Avertir le modérateur

06/12/2007

Nicolas Sarkozy piège ses propres troupes

Il a été souvent attribué à Nicolas Sarkozy la stratégie du pompier pyromane.

La stigmatisation des populations des quartiers et cités sensibles constitue la pierre angulaire de la stratégie électorale de Nicolas Sarkozy. L'objectif étant bien sûr de se placer à l'opposé de l'angélisme supposé de la gauche. Soit. C'est de bonne guerre. 

L'instrumentalisation des fonctionnaires à des fins politiques est récurrente, qu'il s'agisse de fonctionnaires civils comme les RG ou militaires comme la DGSE. Mais le principe intangible régissant ces opérations a toujours été que la hiérarchie ne devait jamais "lâcher" ses exécutants. Et même si l'on peut se souvenir de la trahison des plus hautes sphères de l'État lors de l'affaire du Rainbow Warrior et toute la tartufferie qui a suivi, ce n'est pas une règle et les lâcheurs en ont payé le prix.

Mais comment qualifier l'attitude qui consiste à littéralement piéger des fonctionnaires pour que la communication publique colle aux desseins d'une décision ministérielle ? À organiser une rencontre publique dans le seul objectif de mettre ses propres troupes en porte à faux ? À humilier ses propres subordonnés devant des millions de téléspectateurs dans la seule intention d'asseoir son image ?

Je ne sais pas, je n'ai pas de mots.

Et si vous vous demandez pourquoi j'ai écrit ce billet, je vous demanderai avant de répondre de vous en référer à l'article qui l'a initié.

C'est ici, c'est sur Bakchich. 

 

José 

Commentaires

Bof!

Écrit par : Bof | 06/12/2007

Mouais!

Écrit par : mouais | 06/12/2007

en grève en grève....
mouais

Ecrit par : skalpa | jeudi, 06 décembre 2007 11:26

Ecrit par : skalpa | jeudi, 06 décembre 2007 11:26

On peut négocier même en grève;-))))
Par mon pseudo, je signifie que je souhaite que des propositions soient faites pour nous sortir de cette impasse. Une sorte de brassard ou de drapeau blanc.

Pour le moment tout le monde campe sur ses positions et ses justifications, sans rien proposer de concret.

Pourquoi ne pas affirmer la volonté de préserver l'indépendance du collectif, par exemple. Je pense qu'en retour le collectif pourrait reprendre son travail en toute clarté. Tout cela peut prendre un ou deux commentaires et sortir le DEL de la crise, entériner verbalement un fonctionnement de fait et on n'en parle plus.

Ecrit par : nefengrève | jeudi, 06 décembre 2007 12:20

Ecrit par : Serval | jeudi, 06 décembre 2007 09:46

Ce que je ne reconnais pas c'est ta façon d'imaginer et de sous-entendre des intentions qui n'existent pas, comme lorsque tu écris :

"Marrant ce com de José de 23:04 qui n'est plus sur le fil...Merci Juliette de l'avoir copier/coller in extenso..."

Parce que là, croire que je supprime mes propres commentaires, ça deviendrait presque pathétique.

Débarrasse-toi de la susceptibilité qui t'aveugle, je te l'ai déjà dit. Tu rendras autant service à toi-même qu'à ceux qui bossent avec toi.

Ecrit par : José | jeudi, 06 décembre 2007 10:35


Par exemple ce dialogue ne fait pas avancer la machine. José et Gaëlle confirment ne pas vouloir se mêler du collectif, et publier (ainsi que d'autres qui auront fait ce choix) des billets en dehors de cette structure. Du coup, l'indépendance du collectif est totale et Serval, en toute clarté et indépendance, peut de nouveau collecter des billets au nom du collectif.

Voilà c'est réglé, c'est dit, on ne revient pas sur le passé et on avance un peu.

Ecrit par : nefengrève | jeudi, 06 décembre 2007 12:25

Écrit par : nefengrève | 06/12/2007

"Mais comment qualifier l'attitude qui consiste à littéralement piéger des fonctionnaires pour que la communication publique colle aux desseins d'une décision ministérielle ? À organiser une rencontre publique dans le seul objectif de mettre ses propres troupes en porte à faux ? À humilier ses propres subordonnés devant des millions de téléspectateurs dans la seule intention d'asseoir son image ?"

Comment qualifier ça ? Ben de l'ambition. Dévorante. Qu'on peut retrouver partout autour de soi, tous les jours, que ce soit au boulot, avec ses connaissances, en famille. Se servir de l'autre pour grimper un échelon, et l'écraser ensuite. Et Sarkozy a montré, régulièrement, qu'il n'en manquait pas, d'ambition.

PS : je ne sais pas qui a écrit ce billet, mais il y a un "e" de trop à assoir, fin du 4° paragraphe ;)

Écrit par : adrien (de rien ?) | 06/12/2007

Je l'ai déjà dit, mais....
En tout cas, ça se confirme de plus en plus, sur différentes sources journalistiques...

Ils vont bien se marrer avec elle à l'Intérieur !


En Chine et au Maroc, puis ce jeudi à la Une de Match, la ministre de la Justice est là où on ne l’attend pas. Après avoir mis le feu dans les tribunaux, la petite préférée de Nicolas Sarkozy pourrait être nommée ministre de l’Intérieur.

http://www.bakchich.info/article2112.html

Écrit par : Roma | 06/12/2007

édifiant !j'étais déjà exaspéré quand les ministres répondent (sans qu'on puisse leur répondre selon le rituel des questions au gouvernement) en ramenant toujours cela face à toute demande de la gauche de remettre de la police dans les quartiers, en ajoutant "nous nous voulons que la police arrête les voyous qui gènent les honnêtes gens que vous abandonnez ! alors qu'un commissariat c'est tout de même mieux ne serait ce que pour porter plaine. Mais cette manipulation, et cet écrasement des policiers qu'il prétend porter aux nues !

Écrit par : brigetoun | 06/12/2007

Adrien, l'infinitif d'asseoir est asseoir...

Écrit par : TDB | 06/12/2007

Pas en greve pour un sujet qui ne le mérite pas.

Mais bof, vraiment bof. Vraiment bof car là, c'est vraiment sur Sarkozy pour taper sur Sarkozy. Des hommes politiques, de droite comme de gauche, qui ne cessent de se contredire, qui jouent avec les appareils d'état et la fonction publique pour assoir leurs desseins il y en a plein le placard. C'est vrai qu'un seul d'entre eux est, en ce moment, à l'Elysée, c'est vrai.
Non, pas forcément envie de plus réagir sur le sujet.

Bonne journée à tous

Écrit par : Falconhill | 06/12/2007

Ecrit par : TDB | jeudi, 06 décembre 2007 12:49

Nous avons tous deux raison !

assoir /a.swaʁ/ transitif 3e groupe (conjugaison), (orthographe de 1990)
ou asseoir /a.swaʁ/ transitif 3e groupe (conjugaison), (traditionnellement)
Le verbe dispose de deux conjugaisons : j’assieds (Nord) ou j’assois (Sud).

Écrit par : adrien (de rien ?) | 06/12/2007

Ecrit par : Falconhill | jeudi, 06 décembre 2007 13:18

C'est surtout pour rafraichir la page afin que les commentaires ne deviennent trop nombreux sur le dernier billet. Et ce même s'il s'agit bel et bien d'une info intéressante.

Ecrit par : nefengrève | jeudi, 06 décembre 2007 12:27

Je t'y ai répondu sur le précédent billet.

Écrit par : José | 06/12/2007

HS/

" L'explosion d'un colis piégé a blessé six personnes, jeudi 6 décembre, à la hauteur du 52, boulevard Malesherbes, à Paris, indique une source policière. (AFP) Plus d'informations sur Le Monde.fr "


Hier soir, vers 20h, une amie a voulu prendre le métro à F. Roosevelt, et il y avait des flics partout qui encerclaient un paquet suspect ! Le trafic a même été interromptu.

Est-ce qu'il y aurait en ce moment un degré de menace élevé ??

Écrit par : Roma | 06/12/2007

Ils vont bien se marrer avec elle à l'Intérieur !
Ecrit par : Roma | jeudi, 06 décembre 2007 12:35

Que Sarko vire la nullissime Alliot-Marie au plus vite. Vivement Rachida la + sexy!

Écrit par : Hassan Cehef | 06/12/2007

D'accord avec Falcon.
Bof.

Écrit par : Sacha | 06/12/2007

@ Hassan cehef

...et notre Jack Lang national "garde des sceaux" le + sexy, çà a pas de gueule, çà?

Écrit par : décomplexé | 06/12/2007

Suite HS/

(?????)

Colis piégé à l'ancien cabinet d'avocats de Sarkozy, six blessés
14h01 | 06/12/2007 - © Reuters

Un colis piégé a explosé jeudi au cabinet d'avocats à Paris dont Nicolas Sarkozy détient une partie du capital, faisant six blessés dont deux graves, apprend-on de source policière.

Un avocat et sa secrétaire ont été grièvement blessés.

http://www.lepoint.fr/content/a_la_une/article?id=213277

Écrit par : Roma | 06/12/2007

Nef,

Je ne crois pas qu'il soit d'un intérêt quelconque de tenir publiquement ce genre de propos car le problème ne réside évidemment pas là et je n'ai pas pour habitude de régler ce genre de choses en public.

Je répète toutefois que si cela venait à s'avérer nécessaire, je monterai un espace de discussion et de travail en dix minutes.

Ecrit par : José | jeudi, 06 décembre 2007 13:15

Ecrit par : José | jeudi, 06 décembre 2007 13:15

J'ai proposé cette sortie de crise sur le fil de réflexion créé par valdo. Proposes quelque chose dans ce sens et nous verrons. Pour faire ce que tu proposes qui est de t'envoyer les billets pas besoin d'espace de travail, certains ont déjà la possibilité de le faire. Cela ne ferait que retrancher une autre possibilité qui était de proposer des billets ou idées au collectif. Ce n'est donc pas une avancée mais plutôt un recul. Tu vois ce que je veux dire Action/réaction.

Dans ce climat, c'est de fait exclure certains billetistes qui ne souhaitent pas travailler ainsi. C'est ton choix, tu assumes, ma proposition permettait un plus large panel de billetistes, Gaëlle ayant reconnu que passer ses billets en direct ne lui posait pas de problème, les autres auraient pu continuer par le collectif. C'était plus fédérateur.

Quand à tenir en public ce genre de propos, si certains ne sont pas au courant du malaise depuis quelques jours, beaucoup a été dit et pas par moi. Le linge sale peut être lavé en public, mais associer les commentateurs à des solutions non ?

Je ne mets pas en cause personnellement, je soumets un principe. Un principe qui a fonctionné. Un principe qui a produit des billets.

La possibilité pour certains à côté de ce JE JE JE, de produire des billets collectifs, indépendamment du JE.

Si jamais quelqu'un d'autre que toi avait un jour les codes (parce que tu serais fatigué de le faire ou que tu aurais envie de passer le flambeau), le collectif d'écriture lui survivrait et aurait un rôle stabilisateur, d'un autre côté ce collectif peut accueillir avec le temps de nouveaux membres. C'est donc une bonne chose pour la pérennité du DEL.

Tu as de toutes façons tes pouvoirs intacts (mise en ligne, modération, production des billets individuels) et ce collectif aurait ainsi sa marge de manoeuvre, d'indépendance et de création. Une solution équilibrée et démocratique. L'exercice est assez difficile à mon avis, pour s'il fonctionne, être largement porté à ton bénéfice. Du vrai gagnant-gagnant en somme.

Ecrit par : nefengrève | jeudi, 06 décembre 2007 14:25

Écrit par : nefengrève | 06/12/2007

merde, on est encore en septembre ?

Écrit par : Larim | 06/12/2007

Billet enouvellé, ok....

Même une petite allusion à la saint-nicolas, alors pourquoi ne parler que de lui...

Écrit par : skalpa | 06/12/2007

Ecrit par : nefengrève | jeudi, 06 décembre 2007 14:30

Nef,

C'est assez pénible que tu t'exprimes sur deux billets à la fois.

Écrit par : José | 06/12/2007

Voilà une nouvelle toute fraiche qui devrait vous réjouir monsieur Bonnet.

http://www.lepoint.fr/content/a_la_une/article?id=213277

Écrit par : Monsieur Bitru | 06/12/2007

Ecrit par : Monsieur Bitru | jeudi, 06 décembre 2007 14:50

Si vous lisiez ce qui s'écrit ici, Monsieur Bitru, vous sauriez que cette information a déjà été annoncée par Roma | jeudi, 06 décembre 2007 14:15, et sans ironie aucune.

Écrit par : adrien (de rien ?) | 06/12/2007

Ecrit par : adrien (de rien ?) | jeudi, 06 décembre 2007 14:54

Peut-être que Monsieur Bitru aimerait la version imagée de la nouvelle !
Quoi...
S'il lit mon post en passant...

http://jeanmarcmorandini.tele7.fr/news.php?id=10491

Écrit par : Roma | 06/12/2007

Ecrit par : Monsieur Bitru | jeudi, 06 décembre 2007 14:50

Il y a un décès alors un peu de décence.....

Écrit par : Pamela de Barres | 06/12/2007

Un colis piégé a explosé jeudi au cabinet d'avocats à Paris dont Nicolas Sarkozy détient une partie du capital, faisant six blessés dont deux graves, apprend-on de source policière.
Un avocat et sa secrétaire ont été grièvement blessés.
Ecrit par : Roma | jeudi, 06 décembre 2007 14:15

Dernier bilan : un mort et cinq blessés dont un grave.

Le colis piégé qui a explosé a été déposé au quatrième étage de l'immeuble. L'ancien cabinet d'avocat de Nicolas Sarkozy se trouve au premier étage. Au quatrième étage, se trouvent un autre cabinet d'avocat et la Fondation pour la Shoah.

Écrit par : Fil d'info du DEL | 06/12/2007

Ecrit par : Fil d'info du DEL | jeudi, 06 décembre 2007 15:11

Cher "Fil",

J'ai lu sur le nouvelobs, cette précision sur la fondation..
Mais il me semblait préférable de ne pas divulguer des informations non-vérifiées, tant les significations peuvent diverger, de plus, sur des thêmes très sensibles et sujets à de vives polémiques...

Il me semble plus raisonnable d'être prudent dans l'interprétation de ces faits et d'attendre de plus précises informations...

Écrit par : Roma | 06/12/2007

Ecrit par : Roma | jeudi, 06 décembre 2007 15:17

Sur Europe1, le journaliste a précisé que le cabinet d'avocats recevait par courrier des menaces de mort depuis l'élection de Nicolas Sarkozy. Prudence, prudence...

Écrit par : José | 06/12/2007

Ecrit par : Roma | jeudi, 06 décembre 2007 15:17

Pour l'instant il n'y a aucune interprétation, seulement la transcription de faits glaçants

Écrit par : Pamela de Barres | 06/12/2007

En tout cas, j'ai rarement vécu une journée aussi intense en évênements et actualités...
On pourrait traiter aujourd'hui de nombreuses nouvelles aussi importantes les unes que les autres...

En même temps, je me demande combien de temps va bouillir la marmitte sans exploser !

Aujourd'hui :
- vidéo pour Bétancourt (et je soutiens S. pour une fois!)
- Les polémiques entre Dati et Macias sur l'Algérie (et la rumeur sur son arrivée à l'Intérieur), la grogne grandissante des membres de l'UMP (avec un Villepin qui met en garde l'UMP contre "le délit d'opinion" suite à la suspension de l'UMP du député Jean-Pierre Grand)
- Les préavis de grève pour le 12 décembre peut-être à nouveau sur la table.
(Régimes spéciaux : grève prévue à la RATP le 12/12, possible à la SNCF
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/social/20071206.OBS8687/regimes_speciaux__greve_prevue_a_la_ratp_le_1212_possib.html )
- Le "Détricotage et code du travail" ( http://www.marianne2.fr/Detricotage-et-code-du-travail_a81762.html )
- la redevance pour les retraités, même de moitié et la hausse du prix du gaz => problème du pouvoir d'achat (et les mesures sur les RTT, "Pouvoir d'achat: le rachat des RTT sera majoré d'au moins 10%, selon "Les Echos"),

et je passe sur les critiques concernant l'international, le nucléaire, etc...

Écrit par : Roma | 06/12/2007

Je suis (re)venu.

J'ai lu.

J'ai repartu.

Pendant ce temps-là, la Sarkozie progresse.

Écrit par : DD | 06/12/2007

Démocratie directe en direct sur le DEL. Un peu nébuleux vu de l'extérieur, mais bonne chance.

Sur le colis piégé, toutes les hypothèses vont défiler : services secrets algériens comme en 1995 (sans doute Sarkozy ne s'est-il pas assez déculotté là-bas), antisémitisme, affaire de gros sous, Corses... ou tout simplement manip politique. Qui sait ?

Écrit par : Hervé Torchet | 06/12/2007

Affaire du colis piégé.
Une relation de cause à effet?

AFP - il y a 1 heure 31 minutes
PARIS (AFP) - La chambre de l'application des peines de la cour d'appel de Paris a accordé jeudi un régime de semi-liberté au cofondateur d'Action Directe, Jean-Marc Rouillan, comme elle l'avait fait pour Nathalie Ménigon cet été, a-t-on appris auprès de son avocat Me Jean-Louis Chalanset.

Écrit par : infox | 06/12/2007

En tout cas, j'ai rarement vécu une journée aussi intense en évênements et actualités...
Ecrit par : Roma | jeudi, 06 décembre 2007 15:45


Vous ne devez pas avoir vécu grand chose.

Écrit par : décomplexé | 06/12/2007

Ecrit par : infox | jeudi, 06 décembre 2007 16:40

C'est sûr après 30 ans en QHS, ils doivent pas avoir les doigts trop rouillés;-(((((
Tu penses pas que c'est plutôt le FLN ou un commando de la cagoule ?;-(((((

Écrit par : nefengrève | 06/12/2007

et pendant qu'on amuse la galerie, en coulisses on se partage le gateau

http://www.intox2007.info/index.php?post/2007/12/06/Pendant-ce-temps-dans-la-famille-Sarkozy-Guillaume-a-la-sante

n'y voyez aucune manifestation de népotisme, aucune....

Écrit par : michel | 06/12/2007

Affaire du colis piégé.
Serait-ce la fête à Sarkozy ou une simple coïncidence?

Saint-Nicolas, patron et protecteur des enfants, est donc fêté comme tel le 6 décembre. C'est la fête de l'un des saints les plus populaires du calendrier chrétien. Il est considéré comme l'équivalent du Père Noël dans certaines régions d'Europe comme la Belgique, les Pays-Bas, ou encore une partie de la Suisse.

Écrit par : infox | 06/12/2007

Ecrit par : infox | jeudi, 06 décembre 2007 16:40

Gronivo. On parle quand même d'un attentat avec des victimes. Jean-Marc Rouillan ne bénéficie pas encore d'un régime de semi-liberté, qui sera effectif à compter du 17 décembre.

@ Roma : soyons prudents en effet, on peut même imaginer que les auteurs de l'attentat se soient trompés de cabinet d'avocats.

Écrit par : Fil d'info du DEL (merci de vos nombreux soutiens à cette nouvelle rubrique) | 06/12/2007

Ecrit par : infox | jeudi, 06 décembre 2007 16:55

Pour les exilés fiscaux suisses et belges, un vrai papa de noël effectivement.

Écrit par : nefengrève | 06/12/2007

Ecrit par : José | jeudi, 06 décembre 2007 15:21

Ben oui prudence c'est Europe 1.

Écrit par : nefengrève | 06/12/2007

Ecrit par : décomplexé | jeudi, 06 décembre 2007 16:42

C'est sûr.. Depuis que votre Président est au pouvoir, on ne s'ennuie pas...

C'est du grand n'importe quoi !
Il faudrait de multiples vies pour réparer tous ses dégâts !

Écrit par : Roma | 06/12/2007

C'est sûr.. Depuis que votre Président est au pouvoir, on ne s'ennuie pas...
Ecrit par : Roma | jeudi, 06 décembre 2007 17:03


Vous voyez, Notre Président romp la monotonie et la vacuité de votre vie, c'est formidable !

Cà doit vous changer de Chirac, non?

Écrit par : décomplexé | 06/12/2007

Cà doit vous changer de Chirac, non?

Ecrit par : décomplexé | jeudi, 06 décembre 2007 17:15

c'est pas faux. je crois que c'est la première fois que je suis d'accord avec vous !

Écrit par : adrien (de rien ?) | 06/12/2007

@ Roma

On ne s'ennuie pas non plus dans votre caamp.

Le match Delanoë-Royal démarre-t-il sur le terrain parisien ? une semaine de la ratification des listes d’arrondissement par le sections socialistes de la capitale, la tension monte entre le partisans de l’ex-candidate à la présidentielle et ceux du maire d Paris. En cause : le nombre de places éligibles dévolues au premiers. «Dans tous les arrondissements, ceux qui ont été les fers de lance de la candidature de Royal en interne et pendant la présidentielle sont maltraités ou totalement marginalisés, proteste Dominique Bertinotti, maire du IVe arrondissement et proche de Ségolène Royal. Nous demandons que soient pris en compte les résultats de la campagne interne et que la diversité des socialistes soient représentée.»

Écrit par : décomplexé | 06/12/2007

Ecrit par : décomplexé | jeudi, 06 décembre 2007 17:19

Il me semble que les têtes de liste pour les éléctions municipales posent problèmes dans les deux camps..et puis ce terme diversité m'horripile

Écrit par : Pamela de Barres | 06/12/2007

Ecrit par : décomplexé | jeudi, 06 décembre 2007 17:19

Je ne suis pas spécialement socialiste..
De plus, leurs petites guéguerres internes depuis des mois ne m'intéressent pas...

Et puis, qu'est-ce qu'être socialiste aujourd'hui ?
Entre ceux qui s'allient avec l'UMP pour les Municipales (à Pau par exemple); ceux qui s'allie avec le Modem, ceux qui s'allient avec les Verts, maintenant lutte ouvrière, etc....

Et puis après Sarkozy, qui peut nous tenir en haleine quotidiennement jusqu'à l'overdose ??
Personne n'est aussi.... "délirant", dans tous les sens du terme !

Écrit par : Roma | 06/12/2007

Ecrit par : Pamela de Barres | jeudi, 06 décembre 2007 17:26

L'enjeu est tout autre qu'à droite. Lisez plutôt.


Municipales. Les amis de l’ex-candidate dénoncent la constitution des listes à Paris.
DAVID REVAULT D’ALLONNES
QUOTIDIEN : jeudi 6 décembre 2007

97 réactions
Le match Delanoë-Royal démarre-t-il sur le terrain parisien ? A une semain de la ratification des listes d’arrondissement par les sections socialistes de l capitale, la tension monte entre les partisans de l’ex-candidate à l présidentielle et ceux du maire de Paris. En cause : le nombre de places éligibles dévolues aux premiers. «Dans tous les arrondissements, ceux qui ont été les fers de lance de la candidature de Royal en interne et pendant la présidentielle sont maltraités ou totalement marginalisés, proteste Dominique Bertinotti, maire du IVe arrondissement et proche de Ségolène Royal. Nous demandons que soient pris en compte les résultats de la campagne interne et que la diversité des socialistes soient représentée.»

Sur le même sujet
Philippe Torreton et Bruno Julliard rejoignent Delanoë pour les municipales
«Ostracisme». La thèse n’est évidemment pas partagée par les proches du maire de Paris. Anne Hidalgo, sa première adjointe, l’évacue prestement : «La composition des listes est équilibrée. Il n’y a pas à Paris d’ostracisme particulier.» Reste que les motifs d’insatisfaction, aux yeux des royalistes, ne manquent pas. Dans le XIVe arrondissement, où Juliette Meadel, ancienne membre de l’équipe de campagne de Royal, appelle les militants à voter contre la liste conduite par le maire sortant, Pierre Castagnou. Dans le IIe, où «le premier ségoléniste est en septième position», peste un militant de Désirs d’avenir. Dans le XIIe et le XIIIe, où les royalistes, à les en croire, ne devraient compter «qu’un seul conseiller de Paris alors que Ségolène y a fait plus de 40 %», selon ce militant.

Dans le XVe, l’arrondissement d’Anne Hidalgo, «le mot d’ordre, c’est "boutons les royalistes hors de la liste"», poursuit cette source. «Dans les douze premiers, j’ai quand même deux royalistes sûrs d’être élus et deux autres qui pourraient l’être», se défend Anne Hidalgo. Et l’entourage du maire de Paris de démentir tout traitement de faveur : «David Assouline, proche de Royal, s’est offert la place de deuxième dans le XXe. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il ne s’est pas maltraité», rappelle le député Patrick Bloche, directeur de campagne de Delanoë après avoir soutenu Royal pendant les primaires. Le patron de la fédération de Paris l’assure : «L’idée qu’on ferait la peau aux ségolénistes par rapport aux échéances futures parce qu’on est à Paris est totalement fausse. Delanoë n’a lancé aucune chasse aux ségolénistes.»

Reste qu’au sein de la première fédération socialiste de France, la perspective du congrès est dans toutes les têtes. Chaque partie accusant l’autre de le préparer… «Nous cherchons aussi des personnalités qui sont des militants socialistes et qui ont un impact sur un quartier. Mais certains confondent la constitution d’une liste aux municipales et la préparation d’un congrès», tacle Anne Hidalgo. Réponse d’un militant de Désirs d’avenir : «Delanoë veut placer les siens et refaire ses positions en vue du congrès. Il veut pouvoir compter sur une majorité claire dans la fédé de Paris.»

«Coups de fil». L’épisode, au-delà de la chronique d’un affrontement annoncé dont il pourrait constituer le premier chapitre, révèle un problème de structure du côté de l’ex-candidate. Dont la volonté proclamée de se tenir à l’écart des jeux des courants rencontre ici ses limites. Une militante royaliste : «Elle ne veut pas se mêler de ça, mais nous, on est mal barrés. Il nous faudrait un responsable de courant qui suive le processus dans les sections, le parcours des ségolénistes, passe des coups de fil et exerce des pressions. Bref, un travail de réseau.» Dominique Bertinotti confirme : «On paie cash cette volonté de faire de la politique autrement…»

Écrit par : décomplexé | 06/12/2007

@ Roma
une petite friandise pour passer agréablement votre soirée.


http://www.dailymotion.com/video/x3ojir_lefigarofr-sarkozy-sadresse-aux-far_news

Écrit par : décomplexé | 06/12/2007

Ecrit par : décomplexé | jeudi, 06 décembre 2007 18:10

De là, à le revoir en vidéo, ne poussez pas !

(Mais sur cette affaire, je soutiens son action et j'espère qu'il réussira.
S'il peut la délivrer, c'est le principal..)

Écrit par : Roma | 06/12/2007

Bonjour,

ben merci décomplexé, moi j'avais pas vu. ça dure 2 min donc c'est supportable. Il s'agite tjs autant, et le plan rapproché ne fait qu'exacerber cette sensation..

j'adore quand le monsieur formule un rêve

que c'est beau
que d'humanité
de beaux sentiments

mais je vois pas le côté médiation ? son seul engagement : rester impliqué pour la libération des autres otages (manière de montrer qu'il ne s'en fout pas totalement)

incroyable quand même. faut tjs que je me pince pour me dire que c'est le Président de la France. Qui se commet dans des extrémums de communication invraisemblables... vraiment j'en suis ébahi

Écrit par : phets | 06/12/2007

(Mais sur cette affaire, je soutiens son action et j'espère qu'il réussira.
S'il peut la délivrer, c'est le principal..)

Ecrit par : Roma | jeudi, 06 décembre 2007 18:18


humour ???? ;-)))

Écrit par : phets | 06/12/2007

L'Alliance pour la Planète, plateforme de 80 associations dont Greenpeace et le WWF, suspend sa participation, en dénonçant le manque de concertation dont fait preuve le gouvernement.
AFP


ils me font marrer, ces couillons. Aprés avoir légitimer le grand show médiatique d'un Sarkozy "révolutionnaire" et environnementaliste d'un jour, maintenant ils pleurnichent...

se seraient-ils fait rouler dans la farine ?? oh, mais c'est incroyable ça... qui aurait pu l'imaginer...

ça me fait penser à N. Hulot, qui s'est fait utiliser comme un benêt pendant des années par Chirac et qui lors du Grenelle a rempilé avec Sarko...

benêt lui ou nous ??? quand on se laisse marcher sur le paillasson tel qu'il l'a fait, quand, lors de la campagne présidentielle, on donne des notes environnementales aux programmmes des divers candidats (de mémoire : Voynet 18/20 ; Royal : 12/20 ; Sarkozy : 7/20) mais que, finalement, on ne donne pas de consigne de vote, j'appelle ça au mieux de la démission, au pire du foutage de gueule

ce mec est viscéralement à la botte des dirigeants de droite (survie à TF1 oblige ??), la lutte pour l'environnement lui tient sûrement à coeur, mais apparemment pas autant que le contact régulier avec les plus hautes sphères des pouvoirs en place...

Hulot caution environnementale hypermédiatique de l'Élysée depuis combien d'années ???

bref, il me débecte ce mec.


désolé, un peu virulent, mais les problèmes environnementaux, bien réels et bien plus virulents, n'attendrons pas que ce genre de marionnettes sordides laissent la place à leur véritable prise en charge.

Écrit par : phets | 06/12/2007

Des détecteurs de mensonge destinés aux chômeurs ont donc été présentés lors du dernier conseil des ministres. L'info (merci valdo) a été reprise dans le journal de Pujadas.
Ici, la transcription et l'analyse critique du reportage de France 2 :
http://www.actuchomage.org/modules.php?op=modload&name=News&file=article&sid=3241&mode=thread&order=0&thold=0

TF1 avait déjà évoqué ces détecteurs déjà opérationnels en Angleterre :
http://www.dailymotion.com/video/x32vbd_detecteurmensonges_politics

Bizarrement, le sujet a suscité jusqu'à présent assez peu de réactions.

Écrit par : Skip McCoy | 06/12/2007

Collectif des Jeunes de Sarcelles et Villiers-le-bel
LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Quand en Corse cela explose quasiment chaque soir et que des gendarmeries sont mitraillés régulièrement, vous n'osez pas parler de voyoucratie.

Quand, des dizaines d'hommes et de femmes encagoulés et équipés d'armes de guerre, défient l'Etat tout entier, vous vous gardez bien de faire le moindre commentaire, et mieux encore, vous négociez avec eux.

Quand les marins-pecheurs brûlent dans leur région des bateaux et des pneus, quand les pompiers chargent les CRS pendant une manifestation, quand les chasseurs saccagent un ministère de la République, il n'est question ni de voyou, ni de bande, ni d'intégration.

Nous avons condamné sans ambiguïté l'usage de la violence sur les personnes comme sur les biens.

OUI nous avons voulu, au-delà de la douleur des familles et de la perte tragique des enfants, faire entendre nos voix une fois de plus pour vous alarmer sur les conditions de vie dans nos quartiers.

Et comment faire autrement ? Puisque les promesses électorales et les centaines de forums qui ont suivi la mort de Zyed et Bouna à Clichy-sous-bois n'auront même pas suffit à vous faire bouger.

Mais s'il vous est toujours plus commode de vouloir monter nos concitoyens entre eux en nous faisant passer pour les sauvageons de la République, sachez que vous prenez le risque de jeter le discrédit sur tous les habitants de ces quartiers et de renforcer par vos déclarations les discriminations dont nous sommes victimes.
Les voyous monsieur le Président, sont celles et ceux qui ont géré les banlieues avec le succès que l'on constate.
Les voyous, monsieur le président, sont celles et ceux qui ont toujours refusé de nous considérer comme des enfants de France, de faire venir dans nos quartiers les meilleurs professeurs, de mettre plus de policiers dans nos villes qu'à Paris.

Puisque le durcissement des peines est à la mode, nous vous suggérons de vous pencher sur les entreprises, les bailleurs ou les partis politiques qui ne respectent pas le principe d'égalité de notre République.

Quant à nous, nous assumerons désormais nos choix en construisant nous même l'avenir de nos quartiers sans plus rien attendre de plans de banlieues jusque là tous imaginaires.

Écrit par : phets | 06/12/2007

Bizarrement, le sujet a suscité jusqu'à présent assez peu de réactions.

Ecrit par : Skip McCoy | jeudi, 06 décembre 2007 19:05


Peut-être à cause de la rime : chômeur et menteur ?

Écrit par : néoffite | 06/12/2007

Ecrit par : phets | jeudi, 06 décembre 2007 19:05


Une lettre bien balancée, sévère et volontaire. ça devrait plaire à sarko

Écrit par : néoffite | 06/12/2007

"Contacté par lefigaro.fr, Jack Lang réaffirme n’être «candidat à rien». «Je n’ai rien demandé et n’ai pas été sollicité. Je travaille actuellement sur la réforme des institutions», tient à préciser l’ex-ministre de la Culture. Il trouve même ce type d’annonces «assez désobligeant à l’égard de Rachida Dati, qui est une bonne ministre sur un plan technique, mais moins sur le contenu de sa politique »."


ben déjà, la trouver "bonne ministre sur un plan technique", c'est pas banal... Lang fait patte de velours ; difficile de ne pas deviner la fin du film

Écrit par : phets | 06/12/2007

Peut-être à cause de la rime : chômeur et menteur ?

Ecrit par : néoffite | jeudi, 06 décembre 2007 19:09


néoffite, seriez-vous un ardent défenseur du primat de la poésie en ce monde de brutes ???

Écrit par : phets | 06/12/2007

Farc : Sarkozy ira "jusqu'au bout"
Le président Nicolas Sarkozy ira "jusqu'au bout" pour obtenir la libération des otages détenus par la guérilla colombienne des Farc, dont la Franco-Colombienne Ingrid Betancourt, a assuré la secrétaire d'Etat aux Droits de l'homme, Rama Yade.
source : AFP


oh oui !!! qu'il propose de prendre sa place, ça devrait marcher !!

Écrit par : phets | 06/12/2007

calme plat ici. pas un souffle dans les voiles, mer étale.



Sarkozy aurait-il échangé les delistes contre un ou plusieurs otages ??

Écrit par : phets | 06/12/2007

Ecrit par : phets | jeudi, 06 décembre 2007 19:42

Nicolas Sarkozy : "j'irai chercher Ingrid Betancourt avec les dents"

Écrit par : Skip McCoy | 06/12/2007

Nicolas Sarkozy : "j'irai chercher Ingrid Betancourt avec les dents"

Ecrit par : Skip McCoy | jeudi, 06 décembre 2007 20:08


pourtant, avec les mauvaises conditions de détention, elle a dû en semer un peu partout dans la jungle locale. Quel courage ce Sarkozy !! ;-)))

Écrit par : phets | 06/12/2007

Le Figaro.fr :
Sarkozy sur le plateau du Téléthon ?

Liberation.fr :
Une quiche de 350 mètres vendue pour le Téléthon


traitement partial d'une même information...

Écrit par : phets | 06/12/2007

«Le paysan africain, qui depuis des millénaires vit avec les saisons, dont l'idéal de vie est d'être en harmonie avec la nature, ne connaît que l'éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles».

Félicie aussi !

Écrit par : patrice | 06/12/2007

Ecrit par : phets | jeudi, 06 décembre 2007 19:00

à preuve de la manipulation grossière dont ils ont été l'objet, ce coup-ci, et aprés avoir fait de multiples unes sur le Grenelle de l'environnement, Le Figaro.fr ne cite même pas pour l'instant les récriminations de l'Alliance

ça fera peut-être un entre-filet demain...

Écrit par : phets | 06/12/2007

La croissance réclamée et la consommation entravée...
Un paradoxe.

Écrit par : odm | 06/12/2007

Cette photo vaut. Quoi ? Je ne sais. Savoir qui ils observent ou écoutent n'aboutirait qu'à réduire l'interrogation. Mais cette photo est inhabituelle. Je n'ai le temps d'en donner mon commentaire. Vraiment, pour une fois, une photo avec quelque chose dedans. Qu'on n'avait pas vraiment vu jusque là. Riche. Un document.

http://medias.lemonde.fr/mmpub/edt/ill/2007/12/04/h_9_ill_985546_royaldelanoe.jpg

Écrit par : patrice | 06/12/2007

Ecrit par : odm | jeudi, 06 décembre 2007 20:20

20 ans qu'on nage dans un paradoxe, et personne ne l'avait vu !!! ;-))))

Écrit par : phets | 06/12/2007

J'ai trouvé le secret des relations poutine sarkozy

si si si
et oui
da da da

Écrit par : skalpa | 06/12/2007

Ecrit par : skalpa | jeudi, 06 décembre 2007 20:33


la force de l'évidence.

Écrit par : phets | 06/12/2007

Ecrit par : patrice | jeudi, 06 décembre 2007 20:30

Une commune expression de beaux grands fauves repus... pour un temps.

Écrit par : néoffite | 06/12/2007

sur Libé:
Politiques
BHL: «Guaino est raciste», Guaino: «BHL est un petit con prétentieux»


et s'ils avaient tous deux raison ?

Écrit par : phets | 06/12/2007

Je te sens très seul phets?

Écrit par : odm | 06/12/2007

je monologue, je suis avec moi-même

c'est plutôt une sale gueule de bois que je me traîne... et soigne par la parole

Écrit par : phets | 06/12/2007

mais toi aussi, cher odm, je te vois prêcher, de-ci, de-là, comme un prophète au milieu du désert

sommes-nous trop en avance ??







je veux dire : devrait-on revenir dans une heure ou deux ? ;-))

Écrit par : phets | 06/12/2007

Ouai, la solitude c'est ma copine....
Mais c'est ma liberté.

Écrit par : odm | 06/12/2007

Ecrit par : skalpa | jeudi, 06 décembre 2007 20:33

:))))))))))))))

La version originale est ici :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hymne_de_l'Union_soviétique

(dans la transcription phonétique : ё se prononce "io")

Écrit par : Андре́й Тарко́вский | 06/12/2007

Ecrit par : odm | jeudi, 06 décembre 2007 21:13

c'est beau comme du Johnny

Écrit par : phets | 06/12/2007

C'est vrai....sacré jojo...

Écrit par : odm | 06/12/2007

dans la transcription phonétique : ё se prononce "io")

Ecrit par : Андре́й Тарко́вский | jeudi, 06 décembre 2007 21:15


ah, faudrait pas l'oublier !

Écrit par : phets | 06/12/2007

Une commune expression de beaux grands fauves repus... pour un temps.

Ecrit par : néoffite | jeudi, 06 décembre 2007 20:39

Oui, oui c'est ça. Bonne légende oui.

Écrit par : patrice | 06/12/2007

Bonne légende oui.

Ecrit par : patrice | jeudi, 06 décembre 2007 21:25


Johnny ???

Écrit par : phets | 06/12/2007

ah, faudrait pas l'oublier !

Ecrit par : phets | jeudi, 06 décembre 2007 21:19

Ce soir, cadeau, odm, phets, patrice et les autres, une berceuse russe (paroles de Lermontov) pour vous aider à vous endormir
http://www.mamalisa.com/?t=fs&p=1044&c=157

Écrit par : Андре́й Тарко́вский | 06/12/2007

Andrei, te casse pas la matriochka, il est trop tôt pour dormir...

Écrit par : phets | 06/12/2007

bon, j'avoue que je pensais attiser quelques réactions en parlant de Hulot

ben non. soit tout le monde est d'accord avec moi, soit tout le monde se contrefiche de ce que j'en dis. voilà.


et la première solution est meilleure, bien sûr.

Écrit par : phets | 06/12/2007

Mikhaïl Iourievitch Lermontov évidemment !

Écrit par : patrice | 06/12/2007

Ecrit par : phets | jeudi, 06 décembre 2007 21:44

On peut parler franchement ?

Écrit par : patrice | 06/12/2007

On peut parler franchement ?

Ecrit par : patrice | jeudi, 06 décembre 2007 21:52


heu....

Écrit par : phets | 06/12/2007

Ecrit par : phets | jeudi, 06 décembre 2007 21:55

Y a des trucs comme le haussement d'épaules, la moue un peu mièvre lles yeux lorgnant le plafond qui passent pas sur internet en l'abscence de webcam. Mais c'est ça que j'ai manifesté en lisant le nom de Hulot.

Donc plutôt l'option 1.

Écrit par : patrice | 06/12/2007

Donc plutôt l'option 1.

Ecrit par : patrice | jeudi, 06 décembre 2007 22:02


toi t'es un pote

Écrit par : phets | 06/12/2007

bon, j'avoue que je pensais attiser quelques réactions en parlant de Hulot

Ecrit par : phets | jeudi, 06 décembre 2007 21:44

Encore une pointure de cuistreland ... on a oublié de lui expliquer que quand Cousteau faisait de longs monologues profonds et autoglorifiants, quelqu'un les écrivait pour lui et il se gardait bien d'improviser d'ineptes platitudes, à l'inverse du crétin voyageur de TF1.
( voilà t'es content maintenant )

Écrit par : urbain | 06/12/2007

J'aurai du mettre des guillemets à "profonds" ( il s'agit naturellement des profondeurs marines ).

Écrit par : urbain | 06/12/2007

Ecrit par : phets | jeudi, 06 décembre 2007 21:44

Non, j'étions pas d'accol avec ce poltlait du pèle Hulo. zé trouvé ké cété un poil excessif , d'autant qu'il avait lui-même pris soin d'expliquer sa posture, sa manière de tourner autour des squales qu'il avait excité auparavant en évitant de se faire bouffer par l'un d'eux ou tous ensemble. Sur ce coup, je l'ai trouvé plutôt costaud, sachant faire monter les enchères, rendre sa cause publique. De fait, depuis lors, on parle davantage d'environnement et de nécessité d'économiser les ressources. On parle même de prendre des mesures...C'est dire !

Écrit par : néoffite | 06/12/2007

bonjour urbain, merci pour le J.P.Vernant. je garde dans un coin de l'esprit pour lecture future...

suis-je content maintenant ? ben, aprés une tirade si élégante, comment ne pas l'être ??

c'est surtout la collusion du bonhomme avec le pouvoir qui me sort par les yeux et l'incroyable caution que ce genre de personnages lui donne. Ses monologues-creux-pour-téléspectateur-de-TF1, je m'en tamponne les ouies...

Écrit par : phets | 06/12/2007

On parle même de prendre des mesures...C'est dire !

Ecrit par : néoffite | jeudi, 06 décembre 2007 22:33


ben, si tu suis l'info, là on parle surtout de prendre des mesures pas trés environnementales...

Écrit par : phets | 06/12/2007

Ecrit par : phets | jeudi, 06 décembre 2007 22:39

Les deux facettes forment un ensemble harmonieux.
Avant le J.P.Vernant ( ou toute autre lecture "sérieuse" de ce type) je recommande vivement la lecture de la première partie au moins de "la Logique ou l'art de penser" ( destinée à l'époque aux élèves du secondaire ...il est vrai que c'était à Port royal ...) .

Écrit par : urbain | 06/12/2007

"je recommande vivement la lecture de la première partie au moins de "la Logique ou l'art de penser" ( destinée à l'époque aux élèves du secondaire"

Ecrit par : urbain | jeudi, 06 décembre 2007 22:52


aux élèves de secondaire...
la logique ou l'art de penser...

ben voyons...
tu sais, si je ne te gratifiais pas, de par mon a-priori d'amour du prochain, d'une dose basale d'élégance et d'éducation, je pourrais croire que tu me prend pour un con là...

Écrit par : phets | 06/12/2007

Ecrit par : phets | jeudi, 06 décembre 2007 22:51

Le nu-cléaire c'est propre et sexy

De toutes façons, Hulot est tout sauf un grand rêveur. Cela apparaît clairement dans ses propos publics. Il préfère un peu plutôt que rien, que la démarche de sauvegarde soit enclenchée tant qu'on peut encore la mettre en place avant qu'elle nous soit imposée dans l'urgence par les circonstances. Il faut du temps et il y en a peu. C'est son message. Il me semble qu'il insiste non pas sur la décroissance mais sur une croissance différente. C'est son truc, son dada pour faire écolo.

Écrit par : néoffite | 06/12/2007

Un Rafale s'écrase en Corrèze, le pilote porté disparu
Reuters


la chiraquie a encore frappé !!!

Écrit par : phets | 06/12/2007

Ecrit par : phets | jeudi, 06 décembre 2007 23:03

En effet, pas une mesure très grenellenvironnementale ça, ts ts...

Ils y pensent à la pollution tous ces c*** qui s'écrasent pour un oui pour un non ?!

Écrit par : néoffite | 06/12/2007

néoffite (en orthographe ? ;))

il est pas promoteur de cette prise de conscience, y'a que lui, sa fondation et TF1 pour essayer de faire croire ça...

Écrit par : phets | 06/12/2007

Ecrit par : phets | jeudi, 06 décembre 2007 22:58

C'est par ce que tu parles de choses que tu n'as pas lues et que tu ignores sans doute les rapports étroits ( via la linguistique de Chomsky par exemple, entre la démarche structuraliste et la grammaire cartésienne , comme l'appelait Chomsky ).
Ce qui est significatif c'est en effet que la Logique ( suite de la Grammaire de Port Royal) avait été conçue ( à l'origine) comme un ouvrage de vulgarisation pour les écoliers de Port Royal ... Racine par exemple ( en fait pour l'ensemble des rationalistes de l'époque).
Quand on lit l'ouvrage, à commencer par l'introduction où Arnault recommande de le lire avec une constante approche critique, on est confondu non seulement par la "clarté et distinction" mais aussi par la modernité du texte.
Heidegger met 200 pages à ne pas répondre à la ( difficile) question "qu'est-ce qu'une chose" , là où il ne leur faut qu'une phrase pour produire la plus pertinente des définitions ( "métaphysique structurale" ) à ce jour .
Qu'est ce qu'un verbe, un mot , une phrase, une proposition, comment se structure à proprement parler le sens avec le langage , Lacan et Saussure ne sont pas loin, Benveniste, Chomsky, etc ...( Vernant).
On est loin des amphigouries de la phénoménologie de Husserl ( sans parler naturellement de ses suiveurs), quand bien même il s'agit déjà de méditations ... cartésiennes.

Écrit par : urbain | 06/12/2007

Ecrit par : phets | jeudi, 06 décembre 2007 23:07

Et ben c'est déjà mieux que rien. Mieux vaut un mauvais gourou de la peau de calypse qu'une armée de soldats du productivisme souriant

(quant à l'orthographe, y a une raison précise)

Écrit par : néoffite | 06/12/2007

Ecrit par : néoffite | jeudi, 06 décembre 2007 23:00

Hulot le Richard Claydermann de l'écologie.
( comment peut on prendre au sérieux un con pareil !)

Écrit par : urbain | 06/12/2007

Ecrit par : néoffite | jeudi, 06 décembre 2007 23:12

il est pire que ça, en tant que caution il masque les non-mesures du gvt et donc une perte de temps et d'énergies colossales...

c'est ça qui est lamentable à mon avis

Écrit par : phets | 06/12/2007

Bon je vous laisse compter les Hulot, pour vous endormir.
Bonne nuit. .

Écrit par : urbain | 06/12/2007

Ecrit par : urbain | jeudi, 06 décembre 2007 23:11

c'est déjà mieux, comme dirait néoff.

à ce propos, ben non pas à ce propos d'ailleurs mais je lis au même instant une revue sur les sphères de Dyson, donc ça doit être pour ça hein...

mais il aborde bien la notion d'objet et plus largement, de réalité, avec une acuité vraiment intéressante... un simplicité, en un sens, également

vieille lecture et j'ai pas le bouquin sous la main malheureusement...

je pense à "l'esprit et la matière" de Shrodinger

ben celui-là, en tout cas, m'avais bien attrapé en mes jeunes années... A-t-il participé à ma formation scientifique ? pas vraiment je crois, quoique, sur cette frontière externe de la logique, sur cet espace inconsistant de sa matérialisation, il doit y avoir de cela... faudrait que j'y réfléchisse...

Écrit par : phets | 06/12/2007

Ecrit par : phets | jeudi, 06 décembre 2007 23:28

C'est pas Jeanmarc qui va avoir le prix Nobel, c'est Phets !!!!

C'est réglé comme du papier à musique !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | 06/12/2007

Ecrit par : urbain | jeudi, 06 décembre 2007 23:14

A sarko, il a plutôt joué du violon façon André Rieu.

Écrit par : nef | 06/12/2007

ah, cui cui, te voilà revenu à tire-d'aile depuis les contrées infestées où tu rencontras notamment ce jeanmarc

et tant d'autres égarés ! mon dieu, que cette engeance est nombreuse...

Écrit par : phets | 06/12/2007

Qu'est ce qu'un verbe, un mot , une phrase, une proposition, comment se structure à proprement parler le sens avec le langage , Lacan et Saussure...

Ecrit par : urbain | jeudi, 06 décembre 2007 23:11

Tout le monde ne trouve pas Saussure à son pied. Mais Schrôdinger, ça c'est bien.

Écrit par : patrice | 06/12/2007

c'est un tréma sur le o, je crois. mais mon fucking clavier américain en mode Canadian French (legacy) - j'ai pas trouvé mieux ici - m'a pas encore permis de trouver la combinaison gagnante (gagnant-gagnante ?)

Écrit par : phets | 06/12/2007

allez, j'ai du taf

a+

Écrit par : phets | 06/12/2007

Ecrit par : phets | jeudi, 06 décembre 2007 23:49

Oui, c'est un tréma mais j'ma gouré entre maj et min.Et je m'étais pas relu.

En même temps, il a oublié du monde. Cassirer. Sapir. Hjelmslev. Chacun à leurs façons. Et d'autres, et d'autres. Parce que Chomsky, c'est un peu court, quand même.
Et l'ami Martinet, autrement.

Écrit par : patrice | 06/12/2007

Une tite berceuse qui va pas rajeunir certains.

PS i love you. Sortez les mouchoirs.

Bonne nuit.

http://tinyurl.com/2jy9mw

Écrit par : patrice | 07/12/2007

Tout à fait d'accord! je ne sais pour quoi ni avec qui, mais je suis d'accord. ha oui Sarko il en fait des cocues et cocus. Si les escargots avaient des cornes ils feraient des enfants tout seul.

Écrit par : martingrall | 07/12/2007

Dans le Nouvel Obs, Sylvain Courage fait le point sur le dossier Ingrid Betancourt et la diplomatie spectacle de Nicolas Sarkozy.
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/opinions/3_questions_a/20071206.OBS8765/sarkozy_entre_dans_la_danse_pour_combien_de_temps_.html

Ce coup de poker tenté par Sarkozy a été jusqu'ici salué à gauche comme à droite.
Sur i-télé, Sylvain Bourmeau a toutefois fait remarquer qu'à la discrétion des tractations diplomatiques traditionnelles, Sarkozy avait substitué l'envoi d'un message direct sur vidéo, "une méthode surtout utilisée jusqu'à présent par les terroristes de type Ben Laden, et non par les chefs d'Etat". Il paraît qu'au Quai d'Orsay, on critique cette initiative présidentielle en estimant qu'elle va rendre plus difficile la libération des otages (notamment parce qu'elle augmente leur valeur).
Mais, depuis six ans que la diplomatie française travaille sur ce dossier, sans aboutir à une libération, on ne peut se contenter de reprocher à Sarkozy de tenter quelque chose de différent, même s'il s'agit en même temps de faire un coup médiatique.
L'hypothèse optimiste (car elle suppose une libération rapide) consisterait à estimer que des négociations secrètes sont assez avancées, de sorte que Sarkozy se serait placé en première ligne en sachant qu'elles étaient proches d'aboutir (et ainsi en récupérer le bénéfice politique). Ce n'est pas ce que pense Sylvain Courage.

Écrit par : Skip McCoy | 07/12/2007

Bonjour chez vous...
Comme je suis pas inspiré...
N'hésitez pas
bonne journée à vous
and
see you!!!

Écrit par : skalpa | 07/12/2007

s'agissant de Hulot et de la pertinence de son action, sur les effets de laquelle il ne se leurre pas lui-même, l'important est de s'intéresser à ce qui est fait, quelles conséquences cela a, et non pas à qui le fait. Car en effet, une fois une action initiée elle devient la propriété de tous ceux qui interviennent dans la mêlée pour la modifier, la bloquer, la colporter, la compléter, la dénaturer, etc. Bref, l'action est plus intéressante que (la personne de) l'acteur. Du coup les jugements portés sur ce dernier sont peu opérants pour rendre compte de l'action ainsi devenue collective. Et franchement, voir des c*** partout, c'est lassant et stérile. Faire un peu crédit à l'humanité, ça fait pas de mal et c'est indispensable pour que l'activité des uns et des autres fasse société.

Écrit par : néoffite | 07/12/2007

Ecrit par : skalpa | vendredi, 07 décembre 2007 07:50

C'est vraiment très bon votre site. Quelle inventivité dans les textes et dans le choix des images et des vidéos : une réflexion en action. Le moins que l'on puisse dire est que vous ne "dormez" pas...

Écrit par : néoffite | 07/12/2007

Faire le parallèle entre :

- La presse française, qui dans sa majorité mouille son slip devant le petit Grand Saint Nicolas qui a fait pleurer tout le monde avec sa vidéo pour sauver Ingrid.

- Alvaro Uribe (pas mon pote, ce truand) qui renvoie NS dans les cordes et à sa manip de oh p..., faut qu'mes sondages remontent, soulignant que lui avait le sort de 400 otages à régler, pas d'une.

- Et les fripouilles du Farc qui lui ont répondu : "Chante, beau merle".

Écrit par : DD | 07/12/2007

Les signes d’un sursaut

Le bloc-notes d’Ivan Rioufol du 7 décembre 2007.

Les Français veulent se sortir de leur pétrin. Ils le prouvent à chaque occasion. Le récent mouvement social, qui bataillait pour conserver les régimes spéciaux, a dû se plier à l’opinion réformatrice qui est en train d’isoler également la contestation étudiante. Les dernières émeutes ont donné lieu, singulièrement sur Internet, à un flot de commentaires qui ont révélé, jusque dans leurs excès, l’urgence d’un débat sur la cohésion nationale. Quant à l’État providence, la vache sacrée est poussée dehors, sans remords. Oui, un sursaut se profile.

Cette fois, l’État n’augmentera ni le smic, ni les primes à l’emploi, ni ces autres cadeaux (baisse de la TVA, de la taxe sur l’essence) que suggérait le PS en ignorant la dèche publique. «Je ne suis pas le père Noël. Il n’y a pas d’argent dans les caisses», a rappelé l’autre jour Nicolas Sarkozy. Récemment, il avait reproché à François Fillon d’avoir parlé d’une «situation de faillite», qui annonçait la rigueur. Mais si le mot n’est pas dit, il est désormais appliqué. Personne ne hurle.

La remise en cause des 35 heures après accord entre partenaires sociaux ou par le rachat des RTT, annoncée par le chef de l’État, signe la désacralisation des congés et des loisirs. Même le travail le dimanche est approuvé à 50 %. Mardi, un sondage de Libération a montré qu’une majorité juge efficace la réhabilitation du travail dans l’amélioration du pouvoir d’achat. Un coup d’œil dans le rétroviseur montre le chemin parcouru : un pays sous cloche et pantouflard s’éloigne. Le premier ministre parle en libéral sans choquer quiconque, quand il affirme «vouloir libérer le travail» afin de relancer l’offre. La simplification du Code du travail, discutée à l’Assemblée, est censée aller dans ce sens. L’assistanat est en mal d’avocats. Qui dit regretter ce vieux monde ? Seul François Bayrou, mimant de Gaulle, croit utile d’entrer en «résistance», alors même que la nation se dégage enfin de ses pesanteurs idéologiques.

Une révolution des mentalités s’est installée, grâce à une habile pédagogie des réformes, plus symboliques qu’efficaces. En Espagne, le modernisme pousse le socialiste Zapatero à défendre cette semaine la suppression de l’impôt sur la fortune «afin d’intégrer le groupe de la majorité des pays européens». Les Français n’en sont pas là. Mais ils peuvent en entendre beaucoup. La droite sera-t-elle à la hauteur de leurs attentes ?

Refondation culturelle

Reste que la France a du mal à admettre son état. Ce n’est pas seulement sa fracture identitaire qui reste indicible, bien qu’elle crève les yeux du premier venu. C’est sa personnalité même qui s’estompe. La semaine dernière, l’hebdomadaire américain Time titrait sur «la mort de la culture française» en soulignant qu’elle avait perdu son statut de «superpuissance». L’insolence a fait rugir Maurice Druon dans Le Figaro. Il n’empêche : l’«exception culturelle française», cet héritage de Vichy, ne produit plus pour l’essentiel que des œuvres plates et prétentieuses, tandis que la littérature égotique ne franchit plus les frontières depuis longtemps. En France même, les intellectuels médiatiques sont devenus muets. Il est vrai que la plupart des salonnards n’ont pas vu venir ces temps complexes.

Le débat civilisé et constitutif de «l’esprit français» n’arrive plus à dépasser le stade des négations, des invectives, des injures. Cette carence dans l’analyse critique explique en partie le désastre qui accable l’école. Cette semaine, deux enquêtes internationales rappellent cette réalité. Selon le Programme international de recherche en lecture scolaire (PIRLS) du Boston College, les écoliers français lisent de moins en moins bien. Selon une enquête de l’OCDE, ils décrochent aussi en sciences et en mathématiques. C’est bien une part de la culture qui est, là aussi, laissée en friches, dans la crainte d’affronter les pédagogues.

Pour autant, ce serait une erreur de croire les Français insensibles à ces phénomènes d’arasement. D’autant qu’ils s’ajoutent à une créolisation de la langue dont même Fadela Amara, chargée de la politique de la Ville, se fait l’interprète complaisant. Nadine Morano, porte-parole de l’UMP, n’a pas tort quand elle lui reproche d’«utiliser des expressions comme “à donf” ou “je kiffe”», en faisant remarquer : «Dans un entretien d’embauche, on n’est pas pris.» Plus généralement, un désir d’exigence dans la transmission culturelle se devine à travers les enquêtes. Le terrain est propice à une refondation culturelle.

«Pas approprié»

Le sursaut attendu passe aussi par l’abandon des repentances unilatérales et par le refus de se soumettre davantage aux intimidations des fondamentalistes. De ce point de vue, Sarkozy a su rétablir un peu de fierté nationale, cette semaine en Algérie, en ne formulant pas les excuses exigées pour la colonisation, dont il a cependant admis l’injustice. Cependant, il s’est prêté à l’intoxication des islamistes en estimant : «Il n’y a rien de plus semblable à un antisémite qu’un islamophobe.» S’il y a du racisme à critiquer un juif pour son origine, il n’y en a aucun à critiquer l’islam comme dogme religieux ou système politique. Reconnaître le délit d’islamophobie, créé par les intégristes iraniens, revient à condamner au silence ces musulmans qui mettent en garde contre la pensée totalitaire de l’islam radical. En admettant que l’usage de ce terme n’était «pas approprié», François Hollande deviendrait-il vigilant ?

Hommage aux harkis

Si la nation doit des excuses, c’est aux harkis qu’elle a abandonnés. En rendant hommage, mercredi, à ces musulmans qui avaient choisi de défendre la France, le chef de l’État a réparé une véritable injustice. Un sursaut, là aussi.

Écrit par : Patrice Joyeux | 07/12/2007

Ecrit par : patrice | jeudi, 06 décembre 2007 23:55

Et tu oublies ton Roufiolle adoré dans tes lectures ( parfaitement inutiles et dépourvues d'intérêt, dont la vanité insignifiante se retrouve dans la confondante candeur niaise du ravi).

pour phets:
Schrodinger , bien que philosophe de formation, n'a pas laissé un grand souvenir dans sa discipline d'origine, il vaut mieux se souvenir de son parcours étonnant dans la branche de la physique que de scruter son itinéraire depuis le tronc de "l'arbre de la connaissance" ( coté métaphysique il est à peu près aussi pertinent que les pires dérives new age ... ) .
Sur le point des fondements de l'ontologie comme substrat "pensable" du "tangible", je te recommande vivement l'ouvrage de ( ce merveilleux professeur ) Maurice Caveing : "Zénon d'élée, prolégomènes à une théorie du continu " .

Écrit par : urbain | 07/12/2007

l’«exception culturelle française», cet héritage de Vichy

Cette phrase est scandaleuse (bon,je sais, tout est scandaleux chez Rioufol... )
On désigne tout et n'importe quoi sous cette phrase.
Si c'est le fait que c'est le premier pays à s'être doté d'un ministère de la Culture, (projet du Front populaire, mais qu'il n'a pu réaliser), c'est l'héritage de Gaulle/Malraux.
Si on parle de "l'exception culturelle" au sens où il utilisé dans les négociations à l'OMC, il s'agit d'un outil juridique qui permettait aux productions culturelles (des tous pays!) de bénéficier d'un statut exceptionnel dans le libre échange généralisé, et donc à TOUS les pays de pouvoir choisir d'imposer des quotas et de soutenir leurs productions culturelles.
Ce qui est bien évidemment insupportable pour les libéraux, qui se sont empressés de remplacer de terme par "diversité" pour ensuite affirmer, avec l'ineffable JMMessier: "la diversité, c'est le marché quil'assure".

Écrit par : valdo lydeker | 07/12/2007

Bravo le Modem !!!



LES CONFIDENTIELS
NOUVELOBS.COM | 07.12.2007 | 08:22
VENDREDI 7 DECEMBRE

Municipales. Michel Mercier, le Président du groupe centriste au sénat, le "frère d’armes" de François Bayrou, a déjeuné hier à l’Elysée avec Nicolas Sarkozy. Habile, se souvenant que ce jour là c’était la fête du Président de la République et que celui-ci est fort gourmand, il lui a apporté quelques douceurs de Lyon : des chocolats de chez Bernachon, le spécialiste local, la mort politique de l’ennemi de Sarkozy, Azouz Begag, et enfin l’assurance que le MoDem lyonnais, avec le retrait de l’ancien ministre, ne s’opposera pas à la candidature de Dominique Perben à la mairie de Lyon. Au contraire, il la favorisera, en échange d’une attitude compréhensive de l’UMP pour que l’UDF-MoDem conserve le conseil général du Rhône que... Michel Mercier préside. Pas trop de soucis de ce coté là : trop content de cette boite de chocolat, Nicolas Sarkozy au cours de ce déjeuner, a évoqué les prochaines étapes de l’ouverture : en direction des centristes. Au premier rang… Michel Mercier que l’on imagine beaucoup venir prendre le poste de ministre de la Justice lors du prochain remaniement qui pourrait intervenir, début janvier. Et peut-être même avant. (RM)

Écrit par : Roma | 07/12/2007

En antidote des Rioufoleries: trés bon papier du monde diplo (clic signature)

Écrit par : valdo lydeker | 07/12/2007

Ecrit par : Roma | vendredi, 07 décembre 2007 11:17

Dominique Perben a été un excellent maire de Chalon sur Saone, et puis quel brushing impéccable;-)))....il faut vraiment pas connaitre Lyon pour penser une seule seconde que Begag aurait eu le moindre chance..

Écrit par : Pamela de Barres | 07/12/2007

Ecrit par : Pamela de Barres | vendredi, 07 décembre 2007 11:28

Ouais.. je me souviens surtout des lois Perben !

Quant à Lyon, je connais un peu, une de mes tantes y habite...
D'ailleurs le vieux Lyon est très joli, la bouffe (charcuterie) aussi super bonne (la bouffe, une de mes obssessions ! Pourtant je suis mince !)

Il est clair que c'est assez bourgeois, et un arabe là-bas, ça fait désordre !!! (je taquine)..

Sinon, ces alliances (en contradiction avec les discours qu'on entend contre Sarkozy de la part du Modem) me donnent la nausée et les Municipales risquent de dégoûter un grand nombre de citoyens, puisque les discours ne se retrouvent pas dans les actes...

Écrit par : Roma | 07/12/2007

> - La presse française, qui dans sa majorité mouille son slip devant le petit Grand Saint
> Nicolas

Tu parles bien de "celui que les hommes portent la tête en bas ?" :-))

http://paipai.free.fr/lyrics.php?ID=57

Écrit par : Veig | 07/12/2007

@urbain
> Et tu oublies ton Roufiolle adoré dans tes lectures

Urbain, arrête de confondre patrice et Patrice Joyeux, c'est toi qui vas passer pour un "ravi". Pat'Joy n'a pas d'autres lectures que Rioufol et Le Boucher, il ne te citera pas de noms de linguistes à brûle-pourpoint, c'est pas le genre.

Écrit par : Veig | 07/12/2007

Ecrit par : Pamela de Barres | vendredi, 07 décembre 2007 11:28

Pam tu cautionnes mon exclusion ?

Écrit par : nef | 07/12/2007

Nef, mais qu'allais tu donc faire dans cette galère ;-)?

Écrit par : valdo lydeker | 07/12/2007

Ecrit par : nef | vendredi, 07 décembre 2007 12:10

Je ne suis au courant de rien, je viens de consulter ma boite mail ( toujours en panne) et il n'y a pas de mail

Écrit par : Pamela de Barres | 07/12/2007

A part ça, étonnée que personne sur le DEL n'ait commenté la mise en examen de Guillaume Dasquié. C'est quand ême énorme... (clic signature).

Écrit par : valdo lydeker | 07/12/2007

Valdo, en lisant l'article du Monde.fr "Un journaliste mis en examen pour un article publié dans "Le Monde", on ne peut pas dire que Le Monde se mouille pour lui, ce que je trouve franchement débéctant.

Écrit par : juliette dze | 07/12/2007

Et tu oublies ton Roufiolle adoré dans tes lectures ( parfaitement inutiles et dépourvues d'intérêt, dont la vanité insignifiante se retrouve dans la confondante candeur niaise du ravi).

Ecrit par : urbain | vendredi, 07 décembre 2007 10:19

Eh bé...!

Par contre et même ... en revanche ... ( y disait que c'était mieux - 'en revanche' - mon rédac ' chief d'antan... ) , je sens que Noam et mimile vont être content .

Écrit par : patrice | 07/12/2007

Ecrit par : valdo lydeker | vendredi, 07 décembre 2007 12:19


Et ça , c'est pas énorme dans le genre !

http://tranchedevue.hautetfort.com/

Écrit par : Roma | 07/12/2007

Ecrit par : valdo lydeker | vendredi, 07 décembre 2007 12:19

Je comptais en faire un billet mais je manque de temps.

Écrit par : José | 07/12/2007

Ha ben Dominique Strauss Kahn à peine ses valises ouvertes installe tout son socialisme.
Lors d'un ITW au Washington Post, il décide le virer un tiers du personnel du FMI. faut dire qu'il s'était fait la main sur les électeurs socialistes Français, le DSK PS Dominique Strauss Kahn Pote à Sarlo. Enfin on a au moins le coût d'un électeur français. 450 000 $Us un tout petit 300 000 euros pour 50% des français. c'est bien moins qu'un arabe contre un fût de pétrole. 100$ X 8 000 000 = Ca en fout un coup.

Écrit par : martingrall | 07/12/2007

Ecrit par : Roma | vendredi, 07 décembre 2007 13:40

On rêve ( je veux dire : on cauchemarde ...) ? Même pas. Y suffisait de pas grand chose pour que ça soit rendu possible. Et d'ailleurs, plus ou moins, en sous main, on connaisait déja. On savait que c'était là. Peut être même qu'on ne fait que le redécouvrir ; qu'on y porte cette fois-ci attention ; vue l'ambiance.

Eh bé...! On n'arrête pas le progrès. Les petits, noirs, et moches...vont devoir bien se tenir.

Écrit par : patrice | 07/12/2007

HS //

Pour ceux qui auraient envie d'un peu de légéreté:

http://longuevue.blog.lemonde.fr/2007/12/07/ce-qui-aurait-pu-sceller-un-accord-royal-bayrou/

// HS

Écrit par : gasper | 07/12/2007

@ Roma à propos de Mercier et du MoDem

Mercier a annoncé avant-hier sur Public Sénat, avant le déjeuner en question, qu'il y aurait une liste du MoDem à Lyon. Il n'a pas exclu de s'allier au second tour avec Collomb, même s'il a marqué sa préférence pour Perben.

Le cas Mercier est complexe, Bayrou lui pardonne bcp, pq ils sont réellement amis. Mais ils sont en désaccord sur la stratégie : Bayrou multiplie les attaques contre Sarkozy et Mercier s'en tient à la position de l'UDF sous la précédente mandature : soutien critique au gouvernement et vote libre.

À chaque occasion, Bayrou incite son ami à le suivre et à chaque occasion aussi, Mercier tente de ramener Bayrou sur son terrain. Jusqu'où iront-ils dans ce "je t'aime moi non plus" ? Difficile à dire.

Écrit par : Hervé Torchet | 07/12/2007

@ gasper

Mdr.

Écrit par : Hervé Torchet | 07/12/2007

Analyse intéressante de l'économiste Oliveir Bouba-Olga sur la délocalisation en zone dollar d'une aprtie des activités Airbus/EADS/Dassault :

http://obouba.over-blog.com/article-14428552.html

Moralité: le rapport dollar/euro est un prétexte bidon, mais il est bien commode à brandir face à des syndicats qui ont de plus en plus de mal à mobiliser leurs troupes...

Écrit par : Veig | 07/12/2007

Ecrit par : Hervé Torchet | vendredi, 07 décembre 2007 14:57

Merci de ces précisions.

Malgré tout et heureusement pour ma conscience, je ne fais pas partie des "couillonnés socialistes" qui ont voté Modem (par conséquent contre le PS), et qui demain se retrouveront allier (peut-être même sans le savoir) avec l'UMP dans différentes villes...
Quoique'il y a aussi des socialistes(encarté PS) qui s'allient à l'UMP.

Quelle mascarade la politique aujourd'hui !
Des élus de doite et de gauche, embourgeoisés, bien assis sur leurs revenus parlementaires confortables, quelque soit le résultat des élections à échelle nationale..

On trouve Darkozy cynique, mais finalement, c'est lui qui a bien compris à quel point la nature humaine était vénale et sait l'utiliser !

Écrit par : Roma | 07/12/2007

"se retrouveront alliés " pardon

Écrit par : Roma | 07/12/2007

Ecrit par : Hervé Torchet | vendredi, 07 décembre 2007 15:01

merci ;-)

Écrit par : gasper | 07/12/2007

Roma | vendredi, 07 décembre 2007 15:17.
Je pense que la démonstration de l'attrape couillon sera bénéfique à terme. On passe de la délégation de nos envies à une personnalité morale, parti et syndicat, à la prise de conscience de nos forces.

Écrit par : martingrall | 07/12/2007

Ecrit par : José | vendredi, 07 décembre 2007 14:04

Ouai mais faudra quand même déblayé un peu pour ce week-end, et trouvé rapidement un accord a cette grève qui risque de durée! (et pas besoin de menacé ou prendre a parti la majorité silencieuse).

Écrit par : ed | 07/12/2007

Les SDF se croient tout permis !!

C. M. (lefigaro.fr) avec AFP
07/12/2007

Le dirigeant libyen, qui doit rencontrer Nicolas Sarkozy, recevra ses invités sous une tente bédouine installée dans le parc de l’hôtel Marigny.

Écrit par : Monsieur Bitru | 07/12/2007

Ecrit par : ed | vendredi, 07 décembre 2007 17:13

Pas compris.

Écrit par : José | 07/12/2007

Bakchich "c'est de la bombe bébé" comme le disait Joey Starr avec les NTM !

Écrit par : ALLAIN JULES C@MMUNICATION | 07/12/2007

Ecrit par : urbain | vendredi, 07 décembre 2007 10:19

bien que cela soit inconcevable, je crois que tu te trompes : sa formation initiale n'a pas privilégié la philosophie aux dépens de la physique. Il a commencé par des études de chimie si je me rappelle bien. Mais je n'ai aucun de ses bouquins sous la main, donc pas de vérification possible pour ma part...

Bien sur, il a été déterminant en physique quantique (fameuse équation de Shrodinger !!) et reconnu d'un prix Nobel. Échanges épistolaires avec Einstein, dont la fameuse histoire du chat...

peut-être oserai-je essayer (c'est une tentative !) de t'apprendre une chose sur lui : dans son bouquin "l'origine de la vie" (dont je ne me souiviens plus l'année exacte de parution mais ça doit être dans les années quarante) ce type va réussir à proposer un système théorique de transmission de l'hérédité génétique (l'ADN n'est pas encore découvert en tant que support de l'hérédité) qui est éminemment cohérent. Il imagine un système cristallin permettant semi-réplication de l'information à chaque génération, et c'est brillant. Bon, c'était pas ça... mais avec les données de l'époque, c'était une hypothèse trés construite et vérifiée en certains aspects

d'ailleurs, dans les essais modernes sur les origines de la vie, une des options qui tiennent le mieux la corde à mon avis est basée sur des molécules organiques liées à des réseaux cristallins (silice par exemple) et dont la réplication serait conduite par le développement du cristal...

tu vois, il n'y a pas que du new age un peu flyé dans ses réflexions hors du cadre de la physique. Et lis (ou relis) l'Esprit et la matière, tu pourrais être surpris.

Écrit par : phets | 07/12/2007

hum... un mot pour adrien, le donneur de leçons d'orthographe...

"Dans la réforme de 1990, l'Académie Française propose de laisser tomber le e étymologique de asseoir et d'écrire ce verbe assoir. Cette forme semble cependant loin d'être adoptée et il est préférable de laisser ce e."

à bon entendeur donc...

Écrit par : Corrector | 07/12/2007

Venez débattre sur Mon blog qui est le suivant: http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/
Et dès maintenant,abonnez vous en grands nombres à la Newsletter.
Venez nombreux voir ce blog malgré vos appartenance politique,il est ouvert à tout le monde.

Écrit par : arno | 07/12/2007

Ecrit par : Hervé Torchet | vendredi, 07 décembre 2007 15:01

et finalement, c'est Jourgeon qui s'y colle... j'ai croisé ce type il y a quelques années, il est au CNRS. Et naviguait dans le Démocratie Libérale de Madelin

un vrai centriste, sûrement...

Écrit par : phets | 07/12/2007

Ecrit par : arno | vendredi, 07 décembre 2007 18:40

c'est bon arno, je crois qu'on est tous abonnés maintenant, donc tu peux arrêter !

merci !

Écrit par : phets | 07/12/2007

Ecrit par : Corrector | vendredi, 07 décembre 2007 18:36

Merci !

Pourriez-vous donner aussi des conseils à arno ?

Écrit par : adrien (de rien ?) | 07/12/2007

Et pendant ce temps, le grand hamster d'Alsace est menacé d'extinction.
http://news.independent.co.uk/europe/article3231223.ece

Écrit par : Grenelle du hamster | 07/12/2007

Et pendant ce temps, le dahu royal est menacé d'extinction.
http://lecharenconlibere.20minutes-blogs.fr/

Écrit par : Grenelle du dahu | 07/12/2007

Et dimanche, premier tour des législatives partielles pour désigner le successeur de DSK, quelques jours après les émeutes ayant eu lieu dans cette circonscription, à Villiers -Le-Bel

Bonne occasion pour Sylvie Noachovitch de rafler la mise

Écrit par : anthony | 07/12/2007

Adrien étant, de l'avis unanime, un type très gentil j'aurai donc le triomphe modeste.

Écrit par : TDB | 07/12/2007

Et pendant ce temps, selon Fulcanelli, les bouffons ne sont pas menacés d'extinction.
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=32716

Écrit par : Grenelle du bouffon | 07/12/2007

Nicolas Sarkozy va supprimer les conséquences financières du franchissement des seuils de 10 et 20 salariés dans les entreprises


Ce n'est pas la plus mauvaise idée qu'il a eu, mais dans une période de déficit chronique pour notre pays, ces réformes fiscales d'envergure doivent se faire par petites touches

Repousser les seuils au lieu de les supprimer parait etre un meilleur compromis entre gain de compétitivité et rigueur fiscale

Écrit par : anthony | 07/12/2007

incroyable: un sondage opinion way défavorable à notre président

64% des français penseraient que les mesures annoncées par le président Nicolas Sarkozy ne seront pas efficaces pour augmenter leur pouvoir d'achat

Je n'ose pas imaginer les vrais chiffres

Écrit par : anthony | 07/12/2007

Rions un peu.
Marc Jolivet, en faveur d'une dictature écologiste : "il y a les mauvais dictateurs, et les bons dictateurs. Hitler et Staline étaient de mauvais dictateurs. (...) Je pense que Nicolas Hulot serait un dictateur éclairé."
http://www.dailymotion.com/video/x3of3x_le-coup-de-gueule-de-marc-jolivet_news

Écrit par : Grenelle du bouffon | 07/12/2007

Ecrit par : Grenelle du bouffon | vendredi, 07 décembre 2007 19:40


Il en connaît un rayon...

Écrit par : néoffite | 07/12/2007

Alors?
Quoi de neuf?

Écrit par : odm | 07/12/2007

http://squiggle.be/appel/?petition=2

Écrit par : skalpa | 07/12/2007

Un moratoire contre la fabrique des bébés téléphages !
Appel à signatures

Vraiment certains se font chier avec bobonne...
Z'ont pas autres chose à faire ces cons la?
Minables !
Fume pas, bois pas, baise pas, fait du sport, bouffe pas trop sucré, trop gras, trop salé....
Allez au diable !

Écrit par : odm | 07/12/2007

Putain c'est quoi ici?
L'estomac d'un ulcéreux?
Un cul perclu d'hémoroïdes..
Un asile de vieux?
zarma....

Écrit par : odm | 07/12/2007

Hé skalpa, ton prob c'est que tu crois en rien, mon pote....c'est dommage t'as du potentiel...

Écrit par : odm | 07/12/2007

Ecrit par : anthony | vendredi, 07 décembre 2007 19:50
Ecrit par : anthony | vendredi, 07 décembre 2007 19:54

que de sages paroles...

Écrit par : phets | 07/12/2007

On perd grave son temp.

Écrit par : odm | 07/12/2007

Alors?
Quoi de neuf?

Ecrit par : odm | vendredi, 07 décembre 2007 20:12


les cons courent toujours
sauf leur chef, le cul bien au chaud

Écrit par : phets | 07/12/2007

Ouai
Anthony c'est qui au fait?
Il a un blog ce blaire?

Écrit par : odm | 07/12/2007

Phets, le sirop d'érable te monterait il à la tête?
Ou est Serval?
Ou est Gaêlle?

Écrit par : odm | 07/12/2007

Ou est Urbain?

Écrit par : odm | 07/12/2007

On perd grave son temp.

Ecrit par : odm | vendredi, 07 décembre 2007 20:54


et alors ? tu crois que c'est utile le temps ? et même, à l'utiliser, tu penserais ne pas le perdre ?
vanitas vanitae et spiritu et fili, veni vidi et orbi, comme disait l'autre quand il était bourré

Écrit par : phets | 07/12/2007

Ou sont les délicieuses Juliette et mathilde?

Écrit par : odm | 07/12/2007

Phets,
Si si....
imperatrice...

Écrit par : odm | 07/12/2007

Et le bonimenteur?

Écrit par : odm | 07/12/2007

C'est d'un triste...

Écrit par : odm | 07/12/2007

les canadiens sont des tentes.....heu les canadienne....(mauvais..)

Écrit par : odm | 07/12/2007

SSSSS

Écrit par : odm | 07/12/2007

Ecrit par : odm | vendredi, 07 décembre 2007 20:37

ben je signerais pas le moratoire parce que c'est une interdiction pure et simple que je demanderais !!

mais surtout, putain de creux du cerveaux que nous sommes : virons nos putains de télés de chez nous !!! qu'est-ce que nous foutons avec ces trucs de merde qui trônent comme des rois dans le salon, voire dans la chambre à coucher ?!!

c'est insensé !!!

alors on veut une télé (de merde), mais faut pas que nos bambins y touchent (on veut pas préter, c'est ça ?)

et à partir de quel âge les programmes (de merde) proposés seraient-ils comestibles ??

Écrit par : phets | 07/12/2007

SSSSS

Ecrit par : odm | vendredi, 07 décembre 2007 21:02


CRS ?

Écrit par : phets | 07/12/2007

d'accord sur la télé,
mais l'internet rétablit l'équilibre.
L'internet et ses chat débile valent mieux que la télôche.
Laissez vos petits cons de gosse faire de l'internet....
Même un blog sky loool vaut mieux que cette merde de TV....

Écrit par : odm | 07/12/2007

TF1 vendue par Bouygue?

Écrit par : odm | 07/12/2007

Le DEL vendu par José?

Écrit par : odm | 07/12/2007

vendre une TV pour du nucléaire?
La vie quoi...

Écrit par : odm | 07/12/2007

odm, tu me sembles t'emmerder grave, ici ou ailleurs...

t'as pensé à arno ? c'est un trés bon ami (il suffit pour cela que tu t'abonnes à sa newsletter)

Écrit par : phets | 07/12/2007

Ou est Urbain?

Ecrit par : odm | vendredi, 07 décembre 2007 20:58

Je viens de rentrer .. longue journée.
J'ai loupé quelque chose ?

Écrit par : urbain | 07/12/2007

non, Urbain, non!

Écrit par : odm | 07/12/2007

odm, tu me sembles t'emmerder grave, ici ou ailleurs...

t'as pensé à arno ? c'est un trés bon ami (il suffit pour cela que tu t'abonnes à sa newsletter)

Ecrit par : phets | vendredi, 07 décembre 2007 21:20

Tu me déçois un peu...
Mais l'essentiel c'est que toi tu t'amuses...

Écrit par : odm | 07/12/2007

Sinon le thème très romantique de la trahison du soldat au front par les planqués de l'arrière, est fort bien défendu par marlowe détective..

Écrit par : odm | 07/12/2007

Ecrit par : odm | vendredi, 07 décembre 2007 22:01

Ouf,
au fait, phets, Schrodinger fut sans doute un des esprits les plus singuliers et les plus féconds du monde scientifique du 20ème siècle , et il s'est beaucoup inquiété de questions philosophiques , mais ce n'était pas un philosophe et il n'a produit aucune philosophie véritable ( il était aussi passionné d'ésotérisme, de spiritualités orientales, etc ...) , même s'il a émis quelques idées philosophiques "personnelles", souvent aussi mal exploitées par le landernau "philosophique" contemporain que sa fameuse équation ou le principe d'incertitude d'heisenberg ( voir les pamphlets de Sokal et Bricquemont ).

Écrit par : urbain | 07/12/2007

Ecrit par : urbain | vendredi, 07 décembre 2007 22:09

sûrement passionnant....

Écrit par : odm | 07/12/2007

nous allonsnir par être d'accord, urbain

Écrit par : phets | 07/12/2007

@ phets

Je ne connais pas Geourjon, j'aurais préféré Begag. Je fais avec et faute de mieux, je me contente de ce que dit Mercier sans rester dupe. Les circonstances peuvent modifier les trajectoires. À titre très personnel, je regretterais que Mercier s'en aille et je regretterais surtout qu'il abandonne la stratégie de Bayrou qui est plus fine que ce qu'on en caricature.

@ Grenelle du dahu

Il paraît que l'audience du dahu sur France 2 jeudi a été kalamiteuse.

Écrit par : Hervé Torchet | 07/12/2007

tss, tss :

PAR LE POUVOIR DU CRÂNE ANCESTRAL...JE DETIENS LA FORCE TOUTE PUISSANTE !!

Écrit par : MUSCLOR | 07/12/2007

ARRÊTEZ DE VOUS PLAINDRE !!!

Même pour les riches, la vie est chère
Guirec Gombert 27/11/2007 | Mise à jour : 16:56

La vie toujours trop chère? Un sentiment partagé même par les plus riches face à l’inflation des produits de luxe.

Certes ils ne sont pas les plus à plaindre et pourtant, même pour les plus fortunés, la vie coûte plus cher. L’indice CLEWI (Cost of living extremely well index), publié cet été par Forbes, montre que le coût de la vie des grandes fortunes a bondi de 6%, plus de deux fois l’inflation aux Etats-Unis, révèle le CLEWI. Pire, depuis 1979 cet indice a augmenté annuellement de 6.3%, quand l’indice à la consommation, le CPI américain, n’a progressé que de 4.3%.

17 000 dollars pour un lifting
Composé à partir de 42 produits de luxe, dont le magazine Forbes, le CLEWI calcule la hausse des prix des biens les plus chers au monde. Bonne nouvelle pour les fashionnistas, le sac Hermès «Kelly Bag» a perdu 5%, à 5 950 dollars. Quant à celles qui préfèrent Louis Vuitton, elles devront mettre la main au portefeuille, le «Keepal» en bandoulière ayant augmenté de 5%, à 1100 dollars. Une paire de Gucci, c’est 9% de plus qu’il y a un an. Parmi les plus fortes progressions, la chirurgie esthétique du visage (+17%) revient à 17 000 dollars et un service en argent de douze pièces (+28%) à 6960 dollars. Mais pour ceux à qui l’argent fait tourner la tête, le prix d’une séance de psychiatrie à New-York reste inchangé : 300 dollars les 45 minutes.

Écrit par : Crésus | 07/12/2007

Ecrit par : Hervé Torchet | vendredi, 07 décembre 2007 22:39

je le connais pas plus que ça. Pas assez ouvert et convivial pour m'avoir donné l'envie d'approcher. Par contre, je me dis que c'est un talisman anti-alliance avec la gauche ce type. Mais on verra bien...

Écrit par : phets | 07/12/2007

Ecrit par : Crésus | vendredi, 07 décembre 2007 22:42

super l'indice CLEWI de mes couilles, je le connaissais pas encore.

Écrit par : phets | 07/12/2007

oups, j'ai dit couilles ?

Écrit par : phets | 07/12/2007

odm,
demain je suis coincé par une obligation familiale : la confirmation de mon fils ...
( vingt trois se fait représenter par son évêque auxiliaire , scandaleux ).

Écrit par : urbain | 07/12/2007

( vingt trois se fait représenter par son évêque auxiliaire

Ecrit par : urbain | vendredi, 07 décembre 2007 22:53

onze et demi ???

Écrit par : phets | 07/12/2007

la confirmation de mon fils

Ecrit par : urbain | vendredi, 07 décembre 2007 22:53


pas sûr que ce soit le tien ?

Écrit par : ah non ? | 07/12/2007

.....
????
......
?????
?????
!!!!!!!
!!!!!!!!!
H
H

Écrit par : skalpa | 07/12/2007

la confirmation de mon fils

Ecrit par : urbain | vendredi, 07 décembre 2007 22:53

Ou comment un fils de marxiste va se prendre une calotte !

Écrit par : TDB | 07/12/2007

Les marxistes chez mon curé.....c'est du max Pécas !

Écrit par : odm | 07/12/2007

Je préfère imaginer odm en Don Camillo ( et je veux bien être Peppone ).

Écrit par : urbain | 07/12/2007

Ecrit par : phets | vendredi, 07 décembre 2007 21:05


Ouais, ça devient un lieu commun de dénigrer la télé en toute généralité. ça ne veut pas dire grand chose exprimé de cette manière là, comme une excommunication (héhé)

Écrit par : off | 07/12/2007

l'inverse est vrai aussi : pourquoi accepter la télévision. Pourquoi la reconnaître culturellement normative alors qu'elle ne l'est que dans le consumérisme ?

Écrit par : phets | 07/12/2007

off, je ne cherche pas l'analyse. je ne dénigre pas, je rejette. lourde nuance.

Écrit par : phets | 07/12/2007

Ecrit par : phets | vendredi, 07 décembre 2007 23:46

Le retour des Jargonautes?
Avec Urbain à la manoeuvre?
Et off en éclaireur.

Écrit par : odm | 07/12/2007

Et cui cui, il est au marché de noël ?

Écrit par : odm | 07/12/2007

odm parlait à juste titre du net. les journaux aussi, en ligne ou en papier, les revues, etc.

on se passe trés bien de télé. Nous sommes nombreux à le démontrer.

On veut la garder ?? trés bien, trés bien, mais qu'on vienne pas me dégrader l'environnement sonore des prtits cris plaintifs à l'idée que France Tel. veut mettre une seconde coupure pub dans son film (de merde) du jeudi soir.

Écrit par : phets | 07/12/2007

Ne pas le provoquer...
Sa tirade pourrait tous nous endormir brutalement.

Écrit par : odm | 07/12/2007

Le problème n'est pas "la télévision" mais les usages, les pratiques de consommation .
C'est la télévision en tant qu'instrument de déculturation et de crétinisation, non pas pour elle même et en tant que simple medium technique.
ça devient une condamnation globale par ce que le medium a finalement été totalement phagocyté par le "divin marché" et n'offre plus aucun espace de construction ou d'émancipation culturelle, juste un rouage de l'appareil idéologique aliénant.

Écrit par : urbain | 07/12/2007

C'est la télévision en tant qu'instrument de déculturation et de crétinisation, non pas pour elle même et en tant que simple medium technique.

heing, mais keskidit?

Écrit par : odm | 07/12/2007

sur cette petite diatribe bin ragaillardissante, je vous salue bien bas, et toi aussi, Marie, penne de grasse

Écrit par : phets | 07/12/2007

zzzzzzzzzzz

Écrit par : odm | 07/12/2007

C'est l'heure en effet
Bonne nuit

Écrit par : urbain | 07/12/2007

Et cui cui, il est au marché de noël ?

Ecrit par : odm | vendredi, 07 décembre 2007 23:50


il a peint ses cagoules en rouge, mais on voit toujours les initiales cloutées FLN, donc ça a du mal à partir

il fait plus d'heures, pour plus de beurre

Écrit par : phets | 07/12/2007

sur ce, salud

Écrit par : phets | 07/12/2007

trop aimable.
Merci phets..
zzzzzzzzzzzzzzzzz
un urbainmil et un offzac et au lit....

Écrit par : odm | 08/12/2007

allez, allez, odm, reprend-toi, une de vidée, un pack de retrouvée

Écrit par : phets | 08/12/2007

Je lis tardivement. Dans le grand vide actuel il y aura eu au moins un trait d'esprit de qualité ;-) :

Ou comment un fils de marxiste va se prendre une calotte !

Ecrit par : TDB | vendredi, 07 décembre 2007 23:21

Écrit par : juliette dze | 08/12/2007

Le jugement de Juliette est tombé.
Sévére mais juste.

Écrit par : odm | 08/12/2007

Ou est Serval?

Écrit par : odm | 08/12/2007

Le malaise grandit vis-à-vis des médias..
Après les journalistes agressés en banlieue (Villiers-le-Bel), les étudiants prennent le relais...


"Une soixantaine d'étudiants se sont introduits, mardi, dans la rédaction du journal "Le Monde", révèle le quotidien dans son édition qui paraîtra demain matin, dans le but précis "d'alerter l'opinion publique sur la désinformation voire la non-information des médias à propos de la mobilisation étudiante et lycéenne".

Durant ce mouvement, les étudiants ont rédigé un texte pour expliquer leurs motivations et ont discuté avec des membres de la rédaction sur de nombreux thèmes.

Ils ont ainsi abordé la médiacratie et la concentration dans la presse. Selon les étudiants présents, ces deux thèmes seraient la cause des comptes rendus défavorables à leur mouvement dans la presse.

Les étudiants et les journalistes n'étaient pas d'accord sur ce point mais les jeunes gens ont fini par quitter les lieux sans qu'il n'y est de problèmes entre eux."

http://jeanmarcmorandini.tele7.fr/news.php?id=10522


Faut dire que les tentatives de manipulation se révèlent, surtout quand il s'agit de casser des mouvements, sociaux ou autres, et dernièrement les syndicats (en pleine période de revendication ou de négociation).
http://arretsurimages.net/post/2007/09/27/Gautier-Sauvagnac-dits-et-non-dits

Par contre, les journalistes (ex. Denis Robert ou dernièrement Dasquié) qui font un travail d'investigation sont intimidés..
http://www.rue89.com/2007/12/07/dasquie-en-garde-a-vue-tes-sources-ou-la-taule

Écrit par : Roma | 08/12/2007

Est-ce bien aux journalistes qu'il faut s'en prendre ?!


"Mais où est passé le livre « à charge » sur Rachida Dati ? Dans une indiscrétion, Capital.fr raconte comment le journaliste Laïd Samari, de L’Est Républicain, a été découragé de publier son livre de révélations sur la ministre de la Justice, dont le titre de travail était « La tricheuse ». C’est Patrick Devedjian, secrétaire général de l’UMP, qui a été chargé en haut lieu de, comment dire…, « confier ses doutes » au journaliste, en lui faisant comprendre que les conséquences de la publication ne seraient pas négligeables. Plusieurs maisons d’édition ont décliné la proposition de publier, la dernière étant Les Arènes, dirigée par Laurent Beccaria."

http://www.bakchich.info/article2125.html

Écrit par : Roma | 08/12/2007

Le dada des retraites serait-il l'avant-garde de la lutte du capital - et de la droite complaisante - contre le travail ? On lit des choses tellement divergentes sur le sujet que l'on ne sait à quel saint se vouer. Encore une lecture carrément critique de la politique de réformes en cours et une fournée de chiffres permettant d'évoquer des pistes autres que celles envisagées. Ce qui du coup souligne le caractère idéologique des choix gouvernementaux. Toutefois, si les auteurs de l'article ci-dessous avaient raison, on se demande pourquoi la "gauche-de-gouvernement" n'est pas montée au créneau contre ces mesures inéquitables qui vont grever les pensions des retraités et en faire sombrer plus d'un dans la simple survie matérielle en guise de cadeau pour leurs vieux jours ? Il est vrai que l'on retrouve dans ce texte des chiffres et des arguments proposés par Bernard Maris et par Besancenot - sans supposer de lien étroit entre les deux. Cette alternative serait-elle elle-même un mirage idéologique ? Ou bien, comme ses auteurs le suggèrent, la question des retraites serait-elle un sujet qui dévoile le consensus de la classe dirigeante, de droite comme de gauche, à l'égard de mesures qui, en toute connaissance de cause, font payer aux salariés les largesses accordées au capital ?


A vous de juger :



Point de vue
Retraites : halte au catastrophisme !, par Jean-Marie Harribey et Pierre Khalfa
LE MONDE | 07.12.07 | 13h26 • Mis à jour le 07.12.07 | 13h26


Ces dernières semaines, le conflit autour des régimes spéciaux a relancé le débat sur l'avenir des retraites. Présentées au nom de l'équité, les mesures du gouvernement visent à appliquer aux salariés des régimes spéciaux celles prises contre les salariés du privé et contre les fonctionnaires, comme si une injustice pouvait être supprimée en la généralisant.


Ces mesures ont d'abord aggravé les inégalités pour toutes les personnes aux carrières heurtées. Les femmes, qui ont déjà des pensions en moyenne inférieures de 40 % aux hommes, sont particulièrement touchées par l'allongement de la durée de cotisation et par les effets très pénalisants de la décote. En effet, à ce jour, seulement 39 % des femmes retraitées ont pu valider 37,5 ans contre 85 % des hommes. Sont touchés d'une manière générale les chômeurs, précaires, petits boulots, temps partiels, et les jeunes générations qui débutent plus tard dans la vie active.

Depuis 1994, pour les salariés du secteur privé, ces mesures entraînent, selon le Conseil de l'emploi, des revenus et de la cohésion sociale (CERC), une baisse du pouvoir d'achat de la retraite du régime général de 0,3 % par an et de 0,6 % par an de la retraite complémentaire, celui de la retraite des fonctionnaires baissant de 0,5 % par an. Ces baisses devraient se poursuivre dans le futur et le décrochage par rapport aux salaires s'accentuer. Ainsi, entre 2003 et 2030, le salaire réel moyen devrait progresser de 56 % contre 9 % pour les retraites du secteur privé. Devons-nous considérer ces évolutions comme inévitables face aux évolutions démographiques ?

Il est indéniable que le nombre de retraités va augmenter de façon importante ces prochaines années. La question préalable, que le gouvernement se garde bien de poser, est la suivante : s'il doit y avoir plus de retraités, ce que personne ne conteste, faut-il, oui ou non, leur consacrer une part plus importante du revenu national ?

La part des retraites est aujourd'hui de 12,5 % du PIB. Si nous voulons maintenir le niveau des pensions par rapport aux salaires, elle devrait passer, selon le rapport du Conseil d'orientation des retraites (COR) de 2001, à 18,5 %. Doit-on partir du postulat qu'une telle augmentation n'est pas supportable par l'économie française ? Pourtant la part des retraites a augmenté de plus de 7 points de PIB depuis 1950, sans provoquer de cataclysme.

Il s'agit donc de poursuivre dans l'avenir un effort similaire à ce qui a été fait ces dernières décennies. Le COR note d'ailleurs le faible impact financier, estimé à 0,3 point de PIB, d'un retour aux 37,5 annuités pour le secteur privé.

Pour couvrir cette évolution, il faudrait, toujours selon le même rapport, dans le pire des cas, une augmentation de 15 points du taux de cotisation à l'horizon 2040, soit 0,37 point par an. Il est difficile de croire qu'une telle augmentation pourrait mettre toute l'économie à terre. De plus, comme le note le rapport de janvier 2007 du COR, qui s'appuie sur les dernières projections de l'Insee, les perspectives démographiques se sont notablement améliorées depuis les précédentes estimations. Les besoins de financement en seront donc diminués d'autant. On le voit, le catastrophisme n'est pas de rigueur.

En tout état de cause, aucun nouvel allongement de la durée de cotisation ne peut se justifier. Le récent rapport du COR de novembre 2007 indique que le besoin de financement supplémentaire des retraites, avec la réglementation actuelle, ne serait que de 1 point de PIB en 2020, c'est-à-dire moins que la marge d'erreur des projections économiques sur la période, et seulement de 1,7 point à l'horizon 2050 ! Pourtant le gouvernement a annoncé son intention d'augmenter encore en 2008 la durée de cotisation pour tous les salariés, du privé comme du public, le Medef proposant carrément de la porter à 45 ans.

Une vision catastrophique est d'autant moins fondée qu'un rééquilibrage du partage de la valeur ajoutée, la richesse créée dans les entreprises, est tout à fait envisageable. Il n'est pas acceptable de considérer comme pérenne la baisse très importante de la part des salaires ayant eu lieu ces dernières années (près de huit points), alors que, dans le même temps, la productivité du travail a continué de croître fortement (plus de 50 % en vingt ans).

Un tel rééquilibrage de la part des salaires, qu'une augmentation des cotisations patronales peut amorcer, aurait d'ailleurs des effets neutres sur la compétitivité des entreprises s'il était compensé par une baisse des dividendes versés aux actionnaires.

On le voit, des solutions existent, mais le gouvernement refuse même de les envisager. Ne restent plus alors que des mesures hypocrites et dangereuses, comme l'augmentation de la durée de cotisation. Hypocrite, car, au vu de l'état du marché du travail, il sera de plus en plus difficile de cumuler les annuités requises pour avoir une pension à taux plein. Les entreprises se débarrassent de leurs salariés bien avant 60 ans (6 salariés sur 10 sont hors emploi au moment de liquider leur retraite), les jeunes entrent de plus en plus tard dans la vie active et de nombreux salariés, dont une majorité de femmes, ont des carrières discontinues et n'arrivent déjà pas à réunir le nombre d'annuités demandé. L'augmentation de la durée de cotisation se traduira donc en pratique par une retraite réduite pour le plus grand nombre. Seuls ceux qui en auront les moyens pourront, à leurs risques et périls, se tourner, avec des assurances privées, vers la capitalisation, augmentant ainsi l'iniquité au lieu de la réduire.

Dangereuse, car elle reviendrait à rompre le contrat entre générations. Si les actifs paient les pensions des retraités, en contrepartie, les salariés âgés laissent leur place sur le marché du travail aux nouvelles générations. Cette exigence est d'autant plus forte que le chômage de masse perdure. Décaler l'âge de départ à la retraite revient à préférer entretenir le chômage des jeunes plutôt que de payer des retraites.

C'est dire que la lutte des salariés des régimes spéciaux renvoie à des problèmes fondamentaux. Ils refusent la perspective d'un alignement sans fin vers le bas de la protection sociale. Butte témoin d'une époque où le mot réforme était synonyme de progrès social, ils sont voués à la vindicte et à la hargne de ceux qui considèrent que hors du CAC 40, point de salut.

Ils refusent la logique en trompe-l'oeil du "travailler plus" alors même que les conditions de travail dans les entreprises se détériorent sans cesse et que la souffrance au travail se développe avec l'apparition de nouvelles pathologies. Bref, ils portent un combat porteur d'avenir qui pose la question de la place du salariat dans son rapport au capital et à la logique du profit.

Jean-Marie Harribey est coprésident d'Attac.

Pierre Khalfa est secrétaire national de l'Union syndicale Solidaires.

Écrit par : off-off | 08/12/2007

Le week-end commence...
Si vous savez pas quoi faire...
Vous savez quoi faire...
Y a pas de mystères...

Ps: c'est calme par ici...

Écrit par : skalpa | 08/12/2007

del is dead?
once again...

same player
play again!!!

game over in 10 seconds????

just click to re-start

Écrit par : skalpa | 08/12/2007

Mahomet exposé en homosexuel en Hollande
S. K.
08/12/2007 | Mise à jour : 08:14 | Commentaires 0
Un musée expose « Allah o gaybar », une série de photos d’homosexuels portant des masques à l’effligie du Prophète.
Il y a eu les caricatures danoises, le dessin suédois d’un Mahomet à corps de chien, le nounours baptisé du nom du prophète au Soudan. Voici maintenant de quoi rallumer la colère des musulmans : Mahomet en homosexuel ! Finement intitulée « Allah o gaybar », l’exposition, une série de photos d’homosexuels portant des masques à l’effigie du prophète ou de son gendre Ali sera finalement présentée par un musée de Gouda. Il y a quelques jours, un musée de La Haye avait décidé de retirer ces photos, de crainte de s’attirer des représailles. L’artiste iranienne Sooreh Hera a réalisé ces clichés pour témoigner de « l’hypocrisie » du président iranien qui a nié récemment l’existence d’homosexuels dans son pays. Sooreh Hera, qui a demandé l’asile aux Pays-Bas en 2000, déclare avoir reçu des menaces. « Je croyais que je trouverais la liberté d’expression aux Pays-Bas, a-t-elle affirmé. Mais ce n’est pas un pays libre. C’est devenu une dictature islamiste. »

Écrit par : hassan Cehef | 08/12/2007

Une exposition qui va faire tout un fromage

Écrit par : off-off | 08/12/2007

@ off-off

Un fromage, soit, mais au lait cru ;-).

Écrit par : Hervé Torchet | 08/12/2007

En rapport avec les articles que j'ai mis ce matin (10.20), la médiatrice du Monde.fr évique ce sujet.

Tous pourris..., par Véronique Maurus
LE MONDE | 08.12.07 | 13h47

(dans mon pseudo)

Écrit par : Roma | 08/12/2007

"évOque" zut

Écrit par : Roma | 08/12/2007

Sarkozy est-il fou ou bien il s'en fout simplement de nous ?

http://allainjulesblog.blogspot.com/2007/12/sarkozy-est-il-fou-ou-il-sen-fout.html

Écrit par : ALLAIN C@MMUNICATION | 08/12/2007

vos idées tournent en rond !

Écrit par : toto | 08/12/2007

Il se passe trop de trucs par ici aujourd'hui
Qu'est-ce t'en dit?

Pour moi, le we continue

Écrit par : skalpa | 08/12/2007

Ecrit par : Roma | samedi, 08 décembre 2007 16:40

c'est un serpent de mer. Le résultat est indécidable. Le choix des extraits de courriers de lecteurs y concourt également. Il permet à la médiatrice de terminer le match en faveur du journal.

Écrit par : off | 09/12/2007

Pour moi, le dialogue continue...

Écrit par : José | 09/12/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu