Avertir le modérateur

28/11/2007

La minorité la plus importante d'Europe...

Cela date déjà d'un mois. C'était en Italie

Suite à un fait divers sordide (viol et assassinat d'une femme impliquant un jeune Rom), l'Italie s'est livrée à une véritable chasse anti-roumains. Révisant, au passage, les accords de libre circulation des personnes avec la Roumanie, membre de l'Union européenne. Le tout sur fond de surenchère où la démagogie de Walter Weltroni (a gauche ?!) le cédait à peine aux glapissements haineux de la droite la plus xénophobe. Face au silence complaisant des gouvernements européens.

Ce silence, ne nous voilons pas la face, ce n'est que le cache-sexe du racisme anti-roms. De cette haine mêlée de crainte, d'une pointe d'envie et de fascination pour ces nomades issus de l'Inde du sud qu'on appelle Tziganes à l'est, Manouches au Nord, Gitans au sud ou Tinkers en Irlande...
 
À l'Est, on a voulu les sédentariser de force, tout en les soumettant, aujourd'hui encore à des discriminations infâmantes. En France, une majorité de communes refuse obstinément d'appliquer la loi Besson en mettant des espaces à leur disposition. Sans parler de celles qui, comme Bordeaux, les laissent croupir sur des terrains dangereusement pollués aux métaux lourds...

Qui sait qu'ils ont été les premiers à se voir imposer des papiers d'identité au début du siècle dernier, par mesure de contrôle, et qu'aujourd'hui encore, ils sont soumis à un traitement différencié avec l'obligation quand ils sont nomades, de détenir un carnet d'identité à faire viser régulièrement par la police ou gendarmerie ? Qui se souvient qu'ils ont péri massivement dans les camps d'extermination nazis ?

Oh, il ne s'agit pas ici de tomber dans l'angélisme; bien sûr qu'elle existe, la délinquance des Roms... Statistiquement, ni plus ni moins que dans l'ensemble de la population et bien sûr qu'on assiste souvent à la la mendicité forcée des femmes et des gamins dans les rues.

Mais on pourrait tout de même s'interroger sur le miroir qu'ils nous tendent, ces irréductibles.

Sur la schizophrénie d'une société obsédée par l'ordre et le contrôle mais qui vibre aux films de Tony Gatlif, de Kusturica, programme des Nuits tziganes dans ce qu'elle ose appeler des "cabarets sauvages" ou la Cité de la musique, et fantasme toujours sur Carmen...

Sur le symbole persistant, la vraie altérité culturelle que représente ce peuple de promeneurs*, véritablement européen, et sur l'incapacité de l'Europe à reconnaître la plus élémentaire dignité à ce qui est aujourd'hui la minorité la plus importante de l'Union européenne à 27.




Collectif DEL
sur un billet de Valdo


*Indispensable : lire le magnifique "Un peuple de promeneurs" d'Alexandre Romanès et, pour ceux qui veulent creuser la question, la revue "Études tziganes".

Commentaires

Précisément, Carmen intuitivement nous conduit à porter notre attention sur la gitane fantasmée, moins gitane que femme libre et fatale (pour elle-même également). Au demeurant, Carmen est sédentaire, elle vit et travaille dans une ville de garnison. Rien du tzigane en roulotte.

C'est finalement l'image du bon Rom, celui dont la mémoire nomade, comme son nom l'indique, est morte (blague informatique) et est donc parfaitement intégré en ayant perdu sa spécificité culturelle, hormis la tenue vestimentaire peut-être.

Ah, si tous les différents pouvaient être comme nous !

Écrit par : off | 28/11/2007

Un peu angéliste quand même ce billet. Non ?
Surtout un amalgame entre différentes vagues de populations et d'origines.
Une contre vérité aussi erronée que celle, inversée, les cataloguant tous comme des délinquants.
Néanmoins.
"bien sûr qu'elle existe, la délinquance des Roms... Statistiquement, ni plus ni moins que dans l'ensemble de la population. "
Euh...
Quelles sont tes sources à ce sujet conçernant les "gens du voyage", puisque tu assimiles ici plusieurs origines ?
"bien sûr qu'on assiste souvent à la la mendicité forcée des femmes et des gamins dans les rues."
Justement ce n'est souvent pas le fait de la même génération ni des mêmes origines.
Que penses tu de la population masculine venant "relever les compteurs" en fin de journée des femmes et enfants qui mendient pour aller acheter des packs de bières alors que leurs femmes vont chercher à dîner dans les poubelles des fast-food ?
Que t'inspire le refus obstiné de scolariser les enfants qui alors ne rapporteraient plus rien, leur refusant de fait toute possibilité même minime d'intégration ?
"ils sont soumis à un traitement différencié avec l'obligation quand ils sont nomades, de détenir un carnet d'identité à faire viser régulièrement par la police ou gendarmerie."
Ben oui, c'est ce que l'on appelle "la commune de rattachement". Qu'y a t'il de choquant ?
C'est aussi ce qui leur permet de bénéficier (contrairement au sdf sans boite postale) d'un contact avec l'administration et notamment leur permet de bénéficier, légitimement, des aides sociales.
Difficile de répondre à ce billet donc.
Trop de mélange, d'amalgame, de globalisation, entre différentes sortes de populations, d'origines, qui n'ont rien à voir entre elles et qui ne plus, ne se trouvent elles mêmes pas grand chose en commun.

Écrit par : Martin Riggs ;-) | 28/11/2007

Ecrit par : Martin Riggs ;-) | mercredi, 28 novembre 2007 10:51

IL y a effectivement une globalisation entre les differentes populations. Et le billet ne nie pas non plus ce que tu nous explique. L'humanité dans son ensemble, n'étant ni noire ni blanche, mais un dégradé de gris.

L'idée de ce billet, est aussi notre rapport à la liberté. Nous la revendiquons tous, mais pour beaucoup ne pouvons nous empecher, et ce depuis des siècles, de discriminer ceux qui l'ont choisie.

Nous effleurons certes certes la situation pour laisser place au débat et aux interventions et ce billet ne prétend pas être exhaustif.

En tout ca merci de ton éclairage.

(Roger Murtaugh) ;-))

Écrit par : Serval | 28/11/2007

Ecrit par : Martin Riggs ;-) | mercredi, 28 novembre 2007 10:51

La chose en commun c'est la répression qui elle justement ne fait pas dans la nuance.
Lorsque l'on est pour une politique de gauche, on se doit de nuancer son propos, en ce moment, les répressifs n'ont pas cette délicatesse et ce scrupule.
Ce rabachage fait prendre un virage à droite à notre société à tel point que la moindre revendication sociale est forcément considérée comme gauchiste.

C'est le reproche infaillible, la gauche ne connaît pas bien le sujet et n'a rien à proposer sur le terrain, du coup il vaut mieux une bonne vieille politique d'ordre et d'injustice sociale de droite.

Les politiciens de gauche ou démocrates en arrivent ainsi à appliquer une politique d'ordre de droite, afin de ne pas se faire accuser d'angélisme béat.
http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2007/11/le-gouvernement.html

Écrit par : nef | 28/11/2007

Bien Martin, bien.

Ce que vous faites ça porte un nom : botter en touche.

- Le fait que les "gens du voyage" (ah la poésie pour dire "allez donc voyager ailleurs") aient plusieurs origines n'empêche pas qu'ils soient confrontés au même rejet. C'est sur le rejet qu'il faut travailler.

- Plusieurs origines ? Mais vous mais moi mais nous en sommes aussi là. Entre les Français comme moi de souche bretonne élevés au beurre et au cidre et le Français de souche occitane élevés au vin et à l'huile d'olive, il faudrait faire une différence dans la loi ?

- Trop de globalisation dans le texte de Miss Valdo ;-) Collectif ? Ben, le vôtre est pas mal non plus. Nous avons ici un camp de nomades, pas tous sympas et pas tous antipas, une bonne vingtaine de familles. Tous leurs enfants sont scolarisés.

- "différentes sortes de populations, d'origines, qui n'ont rien à voir entre elles et qui ne plus, ne se trouvent elles mêmes pas grand chose en commun".
Allez donc dans les "quartiers difficiles", intéressez-vous à l'histoire de ces quartiers et observez comment à cause de la crise de l'emploi, de la montée générale des égoïsmes*, ils sont passés d'une relative solidarité aux disputes, aux accrochages, au rempli communautariste. Repli communautariste qu'on trouve aussi en haut de l'échelle : voyez les impasses avec accès réservé, les lotissements gardés. Là, on n'y voit pas de Roms. Même pour mendier ;-)

* Pas égoïstes, les porteurs de bouclier fiscal, les obèses du fric, les surconsommateurs genre gamelle à chien sertie de pierres précieuses (6000 euros, Le Monde Spécial cadeaux en 2005) ?

Écrit par : JD | 28/11/2007

L'italie est un pays de vieux.
Le pays le plus vieus d'Europe.

Wikipédia source :

Selon les données de l' ISTAT, l'Italie comptait au 31 décembre 2006 une population de 59 131 287 habitants. A la fin de l'année précédente (2005), ils étaient 58 751 711.
L'Italie est un pays très hétérogène dans de nombreux aspects socio-culturels (langues, cultures). Longtemps pays à forte natalité dont les jeunes devaient émigrer pour éviter le chômage, l'Italie est devenue en près de vingt ans un pays où le taux de natalité est très bas, inférieur au taux de mortalité, vieillissant et accueillant de plus en plus d'immigrés (4 millions dont 1 million en situation irrégulière début 2007, soit 7 % de la population, provenant surtout des régions de la Méditerranée et de la mer Noire, c'est-à-dire des Balkans et de l'Europe du sud-est).

Le site Sénior.acru.com :
L'Italie reste le plus « vieux » pays d'Europe
De récentes données démographiques publiées par l'Institut national de la statistique italien (Istat) indique qu'avec près d'un Italien sur cinq âgé de plus de 65 ans, la population de l'Italie reste la plus âgée de l'Union européenne.




Selon l'Istat, l'indice qui sert à mesurer le vieillissement de la population (rapport entre les plus de 65 ans et les moins de 15 ans) a encore augmenté en 2005 pour passer à 140,4*. Il s'agit du « plus élevé de l'Union européenne », souligne l'institut italien.

Pour la première fois de son histoire, l'Italie se trouve dans une situation démographique où les plus de 65 ans sont déjà plus nombreux que les moins de 20 ans.

Si l'Italie compte d'ores et déjà 19.5% de plus de 65 ans, les démographes notent également le poids grandissant des « grands seniors » : les plus de 80 ans représentaient ainsi en 2005, 5% de la population.

L'Istat indique également que la fécondité des Italiennes reste stable, mais à un bas niveau (1,32 enfant), ce qui fait ce pays du sud de l'Europe, l'un des états européens « les moins prolifiques ». Actuellement, seule l'immigration permet à l'Italie un accroissement démographique de sa population. .../

Alors oui les réactions xénophobes de nos vieux pays, et du notre aussi, s'explique par la fossilisation des esprits et la crispation des anciens.

Je crois que la guerre des générations est en train de produire ses premiers résultats.

Écrit par : odm | 28/11/2007

senioractu.com.....

Écrit par : odm | 28/11/2007

@Nef et JD
"La chose en commun c'est la répression qui elle justement ne fait pas dans la nuance."

Voilà une opinion bien tranchée.

Alors, un peu de provoc mais...

Euh....

Je vois depuis des années en bas de chez moi des gamin(e)s grandir dans la rue et mendier dès l'âge de quelques mois (en tant que nourrisson à titre d'appel à la commisération, et ce même par les froids les plus terribles) . Au terme de la loi, ce sont des mineurs en danger moral et physique. Pour autant, personne ne les contrôle et les travailleurs sociaux ont renoncé depuis longtemps. Que vont faire ces gamins à l'adolescence ? Ne remarque tu pas qu'il manque une tranche d'âge parmi les roms qui mendient en bas de chez toi ? Des enfants, des femmes, des adolescentes vite enceintes ou accompagnées d'un nourrisson. En journée, peu d'adultes de sexe masculin et pas du tout d'adolescents de même sexe.
Je t'invite donc à m'indiquer ce qu'ils peuvent bien faire dans la journée ?

D'autre part, pour avoir fréquenté de près "les gens du voyage" durant des années, je te pose une autre question.
Comment certaines familles nombreuses itinérantes (ce qui est loin d'être le cas pour tous évidemment), présentant comme activité le seul chef de famille comme "rempailleur" ou "ferrailleur", et comme seules ressources les aides sociales (qui comme chacun sait ne sont pas vraiment une source de fortune) peut posséder un patrimoine roulant, souvent récent, d'une valeur comprise en 40 et 50 000 €, sans savoir en cours un seul emprunt bancaire ?
Là encore, pas de répression excessive me semble t'il. Aucune même.

Concernant la Loi Besson. A Chambéry où ce dispositif a été mis en place très vite (M. Besson était maire de cette ville), il a fallu refaire plusieurs fois les infrastructures de ces terrains puisque qu'à chaque départ d'une communauté l'ensemble de la plomberie et tout ce qui pouvait être démontable partait avec les caravanes....Au grand dam et désespoir de la municipalité

Enfin, pour avoir travaillé en contact avec des communautés semi-sédentarisées sur des terrains de ce genre, très rares sont les membres adultes ou adolescents de sexe masculin qui ne possèdent un casier judiciaire plus ou moins rempli de délits divers.

Dans le même esprit, et de manière incontestable, les "rassemblements évangéliques" sont systématiquement des périodes de forte hausse de la délinquance locale et d'interpellations de "gens du voyage", là encore pour des délits divers. C'est sans doute un hasard.

Enfin, dis moi qu'elle est la place de la femme dans ce type de structure familiale?

Alors la liberté totale, c'est un choix. D'être itinérant, de ne pas avoir de revenu vérifiable, de ne pas s'intégrer dans une société, de refuser jusqu'à la moindre alphabétisation, sans doute aussi.
D'accord.
Mais personne de peut vivre de l'air du temps, là aussi c'est incontestable.

Alors là tout de suite, voir l'ensemble de cette population nomade juste par le côté culturel, c'est un peu faire le portrait des gentils Gipsy Kings et les opposer aux "méchantsquiontoubliéquelestziganesaussiontétédéportés".

J'ai l'impression d'entendre Clémentine Célarié lors de sa période "tzigane".

C'est un peu simple et bien loin de la complexité de la situation.

Pour le coup, c'est cet angélisme qui devient caricatural par sa malvoyance.

Et puis, "botter en touche", c'est déjà connaître le terrain. Pas se faire une idée d'un gradin lointain.

A la place de "gens du voyage" j'aurais utilisé comme Valdo "peuple de promeneurs", cela aurait sans doute été pour mieux les envoyer promener...

Ce qui m'étonne dans les blogs, c'est le jusqu'au boutisme purement intellectuel, idéologique.

On parle de l'immigration mais combien d'entre vous acceptent d'en aider vraiment un seul (au risque là, de commettre l'infraction d'aide au séjour irrégulier) ou juste accepté un parrainage proposé par RESF ?

Aujourd'hui, le thème est "le peuple promeneur".
Soit.
Combien d'entre vous a déjà une une relation un peu suivie avec un(e) seul(e) d'entre eux en dehors des musiciens de Jazz manouche très à la mode en ce moment dans les bistrots branchouilles...

Écrit par : Martin Riggs ;-) | 28/11/2007

Villiers-Le-Bel: un crime maquillée en accident ?

http://allainjulesblog.blogspot.com/

Écrit par : ALLAIN JULES C@MMUNICATION | 28/11/2007

Ecrit par : Martin Riggs ;-) | mercredi, 28 novembre 2007 12:20

D'accord avec ce que tu dis.

J'ai eu un excellent ami gitan sédentarisé (et homosexuel, chose peu courante, en tout cas ouvertement), et tout ce qu'il me racontait sur sa famille, son univers, les magouilles pour s'en sortir, etc... me laisse penser que tu as raison.

Pour l'anecdote, cet ami, pour aider sa famille qui s'est retrouvée dans la mouise après l'arrestation du père (suite à des trafics de voiture volées), s'est mis à faire des cambriolages, assisté d'un de ses frères.
Il est tombé d'un toit lors d'une de ses sorties nocturnes, et en est mort.

Mais valdo, dans son billet, dit aussi des choses très justes, en particulier sur la façon dont l'Italie se comporte, dont les pays de l'Est les ont traités, etc...

Écrit par : adrien (de rien ?) | 28/11/2007

@adrien (de rien ?)
Je n'ai pas dit que Valdo ne disait pas aussi des choses justes ;-)

Écrit par : Martin Riggs ;-) | 28/11/2007

"Combien d'entre vous a déjà une une relation un peu suivie avec un(e) seul(e) d'entre eux en dehors des musiciens de Jazz manouche très à la mode en ce moment dans les bistrots branchouilles..."

Ecrit par : Martin Riggs ;-)

Moi. Et pas en allant dans les bistrots branchouilles : en allant régulièrement faire de la récup à la déchetterie intercommunale. Donc, pas avec un seul : avec plusieurs.

La diabolisation est ausi condamnable que l'angélisme.

"Dans le même esprit, et de manière incontestable, les "rassemblements évangéliques" sont systématiquement des périodes de forte hausse de la délinquance locale"

Voulez-vous dire que s'il n'y avait pas les Manouches, tout serait mieux ?

"Enfin, dis moi qu'elle est la place de la femme dans ce type de structure familiale?"

Bonne question, et c'est dit sans ironie. A poser aussi à NeuillyAuteilPassy, où la proportion de femmes battues est exactement la même que dans le reste de la population. Sauf que ces gens-là, on parle pas, monsieur, on cache.

Écrit par : JD | 28/11/2007

Ecrit par : Martin Riggs ;-) | mercredi, 28 novembre 2007 13:12

mais j'ai pas dit que tu avais dit que valdo... etc ;))

Écrit par : adrien (de rien ?) | 28/11/2007

@martin riggs

On parle de l'immigration mais combien d'entre vous acceptent d'en aider vraiment un seul (au risque là, de commettre l'infraction d'aide au séjour irrégulier) ou juste accepté un parrainage proposé par RESF ?

Moi oui, encore raté, voilà l'autre credo de droite, la gauche est bien pensante mais n'agit pas. Chez RESF cependant peu de gens de droite décomplexée.

Quant à un manouche comme tu dis, j'en ai un parmi les gens que j'emploie.
Il ne fait pas de musique quoique comme Django il lui manque des doigts, mais lui c'est cinq;-))) Tous ne recherchent visiblement pas une vie perpétuellement nomade, sa femme et ses filles (d'une bonne vingtaine d'années et pas encore enceintes) ne m'ont pas l'air malheureuses. Et ma petite entrprise n'a pas été cambriolée, mais cela ne saurait tardé, car avec ces gens-là, handicapé en plus

Mais ce procès de la gauche qui n'agit jamais, mais c'est bien sûr, Xavier Bertrand entre deux négociations aurait-il le temps de venir blogger sous le pseudo de Martin Riggs ? A moins qu'il nous envoie un second couteau ?

Tu crois rééllement que 53% des français et surtout ceux des couches populaires qui ont voté Sarkozy connaissaient parfaitement la politique économique et anti-sociale qu'allait appliquer ce candidat et ses conséquences dans leur vie quotidienne ? Ne peut-on y voir une forme d'angélisme et d'aveuglement ?

Écrit par : nef | 28/11/2007

@JD

L'espace féminin dans la structure sociale ne se résume évidement pas au nombre de femmes battues...

La discussion ne se résume pas à "céçuikidikyai" ou "pabolamépirenfass"

C'est exactement comme :
"Voulez-vous dire que s'il n'y avait pas les Manouches, tout serait mieux ?"
Non ce n'est pas du tout ce que je veux dire. Ni ce que j'ai dit.

Cette manière de dialoguer par la dérision des propos de l'interlocuteur résume exactement ce que j'exprimais plus haut :

"Ce qui m'étonne dans les blogs, c'est le jusqu'au boutisme purement intellectuel, idéologique."

Pas de débat possible.

Des lazzi.
Des réparties partisanes d'un goût douteux :
"à NeuillyAuteilPassy, où la proportion de femmes battues est exactement la même que dans le reste de la population. Sauf que ces gens-là, on parle pas, monsieur, on cache."

Tout cela fait il avancer les choses ?

Bonne journée à tous.

Écrit par : Martin Riggs ;-) | 28/11/2007

@Nef
"Xavier Bertrand entre deux négociations aurait-il le temps de venir blogger sous le pseudo de Martin Riggs ? A moins qu'il nous envoie un second couteau ?"

Idem que pour JD, voir pire car sachant....

;-)

Écrit par : Martin Riggs ;-) | 28/11/2007

ziganes à l'est, Manouches au Nord, Gitans au sud ou Tinkers en Irlande... Et Gipsy's aux states of Améica.Nous pouvons reprendre ce qui se disait hier sur Villers, dans uen société
""Les administrations ne peuvent permettre à certains ce qu'elles interdisent à d'autres''""
'''les politiques doivent anticiper la distorsion sociale qu'apportera ces différences gestion administratives et produire des lois limitant la coercition. Passant dans des structures sociales fermées, de la ression à l’entrave, de la violence et à l’asservissement''' Non pas comme nous le constatons jours après jour répondre à la damande de la rue, de leur conseil ethnique, ou obédience quelque soit cette récrimination. (reconsidérer le crime qui est imposé à toute la population.) mais Comme hier, citons des grands, non très grands noms de la politique et des affaires, soit rom, manouche, gitan, (Le gipsy je me le garde pour moi tout seul) les clowns se font rare par les temps qui courent. cirque@gipsy-circus.be. C'est ouvert à tous.

Écrit par : martingrall | 28/11/2007

"Non ce n'est pas du tout ce que je veux dire. Ni ce que j'ai dit."

Effectivement, vous avez seulement dit que quand ils étaient là, il y avait plus de délinquance. Ou comment dire les choses en disant qu'on ne les dit pas..

Où est le "goût douteux" dans le fait de dire qu'il y a des milieux qui, par leur puissance, savent mieux se protéger que d'autres ? Demandez aux services sociaux s'il est plus facile d'enquêter dans la résidence grand standing d'un chirurgien réputé que dans le HLM d'un chômeur.

"Pas de débat possible"

Ben, si débattre se borne à dire que c'est vous qui avez raison et nous qui avons tort, là on va être d'accord !

Donc, bonne journée avec vos certitudes. Vous en avez de la chance !

Écrit par : JD | 28/11/2007

Idem que pour JD, voir pire car sachant....

;-)

Ecrit par : Martin Riggs ;-)

Sachant.... quoi ?
Oh là là, serais-je Ségo à l'insu de mon plein gré ? NON !!!!!!!!!!! Tout mais pas ça !!!!!!!!!

Écrit par : JD | 28/11/2007

@JD
"Effectivement, vous avez seulement dit que quand ils étaient là, il y avait plus de délinquance. Ou comment dire les choses en disant qu'on ne les dit pas.."

Oui, ce n'est pas la même chose que de souhaiter la disparition d'une catégorie de personnes.
Quant à la hausse de la délinquance et de manière concomitante une hausse des interpellations de "promeneurs" lors des grands rassemblements évangéliques, c'est une triste réalité.
Que cette constatation vous dérange n'y change malheureusement pas grand-chose...

Écrit par : Martin Riggs ;-) | 28/11/2007

Idem que pour JD, voir pire car sachant....

;-)

Ecrit par : Martin Riggs ;-) | mercredi, 28 novembre 2007 13:45

Sachant... C'est une menace ? Le pistolet sur la tempe comme dans l'Arme fatale ?;-))))

Écrit par : nef | 28/11/2007

@Nef
Non. Simplement "Parce que tu sais".

Pistolet sur la tempe ?
Je serais plutôt du genre saut dans le vide.
Mon côté "Nef des fous" sans doute....

Écrit par : Martin Riggs ;-) | 28/11/2007

Malbrouck veut se suicider sur le del collectif après avoir effacé entièrement le del 2 !

http://extensiondelalutte.hautetfort.com/

Écrit par : ci | 28/11/2007

- Trop de globalisation dans le texte de Miss Valdo ;-) Collectif ?
Ecrit par : JD | mercredi, 28 novembre 2007 11:30

À Monsieur JD, alias DD, alias PMB, je voudrais qu'il comprenne que le Collectif n'est en aucune manière réducteur, contrairement à ce qu'il laisse entendre, mais plutôt dispensateur de valeur ajoutée...

J'ai compris et détecté ses 3 pseudos (pourquoi se cacher ?) grâce à "l'autrouduculture" dont il a usé à l'excès, au style et à la connaissance du BBB !

Voilà qui est dit car, en arrivant et en lisant son comm relativement vachard, j'ai bondi sur ma chaise ! En plus ce papier n'a pratiquement pas été modifié !!!

Je parle en mon nom propre et n'engage, bien entendu, aucunement le Collectif !

@ Valdo

Merci, Valdo, pour votre contribution qui m'a apprise beaucoup de choses sur les Roms...
Je ne vous cache pas que lorsque dans mes marchés populaires, je vois arriver une douzaine de Roms devant mon stand, femmes et enfants mais jamais d'hommes, je sais malheureusement que je vais être pillé.
Bien entendu, ce que je dis là, n'est pas très politiquement correct, certes, mais à quoi bon cacher la vérité ?
Sur le moment je suis évidemment furieux mais après tout, je ne suis qu'un commerçant...

Cela dit, ce que je leur reproche, c'est qu'ils s'attaquent toujours aux plus démunis (vieux, femmes, gens faibles)...

J'avoue ne pas les comprendre malgré toute la tolérance dont je suis pétri...

Mais je n'en n'enverrais jamais un à la police...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 28/11/2007

Deux mois de XXXX (censuré de moi-même) ici, à clamer que tenir un blog c'est facile, que GB était un naze prétentieux et José un clone pâlot et aux ordres de l'ancien taulier.
Tout cela pour arriver au DEL 3.0 avec des menaces de suicide en direct après être passé par la phase X tout court sur le DEL 2.0 (plutôt culinaire) puis 2.0.1 à montrer leurs fesses à qui veut bien et à expliquer leurs sexualités respectives.
Pathétique...
Je sais que ce post risque d'attirer à nouveau les hyènes ici, mais je ne peux pas m'empêcher...

Écrit par : Martin Riggs ;-) | 28/11/2007

Petite précision: le billet brasse large, effectivement. (Il était un peu plus long à l'origine). Et si je renvoie à Etudes tziganes, c'est précisément parce que creuser le sujet, ça ne se fait pas sur la longueur d'un billet!
Deux choses se sont télescopées: l'actualité récente, et la vague de racisme effectif en Italie, et la question, plus large, de notre rapport au mode de vie nomade... (C.A.D. de l'incapacité d'une société moderne à l'accepter de fait, alors qu'elle ne cesse d'exalter le nomadisme!) et à cette communauté. Je persiste à dire "cette",parce que même s'il y a plusieurs vagues d'arrivée, et des populations différenciées, il y a une vraie singularité et identité culturelle tzigane (c'est le mot générique, recoupant Manouches, Roms, Gitans, Yéniches... (Je laisse de côté les Tinkers, qui sont le plus souvent des Irlandais chassés de leurs terres par la répression anglaise et la pauvreté entre le XVIIèmeet le XIXème siècle) Scolariser les enfants, par exemple, est-ce ça doit passer obligatoirement par la sédentarisation forcée (qui, en Roumanie, a été un désastre, et surtout pas un facteur d'"intégration", mais de ghettos et d'extrême pauvreté... ce qui explique, sans l'excuser, que ce soit effectivement les Roms ayant fui ghettos et discrimination en Roumanie que l'on retrouve à envoyer femmes et enfants mendier sur les trottoirs...

Écrit par : valdo lydeker | 28/11/2007

Ecrit par : valdo lydeker | mercredi, 28 novembre 2007 14:36


Le principal obstacle à la scolarisation des enfants tziganes est culturel. Il est fortement ancré chez eux que la culture écrite qui est la nôtre entrainerait la disparition de la culture orale qui est la leur. Dans le cas des sédentaires de Perpignan, c'est le problème auquel se heurtent les associations d'insertion.

Écrit par : José | 28/11/2007

@Valdo

La notion du nomadisme et la scolarisation ?
Le problème se pose t'il pour les Roms dont tu parles en dernière partie de ton commentaire ?
Quatre ans que je voie les même en bas de chez moi.
Pas nomades du tout, donc.
Mais refusant toute forme de scolarisation.
Par contre une gamine de huit ans, devenue une pré-ado d'une douzaine d'années, vient de passer plusieurs mois dans la rue avec sa petite soeur de 5 à 6 ans pour lui apprendre l'art de la manche...
Quant à ceux qui traversent la France en caravanes, ils possèdent la possibilité de faire suivre, de manière dérogatoire (donc adaptée), la scolarité à leurs enfants dans l'école du lieu de passage.
Combien le font ?

Écrit par : Martin Riggs ;-) | 28/11/2007

Ecrit par : valdo lydeker | mercredi, 28 novembre 2007 14:36

Tout à fait, Valdo ! Les gens du voyages ont de si nombreuses origines, du nord, de bohème, d'Irlande, d'Espagne, etc, que je les connais tous et qu'ils sont tous parfaitement à l'aise dans notre société puisque qu'ils travaillent avec plaisir comme commerçants non sédentaires.

Ceux dont je parlais plus haut, ce sont ceux qu'on appelle "les Roumains" qui viennent de Roumanie et qui me paraissent très difficiles à raisonner...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 28/11/2007

Combien le font ?

Ecrit par : Martin Riggs ;-) | mercredi, 28 novembre 2007 14:44

Sans exagérer, au moins 50 % de mes collègues de marchés "gens du voyage" sont illétrés et en éprouvent de la honte...

Ce sont vraiment de braves gens (pas des saints, évidemment) que j'adore mais redoutables dans les conflits car très solidaires et assez communautaires...

La plupart sont presque sédentarisés par obligation

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 28/11/2007

l'incapacité d'une société moderne à l'accepter de fait, alors qu'elle ne cesse d'exalter le nomadisme!

Ecrit par : valdo lydeker | mercredi, 28 novembre 2007 14:36

une gamine de huit ans, devenue une pré-ado d'une douzaine d'années, vient de passer plusieurs mois dans la rue avec sa petite soeur de 5 à 6 ans pour lui apprendre l'art de la manche...

Ecrit par : Martin Riggs ;-) | mercredi, 28 novembre 2007 14:44

deux visions du "nomadisme" là. Celui acceptable et même désirable du nomadisme hi-tech, le téléphone portable en étant l'emblème, ou bien le voyage. Mais ce nomadisme là suppose un point fixe a priori ouvert sur un ensemble culturel, linguistique, social qui est, a minima, celui d'une communauté nationale dont les membres sont supposés partager un certain nombre de "valeurs" communes.

Et puis le nomadisme suspect des gens sans attaches réelles, toujours en transit et comme sur les routes, même lorsqu'ils sont sédentarisés. Des personnes, des communautés côtoyant celle des établis, sans se mêler à elle si ce n'est pour des échanges plus ou moins désirés, plus ou moins légaux. Toujours à la marge. Un autre monde à "notre" porte, tellement qu'il est vécu comme un parasite : parasitant l'espace où ils s'installent qui est toujours à quelqu'un d'autre, parasitant les étals des marchands ou les poches des passants, pour y trouver quelques subsides, etc.

Quelle vie...

Écrit par : off | 28/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 28 novembre 2007 14:29

Pourquoi le coming-out sur les pseudos? un peu délation tout de même..

Travaillant dans un quartier très touristique où la "mendicité est omniprésente, j'ai déjà assisté à des altercations et aussi à des coups reçus par des femmes ou des enfants qui s'étaient rendus coupables de vols...

@ Valdo..beau texte très complexe; mais je partage les " réticences" de Martin Rigg

Écrit par : Pamela de Barres | 28/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 28 novembre 2007 14:56

J'en parle parce que c'est aussi mon petit monde... Et que je m'y sens mieux que dans les beaux quartier et dans les campagnes ou tout le monde est rejeté, même moi...
Que voulez vous ? Ce sont les téléspectateurs de Pernaud sur TF1. Il ont des excuses...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 28/11/2007

Ecrit par : Pamela de Barres | mercredi, 28 novembre 2007 14:57

De toute façon, tout ce que je dis ou fais est systématiquement critiqué par Paméla, Nef, Rep et bien d'autres, alors ?

À quoi bon m'en priver ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 28/11/2007

Ecrit par : Martin Riggs ;-) | mercredi, 28 novembre 2007 14:44

José a répondu pour moi...
Alexandre Romanès - parfaitement "intégré- pour le coup -m'a raconté sa tentative de mettre sa gamine de 4 ans à l'école. A la fin de la jurnée, l'institutrice disait "Votre fille, c'est un tigre", et le lendemain, au moment d'y retourner la gamine se barricadait contrela porte de la caravane en disant "Sauvons-nous".
Je ne prétends pas que ce soit simple. Ça peut te paraître angéliste d'aborder la question par le versant culturel, (on ne se refait pas;-), mais de fait, c'est aussi parce qu'il s'est crispé sur cette singularité, avec les "refus d'intégration" que cela suppose , que ce peuple existe encore en temps que tel...
Après, la question d'une scolarisation itinérante avec des enseignants intéressés (et parfois issus de la communauté), des assos y travaillent...

Écrit par : Clémentine Célarié | 28/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 28 novembre 2007 15:01

C'est vous ou il y a usurpation? un peu caricatural tout de même..

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 28 novembre 2007 15:04

Paranoïte aïgue!!!!!! je demande juste pourquoi; d'autant que vous avire aussi dit celà de Patjoy....et il ne change pas de pseudos..

Écrit par : Pamela de Barres | 28/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 28 novembre 2007 15:04

Parano !!!
Sexiste !!!
Il m'arrive aussi de te critiquer !!!

;)))

Écrit par : adrien (de rien ?) | 28/11/2007

- Martin Riggs, votre constatation ne me dérange pas. C'est juste que j'espère que vous pourrez faire de même pour d'autres catégories de la population.

- cui cui. Sois prévenu : tu vas t'en prendre plein la gueule, pauvre merde suffisante :

« À Monsieur JD, alias DD, alias PMB, je voudrais qu'il comprenne que le Collectif n'est en aucune manière réducteur, contrairement à ce qu'il laisse entendre, mais plutôt dispensateur de valeur ajoutée... »

- C’est de ta part du pur délire. Je n’ai ni dit ni surtout pensé que le Collectif était réducteur, qu’il n’était pas dispensateur de valeur ajoutée. Je me suis juste amusé à transformer Collectif en nom propre de Valdo, qui est une des posteuses de ce blogue que j’apprécie, rien d'autre, pas d’acte manqué, pas de lapsus révélateur. Mais je vais dire que si tu en fais partie (ce que j’ignore et ne me regarde pas et en fait ne m’intéresse pas) c’est que si c’est le cas, alors lài, le Collectif prend de la « valeur retirée »

»J'ai compris et détecté ses 3 pseudos (pourquoi se cacher ?) grâce à "l'autrouduculture" dont il a usé à l'excès, au style et à la connaissance du BBB ! »

- DIS DONC ? T’ES FLIC, TOI ? T’ES AUX RG ? T’ES CHARGE d’OUTER LES POSTEURS ? Tu veux savoir pourquoi j’ai plusieurs pseudos (et encore, si tu savais combien j’en ai eu ici !). C’est parce que, à la différence de toi, je ne viens pas jouer les stars, que je crois (non sans naïveté/prétention, c’est comme tu veux) ce que je dis est plus utile aux lecteurs que ma personne, que je n'écris pas ici pour être connu et reconnu, j'ai d'autres moyens pour ça qui ne passent pas par le virtuel du net.

Rien d’autre, et surtout pas pour insulter* à répétition comme trop souvent sur les blogues.

Tiens, puisque tu connais mon « style », tu sais très bien que je tutoie de façon rarissime. T’as de la chance : te voilà (enfin) devenu rare. Devine pourquoi je te tutoie…


* Mais je vais faire un exception pour toi : TU ES UN CON. Voilà. Fais-moi tous les cacas nerveux que tu pourras, je t’ignore.

Écrit par : JD | 28/11/2007

"Cela dit, ce que je leur reproche, c'est qu'ils s'attaquent toujours aux plus démunis (vieux, femmes, gens faibles)..."

Tiens, une critique de la droite bling-bling. Dit pas que des coneries, not'zoziau !

Écrit par : JD | 28/11/2007

Sur ce thème, un beau travail de Célestissima. Allez-y voir...

Écrit par : JD | 28/11/2007

Ecrit par : Martin Riggs ;-) | mercredi, 28 novembre 2007 14:13

Si tu es aussi bien gaulé que Gibson (et si toi tu sais te taire), il y a toujours une petite place dans ma petite barque;-)))

Écrit par : nef des fous | 28/11/2007

On retrouve ici, de façon involontaire j'imagine, ce qui devient de plus en plus craint : on fait se battre des gens à peine moins dans la dèche les uns que les autres.

Vraiment, nos pires ennemis, ceux qui menacent le plus notre qualité de vie, ce sont les gens du voyage ?

Ça me rapelle un blogue (et si je l'ai déjà dit, milexcuz à notre corbac) où un posteur à 1500 euros mois bavait tout ce qu'il pouvait sur un retraité à 1800 euros mois.
Et puis dites, je viens de lire un texte sur la disparition des abeilles, dont on craint qu'elle soit totale. Abeilles qui sont comptables soigneuses de la pollinisation de 80% des espcèces végétales sur la Terre. Alors, les Manouches qui fauchent...

Écrit par : JD | 28/11/2007

À quoi bon m'en priver ?

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 28 novembre 2007 15:04

En l'occurence, j'ai plutôt l'impression que JD défend le point de vue émis par Valdo et que tout en disant que ce billet est remarquable, tu infirmes son propos.


Stop à la caricature des bloggeurs du DEL.

Écrit par : nef | 28/11/2007

Discorde diplomatique autour des Roms
BUCAREST CORRESPONDANT


Les tensions diplomatiques entre la Roumanie et l'Italie au sujet du rapatriement des Roumains, membres de l'Union européenne, ont retenti jusqu'en Espagne, qui accueille officiellement 524 000 Roumains. Le 26 novembre, le président Traian Basescu s'est rendu à Madrid pour trois jours. L'objectif de cette rencontre au plus haut niveau est le sort de l'immigration roumaine, en forte hausse depuis l'adhésion de la Roumanie à l'UE au 1er janvier.

Les autorités espagnoles craignent que les Roms qui se sentent menacés en Italie ne se déplacent vers l'Espagne. M. Basescu espère, de son côté, réparer les gaffes de la diplomatie roumaine qui ont rendu le dialogue avec les autorités italiennes encore plus difficiles.

Même s'il ne le dit pas explicitement, le décret pris par le gouvernement de Rome pour faciliter les expulsions vise à rapatrier la minorité rom de Roumanie, rendue responsable de la montée de la criminalité dans la Péninsule.

Exaspéré, le ministre roumain des affaires étrangères, Adrian Cioroianu, a été jusqu'à déclarer à la télévision qu'il pensait " acheter un bout du désert égyptien pour y mettre tous ceux qui nous font honte ". Les associations de Roms en Roumanie ont aussitôt réagi et condamné ces propos. " Le fait que le chef de la diplomatie roumaine souhaite mettre en oeuvre en 2007 une politique nazie est inacceptable ", a déclaré Marian Mandache, avocat de l'association rom Romani Criss.

PROPOS DE MME MUSSOLINI

Le 7 novembre, le Sénat roumain a désigné le leader nationaliste Vadim Tudor pour négocier avec les autorités italiennes la situation des Roms, lui qui avait proposé " de les enfermer dans des ghettos " lors de sa campagne électorale en 2004. Connu pour ses propos racistes et xénophobes, le chef du parti Romania Mare (La Grande Roumanie) a eu un problème de crédibilité dans les négociations qu'il a tenté de mener dans la capitale italienne. Entre-temps, les querelles roumano-italiennes ont conduit à l'éclatement du groupe d'extrême droite du Parlement européen. Mis en place le 15 janvier, Identité, tradition, souveraineté, s'est dissous le 14 novembre après le départ de six députés roumains.

Ce divorce politique a été déclenché par les propos belliqueux à l'adresse des Roumains tenus par Alessandra Mussolini, petite-fille du Duce, qui a déclaré : " Face à une telle bestialité, nous devons inviter immédiatement l'ambassadeur roumain à quitter notre pays et considérer tout citoyen roumain comme indésirable. " " Les Roumains ont fait de la délinquance un mode de vie ", a-t-elle ajouté, selon la presse roumaine.

M. Br.
© Le Monde

Écrit par : info | 28/11/2007

[HS]

Fred Chinchin est mort... C'est comme ça...

[/HS]

Écrit par : adrien (de rien ?) | 28/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 28 novembre 2007 15:04

et puis entre les crétins de banlieue qui n'attendent qu'un "pretexte" et les manouches roumains faucheurs, ton discours commence à virer à tribord toute.

Écrit par : nef | 28/11/2007

Chichin...

L'émotion.

Écrit par : adrien (de rien ?) | 28/11/2007

En Roumanie, ce sont les Romains qui sont les nomades :


Après un meurtre commis en Italie par un Rom roumain, le gouvernement Prodi a pris un décret d'expulsion qui indigne Bucarest. Les patrons transalpins, eux, prospèrent à Timisoara ou à Bacau
La Roumanie, ses Italiens, ses Chinois...


En descendant de l'avion à l'aéroport de Timisoara, ville située à l'ouest de la Roumanie, le voyageur peut avoir l'impression d'être dans le nord de l'Italie. La publicité et les enseignes sont bilingues, en roumain et en italien. Il s'agit d'ailleurs souvent des mêmes mots, les deux langues étant proches du latin. Mais, depuis la mi-novembre, les relations entre les lointains " cousins " se sont assombries : le gouvernement italien vient de prendre un décret d'expulsion qui vise principalement des ressortissants roumains émigrés dans la péninsule.

Le meurtre d'une femme par un Rom d'origine roumaine a radicalisé l'opinion publique italienne contre la nouvelle vague migratoire roumaine : 342 000 personnes selon les chiffres officiels, 556 000 d'après l'association Caritas. En conséquence, depuis début novembre, les agressions contre les ressortissants roumains se sont multipliées en Italie. Ces actes xénophobes risquent de nuire aux échanges économiques entre les deux pays. Avec ses 22 000 entreprises installées en Roumanie, contre 7 000 entreprises roumaines en Italie, Rome est le premier partenaire économique de Bucarest.

Les hommes d'affaires italiens installés en Roumanie s'insurgent contre les mesures prises à Rome et veulent faire entendre leur voix. " Ce n'est pas avec des discours populistes que l'on réglera le problème de l'inefficacité politique, affirme Michelangelo Rosso. Le plus grave est l'ignorance totale du problème car, à l'Ouest, on n'a aucune idée de ce que sont les Roumains. Je peux vous dire que je me sens plus en sécurité comme Italien installé en Roumanie que si j'étais un Roumain installé en Italie. Récemment, lorsque la jalousie a poussé un Italien à tuer une Roumaine, les autorités roumaines n'ont pas traité un peuple entier de délinquants. On condamne un criminel et basta. "

Arrivé à Timisoara en 2002, ce médecin vétérinaire de Turin s'y est installé définitivement. Ville symbole de la chute de la dictature de Nicolae Ceausescu en décembre 1989, Timisoara est devenue non seulement un mythe pour les Roumains anticommunistes, mais aussi une " success story " pour les investisseurs étrangers, dont la plupart sont italiens. " J'avais 48 ans et j'ai commencé une nouvelle vie, affirme M. Rosso. Je n'aurais jamais réussi dans mon Italie natale, mais en Roumanie tout était possible non seulement pour les affaires, mais aussi pour la vie en général. L'Italien qui arrive à Timisoara se sent chez lui. Il y a la langue, mais aussi la sensation de retrouver les villes italiennes que j'ai connues dans mon enfance. Ici, tout est à faire, et il n'est pas nécessaire d'avoir une fortune pour démarrer une affaire. "

Environ 12 000 Italiens vivent dans cette région qui compte plus de 2 000 sociétés italiennes. La ville qui s'enorgueillissait de son surnom de " Petite Vienne " est devenue entre-temps une colonie italienne où le business prospère.

Pourtant, le 6 novembre, en visite officielle en Roumanie, le ministre italien du développement économique, Pier Luigi Bersani, a pu mesurer l'impact des tensions diplomatiques roumano-italiennes sur les relations économiques entre les deux pays. De nombreux Roumains qui se sentent menacés ont exprimé leur désir de retourner au pays dès que possible.

Et les grandes entreprises italiennes craignent des représailles dans ce pays jusque-là ami. Les Roumains commencent à regarder d'un mauvais oeil les Italiens implantés chez eux. " Il y a des ingénieurs italiens qui sont payés une dizaine de milliers d'euros par mois, tandis que les Roumains n'arrivent pas à en toucher mille, s'insurge un employé de la centrale nucléaire de Cernavoda, située au sud-est du pays. Le problème est qu'ils ne sont pas aussi compétents qu'ils l'affirment. "

Ansaldo, une compagnie italienne qui participe à la construction d'une deuxième centrale nucléaire en Roumanie aux côtés des Canadiens de Candu espère mener son chantier à bout. Le projet d'un oléoduc de 1 360 km qui devrait relier la ville roumaine de Constantza et Trieste, en Italie, risque aussi de souffrir de la détérioration des relations diplomatiques. Retardé à plusieurs reprises, le destin de ce projet repose sur la bonne entente roumano-italienne.

La crise entre les deux pays pourrait aussi avoir des répercussions dans l'agriculture car, selon le ministère italien de l'agriculture, environ 300 000 hectares de terres roumaines - 2 % de la surface agricole du pays - ont été achetés par des Italiens. " Il y en a parmi eux qui sont venus avec des machines dernier cri et qui modernisent notre agriculture, affirme Felicia Stoian, comptable à la mairie de Cilibia, un village situé à l'est de la Roumanie. Mais il y en a aussi qui ont acheté des terres et hésitent à investir. "

Le paradoxe de la vague d'émigration roumaine - notamment vers l'Italie et l'Espagne - est que la Roumanie souffre désormais d'une pénurie de main-d'oeuvre. Et cela pose de plus en plus de problèmes aux entreprises italiennes installées dans le pays. L'autoroute Bucarest-Budapest, dont le chantier devait être ouvert cette année, a été reporté d'une année au moins. L'autoroute Bucarest-Constantza, qui devait être terminée en 2008, est loin d'être achevée.

Les 130 000 employés roumains des entreprises italiennes ne sont pas assez nombreux pour répondre aux besoins des patrons transalpins. Pour pallier le manque de main-d'oeuvre, Sonoma Wear Company, société textile italienne installée à Bacau, à l'est de la Roumanie, a ainsi dû sous-traiter une partie de la production à une entreprise roumaine qui fait actuellement travailler 300 Chinoises. Bref, les Roumains partent en Italie et des Chinois viennent les remplacer.

Y a-t-il d'autres solutions ? " Je connais des sociétés italiennes qui s'installent en Roumanie et embauchent des Roumains qu'elles ont fait travailler en Italie, déclare Marco Rondina, directeur du patronat italien en Roumanie. Mais pour les motiver, on leur propose un pourcentage sur les bénéfices. "

L'Italie a atteint sa vitesse de croisière pour ce qui est des affaires en Roumanie. Un millier de sociétés italiennes par an devraient continuer de s'y installer, si tant est que la situation se normalise. Environ 5 000 Italiens voyagent quotidiennement, et rien qu'à Timisoara l'aéroport affiche une vingtaine de vols par jour. Mais pour les Roumains qui embarquent vers l'Italie, le voyage s'annonce désormais périlleux.

Mirel Bran
© Le Monde

Écrit par : info | 28/11/2007

Martin Riggs ;-) | mercredi, 28 novembre 2007 14:31.

:-)))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))) Je l'affirme un blog est très facile à faire grimper aux rideaux deux ingrédients sont nécessaires. L'humilité et L'humilité. Et ça fait drôle de se frotter à de vrais écrivains.

Écrit par : martingrall | 28/11/2007

" Le guitariste du duo français Rita Mitsouko, Fred Chichin, est décédé, mercredi 28 novembre, à l'âge de 53 ans, des suites d'un cancer fulgurant, ont annoncé la maison de disques Because et l'organisateur de concerts Corida. (AFP)"

Écrit par : info | 28/11/2007

Ecrit par : Martin Riggs ;-) | mercredi, 28 novembre 2007 14:31

C'est vrai, nous sommes assez créatifs.

Le suicide en direct d'un bloggueur le jour de la création du troisième DEL Collectif, fallait oser quand même, non?

(Andy va être vert de jalousie).

Pas la peine que je vous tienne au courant de la suite des évènements, vous connaissez l'adresse, hein?

Écrit par : Sacha | 28/11/2007

Ecrit par : adrien (de rien ?) | mercredi, 28 novembre 2007 15:31

Meeeeeeeeeerde....ce matin j'ai entendu sur Oui FM que la tournée était suspendue en raison de ces problèmes de santé...

Écrit par : Pamela de Barres | 28/11/2007

Ecrit par : nef | mercredi, 28 novembre 2007 15:33
Ecrit par : JD | mercredi, 28 novembre 2007 15:26
Ecrit par : Pamela de Barres | mercredi, 28 novembre 2007 15:10

c'est tout ?

Je n'ai rien à répondre tellement vous êtes bas...

Ah si ! Quelqu'un a dit : Vraiment, nos pires ennemis, ceux qui menacent le plus notre qualité de vie, ce sont les gens du voyage ?

Ce pauvre homme ignore peut être que je travaille 8 heures par jour avec les gens du voyage depuis plusieurs dizaines d'année et que j'ai la prétention de les connaître 50 fois mieux que chacun d'entre vous, Mesdames et Messieurs.

Quand on me dérobe pour 100 € de matériel, c'est moi qui crève la dalle pendant la semaine, Mesdames et Messieurs...

Alors entendre des petits bourgeois de merde me faire la leçon sur le sexe des abeilles me fait rire...

Jaune.

Quant à réagir comme une star ? Celui qui a dit ceci est pitoyable ou complexé !

Comment me prendre pour quelqu'un d'exceptionnel quand je me défonce comme une bête dans les pires conditions pour vivre à peine décemment ?

Des propos de bourgeois gâté et établis trop politiquement corrects...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 28/11/2007

Pardonnez-moi de parler de moi. Ce n'est jamais l'heure et jamais l'endroit.
Je connais très bien ce que l'on nomme les gens du voyage administrativement, ce depuis une trentaine d'années. Et beaucoup de commentaires font montre d'un racisme larvé, renfloué, où l'on retrouve les dames patronnesses bien ancrées dans leur justification. il manque juste le ""j'en connais qui vivent presque comme nous"" Et c'est là au détours d'un blog, que l'on comprends les falsificateurs derrière leur écran qui comme beaucoup n'ont jamais mis un pied dans une ville ouvrière désaffectée. Ville ayant perdu ses origines. Nous n'avons pas à parler de xénophobie, racisme moins encore, mais d'un pays acclamant le retour des gueux. Ils sont là, les blancs, enfin les blanches qui vendent leur utérus pour des femmes tout aussi blanches n'ayant pas le temps ou l'humeur de porter leur, un, enfant.

Écrit par : martingrall | 28/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 28 novembre 2007 15:53

Fais pas ton Malbrouck, hein ?!!!!

Je pense que tu exagères, mais il est vrai que parfois tu as tendance à être un peu auto-suffisant, ce que tu fais passer ensuite pour de l'humour.

On a tous des défauts, il n'y a pas de quoi en faire un drame, si ?

Écrit par : adrien (de rien ?) | 28/11/2007

Les services municipaux commencent à accrocher les décorations en travers des rues. Des monceaux de foie gras dégoulinent des rayons de mon supermarché.
Comme beaucoup de mes "clients", je commence à préparer ma lettre à qui de droit.
Chère Maman Noël,
J'espère que tu vas bien et que la Grande Muraille t'a plu.
D'abord, je voulais te dire que j'aime beaucoup te voir à la télévision et dans Gala avec tes belles robes qui brillent.
Il est vraiment gentil Michel Drucker ?
J'ai même un copain qui m'a dit que tu vas chanter avec Tokio Hotel à la Star'Ac.
T'as trop de la chance.
Cette année, je te promets que j'ai été très sage.
J'ai rien dit quand tu as annoncé que tu supprimais le tribunal à côté du mien. C'est pas grave, leur substitut ressemble à Bill, le chanteur de Tokio Hotel, ça ne me dérange pas de le prendre sur mes genoux (de toute façons, il ne va pas y avoir le choix).
Et j'ai répondu gentiment quand le substitut d'ici est venu me demander en urgence combien j'avais mis de mineurs en prison cette année. Il avait peur de te faire de la peine s'il ne répondait pas assez vite.
J'ai même pas râlé (enfin pas tout haut) à la troisième procédure de présentation immédiate de la semaine.
Bon, pour les peines plancher j'étais pas trop trop d'accord, mais c'est voté, alors j'ai pas le choix.
Je me console en écoutant ma super compile de Faudel et Mireille Mathieu.
J'en enverrai une copie à la maison d 'arrêt, ça évitera qu'ils se disputent trop, à 8 par cellule.
Heureusement, tu nous a offert le beau portique de sécurité qui fait plein de bruit chaque fois que les gens essayent de venir nous voir avec un couteau. Quand on l'a installé, c'est bête, mais je me suis sentie un peu aimée.
Pas longtemps parce qu'après quelqu'un a dit que j'avais une gueule de petit pois, mais quand même ça change, ça fait plaisir.
Aussi, j'aurais bien voulu te voir de près quand tu es venue au tribunal pour la carte judiciaire, mais les policiers n'ont pas voulu.
Alors comme j'ai été très sage cette année (je sais, je me répète, mais des fois j'y crois pas moi même), je voulais t'envoyer la liste de tous les cadeaux que tu pourrais déposer sur mon épitoge :
- une nouvelle greffière, modèle Dora l'exploratrice, parce que celle de ma collègue elle a la peinture chinoise qui s'écaille de partout, rapport au stress de ne jamais voir baisser les piles sur son bureau
- 2 ou 3 "Ken protection judiciaire de la jeunesse", pour qu'ils puissent voir les mineurs plus d'une fois par mois.
- La super armoire de Barbie parce que les miennes elles sont déjà pleines de dossiers et on sait pas où mettre les nouveaux
- une deuxième photocopieuse Nintendo, parce que la nôtre on peut jamais y accéder vu que les avocats font la queue pour faire eux même leurs copies.
- une recharge de substitut, parce que le mien il n'aura bientôt plus de batterie à force de rédiger des rapports demandés par le parquet général. De toutes façons, il demande à passer au siège.
- Une voiture Majorette king size pour les audiences foraines (un chauffeur, ça pourrait être pratique aussi)
- un Trivial Pursuit spécial "juge des victimes", parce que j'ai beau retourner mes manuels de droit dans tous les sens, j'y comprends toujours rien.
- Un bon pour une année entière sans réforme pénale. Ca ferait baisser ma tension de pouvoir ouvrir mon Dalloz en toute confiance sans me demander si le texte est toujours en vigueur. Je sais, c'est beaucoup demander, mais bon en même temps c'est Noël.
Si tu pouvais aussi voir avec la dame aux cheveux blancs qui aime bien faire du vélo pour transférer de l'Etat au Conseil Général le Monopoly promis à la suite de la réforme de la protection de l'enfance, ça serait super cool aussi. Ca serait vachement bien que pour une fois on ait les moyens d'appliquer une nouvelle loi.
Je sais que j'ai déjà eu mon cadeau de Noël en « rachetant » 4 jours de congés que je n'avais pas pu prendre cette année (à 125 euros brut la journée, j'étais contente, ça fait presque 12 euros 50 de l'heure).
C'est bien, comme ça je n'ai plus que 9 jours non pris à mettre sur mon compte épargne temps.
Ceux de cet été où j'ai rédigé des jugements le matin avant d'aller à la plage dans mon super Passeport pour l'année judiciaire, je t'en fais cadeau parce que tu ressembles trop à Miss France.
Je sais aussi que tu nous a promis Cassiopée, le nouveau logiciel super-génial qui fait même le café.
Mais quand même, ce serait vachement sympa si tu pouvais faire un petit geste en plus. Une photo dédicacée de Christian Clavier, j'aimerais bien aussi.
Prends soin de toi, je trouve que tu as mauvaise mine en ce moment.
Je te recontacte pour la petite souris.
Dadouche
http://www.maitre-eolas.fr/2007/11/27/796-liste-de-noel

Écrit par : droopy | 28/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 28 novembre 2007 15:53

tu assembles trois comm qui n'ont rien à voir...je parlais juste des pseudos, et pas de ton boulot..
Quand à ta dernière phrase sur les petits bourgeois gatés, tu peux donc deviner quelle est notre vie? notre salaire?

Écrit par : Pamela de Barres | 28/11/2007

cui cui, respire...

Écrit par : José | 28/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 28 novembre 2007 15:53

Et l'Ursaff, elle te la pourrit pas ta vie de petit commerçant ?
Elle te fauche pas plus de 100 euros par mois ?

T'as raison on devrait expulser les mecs de l'Ursaff, ils sont responsables de plus de crimes que tous les manouches réunis;-)))

Écrit par : nef | 28/11/2007

Je me demande comment on peut faire l'amalgame entre les manouches, les gitans et les roms? je sais bien que le DEL c'est du "fast reading" m'enfin...

Pour une fois je plussoie Riggs. Les Roms sont dans leur quasi totalité sans titre de séjour, arrivés depuis peu de temps de Yougoslavie (pour la plupart) et pour des raisons que je veux bien développer, loin de toute "prise institutionnelle", fut elle celle du soin ou de la scolarité.
A ce que je sache, les associations de "gens du voyage" ne s'occupent absolument pas des roms qui ne partagent pas la culture des "gens du voyage" et des foraains.
En région parisienne seul MdM avec une ou deux antennes (en tt cas une à la Plaine St Denis) offre adresse administrative+ possibilité d'instruction de l'aide médicale+ prévention/ soins spécifiques de la tuberculose.
Rien à voir avec les familles de forains ou les "sédentarisés" (nîmois notamment).

Écrit par : Mathilde P. | 28/11/2007

Ecrit par : adrien (de rien ?) | mercredi, 28 novembre 2007 15:58

Je ne suis pas suffisant.

Le problème comme disait Guy Birenbaum que je salue au passage "c'est quand t'es vu, t'es visé".

Je fais tout mon possible pour rentrer dans le Collectif et il m'arrive de demander à Serval de ne pas mentionner mon nom, mais il souhaite le mettre à chaque fois.

J'écris simplement parce que j'aime ça et puis j'ai un peu de temps mais j'ai conscience que j'indispose des tas de gens par mon exposition.

J'en parle souvent à Serval qui m'encourage mais c'est de plus en plus difficile pour moi de m'exposer pour rien, sinon des petites haines et des ressentiments...

Dur, Adrien, de se dépenser pour se faire lapider... Crois moi. Je suis bien loin de la motivation d'un type comme Malbrouck. Bien loin...

Mais j'ai reçu tellement de coups dans la tronche dans le putain de métier que je fais, que je resterai tenace.

Seul José pourra me dire s'il souhaite que je parte. Qu'on se le dise.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 28/11/2007

Pamela de Barres à 16/06 : +1

Mais vous savez, on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif ;-)

Encore une fois, si les manouches étaient le pb n°1 du malvivre en France, ça se saurait.

Maria Suzanna (Michèle Bernard)

Elle a débarqué dans la classe,
Un vrai courant d'air,
Drôle de dégaine et drôle de race
Un matin d'hiver,
Au beau milieu de la dictée
Sur le ciel et la voix lactée,
Elle s'est assise tout près de moi,
Derrière le p'tit bureau de bois

La maîtresse a dit elle
S'appelle Maria-Suzanna,
Elle sera là jusqu'à Noël
Puis elle s'en ira
Alors ça pouvait arriver
Au beau milieu de la dictée,
Une môme fagotée comme l'orage,
Fille du vent et du voyage

{Refrain}
Oh, Maria-Suzanna où es-tu ?
Dans quelle nuit t'es-tu perdue ?
Reste-t-il pour croquer ta vie manouche
Quelques dents dans ta bouche ?
Ah, de Varsovie à Saragosse,
Roulottes-tu toujours ta bosse ?
Si belle encore mais comme tes semblables,
Toujours indésirable

J'ai attendu à la sortie
Pour accompagner
Cette môme qui m'avait pas souri,
Même pas parlé,
Elle a mis sa main dans la mienne,
J'ai suivi la p'tite bohémienne,
Le long d'un boulevard tout gris
Aux pauvres arbres rabougris

Trois caravanes sous la neige
Autour d'un grand feu,
Comme un immobile manège
Et des hommes entre eux,
Qui parlent une langue inconnue,
Etonnés que je sois venue,
Dans la gadoue chercher du miel
Au pays des romanichels

{au Refrain}

Ses petits frères l'attendaient
Devant la roulotte
Et tous ensemble ils sont entrés
En fermant la porte
Elle a fait adieu de la main
Et j'ai rebroussé mon chemin,
Jusqu'à ma maison de ciment
Où d'vait s'inquiéter ma maman

En m'retournant j'ai vu encore
Derrière le tableau ses yeux noirs
Qui riaient si fort
Qui tenaient si chaud
A l'école, on n'a pas revu l'enfant
Née en terre inconnue,
L'orage n'a plus éclaté
Au beau milieu de la dictée

{au Refrain}

Oh, Maria-Suzanna où es-tu, ?
Est-ce d'avoir aperçu
A belles dents croquer ta vie manouche,
Que j'ai eu dans la bouche,
Ah, ce désir si fort de partir
Et chanter pour ne pas trahir
L'enfant qui va sa vie, coûte que coûte,
Sur l'infini des routes ?

Écrit par : JD | 28/11/2007

Seul José pourra me dire s'il souhaite que je parte. Qu'on se le dise.

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 28 novembre 2007 16:15

T'as fini ton numéro du Rossignol milanais ?
Qui t'as demandé de partir ?

Écrit par : nef | 28/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 28 novembre 2007 16:15

Tu prends les choses trop à coeur !!!
Mais accepte aussi la critique, la controverse, l'opposition, sans crier à la mise à mort !
Des mots, ce ne sont que des mots, comme toi aussi parfois tu peux en écrire, et qui parfois peuvent blesser...

Écrit par : adrien (de rien ?) | 28/11/2007

Mais accepte aussi la critique, la controverse, l'opposition, sans crier à la mise à mort !

Ecrit par : adrien (de rien ?) | mercredi, 28 novembre 2007 16:20

C'est en ça que j'ai dit "ne fais pas ton Malbrouck"... Expression désormais passée dans le langage courant, qu'on entend dans les cours d'école, et faisant référence à Mr Malbrouck, républicain célèbre du début du XXIème siècle, supportant mal la critique.

Écrit par : adrien (de rien ?) | 28/11/2007

En bref, c'était de l'humour, comme tu en fais aussi parfois !!!

;)))

Écrit par : adrien (de rien ?) | 28/11/2007

Ecrit par : nef | mercredi, 28 novembre 2007 16:07

Nef, je suis excédé par tes propos de petite bourgeoise vicieuse, qui voulait bouffer à tous les rateliers de tous les DEL et qui se retrouve dans son DEL d'origine.

C'est ma principale satisfaction, ma poulette, c'est avec toute la merde que tu as mis partout de te retrouver ici, obligée de composer. Tous les DEL sont morts sauf le nôtre que j'ai toujours défendu avec José, Serval, Urbain et bien d'autres !!!

JOUISSIF.

Écrit par : "cuicui" fit l'oiseau | 28/11/2007

Ecrit par : adrien (de rien ?) | mercredi, 28 novembre 2007 16:24

Tu sais bien ce que je pense de toi ! Adrien... ;-)))))

Fallait bien que je prenne quelqu'un à témoin !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 28/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 28 novembre 2007 16:15

Arrêtes ton numéro....qui parle de te voir partir et qui parle de haine, on ext un peu contradicteurs et on en a le droit....quand a qui écrit tel ou tel billet je m'en contrefiche, seul m'importe est que le DEL est beaucoup de lecteurs, qu'il y ait débat houleux si le billet est propice à celà...J'ai toujours dit que j'étais pour l'ouverture le plus large possible...
Je regrette le départ de Malbrouck, je l'ai toujourd dit et le redit et tous les autres droitistes compris..le repli sur une petite communauté qui pense pareille est stéril..

Écrit par : Pamela de Barres | 28/11/2007

Ecrit par : "cuicui" fit l'oiseau | mercredi, 28 novembre 2007 16:25

c'est le vrai cui cui?

Écrit par : Pamela de Barres | 28/11/2007

Je me demande comment on peut faire l'amalgame entre les manouches, les gitans et les roms? je sais bien que le DEL c'est du "fast reading" m'enfin...
Ecrit par : Mathilde P. | mercredi, 28 novembre 2007 16:15




En effet, c'est bien connu, ils n'ont rien en commun, ni les origines, ni les racines de la langue, ni le mode de vie, ni l'hostilité qu'ils attirent, mon rapprochement est du pur fantasme...

( à part ça,...je te signale qu'il y a des associations et centres de ressources qui travaillent spécifiquement sur les populations tsiganes, Manouches, Roms, Gitans confondus). Centre de recherches tsiganes à Montpellier, Centre de recherches tsiganes de l’Université Paris V, CODIPE (insertion par l’économie des gens du voyage) ODYSCE (économie solidaire des tsiganes), SOCRATES COMENIUS (scolarisation des enfants tsiganes au collège)...
On parle bien de tsiganes, sans distinction entre manouches, Gitans, et Roms, et je suppose qu'eux connaissent le sujet...

Écrit par : Clémentine Célarié | 28/11/2007

Tu sais bien ce que je pense de toi ! Adrien... ;-)))))

Fallait bien que je prenne quelqu'un à témoin !

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 28 novembre 2007 16:27

Ce que tu penses de moi ?
Peu importe...
On est sur internet, tout ce qu'on sait de l'autre c'est ce qu'il écrit...
Il est facile de mentir, de se déguiser, de se cacher...
Donc aucune réelle importance !
Ce qui est important, c'est de partager, de s'engueuler, de plussoyer, etc.
Ben c'est ce qu'on fait ici, non ?

Écrit par : adrien (de rien ?) | 28/11/2007

Ecrit par : adrien (de rien ?) | mercredi, 28 novembre 2007 16:20

Si je réagis aussi violemment, c'est peut être parce que je me sens fragile, non ?

Pour un type qui doute autant que moi, il est impossible d'avoir la grosse tête !

J'espère que PMBJDDD n'est pas psychologue professionnel...

J'ai du travail. J'ai été trop long. C'est ça le DEL !

Salut.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 28/11/2007

Ecrit par : adrien (de rien ?) | mercredi, 28 novembre 2007 16:35

J'aime ce que tu dis et ce que tu fais sur le Post. Voilà, homme médecine, Play-list ;-)

Écrit par : "cui cui" oiseau | 28/11/2007

je travaille avec ces associations, j'y ai fait des stages pendant mes lointaines études, et je continue à bosser avec. Grosses communautés complètement dfférentes même si des racines communes, qui squattent le long de la ligne du RER B en lisière de la Courneuve, Blanc Mesnil et le Bourget.

J'affime et réaffirme qu'on ne peut pas comparer une population extrêmement fragile, précaire, sans droit au séjour et qui a ce statut dans quasimment tous les pays européens (en Hongrie c'est affolant), une population qu'on peut qualifier de "bas seuil" dans le jargon, et une autre dont les racines communes datent d'à peu près un millénaire et dont le fonctionnement est dans ce qu'on pourrait appeler une "marge intégrée", qui travaille a adopté des métiers compatibles avec un mode de vie "traditionnel" (marchés, travaux de saison, forains).

Sur ce je me tire, je reviendrai peut être qd il y aura moins d'électricité dans l'air (ce qui de ce côté du périph' et vue l'activité du commissariat qui se trouve pas loin de ma fenêtre, n'a pas l'air d'être gagné).

Écrit par : Mathilde P. | 28/11/2007

Ecrit par : "cuicui" fit l'oiseau | mercredi, 28 novembre 2007 16:25

Et bien les choses sont claires, ce n'est pas quelqu'un qui souhaite ton départ, tu souhaites que je parte et ce qui a mis le feu aux poudres (réflexions de josé, serval et toi), c'est que j'envoie un billet au collectif. Au fond c'est bien ce que j'écrivais à Serval, vous ne voulez que des béni-oui-oui.

Et au lieu de te réjouir de voir le DEL se reformer , tu t'accroches à ton petit perchoir , tu insultes.

C'est ton choix.

Je considère que cette attaque équivaut à un billet de sortie du collectif "canal historique" que tu m'envoies. Et en conséquence, je n'aurais donc pas besoin de composer, ce qui devrait t'empêcher d'éjaculer précocement.



Fallait bien que je prenne quelqu'un à témoin !

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 28 novembre 2007 16:27

Qui a fait partie de ton jury ? Tu parles de José, je considère que son commentaire de ce matin abonde dans ton sens. Serval ? Urbain ?

Est-ce les autres membres du collectif, Valdo, off, agathe.... ?

Écrit par : nef | 28/11/2007

J'aime ce que tu dis et ce que tu fais sur le Post. Voilà, homme médecine, Play-list ;-)

Ecrit par : "cui cui" oiseau | mercredi, 28 novembre 2007 16:39

Attention, Play-list, c'est moi + l'homme lisse !!! (+ du boulot !!!)

:))

Écrit par : adrien (de rien ?) | 28/11/2007

je suis, je suis...

un petit oiseau
homo-complexo-
passivo-
parano
corso
amateur de montages vidéos.
Je suis
Je suis
...
?

Écrit par : Julien L | 28/11/2007

Je me demande comment on peut faire l'amalgame entre les manouches, les gitans et les roms? je sais bien que le DEL c'est du "fast reading" m'enfin...
Ecrit par : Mathilde P. | mercredi, 28 novembre 2007 16:15

UN DERNIER MOT.

Mathilde a entièrement raison ! BRAVO !

D'autant que ces communautés ne peuvent s'encadrer entre elles !!!!

Et les "Roumains" ne sont ABSOLUMENT pas considérés comme gens du voyage par les gitans, les manouches et les non sédentaires français...

La description des "gitans" par des intellos est une véritable catastrophe, excusez moi de vous le dire !

Par contre les aspects culturels des Roms de Valdo et Célestes sont merveilleusement posés mais 2 commentaires sur 3 sur les gitans, comme on dit sont des monceaux de conneries de gadjos!

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 28/11/2007

Tous les DEL sont morts sauf le nôtre que j'ai toujours défendu avec José, Serval, Urbain et bien d'autres !!!
Ecrit par : "cuicui" fit l'oiseau | mercredi, 28 novembre 2007 16:25

Erreur ou fausse nouvelle, cuicui.
Désolé de te contredire, mais un nouveau DEL collectif est né! En voici l'adresse, où tu es le bienvenu, comme tous les délistes anciens et nouveaux, d'ailleurs.
http://extensiondelalutte.hautetfort.com

Écrit par : etrun | 28/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 28 novembre 2007 16:48

Si tu le dis c'est que cela est.

Tu devrais faire tous les billets et tous les commentaires, cela serait plus simple et au final plus reposant pour tes nerfs.

Écrit par : nef | 28/11/2007

"On parle bien de tsiganes, sans distinction entre manouches, Gitans, et Roms, et je suppose qu'eux connaissent le sujet..."

Un test simple.

Il y a, à proximité de chacun, des Manouches, des Gitans et des Roms.

Posez leur juste deux-trois questions de politesse et de curiosité a/s de leurs origines et de leurs cultures.

Revenez avec les réponses...

;-)

Écrit par : Martin Riggs ;-) | 28/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 28 novembre 2007 16:48

Dis donc cui cui tu ne peux pas m'insulter comme tu viens de le faire et ne pas me répondre sur ton billet de sortie du collectif, cela serait trop facile.

Tu parles pour qui ? pour toi ? pour Serval ? pour le collectif ? pour José ? pour les delistes ?

Écrit par : nef | 28/11/2007

il y a des centaines de milliers de jeunes issus des banlieues qui n' ont jamais eu à faire à la police, n' ont jamais été délinquant. Ils ont su s' integrer et on les croise tous les jours dans le métro ou leur voiture. La différence ? l' education. Tout ceux qui ont "reussi" ont eu leurs parents derrière eux en permanence. Comment voulez vous qu' un gamin qui a 7 freres et dont le pêre s' est recasé avec une énième femme puisse se construire ? Il n' a eu aucune limitation... la mere débordée et le beau père rejeté ne peuvent rien faire. Forcémment après s' être cassé le nez chez eux, ils finissent par tout casser dans la rue. Ce ne sont pas les jeunes qui devraient être sanctionnés, ce n' est pas la société qui est à blamer mais leurs géniteurs. Vous ne trouverez aucun exemple d' enfant délinquant dans une famille soudée et attentive à l' education de leur enfant. Et quelle que soit la race et la couleur !

Écrit par : amadeus | 28/11/2007

Ecrit par : Julien L | mercredi, 28 novembre 2007 16:48

Tu peu effacer homo...

Cette fois ci je me tire !

@ Nef

Cherche pas à foutre la merde, Nef ! Tous les membres du Collectifs savent que j'ai du respect pour eux et même de l'affection pour certain(e)s...

Par contre tu as écrit un EXCELLENT papier et on attends toujours la diffusion, alors avant de regarder chez les autres occupe toi d'être cohérente avec toi-même et cesse un peu de jouer à la Diva !!!!!

On a été obligé de pondre en toute urgence une contrib sur le "prétexte" parce que Madame jouait à l'inaccessible ! Alors essaie de faire un effort, STP ! Cesse de pinailler !!!

Tu n'es pas chez Andy Vérol, ici !

Cette fois ci je me casse, salut !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 28/11/2007

Je parle pour moi ! UNIQUEMENT MOI ! BORDEL !!!!

C'est CUI CUI qui dit la vérité sur NEF, c'est tout !

Les autres n'ont rien à voir !!! Ça ne te suffit pas ?

Et si on a fait le papier en urgence sur les banlieues, c'est parce que c'est moi qui ait proposé d'en écrire un avec Serval à minuit passé car il attendait toujours ton billet corrigé !!!!

C'est CLAIR, NET ET SANS BAVURES ! Non ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 28/11/2007

Ecrit par : amadeus | mercredi, 28 novembre 2007 16:58

Quel ramassis de conneries!!!!

Écrit par : Pamela de Barres | 28/11/2007

@ Cui Cui

Restez là cher ami ! (zut à la fin, vous savez bien qu'on vous aime bien ici, vous apportez bcp en billet, en commentaires)
Quel tempérament alors !!
Espice di corse va !!!

HS/

VILLIERS-LE-BEL
Une vidéo amateur contredit l'une des affirmations de l'IGPN
NOUVELOBS.COM | 28.11.2007 | 16:37
Les images, tournées quelques minutes après la collision entre la mini-moto et la voiture de police, montrent un véhicule déjà sérieusement endommagé. Les dégradations seraient dues à la violence du choc et non à des coups de barre de fer, comme l'affirmait la police des polices.
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20071128.OBS7263/une_video_amateur_contredit_lune_des_affirmations_de_li.html



"Ce sont eux les victimes et on les fait passer pour des voleurs et des criminels"
LE MONDE | 28.11.07 | 15h04 • Mis à jour le 28.11.07 | 15h04
(article dans mon pseudo)

Écrit par : Roma | 28/11/2007

@pamela


tu as abandonné tes gosses , d' où ta réaction ?

si tu connais mieux la situation que ce que constatent des milliers d' assistante sociales ....

Écrit par : amadeus | 28/11/2007

Ecrit par : amadeus | mercredi, 28 novembre 2007 16:58


La délinquance génétique, c'est pour bientôt ?

Écrit par : José | 28/11/2007

Ecrit par : amadeus | mercredi, 28 novembre 2007 17:11

Port' Nawak!

Écrit par : Mathilde P. | 28/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 28 novembre 2007 17:00

Je n'étais pas joignable car je n'avais pas de connexion internet. Et comme c'était la première fois que je participais au collectif et que mon billet ne colle pas à l'actualité, je ne savais pas que vous mettiez en ligne du jour au lendemain les billets.

Je ne suis pas chez Andy Verol ici, mais je ne suis pas non plus chez toi, alors à moins que tu sois devenu le propriétaire de ce blog, tu es prié de ne pas m'insulter. N'inverse pas les rôles celui qui fout sa merde en l'occurence c'est toi.


Cherche pas à foutre la merde, Nef ! Tous les membres du Collectifs savent que j'ai du respect pour eux et même de l'affection pour certain(e)s...

Ce n'est pas la question, je t'ai demandé au nom de qui et de quoi tu parles ?

Écrit par : nef | 28/11/2007

Ecrit par : amadeus | mercredi, 28 novembre 2007 17:11

Je ne devrais même pas te répondre sale con...non je n'ai pas abandonné "MA GOSSE"..je connais des assistantes sociales, j'ai travaillé dans des établissements scolaires de banlieues, de centres villes et de petites villes de provinces, alors tes généralités à la Charles Villeneuve tu les garde..

Écrit par : Pamela de Barres | 28/11/2007

Tu parles pour qui ? pour toi ? pour Serval ? pour le collectif ? pour José ? pour les delistes ?

Ecrit par : nef | mercredi, 28 novembre 2007 16:55
Pas pour moi Nef...
Fatiguée comme toi de l'agressivité ambiante.
Vais aller me remonter en bobo typique écoutant des musiques tsiganes.
A plus.

Écrit par : valdo lydeker | 28/11/2007

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 28 novembre 2007 17:05

Et bien cela va être agréable de travailler dans cette ambiance collective.
Désolée d'avoir foutu la merde dans un planning dont je ne connaissais pas l'existence.
Quand à la VERITE si elle était si facile à trouver cela se saurait depuis quelques siècles.

Écrit par : nef | 28/11/2007

Ecrit par : Roma | mercredi, 28 novembre 2007 17:10

Avec le témoignage du témoin gênant ça commence à faire beaucoup.
http://www.dailymotion.com/search/villiers-le-bel/video/x3lwl3_villiers-le-bel-le-temoin-genant_news

Écrit par : Phil | 28/11/2007

@pamela 2 balles

Vu comme tu es agressive, je pleins ta gosse. Où est son pere d' ailleurs ? En attendant , nier que les gamins qui sont élevés en famille monoparentale ne posent pas plus de problème que les autres , c' est assez révolutionnaire. Tu devrais écrire un bouquin plutot que d' écrire sur ce blog de bobos lol

Écrit par : amadeus | 28/11/2007

Ecrit par : valdo lydeker | mercredi, 28 novembre 2007 17:15

Remarque je m'en doutais Valdo, désolée pour ton billet, mais je crois que toute cette théorie sur les bourgeois qui n'y connaissent rien à rien, n'était au final destiné qu'à mon usage et à mon muselage.

Écrit par : nef | 28/11/2007

Ecrit par : amadeus | mercredi, 28 novembre 2007 17:20

Je veux bien te prendre en stage :)

Écrit par : Mathilde P. | 28/11/2007

@mathilde P.


je dois déjà m' occuper de mes 2 garcons :)

Écrit par : amadeus | 28/11/2007

Ecrit par : Mathilde P. | mercredi, 28 novembre 2007 17:21

Tu vas avoir du boulot ma bichette....


@ amadeus
tu sais moi ma vie est celle "d'une privilégiée classique ", en couple depuis 15 ans/ 1 enfant ..2 salaires..

je continuerais bien, mais tu vois là je suis au boulot, je passe chercher ma fille, et je rentre chez moi...mon ordi étant en panne, je ne pourrais lire ta prose..

Écrit par : Pamela de Barres | 28/11/2007

Roma, il est absolument impossible qu'une petite moto avec deux occupants occasionne de tels dégâts à une voiture. N'importe quel motard (et j'en suis) vous le dira, surtout si on voit que la petite moto est quasi-intacte. Là, on dirait qu'un train a arraché tout l'avant du Scénic sur un PN où il s'était mal arrêté.

Alors ? Alors je suis comme la plupart des gens : je n'ai aucune raison d'affirmer quoi que ce soit, sinon que la version officielle n'est pas crédible, et que je ne vois pour le moment aucune autre version.

Pour en revenir au thème du jour. Les méfaits qu'on reproche aux gens du voyage sont des méfaits visibles immédiatement. Donc, plus marquants et plus punis que les millions qui s'envolent dans la corruption, les détournements de fond, les magouilles politico-financières. Allez voir ce que risque cette vieille fripouille de Pasqua et dites-vous que les nomades sont bien cons : ils se feraient autrement plus de thune en magouillant dans l'économico-politique.

Écrit par : JD | 28/11/2007

Ecrit par : Phil | mercredi, 28 novembre 2007 17:20

Je ne voulais pas trop parler de cet évênement délicat, explosif et surtout très attristant (ces jeunes morts, cette désespérance de la jeunesse et ce désarroi des parents)..

Mais voyant Sarkozy commençant à instrumentaliser (comme il sait si bien le faire avec les drames et autres faits divers) avec son discours sur les "délinquants" etc..., le Nouvelobs et le Monde apportant de nouveaux éléments, je trouve important de le signaler..

Car il serait temps aussi de remettre un peu en question les rapports entre la Police et les citoyens et pourquoi on en arrive à une telle défiance (pareil pour les journalistes d'ailleurs)...

Les journalistes en difficulté pour couvrir les événements
LE MONDE | 28.11.07 | 15h04 • Mis à jour le 28.11.07 | 15h08
(dans mon pseudo)

Écrit par : Roma | 28/11/2007

HS/@Nef
Peux tu laisser un com' sur mon blog, je n'ai plus ton adresse mail/HS

Écrit par : valdo lydeker | 28/11/2007

@josé

les gênes et l' education n'ont un peu rien à voir ... Bonjour l' amalgame.
On est pas prêt d' avancer avec des raisonnements pareil

Écrit par : amadeus | 28/11/2007

Ecrit par : valdo lydeker | mercredi, 28 novembre 2007 17:35

HS/
C'est fait. Tu as reçu mon billet dans le cadre du collectif ?
HS/

Écrit par : nef | 28/11/2007

Parle-moi Parle-moi
Dis-moi...

Qu'est-ce que tu veux que je te dise
La Messe? Je la sais pas Non!
Le Procès? J'y étais pas Bon!
Le compte en banque,
J'ai pas connu
Les SICAV non plus
J'ai pas été dans l'immobilier
- C'est serré
J'ai pas vendu des chevaux
J'ai assasiné aucune vache

Ce que tu dis
C'est si bon
Et j'y suis
Je peux te suivre
Je la vis
Ta chanson
Me rend libre
De t'aimer
Toi que je croise toute la journée
Redis-moi les mots encore

J'ai jamais tué personne
J'ai fait l'amour par hasard
Je me suis tu au coin d'une rue
Comme tous les autres
J'ai le teint blafard
Je ne tiens pas le coup la nuit
Je suis un peu un bandit
Une pauvre routine en question
Un marchand de charbon

Oh c'est terrible
Ce que tu dis
C'est si bon
Et j'y suis
Je peux te suivre
Je la vis
Ta chanson
Me rend libre
De t'aimer
Toi que je croise toute la journée
Redis-moi les mots

Ne pleure pas
Ne sois pas triste
Lève les yeux
Regarde les cieux
N'oublie jamais
L'éclat de cette lumière
C'est la dernière fois

Oh say the words
Say it now - C'est la dernière fois
Say it, say it darlin
- C'est la dernière fois
Say it, say it now - T'escuse pas
Say the words
- Ne me demande pas
Say it now - Fais ce que tu dois
Say it now darlin darlin
- Interroge-toi
Tell me - Vis-toi
Tell me the words - Aime-toi
Ne dérange que toi
Tu iras au cinéma

La lalalala...


("Dis-moi des mots", Les Rita Mitsouko, album "Cool Frénésie")

Fred Chichin est mort d'un cancer ce matin

Écrit par : Hommage | 28/11/2007

Ecrit par : nef | mercredi, 28 novembre 2007 17:40

Ben, il faut que je vérifie justement, je les reçois tous normalement, mais j'ai eu successivement deux grosses pannes de mails et n'ai pas tout récupéré.

Écrit par : valdo lydeker | 28/11/2007

Triste, Rita Mitsouko.

Écrit par : Hervé Torchet | 28/11/2007

"Le temps des gitans" est un très beau film.

Écrit par : Hervé Torchet | 28/11/2007

Ecrit par : amadeus | mercredi, 28 novembre 2007 17:37


Certes mais dire qu'une bonne éducation et de l'amour protègent de la délinquance, c'est un cliché qui en relève aussi. Il y a des familles qui n'ont aucun problème de ce type et dont un enfant peut se retrouver délinquant.

L'influence de l'entourage amical, l'effet de bande, l'alcool de plus en plus présent chez les jeunes qu'il désinhibe, tout cela peut aussi conduire à la délinquance un adolescent. Fumer des joints c'est aussi être un délinquant, que l'on soit adolescent ou adulte.

Les milieux ou la drogue dure circule le plus ne sont pas forcément les plus défavorisés. Alors lorsque l'on parle de délinquance, de quoi parle-t-on ?

La délinquance financière, la corruption, les caisses noires de l'UIMM, cela provient-il du fait que DGS n'aurait pas été élevé dans un environnement familial stable et aimé ?

Avec ce genre de raisonnements, n'est-ce pas ?

Écrit par : José | 28/11/2007

Désolé José mais je proteste;
L'alcool n'est pour rien dans la délinquance...Merde...

Écrit par : odm | 28/11/2007

Ecrit par : Mathilde P. | mercredi, 28 novembre 2007 17:21

Moi aussi, je veux un stage! ;-)))

Écrit par : etrun | 28/11/2007

Désolé José mais je proteste;
L'alcool n'est pour rien dans la délinquance...Merde...

Ecrit par : odm | mercredi, 28 novembre 2007 18:01

Ca, vraiment ! Parce que vu le nombre d'assoiffés subsistant dans notre beau pays, le maintien de l'ordre deviendrait un travail de forçat. Quoique...peut être et d'ores et déjà...

Écrit par : patrice | 28/11/2007

Ecrit par : etrun | mercredi, 28 novembre 2007 18:03

T'as une petite robe bleue? :)))))))))))))))))))))))))))

Écrit par : Mathilde P. | 28/11/2007

@josé


Faux, faux et encore faux. Des enfants bien entourés et aimés ne deviennent pas délinquants. quelle que soit la race et l' origine sociale !
Quand tu parles de l' alcool, tu parles des conséquences et pas de l' origine. Pourquoi les jeunes boivent ils , se droguent ils ?
enfin pour ton commentaire sur la délinquance financière, la corruption, les caisses noires de l'UIMM, excuse moi mais un gamin de 7 ans qui ne vois plus son père , il s' en tape mais complètement.
Désolé mais la politique n' est pas responsable de tous les maux de la planète. Avant il faut aussi que beaucoup d' individus se regardent dans une glace avant d' accuser les hauts dirigeants, sinon c' est trop facile. "La faute aux autres , jamais à moi"

Écrit par : amadeus | 28/11/2007

Ecrit par : amadeus | mercredi, 28 novembre 2007 18:11
Si seulement c'était si simple! J'ai des contre-exemples!

Écrit par : etrun | 28/11/2007

T'as une petite robe bleue? :)))))))))))))))))))))))))))
Ecrit par : Mathilde P. | mercredi, 28 novembre 2007 18:07
Nan juste un kilt écossais, un sous-pull orange col roulé, un kabik, un serre-tête et un appareil dentaire!

Écrit par : etrun | 28/11/2007

Ecrit par : amadeus | mercredi, 28 novembre 2007 18:11

Alors explique ce qu'est pour toi être un délinquant. Parce que par définition, un délinquant est celui qui commet un délit. Si ta définition est autre, c'est toi qui généralises.

Et je n'ai jamais écrit que la politique était responsable de tous les maux de la terre mais dans le cas bien précis de la gestion sociale de ces quartiers et banlieues, il s'agit bel et bien d'un fiasco politique qui a engendré une telle poudrière sociale que la moindre étincelle peut faire péter.

Écrit par : José | 28/11/2007

@josé


laisse tomber ta propagande politique. Il y a des centaines de milliers de jeunes qui sont issu ta poudrière socilale, de ces tours , de ces ghettos et ils ont aujourd' hui un boulot , une famille. Donc les 300 délinquants qui ne veulent pas rentrer dans le moule ne suffiront pas à appuyer tes dires. Désolé

Écrit par : amadeus | 28/11/2007

@Nef
/HS
JH doit me contacter pour un "plan de match" comme disent les québécois.
/HS

Écrit par : Martin Riggs ;-) | 28/11/2007

Désolé mais la politique n' est pas responsable de tous les maux de la planète.

Ecrit par : amadeus | mercredi, 28 novembre 2007 18:11


non en effet, sont pas responsables des tremblements de terre et les éruptions volcaniques. Y'a cinquante ans, on aurait pu ajouter les typhons et autres tempêtes, mais nos politiques de croissance indéfinie ont un peu chauffé l'atmosphère

Écrit par : phets | 28/11/2007

Ecrit par : amadeus | mercredi, 28 novembre 2007 18:26


De la propagande politique, moi ? Avec celle là tu vas en faire sourire quelques-uns... ;)

Écrit par : José | 28/11/2007

Désolé mais la politique n' est pas responsable de tous les maux de la planète.

Ecrit par : amadeus | mercredi, 28 novembre 2007 18:11

Et mon ex qui s'est tirée avec un conseiller municipal !?! Il faisait pas de politique peut-être.

Écrit par : Phil | 28/11/2007

@phil

Elle s' est tiré avec lui parce qu' il fesait de la politique ou qu' il la baisait bien ? lol

Je crois pas que le politiques couchent avec toutes les mêres de banlieues :)

Écrit par : amadeus | 28/11/2007

laisse tomber ta propagande politique. Il y a des centaines de milliers de jeunes qui sont issu ta poudrière socilale, de ces tours , de ces ghettos et ils ont aujourd' hui un boulot , une famille. Donc les 300 délinquants qui ne veulent pas rentrer dans le moule ne suffiront pas à appuyer tes dires. Désolé

Ecrit par : amadeus | mercredi, 28 novembre 2007 18:26

Le taux de chômage en France est de 10 %, celui des jeunes de 20 %, celui des jeunes des cités de 40 %. Désolé.

Écrit par : Phil | 28/11/2007

Est ce que les Maires de banlieue couchent avec des politiques ?

Écrit par : JJ Devrieux | 28/11/2007

Ecrit par : amadeus | mercredi, 28 novembre 2007 18:41

Avec les cons je préfère l'humour...

Écrit par : Phil | 28/11/2007

Entre plusieurs coms interessants, je viens de lire tout un tas de conneries.

Beaucoup de choses qui n'auraient pas du être dites.

Trop.

Écrit par : Serval | 28/11/2007

est-ce que les nouvelles recrues policières couchent avec des primo-délinquants ?

Écrit par : phets | 28/11/2007

@phil

les chiffres je les connais. 40% des jeunes qui sont dans les cités sont au chomage. On est d' accord. Seulement tu oublies que ceux qui ont trouvé du boulot sont PARTI de la cité. Quand tu gagnes ta vie et que tu as une famille , tu te casses de la zone.
Donc ne restent que ceux qui ne peuvent pas ... forcément le chiffre est à l' image de ceux qui peuplent les tours.

Les chiffres, c' est bien de les copier coller, mais c' est mieux de savoir les interpreter , non ?

Écrit par : amadeus | 28/11/2007

Mozart était un génie musical. mais qu'est-ce qu'il était stupide !

Écrit par : phets | 28/11/2007

"Nan juste un kilt écossais, un sous-pull orange col roulé, un kabik, un serre-tête et un appareil dentaire !"

Ecrit par : etrun | mercredi, 28 novembre 2007 18:21

etrun, c'est "Martine traîne dans les blogs"

Ok, je sors ;-)

Écrit par : Hihi | 28/11/2007

je remonte le fil des coms, doucement, à cause du courant

bravo José, simple et efficace:

Ecrit par : José | mercredi, 28 novembre 2007 18:22


c'est bon de voir remettre les pendules au mur, de temps en temps

Écrit par : phets | 28/11/2007

@phets

"est-ce que les nouvelles recrues policières couchent avec des primo-délinquants ?"

Pas plus ni moins que les flics expérimentés

Écrit par : JJ Devrieux | 28/11/2007

Ecrit par : amadeus | mercredi, 28 novembre 2007 18:51

Tu vis dans quel monde toi ? Comme si la précarisation de l'ensemble de la jeunesse n'était pas le mal français. Et pas uniquement celle des tours comme tu dis.

Écrit par : Phil | 28/11/2007

@phets


l' insulte plutôt que l' argumentation....
Je ne t' ai pas encore vu écrire la moindre ligne qui tendrait à prouver que tu sois doté d' une quelquonque faculté de réflexion
A part faire le lêche cul de josé ( ton petit ami ? ) , tu ne dis rien !

Écrit par : amadeus | 28/11/2007

les chiffres je les connais. 40% des jeunes qui sont dans les cités sont au chomage. On est d' accord. Seulement tu oublies que ceux qui ont trouvé du boulot sont PARTI de la cité. Quand tu gagnes ta vie et que tu as une famille , tu te casses de la zone.
Donc ne restent que ceux qui ne peuvent pas ... forcément le chiffre est à l' image de ceux qui peuplent les tours.

Les chiffres, c' est bien de les copier coller, mais c' est mieux de savoir les interpreter , non ?

Ecrit par : amadeus | mercredi, 28 novembre 2007 18:51



Tu préconises quoi?
Le napalm?
ou le gaz?


Connard va.



Non, pardon.

enculé de fils de pute!

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

HS/

Maintenant au Grand Journal, Canal Plus, ils vont parler de cette nouvelle vidéo de Villiers le bel , si ça vous intéresse..

Écrit par : Roma | 28/11/2007

@phil


Il me semble avoir précisé que ces problèmes étaient indépendant de la race et de la couleur de peau... mais tu n' as pas du tout lire..Je sais très bien qu' a neuilly , les enfants de bourges s' en mettent plein le nez et font des tournantes pendant que leurs parents s' amusent à l' autre bout du monde :) Mais là on parle de l' actu.

Écrit par : amadeus | 28/11/2007

@burn of


> burnes off plutôt lol

. Ta pas les couilles d' écrire sous ton pseudo

Écrit par : amadeus | 28/11/2007

Algérie : message d’accueil antisémite pour Sarkozy

Un responsable algérien accuse le président français d’être le relais du «lobby juif». Le chanteur Enrico Macias renonce à participer au déplacement du chef de l’État prévu la semaine prochaine.

Le ton monte à Alger à quelques jours de la visite d’État de Nicolas Sarkozy, prévue du 3 au 5 décembre. Dans un entretien accordé lundi à El Khabar, le principal quotidien du pays, le ministre des Anciens Combattants algériens, Mohammed Cherif Abbés, accuse à mots à peine couverts le président français d’être un agent à la solde d’Israël.

«Vous connaissez les origines du président français et ceux qui l’ont amené au pouvoir» , avance-t-il. Avant de s’interroger : «Saviez-vous que les autorités israéliennes avaient mis en circulation un timbre à l’effigie de Sarkozy, en pleine campagne électorale ?» Il ajoute : «Pourquoi Bernard Kouchner, une personnalité de gauche, a décidé de sauter le pas (en entrant au gouvernement) ? Cela ne s’est pas fait pour des croyances personnelles. C’était le résultat d’un mouvement qui reflète l’avis des véritables architectes de l’arrivée de Sarkozy au pouvoir, le lobby juif qui a le monopole de l’industrie en France.»


Abbès fait volte-face



Le dérapage contrôlé de ce membre du gouvernement n’a guère ému les milieux politiques algériens. Du moins dans des déclarations publiques. Seul le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), un petit parti d’opposition, s’indigne. «Ces propos inamicaux n’ont pas été suivis d’un rappel à l’ordre alors que la visite du président est souhaitée par les autorités», s’étonne le député Rafic Hassani, qui déplore la «déliquescence des institutions algériennes». Le thème du «noyautage du lobby juif» est pourtant récurrent. L’an dernier, lors d’une visite à Alger un responsable socialiste français avait eu droit en privé à des remarques sur la «présence des juifs» dans les instances dirigeantes de son mouvement.

Mercredi, Mohammed Cherif Abbés s’est dit «étonné et mécontent»qu’on lui ait attribué ces propos, sans toutefois les démentir. Il explique qu’il «ne peut assumer les spéculations irresponsables d’un quelconque journal sur un chef d’Etat ami», avant de préciser : «dans cet entretien il n’a jamais été dans mon intention d’enfreindre le principe que respectent tous les responsables algériens et que m’impose mon obligation de réserve, celui de ne jamais porter atteinte à l’image d’un chef d’Etat étranger».


«Une provocation»



Issu des rangs du Rassemblement national des démocrates (RND), un parti de l’alliance soutenant Abdelaziz Bouteflika, Cherif Abbès considère dans le même entretien que «la venue d’Enrico Macias est une provocation». La diatribe fait écho aux déclarations du premier ministre, Abdelaziz Belkhadem, lui aussi hostile à la présence parmi les invités d’honneur de la délégation française du chanteur pied-noir. La rumeur de la venue du musicien qui puise son inspiration dans le répertoire arabo-andalou a provoqué un violent tir de barrage dans les milieux islamo-conservateurs qui l’accusent d’être un agent sioniste. L’offensive a été couronnée de succès. Dépité, Enrico Macias a révélé avant-hier qu’il ne se «rendrait pas dans un pays» où il «ne serait le bienvenu». Le président Sarkozy «m’a conseillé de patienter», a-t-il précisé en réaffirmant qu’il «se rendrait un jour en Algérie quel qu’en soit le prix».

Chef du gouvernement et patron du Front de libération nationale (FLN), Abdelaziz Belkhadem a toujours affiché son hostilité au chanteur, dont il avait déjà combattu le projet de visite en 2000 au début du règne du président Bouteflika. Arrivé au pouvoir avec l’idée de réconcilier l’Algérie avec son passé, le président algérien n’est jamais parvenu à permettre au fils du cheikh Raymond, le chantre du malouf, de venir en pèlerinage à Constantine, la ville de son enfance.

Très écouté par les «taxieurs», les chauffeurs de taxi souvent d’origine kabyle, Enrico Macias demeure une icône à Alger. «Il reste l’un des chanteurs “étrangers” qui ont le plus le succès dans la vente d’albums», constate le quotidien Liberté. «Ces admirateurs sont essentiellement les jeunes de la génération des années 1980. Ces textes servent à mieux comprendre les événements d’après-guerre», commente le journal.

Écrit par : Pat Joy | 28/11/2007

amadeus
pat joy

FAF attack?

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

Suite au très bon billet de valdo, Le Monde a décidé de faire sa "une" sur le même thème (voir signature)

Écrit par : Info | 28/11/2007

Apparemment le del canal psychiatrique est mort. On va revoir venir Esther Sacha et leurs aigreurs.
Dommage, j'aimais bien aller les lire dans leur cage.

Écrit par : Armand | 28/11/2007

Tu veux parler du Del collectif, Armand? Il est là!

http://extensiondelalutte.hautetfort.com/

Écrit par : etrun | 28/11/2007

bonsoir à vous
"Lorsque nous vivons dans une société de consommation à tendance libérale, d'accord libéro-sociale et
-que la "fracture sociale" s'accentue
-que le gouvernement, aidé par quelques médias amis, essaie de tout faire pour monter les citoyens ou les habitants de son pays les uns contre les autres
-que lorsqu'un ancien premier ministre, puis un ancien président sont mis en examen
- lorsqu'un jeune qui insulte le nouveau président fait de la prison ferme
- lorsque des émeutes éclatent suite à l'élection présidentielle
- lorsque l'omnhyperprésident affiche une arrogance naturelle quant à son rapport à l'argent et au pouvoir
- lorsque la ministre de la justice ferme des tribunaux
- lorsque la secrétaire d'Etat à la Ville apostrophent des jeunes en arabe pour leur dire de fermer leur gueule devant les caméras
- lorsqu'on ne traite que le médiatique dans l'urgence
- lorsqu'un fait-divers devient loi
- lorsqu'on parle qu'aux victimes
- lorsqu'un président a le droit de traiter d' "assassin" un présumé innocent
- lorsqu'on traite par comparution immédiate certains délits
- lorsqu'on veut prélever l'ADN d'enfants voleurs de jouets pour les ficher
etc
etc
etc

il ne faut pas s'étonner:
qu'un dramatique accident, quelles qu'en soient les causes
déclenche ce qui s'est déclenché!

Et malheureusement, on peut s'empêcher de penser, de crier, de hurler, de bougonner, de murmurer, d'exploser:


Le constat posé, il va falloir se bouger, réfléchir ensemble, agir,
Ne pas attendre après les politiciens
Nous sommes tous des hommes et des femmes politiques!
.....

Écrit par : skalpa | 28/11/2007

les images
bientôt...

Écrit par : skalpa | 28/11/2007

de retour.

canal psychiatrique, mouarfff!!! :-))))

**************************

l' insulte plutôt que l' argumentation....

Ecrit par : amadeus | mercredi, 28 novembre 2007 19:07


avec les pauvres types de ton genre, ça me suffit. salut et à jamais.

*************************

Pat Joy, quand j'ai vu le début de ton comm défiler sur mon écran, j'ai DEVINÉ que c'était toi. Et je me demande: c'est moi qui suis trés fort ou c'est toi qui est prévisible ? je te laisse choisir ;-))

Écrit par : phets | 28/11/2007

Quel culot Armand!
Dire que j'étais une des rares à vous défendre sur le DEL de gb à l'époque où tout ce qui était à droite de l'extrême-gauche s'attirait l'opprobe et la honte.
Vous avez la mémoire courte!
Mais il est vrai que ce DEL-ci, vu ce que j'ai pu en lire aujourd'hui, vire encore plus à droite que la droite de Sarkozy.
Alors, si vous vous y sentez en personnes de bonne compagnie, je ne peux que vous souhaiter de vous y épanouir totalement.

C'est quand même très bizarre. En lisant ce DEL aujourd'hui, j'avais l'impression d'être de gauche.

Je retourne me soigner à l'HP.

Écrit par : Sacha | 28/11/2007

profitons-en pour saluer les personnels hospitaliers pour leur travail formidable et difficile

Écrit par : phets | 28/11/2007

Armand, (sincèrement, ce n'est pas ironique) content de vous revoir sur le DEL, n'hésitez pas à revenir faire une revue de presse (même avec des articles du Figaro) de bon matin comme vous en aviez l'habitude ; vous aviez également parlé d'écrire de futurs billets quand vous en auriez le temps, à partir d'octobre/novembre... Vous êtes toujours partant ?

Écrit par : L'archiviste | 28/11/2007

Ecrit par : phets | mercredi, 28 novembre 2007 20:03

A part tes dons de divination, tu penses quoi des propos du ministre algérien? Et de leur possible impact au sein de la communauté algérienne de France?

Écrit par : Pat Joy | 28/11/2007

Ecrit par : Burn of | mercredi, 28 novembre 2007 19:08


Ça c'est intolérable. Comme pour d'autres, pas deux fois.

Écrit par : José | 28/11/2007

@phets


il y a un "h" de trop dans ton pseudo ;)

Écrit par : amadeus | 28/11/2007

et vous Amadeus, il y a un prénom de trop dans votre pseudo !

Écrit par : homme lisse | 28/11/2007

Ça c'est intolérable. Comme pour d'autres, pas deux fois.

Ecrit par : José | mercredi, 28 novembre 2007 20:21


Je suis bien d'accord, ce genre de discours est vraiment intolérable:

"Quand tu gagnes ta vie et que tu as une famille , tu te casses de la zone.
Donc ne restent que ceux qui ne peuvent pas ... forcément le chiffre est à l' image de ceux qui peuplent les tours.
Ecrit par : amadeus | mercredi, 28 novembre 2007 18:51 "

Merci d'être attentif.
Je n'en doutais pas.

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

@homme lisse

oui ... "ama"

lol

Écrit par : amadeus | 28/11/2007

en attendant, je constate que le fond de capote n'a pas répondu.
Il préconise quoi poubelle-brice?

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

Ecrit par : Burn of | mercredi, 28 novembre 2007 20:35

Un discours ça se débat et contredit, ça ne s'insulte pas.

Écrit par : José | 28/11/2007

Ecrit par : Martin Riggs ;-) | mercredi, 28 novembre 2007 18:30

OK, je transmets beau gosse.

Écrit par : nef | 28/11/2007

oui, je suis d'accord José, mais face a un batard qui insulte toute une partie de la population, j'essaie de me mettre à niveau....je parle comme lui, dans un but pédagogique, pour qu'il comprenne bien ce que je veux lui dire cette ordure.
Maintenant, si tu juges que la forme est plus importante que le fond, je me contenterais de lui demander d'aller se faire mettre "s'il te plait"
Si tu n'as pas encore compris que face à cette engeance, il n'y a pas de débat possible, je te laisse à tes illusions.

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

Ecrit par : José | mercredi, 28 novembre 2007 20:43

T'es pas le mec qui faisait du bouche à bouche à l'emplumé pendant qu'il me traitait de petite bourgeoise vicieuse. C'était diffamatoire, parce que je fais 1,64 m c'est pas si petit pour une nana;-))))

Écrit par : nef | 28/11/2007

Ecrit par : amadeus | mercredi, 28 novembre

Des petits problèmes avec l'arithmétique ?

Écrit par : patrice | 28/11/2007

@burnes off

la seule personne insultée ici fut moi, avec ton fils de pute ou je ne sais plus quoi ( mes parents sont toujours ensemble depuis 40 ans - contrairement aux tiens j' ai l' impression )
Tes réflexions sont à l' image de ta bétise.

Si dire que des centaines de milliers de personnes qui sont nées dans les tours ont pu trouver un job et quitter leur quartier c' est une insulte, de toute évidence personne ne t' a appris ce que ca voulait dire .
Excuse moi de voir le coté positif des choses, ce ne sont pas 300 loubards qui vont me masquer la forêt de ceux qui s' en sortent.
Je comprends bien que ca n' arrange pas les idées politiques des uns et des autres puisqu' ils faut à tout prix nourir cette haine de la gouvernance politique actuelle.
Tout est pretexte à un point que certains en sont devenus pathétique.

Écrit par : amadeus | 28/11/2007

Ecrit par : Burn of | mercredi, 28 novembre 2007 20:48

La force que ne pas s'abaisser à son niveau. Ce sont les arguments et les idées qui cassent les murs. pas l'invective.

Bon je vous laisse, y a match.

May the force be with Niang (ou Nasri ou Valbuena...eventuellement Mandanda ?) ;-))

Écrit par : Serval | 28/11/2007

Ecrit par : Burn of | mercredi, 28 novembre 2007 20:48


Les illusions je les ai perdues depuis bien longtemps.

Quant à savoir ce qui est tolérable ou pas, j'en suis le seul juge ici. Alors oui, je juge que traiter quelqu'un d' "enculé de fils de pute" ça ne l'est pas. Et si toi, tu juges que l'on ne peut débattre avec quelqu'un comme lui (c'est ton droit), ne débats pas et ignore-le.

Écrit par : José | 28/11/2007

Je ne tiens pas à discuter avec toi amadeus
Contrairement à José, je ne pense pas que dialoguer avec des gens comme toi peut faire avancer quoi que ce soit.

Je pense que par le biais d'une rethorique bien foireuse, tu bottes en touche et tu n'es pas capable d'assumer ce que tu penses et ce que tu as plus que laissé entrevoir, donc, je te le redis, je te conchie bien profond mon bon con.
mais en toute amitié bien sur...( t'as vu, je capte vite tes leçons)

Tu feras une grosse bise à ta maman.
qu'est bien aimable.

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

En lisant ce DEL aujourd'hui, j'avais l'impression d'être de gauche.

Je retourne me soigner à l'HP.

Ecrit par : Sacha | mercredi, 28 novembre 2007 20:08

Je t'ai toujours dit que la thérapie finirait par porter ses fruits ;-)))

(gueule pas c'est de l'humour !)

Écrit par : Serval | 28/11/2007

Ecrit par : nef | mercredi, 28 novembre 2007 20:52


Je suis le "mec" qui n'apprécie pas forcément l'attitude des uns et des autres mais qui n'est pas là pour régler des conflits entre deux personnes.

Je ne suis pas un "mec" qui se prend pour un garde-chiourme. ;-)))))))))))))))

Écrit par : José | 28/11/2007

Serval, José
y'a des choses........


bon

z'avez surement raison

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

Ecrit par : Burn of | mercredi, 28 novembre 2007 21:08


Ben oui... C'est comme les pseudos. Ça ne trompe pas tout le monde.

Écrit par : José | 28/11/2007

Ecrit par : Burn of | mercredi, 28 novembre 2007 21:10

Sais pas si j'ai raison, mais je ne vois pas l'interet d'un "insultarium" ;-))

les insultes, les invectives, l'art de monter les gens les uns contre les autres ça a toujours été le sport de ceux qui envoyaient des pions à l'asaut en regardant de leurs jumelels la boucherie tandis qu'ils se gobergeaient ensemble..

Faut pas tomber dans ce piège.

A propos ton com de l'aute coté...un peu too much non ? ;-)

Écrit par : Serval | 28/11/2007

@burnes off

"assumer ce que je pense" ... hmmm, je comprends pas .
Je relate juste ce que je vois. Par mon boulot je rencontre enormément de gens et je peux t' assurer qu' une grande partie n' est pas né dans un bel hotel particulier parisien. Je croise donc beaucoup de jeunes aux origines éthniques très divers, ils sont loin de vivre la galère de nos incendiaires.
Et inversement, je connais quelques rejetons de bonne famille francaise qui à 35 ans zonent chez eux dans la déprime la plus totale.
Pour en revenir à mon tout premier message, l' education parentale est essentielle. On peut naitre dans un milieu social défavorisé et s' en sortir. Maintenant le gamin laissé à la dérive aura plus de mal à rentrer dans le rang.

Écrit par : amadeus | 28/11/2007

Ecrit par : Serval | mercredi, 28 novembre 2007 21:20

Non, c'est ce qu'il a toujours pensé.

Écrit par : José | 28/11/2007

Merde, j'avais pas vu qu'avant de changer de pseudo, il fallait faire une déclaration.

Faut laisser son numéro de mutuelle, sa carte d'électeur et son passeport aussi?
t'as que ça à dire....


Je vois que t'as tjrs pas trouver rien à redire aux propos d'amadeus....c'est vrai que lui parle poliment.
de la gerbe en bouquet.

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

Serval
oui, surement too much, mais dans les faits
??
Fais un sondage sur le del
;))

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

Ecrit par : Burn of | mercredi, 28 novembre 2007 21:24


Comme je l'ai toujours écrit, je suis contre l'emploi même de pseudos et de leurs changements, surtout lorsqu'il s'agit d'insulter quelqu'un d'autre. Mais ça ne regarde que moi.

Quant à ne pas avoir contredit amadeus, c'est de la pure mauvaise foi. Il suffit de remonter le fil des commentaires.

Écrit par : José | 28/11/2007

José, je me tape que tu sois Bayrouiste
Je vais bien voir le blog de Falcon qui a voté Sarko, et c'est un mec que j'apprécie plutot bien.
Si t'as pas capté que si je viens ici, c'est que j'y trouve du plaisir, t'as pas capté grand chose.
C'est parce que avec des gens comme serval, urbain, cui cui, juliette, roma, mathilde, nef, odm, pamela (top classe tjrs), off, adrien, sacha...il ya de l'échange...on se jette des fois, mais on est sur la meme planète.a peu prés. Y'a des valeurs communes.

amadeus, non.
Pat joy, non.

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

Ecrit par : Burn of | mercredi, 28 novembre 2007 21:38

Effectivement, déverser des torrents d'insultes ne fait pas parti de mes valeurs.
Pas plus que les accusations infondées de changement de pseudo!

Restez donc dans votre fange avec vos semblables.

Écrit par : Pat Joy | 28/11/2007

Ecrit par : Burn of | mercredi, 28 novembre 2007 21:38


Lorsque nous étions encore enfants
Sur le chemin de bruyère
Tout le long de la rivière
On cueillait la mirabelle
Sous le nez des tourterelles

Anton, Ivan, Boris et moi
Rebecca, Paula, Johanna et moi

Le dimanche pour aller danser
On mettait tous nos souliers
Dans le même panier
Et pour pas les abîmer
On allait au bal à pieds

{x2} Anton, Ivan, Boris et moi
Rebecca, Paula, Johanna et moi

Ça compliquait bien un peu la vie
Trois garçons pour quatre filles
On était tous amoureux
Toi de moi et moi de lui
L'une hier l'autre aujourd'hui

Anton, Ivan, Boris et moi
Rebecca, Paula, Johanna et moi

Dire qu'au moment de se marier
On est tous allés chercher
Ailleurs ce que l'on avait
A portée de notre main
On a quitté les copains

{x2} Anton, Ivan, Boris et moi
Rebecca, Paula, Johanna et moi

Aujourd'hui chaque fois qu'on s'écrit
C'est qu'il nous vient un enfant
Le monde a beau être grand
Et pas tellement qu'il contient
Nos enfants et leurs parrains

Anton, Ivan, Boris et moi
Rebecca, Paula, Johanna et moi
Sacha, Sonia, David et moi
Dimitri, Iona, Natacha et moi
Sacha, Sonia, David et moi
Dimitri, Iona, Natacha et moi





J'dis ça, comme ça...

Écrit par : patrice | 28/11/2007

Quant à ne pas avoir contredit amadeus, c'est de la pure mauvaise foi. Il suffit de remonter le fil des commentaires.

Ecrit par : José | mercredi, 28 novembre 2007 21:34


Oui, j'ai bien remonté, j'ai rien trouvé.
tu peux m'indiquer une heure stp.

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

avec des gens comme serval, urbain, cui cui, juliette, roma, mathilde, nef, odm, pamela (top classe tjrs), off, adrien, sacha.
Y'a des valeurs communes.
...

amadeus, non.
Pat joy, non.

Ecrit par : Burn of | mercredi, 28 novembre 2007 21:38

Vous expliquez ? ( et bonsoir à toutes et à tous en passant)

Écrit par : Gaëlle | 28/11/2007

Restez donc dans votre fange avec vos semblables.

Ecrit par : Pat Joy | mercredi, 28 novembre 2007 21:51


C'est qui mes semblables?
Hein, face de raie?

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

@burnes off

peut être que José a utilisé un autre pseudo pour me contredire ?


lol

Écrit par : amadeus | 28/11/2007

Ecrit par : Burn of | mercredi, 28 novembre 2007 21:38


C'est quoi ton trip ? On interdit d'accès à ce blog tous ceux qui ne sont pas d'accord avec toi ? On les insulte ? Et toi, tu apportes quoi de constructif ?

Je te l'ai déjà écrit, tu vaux mieux que ça.

Écrit par : José | 28/11/2007

Vous expliquez ? ( et bonsoir à toutes et à tous en passant)

Ecrit par : Gaëlle | mercredi, 28 novembre 2007 21:52


c'est tout simple


si vous pensez que les idées que défendent ces 2 mecs peuvent trouver echo chez vous, posez vous des questions.
sinon, je pense que les gens que j'ai cité n'ont rien de raciste (je l'espere du moins) contrairement à ces 2 faces de pine.
C'est du moins mon sentiment.
Si vous pensez que ces gens sont respectables, je ne chercherais pas à vous convaincre du contraire.

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

voilà les parents m' ont écouté ;o)


http://www.20minutes.fr/article/197581/France-Mon-frere-a-voulu-y-aller-ma-mere-lui-a-mis-une-gifle.php

Écrit par : amadeus | 28/11/2007

C'est qui mes semblables?
Hein, face de raie?
Ecrit par : Burn of | mercredi, 28 novembre 2007 21:55

Les grossiers personnages...

Écrit par : Pat Joy | 28/11/2007

l' education parentale est essentielle. On peut naitre dans un milieu social défavorisé et s' en sortir. Maintenant le gamin laissé à la dérive aura plus de mal à rentrer dans le rang.

Ecrit par : amadeus | mercredi, 28 novembre 2007 21:22

Je n'ai pas tout suivi et m'excuse par avance du décalage éventuel de mon propos, mais la journée fut longue et je n'ai que parcouru fil que j'ai trouvé un peu "hard".

Je n'adhère pas à certains point de vue d'amadeus mais sur ce point je suis en partie d'accord sauf qu'on peut constater aussi que des enfants qui ont eu une "éducation parentale" attentive dérivent aussi parfois et que je me pose la question de ce que veut dire "s'en sortir". Cela a-t-il le même sens pour tout le monde ?

Par exemple,

- une vision simpliste laisse penser que les enfants d'origine populaire sont quasiment condamnés à subir l'échec scolaire or nombre d'études montrent désormais que même si le déterminisme social est fort, le projet éducatif des parents compte énormément et explique bien des parcours scolaires "hors normes"

- bon nombre d'enfants de milieu social plutôt aisé, très "éducateur", et avec de fortes attentes scolaires à l'égard de leurs enfants qu'il s'agit de bien placer dans la concurrence face aux diplômes ne font pas forcément des ados moins fragiles face aux conduites à risque par exemple.

De plus bon nombre de jeunes éduqués dans une milieu familial "équilibré" et aimant sont confrontés à un problème d'emplois déqualifiés. L'écart entre l'image parentale et narcissique du jeune et la réalité sociale est telle que certains dérivent vers un "no future", une haine de la société qui ne leur fait guère de place et nourrit une sourde hostilité à l'égard des jeunes.

Et ça ne va pas aller en s'arrageant avec le vieillissement de la population et la politique sécuritaire du gouvernement.

Bref, ne soyons pas dichotomiques : ni déterminisme étroit ni essentialisme ni liberté totale d'un individu libre de toute entrave social auquel une "bonne éducation" (c'est quoi au fait ?) suffirait.

Il y a enfin une question de catégorie : qu'est-ce qu'on met dans la catégorie "dérive" ?

Écrit par : juliette dze | 28/11/2007

@burnes off


je sais que cela va te demander un effort conséquent et donc beaucoup de temps, mais te serait il possible de ressortir une ligne où je me montre un tantinet raciste ?
Dans tous tes messages, je ne vois que vulgarité et bétise, il n' y a pas un mot pour rattraper l' autre. Dans d' autres blog tu te serais fait vidé de suite. Je comprends pas le modo qui rêgne ici.
Pour ce qui en est de mon racisme, 90 % de mes amis sont d' origine étrangère . J' ai toujours eu du mal avec la mentalité francaise dont tu sembles porter quelques stigmates :)

Écrit par : amadeus | 28/11/2007

A part tes dons de divination, tu penses quoi des propos du ministre algérien? Et de leur possible impact au sein de la communauté algérienne de France?

Ecrit par : Pat Joy | mercredi, 28 novembre 2007 20:20

Le choc des civilisations mon con,
c'est ça ton trip ?
T'es vraiment une chiure toi.

Écrit par : odm | 28/11/2007

Non Amadeus, le seul à avoir l'autorisation de racisme ici, c'est Pat Joy.....
Et personne n'y trouve à redire...
A gerber.

Écrit par : odm | 28/11/2007

t'as raison José
J'ai beau remonter, je ne vois rien d'offensant a ce qu'a dit amadeus.
J'en suis bien désolé.
Heureusement qu'il y a des mecs comme lui pour montrer la voie.

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

@burnes off


je sais que cela va te demander un effort conséquent et donc beaucoup de temps, mais te serait il possible de ressortir une ligne où je me montre un tantinet raciste ?


. J' ai toujours eu du mal avec la mentalité francaise dont tu sembles porter quelques stigmates :)

Ecrit par : amadeus | mercredi, 28 novembre 2007 22:09



Ben ça, par exemple, c'est du racisme.
enfin, me semble.

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

Ecrit par : Burn of | mercredi, 28 novembre 2007 22:00


Quand tu emploies le mot "respectable", où commence et s'arrête le respect ?

Écrit par : José | 28/11/2007

@burnes off


Francais de souche, je peux dire que je n'apprécie pas les francais sans être taxé de raciste j' espère :)

Mais tu réponds pas à ma question... enfin, tu n' as sans doute pas la réponse

Écrit par : amadeus | 28/11/2007

Ecrit par : odm | mercredi, 28 novembre 2007 22:10

Le choc des civilisations c'est plutôt ce ministre algérien qui nous le sert sur un plateau avec ses propos déplacés contre Sarkozy et contre les Juifs de France.

Doit-on faire comme si de rien n'était, et, complaisamment, poser un mouchoir de soie sur la belle merde que nous a pondue le ministre algérien?

Sur les propos dégueulasses du ministre, j'observe plutôt un silence géné de la galaxie anti-Sarko. Qui ne dit mot, consent???

Quant a vos accusations de racisme, elles ressemblent plus a des accusations en sorcellerie qu'autre chose!

Écrit par : Pat Joy | 28/11/2007

José
je vais arreter là pour ce soir.

tu n'arretes pas de me prendre la tete comme un prof avec son mauvais éléve.
Je comprends que j'utilise des mots pas bien convenables.


mais je n'ai pas vu t'en prendre une seule fois a amadeus qui est quand meme beaucoup plus insultant...sur le fond en tous cas.


Tu crois qu'on est à l'école ici?
y'a des mecs qui lachent des choses indignes et toi, tu sursautes uniquement quand on le fait remarquer un peu vertement.





extension de la lutte...

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

En tout les cas, l'attitude raciste de l'italie, le pays le plus vieux d'europe, n'a pas fait l'objet de beaucoup de commentaires.
De même que le thème essentiel du vieillissement des populations européennes, qui influe sur les politiques de ces pays, laisse nos très fins commentateurs délistes sur la reserve.
Quand on veut pas voir.......

Écrit par : odm | 28/11/2007

Quant a vos accusations de racisme, elles ressemblent plus a des accusations en sorcellerie qu'autre chose!

Ecrit par : Pat Joy | mercredi, 28 novembre 2007 22:19

Que vous êtes vicieux et visqueux....
Répandez vos miasmes ici, personne ne vous dit rien....

Écrit par : odm | 28/11/2007

Ecrit par : Pat Joy | mercredi, 28 novembre 2007 22:19

Votre petit jeu de la provocation ne donne pas de bons résultats visiblement...

Écrit par : odm | 28/11/2007

Quel endroit conventionnel !

Écrit par : odm | 28/11/2007

Ecrit par : odm | mercredi, 28 novembre 2007 22:27

J'arrive jamais a savoir si vous etes sérieux ou s'il s'agit d'un de vos delires éthyliques!

Écrit par : Pat Joy | 28/11/2007

@burnes off

Laisse donc José tranquille ! si tu as besoin de ses mots pour te défendre, c' est un peu pitoyable , non ?

tu n' as répondu à aucune de mes questions. Pourtant , il me semble que je suis clair :)

Écrit par : amadeus | 28/11/2007

Y a des déclarations d'identité qui régulièrement me font me gondoler , celles là qui se présentent comme destinées à se situer sur le mode du "mais j'ai des amis qui...", "mais moi je m'occupe de..." lorsque l'argument est employé en défense d'une position, ici politique, que l'autre, l'interlocuteur ,vous aurait contestée.

C'est une viellle histoire et je pensais ce type de rhétorique un peu tombé en désuétude, mais non. Souchon l'avait placé dans une de ses chansons comme caricature, archétype, mais apparemment...

Écrit par : patrice | 28/11/2007

J'arrive jamais a savoir si vous etes sérieux ou s'il s'agit d'un de vos delires éthyliques!

Ecrit par : Pat Joy | mercredi, 28 novembre 2007 22:32

Très bien mon ami...très bien de discréditer son contradicteur...vous êtes un bon petit soldat.
Parceque c'est ce que vous êtes..

Écrit par : odm | 28/11/2007

t'es marrant José
amadeus n'a cessé de déformer mon pseudo, et t'as rien dit (je ne parle meme pas de ses idées que tu as l'air de trouver assez saines pour en débattre)
je l'ai insulté, et tu m'as fait la leçon.

tu comprends quand je trouve que ce blog est plus de droite que de gauche.

Je comprends mieux Cavada en tous cas grace a toi.
:))

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

Cavada ce traitre puant?

Écrit par : odm | 28/11/2007

a vrai dire, je comprends mieux le modem en général



:))))))))))

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

je l'ai eu comme patron odm....une sorte d'enfer sans archange

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

Personne ne comprend le modem, burn.

Écrit par : odm | 28/11/2007

C'est pour ça que bayrou sera president en 2012



tu connais qqun qui aime sarko, toi?

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

burn,
José est une sorte de policier de proximité, jamais un ami toujours à cheval sur le réglement........le sien.
Une certaine idée de la démocratie, quoi.

Écrit par : odm | 28/11/2007

bon, Chichin est mort
l'om a perdu
le del est de droite


vais me pendre

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

burn
Tu doit apprendre que passé 10h30 les délistes vont au dodo.....
Ils travaillent eux !

Écrit par : odm | 28/11/2007

burn
J'ai connu cet endroit plein de vie, d'imagination, de créativité mais c'était il y a longtemps..

Écrit par : odm | 28/11/2007

Aujourd'hui on a Pat Joy le raciste...

Écrit par : odm | 28/11/2007

José le démocrate...

Écrit par : odm | 28/11/2007

Serval le collectif....

Écrit par : odm | 28/11/2007

Cuicui le forain...

Écrit par : odm | 28/11/2007

Juliette la rigolotte....

Écrit par : odm | 28/11/2007

Mathilde l'apparatchik....

Écrit par : odm | 28/11/2007

Ecrit par : odm | mercredi, 28 novembre 2007 22:47


Tu penses comme tu veux. Par contre toi, tu commences à ma faire chier grave, comme disent certains.

Écrit par : José | 28/11/2007

Pamela et ses bottes...

Écrit par : odm | 28/11/2007

vais me pendre

Ecrit par : Burn of | mercredi, 28 novembre 2007 22:50

Est-ce bien utile ?

@ odm

Je suis heureuse d'apprendre que je vous fais rire :-)

@ José

Les montées de biles sont inutiles, laissons donc se développer... le "débat" ! ;-)

Écrit par : juliette dze | 28/11/2007

DING DOOONNnnnng !




lool

Écrit par : amadeus | 28/11/2007

Juliette?
Vous ne dormiez pas?

Écrit par : odm | 28/11/2007

Que d'un oeil...

Écrit par : juliette dze | 28/11/2007

vais me pendre

Ecrit par : Burn of | mercredi, 28 novembre 2007 22:50

Est-ce bien utile ?



Ecrit par : juliette dze | mercredi, 28 novembre 2007 23:01


C'est à dire que lorsque je vois ce soutien spontané et massif de ceux et celles que j'estime 100 crans au dessus que ces braves gens, amadeus et pat joy, je ne peux retenir ma joie.
je suis surement naïf.

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

mais je vais aller le fermer de ce pas.

Écrit par : juliette dze | 28/11/2007

Ecrit par : Burn of | mercredi, 28 novembre 2007 23:06

C'est bien ce que je disais, ça ne mérite pas de se pendre, juste d'affûter ses arguments.

Laisser la corde aux autres, ils s'y enmêleront bien les pieds.

Écrit par : juliette dze | 28/11/2007

"Le député socialiste de Saône-et-Loire Arnaud Montebourg a réclamé mercredi la démission de la ministre de la Justice Rachida Dati, qui n'a selon lui "rien à faire à la Chancellerie"."

"La seule chose d'utile qu'elle pourrait faire serait de présenter sa démission", en raison de sa réforme de la carte judiciaire, a ajouté le député sur Public Sénat. Il a déploré le manque "d'humanité de la ministre qui préfère aller voyager" aux Etats-Unis et en Chine en visite officielle au lieu de recevoir les parlementaires.

"Nous avons une ministre qui raconte n'importe quoi, nous avons partout des incidents très graves, à Montluçon, à Montauban, à Chateauroux, à Moulins, vous avez des grèves de la faim", a-t-il ajouté."

Écrit par : anthony | 28/11/2007

ça me trouera tjrs le cul ça
prendre parti pour un immonde qui parle bien contre un pov' con sans vocabulaire.


je ne peux m'empecher de penser a une interview de Céline face a un brave gars....
laminé le brave gars
super le verbe

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

ça me trouera tjrs le cul ça
prendre parti pour un immonde qui parle bien contre un pov' con sans vocabulaire.

Ecrit par : Burn of | mercredi, 28 novembre 2007 23:10

??

Écrit par : juliette dze | 28/11/2007

Ecrit par : juliette dze | mercredi, 28 novembre 2007 23:08



Je me demande si je ne suis pas un peu énervé ce soir

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

J'ai comme l'impression qu'un petit peu, mais un tout petit peu seulement, hein ;-)

Une petite camomille peut-être ?

Écrit par : juliette dze | 28/11/2007

Je le savais...

Écrit par : odm | 28/11/2007

ça me trouera tjrs le cul ça
prendre parti pour un immonde qui parle bien contre un pov' con sans vocabulaire.

Ecrit par : Burn of | mercredi, 28 novembre 2007 23:10

??

Ecrit par : juliette dze | mercredi, 28 novembre 2007 23:12

J'ai vaguement cette impression

me suis fait un peu incendier pour mes mots
D'autres n'ont rien eu pour leurs maux

(merde, je me prends pour serval)

C'est un peu chiant, mais bon, c'est pire dans ma boite, alors ça va.

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

1 suc'

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

Alors, dans ce cas, ma philosophie de bazar est "demain est un autre jour". Bonne nuit, sans cauchemars. ;-)

Écrit par : juliette dze | 28/11/2007

hello les ptits clous

mouais, Céline avait du verbe. Ça l'a pas protégé de l'ignoble. Peut-être même cela l'a aidé ou, disons, fait progresser dans ce marais misanthrope que confère aux fats le moindre talent. Le sien n'était pas le moindre, ses positions insoutenables aussi.

Écrit par : phets | 28/11/2007

le del est de droite

vais me pendre

Ecrit par : Burn of | mercredi, 28 novembre 2007 22:50

Non, non. Le DEL soigne ! sa droite. Et c'est pas pareil ..

Ca me fait penser à un truc sur l'habitus des fourmis. Pas c..... les fourmis.

Écrit par : patrice | 28/11/2007

Ok pour le suc' :-))

Écrit par : juliette dze | 28/11/2007

Bonne nuit, sans cauchemars. ;-)

Ecrit par : juliette dze | mercredi, 28 novembre 2007 23:19

Et à chaque jour suffit son peigne.

Écrit par : patrice | 28/11/2007

;_))

bonne nuit

Écrit par : Burn of | 28/11/2007

Et à chaque jour suffit son peigne.

Ecrit par : patrice | mercredi, 28 novembre 2007 23:21

Et sans peigne y a pas de plaisir !

Bon, assez de billevesées, j'y vais.

Écrit par : juliette dze | 28/11/2007

allez donc, allez donc

Écrit par : phets | 28/11/2007

Bonne nuit, les petits !

Écrit par : odm nounours | 28/11/2007

Exclu: Sarkozy est mort


http://www.dailymotion.com/video/x1nc1h_exclu-sarko-est-mort_news


Enfin presque

Écrit par : anthony | 28/11/2007

Je le savais juliette...

Écrit par : odm nounours | 28/11/2007

Hey, come on ! sur Le Figaro:

Sarkozy pourrait geler les prix du gaz.
La mesure viserait à relancer le pouvoir d’achat des ménages.


L'enf... On fait annoncer une augmentation bidon, on l'annule et, miracle du journal figaresque, on RELANCE le pouvoir d'achat. Comment ils nous prennent pour des cons, c'est vriament démentiel...

Écrit par : phets | 28/11/2007

Ecrit par : phets | mercredi, 28 novembre 2007 23:29

Tu relances le débat à 23h30 ?
Tu doutes de rien toi...
Si?

Écrit par : odm nounours | 28/11/2007

odm, j'ai pas d'heure pour m'énerver. de plus, il est 17H30 à mon compteur, et j'ai fini mon goûter, alors...

Écrit par : phets | 28/11/2007

Ecrit par : phets | mercredi, 28 novembre 2007 23:29

On dirait du Chirac version liliputien

Écrit par : anthony | 28/11/2007

bon allez, odm, dis-moi tout

je te sens tout chose

Écrit par : phets | 28/11/2007

Ecrit par : anthony | mercredi, 28 novembre 2007 23:25


Cela ne sert sans doute à pas grand chose de signaler que la voix off (mâle) de cette fiction rigolote s'appelle Boris Fleuranceau.

Un chic type mort du palu cet été.

Un chic type, je vous dis.

Une vraie tête de mule aussi.

Putain de moustiques :-(((

Boris, résolument sous-réaliste


http://www.sousrealisme.org/boris.php

Écrit par : Salam93 | 28/11/2007

hum, ça fait froid dans le dos

comme qui dirait

Écrit par : phets | 28/11/2007

par contre j'ai chaud aux pieds

Écrit par : phets | 28/11/2007

Salam 93

Tu me l'apprends à l'instant

Hélas, c'est souvent les meilleurs qui partent les premiers

Écrit par : anthony | 28/11/2007

c'est pas trés agréable les chaussettes humides

les peluches de coton et de laine colmatent les commissures des ongles

les pelures de peau roulent juqu'en des creux insensés

des larmes aux fragrances fauves qui suintent jusqu'au cols de certains
doigts de pieds en éventail
panoplie des possibles
éventail du futur
et du temps
ils bondissent en l'espace
ces pieds qui courrent les temps à venir
chasseurs irrésolus, masques plantureux, plantes sans racines
je suis partout chez moi

Écrit par : phets | 29/11/2007

phets

Rassure-moi, pas besoin d'amputer ?

Écrit par : anthony | 29/11/2007

Ecrit par : anthony | jeudi, 29 novembre 2007 00:07

no stress, ça glisse

Écrit par : phets | 29/11/2007

Un hommage à mon cher Fred Chichin des Rita Mitsouko:

http://www.blogg.org/blog-50803-billet-tu_burn_hein__fils_d_p__-711805.html

Écrit par : Underpay Resistance | 29/11/2007

ça me fait penser à Nina Bouraoui

la belle, l'intense, la sauvage et stupre et fiel et chair et glaires et coeurs emplis de sang et ongles pleins de terre

mmmummhh! un délice organique

Écrit par : phets | 29/11/2007

ciao

Écrit par : odm nounours | 29/11/2007

Ecrit par : anthony | mercredi, 28 novembre 2007 23:58

+1

Écrit par : Salam93 | 29/11/2007

@Sacha : je n'ai pas besoin d'une nouvelle famille, d'un "clan". Et je me sens aussi bien sur le del psychiatrique qu'ici (sauf quand Malbrouck va mal, comme il m'est arrivé ici de montrer être mal moi-même il y a quelques mois). Pour moi "psychiatrique" n'est pas péjoratif, et d'ailleurs quand Guy (puisque vous en parlez) vous conseillait d'aller vous faire soigner plutôt que d'essayer une thérapie ici je ne vous ai jamais lu protester. Cela dit avec Etrun et Nef comme infirmiers je pense que tout ira bien, et j'ai d'ailleurs noté avec joie la réouverture de votre nouveau nid après la destruction du précédent.

@L'archiviste : j'avoue que l'actualité ne me passionne pas en ce moment, et puis libre à chacun de lire "le figaro" à 5 heures du matin et d'en copier des morceaux choisis à ma place, il est toujours en accès gratuit en pdf en s'inscrivant sur le site du journal.

Écrit par : Armand | 29/11/2007

Lu en commentaire d'un compte-rendu d'AG à la Sorbonne :

"On notera aussi que ce compte rendu passe sous silence l'intervention de cet étudiants africain qui est venu à la tribune pour dire qu'il était venu en France pour étudier, qu'il voulait travailler, qu'il avait besoin que la fac soit ouverte pour qu'on traite son dossier de bourse dont il a besoin pour payer son loyer. Il fut hué et traité de tous les noms par les militants petits blancs de la LCR. C'était digne d'un rassemblement du FNJ. "

http://www.paris4philo.org/article-14153289-6.html#anchorComment

Écrit par : Armand | 29/11/2007

Ecrit par : Armand | jeudi, 29 novembre 2007 01:20

La multiplicité des points de vue est source d'enrichissement du débat.

Content de de te revoir et à bientôt donc.

Écrit par : Serval | 29/11/2007

Ecrit par : Armand | jeudi, 29 novembre 2007 01:35

on se demande presque qui a pu écrire ce "commentaire"...

Écrit par : phets | 29/11/2007

Serval, 'spèce d'insomniaque !!! ;-)))

Écrit par : phets | 29/11/2007

Ecrit par : Armand | jeudi, 29 novembre 2007 01:35

il y a un autre détail interessant dans ce compte rendu d'AG.

Le rejet d'un point concernant la présentation de la carte d'étudiant pour voter.

Ce qui ouvre la porte à toute personne venant vendre sa camelote...

En mes jeunes années de facs, on avait mis dehors manu militari les éléments qui ne venaient que pour nous manipuler lors d'une AG...

Écrit par : Serval | 29/11/2007

Phets, je ne dors que d'un oeil ;-))

Écrit par : Serval | 29/11/2007

N'en déduisez pas que je me suis "Armandisé" ;-))

Simplement, je sais par expérience qu'on petit groupe déterminé peut faire basculer une AG (que cesoit dans une fac ou dans une entreprise)

Cela devient dangereux si ce petit groupe est exterieur et détourne de légitimes revendications à son profit.

Écrit par : Serval | 29/11/2007

Bonjour les dormeurs et les insomniaques

Un peu d'humour marin?
http://bp0.blogger.com/_qbWvX7qm53g/R02A7GzVFLI/AAAAAAAAAeU/deiDydapCak/s400/morue.JPG

bonne journée et see ya
ici ou ailleurs

Écrit par : skalpa | 29/11/2007

mais dit ahhhhhh
où ça...
ahahaha

Écrit par : skalpa | 29/11/2007

Bouf......Sarkozy est encore ministre de l'intérieur et des finances. Son élection était donc un mauvais rêve. Mais qui est président aujourd'hui.

Écrit par : martingrall | 29/11/2007

Ecrit par : Armand | jeudi, 29 novembre 2007 01:20

D'après les "bonnes feuilles " soumises par odm, ce "DEL psychiatrique" semble assez éloigné de tout projet ou programme thérapeutique connu ...
Plutôt un une "therapy kommun" à la Otto Muehl , avec un "fusion" névrotique des participants et spectateurs .
Avec toute l'estime que j'ai pour nef et etrun, je ne les vois guère qualifiés comme infirmiers, mais sans doute s'agit-il aussi de "jouer au docteur" ( ce qui peut être fort distrayant, comme sans doute beaucoup d'entre nous l'ont expérimenté jadis) .

Écrit par : urbain | 29/11/2007

pardon pour les coquilles : Plutôt une "therapy kommun" à la Otto Muehl , avec une "fusion" névrotique des participants et spectateurs .

Écrit par : urbain | 29/11/2007

Point par point, la réponse officielle.
http://www.lefigaro.fr/actualites/2007/11/29/01001-20071129ARTFIG00296-lexpert-judiciaire-dedouane-les-policiers.php

L'IGPN n'a jamais communiqué sur des dégradations commises sur la voiture en plus de l'accident.
Soit.

Qui raconte n'importe quoi alors ?
Le Figaro ?
Le Nouvel Obs ?
Le Monde ?

http://www.lefigaro.fr/actualites/2007/11/28/01001-20071128ARTFIG00431-villiers-le-bel-la-video-qui-seme-le-trouble.php
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20071128.OBS7263/une_video_seme_le_trouble_dans_lenquete_sur_la_mort_des.html
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1- href="mailto:0@2">0@2-3224,36-983236@51-982356,0.html
(le monde lien dans on pseudo ou en copié-collé)

Écrit par : Martin Riggs ;-) | 29/11/2007

excellent article une nouvelle fois.
Un petit commentaire pour vous signaler simplement qu'on n'écrit pas les Roms, mais les rom (sans s)
Cordialement

Écrit par : ch A | 29/11/2007

Pour ceux que ça intérresse, l'ultime texte, avant un moment, de Malbrouck... C'est plutôt ça que j'appelle du sens, de l'esprit et de la littérature:

http://www.blogg.org/blog-50803-billet-en_fumant_du_haschich__samu_social__v_la_le_titre_encore_-712189.html

Écrit par : Underpay Resistance | 29/11/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu