemble qui se construit de cette manière, dirigé via une commission que personne connait (qui connait M. Barrot ?), de manière opaque et obscure, et dont les seules missions semblent d'empecher le gouvernement d'aider les pécheurs ou d'ouvrir les jeux d'argent à la concurence sous prétexte de libre marché, et de mettre des normes à la con sur notre nouriture et nos manière de vivre, je ne sais pas si c'est comparable à une construction à la soviétique. En tous cas, cela ne parait guère pérènne.

Et je ne suis pas sur que cela soit trés proche du "réve européen" qui me parait être un magnifique objectif.

Bonne journée à tous

Écrit par : Falconhill | 20/11/2007

Elections, pièges à cons.

Écrit par : urbain | 20/11/2007

En tout cas, SArkozy a la pétoche.

Écrit par : Hervé Torchet | 20/11/2007

Salut DEListes,

Quoi de neuf en ces temps de grèves ?:)


cool note,
peace !

Écrit par : larim | 20/11/2007

Tous les politiques, pas seulement francophones, sont très mal à l'aise, beaucoup voulaient l'Europe de Charlemagne, nation libre, intouchable par sa puissance, sereine et riche de la complémentarité de ses peuples. Cette ambition fut jetée aux orties. essentiellement par l'administration coloniale française. Et noyautée par ses lobby assermentés. La France est exclusivement forte de sa force nucléaire de dissuasion et de son droit de véto au conseil de sécurité de l'O.N.U. Et elle colonialise tous les pays, les 27 mais aussi les futurs en échange du niveau de vie des français prolétaires. Délocalisation des usines de main d'œuvre, transfert de responsabilités, l'organisation des directives anti-françaises, pêcheurs bretons et basques... Pour ce que j'en sais des petits pays , ils ont peur de la grosse Berta Allemagne-France. Pour d'autres, pratiquement tous l'Europe ils en redemandent. La également les politiques jouent à l'autruche, agétépalacépamoa. Si tous les pays informaient de la réalité de l'Europe y compris l'Euro, Souvenons nous de la mise à mort de l'Italie par la pourriture de Korros, le messie conseil de Balladur qui n'a pas hésité une seule seconde a plomber le maître du Louvre, simple Louis XVI, devenu soudeur de lignes de crédit disparues. Et nouvelle ligne de dettes d'Etat. Et n'oublions pas que sans l'Europe nous ne pouvons nous installer dans les futurs emplois, dix emplois sur dix dans dix ans n'existent pas encore. Ils dépendent des universités, lieux où l'on confronte les savoirs. Nous n'avons qu'un seul salut , l'Europe. Cependant il faut l'expliquer et encore l'expliquer et faire voter le peuple. Sans cela c'est ce même peuple qui la démontera. Et un pays sans toute Europe, il y en a un l'Angleterre, c'est un bon modèle pour savoir ce qu'est devenu son peuple.

Écrit par : martingrall | 20/11/2007

sans les peuples l'Europe ne se fera pas. Oui dà mais les gouvernements resteront visibles et nécessaires.
Pensez-vous qu'ils veulent vraiment l'Europe ?

Écrit par : brigetoun | 20/11/2007

En ce moment on en entend partout parler de l'Europe ! On a même entendu Sarkozy prendre pour motif contre l'adhésion de la Turquie, "il y a trop de musulmas en Europe"...

Triste France et triste Europe, uniquement mercantile...

Écrit par : Matt | 20/11/2007

Peut-être faudra-t-il compter aussi sur l'aide d'une partie de la droite, la droite gaulliste, pour s'opposer à ce déni de démocratie, puisque le PS semble s'en satisfaire sans complexe !

J'ai donc trouvé ce blog (gaulliste et villepiniste), à défaut d'une gauche socialiste absente, critiquant en France le pouvoir autocrate de Sarkozy, mais s'accomodant de cet absolutisme de la part des instances dirigeantes européennes.

Qu'ils continuent comme ça les socialistes, et c'est Besancenot (et son nouveau parti) qui raflera la mise à gauche à l'avenir ! Autant dire, une opposition bien plus radicale, surtout que les 55% de nonistes comptaient beaucoup de citoyens de gauche (la peur du plombier polonais, etc...) et qu'en 2009 vont se dérouler les élections européennes, les résistances à l'Europe seront encore plus grandes, car chargées de frustrations et de colère en réaction à ce déni de démocratie...

L’Europe contre les citoyens
http://gaulliste-villepiniste.hautetfort.com/archive/2007/11/20/l-europe-contre-les-citoyens.html

Écrit par : Roma | 20/11/2007

Merci cui cui. Excellent.

Oui, nous sommes cons et surtout irresponsables. Heureusement, notre président a compris ce malaise, tout est rentré dans l'ordre...

Écrit par : agathe | 20/11/2007

Des extraits d'un article du MOnde :

"M. Fillon a indiqué samedi que la procédure parlementaire prévue en France serait lancée dès le 14 décembre pour aboutir en février. Le chef de l'Etat a entrepris de recevoir à ce propos les dirigeants des formations politiques."...

"Notre ambition, c'est d'intéresser à nouveau les Français à l'Europe, de faire participer à la présidence les élus, les régions, les villes, les syndicats, les associations ; qu'ils prennent en compte ce que l'Europe a à apporter. Il faut que cette présidence soit un élan populaire", a déclaré le ministre des affaires étrangères et européenne, Bernard Kouchner, aux côtés de M. Fillon.

Écrit par : Gaëlle | 20/11/2007

Christophe Barbier fait rire Me Eolas.
http://www.maitre-eolas.fr/2007/11/19/788-rions-un-peu-grace-a-christophe-barbier

Écrit par : Infoactu | 20/11/2007

Sur le fond :
"il est en France un petit département merveilleux, épargné par cette vague de suppression de juridiction, qui au contraire bénéficie d'une augmentation de leur nombre. Un tribunal d'instance supprimé, mais un autre créé à la place, et pas moins de deux tribunaux de commerce créés pour le département qui jusque là n'en avait pas. C'est la Haute-Savoie, qui perd le tribunal d'instance de Saint-Julien-en-Genevois mais en gagne un à Annemasse, et gagne un tribunal de commerce à Annecy (chef lieu de canton, 52.000 habitants) et Thonon-Les-Bains, chef lieu d'arrondissement, 30.000 habitants. Nul doute que cela répondra à l'impératif besoin de justice des Haut-Savoyards, qui eux sont insensibles au phénomène du tribunal-qui-crée-le-contentieux. Pas comme ces malotrus de Savoyards-d'En-Bas, qui ont perdu trois tribunaux d'instance sans rien gagner. ca leur apprendra à ne pas savoir se retenir. En tout cas, cela n'a absolument rien à voir avec le fait que le maire d'Annecy-Le-Vieux, député de la 1e circonscription de Haute Savoie n'est autre que Bernard Accoyer, président de l'Assemblée Nationale, et troisième personnage de l'Etat. Rien du tout.

De même que si en Picardie, la Somme (550.500 habitants) a perdu deux de ses trois tribunaux de grande instance, tandis que l'Aisne voisine et ses 530.000 habitants garde ses trois tribunaux, ce n'est certainement pas parce que Xavier Bertrand est issu de la 2e circonscription de l'Aisne et qu'il occupe actuellement un poste clef au gouvernement, en charge de la réforme des retraites. C'est à en croire Christophe Barbier parce que là bas, les gens savent se tenir. Ils ont trois tribunaux, mais ne font pas de procès : on peut donc leur laisser ces trois tribunaux inutiles."
(Eolas)

Écrit par : Infoactu | 20/11/2007

Après le Traité simplifié... le Code du travail simplifié !
http://blog.monolecte.fr/post/2007/11/19/Comment-nous-nous-sommes-fait-baiser

Écrit par : Infoactu | 20/11/2007

Voiçi l'europe qu'on nous cache !
C'est long mais cela en vaut vraiment la peine :))

il est urgent de le lire ,de le faire lire .

Içi une synthèse : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2007/11/19/87-demolition-acceleree-du-droit-du-travail-democratie-en-danger


CASSE DU CODE DU TRAVAIL, la fin du boulot

« Plusieurs mois, voire plusieurs années seront sans doute nécessaires pour que ce nouveau code révèle tous ses secrets »

L’ordonnance du 12 mars 2007 est sortie dans un silence médiatique d’autant plus impressionnant que l’on était en campagne électorale. Pourtant, 964 pages format A4, des milliers d’articles réécrits, recodifiés et …sans table de correspondance pour pouvoir faire la comparaison ….auraient dû pousser les organisations syndicales - qui pourtant ont participé aux séances de relecture (même si – et d’autant plus que- leur avis n’a pas été pris en compte) - à crier au feu, à faire et à faire faire l’analyse…qui est la suivante...


la réécriture ne s’est pas faite à droit constant, certaines dispositions disparaissant, d’autres apparaissant, d’autres enfin se voient modifiées notamment par le changement de compétences (l’inspecteur du travail devenant parfois « autorité administrative » à définir par décret, les prud’hommes disparaissant parfois au profit du « juge judiciaire » qui, lui-même disparaît parfois au profit de l’ « autorité administrative »...

La nouvelle rédaction de la partie législative du code met en œuvre la directive Bolkestein et montre bien que l’alignement par le bas des conditions de travail des salariés européens passera sans doute autant par l’emploi de faux « travailleurs indépendants » que de salariés. Et déjà, en Belgique, des boîtes d’intérim proposent même des « travailleurs « indépendants » venus des pays de l’Est.


Les marchands de main d’œuvre, dopés par la mondialisation, vont pouvoir se multiplier sans contrôle.

En effet, les opérations de prêt de main d’œuvre sont facilitées par le nouveau code législatif : d’une part il est affirmé plus nettement qu’avant que les opérations de prêt de main d’œuvre à but non lucratif sont autorisées ; ensuite les opérations de prêt de main d’œuvre à but lucratif, jusqu’ici interdites en dehors de l’exception des entreprises de travail temporaire (intérim) sont élargies par l’autorisation explicite des nouvelles « entreprises de travail à temps partagé » (contrat équivalent à un intérim permanent sur plusieurs entreprises).

L’actuel code du travail interdit le « marchandage » qui consiste à fournir de la main d’œuvre à une entreprise en causant un préjudice au salarié ou en passant outre à « l’application des dispositions de la loi, de règlement… » ; l’interdiction est restreinte par le nouveau texte aux « dispositions légales… »
Donc désormais toutes les ruptures dites négociées ou amiables intervenant pour un motif économique, telles que les départs volontaires dans le cadre d’un plan de sauvegarde de l’emploi ou les futures « séparations à l’amiable » annoncées par le MEDEF et Sarkozy ne seront plus assimilées à des licenciements économiques...


Pour les salariés, de plus en plus nombreux (autour de 9 % actuellement), au « forfait jours » qui ne sont plus ni soumis aux dispositions sur la durée légale du travail et sur les heures supplémentaires, ni soumis aux durées maximales du travail, a disparu du nouveau code l’obligation pour l’employeur de garder pendant trois ans les documents permettant de comptabiliser le nombre de jours de travail effectués. Et, en cas de litige, les salariés ne peuvent plus saisir les prud’hommes, le nouveau texte les ayant remplacés par le « juge judiciaire ...


Le travail du dimanche pour tous, c’est pour bientôt : les établissements qui actuellement bénéficient de droit d’une dérogation au repos hebdomadaire (donné par roulement) en vertu d’un décret étaient ceux où étaient mises en oeuvre des « matières susceptibles d’altération très rapide » ou dans lesquels « toute interruption du travail entraînerait la perte ou la dépréciation du produit en cours de fabrication » ; désormais sont concernés les établissements « dont le fonctionnement ou l’ouverture est rendu nécessaire par les contraintes de la production, de l’activité ou les besoins du public ». On ne peut mieux dire...

». C’est ainsi que l’on trouve désormais dans les principes généraux de prévention un chapitre intitulé « Obligations des travailleurs » symétrique de celui intitulé « Obligations des employeurs ». La rédaction de ce nouveau texte permet d’ouvrir la possibilité pour les employeurs de dégager leur responsabilité en matière d’hygiène sécurité :...


Pour la mise sur le marché et l’utilisation des substances et préparations dangereuses, le nouveau texte ne précise plus que les décrets d’application « peuvent prévoir les modalités d’indemnisation des travailleurs atteints d’affection causés par ces produits ...

temps que le médecin du travail doit consacrer à ses fonctions et à l’installation matérielle du service de médecine du travail. Ce service ne semble plus prévu pour les travailleurs détachés en France puisque la « surveillance médicale » a disparu du texte actuel listant les obligations des employeurs pour ces salariés...


Le crime serait total si les employeurs pouvaient en plus échapper à ce qui relève du domaine réglementaire. Espérons que cela ne relève que de notre mauvais esprit ; quoiqu’il en soit, la nouvelle rédaction de nombre d’articles le permet : ainsi l’inspection du travail chargée jusqu’ici de contrôler l’application « des dispositions du code du travail et des lois et règlements non codifiés relatifs au régime du travail » n’est plus désormais chargée que du contrôle « des dispositions du code du travail et des autres dispositions légales »...


Les inspecteurs et contrôleurs du travail sont particulièrement visés par le nouveau code qui réduit leurs pouvoirs, dilue et détourne leurs missions. Au risque, évoqué ci-dessus, de devoir renoncer à faire appliquer une bonne partie du code (la partie règlementaire) et des règlements non codifiés, s’ajoute une longue liste de méfaits :

- risque de voir disparaître leur contrôle de domaines essentiels en droit du travail : a été en effet supprimée dans le nouveau code la constatation des infractions en matière de médecine du travail, de contrat d’apprentissage, de contrat de travail temporaire, d’égalité de salaires hommes / femmes, de rémunération mensuelle minimale ; peut-être pour éviter une répétition avec l’article définissant leurs missions d’une façon générale, mais alors pourquoi n’avoir pas supprimé également le rappel de cette compétence des inspecteurs du travail pour les infractions dans les domaines du spectacle vivant, des organismes de formation professionnelle continue, du placement des chômeurs et du travail illégal ? ...

- ... ou même contraires à leur mission : constatation des infractions des salariés ! pour l’interdiction de fumer ; constatation, suivies de sanctions monumentales, du délit de solidarité qui vise ceux qui auront « par aide directe ou indirecte, facilité ou tenté de faciliter l’entrée, la circulation ou le séjour irréguliers d’un étranger en France » ...

en violation de la convention internationale du travail, les inspecteurs du travail sont désormais dépendant du pouvoir politique avec l’éclatement de leurs missions sur plusieurs ministères, celui de l’immigration mais aussi celui de l’économie et des finances où ont été rattachés l’emploi et la formation professionnelle ;

- enfin, malgré l’assassinat récent de deux agents de l’inspection du travail, la suppression des peines de récidive pour les employeurs qui mettent obstacle à l’accomplissement de leurs devoirs est là pour nous rappeler que le baron de Seillière, patron des patrons européens désormais, était venu féliciter notre nouveau président lors de son élection, que sont issus du MEDEF la directrice de l’institut de formation des inspecteurs du travail ainsi qu’un nouveau conseiller du Ministre du travail. ...


Les conseils de prud’hommes, malgré leurs limites, dérangent encore ; l’ordonnance utilise plusieurs techniques pour réduire leurs pouvoirs et leurs moyens, ou se donner les moyens de les réduire par décret : renvoyer certaines dispositions essentielles au domaine réglementaire (exemple : le nombre des sections, actuellement cinq – agriculture, industrie, commerce et services, activités diverses, encadrement –, le dépôt des accords collectifs ) ; faire disparaître du texte législatif des dispositions essentielles qui seront ou non reprises dans un décret (le nombre de chambres par section, les modalités de désignation des présidents et vice-présidents du conseil, des sections et des chambres, les modalités d’inscription des électeurs sur les listes électorales, la composition minimale de chaque section ou chambre, la composition minimale d’un bureau de jugement, le détail des frais de personnel et de fonctionnement du conseil de prud’hommes) ; enlever des attributions en matière de droit du travail ...


En outre les peines de récidive sont presque systématiquement supprimées ( négociation annuelle sur les salaires, la durée du travail et l’organisation du temps de travail ; égalité de salaires hommes / femmes ; entrave au droit syndical ; entrave à la désignation et au libre exercice des fonctions de délégué du personnel, de membre du comité d’entreprise, de membre du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail, des conseillers prud’hommes, des conseillers du salarié ; entrave aux inspecteurs et contrôleurs du travail, y compris quand ils interviennent pour soustraire les salariés d’une situation de danger ; ouverture de chantiers importants en dehors des règles applicables ; sanction pécuniaire interdite)

Et enfin, un petit plus, des infractions disparaissent : plus de sanctions pénales pour les violations des dispositions des accords collectifs étendus dérogatoires à la loi (dans des conditions prévues par la loi) notamment sur les heures supplémentaires et le repos compensateur ; plus de sanction pour l’abus de confiance des entreprises de travail temporaire qui retiennent ou utilisent dans un intérêt personnel ou pour l’entreprise les sommes remises à titre de caution (servant à la garantie financière de paiement des salaires) ; plus de sanction enfin pour le dirigeant d’une entreprise qui aura « omis » de déclarer les salariés qu’il détache temporairement en France...
les personnes n’appartenant pas à la même profession (par exemple ceux qui emploient du personnel domestique) pourront désormais se constituer en syndicat même s’ils le font à titre lucratif alors qu’auparavant cela n’était possible que dans le cadre d’une activité sans but lucratif....


le rôle des délégués du personnel est réduit ; les réclamations individuelles ou collectives qu’ils ont pour mission de présenter aux employeurs ne portent plus, outre le code du travail, sur les « lois et règlements concernant la protection sociale, l’hygiène et la sécurité » mais seulement sur « les dispositions légales »...

il n’est plus prévu que soient communicables aux délégués du personnel plusieurs documents relatifs à l’hygiène et à la sécurité (rapports des vérifications et contrôles, observations et mises en demeure de l’inspection du travail)..

le rapport annuel sur l’emploi dans l’entreprise que devait fournir l’employeur pour toutes les entreprises et transmettre à l’inspecteur du travail (« autorité administrative compétente ») semble avoir disparu pour les entreprises de moins de 300 salariés et pour les autres il est transmis à l’ « autorité administrative ».le contenu du rapport annuel sur la situation économique, sociale et financière que l’employeur devait remettre annuellement au comité d’entreprise dans les entreprises de moins de 300 salariés figurait dans l’article de loi et, plus détaillé, dans l’article issu du décret d’application. Ce contenu disparaît totalement dans le nouvel article de loi qui renvoie à un décret à venir.



une nouveauté, un peu comme pour les présidentielles et les législatives, un nouvel article de loi impose que les élections de délégués du personnel et des membres du comité d’entreprise aient lieu à la même date (ce qui va dans le même sens que la disposition perverse de la délégation unique dans les entreprises de moins de 200 salariés)...


les inspecteurs du travail étaient chargés, outre le contrôle de l’application des « dispositions du code du travail et des lois et règlements non codifiés relatifs au régime du travail », il n’en reste que les « dispositions du code du travail et des autres dispositions légales ». Les inspecteurs du travail ne sont-ils plus chargés de veiller à l’application des règlements ? Faut-il n’y voir qu’une erreur de formulation ? On est d’autant plus perplexe que le rédacteur chargé de transférer cette partie au code rural (article L 719-2) pour les inspecteurs du travail de l’agriculture a quasiment gardé l’ancienne formulation (précipitation ? mauvaise coordination ?)...

sur les infractions à l’article L 622-1 du nouveau code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile : cette infraction, qui institue un délit de solidarité, vise « toute personne qui aura, par aide directe ou indirecte, facilité ou tenté de faciliter l'entrée, la circulation ou le séjour irréguliers, d'un étranger en France » n’a rien à voir avec le droit du travail et peut valoir pour celui qui est condamné des peines de prison et des amendes astronomiques (jusqu’à 10 ans de prison et 750 000 euros d’amende) sans compter les peines complémentaires éventuelles


A disparu la disposition prévoyant une mise en demeure par l’inspecteur ou le contrôleur du travail en cas d’infraction à la qualification des médecins du travail et des infirmiers, à l’obligation pour le médecin du travail d’exercer personnellement ses fonctions, au temps que le médecin du travail doit consacrer à ses fonctions, à la présence d’au moins un infirmier pendant les heures normales de travail, à la formation des secouristes en cas de travaux dangereux, à l’organisation d’un service de garde de nuit, et à l’installation matérielle du service de médecine du travail...


la création ou la suppression de conseils de prud’hommes était soumise à l’ « avis du conseil général, du conseil municipal, du ou des conseils de prud’hommes concernés, du premier président de la cour d’appel, ainsi que des organisations professionnelles et des organisations syndicales » ; le nouveau texte n’en parle pas.

plusieurs chambres pouvaient être constituées au sein de chaque section ; en ce cas, une chambre devait être compétente pour les licenciements pour motif économique ; une assemblée générale du conseil de prud’hommes proposait une constitution des chambres, décidée ensuite par le premier président de la cour d’appel ; étaient fixées les modalités de désignation des présidents et vice-présidents du conseil des prud’hommes, des sections et des chambres ; toutes ces dispositions ne sont pas reprises dans le nouveau texte législatif...


le nouveau texte dit que les dispositions en matière de « santé et sécurité au travail » auparavant applicables « aux établissements » sont désormais applicables « aux employeurs de droit privé ainsi qu’aux travailleurs ». C’est ainsi que l’on trouve désormais dans les principes généraux de prévention un chapitre intitulé « Obligations des travailleurs » symétrique de celui intitulé « Obligations des employeurs ». La rédaction de ce nouveau texte permet d’ouvrir la possibilité pour les employeurs de dégager leur responsabilité en matière d’hygiène sécurité : en effet, si comme l’ancien texte, il prévoit que le salarié doit prendre soin de sa santé et de sa sécurité ainsi que de celles des autres salariés et que cette disposition (alinéa 1) est « sans incidence sur le principe de responsabilité de l’employeur », il ajoute une disposition (« les instructions de l’employeur précisent les conditions d’utilisation des équipements de travail, des moyens de protection, des substances et préparations dangereuses ») dont il est précisé qu’elle échappe au principe de responsabilité de l’employeur (alinéa 2)...



les modalités d’étiquetage pour les substances dangereuses sont entièrement renvoyées à la parution d’un décret

Pour la mise sur le marché et l’utilisation des substances et préparations dangereuses, le nouveau texte ne précise plus que les décrets d’application « peuvent prévoir les modalités d’indemnisation des travailleurs atteints d’affection causés par ces produits »

en cas de danger grave et imminent dans les établissements comprenant au moins une installation nucléaire de base, l’information de « l’Autorité de sûreté nucléaire » a apparemment disparu du nouveau texte

les inspecteurs et contrôleurs du travail peuvent faire une mise en demeure en cas de risque du à une substance chimique de concentration supérieure à une « valeur limite fixée par décret » ; le nouveau texte parle de « valeur limite » sans aucune référence.

sans doute jugées obsolètes, ont disparues les dispositions visant à prévoir « une ceinture ou un autre moyen de protection pour les ouvriers travaillant dans des puits, conduites de gaz, canaux de fumée, fosse d’aisances, cuves ou appareils pouvant contenir des gaz délétères »

ont été abrogés ces articles qui prévoyaient l’isolation des moteurs, des rampes pour les escaliers, des garde-corps pour les échafaudages, des protections contre les pièces mobiles, les transmissions, les câbles et courroies à moins de 2 m de haut, et interdisaient le maniement des courroies en marche...


Le « contrat de travail temporaire » a été rebaptisé « contrat de mission », officiellement pour ne pas le confondre avec le « contrat de mise à disposition » qui lie l’entreprise de travail temporaire et l’entreprise utilisatrice. Ce changement, « pour mettre un terme à la confusion » selon l’ordonnance du 12/03/07, aurait plutôt tendance à l’accroître, puisque les dispositions sur le travail temporaire, actuellement séparées, sont désormais incluses dans un titre regroupant des contrats de travail dénommés « contrats de mise à disposition » (sont ainsi mis ensemble, avec les contrats conclus avec les entreprises de travail temporaire, les contrats conclus avec un groupement d’employeurs et ceux conclus avec une entreprise de travail à temps partagé...

a disparu la disposition indiquant que les inspecteurs du travail « sont habilités à constater les infractions » aux dispositions relatives au contrat de travail temporaire
a disparu la disposition indiquant que les inspecteurs du travail « peuvent se faire présenter les contrats « de travail temporaire ainsi que les contrats de mise à disposition ( = entre l’entreprise de travail temporaire et l’entreprise utilisatrice) ...

en cas de licenciement, lorsqu’il n’y a pas d’institutions représentatives du personnel dans l’entreprise, le salarié peut, lors de l’entretien préalable au licenciement, se faire assister par un conseiller de son choix, inscrit sur une liste « dressée par le représentant de l’Etat dans le département après consultation des organisations représentatives » et « cette liste comporte notamment le nom, l’adresse, la profession ainsi que l’appartenance syndicale éventuelle des conseillers » ; le nouveau texte législatif renvoie à une « autorité administrative » la constitution de la liste, sans précision sur son contenu.

en cas de licenciement pour motif économique de plus de 10 salariés dans une même période de 30 jours, la procédure d’entretien préalable ne s’applique pas. Le nouveau texte législatif annonce un décret d’application non prévu par le texte actuel

en cas de licenciement, « la date de présentation de la lettre recommandée fixe le point de départ du délai-congé (=préavis) » ; cette disposition a disparu et un décret d’application est prévu .


actuellement les dispositions sur les licenciements économiques sont « applicables à toute rupture du contrat du travail résultant de l'une des causes énoncées » au premier alinéa de l’article L 321-1, c'est-à-dire pour un motif non inhérent à la personne du salarié, ce qui avait pour conséquence que tout salarié licencié pour un motif économique bénéficiait des garanties de ce type de licenciement même si le licenciement n’était pas effectué dans ce cadre. Le nouveau code a remplacé cette formule par « applicables dans les entreprises et établissements privés de toute nature ainsi que, sauf dispositions particulières, dans les entreprises publiques et les établissements publics industriels et commerciaux ». Donc désormais toutes les ruptures dites négociées ou amiables intervenant pour un motif économique, telles que les départs volontaires dans le cadre d’un plan de sauvegarde de l’emploi ou les futures « séparations à l’amiable » annoncées par le MEDEF et Sarkozy ne seront plus assimilées à des licenciements économiques.
..

suppression des peines de récidive pour les atteintes à l’exercice des fonctions de conseiller du salarié (pour les licenciements) ou de médiateur (pour les litiges sur le harcèlement moral)..
ABROGÉ : l’article indiquant que les peines du code pénal (« abus de confiance ») s’appliquent aux entreprises de travail temporaire qui retiennent ou utilisent dans un intérêt personnel ou pour l’entreprise les sommes remises à titre de caution (servant à la garantie financière de paiement des salaires) a été abrogé

ABROGÉ : a été abrogé l’article indiquant que « les inspecteurs du travail…sont chargés de veiller à l’application des articles L 140-2 et L 140-3 (= égalité de salaires hommes/femmes) » et qu’ « ils sont également chargés de constater les infractions à ces dispositions ...



pour la fixation du SMIC au 1er juillet, indépendamment de l’indexation, la commission nationale de la négociation collective reçoit un rapport du gouvernement que le nouveau texte n’a pas repris.

ABROGÉ : pour que le SMIC suive l’évolution économique générale, actuellement est prévu « une procédure d’examen et une programmation mises en œuvre dans le cadre du plan pluriannuel de développement économique et social » ; cette procédure est abrogé. a été abrogé l’article indiquant que « les inspecteurs du travail…sont chargés de constater les infractions aux dispositions » sur la « rémunération mensuelle minimale » qui est le produit du SMIC par le nombre d’heures correspondant à la durée légale du travail...





LA CASSE DU DROIT DU TRAVAIL :
Une régression depuis trente ans

1936, la Libération, 1968, des acquis sur lesquels le patronat n’a eu de cesse de revenir. La régression s’est beaucoup accélérée ces cinq dernières années au point que la dictature des actionnaires s’exerce quasiment sans entraves. C’est l’objet de cet état des lieux, qui n’exonère pas la part active qu’a prise la social-démocratie dans ce démantèlement depuis un quart de siècle.

Les points de régression successivement analysés sont interdépendants car ils concourent tous au même objectif des patrons : avoir une main d’œuvre disponible quand ils veulent, le temps qu’ils veulent, et au moindre prix.

À noter que dans la période actuelle en Europe d’augmentation du nombre des « inactifs » vieux et donc du risque d’une pénurie de main d’œuvre, la nécessité pour les capitalistes d’avoir suffisamment de chômeurs pour faire pression sur les salaires se traduit dans leur jargon par la volonté d’augmenter…le « taux d’emploi » ( ou « niveau d’emploi » dans le projet de « Constitution européenne » rejeté) qui signifie, non pas diminuer le nombre de chômeurs, mais augmenter l’emploi de ceux (qualifiés d’ « inactifs ») qui habituellement ne travaillent pas (jeunes scolarisés, femmes au foyer, vieux) : d’où toutes les mesures cohérentes de casse des retraites, de cumul possible emploi-retraite, d’augmentation de l’apprentissage et autres « insertions », de développement des moyens de garde (payants).


il y en a d'autres ..

Lisez le ,faite le lire .

Une europe de zombies ,d'esclaves ,sans droits ,sans lois ,bientôt sans toits.

Merci à ceux qui ont fait le formidable travail de décortiquer pour nous cet imbroliglio ,indigeste, pour celui(dont moi ) qui se perd dans ces dédales .

Écrit par : Abrezol le cloporte | 20/11/2007

Merci cui cui. Excellent.
Oui, nous sommes cons et surtout irresponsables. Heureusement, notre président a compris ce malaise, tout est rentré dans l'ordre...
Ecrit par : agathe | mardi, 20 novembre 2007 10:52


Enfin un instant de lucidité et une parole de vérité sur le DEL.
Merci Agathe...et bravo.

Écrit par : monsieur Bitru | 20/11/2007

Ah Monsieur ! Cet homme incompris et victime.. ;-))

Écrit par : agathe | 20/11/2007

Scientologie : du latin scio, savoir et du grec logos, la parole ou la forme extérieure par laquelle une pensée intérieure est exprimée ou communiquée. Ainsi, la Scientologie signifie la connaissance de la connaissance.

La Scientologie est une religion du vingtième siècle. Elle est formée d’une quantité considérable de connaissances provenant de vérités fondamentales. La plus importante d’entre elles est que l’homme est un être spirituel, doué de facultés bien supérieures à ce qu’il conçoit d’ordinaire. Il peut résoudre ses problèmes, atteindre ses buts et accéder au bonheur. Mais, mieux encore, il peut parvenir à des niveaux de conscience dépassant tout ce qu’il a jamais imaginé.

Toutes les grandes religions ont, d’une façon ou d’une autre, entretenu l’espoir d’une liberté spirituelle, d’une condition où l’homme ne connaîtrait ni malheur, ni limitations matérielles. Toutefois, une question est demeurée sans réponse: comment peut-on atteindre un tel état alors que l’on vit dans un monde frénétique et bien souvent oppressant ?

La vie moderne soulève une infinité de problèmes complexes, mais la Scientologie soutient que les solutions sont simples et à la portée de tous. L’homme a bien souvent des difficultés à communiquer ou à s’entendre avec ses semblables. Il doute de lui et éprouve souvent un sentiment d’insécurité, voire de désespoir. Pourtant, chacun possède de façon innée le pouvoir de se libérer de tels tourments.

La Scientologie propose un chemin vers une plus grande liberté.

Pour plus d'infos: http://www.scientologie.tm.fr/fr/index.htm


AU PROCHAIN COMMENTAIRE DE CETTE VEINE, BANNISSEMENT D'IP (José)

Écrit par : Info - Scientologie | 20/11/2007

Merci à ceux qui ont fait le formidable travail de décortiquer pour nous cet imbroliglio ,indigeste, pour celui(dont moi ) qui se perd dans ces dédales .
Ecrit par : Abrezol le cloporte | mardi, 20 novembre 2007 12:25
Merci surtout au aprti Socialiste qui a donné le pouvoir absolu à Nicolas Sarkozy. est-ce qu'une retraite à l'île de ré ou un salaire hors impôts de 450 000 $ plus les a-côtés valent toute cette casse. Nous reprendrons tout 'ce que Nicolas Sarkozy purge avec la casse que cela engendrera, mais sans ces socialistes de droite. Et Roma a raison, beaucoup se retrouveront chez de Villepin. Et comme l'égalité, l'équité, le partage, ne sont aps déposé par le parti socialiste de droite rien n'empêche le Villepenisme de se les approprier en les glorifiant. Ce sera la seconde mort du PS.

Écrit par : martingrall | 20/11/2007

"La Scientologie propose un chemin vers une plus grande liberté."

C'est ça c'es ça, la Scientologie propose surtout un chemin vers ses comptes en banque et un chemin vers la dépression pour ses victimes.

J'espère que le post de racolage de ces enfants de p... de Ron Hubbard va virer vite fait.

Écrit par : DD | 20/11/2007

A propos de l'Europe.

Selon l'Observatoire Des Blogs (http://blogonautes.blogomaniac.fr/),

Nueblog propose des podcats vidéos avec deux blogueurs opposés au mini traité européen : Etienne Chouard et Jean-Pierre Chevènement

Depuis la rentrée, le rythme de publication des vidéos de Nicolas Voisin, sur Politicshow comme sur son blog perso, Nuesblog, avait bien ralenti, après la période prolixe des campagnes présidentielle et législative.

Alors que le mois dernier Politic show proposait une interview de Nathalie Kosciusko-Morizet, Nicolas vient de démarrer la publication, sur Nuesblog, d'une série d'entretiens sur l'Europe, en cinq épisodes.

La semaine dernière, il proposait un quart d'heure d'entretien avec Etienne Chouard, en le faisant un peu ressortir de l'oubli dans lequel ce dernier était retombé après être devenu une star il y a deux dans, pendant la campage du référendum sur la Constitution européenne, grâce à son site (à la présentation totalement effrayante). Le professeur tient aussi un blog.

Ce jeudi, c'est une interview de Jean-Pierre Chevènement que propose Nicolas sur son blog. Le podcast vidéo est également visible sur le blog du président du Mouvement Républicain et Citoyen.

http://www.nuesblog.com/

Écrit par : Roma | 20/11/2007

Ecrit par : Info - Scientologie | mardi, 20 novembre 2007 12:40


Pas de deuxième fois. Premier et dernier avertissement.

Écrit par : José | 20/11/2007

Sarkozy considère que la démocratie c'est compliqué et pas fiable. Du coup, paf : il y renonce. Sans sens moral, tout devient possible - même le pire.

Écrit par : Actu Politique | 20/11/2007

"Les stratégies de pouvoir (de NS) sont efficaces, en ce sens qu'elles imposent des problèmes d'actualité. Contester, c'est accepter le problème. "

"J'ai fait une analyse de la campagne électorale de 2007, on voit parfaitement comment ce thème de l'identité nationale qui n'avait rien de neuf, a été repris, sans argument nouveau, par l'ensemble des grands partis politiques et par les médias comme quelque chose de fondamental. "

"Et l'on est piégé, parce que d'un côté, on ne peut pas laisser passer çà, mais d'un autre côté, ces oppositions contribuent à en faire des thèmes considérés comme prioritaires pour la France."

contrejournal.blogs.liberation/ lanti-racisme

http://tinyurl.com/2xaw2n

Écrit par : patrice | 20/11/2007

Il peut résoudre ses problèmes, atteindre ses buts et accéder au bonheur.

Ecrit par : Info - Scientologie | mardi, 20 novembre 2007 12:40

Le bonheur : pouah !!!

Mais: "Un ptit coin d'paradis, contre un coin d'parapluie..." j'dis pas non !

Écrit par : patrice | 20/11/2007

José

Je ne comprends pas pourquoi tu n'effaces pas le com du scientologue. C'est une secte...

Écrit par : agathe | 20/11/2007

Je ne comprends pas pourquoi tu n'effaces pas le com du scientologue. C'est une secte...

Ecrit par : agathe | mardi, 20 novembre 2007 13:50

Jésus aussi a commencé petit... ;-)

Écrit par : adrien (de rien ?) | 20/11/2007

adrien

Mais oui ! suis-je bête ;-)))

Écrit par : agathe | 20/11/2007

Ecrit par : agathe | mardi, 20 novembre 2007 13:50


Parce que je ne censure pas sans prévenir.

Écrit par : José | 20/11/2007

HS /

Il est clair que Chavez est venu plus pour faire des affaires qu'autre chose..

(aucun journaliste parle de ça, mais il y a quelques jours, j'avais posté cet article :
Chavez: le Venezuela compte développer un programme nucléaire civil
http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/international/ameriques/20071115.FAP9317/chavez_le_venezuela_compte_developper_un_programme_nucl.html )


Pauvre famille Bétancourt, Ingrid permettant à Chavez de se faire passer pour un sauveur éventuel et reçu comme un pacha dans les milieux des affaires...

"Outre une conférence de presse annoncée après sa rencontre avec M. Sarkozy, M. Chavez devait rencontrer mardi matin une centaine de responsables de grandes entreprises françaises, dont le groupe pétrolier Total, a-t-on appris auprès du patronat français. Il devrait quitter Paris dès mardi soir à destination du Portugal."
(voir article du Monde dans mon pseudo)

Faut quand même savoir que Chavez a été reçu au Medef avant d'aller à l'Elysée...
(Nicolas Domenach l'a dit sur Canal Plus ce midi) et j'ai trouvé aussi un blog qui en parle.
http://www.lescommunistes.net/~infos/docus1/chavez2005.html


Tout ça pour dire que les valeurs passent après les intérêts économiques, comme d'habitude
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/opinions/tribunes/20071120.OBS5772/linquietante_derive_dun_homme_et_de_son_regime.html

Bref, vive la real politik tant décriée par Darkozy !!

Sans oublier, qu'il part bientôt en Chine avec sa ministre préférée Dativador, car on sait tous qu'elle est Ministre des Affaires Etrangères !!!
(je l'ai lu sur les "confidentiels" de l'Obs hier, mais la rubrique a disparu depuis ??)

Disons qu'elle a beaucoup d'amis parmi les patrons du CAC 40 !
Les affaires vont être bonnes en Chine !
Vous reprendrez bien une petite centrale ???!

Écrit par : Roma | 20/11/2007

Ecrit par : José | mardi, 20 novembre 2007 14:13

Je t'admire, cela ne me gêne pas du tout... ;-))

Écrit par : agathe | 20/11/2007

Ecrit par : agathe | mardi, 20 novembre 2007 14:27


Ben oui agathe, que veux-tu... Contrairement à certaines idées reçues je suis un garçon plutôt patient. ;)

Écrit par : José | 20/11/2007

Salut,
@ Gaëlle
Merci pou tes précisions

@Falcon
Je n'avais jamais pensé au parallèle URSS et Europe. Séduisante comparaison. À voir dans 70 ans, la solidité de cette "union"...


@ Martingrall
L'Angleterre ne se démerde pas si mal et en plus de jouer perso, elle se permet de noyauter étroitement la Commission de Bruxelles. Balèze, non ?

@Roma
Bien sûr que j'ai pensé à Chouard mais je trouve qu'à vouloir faire trop compliqué, il se perd dans les méandres de sa pensée. Pourtant il émet des tas de bonnes idées. Qui trop embrasse, mal étreint. Son blog est illisible et trop riche, ça entraîne confusion et ennui, mais ce n'est qu'une opinion personnelle car ce type est vraiment un type qui me parait bien supérieur à beaucoup de technocrates européens...

@Agathe
Merci...

@Adrien
Jésus, reviens ! Jésus revient ! Pas à dire, la vie est un long fleuve tranquille...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 20/11/2007

Je rajoute une observation...

Cette idée émise :
"Faut il recréer à l'intérieur de cette hydre monstrueuse de 27 têtes, un vrai projet d'une petite Europe avec une diplomatie, une armée, une justice, des lois sociales et des taxes communes et la limiter dans un premier temps tout au moins aux pays volontaires pour un approfondissement ?"

N'a pas fait éclore une réaction.

Bizarre !
L'idée de l'Europe unie est elle morte à ce point ? J'en ai bien peur...

De toute manière, apparemment, l'Europe ne fait plus bander personne.

Et puis la grève doit fatiguer les esprits et les corps...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 20/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mardi, 20 novembre 2007 16:26

Cette idée émise :
"Faut il recréer à l'intérieur de cette hydre monstrueuse de 27 têtes, un vrai projet d'une petite Europe avec une diplomatie, une armée, une justice, des lois sociales et des taxes communes et la limiter dans un premier temps tout au moins aux pays volontaires pour un approfondissement ?"



C'est cette idée qui a fait que certains ont voté non au référendum. Aujourd'hui, on voit ce qu'ils veulent en faire de ce résultat.
Alors...Non, l'Europe ne fait plus bander les foules ;-)

Écrit par : Gaëlle | 20/11/2007

Bravo, cui cui!
Alors, finie la publicité pour les sites cathos? ;-)))
http://domaineextensibledelalutte.hautetfort.com/

Écrit par : etrun | 20/11/2007

Ecrit par : Gaëlle | mardi, 20 novembre 2007 17:08

Le problème, Gaëlle, c'est qu'il y a eu preque autant de vote "non" que de votants !
Certains ont voté non parca qu'il y avait trop d'Europe.
D'autres par ce qu'il n'y en avait trop peu.
D'autre parce que l'Europe du traité était trop libérale (c'est mon cas).
D'autre pour l'inverse
Etc, etc

J'ajoute que pour les partisans du "oui", on trouvait autant de strates transversales!

Alors ? Franchement, comment se retrouver sur un projet réunissant une majorité ?

Bizarre, aujourd'hui, j'ai fait le tour des blogs et c'est mort partout... Y aurait il grève du Net ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 20/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mardi, 20 novembre 2007 17:31

J'ai vérifié ils n'ont pas réouverts les commentaires de Mitterrand 2007;-))

Mais tu sais cui cui aujourd'hui c'est plutôt rassurant au fond que l'on soit peu nombreux sur le virtuel.

Et puis l'Europe, c'est encore fraichement en travers de la gorge et la parole a été tellement confisqué que cela ne motive pas.

Écrit par : nef | 20/11/2007

" Le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, a été contraint, mardi 20 novembre, de fuir sous les huées la manifestation parisienne des fonctionnaires, protégé par son service d'odre.
Après une heure environ dans la manifestation, et alors que son homologue de la CGT, Bernard Thibault, avait déjà quitté, dans le calme, le cortège, François Chérèque est parti en courant avec une escorte.
Les quolibets et les sifflets émanant de quelques dizaines de personnes, ininterrompus le temps de son trajet dans la manifestation, ont redoublé au moment de son départ.
Certains de ces manifestants ont tenté de le suivre, mais il s'est engouffré rapidement dans une voiture, qui a filé. " Le nouvel observateur aujourd'hui.


La chasse aux jaunes est ouverte, j'espère que tu ne ressembles pas trop à Titi cuicui !;-)))

Écrit par : nef | 20/11/2007

Nicolas Sarkozy citant Maurice Thorez : "Il faut savoir terminer une grève".
"Grotesque", dirait Urbain fort à-propos.
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/social/20071120.OBS5706/nicolas_sarkozy__on_ne_cedera_pas_et_on_ne_reculera_pas.html

Écrit par : Bibiche | 20/11/2007

"cui cui" fit l'oiseau | mardi, 20 novembre 2007 16:20
Les anglais sont pressés comme des citrons mais sans el thé. Souvent les travailleurs de plus de 75 ans doivent trouver des petits boulots pour payer leur dettes de vie quotidienne. Santé, Ecole, Profession, développement social , ben non. masi ils sont géres par le capitalisme réformé, et eux aussi comprendront.

Écrit par : martingrall | 20/11/2007

HS
Une petite information sur "comment on fait peur à la population pour justifier d'une politique sécuritaire"
C'est un peu vieux mais je viens de tomber dessus.
http://www.asdepic.fr/blog/index.php?2007/10/03/178-paris-match-condamne-pour-la-legende-d-une-photo-mise-en-scene-jouant-des-cliches-sur-la-banlieue

Écrit par : Martin Riggs ;-) | 20/11/2007

Bizarre, aujourd'hui, j'ai fait le tour des blogs et c'est mort partout... Y aurait il grève du Net ?

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mardi, 20 novembre 2007 17:31

C'est peut-être qu'on était tous occupés ailleurs à faire savoir à not' Président qu'il faut qu'il fasse ce qu'il a promis : une augmentation du pouvoir d'achat (en diminuant les dépenses par un abaissement du coût de la vie -logement, aliments de base, etc.) et en augmentant les revenus (ils comptent pour la retraite et pas de raison de fabriquer les futurs vieux pauvres d'autant plus qu'il y a de la marge : passer de 25% de "retour" comme ils disent à ne serait-ce que 10% ne devrait pas mettre les patrons sur la paille).

C'est vrai que tout ça c'est à la fois loin et près de l'Europe dont la politique n'est pas pour rien dans la situation française actuelle, mais dans ce domaine comme dans d'autres, le clivage entre la droite libérale et la gauche libérale est faible.

C'est comme le son sous la mer, il n'y a que les baleines pour l'entendre; et comme nous ne sommes pas des baleines...

Écrit par : juliette dze | 20/11/2007

Bizarre, aujourd'hui, j'ai fait le tour des blogs et c'est mort partout... Y aurait il grève du Net ?

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mardi, 20 novembre 2007 17:31


C'est peut être pas la grève sur le net, mais sans doute que certains sont occupés à courir après les trains, tandis que d'autres font le travail des absents ou que d'autres encore n'ont jamais eu autant de boulot que les jours de grève (pour qu'elle raison, je ne sais).

Écrit par : Gaëlle | 20/11/2007

Autour de moi de plus en plus de gens pensent que les Anglais n'ont pas tort et qu'on devrait faire comme eux : prendre ce qui nous convient et laisser ce qui nous emmerde dans l'Europe.

Je précise que ce sont des gens de toutes opinions.

Écrit par : juliette dze | 20/11/2007

"L'ordre public doit être maintenu"
Comme en mai 2007: plus de crs que de manifestants?
il va falloir les trouver...
Ps en guise de rappel
demain 11h30:
Cérémonie de remise de décoration à M. François Fillon, Premier ministre, de la Grand Croix de l'Ordre National du Mérite, devant les membres du gouvernement
(extrait de l'agenda présidentiel)

see ya

Écrit par : skalpa | 20/11/2007

c'était bien sûr un hs

Écrit par : skalpa | 20/11/2007

folle ambiance...

Écrit par : odm | 20/11/2007

C'est le moment de trouver un bon bouquin ...

Écrit par : urbain | 20/11/2007

ou de venir voir des vidéos, et oui encore!!!
Un peu de décroissance...
un peu d'histoire révolutionnaire
de la chanson
du hip hop rural
voilà, moi je dis ça je dis rien
m'enfin...
puisque les delistes font grève

Écrit par : skalpa | 20/11/2007

C'est drôle cette impression, aujourd'hui, alors que j'ai eu la chance de rentrer tôt...

Partout ou je vais sur le Web, le silence, la retenue, peu de commentaires, mais que se passe t-il ?

Le calme avant la tempête ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 20/11/2007

Ecrit par : skalpa | mardi, 20 novembre 2007 22:50

j'aime bien ce que tu fais Skalpa, mais tu dois passer un temps fou sur ton blog, non ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 20/11/2007

hum hum

Écrit par : skalpa | 20/11/2007

grève udf

Écrit par : skalpa | 20/11/2007

"Il faut savoir terminer une grève" a dit le Minibush, paraphrasant Thorez.
Sauf que ça n'a pas DU TOUT le même sens, dans la bouche de celui qui n'a....
JAMAIS fait grève.
C'est comme pour son auto-augmentation de 140%: manque de respect.

Écrit par : etrun | 20/11/2007

joli lapsus
grève edf

Écrit par : skalpa | 20/11/2007

Ecrit par : skalpa | mardi, 20 novembre 2007 23:07
Ah, je m'étais demandé si c'était une grève de centristes transexuels...
A part ça, moi aussi j'aime bien ton blog, mais il ne faut pas ramer comme moi sur un Mac datant au moins de la gauche plurielle (c'était quand, déjà?) ;-)

Écrit par : valdo lydeker | 20/11/2007

Ecrit par : etrun | mardi, 20 novembre 2007 23:06

Pas 140 %, 206 % !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 20/11/2007

Ecrit par : valdo lydeker | mardi, 20 novembre 2007 23:11
Ecrit par : skalpa | mardi, 20 novembre 2007 22:50

Bientôt, dans un mois, je vais me trimballer en 56 Kbds : Même pas la peine d'ouvrir ton blog, skalpa !!!

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 20/11/2007

Non seulement les luttes viennet de la base et surtout pas des cadres, non seulement elles ne sont aucunement relayées par la classe politique réputée "de gauche" , mais pour enfoncer le clou la madonne vient donner sa caution à la Péceresse .
Faut vraiment qu'ils en veuillent les grévistes ... et pour ça, pour cette forfaiture s'ajoutant à leur nullité crasse et répétée, l'ensemble des dirigeant(e)s du PS devrait être débarqué vite fait , l'andouille du Poitou première sur la liste .

Écrit par : urbain | 20/11/2007

Ecrit par : urbain | mardi, 20 novembre 2007 23:17

Les grèvistes : seuls contre tous...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 20/11/2007

Non moi je les soutiens , mais c'est sur qu'ils ne peuvent guère compter sur le PS ...
( qui a prétendu , contre Bourdieu, contre certains "mauvais coucheurs" , nostalgiques, archaïques, dont je faisais parti , que SR et Hollande étaient de gauche ? on ne les entends plus beaucoup ceux-là ... )

Écrit par : urbain | 20/11/2007

«il faut relier l'enseignement supérieur, les entreprises et la recherche pour que les jeunes sortent de l'université en ayant un bon travail et donc un bon salaire».

Ségolène a raison.

Halte au double langage .
Elle est cohérente avec ses propositions de campagne.
Les grèviste sont des petits cons et les antis grèvistes ne valent pas mieux.

Écrit par : odm | 20/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mardi, 20 novembre 2007 23:06

Ca dépend des fois...
peut-être autant que certains devant la télé....
Enfin, j'essaie de me réguler, m'organiser et si je bouge m'en passer...


Ecrit par : valdo lydeker | mardi, 20 novembre 2007 23:11
Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mardi, 20 novembre 2007 23:14

c'est clair
;-(
faudrait que je mette un article par page, sinon suffit de cliquer sur un article....
sinon je réfléchis à un site, mais bon, je suis un glandeur et la technique c'est relou...

Écrit par : skalpa | 20/11/2007

"pour enfoncer le clou la madonne vient donner sa caution à la Péceresse ."

Où avez-vous vu, entendu ça urbain svp ?

Écrit par : juliette dze | 20/11/2007

Elle est cohérente avec ses propositions de campagne.

Ecrit par : odm | mardi, 20 novembre 2007 23:26

Absolument : elle est , elle demeure résolument à droite , bourgeoise, cul-béni, et réactionnaire.

Écrit par : urbain | 20/11/2007

Absolument : elle est , elle demeure résolument à droite , bourgeoise, cul-béni, et réactionnaire.

Ecrit par : urbain | mardi, 20 novembre 2007 23:28


Peut-être, mais le Chavez Français n'est pas encore né.
Et le système Français a fabriqué SARKO.

Écrit par : odm | 20/11/2007

Ecrit par : juliette dze | mardi, 20 novembre 2007 23:27

Royal estime que l'autonomie des universités est "une bonne réforme"
NOUVELOBS.COM | 20.11.2007 | 19:22

Écrit par : urbain | 20/11/2007

Peut-être, mais le Chavez Français n'est pas encore né.
Et le système Français a fabriqué SARKO.

Ecrit par : odm | mardi, 20 novembre 2007 23:30

Ben oui, De Gaulle , jeanne d'Arc ... c'est seulement tous les 500 ans ...
mais là ... on est au plus bas depuis la restauration .
( du coup le "transcendantal pétainiste" s'en donne à coeur joie .

Écrit par : urbain | 20/11/2007

Ecrit par : skalpa | mardi, 20 novembre 2007 23:26

En tout cas c'est du beau travail... Et puis la recherche de vidéos, ça prend aussi du temps.

@ Urbain

«il faut relier l'enseignement supérieur, les entreprises et la recherche pour que les jeunes sortent de l'université en ayant un bon travail et donc un bon salaire».

Je ne trouve pas ces paroles débiles, moi aussi...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 20/11/2007

Ben oui, De Gaulle , jeanne d'Arc ... c'est seulement tous les 500 ans ...
mais là ... on est au plus bas depuis la restauration .
( du coup le "transcendantal pétainiste" s'en donne à coeur joie .
#############

De Gaulle, c'était il ya 50 ans ! Courage ! Encore 450 ans avant d'avoir le prochain individu providentiel !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 20/11/2007

Elle est réaliste.
Elle a tenté de donner des valeurs à une gauche sans mémoire et désenchantée.
Dommage !

Écrit par : odm | 20/11/2007

De Gaulle, c'était il ya 50 ans ! Courage ! Encore 450 ans avant d'avoir le prochain individu providentiel !

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mardi, 20 novembre 2007 23:38
###############

Ce sera peut être un extra terrestre, un robot ou un mutant ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 20/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mardi, 20 novembre 2007 23:34

transcendantal pétainiste, quand tu nous tiens !
( tu ne vois pas l'effarante banalité de ces truismes et l'accablante pauvreté de pensée qu'il y a derrière ça ... enfin et surtout , naturellement la question n'est pas là , et la réforme Péceresse n'a rien à voir avec ça ).
D'ailleurs c'est dit : Royal estime que l'autonomie des universités est "une bonne réforme"
NOUVELOBS.COM | 20.11.2007 | 19:22

dont acte !

Écrit par : urbain | 20/11/2007

De Gaule ou Jeanne jouaient sur la transcendance ....Bové ou Mélenchon c'est du vide...Et je ne parle pas de ce petit arriviste de facteur.

Écrit par : odm | 20/11/2007

On ne fait pas de politique avec les philosophe Urbain.

Écrit par : odm | 20/11/2007

La seule vrai gauche aujourd'hui est une gauche latino-Américaine matinée de théologie de la libération.
Ce n'est pas un hasard.
Les petits symboles bicentenaire de la révolution sont desuets et pitoyables.

Écrit par : odm | 20/11/2007

Elle est réaliste.
Elle a tenté de donner des valeurs à une gauche sans mémoire et désenchantée.
Dommage !

Ecrit par : odm | mardi, 20 novembre 2007 23:38

Ce genre de réalisme me fait penser à celui de Mitterand à Vichy .
C'est surtout de l'impuissance , du conformisme au stade chronique, maladif , une affligeant pauvreté intellectuelle, une incapacité totale à produire une théorie et à analyser le "réel".
Le "réalisme" a toujours servi de camouflage à la réaction. Sur ces bases "réalistes" il n'est pas douteux qu'aucun progrès social n'aurait été accompli depuis 200 ans ...

Écrit par : urbain | 20/11/2007

On ne fait pas de politique avec les philosophe Urbain.

Ecrit par : odm | mardi, 20 novembre 2007 23:41

Bien sur que si, c'est eux qui l'ont inventée .

Écrit par : urbain | 20/11/2007

Allons donc Urbain....

Écrit par : odm | 20/11/2007

Ecrit par : urbain | mardi, 20 novembre 2007 23:31

merci.

Écrit par : juliette dze | 20/11/2007

Ecrit par : odm | mardi, 20 novembre 2007 23:50

Platon, Aristote, et la suite ...

Écrit par : urbain | 20/11/2007

Mais alors qui est capable d'analyser le réel et de produire une théorie, en ce moment ?

Je n'en vois pas beaucoup, d'autant que par le passé, un pays comme le France pouvait presque vivre en autarcie avec du protectionnisme ! Donc elle pouvait assimiler ses réformes sans être trop concurrencée par l'extérieur.

Ce qui n'est plus du tout le cas maintenant !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 20/11/2007

vivement juillet 2008 que sarko ait la présidence de l'europe...
et novembre 2012 celle des States...

(Je sais je radote donc je file à +)

Écrit par : skalpa | 20/11/2007

Mais alors qui est capable d'analyser le réel et de produire une théorie, en ce moment ?

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mardi, 20 novembre 2007 23:53

Il y en a , pas mal, et il y en aura de plus en plus, notamment en France, mais certainement pas au PS ni à la télé .
Heureusement que les générations qui t'ont précédé, cui-cui, n'ont pas raisonné comme toi !

Écrit par : urbain | 20/11/2007

Ecrit par : urbain | mardi, 20 novembre 2007 23:57

Mais je suis pour l'inventivité politique, Urbain !!!!

Absolument !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 20/11/2007

Beaucoup de pays européens ont connu les même progrès sociaux qu'en France sans pour autant avoir vécu le mythique Front Populaire.
Cela relativise la légende des acquis sociaux obtenus de hautes luttes...
Et nous oblige à réfléchir à la réalité de ces faits sociaux....

Écrit par : odm | 20/11/2007

Mais la légende a la vie dure et occulte une saine vision des choses...

Écrit par : odm | 21/11/2007

J'en ai plein les bottes des vieux schémas de droite et de la "gauche actuelle" (la social démocratie est belle et bien morte )

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 21/11/2007

Ecrit par : odm | mardi, 20 novembre 2007 23:58

ça s'appelle du révisionnisme, et ça pue fort ...
bientôt tu vas nous refaire le coup de Guy Moquet ?
Oui les acquis sociaux l'ont été de haute lutte : de quelques uns et quelques unes , les autres regardaient ... comme toi ?

Écrit par : urbain | 21/11/2007

La politique de Sarko est immonde mais les arguments développés pour le combattre sont poussifs et totalement obsolètes

Écrit par : odm | 21/11/2007

Cela relativise la légende des acquis sociaux obtenus de hautes luttes...
Et nous oblige à réfléchir à la réalité de ces faits sociaux....

Ecrit par : odm | mardi, 20 novembre 2007 23:58
##################"""
Oui odm, mais n'oublie pas que l'origine d'une réforme importante, c'est souvent un pays ou la lutte n'a pas été facile !

Après, par mimétisme, les autres pays ont adopté ces réformes.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 21/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 21 novembre 2007 00:01

Lis le dernier Badiou ( c'est pas cher).

Écrit par : urbain | 21/11/2007

Ecrit par : urbain | mercredi, 21 novembre 2007 00:04

Oui, je vais le lire.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 21/11/2007

les arguments développés pour le combattre sont poussifs et totalement obsolètes

Ecrit par : odm | mercredi, 21 novembre 2007 00:02

Oui : ceux du PS, de Hollande , DSK , Ségolène et consort .
Balancez moi cette clique de nul(le)s !

Écrit par : urbain | 21/11/2007

Ecrit par : urbain | mercredi, 21 novembre 2007 00:04

Tu devrais créer une librairie par Internet, bordel !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 21/11/2007

Ecrit par : Martin Riggs ;-) | mardi, 20 novembre 2007 18:45


Hey Martin ? ;) Ton pote, il est pas trop vieux pour ces conneries ?

Écrit par : José | 21/11/2007

Urbain, tes références permanentes à vichy, au révisionnisme ne vise qu’à a diaboliser ton contradicteur.

Tu ne répond pas à la question.

Le niveau de vie Allemand ou celui des pays nordiques est aussi bons voir meilleur qu'en France et ils ne trainent pas du tout notre mythologie des luttes ouvrières.

Pourquoi?

Écrit par : odm | 21/11/2007

Urbain, tes références permanentes à vichy, au révisionnisme ne visent qu’à a diaboliser ton contradicteur.

Tu ne réponds pas à la question.

Le niveau de vie Allemands ou celui des pays nordiques est aussi bons voir meilleur qu'en France et ils ne traînent pas du tout notre mythologie des luttes ouvrières.

Pourquoi?

Écrit par : odm | 21/11/2007

je ne parle même pas des suisses.....

Écrit par : odm | 21/11/2007

Ecrit par : urbain | mercredi, 21 novembre 2007 00:04

Un régal, je confirme!
A part ça, dans le style "rampants devant le ibéralisme", l'édito du lamentable Julliard (Jacques ) sur les Universités (nouvelobs.com) n'est pas mal non plus...

Écrit par : valdo lydeker | 21/11/2007

La politique de Sarkozy n'est pas "immonde" , c'est la politique la plus classiquement de droite qui soit, la moins "originale" qu'on ait jamais vu dans ce pays.
ce qui est immonde c'est la veulerie généralisée, notamment des médias et de la classe politique,
mais le cheminot gréviste qui disait ce matin à la radio "moi tant que je peux nourrir mes enfants, tant que mon banquier ne me met pas en faillite, je continue la lutte, c'est la base qui décide" , lui c'est un mec debout .

Écrit par : urbain | 21/11/2007

Ecrit par : odm | mercredi, 21 novembre 2007 00:11


Et si tu commençais par être français ?

Écrit par : José | 21/11/2007

Ecrit par : odm | mercredi, 21 novembre 2007 00:10

Parce que la culture syndicale et surtout PATRONALE de ces pays est d'essence réformiste (peut être due à la religion protestante)...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 21/11/2007

Ceci étant écrit, sur les 18 pays les plus industrialisés, nous ne sommes que 14èmes en terme d'heures grevées par an... Alors les clichés, hein ?

Écrit par : José | 21/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 21 novembre 2007 00:13


Pas seulement. C'est surtout parce que la démocratie a été conquise dans la rue par les Français, pas par les Suisses ni par les Danois avec tout le respect que j'ai pour eux.

Écrit par : José | 21/11/2007

Urbain défends un système dans lequel Sarkosy s'est installé pour des années.
Un systèmes étatiques dont il n'a eu qu'a prendre les manettes pour en faire ce qu'il veut.
Et ce système grotesque, que personne n'a jamais voulu réformer est tellement injuste, tellement corrompu, que Sarko en fait aujourd'hui son beurre.
Et l'on trouve encore des intellectuels pour le défendre, ce système ridicule, alors que sa faillites est évidente.

Écrit par : odm | 21/11/2007

Le niveau de vie Allemand ou celui des pays nordiques est aussi bons voir meilleur qu'en France et ils ne trainent pas du tout notre mythologie des luttes ouvrières.

Pourquoi?

Ecrit par : odm | mercredi, 21 novembre 2007 00:08

Faux , totalement faux, je ne vais pas te faire un cours d'histoire mais de Rosa Lusembourg à Adalen 1931 , ces voisins "du nord", par ailleurs fortement influencés par les luttes ouvrières en France, ont eux-mêmes un fort passé de luttes ouvrières nationales que manifestement tu ignores.
par ailleurs la tension sociale monte fortement en allemagne, le système fiscal et gouvernemental de pays comme la Suède est incomparablement plus "étatique" que le notre , les "solutions" adoptées en Suède feraient frémir nos néo-libéraux et autres adeptes du "choc fiscal", ailleurs les équilibres sont assurés par la manne pétrolière et gazière de la mer du Nord , etc ...
tu ne fais que répéter les âneries de "l'appareil idéologique", dont tu gobes la propagande , renseigne toi un peu plus sérieusement.

Écrit par : urbain | 21/11/2007

Ecrit par : José | mercredi, 21 novembre 2007 00:17

Certes !

Mais regarde l'Angleterre, elle a gagné ses galons démocratiques petit à petit, tandis que nous, Français avons procédé par à-coups violents (révolutions)...

Je ne parle pas des USA qui sont un pays neuf incomparable.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 21/11/2007

Ecrit par : odm | mercredi, 21 novembre 2007 00:20


Il n'y a aucune faillite du système mais des faillites, politique mais encore plus celle de la pensée. Il n'y a jamais eu autant d'argent circulant en France.

Écrit par : José | 21/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 21 novembre 2007 00:22


C'est incontestable, nous avons été plus violents dans nos conquêtes démocratiques. ;)

Écrit par : José | 21/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 21 novembre 2007 00:22

Tu devrais aller faire un tour en Angleterre, et aux USA ... je pense que tu relativiserai beaucoup ton jugement .

Écrit par : urbain | 21/11/2007

Ecrit par : urbain | mercredi, 21 novembre 2007 00:21

D'accord Urbain sur les luttes dans la Ruhr et dans toute l'Allemagne avant la seconde guerre mondiale !

Mais après 1945, il est indéniable qu'il y a eu des réformes de consensus entre les syndicats, l'état et le patronat

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 21/11/2007

Mais regarde l'Angleterre, elle a gagné ses galons démocratiques petit à petit, tandis que nous, Français avons procédé par à-coups violents (révolutions)...

Je ne parle pas des USA qui sont un pays neuf incomparable.

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 21 novembre 2007 00:22


J'aime beaucoup cette légende.
L'Angleterre a décapité un roi un bon siècle et demi avant la France et a connu une guerre civile sanglante, prolongée en Ecosse au XVIIIème siècle et exportée en Irlande (où le souvenir des masacres de Cromwell est encore bien vivace... Au fait, la transition de l'Irlande vers la République pour se libérer colons anglais, elle a été pacifique?

Quant aux USA... il serait bon de demander aux Indiens (ceux qui restent) ce qu'ils pensent de la fondation de ce pays neuf incomparable (et je ne parle même pas de l'esclavage, des guerres contre le Mexique, etc...) à lire, magnifique et indispensable: L'histoire populaire des Etats-Unis, de Howard Zinn.

Écrit par : valdo lydeker | 21/11/2007

Ecrit par : urbain | mercredi, 21 novembre 2007 00:26

Je connais assez bien l'Angleterre : j'admets qu'au niveau social, ils soient bien au dessous de nous mais quant au niveau des libertés publiques, presse, expressions, etc, ils nous sont, selon moi, supérieurs...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 21/11/2007

Art. 2. -

Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l'oppression.

Art. 3. -

Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d'autorité qui n'en émane expressément.

Écrit par : odm | 21/11/2007

Mais après 1945, il est indéniable qu'il y a eu des réformes de consensus entre les syndicats, l'état et le patronat

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 21 novembre 2007 00:26

Exactement comme en France ... simplement les allemands ne sont pas des français, nous n'avons pas considéré être "émancipés" par Luther, nous avons été beaucoup plus loin, et de Hegel à Thomas mann les penseurs allemand sont les premiers à le reconnaître .
la société "civile" allemande est essentiellement "holiste" contrairement à son homologue français.
l'idée de "nation" n'a pas du tout le même sens en allemagne qu'en france et les rapports sociaux sont marqués apr ce holisme entériné par la réforme qui a garanti l'émancipation vis à vis de l'église , mais pas du prince , encore moins des classes sociales constituées.
C'est d'ailleurs pourquoi nous n'avons pas eu Hitler, mais ... Pétain ( et de Gaulle dieu merci).

Écrit par : urbain | 21/11/2007

La propriété?
La sureté?
La nation?

Mais ces révolutionnaires étaient donc des fascistes?
Ou est donc Baboeuf?

Écrit par : odm | 21/11/2007

Ecrit par : valdo lydeker | mercredi, 21 novembre 2007 00:28

Je connais l'histoire de Cromwell et compagnie mais quel pays ne s'est pas forgé dans des luttes intestines et plus ou moins sanglantes et désastreuses. Je ne le nie pas mais simplement l'inconscient collectif de ces peuples est plus ou moins vivace.

Je trouve que l'inconscient collectif français est plutôt lourd... Le passé nous hante trop...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 21/11/2007

Ecrit par : valdo lydeker | mercredi, 21 novembre 2007 00:28

Ou plus près de nous et plus terrible ce lui de Marcus ( l'amérique et ses prophètes) .

Écrit par : urbain | 21/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 21 novembre 2007 00:36

"du passé faisons table rase"
( en français dans le texte, et dans le monde entier )

Écrit par : urbain | 21/11/2007

Sur ce, bonne nuit à tous...

Écrit par : valdo lydeker | 21/11/2007

Et surtout cette nostalgie du chef..
Merci De Gaulle d'avoir institué l’élection du Président de la République au suffrage universel.

Écrit par : odm | 21/11/2007

C'est d'ailleurs pourquoi nous n'avons pas eu Hitler, mais ... Pétain ( et de Gaulle dieu merci).
Ecrit par : urbain | mercredi, 21 novembre 2007 00:33

Alors explique moi Mussolini pour l'Italie selon ton principe ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 21/11/2007

Ecrit par : odm | mercredi, 21 novembre 2007 00:35

la propriété , de quoi, par qui ?
la sureté , de qui, comment ?
quelle nation , pour quoi faire , au nom de qui ?
voilà le genre de questions qui permet depuis la révolution de comprendre ce que fut la révolution : une révolution par ce que toutes ces questions ne se posaient pas sous l'ancien régime .

Écrit par : urbain | 21/11/2007

désolé maman m'impose le couvre-feu
à +

Écrit par : urbain | 21/11/2007

Ciao à tous, bonne nuit !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 21/11/2007

Nous sommes d'accord.

Écrit par : odm | 21/11/2007

Effarant, ce matin, d'entendre la revue de presse européenne sur France cul ...
et de comparer ce que disent le Guardian , The Independant, la Stampa, le Speigel ,etc ... sur ce qui se passe en France avec la lamentable "histoire à dormir debout" que nous content l'ensemble de la presse française ( désormais synonyme de couchée ).
Conclusion de tous ces "liberaux" scandalisés de l'exception française : ils ont raison les français de se battre pour défendre ce qu'ils défendent : des servies publics dignent de ce nom, une résistance aux privilèges , les vrais privilèges : ceux qui fonct qu'en angleterre ces dernières années l'écrat de revenus entre les riches et les pauvres a été multiplié par trois.
ils ont raison de ne pas vouloir du service de santé britannique, des postes de sa majesté et encore plus raison de ne pas vouloir des transports à l'anglaise , de la sinistrose allemande , du bordel à l'italienne , des efforts par les pauvres pour le bien de "tous" , de tous les riches !
Et je vous parle pas du jugement porté sur notre petit coq planté , éructant dans son complet trop serré, agitant les mains et le reste, les ergots profondément enfoncés dans sa merde comme si il tentait de s'y "re-sourcer".
Alors , messieurs les journalistes, les politiques français, encore un (très) gros effort pour retrouver un minimum de dignité .

Écrit par : urbain | 21/11/2007

Alors explique moi Mussolini pour l'Italie selon ton principe ?

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 21 novembre 2007 00:41

Mutatis, mutandis, le Duce fut le modèle du Furher, sauf qu'il invoquait Rome et non les Niebelungen, et que les italiens ne sont pas les allemands ( loin de là ) : chacun sait qu' ils furent plutôt du coté de la contre réforme que de celui de la réforme, ce qui les rapproche de l'espagne et de son Caudillo.
La révolution nous aura évité ça, mais la débâcle nous aura imposé Pétain, avant Sarkozy.
Rappelez vous que six mois avant d'acclamer De Gaulle à l'hotel de Ville, une foule équivalente faisait un triomphe à Pétain , au même endroit.
L'histoire ne se répète pas, elle est juste en train de bégayer.

Écrit par : urbain | 21/11/2007

Bonjour à vous, amis Deliens
un peu de lecture avant de vous laisser:
"Qui a égorgé le chat de Bernard Thibaut?"
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=31903

Écrit par : skalpa | 21/11/2007

Sondage CSA pour l'Humanité :

QUESTION : Vous savez que plusieurs syndicats de la fonction publique ont appelé à une journée d'action et de grève le 20 novembre, notamment pour les salaires, l'emploi et le service public. Quelle est votre attitude à l'égard de ce mouvement ?

Ensemble des Français
%
Soutien / Sympathie 53
- Vous le soutenez 33
- Vous avez de la sympathie 20
Vous y êtes indifférent 16
Opposition / hostilité 29
- Vous y êtes opposé 18
- Vous y êtes hostile 11
- Ne se prononcent pas 2
TOTAL 100


Sondage qu'aucun JT a repris !!!

Par contre aujourd'hui, la propagande continue avec Opinion truc !!


"68% des Français soutiennent le gouvernement, selon OpionWay"
REUTERS | 21.11.2007 | 07:59

http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/topnews_reuters/20071121.REU5290/68_des_francais_soutiennent_le_gouvernement_selon_opion.html


Et vive la propagande !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Roma | 21/11/2007

Info de dernière minute:
manifs de buralistes aujourd'hui!
Les fumeurs seront-ils pris en otage?
Décidément, on comprend que l'on parle beaucoup d'Ingrid Bettencourt,
ah le syndrôme d'identification...

Allez, je vais bosser, moâ, ;-)

Écrit par : skalpa | 21/11/2007

Roma : c'est quand même propagande contre propagande, non ^__^ ? (j'avoue qu'entre OpinionWay Le Figaro d'un coté et l'Humanité de l'autre, je ne parierai pas beaucoup pour savoir lequel est le plus "objectif"...)

Bonne journée à tous (bon courage JA)

Écrit par : Falconhill | 21/11/2007

Sans blague !!

Encore du nucléaire ! Quelle surprise !!!
Et Dativador est du voyage !!!
(autre surprise, Dativador peut-être future ministre de l'Intérieur !!!)


EDF pourrait prendre 30% d'une coentreprise nucléaire en Chine
REUTERS | 21.11.2007 | 08:05
PARIS (Reuters) - Electricité de France est proche d'un accord pour prendre 30% d'une co-entreprise aux côtés de China Guangdong Nuclear Power Corp (CGNPC) pour développer des centrales nucléaires EPR en Chine, écrit mercredi Le Figaro.

Le quotidien souligne que des accords pourraient être signés à l'occasion de la visite du président français Nicolas Sarkozy en Chine du 25 au 27 novembre.

EDF, qui exprime depuis plusieurs mois sa volonté de devenir opérateur dans ce pays, "a de très fortes chances de participer, en qualité de co-investisseur - à hauteur de 30% aux côtés de CGNPC - à la société qui détiendra, construira et exploitera les deux centrales EPR livrées par Areva", explique le quotidien.

Areva est en discussions avancées sur le dossier de la vente de deux centrales EPR.

EDF avait déjà annoncé un accord dans le nucléaire aux Etats-Unis en juillet dernier avec Constellation Energy, dont il doit détenir 9,9%. Le groupe mise aussi sur l'Afrique du Sud et la Grande-Bretagne.



LES CONFIDENTIELS
NOUVELOBS.COM | 20.11.2007 | 18:08

MARDI 20 NOVEMBRE

Remaniement. Bruits de couloirs au palais de justice de Paris : Jack Lang ferait des pieds et des mains pour obtenir le poste de garde des Sceaux lors d'un prochain remaniement ministériel, qui interviendrait au début de l'année 2008. L'actuelle titulaire, Rachida Dati, récupèrerait le poste de ministre de l'Intérieur en lieu et place de Michèle Alliot-Marie, dont l'implication possible dans l'affaire Clearstream ne passe décidément pas aux yeux du président.

LUNDI 19 NOVEMBRE

Sarko/Dati. Nicolas Sarkozy a invité Rachida Dati à l’accompagner lors de son voyage officiel en Chine, à la fin de la semaine, en compagnie de nombreux journalistes et patrons du CAC 40. La garde des Sceaux aura-t-elle le même traitement protocolaire privilégié que celui dont elle avait bénéficié lors du voyage express du chef de l'Etat aux Etats-Unis ?
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/confidentiels/20070823.OBS1743/les_confidentiels.html

Écrit par : Roma | 21/11/2007

Ecrit par : Falconhill | mercredi, 21 novembre 2007 08:43

Ce que je veux souligner, c'est l'utilisation systématique d'opinion truc dès que la situation est défavorable à Darkozy, comme l'histoire du yatch à Malte !!

Par contre, aucun journaliste n'a repris le sondage CSA.. Pourquoi ?
Les sondages ne sont pas fiables ? (Sans blague !)

Alors, je verrais aujourd'hui si les sondages Opinion truc sont plus fiables aux yeux des journalistes et s'ils vont oser ouvrir leur JT avec ce genre de propagande !!!!
Et dans ce cas, pourquoi pas celui du CSA ???

Ou tous les sondages ne sont pas fiables, et aucun ne doit être publié ou traité dans les JT, ou tous doivent l'être !!!

Écrit par : Roma | 21/11/2007

"Sarkozy sort le chèque : constat d'échec"

http://sarkofrance.blogspot.com/2007/11/sarkozy-sort-le-chque-constat-dchec.html

Écrit par : Roma | 21/11/2007

Ecrit par : Falconhill | mercredi, 21 novembre 2007 08:43

On ne demande pas à la presse d'être objective ( ce qui n'a jamais été autre chose qu'une pétition de principe illusoire) mais simplement honnête, et pour ça elle pourrait commencer par s'interdire les "sondages" qui désormais devraient être pris au sens médical du terme tant ils provoquent de nausées .
Pour les y inciter, cesser de lire ou acheter la presse vautrée, cesser de gober les informes-ations médiatisées, mais lisez, lisez, lisez ...

Écrit par : urbain | 21/11/2007

@ Falcon

Heureusement que d'autres blogs s'amusent de ces sondages...
"Plus c'est gros, plus on y croit ", n'est-ce pas ?



"Opinion Way est cet institut de sondage que nous suivons depuis longtemps. Bizarrement ses sondages sont toujours à l'appui des thèses gouvernementales. Après la justification des tests ADN, la demande pressantes de réformes, le sondeur de la sarkofrance rassure les lecteurs du Figaro et Nicolas Sarkozy : "Président, la France est avec toi !"
http://sarkofrance.blogspot.com/2007/11/le-sondage-opinion-way-qui-va-bien.html

Écrit par : Roma | 21/11/2007

Entendu Vals tout à l'heure sur France inter. Franchement je suis dégoûtée.

Comment les gens qui manifestent un tant soi peu d'esprit critique et partagent un projet politique de plus de justice sociale, ne peuvent-ils pas se sentir lâchés par des Vals et consort.

Faut pas s'étonner des dérives violentes. Quand un mouvement social ne trouve pas de traduction politique il se radicalise pour le meilleur et pour le pire.

Les socialistes ou du moins ceux qu'on entend le plus font le lit de l'extrémisme et ne permettent absolument pas de penser ce qui est en train de se passer dans la société, cette déchirure du tissu social qui met les uns à dormir dans la rue tandis que ceux qui ont encore un toit battent le pavé pour le préserver, tous étant des symptomes d'une société profondément inégalitaire où l'intérêt général est indexé sur le cac 40.

_____________

désolé maman m'impose le couvre-feu
à +

Ecrit par : urbain | mercredi, 21 novembre 2007 00:42

Si vous confondez votre femme et votre mère, il faut consulter rapidement!

Écrit par : juliette dze | 21/11/2007

Une proposition censée :

Loyers: la CFDT veut un moratoire
Le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, a demandé la "mise en place pendant six mois d'un moratoire sur l'augmentation des loyers", dont les dépenses "pèsent énormément sur le pouvoir d'achat" des Français.

"On dit: 'on stoppe énergiquement l'augmentation des loyers et on débat avec les propriétaires, les bailleurs, avec l'Etat, avec les offices HLM'", a-t-il proposé sur RMC.
La question sera de savoir "comment on peut maîtriser cette augmentation des loyers et comment organiser pour les plus modestes le système d'Aide pour le Logement (APL) avec une modération des loyers", a expliqué M. Chérèque.

"Chaque fois que l'on augmente l'APL, les propriétaires augmentent les loyers", a-t-il affirmé estimant que cela "passe dans la poche du propriétaire". Les loyers représentaient "21% des revenus des salariés les plus modestes il y a 10 ans et aujourd'hui ce chiffre est passé à 44%", selon le leader syndical.

Source: AFP

Écrit par : juliette dze | 21/11/2007

Pardon : "sensée"

Écrit par : juliette dze | 21/11/2007

Ecrit par : José | mercredi, 21 novembre 2007 00:25

Péremptoirement affirmé.
Et la Bande à Bader ? Et les Brigades Rouges ? Et les Blacks Panthers ? Et....

Écrit par : nef | 21/11/2007

C'est incontestable, nous avons été plus violents dans nos conquêtes démocratiques. ;)

Ecrit par : José | mercredi, 21 novembre 2007 00:25

Péremptoirement affirmé.
Et la Bande à Bader ? Et les Brigades Rouges ? Et les Blacks Panthers ? Et....

Ecrit par : nef | mercredi, 21 novembre 2007 10:14


nef, c'est n'importe quoi !

La Bande à Baader et les Brigades Rouges ont fait quoi pour la démocratie ? Ici il y avait Action Directe, qui faisait la même chose... C'est à dire un combat d'extrême gauche, absolument pas dédié à une quelconque conquête démocratique, mais à une lutte contre le "capital".

Les Black Panthers (je ne parle pas de Malcolm X, cas particulier) non plus n'ont pas servi la cause des noirs américains, bien au contraire... Ils ont retardé ce que Martin Luther King et d'autres avaient déjà mis en œuvre...

Écrit par : adrien (de rien ?) | 21/11/2007

Sondage CSA pour l'Humanité :

QUESTION : Vous savez que plusieurs syndicats de la fonction publique ont appelé à une journée d'action et de grève le 20 novembre, notamment pour les salaires, l'emploi et le service public. Quelle est votre attitude à l'égard de ce mouvement ?

Ensemble des Français
%
Soutien / Sympathie 53
- Vous le soutenez 33
- Vous avez de la sympathie 20
Vous y êtes indifférent 16
Opposition / hostilité 29
- Vous y êtes opposé 18
- Vous y êtes hostile 11
- Ne se prononcent pas 2
TOTAL 100


Sondage qu'aucun JT a repris !!!

Par contre aujourd'hui, la propagande continue avec Opinion truc !!


"68% des Français soutiennent le gouvernement, selon OpionWay"
REUTERS | 21.11.2007 | 07:59

http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/topnews_reuters/20071121.REU5290/68_des_francais_soutiennent_le_gouvernement_selon_opion.html


Et vive la propagande !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ecrit par : Roma | mercredi, 21 novembre 2007 08:40

Et encore un p'tit coup d'amalgame pour Roma !

Comparer 2 sondages qui ne portent pas sur le même sujet (le CSA ne parle que de la greve des fonctionnaires du 20) pour décider que celui favorable au gouvernement ne peut être que truqué !

Écrit par : JV Djougachvili | 21/11/2007

Sarkozy au bout du rouleau ? Son retour sur la pointe des pieds en dit long sur la faiblesse de ce faux dur.

http://allainjulesblog.blogspot.com/2007/11/sarkozy-un-retour-sur-la-pointe-des.html

Écrit par : ALLAIN JULESC@MMUNICATION | 21/11/2007

Ecrit par : JV Djougachvili | mercredi, 21 novembre 2007 11:00

Je ne fais aucun almalgame !! Je ne compare pas ce qui n'est pas comparable.
Je parle juste des procédés et de la mise en avant d'une démocratie d'opinion et non plus d'une démocratie représentative...
Gouverner en suivant les sondages à un moment X, vous appelez ça de la politique ?
Souvenez-vous des sondages avant le référendum sur le TCE en 2005 ! A la base, soi-disant, il y a avit 70% de pour ! On a vu le résultat..
Souvenez-vous d'avant les législatives 2007 ?? On attend toujours la méga vague bleue annoncée !!!

Je souligne juste le fait qu'on ne met jamais en avant les sondages "positifs" pour tel ou tel mouvement social...

Écrit par : Roma | 21/11/2007

Si vous confondez votre femme et votre mère, il faut consulter rapidement!

Ecrit par : juliette dze | mercredi, 21 novembre 2007 09:50

C'est pas moi qui confond ... c'est elle :;)

Écrit par : urbain | 21/11/2007

Roma, on s'amuse de ce sondage, c'est vrai que tout ceci est bien ridicule. Et qu'il peut légitimement y avoir quelques doutes (peut etre infondés ?) sur la crédibilité de cet institut OpinionWays qui semble n'être sorti de nulle part durant la derniere campagne.
Sauf que j'avoue n'accorder, pour ma part, pas un meilleur crédit à un sondage émanant de l'Humanité...

Et pour la mise en avant de sondage 'positif' pour les grèves et ces mouvements, je trouve au contraire qu'il a bien été mis en avant les aspects parfois comiques des sondages contradictoires, selon qu'ils soient commandés par l'Humanité, le Figaro, Libération ou la Tribune. Encore hier matin sur RTL.

Donc mise en avant ? Oui, ça dépend dans quel média. Mais l'objectivité ? urbain a raison, l'objectivité n'existe peut être pas forcément. Mais le sondage, ou le micro trottoir, est ce du journalisme ?
Le plus important est encore de lire des journaux, contradictoires, et se faire son opinion. Sans sondage.

J'ai trés froid. Rien à voir, mais j'ai froid quand même.

Bonne journée

Écrit par : Falconhill | 21/11/2007

Sauf que j'avoue n'accorder, pour ma part, pas un meilleur crédit à un sondage émanant de l'Humanité...

Ecrit par : Falconhill | mercredi, 21 novembre 2007 11:17

Dans ce cas, c'est le CSA qui est à remettre en cause !!

Quand c'est pour l'Humanité, ce n'est pas objectif, mais dans ce cas, pour le Figaro aussi ce ne l'est pas !!

Et si le CSA change les résultats suivant leurs clients (d'après ce que vous dîtes), alors on en revient à la même question : les instituts de sondage peuvent-ils travailler en toute indépendance ou sont-ils là pour faire du chiffre et faire plaisir à leurs clients ?!

Les sondages alors, sont tous partiaux et donc non-fiables !!
Malheureusement, on voit régulièrement (Fillon hier sur i-télé) les politiques s'en servir comme argument !!
Là est le problème !

Écrit par : Roma | 21/11/2007

Rome : "Quand c'est pour l'Humanité, ce n'est pas objectif, mais dans ce cas, pour le Figaro aussi ce ne l'est pas !!"
---

Mais je n'ai pas dit le contraire, à nulle part...

Écrit par : Falconhill | 21/11/2007

Si vous confondez votre femme et votre mère, il faut consulter rapidement!
Ecrit par : juliette dze | mercredi, 21 novembre 2007 09:50

C'est pas moi qui confond ... c'est elle :;)
Ecrit par : urbain | mercredi, 21 novembre 2007 11:17

"Ce qui me gêne dans le fait d'être grand-père, c'est d'être marié à une grand-mère" (Groucho Marx)

Écrit par : Lord Nithorynque | 21/11/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu