Avertir le modérateur

23/11/2007

Borloo ou l'art de la demi-mesure réussie à 120 %

Il y a à peu près 2 ans, jour pour jour, Jean Louis Borloo, avec la discrétion dont il est coutumier nous annonçait une mesure sans précédent. Rappelez vous les amis : la livraison clefs en main d'une maison individuelle pour le prix modique, tenez vous bien, de 100.000 €, terrain compris ! Oui vous avez bien lu ! ! ! Les télés, les radios, la presse écrite avaient hurlé au génie ! Enfin ! Les sans grades, le petit peuple, les gens des cités qui possédaient quelques économies allaient pouvoir devenir propriétaires ! ! !
9b181474388ddd540fff281d0c2937b5.jpg
Et notre ami Borloo, modeste comme à son habitude, de plastronner pour présenter son projet révolutionnaire ! C'était une mesure abracadabrantesquement fabuleuse pour favoriser l'accession à la propriété des plus humbles d'entre nous ! Bénis étaient le président Chirac et son prophète Villepin ! Un rêve à la portée de tous les Français ! Chacun son petit pavillon pas cher… Bref le Grenelle du logement avec le grenier en plus. Les prévisions faisaient état d'une production de 20 à 30.000 maisons par an ! Rien que ça !
83646590115cdf7fd9f0cb19521984d6.jpg
Résultat : seulement 800 maisons seront peut-être construites l'année prochaine et au prix de 120.000 € (20 % de plus, ce n'est pas encore le double des clefs, mais ça ne va pas simplifier la remise du trousseau). Selon un article du Monde du 16/11 (discret) le groupe de 30 communes qui parrainait l'opération a changé de dénomination et « l'Association des maisons à 100.000 € » s'est transformée en « Association française d'accession à la propriété », l'AFAP…
7586e9f767689b68fba963efc7d2a8b1.jpg

Moralité : quand vous êtes ministre, faites du battage médiatique, les journalistes seront toujours présents pour favoriser vos effets d'annonces mais pas trop regardants pour vérifier l'application ultérieure de ces mesures. C'est beau comme la liberté d'expression, le journalisme à la française ! C'est l'inflation l'intention qui compte, on est pas à 29.200 maisons près… Mais googueulisez « loi Borloo » et vous comprendrez peut être pourquoi c'est si abracadabrantesque.

 

 

Collectif DEL

sur un billet de cui cui

illustré par Skalpa

 

sources : "Le Monde" du 16/11/07 et "Le Canard enchaîné" du 21/11/07

Commentaires

Si j'avais un Borloo
Je cognerais le jour
Je cognerais la nuit
J'y mettrais tout mon cœur
Je bâtirais une ferme
Une grange et une barrière
Et j'y mettrais mon père
Ma mère, mes frères et mes sœurs
Oh oh, ce serait le bonheur

Écrit par : JJ Devrieux | 23/11/2007

Excellent, l'habitat miracle.

Des serments d'avenir faits par des gens foooormidâbles.

Les illustrations sont excellentes (merci Skalpa).

Et l'auteur de cet écrit ? Il mériterait d'être cité.

Beaucoup de matière à billets avec les promesses non tenues ou qui ont dérapées.

Écrit par : agathe | 23/11/2007

Oups

L'auteur a été rétabli (peut être mon pc)..

Écrit par : agathe | 23/11/2007

Très jolie photo dans "Métro" ce jour de JLB soufflant dans un nouveau modèle d'alcootests!

Écrit par : Mathilde P. | 23/11/2007

rire bref et jouissif en lisant le commentaire de Mathilde P. N'avais pas vue cette photo.
Quid de Madame la ou le Ministre de l'économie distribuant de sa blanche main les feuilles de paie avec les nouvelles heures supplémentaires ? Quel journaliste s'intéresse à l'efficacité réelle de cette mesure ?

Écrit par : brigetoun | 23/11/2007

Oui, tout pour la com'.
Comme pour Sarkozy pendant la campagne, surtout pas ne pas s'attarder sur le bilan au Ministère de l'Interieur.

Très beau droit de suite avec une excellente illustration !
Thx.

Écrit par : RichardTrois | 23/11/2007

l'art de voir toujours la coupe à moitié vide ...
même si c'est imparfait, c'est un formidable début je trouve ; et quand on a eu à construitre une maison on sait que c'est long et compliqué, meme sans aborder le sujet du financement: trouver un terrain constructibvle, un constructeur respactant les délais (avec le manque cruel de personnel dans le batiment, c'est un exploit d'en trouverun disponible) ..., obtenir un permis, etc ...
pour vous, ces maisons test, c'est encore trop cher, il n'y en a pas assez, outre que c'est incohérent en plus c'est pessimiste ... que ça doit être chiant de vivre avec des gens comme vous !!!

Écrit par : remarque | 23/11/2007

@ Mathilde P.

Et l'alcotest était dans quel état ? Fondu ?

Écrit par : RichardTrois | 23/11/2007

Assez d'accord avec remarque...

Écrit par : odm | 23/11/2007

La France en morceaux

Le bloc-notes d’Ivan Rioufol du 23 novembre 2007.

Une France en morceaux se dévoile. Alors que 53 % des citoyens ont choisi la réforme en élisant Nicolas Sarkozy, les corporatismes menés par Olivier Besancenot (4 % des suffrages) ébranlent la cohésion nationale en éreintant les usagers des transports. Et alors que cette même majorité a aussi voté pour une défense de l’identité française, La Marseillaise a été sifflée dans l’indifférence générale, vendredi au Stade de France, lors du match France-Maroc. Se résoudre à subir la montée en puissance des minorités ?

Le comportement insurrectionnel de l’extrême gauche, qui a été jusqu’à saboter mercredi des voies ferrées, s’ajoute à cet autre symptôme d’une fracture occultée : non seulement l’hymne national a été hué, mais le public français, portant les couleurs marocaines, n’a soutenu chez les Bleus que les footballeurs musulmans. «Je n’ai pas vu un seul maillot tricolore», a noté le joueur Patrice Evra. «On se de­mandait si on jouait à domicile», a dit le gardien de but, Mickaël Landreau.

Cet égoïsme catégoriel et ce différentialisme ethnico-religieux défient le pacte républicain. Pourtant, ce sont ces castes et ces communautés qui en appellent à la collectivité quand il s’agit de combler le déficit de leurs retraites ou de venir en aide à leurs conditions de vie. Serait-ce trop demander aux preneurs d’otages et aux pourfendeurs de la France de respecter le «vivre ensemble» qu’ils savent réclamer quand ça les arrange ?

Prendre garde à l’exaspération des gens. L’omerta qui recouvre les phénomènes de séparatisme observables dans certaines cités ne tiendra pas indéfiniment. L’opinion a réprouvé, jour après jour, la brutalité des cheminots insensibles au calvaire supporté par une classe moyenne ne bénéficiant pas de leurs privilèges et n’ayant comme objectif que d’aller travailler coûte que coûte. La solidarité nationale atteint ses limites.

Corporatisme et communautarisme sont des régressions pour une nation «une et indivisible». La possible partition de la Belgique rappelle jusqu’où peut conduire un déficit du sentiment d’appartenance. En France, ces phénomènes ne se corrigeront que si la collectivité y résiste. Les sondés, qui à 69 % cette semaine invitaient le gouvernement à ne pas céder, ne se montrent heureusement pas disposés à accepter davantage la loi du plus petit nombre. Une bonne nouvelle.

Distances

Il est heureux également que les actions de sabotage destinées à immobiliser les TGV, mercredi, aient été condamnées unanimement, notamment par la CGT et le PCF. Mais la fuite en avant des irréductibles fait craindre d’autres débordements menés par les amis d’Olivier Besancenot. François Chérèque (CFDT) a dû, mardi, quitter sous les huées et en courant le cortège des grévistes manifestants. Pour sa part, le PS, affaibli par sa défaite et l’ouverture, n’est plus capable d’endiguer les jusqu’au-boutistes. Il applaudit mécaniquement dès qu’il entend le mot grève.

La gauche saura-t-elle néanmoins prendre ses distances avec ces mouvements dépourvus de culture démocratique ? On attend d’elle qu’elle s’en démarque franchement. La conversion récente de la CGT de Bernard Thibault au réalisme réformiste, déjà choisi par la CFDT de François Chérèque, peut faire espérer une évolution des mentalités et la perspective d’un dialogue social ouvert à d’autres méthodes que les affrontements. Seul l’isolement des minorités extrémistes saura les affaiblir.

De ce point de vue, la mobilisation de plus de 10 000 manifestants antigrève, dimanche à Paris, a confirmé l’irritation de ceux qui ne sont plus disposés à financer, outre les aides aux syndicats, les compléments de retraite des tyranneaux. C’est pourtant cette perspective qui semble se profiler, avec la présence de l’État lors des négociations entreprise par entreprise ouvertes mercredi. À terme, la retraite par répartition pourrait bien être remise en question, au profit d’une retraite par capitalisation.

L’esprit de réforme

À souligner : l’habilité du chef de l’État et du gouvernement, qui ont su tirer profit du soutien populaire jusqu’à rendre odieux des protestataires qui prétendaient naguère revendiquer au nom de l’ensemble des salariés. Même si des contreparties seront accordées aux titulaires des régimes spéciaux, l’esprit de réforme sort intact de l’assaut conservateur soutenu par une partie minoritaire des fonctionnaires. L’intérêt de ces derniers n’est sûrement pas de faire cause commune avec des cheminots à la réputation entachée.

La question du pouvoir d’achat, sur laquelle les syndicats tentent de se refaire une santé, est assurément plus justifiée et consensuelle. Mais il ne faudrait pas que la gauche oublie qu’elle est en grande partie responsable, à cause des 35 heures, de cette stagnation des conditions de vie. La faible croissance d’une société d’assistanat n’a fait qu’aggraver une situation qui va devoir supporter, en plus, le coût «gigantesque» (Laurence Parisot, Medef) de ces grèves. Les mesures qu’entend prendre le gouvernement pour relancer la consommation des Français ne pourront être que d’un effet limité. Le pouvoir d’achat ne se décrète pas. Il ne peut être que le fruit du travail et d’une économie de marché libérée du poids d’un État dont le premier ministre a avoué récemment qu’il était «en situation de faillite». Seule la poursuite des réformes, visant notamment à dynamiser les 2,7 millions d’entreprises, permettra aux Français de s’enrichir enfin.

Privatisations

Ces trains, métros et bus immobilisés sont le résultat de monopoles sur des transports. Les grévistes sont les meilleurs avocats des privatisations.

Écrit par : Pat Joy | 23/11/2007

......
Et j'y mettrais mon père
Ma mère, mes frères et mes sœurs
Oh oh, ce serait le bonheur

Ecrit par : JJ Devrieux | vendredi, 23 novembre 2007 10:39

Le bonheur. Pouah !

Mais "un ptit coin d'paradis, contre un coin d'parapluie..." ah...là...

(Quoi ? J'ai déja ecrit ça avant hier ? Ah bon ?)

Écrit par : patrice | 23/11/2007

Ivan Rioufol qui s'y fie.

Écrit par : patrice | 23/11/2007

Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 23 novembre 2007 12:49

Vive les transports anglais si efficaces.

http://www.routard.com/guide/londres/939/transports.htm

Écrit par : nef | 23/11/2007

La collaboration entre Skalpa et cuicui est formidable.

Gageons que les 7 millions de salariés concernés par les heures supp, annoncé par Devedjian sur Canal + hier soir, vont faire pschitt comme les maisons de Borloo.

Il n'y a que le taux de CO2 que JLB n'aura aucun mal à faire progresser...

Écrit par : nef | 23/11/2007

"....la brutalité des cheminots insensibles au calvaire supporté par une classe moyenne ne bénéficiant pas de leurs privilèges et n’ayant comme objectif que d’aller travailler coûte que coûte. La solidarité nationale atteint ses limites."


Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 23 novembre 2007 12:49

C'est beau l'équité, n'est-ce pas?

Au bûcher ces "privilégiés " de cheminots !! Merci à Opinion Truc !



"Financer les retraites, oui… mais touche pas à mes stock-options !
La taxation des stocks-options aurait pu rapporter trois milliards par an à la Sécurité sociale, mais députés et sénateurs en ont décidé autrement. Des critiques se font entendre au sein même de l'UMP."
http://www.marianne2.fr/Financer-les-retraites,-oui-mais-touche-pas-a-mes-stock-options-!_a81295.html?PHPSESSID=fb8f1460353ce5a7c5801333a8932024

Écrit par : Roma | 23/11/2007

Ecrit par : nef | vendredi, 23 novembre 2007 13:55

Je suis concerné par cette mesure...

Pour le gain de pouvoir d'achat que ça représente, ça ne valait pas le coup de se priver de recettes fiscales vitales pour notre pays

Écrit par : anthony | 23/11/2007

Bonjour à toutes et à tous,
Et bravo Cuicui de soulever le sujet.

Tout d’abord le lien vers l’article du Monde : http://tinyurl.com/2nonfe
Pourtant je mettrais un bémol au texte de Cuicui (on va encore me traiter de.... ;-)) mais la loi Borloo j’en entends souvent parler mais dans des programmes d’investissements locatifs.
La maison à 100 000 € pour les modestes n’était qu’un coup de com.
C’est d’ailleurs sur cet autre volet de la loi Borloo qu’il y a le plus d’informations.
Les investisseurs privés s'en sont saisis, les petits investisseurs je précise.
Elle remplace ainsi la loi Robien défiscalisant les revenus du patrimoine.
(voir le site de L'APAP citée par Cuicui : Details du dispositif de robien, Loi Borloo - Defiscalisation immobiliere)
Ce qui a pu faire croire que la loi Borloo était pour le "populo", c'est que pour bénéficier de la défiscalisation d'une partie des revenus locatifs, les loyers devaient être minorés par rapport à ceux pratiqués sur le marché.
Alors oui, c’est une loi pour les ménages modestes, mais les ménages modestes locataires.

Certaines communes ont pourtant joué le jeu en mettant à "disposition" des terrains mais ce sont des communes rurales ou périurbaines.
Mais le problème du logement ne se situe pas dans les petites villes de province...

Plus complexe encore est le mécanisme d’amortissement du terrain. Celui-ci est souvent différé, c'est-à-dire que vous vous trouvez à rembourser (durant 15 ou 23 ans) une maison construite sur un terrain que vous n’avez pas encore payé mais que vous rembourserez en 7 ou 8 ans après avoir fini de payer votre maison. Il y a de quoi être très circonspect non ? Surtout quand on sait que la précarité peut nous toucher du jour au lendemain…
Et si ce dispositif tel qu’il a été conçu initialement ne décolle pas, les constructeurs privés ont su s’engouffrer dans la brèche et proposent des maisons à 145 000 € ! On est donc loin du compte.
http://www.borloo-de-robien.com/actualites/investissement-locatif_maison-145000_000382.html

http://www.lefigaro.fr/immobilier/2007/11/22/05002-20071122ARTFIG00273-les-maisons-a-euros-a-la-traine-.php



Une piste de travail pour Christine Boutin ? ;-)

http://www.ouest-france.fr/Les-etudiants-logent-dans-des-conteneurs/re/actuDet/actu_3639-468955-----_actu.html

Écrit par : Gaëlle | 23/11/2007

Euh...
Limite HS

J'ai peut-être une maison à vendre. (confirmation avant la fin de l'année)
1904, 270 m² habitables,dans le Finistère dans un emplacement classée (face chapelle du 16ème) à une dizaine de km de la plage de Kervel dans la baie de Douarnenez.
Terrain 666 m² et dépendances en partie rénovée (60m² habitables en plus). Cheminées dans le salon et dans une chambre. Surface au sol 100 m2 avec deux étages. Deux salles de bains. Quatre chambres. Grenier isolé aménageable pré-équipé en arrivées d'eau chaude et froide. Planchers en châtaignier, poncés, vitrifiés.
Mise à prix 220 000 €.
Au prix du m² c'est moins cher que Borloo. Surtout que dans 310 m² on habite quand même à deux familles pas trop grandes....

Contact dans mon pseudo.
;-)

Écrit par : mclane | 23/11/2007

"emplacement classé" et "dépendances en partie rénovées"
Evidemment....

Écrit par : mclane | 23/11/2007

Je crois que les commentaires du pat joy - aka patrice joyeux (malbrouk président) - commencent vraiment à me gaver.

Qu'il ait ses opinions (que je ne partage pas, mais bon) c'est une chose.

Mais qu'il envahisse l'espace des comm ici et me condamne à jouer vigoureusement de l'ascenseur… beurk

Monsieur, ouvrez votre blog, pérorez-y à loisir, venez spammer ici avec quelques liens vers vos petits billets, mais arrêtez, svp, de ralentir ma lecture avec vos divagations

Écrit par : el torero matador | 23/11/2007

Ecrit par : mclane | vendredi, 23 novembre 2007 14:44



Pourquoi Hs, on parle du logement ;-)

Pour donner envie aux acheteurs éventuels :
http://www.kervel.org/photos-kervel.php

Écrit par : Gaëlle | 23/11/2007

Y a deux choses dans ce billet.

La loi Borloo en elle même. Je ne sais pas si tenter de proposer des maisons accessibles au plus grand nombre est en soit une mauvaise chose. L'idée générale me semblait aller dans le bon sens. On peut aprés être triste de voir que derrière les grandes déclarations,il n'y a pas tout ce que l'on aurait voulu. Humain.
Mais je n'ai pas forcément envie de "taper Borloo avec un marteau", car je pense que son idée partait d'un principe plutot pas mal.

Aprés il y a le service aprés vente médiathique qui n'est jamais assuré aprés un battage. Oui, ça ne serait pas choquant que des journalistes assurent des "services aprésvente" pour voir si oui ou non telle ou telle mesure a été efficace, ou pas.
Il y a eu un flan, justifié, sur les tests ADN. J'attends maintenant que dans un an, les journalistes nous disent et nous donnent les résultats. J'attends que, dans un an, on voit ce qu'a donné les mesures fiscales de cet été, j'attends de voir ce que le Grenelle de l'environnement a effectivement permis d'économiser en CO2 et a fait de positif, ou de négatif, pour l'environnement.

J'attends, en tant que citoyen, une mesure "objective et non partisane" des décisions prises et dont, pauvres citoyens, on nous a rebattu les oreilles médiathiquement parlant la période "où c'était dans l'actu".

Bonne journée à tous, le soleil se léve : le weekend sera beau.

Écrit par : Falconhill | 23/11/2007

Ecrit par : nef | vendredi, 23 novembre 2007 13:40

Par respect pour Ivan Rioufol, je n'ai volontairement pas coupé son dernier passage, visiblement écrit sur le coup de la colère apres deux semaines d'anarchie syndicaliste. Mais je ne partage pas son opinion quant a la privatisation de la SNCF.

Evidemment il peut paraitre tentant, apres ces deux semaines de blocage et de sabotages, de se séparer de la SNCF et de son cortège de syndicalistes.

Ca serait quand même oublier que le réseau ferroviaire français est un des plus performants au monde, qu'un des joyaux de l'industrie française, le TGV, doit beaucoup aux investissements en infrastructure de l'État français (une de ses missions régaliennes) et que la desserte des lignes non rentables fait parti de la responsabilité de l'État au nom de l'égalité républicaine.

Qui plus est, d'un point de vue pratique, privatiser la SNCF nécessite de trouver des acheteurs, et, étant donne l'endettement considérable (plus de 8 milliards d'euros) et les investissements massifs et réguliers necessaires, je ne suis pas persuadé qu'ils (les acheteurs) se bousculent au portillon.

Je vais envoyer un mail a Ivan pour lui faire part de mon désaccord.

Écrit par : Pat Joy | 23/11/2007

Ecrit par : el torero matador | vendredi, 23 novembre 2007 14:58

Pauvre chou!

Écrit par : Pat Joy | 23/11/2007

HS contre le silence/



"Massacre du code du travail dans le silence général"
Gérard Filoche inspecteur du travail.

http://www.liberation.fr/rebonds/293225.FR.php

Écrit par : Roma | 23/11/2007

remarque | vendredi, 23 novembre 2007 11:50 .
Bien sur mais pourquoi en France n'existe que l'incompétence, heu la compromission. Parce que si on ne sait toujours pas coller deux parpaings entr"eux, pose quelques tuiles en béton. On fait autre chose. vendeur de chaussettes dans le métro un jour de grève. Aujourd'hui il y a des lois qui ne permettent pas le dépassement du prix des ouvrages. Et 20% c'est énorme. maintenant socialement ces maisons même à 50000 euros sont dse arnaques. vendues avec des prêts à trente ans revalorisables, avec la précarité et la discontinuité des revenus et les subprimes à la française. Borlo sans le vouloir, mais peut-être pas, évite la casse. Ces systèmes peuvent fonctionner si l'état s'investit directement avec son ministère, sans aucune maîtrise d'ouvrage déléguée. parce que ce sont ces maîtres d'ouvrages, privés, qui dénaturent tous ces projets, ne aps oublier qu'ils vendent aussi des maisons bien plus rentables pour eux. je parle bien entendu des privés et dse maître d'ouvrages publics, HLM, ou similaires, qui se trouvent également en concurrence avec eux-même. Surtout si sans rien changer on peut faire des maisons à 80 000 euros pourquoi ne les ont- ils pas construites AVANT. et surtout ces sociétés ou offices doivent vendre une partie de leur parc de logements locatifs et là encore une concurrence. Mais je peux me tromper.

Écrit par : martingrall | 23/11/2007

PAS HS!!!!!

Soufflez vous saurez, c'est le nom de la campagne de Borloo, ministre de l'Ecologie chargé de la Sécurité routière, qui a fait la démonstration de ces dispositifs lors de la conférence de presse, hier.
Vous saurez quoi en soufflant dans un ethylotest avant de conduire?
Si vous avez dépassé de peu et que donc vous aurez intérêt à esquiver les gendarmes?
Que vous avez peu bu comme c'était conseillé?
Ou que vous êtes plus bourrés que vos amis?
Bref, cette mesure n'est pas pour moi une mesure efficace pour lutter contre l'alcoolisme au volant....
Je ne parlerais même pas ici du Grenelle(sic) de l'environnement...
je préfère finir comme agathe sur le sourire que me procure l'image du ministre des apéros en train de souffler dans un ballon (de rouge?)

Ceci dit, hier j'ai voulu aller sur le site mis en ligne à 21h00, il ne fonctionnait pas.
Peut-être que les administrateurs savaient pour avoir soufflé qu'ils n'étaient pas en capacité de le faire?

http://www.soufflez-vous-saurez.fr/
Ca marche!
mais c'est plus long à charger que mon blog!!!

Écrit par : skalpa | 23/11/2007

Pauvre chou!
Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 23 novembre 2007 15:26

Pourquoi ne pas apprendre à insérer des liens au lieu de nous infliger des copier-coller de cette eau ?

Et moi, je reste poli et ne dérape pas dans la condescendance. A bon entendeur…

Écrit par : el torero matador | 23/11/2007

HS /

Quand même !

Pour ceux que ça intéresse...

Justice saoudienne (suite)

La condamnation par un tribunal saoudien d'une jeune femme violée provoque un tollé
LE MONDE | 23.11.07 | 15h29 • Mis à jour le 23.11.07 | 15h29

Écrit par : Roma | 23/11/2007

Concernant les illustrations de l'article, une seule est de moi les autres sont "googlisées" ....

Écrit par : skalpa | 23/11/2007

C'est pas joli joli de se moquer d'un alcoolique comme Borloo.

Écrit par : Yann | 23/11/2007

Je vous signale cette vidéo trouvée sur le Dailymotion.com où l'on voit une personne âgée agressée par un jeune à Maubeuge :

http://www.dailymotion.com/video/x3juxa_douce-france_politics

Écrit par : petitrobot | 23/11/2007

Ecrit par : petitrobot | vendredi, 23 novembre 2007 17:20
attention lien facho!!!!

Écrit par : skalpa | 23/11/2007

quelqu"un peut il m'éclairer sur le sens du mot "corporatisme" dans le commentaire de Pat Joy, et en général dans la bouche ou sous la plume des fiers rénovateurs qui mènent avec courage les autres vers le 19ème siècle ?
Parce que vraiment, s'il m'arrive d'être d'accord avec Besancenot (relativement rarement d'ailleurs) je vois mal le lien corporatiste qui pourrait me lier à lui ?

Écrit par : brigetoun | 23/11/2007

Ecrit par : skalpa | vendredi, 23 novembre 2007 17:44

facho, comme vous y allez !! une vidéo de personne agée agressant un jeune ce serait quoi ? (je précise que je n'ai pas regardé la fameuse vidéo)

Écrit par : remarque | 23/11/2007

Ecrit par : brigetoun | vendredi, 23 novembre 2007 17:48

sans doute etes vous facteur (ou factrice ) ...

Écrit par : remarque | 23/11/2007

Ecrit par : Falconhill | vendredi, 23 novembre 2007 15:24
Ecrit par : remarque | vendredi, 23 novembre 2007 11:50
Ecrit par : odm | vendredi, 23 novembre 2007 12:27


Abolument, Falcon, je ne critiquais pas la mesure en elle même ! Mais je m'étonnais qu'il y ait eu si peu d'amateurs pour profiter de cette offre si intéressante !
Gaëlle à donné pleins de pistes dans ces coms très détaillés

http://www.borloo-de-robien.com/actualites/investissement-locatif_maison-145000_000382.html

http://www.lefigaro.fr/immobilier/2007/11/22/05002-20071122ARTFIG00273-les-maisons-a-euros-a-la-traine-.php

Voilà, ce que je reproche c'est de manière générale, le manque d'inventaire de la presse au suivi de mesures souvent spectaculaires à l'annonce et vides dans l'éxécution !

Comme Skalpa et Martingrall, je suis presque sûr que les conclusions du fameux Grenelle de l'environnement, les tests ADN, les mesures sur le crédit et le bouclier fiscal dans 2 ans aboutiront à un semi ou à un fiasco complet.

On nous aura bassiné comme des malades, ces annonces spectaculaires pour juste faire la promo de la politique de Sarko.
LA PRESSE SE DOIT D'UTILISER SON DROIT DE SUITE !!!!

Que les journalistes fassent leur boulot de journalistes et pas celui de propagandstaffel ! Bordel !!!

Parce que sinon, les politiques vont finir par croire qu'annoncer c'est faire !!! Ce qui est la plaie de la politique politicienne.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

Assez d'accord avec remarque...

Ecrit par : odm | vendredi, 23 novembre 2007 12:27
###########

Et comme "remarque", c'est Pat Joy, odm est d'accord avec Pat Joy...

Pat Joy est heureux d'avoir trouvé un pote sur le DEL, pas vrai, remarque ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

Ecrit par : remarque | vendredi, 23 novembre 2007 17:58
n'y allez pas, en plus les commentaires sont pire (normal!)
ps: ce n'est pas forcément un luxe de connaître ses liens

Écrit par : skalpa | 23/11/2007

Ecrit par : skalpa | vendredi, 23 novembre 2007 18:21

Ben non il faut y aller et lire les commentaires....cette parole décomplexée, au moins sait à quoi s'en tenir..

Ps: étant en panne d'ordi chez moi et quittant mon "travailler plus" suite demain

Écrit par : Pamela de Barres | 23/11/2007

Ecrit par : skalpa | vendredi, 23 novembre 2007 18:21

Tu sais Skalpa, plus on dit aux gens qu'il ne faut pas y aller, plus ils y vont...

De plus, tu vois bien que cette vidéo est une mise en scène : les mecs ne peuvent se retenir d'esquisser une sorte de rire vite réprimé.

Si tu veux, je t'en monte 20 extraits comme ça ! Et même l'inverse où on verrait un vieux de 80 ans tabasser un jeune... Les mecs du FN sont tellement cons qu'ils ne sont même pas capables de monter une vidéo crédible !!!!

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

Parce que sinon, les politiques vont finir par croire qu'annoncer c'est faire !!! Ce qui est la plaie de la politique politicienne.

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 23 novembre 2007 18:10


Heu, c'est déjà le cas pour beaucoup il me semble...

Écrit par : Gaëlle | 23/11/2007

Et comme "remarque", c'est Pat Joy, odm est d'accord avec Pat Joy...
Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 23 novembre 2007 18:21

Je poste uniquement sous les pseudonymes Pat Joy et Patrice-Joyeux !

Écrit par : Pat Joy | 23/11/2007

ha enfin ce n'est pas trop tôt! Plus de régime spéciaux, quoique en partant d'une république bananière. mais il y a un mai au printemsp de quoi rêvais-tu.
de la retraite spéciale, comme les huîtres de fêtes, mais c'est pas double ou triple zéro.
Tiesn not Chichi c'ets comme-ça.
1. Jacques Chirac Président de la république (1995-2007) 5250 €
Secrétaire d'État (1967-1971),
ministre (1971- 1974), premier ministre (1974-1976 et 1986-1988) 0 €
Député (1967, 1968, 1973 puis 1976-1995) 5031 €
Conseiller général de Corrèze (1968-1982)
conseiller municipal de Sainte-Féréole
puis de Paris (1965-1977),
maire de Paris (1977-1995) 5000 €
Magistrat à la cour des comptes 3500 €
Membre siégeant au Conseil constitutionnel (depuis 2007) 12 000 €
TOTAL 30 781 €



2. Valéry Giscard d'Estaing 30 000 €
3. Jacques Delors 14 000 €
4. Philippe Séguin 12 200 €
5. Alain Juppé 11 700 €
6. Pierre Mauroy 11 200 €
7. Michel Rocard 11 000 €
8. Christian Poncelet 10 900 €
9. Jack Lang 10 800 €
10. Laurent Fabius 9 600 €

J'dis ça mais je voudrai pas faire remarquer que dans les dix premier il y a 5 socialistes soit 50% tout pile.

Écrit par : martingrall | 23/11/2007

@Skalpa et Remarque

La V.O. non montée est sur le même site de vidéos :

http://www.dailymotion.com/video/x3jlrl_racaille-en-action_politics

Écrit par : petitrobot | 23/11/2007

Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 23 novembre 2007 19:12

Et Mathieu ? Non ?

Trop de mensonges, mon fils....

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

Heu, c'est déjà le cas pour beaucoup il me semble...

Ecrit par : Gaëlle | vendredi, 23 novembre 2007 19:07
##################
J'disais ça pour faire semblant d'être naïf, Gaëlle... ;-)))))

@ Ecrit par : petitrobot | vendredi, 23 novembre 2007 19:35

Je préfère un grand robot intelligent à un petitrobot con...
Pauvre blaireau, va !!!!

Écrit par : "cui cu"i fit l'oiseau | 23/11/2007

Et Mathieu ? Non ?
Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 23 novembre 2007 19:46

Non...

Écrit par : Pat Joy | 23/11/2007

Venez débattre sur Mon blog qui est le suivant: http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/
Et dès maintenant,abonnez vous en grands nombres à la Newsletter.
Venez nombreux voir ce blog malgré vos appartenance politique,il est ouvert à tout le monde.

Écrit par : arno | 23/11/2007

Et vive la machine à baffes, je la propose place de grêve en ce gentil Paris.
V'la -t-y aps que l'ump VEUT DES STOCK OPTIONS CHEZ TOUS LES HAUTS FONCTIONNAIRES? Ben si! ce n'est plus être con, c'est une insulte envers tout le peuple.

"" Frédéric Lefebvre (UMP) s'est déclaré favorable à une généralisation des stocks options, y compris dans le secteur public sous la forme de primes aux fonctionnaires, dans le cadre des initiatives visant à favoriser le pouvoir d'achat ""

Écrit par : martingrall | 23/11/2007

Pat Joy ne change pas de pseudo conformément à ce qu'il a écrit plus haut.

Écrit par : José | 23/11/2007

Pat Joy ne change pas de pseudo conformément à ce qu'il a écrit plus haut.

Ecrit par : José | vendredi, 23 novembre 2007 20:08


Pat, rend ce pseudo tout de suite ! ;-)))

Écrit par : phets | 23/11/2007

Eh oui, c'est fait...

Apparemment, on rémunère plus facilement les "artistes" présents à la petite sauterie de Sarkozy cet après-midi, que ces "privilégiés" de cheminots

Et tant pis pour les atteintes aux libertés individuelles, c'est une notion totalement dépassée dont tout le monde se fout...

Le choix était clair au moment de l'élection, les français ont choisi

Quel dommage que toute la population en profite

Écrit par : anthony | 23/11/2007

Ecrit par : phets | vendredi, 23 novembre 2007 20:28

Pfffff

"J'étudiais un jour seul ma leçon dans la chambre contiguë à la cuisine. La servante avait mis sécher à la plaque les peignes de mademoiselle Lambercier. Quand elle revint les prendre, il s'en trouva un dont tout un côté de dents était brisé. A qui s'en prendre de ce dégât? personne autre que moi n'était entré dans la chambre. On m'interroge: je nie d'avoir touché le peigne. M. et mademoiselle Lambercier se réunissent, m'exhortent, me pressent, me menacent: je persiste avec opiniâtreté; mais la conviction était trop forte, elle l'emporta sur toutes mes protestations, quoique ce fût la première fois qu'on m'eût trouvé tant d'audace à mentir. La chose fut prise au sérieux; elle méritait de l'être. La méchanceté, le mensonge, l'obstination, parurent également dignes de punition; mais pour le coup ce ne fut pas par mademoiselle Lambercier qu'elle me fut infligée. On écrivit à mon oncle Bernard: il vint. Mon pauvre cousin était chargé d'un autre délit non moins grave; nous fûmes enveloppés dans la même exécution. Elle fut terrible. Quand, cherchant le remède dans le mal même, on eut voulu pour jamais amortir mes sens dépravés, on n'aurait pu mieux s'y prendre. Aussi me laissèrent-ils en repos pour longtemps.

On ne put m'arracher l'aveu qu'on exigeait. Repris à plusieurs fois et mis dans l'état le plus affreux, je fus inébranlable. J'aurais souffert la mort, et j'y étais résolu. Il fallut que la force même cédât au diabolique entêtement d'un enfant; car on n'appela pas autrement ma constance. Enfin je sortis de cette cruelle épreuve en pièces, mais triomphant.

Il y a maintenant près de cinquante ans de cette aventure, et je n'ai pas peur d'être puni derechef pour le même fait; hé bien! je déclare à la face du ciel que j'en étais innocent, que je n'avais ni cassé ni touché le peigne, que je n'avais pas approché de la plaque, et que je n'y avais pas même songé. Qu'on ne me demande pas comment le dégât se fit, je l'ignore et ne le puis comprendre; ce que je sais très certainement, c'est que j'en étais innocent.

Qu'on se figure un caractère timide et docile dans la vie ordinaire, mais ardent, fier, indomptable dans les passions; un enfant toujours gouverné par la voix de la raison, toujours traité avec douceur, équité, complaisance, qui n'avait pas même l'idée de l'injustice, et qui pour la première fois en éprouve une si terrible de la part précisément des gens qu'il chérit et qu'il respecte le plus: quel renversement d'idées! quel désordre de sentiments! quel bouleversement dans son coeur, dans sa cervelle, dans tout son petit être intelligent et moral! Je dis qu'on s'imagine tout cela, s'il est possible; car pour moi je ne me sens pas capable de démêler, de suivre la moindre trace de ce qui se passait alors en moi.

Je n'avais pas encore assez de raison pour sentir combien les apparences me condamnaient, et pour me mettre à la place des autres. Je me tenais à la mienne, et tout ce que je sentais, c'était la rigueur d'un châtiment effroyable pour un crime que je n'avais pas commis. La douleur du corps, quoique vive, m'était peu sensible; je ne sentais que l'indignation, la rage, le désespoir. Mon cousin, dans un cas à peu près semblable, et qu'on avait puni d'une faute involontaire comme d'un acte prémédité, se mettait en fureur à mon exemple, et se montait, pour ainsi dire, à mon unisson. Tous deux dans le même lit, nous nous embrassions avec des transports convulsifs, nous étouffions; et quand nos jeunes coeurs un peu soulagés pouvaient exhaler leur colère, nous nous levions sur notre séant, et nous nous mettions tous deux à crier cent fois de toute notre force: Carnifex! carnifex! carnifex!

Je sens en écrivant ceci que mon pouls s'élève encore; ces moments me seront toujours présents, quand je vivrais cent mille ans. Ce premier sentiment de la violence et de l'injustice est resté si profondément gravé dans mon âme, que toutes les idées qui s'y rapportent me rendent ma première émotion; et ce sentiment, relatif à moi dans son origine, a pris une telle consistance en lui-même, et s'est tellement détaché de tout intérêt personnel, que mon coeur s'enflamme au spectacle ou au récit de toute action injuste, quel qu'en soit l'objet et en quelque lieu qu'elle se commette, comme si l'effet en retombait sur moi. Quand je lis les cruautés d'un tyran féroce, les subtiles noirceurs d'un fourbe de prêtre, je partirais volontiers pour aller poignarder ces misérables, dussé-je cent fois y périr. Je me suis souvent mis en nage à poursuivre à la course ou à coups de pierre un coq, une vache, un chien, un animal que je voyais en tourmenter un autre, uniquement parce qu'il se sentait le plus fort. Ce mouvement peut m'être naturel, et je crois qu'il l'est; mais le souvenir profond de la première injustice que j'ai soufferte y fut trop longtemps et trop fortement lié pour ne l'avoir pas beaucoup renforcé."

Écrit par : Pat Joy | 23/11/2007

chuis pas fan de Jean-Jacques...

Écrit par : phets | 23/11/2007

@Cucui
(((Je préfère un grand robot intelligent à un petitrobot con...
Pauvre blaireau, va !!!!)))

Vous devenez grossier. Je trouve assez choquant qu'une personne, quelles que soient ses opinions politiques, puissent défendre l'indéfendable, à savoir l'agression d'une personne âgée sans défense. J'ignore votre âge mais ce vieil homme pourrait être votre père ou votre grand-père peut-être. Un peu de respect ne fait jamais de mal.

Écrit par : petitrobot | 23/11/2007

Ecrit par : petitrobot | vendredi, 23 novembre 2007 21:01

dis-moi nono, c'est quoi ton but là ?

Écrit par : phets | 23/11/2007

Ah! pat joy, c'est la scène primitive de la paranoïa de Rousseau. On peut admirer le syle mais s'identifier à l'auteur est sur ce coup là un peu craignos.

Écrit par : TDB | 23/11/2007

Pauvre blaireau, va !!!!)))

Vous devenez grossier.

Ecrit par : petitrobot | vendredi, 23 novembre 2007 21:01

Écrit par : tu l'as dit ! | 23/11/2007

cui cui, tu écris comme un journaliste (arrête de te les geler à vendre des cagoules sur les marchés).
Un peu trop de points d'exclamation peut-être, mais c'est ton ip qui veut ça.
T'es parfois un vrai neu neu aussi, mais y en bien a d'autres, hein, qui réussissent sur le Post ;-)

Écrit par : TDB | 23/11/2007

L'ONU estime que l'utilisation du Taser X-26 est "une forme de torture"
LEMONDE.FR


mais non puisque Sarko l'a apporté à nos policiers !!!! ils sont lourds à l'onu...

Écrit par : phets | 23/11/2007

J'ignore votre âge mais ce vieil homme pourrait être votre père ou votre grand-père peut-être. Un peu de respect ne fait jamais de mal.

Ecrit par : petitrobot | vendredi, 23 novembre 2007 21:01
#############

Erreur, petit robot, ce petit homme pourrait être mon fils en vérité... ;)

Y a un petit détail, mon cher petit robot, que je voudrais te signaler !

Les petits robeus que tu montres, je les côtoie 7 jours sur 7 ! Parce que figure toi que je suis un mec de basse extraction et si il y a une chose que je sais chez les robeus de tous âges, c'est qu'il y a 3 choses essentielles chez eux qu'ils ne trangresseront jamais : la religion, la famille et le respect des personnes âgées...

Ça, mon petitrobot, tu connais pas et ton scénario est complètement bidon pour cette raison ! Les gars qui ont réalisé ce montage ne comprennent rien, comme d'habitude, aux cités !

Quant au mec qui a tourné ce soit disant film, c'est qui ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

puis j'aime bien l'utilisation du mot "racaille" dans le titre... pas du tout connoté, hein ?

Écrit par : phets | 23/11/2007

Ecrit par : TDB | vendredi, 23 novembre 2007 21:07

Je faisais juste le parallèle entre (la découverte de) l'injustice dont a été victime le jeune Rousseau et les accusations infâmes, répétées et totalement injustifiées venant de M. Cuicui fit l'oiseau.

Malheureusement le pauvre JJ n'a pas eu de José pour l'innocenter.

:(

Écrit par : Pat Joy | 23/11/2007

Un Johnny bourré comme un coin....
la bouche est pateuse.
Très, très drôle...
"Pourquoi j'existerai...?"
" Je suis un vieux schnock.."

Sur le DEB, ce soir...

clic pseudo

Écrit par : odm | 23/11/2007

Ecrit par : TDB | vendredi, 23 novembre 2007 21:13

Putain !!!! Quel humour !!!!

Avoir un jumeau, c'est pesant, je te le dis ! Lui c'est l'envers et moi l'endroit... Lui de dos, moi de face...

Quant au journalisme : je préfère me les geler auprès des racailles à vendre de cagoules siglées FLNC... C'est le comble de la perversité et ça suffit à mon bonheur !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

mais la réalité ou non du film n'est pas le plus important : malheureusement, chaque jour en France et dans le monde, des gens, vieux ou jeunes, hommes ou femmes, se font bousculer par d'autres gens (vieux ou...). C'est déplorable, mais c'est une réalité

cette réalité touche toute les couches sociales, tous les pays, toutes les religions, etc.

alors je répète: c'est quoi ton but ? Quel message subtil (humour!) viens-tu relayer ?

Écrit par : phets | 23/11/2007

Erreur, petit robot, ce petit homme pourrait être mon fils en vérité... ;)
Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 23 novembre 2007 21:14

Papa?

Écrit par : Pat Joy | 23/11/2007

Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 23 novembre 2007 21:20

Pat, mon ami Pat... Et si un jour tu rédigeais un commentaire personnel ?

Une fois dans ta vie.

Sans Rioufol, ni Jean Jacques.

Seul...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

Ecrit par : odm | vendredi, 23 novembre 2007 21:20

j'adore :

le journaliste : "et vous, vous l'avez trouvé Jean-Philippe Smet ?"

Johnny, sérieux : "je chuis né avec"

Écrit par : phets | 23/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 23 novembre 2007 21:25

Je n'ai pas attendu tes gentils conseils pour en faire, oiseau de malheur!

Ne serait-ce qu'aujourd'hui, j'ai rebondi au dernier paragraphe de l'article de Rioufol pour exprimer mon désaccord concernant la privatisation de la SNCF.

Attention a l'overdose de mauvaise foi ce soir...

Écrit par : Pat Joy | 23/11/2007

@cuicui
(((il y a une chose que je sais chez les robeus de tous âges, c'est qu'il y a 3 choses essentielles chez eux qu'ils ne trangresseront jamais : la religion, la famille et le respect des personnes âgées...)))

C'est ce que je vois... Mais si c'est un "robeu" comme vous dites, il respecte sa religion puisqu'il intime courageusement à ce vieil homme de cesser de consommer de l'alcool et le remet dans le droit chemin. On ne peut pas blâmer ce JH pour cet acte de civisme. Ou alors c'est un Sicilien payé pour jouer au "robeu". Les Italiens sont réputés pour leurs actes de délinquance en France. Ce vieil homme l'avait sûrement provoqué par des propos racistes ou intolérants, comme Irvoas et Le Chénadec avaient sûrement provoqué leurs agresseurs. Ces vieux blancs alcooliques et décadents n'ont que ce qu'ils méritent, vous avez bien raison Cuicui.

Écrit par : petitrobot | 23/11/2007

Les Italiens sont réputés pour leurs actes de délinquance en France.

Ecrit par : petitrobot | vendredi, 23 novembre 2007 21:32


ça devient lourd là... réthorique à deux sous, calomnie à relents nationalistes et raciaux

t'as vraiment l'air d'un chic type. Petit con à dit cui cui ? il était en dessous de la réalité...

Écrit par : phets | 23/11/2007

Ecrit par : petitrobot | vendredi, 23 novembre 2007 21:32

A ce sujet, je tenais a saluer le sens du respect de la famille des agresseurs présumés de JC Irvoas, tabassé a mort devant sa fille et sa femme.

Écrit par : Pat Joy | 23/11/2007

d'ailleurs, quelle coincidence, je googueulise "Irvoas et Le Chénadec" et je ne tombe que sur des blogs de Villieristes et autres nazillons en herbe...

petitrobot, je me demande lequel est le tien

Écrit par : phets | 23/11/2007

çui là est top:

Association AntiMondialiste
de défense du Peuple Français.
Contre les lobbies, monopoles
et dictatures AntiFrançais

avec page d'intro en musique (douce France de Trenet, of course)

Écrit par : phets | 23/11/2007

(((d'ailleurs, quelle coincidence, je googueulise "Irvoas et Le Chénadec" et je ne tombe que sur des blogs de Villieristes et autres nazillons en herbe...)))

C'est normal. Avec des noms pareils, c'était sûrement d'infâmes nazis.

Écrit par : petitrobot | 23/11/2007

Avec des noms pareils, c'était sûrement d'infâmes nazis.

Ecrit par : petitrobot | vendredi, 23 novembre 2007 21:41


ah, oui... la belle référence que les noms, qui vous permettent de savoir si un tel est bon "gaulois" ou pas, etc.

décidemment, tu me débectes bien fort

Écrit par : phets | 23/11/2007

et puis t'as besoin d'ajouter l'adjectif infâme avant nazi toi ? comme c'est curieux...

Écrit par : phets | 23/11/2007

Ecrit par : petitrobot | vendredi, 23 novembre 2007 21:32

Écoute, mec, je ne sais pas si tu vois les gens d'ici mais j'ai bien peur que tu ne convainques personne avec tes arguments minables. En plus tu es qui ? Tu vis où ? Tu fais quoi ? Au nom de qui parles tu ?

Le lepénisme, ici, sur le DEL, ne fait pas recette, vois tu ?

Je serais toi, j'irais prêcher dans d'autres paroisses car ici, tu n'atteins pas le niveau minimum requis... Essaie donc les "auditeurs ont la parole" sur RTL, je suis certain que tu seras davantage entendu...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

(((ah, oui... la belle référence que les noms, qui vous permettent de savoir si un tel est bon "gaulois" ou pas, etc.)))

A mon avis, c'était des mauvais Gaulois. Photographier des lampadaires et éteindre un feu de poubelles, je trouve cela un peu suspect.

Écrit par : petitrobot | 23/11/2007

La RATP se place en concurrent direct de la SNCF
Magazine Challenges | 08.11.2007 | Réagir à cet article

En toute discretion, EuRailCo, né de l'alliance entre la RATP et Transdev (filiale de la Caisse des dépôts et consignations), vient d'obtenir, par un arrêté ministériel signé de la main de Jean-Louis Borloo, sa «licence d'entreprise ferroviaire valable pour effectuer des services de transport de voyageurs». EuRailCo, qui avait déposé son dossier de candidature le 1er août, est le premier opérateur à se positionner officiellement face à la SNCF dans la perspective du 1er janvier 2010, date à laquelle le transport de voyageurs sera libéralisé en France pour tous les trajets internationaux. Air France devrait suivre.


Un HS de plus, mais vu les boulets qu'on se traine...

Écrit par : Gaëlle | 23/11/2007

Tortures à Guantanaomo : Donald Rumsfeld est protégé contre toutes poursuites en France en raison d'une "immunité pénale coutumière", non écrite, qui n'existe pourtant pas en droit international...
http://www.liberation.fr/actualite/monde/293395.FR.php?rss=true

Écrit par : Info | 23/11/2007

Ecrit par : petitrobot | vendredi, 23 novembre 2007 21:49

tu me saoûles. tu trompes personne, tu sers rien, tu agites rien. cui cui a raison : casse-toi.

Écrit par : phets | 23/11/2007

Du calme tout le monde...

Pat Joy, j'en ai donné ma définition. Pour le reste ne succombez pas à la provocation.

Le DEL, j'en suis le taulier, n'est ni de gauche ni de droite. Ses intervenants sont libres et ils s'expriment tant qu'ils le veulent tant qu'il ne s'agit pas d'opposer les uns et les autres.

La provoc à deux balles, il y a d'autres endroits pour la faire.

Écrit par : José | 23/11/2007

Un HS de plus, mais vu les boulets qu'on se traine...

Ecrit par : Gaëlle | vendredi, 23 novembre 2007 21:49

Comme d'habitude, les lignes les plus rentables seront vendues au privé et le public se coltinera toutes les lignes en déficit, Gaëlle !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

(((puis j'aime bien l'utilisation du mot "racaille" dans le titre... pas du tout connoté, hein ?)))

C'est très connoté facho en effet. En bon français chazalien, on dit "jeune". Ca reste poli et tout le monde comprend.

Écrit par : petitrobot | 23/11/2007

Cet endroit sent très mauvais depuis un moment, la liberté d'expression a une drole d'odeur

Écrit par : agathe | 23/11/2007

et le public se coltinera toutes les lignes en déficit, Gaëlle !

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 23 novembre 2007 21:53


mais c'est normal mon cher ! ces fonctionnaires ne sachant être rentables, ça ne sert à rien de gâcher... ;-)))

Écrit par : phets | 23/11/2007

Ecrit par : petitrobot | vendredi, 23 novembre 2007 21:53

Je t"ai posé des questions, ai au moins la politesse de répondre, robocop !

Sinon, je t'ignore...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

la liberté d'expression a une drole d'odeur

Ecrit par : agathe | vendredi, 23 novembre 2007 21:55

leur technique de marquage de territoire est assez musquée en effet

Écrit par : phets | 23/11/2007

Phets

Oui, des petits jets partout

Écrit par : agathe | 23/11/2007

J'ai demandé du calme et l'arrêt des provocations à deux balles.

Je dois fermer les commentaires ?

Écrit par : José | 23/11/2007

Putain !!!! Quel humour !!!!

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 23 novembre 2007 21:22

Tu te fous du monde le cui cui. Pour une fois que je te faisais un compliment. Pat joy, refile-moi le texte de Rousseau. CARNIFEX !

Écrit par : TDB | 23/11/2007

(((Cet endroit sent très mauvais depuis un moment, la liberté d'expression a une drole d'odeur)))

Plus on remue la merde, plus ça sent, c'est normal. La liberté d'expression sent rarement la violette.

Écrit par : petitrobot | 23/11/2007

Ca se ferme aussi lors de commentaires limites ou de pub scientologues ciao...

Écrit par : agathe | 23/11/2007

Ecrit par : TDB | vendredi, 23 novembre 2007 22:00

Putain !!!! Quel humour !!!!

C'était pas du second degré TDB, je pensais ce que je disais, surtout avec le dernier papier de Guy sur le post, j'ai saisi l'allusion.
Et merci pour ces compliments mais je ne mérite pas tant.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

salut agathe (et n'aie pas trop le blues)


ok, c'est nul.

Écrit par : phets | 23/11/2007

Bonne nuit les cui-cuis.

Écrit par : petitrobot | 23/11/2007

Des violences dans la cathédrale de Mexico attisent les rancoeurs entre la gauche et l'Eglise
LE MONDE | 23.11.07 | 15h36

Écrit par : phets | 23/11/2007

phets, Agathe,

Quand je pense que je rate Star académy pour sauver le DEL du lepénopopulisme transversal de petitrobot !

J'en suis malade !!!

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

Bonne nuit les cui-cuis.

Ecrit par : petitrobot | vendredi, 23 novembre 2007 22:10

Intéressant le pluriel de cui cui. Un s au deuxième cui, et pourquoi pas au premier également ? Y a-t-il une règle ?

Écrit par : TDB | 23/11/2007

Ecrit par : TDB | vendredi, 23 novembre 2007 22:13

tu veux vraiment entretenir la conversation ? le monsieur a signifié qu'il partait, faut pas le retenir

Écrit par : phets | 23/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 23 novembre 2007 22:13

je croyais que ton truc c'était plutôt l'île de la tentation ;-)

Écrit par : phets | 23/11/2007

Ecrit par : TDB | vendredi, 23 novembre 2007 22:13


On pourrait écrire aussi cuisse cuisse...

Bof... Petitrobot ma contaminer !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

Petitrobot ma contaminer !

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 23 novembre 2007 22:18

Petitrobot ou le domaine extensible de Sacha ?

Écrit par : TDB | 23/11/2007

je croyais que ton truc c'était plutôt l'île de la tentation ;-)

Ecrit par : phets | vendredi, 23 novembre 2007 22:16
############

Voyeur !!!!

En ce moment c'est plutôt l'île déserte, J'ai l'impression de m'appeler Robinson Crusoé...
Quant aux tentatrices, autant ne pas en parler, phets !!!! ;-))))

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

Voyeur !!!!

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 23 novembre 2007 22:21

exhibitionniste !!! ;-))))

Écrit par : phets | 23/11/2007

Petitrobot ou le domaine extensible de Sacha ?

Ecrit par : TDB | vendredi, 23 novembre 2007 22:21
############

J'avais pas pensé à cette éventualité, TDB... hem, hem...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

bon allez, cassos !

bonne soirée à tous

Écrit par : phets | 23/11/2007

Ecrit par : phets | vendredi, 23 novembre 2007 22:24

Salut phets... N'oublie pas : Lorie passe ce soir sur Star Académy...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

José,

On se tire plus la bourre, hein?
Tu as bien vu que le DEL Collectif n'était en rien un concurrent du DEL.
Aussi, je te sollicite en tant que collègue car tous les soirs, on se récupère tes frustrés.
Je sais pas à quoi ça tient, peut-être qu'ils s'emmerdent ici, je sais pas mais c'est systématique, le soir, on fait les urgences.
Est-ce que tu pourrais fidéliser tes intervenants les plus actifs (cui-cui, Odm, phets, Nef...) afin qu'ils n'aient pas la tentation d'aller voir ailleurs?
C'est gênant comme situation, tu comprends?

Je te remercie de voir ce que tu peux faire pour garder les frustrés chez toi.

(PS: par contre, j'aimerais bien récupérer Mathieu, si c'est "mon" Mathieu philosophe...)

Écrit par : Sacha | 23/11/2007

"Lorie passe ce soir sur Star Académy..."

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 23 novembre 2007 22:32

Eh ben, qu'est-ce-que je rate...

Dire que Sarkozy vient d'augmenter implicitement le salaire de cette "chanteuse" pendant que les cheminots doivent cotiser plus longtemps pour leur retraite

Le mérite qu'ils appellent...

Écrit par : anthony | 23/11/2007

CQFD

Écrit par : urbain | 23/11/2007

Petitrobot ou le domaine extensible de Sacha ?

Ecrit par : TDB | vendredi, 23 novembre 2007 22:21

ça n'a pas loupé ...

Écrit par : urbain | 23/11/2007

En ce moment c'est plutôt l'île déserte, J'ai l'impression de m'appeler Robinson Crusoé...
Quant aux tentatrices, autant ne pas en parler, phets !!!! ;-))))

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 23 novembre 2007 22:21

Robinson Crusoë n'est pas toujours synonyme d'île déserte :
http://www.youtube.com/watch?v=h5N6Iw8NpeQ
Ici, il a beaucoup à faire avec son cheval Rex, son chien Buck, sa copine, les tribus des îles du Sud, des avions, des sous-marins, des comploteurs, des passages secrets, des éruption volcaniques, des tremblements de terre, etc

Écrit par : Serial Lover | 23/11/2007

Ecrit par : Sacha | vendredi, 23 novembre 2007 22:39


Dont acte, tu fais partie des lecteurs ici.

Je n'ai jamais parlé de concurrence, j'ai même toujours écrit que j'encouragerais toute initiative parallèle intéressante. Peut-être n'es-tu pas assez "libérale" pour le comprendre ?

Débrouille-toi avec tes problèmes, je le fais avec les miens. Gère tes visiteurs toi-même.

Je ne suis pas un autocrate, je n'ai aucun pouvoir sur les gens qui viennent ici.

Écrit par : José | 23/11/2007

"Je te remercie de voir ce que tu peux faire pour garder les frustrés chez toi."

Ecrit par : Sacha | vendredi, 23 novembre 2007 22:39

Comme ça, ils pourront continuer leurs parties fines à trois !!!! ;-)))

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

"fines", c'est un point de vue. Pour le moment on n'a vu que leurs fesses.

Écrit par : TDB | 23/11/2007

Je me demande quel type de frustration est atténué et quelle manque est satisfait par sacha ?

Écrit par : urbain | 23/11/2007

Ecrit par : Sacha | vendredi, 23 novembre 2007 22:39

############

Tu te rends compte, José, elle parle de nous comme si tu étais notre berger et nous étions tes brebis !!!!

J'ai l'impression d'halluciner ! En plus elle échange un Mathieu contre un cuicui, un phets et un odm !

Une vraie négrière, cette Sacha !!!

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

à première vue, cui-cui, tu n'as pas fait bonne impression chez les décomplexés ...

Écrit par : urbain | 23/11/2007

Tu te rends compte, José, elle parle de nous comme si tu étais notre berger et nous étions tes brebis !!!!

J'ai l'impression d'halluciner ! En plus elle échange un Mathieu contre un cuicui, un phets et un odm !

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 23 novembre 2007 22:52

Les brebis, l'oiseau. Tout compte fait peut-être qu'elle n'est pas zoophile.

Écrit par : TDB | 23/11/2007

Ecrit par : agathe | vendredi, 23 novembre 2007 22:03

Il y a des tas d'autres endroits si ce que tu lis ici ne te convient pas. Le web est vaste.

Écrit par : José | 23/11/2007

Le web est vaste hélas, et j'ai lu tous les livres ...

Écrit par : urbain | 23/11/2007

Ecrit par : urbain | vendredi, 23 novembre 2007 22:57

Tu en as de la chance... ;)

Écrit par : José | 23/11/2007

Ecrit par : TDB | vendredi, 23 novembre 2007 22:55

###########

À part cela, elle me propose de rédiger une contribution sur une position sexuelle que la morale et la religion réprouvent sévèrement...

Vade retro Satanas !!!

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

José

Tout à fait et cela fait un moment, tu n'avais pas remarqué ? D'ailleurs, tu es prompt à prendre le parti de certaines personnes, tu manques trop de neutralité à mon goût, et je n'aime pas tes fréquentations. Salut

Écrit par : agathe | 23/11/2007

Ecrit par : agathe | vendredi, 23 novembre 2007 22:59

Grand bien te fasse. Hasta la vista...

Écrit par : José | 23/11/2007

Ecrit par : urbain | vendredi, 23 novembre 2007 22:54

Ce décomplexé, petitrobot, est trop caricatural... Bizarre... Une provoc ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

La caricature n'a plus de raison d'être chez les décomplexés .

Écrit par : urbain | 23/11/2007

Ecrit par : agathe | vendredi, 23 novembre 2007 22:59
Ecrit par : José | vendredi, 23 novembre 2007 23:01

Vous pourriez pas déposer les armes, un jour ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

Cui cui

Sur le Del, il vaut mieux l'être en ce moment ... Pour supporter certains écrits.

Écrit par : agathe | 23/11/2007

C'est à se flinguer ...

Écrit par : agathe | 23/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 23 novembre 2007 23:05

Pas de mélange. Si agathe n'est pas contente de ce qu'elle lit ici, qu'elle change d'habitudes. Aucune animosité là dedans mais du simple bon sens. rien de plus rien de moins.

Est-ce que je me mêle de ce qu'elle tolère ou pas chez elle ?

Fin de cette conversation.

Écrit par : José | 23/11/2007

Y a pas de risque que je tolére un dixième d'ici, José, aucun ...S'il fallait alerter pour les propos lus ici, j'y passerai ma journée, je manque de temps ...Chez moi, je supprime tout les commentaires dérogeant à la charte, question d'ethique.

Écrit par : agathe | 23/11/2007

La caricature n'a plus de raison d'être chez les décomplexés .

Ecrit par : urbain | vendredi, 23 novembre 2007 23:02
##############

Cet aprèm, j'étais crevé et j'ai écouté "les auditeurs ont la parole" sur RTL avec Jérome Godefroy... Je le fait toujours quand je suis fatigué parce que cette émission éveille chez moi des instincts sauvages, des colères terribles !

J'écoutais les réflexions des auditeurs sur la réaction de ce boulanger qui avait tué un de ses cambrioleurs... Incroyable la méchanceté des auditeurs, le besoin de vengeance, l'appel au crime. Bref ! Tous défendaient la loi du talion et déniaient pratiquement le droit à la Justice et surtout les plus vieux d'entre eux ! Pour eux une seule punition pour les cambrioleurs : le fusil à pompe...

Sanglant pépères, les auditeurs de RTL...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

hs pour changer de sujet, justement....
le web est vaste et c'est le week-end, la vie des hauts
comprenne qui voudra....
see ya

Écrit par : skalpa | 23/11/2007

Ecrit par : agathe | vendredi, 23 novembre 2007 23:14

La vision de José, c'est la tolérance 100 %, Agathe...

Pourquoi pas ? Guy Birenbaum, aussi faisait pareil.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

le détecteur de mensonges des assedic anglais et sa vision pernaud-ppda-bouygueste est à ne pas louper!!!

Écrit par : skalpa | 23/11/2007

José,

Regarde, un comm' de moi, ça t'en génère dix.
Sérieux, tu peux pas faire des programmes nocturnes pour satisfaire tes visiteurs?
Ou bien les autoriser à venir chez nous.
Ils te sont très dociles, tu n'imagines pas à quel point (enfin, si , tu le vois bien mais tu ne le diras pas, ça serait mal perçu).

Voilà, José, ça, ce serait hyper cool.
Tu fais un communiqué genre: "vous avez le droit d'aller sur le DEL Collectif, je ne vous en voudrai pas".

Magnanime.

Tu vois?

Écrit par : Sacha | 23/11/2007

cui cui

Désolée de te contredire, pas de commentaires racistes (ou de scientologie) ils étaient éffacés, immédiatement (j'avais à peine le temps de lire pfffttt)

Écrit par : agathe | 23/11/2007

Ecrit par : Sacha | vendredi, 23 novembre 2007 23:18

Les commentateurs d'ici sont adultes et n'ont pas besoin d'être racolés ni d'être autorisés. Tu comprends la différence entre ici et chez toi ?

Magnanime...

Écrit par : José | 23/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 23 novembre 2007 23:15

Tout dépend si le cambrioleur a fait preuve de menaces ou de violences envers le boulanger, et à quel degré

Si c'est un cambriolage sans violence, la réaction est disproportionnée

Sinon, la peur peut amener à commettre l'irréparable

Écrit par : anthony | 23/11/2007

José on dirait que syndicat d'initiative de Champignac te fait des appels du pied .
Manifestement ils s'emmerdent un peu .

Écrit par : urbain | 23/11/2007

Ecrit par : urbain | vendredi, 23 novembre 2007 23:23

Ils m'indiffèrent totalement...

Écrit par : José | 23/11/2007

la réciproque ne semble pas vraie .

Écrit par : urbain | 23/11/2007

Manifestement ils s'emmerdent un peu .

Ecrit par : urbain | vendredi, 23 novembre 2007 23:23

Forcément, Malbrouck raconte ses coloscopies.

Écrit par : chuitalléevoir | 23/11/2007

Manifestement ils s'emmerdent un peu .

Ecrit par : urbain | vendredi, 23 novembre 2007 23:23

Et à trois en plus, ce qui les empeche de faire une belote pour passer le temps.

Écrit par : anthony | 23/11/2007

Ecrit par : chuitalléevoir | vendredi, 23 novembre 2007 23:26

ça les change un peu du lepenopopulisme transversal , des postillons virtuels, des majuscules et des points d'exclamation .

Écrit par : urbain | 23/11/2007

bon, dodo,
à plutarque .

Écrit par : urbain | 23/11/2007

Ecrit par : urbain | vendredi, 23 novembre 2007 23:30

Au fait, Urbain j'ai commandé le dernier Badiou chez un libraire à côté de chez moi !

Il m'a demandé s'il était édité dans les collections Harlequin... Je n'ai pas su quoi répondre...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 23/11/2007

José,

T'es trop fort, je m'incline.

Ton charisme exceptionnel fait qu'aucun de tes moutons n'ose plus intervenir chez nous.

Même cui-cui, qui proposait "que d'la gueule" un billet sur la sodomie s'est désisté au dernier moment.

José, mais comment tu fais?

Écrit par : Sacha | 23/11/2007

Même cui-cui, qui proposait "que d'la gueule" un billet sur la sodomie s'est désisté au dernier moment.

José, mais comment tu fais?

Ecrit par : Sacha | vendredi, 23 novembre 2007 23:41

Pour une sodomie concluante : beaucoup de douceur, une bonne préparation et une dose de lubrifiant.

Écrit par : Phil | 23/11/2007

Le web est vaste hélas, et j'ai lu tous les livres ...
Ecrit par : urbain | vendredi, 23 novembre 2007 22:57

je sens que Cui Cui est ivre
d'être parmi l'écume inconnue et les cieux...
;-)

Écrit par : Lord Nithorynque | 23/11/2007

Ecrit par : Sacha | vendredi, 23 novembre 2007 23:41

Juste, ca ne t'est pas venue à l'idée que si les DEListes viennent ici c'est peut-être parce qu'a part des faux culs et des fausses bites il n'y a rien sur le DEL-VC ?

Ah..si ...de la censure.

Écrit par : Serval | 23/11/2007

Bonjour à toutes et à tous,


Rien à voir avec le sujet du billet.


Retraits suspects à l’UIMM.
Le cabinet Sarkozy aurait été informé. Le cabinet de Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Economie et des Finances, aurait été informé en 2004 d’importants retraits en espèces dans les caisses de l’UIMM, selon l’hebdomadaire Marianne d’aujourd’hui. Ces retraits, atteignant plusieurs millions d’euros, font l’objet d’une enquête de la brigade financière, et le président de l’UIMM, Denis Gautier-Sauvagnac, pourrait être entendu sur le sujet la semaine prochaine. A l’époque, Tracfin, la cellule anti-blanchiment du ministère, n’aurait reçu « aucune directive autorisant la saisie de la Justice » et il lui aurait été demandé de mettre le dossier « en attente ».

Écrit par : Gaëlle | 24/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 23 novembre 2007 23:37

Un "bon libraire" doit avoir Circonstances 4 ( aux éditions Lignes) en magasin , comme valdo te l'expliquera c'est devenu les petit livre blanc de l'antisarkozysme.

Écrit par : urbain | 24/11/2007

José ,
il me semble que tout dans l'attitude de sacha dénote une forte inclination vers ta personne.
Bref c'est clairement du dépit amoureux.
"Vois ce que tu peux faire ..."
( peut-être moins risqué qu'avec malbrouck , om ou vérole )

Écrit par : urbain | 24/11/2007

Tardivement, mes compliments au billet et à son iconographie!
Il faudra bien aussi un jour dire clairement que la maison individuelle pour tous, c'est un rêve trés compréhensible, mais une catastrophe au niveau de l'aménagement du territoire, ( ces lotissements qui ne sot ni ville ni campagne, habitat périurbain dispersé qui favorise les hideuses zones commerciales, catastrophe architecturale le plus souvent, et catastrophe en termes de relations sociales et humaines dans ces zones pavillonnaires où chacun se barricade devant sa télé...

Écrit par : valdo lydeker | 24/11/2007

Ecrit par : valdo lydeker | samedi, 24 novembre 2007 10:29

derrière la télé ( c'est l'élément le plus isolant de la barricade ).

Écrit par : urbain | 24/11/2007

bonjour aux delien(nes)...
Que cela ne tienne
C'est le week-end
je continue ma rengaine
C'est toujours la même
Est-ce que je me donne la peine?
Est-ce que ça en vaut la peine?
Ou cela nous mène?
A l'heure du café crème?
J'en allume un et alors?
Il ne pleut pas dehors...
C'est quoi le rapport?
Skalpa, au rapport!
Tiens toi à bâbord!
Choisis ton bord!
Encore?
Encore et encore!
Toujours et jamais
Mais qu'est-ce tu fait?
Qu'est-ce ça fait?
Qu'est-t'en sais?
Rien
et beaucoup,
ça vaut le coup?
boujou chez vous

Écrit par : skalpa | 24/11/2007

Ecrit par : urbain | samedi, 24 novembre 2007 09:16


Euhhh... Je te laisse librement responsable de tes propos. ;)

Écrit par : José | 24/11/2007

Où l'on apprend qu'en matière de logements sociaux à Paris, la droite préfère, comme c'est étrange, caser des classes moyennes qui ne peuvent plus se loger dans le secteur privé, plutôt que des familles modestes.

Quelles solutions pour ces dernières ? Eh bien, sûrement qu'elles s'en aillent d'elles-mêmes au fin fond des banlieues.

La droite décomplexée se soucie comme d'une guigne de ceux qui souffrent le plus de la situation des loyers à Paris. Elle est prête à les sacrifier en leur rendant la vie encore beaucoup plus difficile.

Est-ce un comportement politiquement correct de la part d'élus ? Est-ce tout simplement un choix politique ? Le clientélisme n'étouffe pas la droite, hélas.


voir l'info ci-dessous :

Classer cet article



Aux Batignolles, à l'extrême nord-est de Paris, une forêt de bureaux et de logements devrait sortir de terre à partir de 2010, tissant un lien entre le périphérique et les immeubles haussmanniens du 17e chic. L'aménagement des 40 hectares de cette friche de la SNCF a été officiellement lancé, lundi 12 novembre, par un vote au Conseil de Paris. Autour d'un parc de 10 hectares, de trois écoles et deux crèches, devraient venir vivre et travailler jusqu'à 15 000 personnes, presque autant que la population du 1er arrondissement.

Ce futur éco-quartier carburera aux énergies renouvelables. En plein coeur du territoire de son adversaire UMP aux municipales, Françoise de Panafieu, maire du 17e arrondissement, le maire (PS) de Paris, Bertrand Delanoë, devait faire des Batignolles une vitrine de sa politique. Les logements occuperont plus de 50 % de la superficie de la zone d'aménagement concerté (ZAC), contre 35 % en moyenne dans les grandes opérations de la Ville. Sur 3 500 logements prévus, 1 750 seront privés, 950 sociaux, 800 réservés aux étudiants.

Les Batignolles représenteront ainsi plus d'un tiers des 9 000 logements que la Ville espère construire sous la prochaine mandature dans les 70 grandes opérations d'urbanisme lancées depuis 2001. " Quand nous sommes arrivés, en 2001, la construction était en panne dans tout Paris, raconte Jean-Yves Mano, l'adjoint (PS) de M. Delanoë, chargé du logement. Nous avons ouvert à l'aménagement 10 % du territoire de la ville, soit environ 1 000 hectares. "

L'effort financier - " sans précédent ", souligne la Ville - pour réaliser des logements sociaux n'a pas pour autant permis de réduire la liste des demandeurs. Dans la capitale, 109 000 personnes sont en attente d'un appartement à loyer modéré, contre 100 000 en 2001. Le maire sortant n'ignore pas l'enjeu que représente la crise du logement pour les municipales de 2008. A droite comme à gauche, l'idée s'impose que la relance de la construction à l'intérieur et à l'extérieur de Paris doit être la priorité.

M. Delanoë a déjà pris le virage. Alors qu'en 2001 16 % des crédits consacrés au logement finançaient des programmes neufs, leur part est passée à 64 % en 2007. Les créations de ZAC, l'achat de terrains privés ou l'aménagement d'enclaves communales ont permis de construire 11 912 logements sociaux entre 2001 et 2007. Soit un tiers des 30 000 logements financés sous la mandature. S'il est réélu, M. Delanoë promet que la part des logements sociaux neufs atteindra 40 % des 6 800 logements qu'il prévoit de financer par an.

POUR LES CLASSES MOYENNES

Candidat des Verts à la mairie de Paris, Denis Baupin vise un objectif plus ambitieux de 9 000 logements sociaux par an, dont environ 3 000 neufs. " La Ville a l'argent et les terrains ", plaide René Dutrey, le président du groupe des Verts à Paris. Il suffirait, selon lui, de puiser davantage dans la manne des droits de mutation, qui ont quadruplé en sept ans, et de construire moins de bureaux et plus d'appartements, à loyers vraiment modiques, dans les ZAC notamment, pour répondre à la demande " non satisfaite aujourd'hui des couches populaires ".

Françoise de Panafieu estime, à l'inverse, que, pour tarir le flot des demandeurs de logements sociaux, il faut accroître l'offre de loyers intermédiaires pour les classes moyennes, qui ne peuvent plus se loger dans le privé. La candidate UMP propose de construire 4 000 logements neufs par an, dont 1 000 seulement en HLM.

Le PCF, de son côté, propose notamment de s'affranchir de l'interdiction de construire au-delà des 37 mètres de haut, pour créer des immeubles d'habitation sociaux ou privés de 50 mètres (environ 16 étages).

Les élus parisiens s'accordent en revanche sur la nécessité de sortir des frontières de Paris pour résoudre la pénurie de logement. Mme de Panafieu propose de créer un syndicat intercommunal du logement, qui réunirait Paris et les communes alentour. Les socialistes n'y sont pas hostiles. Mais ils craignent d'être accusés de " faire comme Chirac ", qui, du temps où il était maire de Paris, " envoyait les pauvres " en banlieue, glisse un élu socialiste parisien.

Béatrice Jérôme
© Le Monde

Écrit par : off | 24/11/2007

Ecrit par : off | samedi, 24 novembre 2007 17:54

A raison de 9000 logement /an il faudrait 12 ans à condition que le nombre de demandeurs n'augmente pas pour loger tout le monde...

La question ne serait elel pas plutot de developper les régions afin que travail, etudes ou loisirs tout ne se trouve pas que sur Paris ?.

Écrit par : Serval | 24/11/2007

Ecrit par : Serval | samedi, 24 novembre 2007 19:11

N'est-ce pas l'ambition de la création des pôles de développement économique régionaux, ou pôles d'excellence d'essaimer à travers le pays ? Le problème est la concentration des moyens divers et des lieux de décision à Paris.

Mais je reviens sur le caractère puant des choix de Panafion. Quand on pense que des gens modestes ont voté pour "ça", mettant leurs espoirs d'un mieux-être dans les mains de sagouins qui se moquent d'eux en toute conscience....

Écrit par : off | 24/11/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu