Avertir le modérateur

12/01/2008

Je ne vous mentirai pas, je ne vous trahirai pas.

"Si l’Europe reste l’affaire des responsables politiques et économiques sans devenir celle des peuples elle sera vouée à l’échec à plus ou moins brève échéance. L’Europe doit être au service des peuples. Bien sûr on ne peut l’imaginer contre. Mais on ne peut pas davantage l’imaginer sans ! L’Europe c’est le partage d’une souveraineté. La souveraineté c’est le peuple. A chaque grande étape de l’intégration Européenne il faut donc solliciter l’avis du peuple. Si nous croyons au projet Européen comme j’y crois, nous ne devons pas craindre la confrontation populaire. Si nous n’expliquons pas, si nous ne convainquons pas, alors comment s’étonner du fossé qui risque de s’amplifier chaque jour entre la communauté Européenne et la communauté Nationale ? Je le dis comme je le pense. Je ne vois pas comment il serait possible de dire aux Français que la Constitution Européenne est un acte majeur et d’en tirer la conséquence qu’elle doit être adoptée entre parlementaires sans que l’on prenne la peine de solliciter directement l’avis des Français.

J’appartiens à la famille Gaulliste qui a toujours considéré le référendum populaire comme l’une des expressions les plus abouties de la Démocratie. Je souhaite que nous en tirions toutes les conséquences, même si je n’en ignore aucun des risques. Comment imaginer que les Anglais le fassent et que nous, nous nous en abstenions ? Je crains dans le cas contraire une réaction d’incompréhension sévère des Français."

Nicolas Sarkozy, 9 mai 2004 à Aubervilliers.

 

 

 

"Je ne vous mentirai pas, je ne vous trahirai pas, je ne vous décevrai pas."

Pinocchio, 26 mars 2007 à Saint Didier. 

Commentaires

José

Tout dépend de ton interprétation de ce que veut dire Sarkozy n'est ce pas ?

Tu entends quoi toi dans ce qu'il affirme ???

Ais je le droit d'entendre autre chose que ce que tu entends et que ce que tu interpretes ?

C'est pourtant très limpide à le lire de près avec ma "paire de lunettes" !

Aucun mensonge là dedans et je te le démontre quand tu veux ! ;-))

Écrit par : Malbrouck | 12/01/2008

Tu as bien évidemment le droit de penser ce que tu veux, Malbrouck.

Écrit par : José | 12/01/2008

Malbrouck!!
je parie que c'est toi "," et "." et ".."?
'tain!.. t'es en verve ces temps-ci!
passe nous voir ailleurs aussi.. tu manques.. et tout le oueb te rend hommage
t'as lu?

Écrit par : grisette | 12/01/2008

Grisette

Je n'ai pas lu d'hommage me concernant ! A titre posthume au moins ? ;-))

Ouf José merci de me rassurer et de me confirmer que nous ne devrions etre là que pour "dérouler" des pensées peu importe leur contenu tant le tri sélectif de la nature humaine s'en charge ! ;-)

Toute pensée se devrait d'etre déclinée surtout lorsque l'on sait que les agents de tri sélectif sont majoritaires au sein meme du débat collectif !

Il n'y a donc aucune crainte à avoir à propos de la pensée de quiconque sauf à douter de son propre libre arbitre ! ;-)

Je suis objectivement aussi singulier que minoritaire donc par principe de réalité absolument innoffensif ! C'est donc toujours avec un oeil aiguisé que j'analyse toute forme de commentaire à mes propos tant c'est à mes seuls contradicteurs que je dois tout le fond idéologique de mon analyse ! Je les invite malgré eux et de manière irrépréssible à contre-argumenter et eux seuls me déclinent avec précision d'orfèvre la pensée unique au nom delaquelle ils ont vocation à faire propagande !

Rien de plus passionnant que nos libres et sympathiques débats d'idées ! ;-))

Écrit par : Malbrouck | 12/01/2008

Ces paroles datent du réferendum de 2005, elles correspondent donc à une époque datée précisement et à un contexte.

Les ressortir aujourd'hui équivaut à dire qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.

C'est faire trop d'honneur à not'président.

En même temps parler sur tous les billets de Sarko c'est peut être aussi du mimétisme avec le Postier...

C'est faire beaucoup d'honneurs à not'président que de ne regarder que par le prisme déformant qu'il nous envoie.

Écrit par : Serval | 12/01/2008

Donc pour répondre à ton invitation je me permets donc de dire ce que j'entends des propos de Sarkozy !

Mon postulat de départ s'appuie sur l'idée à démentir qu'il s'adresse à un peuple, à des peuples d'Europe dont il sait le reflexe contemporain identitaire nationaliste !

C'est important de savoir à quelle psychologie des foules à laquelle un message politique est à adresser !

Que dit il à ce peuple, à ces peuples ?

Il dit qu'il a entendu à travers leur vote référendaire leur NON !

Il interprete comme moi meme je l'ai interprété ce NON dans le droit fil noniste réactionnaire exprimant une inquiètude identitaire !

Il a entendu comme moi que c'était un NON au plombier polonois pour ne pas dire polak qui allait nous envahir alors que nous avons déjà sur les bras toute la misère du monde dont une partie à expulser manu-militari et ce si je tiens compte du message clair et limpide de 2002 !

L'interprétation du NON en 2005 ayant fait amnésie de 2002 m'est très vite apparu comme l'erreur d'analyse majeure de la gauche !

Erreur qui s'est confirmée lorsque des lycéens BLANCS ont défendu très naturellement leur DROIT A L'ACCES PRIVILIGIE au contrat de travail normal avec diplomes BARRANT LA ROUTE à l'accès direct à l'emploi des bannis non diplomés via le CPE !!

Sarkozy a sans doute eu une lecture de la situation française plus généreuse que la gauche arrogante car il faut etre plutot généreux pour LIRE L'HISTOIRE DES LUTTES dont le contenu n'a pas vocation à une générosité fantasmagorique mais à une défense NATURELLE de ses acquis tribaux ! Rien de plus humain !!!!

C'est donc depuis cette vue imprenable que Sarkozy dit dans son discours qu'il tiend compte plus qu'un autre du référendum populaire !

Son mini traité tiend donc compte du message NONISTE dans son contenu réél et non celui fantasmé par la gauche illuminée !!

Il sait qu'il gagnera à l'avenir tout référendum pro-européen DES LORS que le contenu du message use habilement d'une référence identitaire française et je lui recommande meme un deuxième voyage au Vatican pour enfoncer le clou !

Son mini-traité a enlevé toute sorte de dilution identitaire et a donc tenu compte du non et c'est pourquoi les français ont revoté lors des présidentielles pour un OUI à 53% pour le mini-traité clairement présent dans son programme !

Pourquoi passer son temps à reprocher à Sarkozy d'avoir fait le bon diagnostic de la socièté française surtout lorsqu'on observe par dessus le marché que le diagnostic est le fruit du travail de nos élites de gauche hais et detestés dans leur propre camps ?

Je n'ai pas à reprocher le succès de ce monsieur Sarkozy et encore moins sa capacité populaire et populiste à utiliser l'ensemble des ressorts authentiques et démocratiques de sa socièté française en profonde crise d'identité !

Comble d'ironie lorsque le diagnostic comme un nez au milieu d'une figure s'est incarné par la défaite de Jospin face à Le Pen en 2002 !! Trop aveuglante la réalité jusqu'à rendre tout ce beau monde amnésique ! Jusqu'à oser interpréter le NON à la dilution identitaire européénne tel un NON GAUCHISTE, ou le NON AU CPE tel un grand progrès de générosité ! TRIPLE LOL !!!!!

Que d'autres fantasment le peuple avec des valeurs imaginaires hors la réalité grand bien leur fassent !! Ce Sarkozy a décidément les pieds sur terre et vit avec son temps et donc avec la culture Lepéniste ancré de son peuple ! Il a meme le toupet de faire le boulot à la place de la gauche en républicanisant ou en gauchisant le Lepénisme ! Excellente méthode puisqu'il n'y en a point d'autre ne nous déplaise la réalité !

Surtout lorsque je rajoute que l'erreur de diagnostic à gauche porte forcément en lui une appproche identitaire forcément arrogante et donc bien plus anti-républicaine sur le fond car faire négation et amnésie sur le racisme de son peuple c'est avoir intégré le racisme comme donnée intouchable et non manipulable !

Le lapsus de gauche est fondamentalement raciste au sens le plus culturel du terme et porte pour sinistre et rétrogade "objet" le concept antiraciste des années 80 !

;-))

Écrit par : Malbrouck | 12/01/2008

Blair à Paris et l'UMP :

Le lot de conneries qu'il est en train de débiter est à faire pâlir même un Jean Pierre Raffarin.

Mais ça :

"La France et la Grande-Bretagne, même si nous aimons parfois prétendre le contraire, ont énormément de choses en commun".

Ah bon ? "On" prétendrait, et avec "amour" ici où là que que nous avons peu de choses en commun ? Ca c'est dans les fantasmes de l'ex premier ministre et dans ceux de quelques afficionados du ballon rond. Pour ma part...

"Qui sait si un jour nous ne partagerons pas la même langue", a-t-il conclu sous les applaudissements nourris d'une salle debout.

Moi, autour des années 1968 et après, j'ai fait connaissance avec quelques petites anglaises et donc pas attendu T Blair pour partager avec elles la même langue.

Malbrouck : je t'ai répondu, comme j'ai pu, sur le précédent fil.

Sur le texte :

Toutes ces paroles, les paroles de ce genre, et pas uniquement les siennes, sont de toutes les façons ineptes.

On pourrait les commenter mot à mot : le fil est toujours dans de tels propos de contrefaçon. Ressassant des présupposés. Inculte ou vaguement de bon ton.Impensé.

"Si l'Europe reste l'affaire des responsables politiques et économiques sans devenir celle des peuples..." .

Je comprends bien qu'il lui soit, mais à d'autres encore, nécessaire de croire qu'il y a des responsables politiques et économiques dirigeant ? guidant ? éclairant ? représentant ? des peuples...mais je jurerais bien , pour le moins, qu'assez souvent, c'est le contraire qui adviens, si même je veux m'autoriser à cette partition, les responsables politiques et économiques étant souvent et fort heureusement les peuples même.

Écrit par : patrice | 12/01/2008

Merci pour ta réponse sur l'autre post et je te réponds donc brièvement ici !
Pour aller vite je pense que le peuple de gauche s'est condamné à l'erreur d'analyse en s'autopraclamant par la pensée magique "anti-raciste" !

Ce logiciel ne lui a jamais plus permis depuis les années 80 de pouvoir réfléchir froidement la question majeure du reflexe identitaire en situation de crise !

La force de Sarkozy s'appuie cette amnèsie négationiste psychorigide de la gauche française !

Il a lui au contraire mis en mouvement la donnée raciste tel un élément de transformation sociale et culturelle !

Il fait du racisme un fait vivant et en erpétuelle gestation là où la gauche incantatoire a nié et gelé ce fait vivant jusqu'à exacerber dans la réalité le sentiment de réflexe identitaire !

Je reste consterné par les propos antisarkozystes sans autre contenu que de la parodie démocratique sans incidence politique concrete et qui d'une certaine manière servent à Sarkozy pour décrire une gauche enférrée dans ses certitudes illusoires hors toute réalité sociètale !

Nos gauchistes révent tout haut de je ne sais quelle socièté supposée à construire avec je ne sais quel peuple imaginaire dedans : le programme ayant pour contenu extraordinaire de répéter pour la milliardième fois que Sarkozy serait un homme de taille moyenne si j'ai bien suivi le débat de fond !!

Très palpitant contenu démocratique et je remercie la sublime Madame Bruni d'exister pour venir enrichir le contenu !!

Ouf ! ;-))

Écrit par : Malbrouck | 12/01/2008

Comme dit l'autre, quand on sait pas on la ferme. Les econd et dernier tome de ''la fin des immigrès'' emblèmatique des vieilles années 70/80.

Écrit par : martingrall | 12/01/2008

Malbrouk j'ai tendance à penser que le social (bouffer, se soigner, habiter, apprendre) doit être privilégié, le sociétal est important mais moins vital.
J'ai tendance à penser que nous ne devrions pas oublier avec nos problèmes qui peuvent être énormes que nous sommes tous des privilégiés avec nos ordinateurs, notre électricité et notre prétention à réfléchir et que nous avons pour devoir de chercher si nous le pouvons à aider (et pas à décider pour) les autres.
A part ça pour l'apparente contradiction entre les deux citations du billet il suffit de débaptiser un texte, le détournement du vocabulaire étant une spécialité du monsieur et de sa plume

Écrit par : brigetoun | 12/01/2008

Merci de ce texte : rien à rajouter.
Juste un peu plus de temps que Chirac pour trahir ses promesses de campagne (mais moins longtemps que Mitterand...)

Bonne journée

Écrit par : Falconhill | 12/01/2008

Brigetoun

Mon propos n'est QUE social lorsque je dis que la gauche amnésique a grand tort de ne pas vouloir comprendre que le racisme est UNE LUTTE VITALE pour tout peuple DIGNE DE CE NOM qui défend son BIFTECK !

Tu as raison de te joindre ENFIN à mon analyse lorsque tu exprimes le fait que ce n'est surement pas les livres et autres bibiothèques sottes et inutiles des gauchos cultureux prétentieux et arrogants qui vous nourriront un peuple !!

Il était temps et je t'en remercie ! ;-))

Écrit par : Malbrouck | 12/01/2008

Autrement dit ne peut prétendre à faire de la politique que celui qui diagnostiquera et décrira sans l'ombre d'un état d'ame inutile et stupide la nature des problématiques humaines !

Ne transformera jamais la socièté celui qui par une idéologie masquant à peine une vision négationniste teintée de morale mystique, religieuse ou hallucinatoire, défendra une description falsifiée de la nature humaine !

Ce dernier n'a que pour obsessionnel projet de vouloir faire abolument une description effrayante de son auto-portrait bon, sympathique, généreux, fraternel et rempli de grace !

Le gauchiste est professionnel de cette façon de s'auto-mirer !

Faire négation de la barbarie humaine c'est etre le pire des barbares !!

Écrit par : Malbrouck | 12/01/2008

Non aux bibliothèques, oui aux cantines gartuites. Tous à genouxx, oui les deux, lèvres touchant le sol, ''A Sodexho notre bon maître''

Écrit par : martingrall | 12/01/2008

BREF que s'agirait il donc de civiliser si ce n'est des barbares ??

Honnete est l'homme politique qui dit aux barbares qui l'ont élu pour les avoir bien compris qu'il compte donc les civiliser !

Par une politique de civilisation !

Très cohèrent !

La gauche arrogante se pensant très civilisée a cru bon s'adresser à une foule à son image forcément très civilisée ! Rien de plus barbare que l'arrogance du culturalisme de la gauche bien pensante ! La pensée unique autosatisfaite aveuglée par le miroir de ses infames librairies !

Écrit par : Malbrouck | 12/01/2008

La nature humaine, C'est taper dans la gueule des femmes et des pédés, placer le curseur des holocautes. Dans TOUTES les sociétés et de TOUS les temps. La nature humaine c'est la loii du plus fort. C'est vrai l'autodafé rend libre, libres sans Artaud et Voltaire, sans Flaubert ni Sollers, on peut rêver. Etre manager chez mc do.

Écrit par : martingrall | 12/01/2008

La gauche qui par l'incantation du fond de ses librairies rutilantes ose moquer le peuple Lepéniste de masse de TF1 en pensant que par là meme elle contribue à le transformer !

La gauche a inventé la pensée magique par l'humiliation de son propre peuple !!

La gauche veut briller en socièté bourgoise et ne peut s'exposer près d'un Nikos ou d'un Cauet !! La gauche ne mange pas de ce pain là ! Elle laisse ce soin là à la droite !!

La gauche ne peut se corrompre avec la misère inttellectuelle et s'il faut aider un sans abri il a intéret à avoir lu toute l'encyclopédie mondiale sinon il faut le flageller voire le bruler vif !!!!

oui j'ai presque entendu ça des années durant et ça continue !!

Etre de gauche c'est parler de musées, de culture, d'art et que de choses cultivées toutes aussi propres les unes que les autres !

Etre de gauche c'est faire dans le concours cinéphile !! Ca fait très Télérama savant !

Etre de gauche c'est un gadget snob ! Bourge de gauche c'est le top si possible très écolo bio anti-fumeur mais adorant lire les Inrock !! Ca fait très chic !! Se munir en option d'un bon ami qui se prénomme Mouloud à sortir aux grandes occasions !! C'est très fashion de gauche un bon Mouloud à exhiber !!

Pourvu qu'on diabolise les manants et le bas peuple de la Starac !

La liste est si longue qu'il me suffirait de dire qu'etre de gauche c'est tout simplement etre un bon réac facho !

Écrit par : Malbrouck | 12/01/2008

Libération, ce jour. Tony Blair.

alex-38

Que dire de plus ?
Si ce n'est applaudir, cela montre le nb d'années lumières où se trouve le PS et la gauche française en général par rapport aux autres partis socialistes européens. Je suis de droite et çà me fait sourir d'un côté parce qu'on se dit qu'avec des Hollande, Montebourg, Dray, Moscovici, Fabius, on a de beaus jours devant nous, mais d'un autre côté c'est la honte d'être dans un pays où la gauche est attachée à des racines rouges, à des valeurs dépassées, des concepts éprouvés qui ont montré leur inefficacité partout dans le monde. Si seulement on pouvait avoir des gens de gauche en France tel ce monsieur... Bien sur, j'entends déjà les commentaires sur l'irak ou il a certes eu tort, mais regarder la GB aujourd'hui au niveau de l'économie, de l'emploi, çà fait envie... Mais on sait bien qu'il faudra au moins 20/30 ans pour faire avancer les idées à gauche, regardez Hollande a reconnu en décembre 2007 "l'efficacité de l'économie de marché", 18 ans après la chute du comunisme, c'est bien mais un peu lent... Samedi 12 Janvier 2008 - 14:59


Liam Britannique qui a quitté la Grande Bretagne

cher Alex 38, Comparer la GB et la France ne fonctionne pas! Je suis anglais et peut vous assurer que la situation en GB est désastreuse: un chomage monstrueux, des loyers ahurissants, un système social détruit, unje jeunesse de plus en plus touchée par l'alcoolisme, des enfants pauvres, des villes abandonnées Liverpool, Glasgow, Newcastle. De plus la Grande Bretagne n'a pas l'euro, contrairement à la France... Ces 3 dernières années seulement: 500 000 britanniques ont quitté définitivement la grande bretagne. La Grande Bretagne est endetté bien plus que la france, pas de maternelles, des cantines trop chères pour les enfants, un système éducatif minable... Bref la grande Bretagne n'est pas riche! Elle se compose d'une population qui vivote pour sa grande majorité et de quleques personnes immensément riche. Vous être tombé dans un leurre. Samedi 12 Janvier 2008 - 16:11

Écrit par : patrice | 12/01/2008

Bonjour,

ça fait plaisir de revoir malbrouck :) !

Peace !

Écrit par : larim | 12/01/2008

Si nous croyons au projet Européen comme j’y crois, nous ne devons pas craindre la confrontation populaire.

CHICHE !!

http://www.tousaversaillesle4fevrier2008.fr/

Écrit par : jean luc | 12/01/2008

J'ai voté oui en 2005, mais jene peux pas supporter l'idée qu'on fasse passer le texte au forceps. Tôt ou tard, l'histoire se vengera.

Écrit par : Hervé Torchet | 12/01/2008

MALBROUCK 's come back!!!!

Écrit par : skalpa | 12/01/2008

Beinh oui Skalpa ! Je ne pouvais quand meme pas regarder les bras ballants la triste tournure du débat collectif sur la toile ! ;-))

Alors oui je viens ici et là donner un coup de main aux bonnes volontés et il en faut !

Faut bien que quelqu'un se questionne sur le mystérieux commentaire de Monsieur Torchet (encore lui) qui ne trouve pas mieux de convertir son oui-ouisme en un ultime et irrépréssible nonisme de circonstance !! Que n'inventerais t'on pas pour figurer en bonne place de l'Antisarkozysme sans contenu ? Ca se bouscule tant au portillon qu'on y croirait presque ! ;-)

Et je m'interroge aussi grace au vaillant Jean Luc qui compte très sérieusement faire entendre parler de lui au Congrès de Versailles ! La démocratie ne se refuse rien !

Mais Jean Luc dites moi :

Si tout le monde est dans le déni démocratique après chaque scrutin et y compris par son interprétation personnelle à quoi sert de défendre le principe meme des élections ?

A quelle majorité fais tu référence et pour quel contenu idéologique ??

Pas de remise en cause de ton interprétation peut etre erronnée du Non ?

Pas de suite logique pour toi entre 2002, 2005, 2007 ?

(D'ici là que l'un d'entre eux nous sorte en scoop exclusif que le résutat des présidentielles fut truqué via les fameux votes électroniques et nous voilà sauvé des eaux !)

Pschiiit ! Plus de Le Pen, plus de Sarko !

Le vote non au traité ? C'était un plaidoyer en faveur de la Turquie voire meme de l'Iran à terme bien entendu !!

Des banlieues en feu ?? Que néni !! Il s'agissait d'un feu de la Saint Jean organisé par nos jeunes de banlieues très farceurs voulant célébrer l'ère écologiste du Vélib en nous débarassant généreusement des voitures si polluantes !

Sarko ?? Mais il s'agit de ce gagnant au loto qui fait une farce aux Français et bien entendu "il va falloir qu'il nous quitte maintenant" et qu'il rende sa place à la victorieuse Ségolène Royal !!

Bienvenue à Socialiste-Dysney-Land ! Venez y interprétez tous les résultats électoraux autrement ! ;-)))

Écrit par : Malbrouck | 12/01/2008

A ta santé Mireille comme dit l'un des commentateurs, Pictulo.

rue89

"Mamie" Mireille héberge les migrants de Sangatte

http://snipurl.com/1x9ik

Écrit par : patrice | 12/01/2008

En forme Malbrouck?

Écrit par : odm | 12/01/2008

Merci Maghnia. Longtemps que je n'avais plus écouté.

Pour Charlotte Gainsbourg ( le fil d'hier je crois),là, je connaissais pas.

Écrit par : patrice | 12/01/2008

Ecrit par : Malbrouck | samedi, 12 janvier 2008 20:12

Le vote non au traité ? C'était un plaidoyer en faveur de la Turquie voire meme de l'Iran à terme bien entendu !!




Bonsoir Malbrouck,

Vous pouvez expliciter ?


Le vote "non" a été il me semble du moins, de 55 %.

Sarko a été élu avec moins que ça (53).

Et vous le légitimez plus que le référendum.

Je ne vous comprends pas :-(

Écrit par : Gaëlle | 12/01/2008

Cherchez pas le successeur de Sarkozy il est là sous nos yeux.
http://www.bakchich.info/article2339.html

Écrit par : Phil | 12/01/2008

Magnia, en retour. Un parasite sur le son mais c'est synchrone, là. 68, année érotique, aussi.

La dame brune

dailymotion

http://snipurl.com/1x9mq

Écrit par : patrice | 12/01/2008

Voilà un blog sympa à connaître :

http://maester.over-blog.com/

A bientôt !

Écrit par : earthfreeman | 12/01/2008

Ecrit par : earthfreeman | samedi, 12 janvier 2008 22:55

Ah oui !

Saisi ici et là :

rue89

"Albanel , la pauvre . Bien qu'elle ait la meme voix a la radio que Laurence Parisot ,elle m' a fait trop marrer, d' apres le Canard : quand elle a su qu' on allait la noter d' apres le taux de frequentation des films français et qu'elle a dit
" ha bah d' accord , si on me rend responsable de tous les nanards que sortent les realisateurs français, bonjour .."

:-)


FRANCE. Un livre ébranle TF1 et dénonce ses rapports ambigus avec les journalistes.

Caroline Stevan - CF le temps suisse
Vendredi 11 janvier 2008

"Un troupeau de journalistes entassés sur une carriole, objectifs et micros dépassant du tas comme ailleurs les pattes ou les oreilles des moutons que l'on mène au marché aux bestiaux. Devant, à quelques mètres, en tenue de cow-boy sur un cheval blanc. «Allez, sur la charrette, et moi je vais chanter: Ah, ça ira, ça ira...», leur avait-il lancé avant de monter. Et tous de s'exécuter. La scène s'est déroulée en mai 2007 et illustre à merveille ce que beaucoup dénoncent comme une complaisance des médias français à l'égard de leur président. Un pamphlet publié jeudi enfonce le clou..."

http://snipurl.com/1x9p8


Mars and Co (co bel oeil)... (ou: un coup de barre, Mars...et ça repart...)

...et le club Le Siècle:

http://www.faits-et-documents.com/archives/118.pdf

La bobine de l'impétrant :

http://bp2.blogger.com/_tWuY2JFaPmg/R4eLozEaq-I/AAAAAAAABpo/-PMZpiNRew8/s1600-h/dominiquemars.jpg


Diverses choses:

http://www.wikio.fr/news/Dominique+Mars

Écrit par : patrice | 13/01/2008

Ecrit par : patrice | samedi, 12 janvier 2008 22:55

ça s'entend mieux..
mais ça s'entend moins bien
;-))))))))))

Écrit par : la fourmi | 13/01/2008

Quel boomerang le rappel de cette citation ampoulée, enflée, et puis piétinée quatre ans plus tard. Les propos des politiques n'engagent finalement personne et personne n'est là - à de rares exceptions près dont le billet du jour, mais sans pouvoir atteindre directement leur cible - pour le rappeler. Personne véritablement qui prenne au sérieux la tâche de confronter les actes des politiques à leurs déclarations, un peu comme devrait le faire une sorte de critique politique suivant la méthode de la critique médiatique, genre "Arrêt sur Images". Peut-être que si un "Arrêt sur déclaration politique" existait, qui convierait les politiques sur un plateau de TV non pas seulement à débattre, mais à s'expliquer sur le hiatus entre ce qu'ils ont dit et ce qu'ils ont fait, ce serait un petit pas pour eux et un grand pas pour la démocratie réelle. En outre, l'outil médiatique serait vraiment là au service d'un contre-pouvoir, certes, mais plus fondamentalement encore, à la recherche d'une compréhension plus étroite, pas nécessairement d'un accord, entre les citoyens et leurs représentants. En même temps, cela pourrait réduire les dérives que l'on constate ici. Le schéma de la communication politique est trop souvent celui d'un message d'un émetteur vers un récepteur, point-barre. Ce qui autorise à peu près n'importe quoi. Les citoyens sont en droit de se demander s'il y a vraiment un pilote dans l'avion.

Écrit par : néoffite | 13/01/2008

pour vous patrice
la plus belle (à mon goût)

ça
http://www.youtube.com/watch?v=GX7Kg39E3Co

ou ça
http://www.youtube.com/watch?v=FwFSFYd6c3M&feature=related

je ne suis pas très sûre du son.. vous me direz

Écrit par : Maghnia | 13/01/2008

Il est possible si on se mobilise d'obtenir un référendum, il suffit que les parlementaires de gauche votent NON, au nom de la démocratie, et non qu'ils restent sagement couchés chez eux, à la niche.

Tout est expliqué ici, avec les propositions d'action concrètes :
http://www.levraidebat.com/article-7335151.html

A diffuser massivement !

Écrit par : Benji | 13/01/2008

En forme Malbrouck?

Ecrit par : odm | samedi, 12 janvier 2008 21:55

Retour à Champignac ?

Écrit par : urbain | 13/01/2008

Urbain ?
Je te salue !
Meilleurs Voeux !

Écrit par : odm | 13/01/2008

Gaelle

J'essayais justement avec un peu d'humour de rappeler le contexte politique de l'époque et je continue à penser que la gauche française s'est fourvoyée dans l'interprétation du NON !

Je me souviens que le référendum a donné lieu à un débat national surréaliste et fabriqué sur des stéréotypes autour desquels les médias ont brodé un élan démocratique participatif sans précédent !

Je continue à dire qu'on n'a strictement rien compris aux raisons profondes du non !

On a fabriqué l'idée que les français étaient soudainement et miraculeusement férus de politique et hyperconcernés par la question européénne !

Je n'ai jamais cru à cette propagande et je garde surtout en mémoire le fameux débat sur TF1 entre un Chef de l'Etat en totale perte de vitesse et déconnecté des préoccupations concretes des citoyens ! Le dialogue de sourds dans ce débat fut éloquent tant chaque français posait dans cette émission des questions de....pouvoir d'achat, des questions propres à la politique nationale...

Ce non comme tant d'autres lors de référendum en cours de mandat a été en grande partie un non à l'enddroit du gouvernement Raffarin et compagnie !

Un non contestataire dans la droite ligne du non à Jospin via le vote Lepéniste !

J'avais observé alors un mouvement profond de gronde nationale !

J'avais appellé ça le nonisme tranversal français en écho parfait au lepénisme transersal français ! Le meme mouvement contestataire de gronde et de fronde nationale !

Sarkozy ne s'y est pas trompé car il a construit sa stratégie de conquete sur ce nonisme transversal en se positionnant déjà dedans et dehors tel le seul représentant transversal d'une RUPTURE !

La gauche arrogante quant à elle a interprété ce non tel un plebiscite en sa faveur ! Tel un vote idéologique gauchiste !

C'est la plus lourde erreur d'analyse de la gauche SURTOUT parceque ça révélait déjà qu'elle n'avait strictement rien analysé du choc de 2002 !! C'est doublement condamnable et ça explique parfaitement la défaite de 2007 !

La gauche a d'ailleurs continué à se planter avec sa mauvaise analyse de la crise du CPE !!

Idem pour les banlieues etc...

J'observe donc que dans ton commentaire tu sembles avoir été intoxiqué par la propagande médiatique qui consiste à comparer le résultat d'un vote référendaire au résultat à un vote présidentiel !

Ces votes n'ont rien de comparable ni dans le contenu ni dans l'interprétation car justement tout les oppose : l'un fut un vote de contestation du système et l'autre fut un vote d'adhésion à l'homme qui a incarné habilement l'anti-système !

Ton propos me rappelle la moquerie de Guy Birenbaum à mon égard lorsque face à mon utilisation appuyée du concept de TRANSVERSALITE il s'est pensé très drole en ironisant par le qualificatif "longitudinal" !

Chacun aura pu apprécier la brillante analyse de notre ami éditeur-bloggueur !!!

En tous les cas Sarkozy lui avait bien compris le morcellement politique dans la socièté française et la fin du classique et rétrograde affrontement idéologique droite/gauche dans l'esprit des français qui eux vivaient de manière transversale les problèmes en renvoyant dos à dos les politiques de Jospin et de Raffarin !!

Sarkozy avait compris que seules les thèmatiques populistes transversales étaient la seule stratégie de conquete du pouvoir et il a utilisé avec génie le poste de ministre d'Etat de l'intérieur pour incarner la thèmatique sécuritaire portant en elle de manière TRANSVERSALE toutes les sortes de peurs et d'angoisses cumulées !

Sarkozy avait entendu que dans le non au traité il y avait toutes les projections d'angoisses et de peurs cumulées et relatives à la mondialisation dont la dilution dans une europe à taille exponentielle permettant au plombier polonais de venir envahir nos entreprises contre un bas salaire (symétrie parfaite avec la contestation des jeunes blancs diplomés contestant le bas salaire promis aux bougnouls non diplomés des banlieues via le CPE) !

Sarkozy a eu l'oreille très fine et avait compris que dans tout pays en crise s'installe TOUJOURS une crise d'identité basée sur le très naturel réflexe de survie idententaire et qu'en écho à l'avertissement de 2002 il tenait là LE RESSORT POUR LA CONQUETE DU POUVOIR !!!

Seule Ségolène Royal contre tous avait eu la meme intuition et sur la meme logique TRANSVERSALE d'ouverture au centre a bien failli remporter la mise si elle avait eu le soutien formel de François Bayrou pendant le second tour et qui lui aura préféré gelé sa dynamique orangiste en se révant le candidat anti-système de 2012 !!

Bref sur quelle analyse politique prétends tu que le vote référendaire et le vote présidentiel puissent etre à comparé de manière si sommaire ????

Écrit par : Malbrouck | 13/01/2008

Concept de transversalité qui lui seul m'avait permis d'affirmer qu'il ne fallait pas raisonner à l'ancienne ou en terme de clivages classiques droite/gauche !

Ce qui m'avait en cohèrence d'analyse permis d'affirmer que Sarkozy prendrait les 10 points à Le Pen dès le premier tour par mon autre concept dit du contournement Lepéno-populiste !

Il m'était donc aisé de vous fournir ici meme bien à l'avance le résultat de 10% à la virgule de Jean Marie Le Pen !

Et je ne devais cette analyse qui s'est révélée juste qu'à l'analyse du nonisme transversal que j'avais perçu lors de ce fameux référendum et ce dans le droit fil du lepénisme transversal observé lors du choc de 2002 !

Je revendique donc une cohèrence d'analyse que ça plaise ou non !

Le principe de réalité étant par nature implacable voire cruel n'est ce pas ?

Je ne saurais toujours pas ce qu'il serait advenu si l'un des candidats de gauche avait tenu compte de mon analyse en temps et en heure !

Et comme chacun d'entre vous ici je dirais que l'analyse politique d'un citoyen n'a aucune espèce d'intéret pourvu que chacun s'accorde alors à dire et reconnaitre que la démocratie n'est que fantasme et parodie ! ;-))

Écrit par : Malbrouck | 13/01/2008

Ecrit par : Malbrouck | dimanche, 13 janvier 2008 13:00
"Ces votes n'ont rien de comparable ni dans le contenu ni dans l'interprétation car justement tout les oppose : l'un fut un vote de contestation du système et l'autre fut un vote d'adhésion à l'homme qui a incarné habilement l'anti-système !"



Tout à fait d'accord là dessus Malbrouck, le "non" fut un rejet des élites, de nos élites. On ne les a pas estimées aptes à nous représenter à plus grande échelle qu'est l'Europe.
Le plombier polonais ne fut qu'une création médiatique...



"Bref sur quelle analyse politique prétends tu que le vote référendaire et le vote présidentiel puissent etre à comparé de manière si sommaire ????
"


Je ne me base sur aucune analyse Malbrouck, je rebondissais seulement à vos propos.
Un vote étant un vote, comment légitimez vous plus les 53 % ayant élus Sarko que les 55 % rejetant le TECE ?
Un bulletin n'aurait donc pas la même valeur selon vous suivant qu'il vote pour "un homme" ou qu'il vote pour un concept ?

C'est en ce sens que je ne comprends pas vos propos...

Écrit par : Gaëlle | 13/01/2008

Gaelle

Je respecte ton désintéret pour la chose politique ! C'est plutot barbant et on ne s'improvise pas théoricien de la chose politique !

Comme chacun aura pu le constater je suis théoricien de la chose politique et seule cette passion de toute une vie m'a permis de vous offrir gratuitement et bénévolement la seule analyse politique qui se sera avérée la plus juste de toute la blogosphère !

Je n'en tire ni orgueil ni interét quelconque ! Chacun ses hobbies ! Les uns vendent des livres, d'autres font du jardinage et quelques illuminés comme moi ne passent leur temps qu'à faire de l'analyse politique ! La politique est un art très vulgaire crois moi !

Je comprends donc parfaitement que malgré mes très longues explications qui précèdent tu me reposes exactement la meme question initiale car forcément tu ne peux avoir saisi la réponse politique faite à ta question !

Tu continues à comparer deux résultats jusqu'à les opposer dans ton esprit alors meme que toute ma démonstration s'appuie sur l'idée que les 55 ou les 53 % disnt EXACTEMENT LA MEME CHOSE dans une dialectique complexe à savoir ; NON AU SYSTEME = OUI AU SEUL CANDIDAT AYANT SU INCARNER L'ANTISYSTEME !!

Meme si je te le réécris 46 fois tu n'es heureusement pas conditionné ou formaté pour le lire puisque tu es totalement vierge à l'évidence de la cynique et barbare culture de la chose politique !

Bref parles nous plutot de tes hobbies personnels car ça me génerait qu'on continue à ennuyer tout le monde avec des questions politiques qui par nature n'intéressent qu'une poignée de passionnés farfelus !!

As tu des nouvelles de la sublime Carla Bruni dont tout me dit que la horde aurait pour mot d'ordre pavlovien de la décrire comme non sublime ?

Écrit par : Malbrouck | 13/01/2008

Ecrit par : odm | dimanche, 13 janvier 2008 12:42

Eh oui , la fête est finie ( ce qui me donne l'opportunité de souffler un peu) et le printemps n'est plus très, où j'espère te revoir en ce jardin .

Écrit par : urbain | 13/01/2008

"on ne s'improvise pas théoricien de la chose politique !"

il semble qu'à Champignac ce statut relève non pas l'improvisation mais de la méthode Couet .

Écrit par : urbain | 13/01/2008

Les chiens aboient et la caravane des ARCHIVES AVEC ANALYSE PRECISE passe !!

Autrement dit les paroles des libraires à coté de la plaque volent et les écrits des théoriciens restent !!

Le principe de réalité s'impose de manière implacable et parfois cruelle à tout etre !

C'est ainsi : les faits sont tétus !

;-))

Écrit par : Malbrouck | 13/01/2008

Malbrouck.. urbain.. // urbain.. Malbrouck

Yaouh!!

http://www.youtube.com/watch?v=iC5eMh1FuaU

Écrit par : Maghnia | 13/01/2008

Bon.

Et si on parlait du reste.

Par exemple, Mon Tricot. Ca pourrait faire consensus non ?

http://journaux-anciens.chapitre.com/MON-TRICOT.html

Écrit par : patrice | 13/01/2008

@ Urbain, bloavez mad à vous,

Les conseils ont été bons et les cadeaux appréciés.

Écrit par : Gaëlle | 13/01/2008

Ecrit par : Malbrouck | dimanche, 13 janvier 2008 15:20

Je ne crois pas que nous ayons la même définition du mot "politique"...d'où les incompréhensions réciproques.

Écrit par : Gaëlle | 13/01/2008

Donnez, donnez moi?

Écrit par : skalpa | 13/01/2008

Juste un petit mot pour vous inviter à aller voir mon blog photo !
http://onepicture-oneday.skyblog.com/

Écrit par : Quentin Dachy | 13/01/2008

Gaelle

Je n'ai évoqué aucune incompréhension pour ma part de ton "analyse" politique du référendum !

Je trouvais sommaire ta hasardeuse comparaison entre les deux résultats qui dans ton esprit comme dans tant d'autres ont été totalement incompris jusqu'à expliquer toutes les erreurs d'analyses politiques fatales qui ont conduit la gauche à sa défaite !

Le non au référédum n'a jamais signifié un oui à la gauche !

C'était un non contestataire, réactionnaire, populiste et donc à 55% déjà Sarkozyste !!

Je reste meme surpris que Sarkozy ait donc perdu deux points en cours de route !

La politique n'a qu'une seule et unique définition : la bonne stratégie pour conquérir le pouvoir ! Tout le reste n'est qu'illusion démocratique que je laisse bien volontiers aux citoyens !

;-))

Écrit par : Malbrouck | 13/01/2008

Ecrit par : urbain | dimanche, 13 janvier 2008 15:14

Couet c'est une contraction entre Coué et Cauet ?

-------------

Ecrit par : Malbrouck | dimanche, 13 janvier 2008 16:51

La politique c'est l'art de choisir entre deux inconvénients.

Je te rejoins sur ce point : "Le non au référédum n'a jamais signifié un oui à la gauche !"

Le lisier ne peut pas comprendre.

Écrit par : Serval | 13/01/2008

Tous mes voeux à tous pour 2008!
Si vous voulez retrouver un peu de mes pensées; allez sur le post où je m'exprime quelquefois modestement!
Je ne suis point déçue par N.SARKOZY car je n'ai jamais cru en lui!
La droite traditionnelle a fait une sacrée erreur de casting!
N. SARKOZY eût excellé à HOLLYWOOD!
Il a fait de la France une République d'Opérette, un Monaco bis ou encore un Hollywood bis!
Encore tous mes souhaits réitérés!
http://www.lepost.fr/perso/valy1974/

Écrit par : SYLVIE | 13/01/2008

Ecrit par : Malbrouck | dimanche, 13 janvier 2008 16:51
Je reste meme surpris que Sarkozy ait donc perdu deux points en cours de route !


A tel point que vous justifiez sa position (ou pôle position)?
D'élu sans contexte ?

(et c'est sans doute parce que je ne suis pas de gauche que nous avons avons du mal à nous comprendre)

Écrit par : Gaëlle | 13/01/2008

Gaelle

Je ne crois personne ni à gauche ni à droite puisque j'observe ces clivages telles de géniales fabrications de gadgets de croyances destinées aux populations ! Pour occuper le badaud et remplir le vide !

Que tu te saches non de gauche je suis donc tout à fait pret à le concevoir ! ;-))

Qu'appelles tu "justifier" la position de Sarkozy ???

C'est SEUL le Conseil Constitutionnel qui justifie et reconnait la légitimité du scrutin démocratique voulu et désiré par le peuple souverain !!

Que viens je faire là dedans ??? Je ne suis pas encore atteint de démocratite aigue pour m'imaginer une seconde avoir un quelconque pouvoir dans toute cette salade !

Je me limite au voyeurisme et à la décortication analytique de la parodie !

Sans autre objet que l'analyse ! Je suis un passionné de la comédie ou de la tragédie humaine !! Je préviens le spectateur que le film est conçu pour finir mal en toutes circonstances !! Une mécanique captivante crois moi ! J'en suis à la millième rediffusion et le suspense reste intact à chaque coup !

Écrit par : Malbrouck | 13/01/2008

Que viens je faire là dedans ??? Je ne suis pas encore atteint de démocratite aigue pour m'imaginer une seconde avoir un quelconque pouvoir dans toute cette salade !



Arff...
Les mots et les écrans volent...

Écrit par : Gaëlle | 13/01/2008

Gaelle

Pas question de vouloir te faire de la peine et si tu crois à ton pouvoir de citoyenne électrice grand bien te fasse !! ;-)

C'est en celà que mon analyse s'adresse plutot "aux initiés" qui eux ont pleine conscience que "le jeu démocratique" est verrouillé et qu'il n'existe de "victoire politique" que dans l'adhésion à la bonne stratégie de conquete du pouvoir et donc au bon diagnostic de départ sur lequel s'appuiera la bonne manipulation des foules !

Le contenu programmatique ou autre faribole n'ont jamais eu aucune sorte d'intéret à mes yeux !

La politique n'a pour objet que la gestion de la violence ou de la barbarie humaine et je porte donc interet à analyser comment des généraux et des élites parviennent à organiser et controler tout ce bazar !!

Autrement plus passionnant que de porter interet aux agitations démocratiques citoyennes s'étripant sur les concepts fabriqués de libéralisme ou autre fadaise !

Chacun son truc ! ;-))

Écrit par : Malbrouck | 13/01/2008

Ecrit par : Malbrouck | dimanche, 13 janvier 2008 18:10


"La politique n'a pour objet que la gestion de la violence ou de la barbarie humaine et je porte donc interet à analyser comment des généraux et des élites parviennent à organiser et controler tout ce bazar !!"

C'est là que je ne vous comprends pas.

Écrit par : Gaëlle | 13/01/2008

Gaelle

Je décris une machine de guerre au sein delaquelle je déclare forfait total et absolu et au nom de quoi j'affirme haut et fort ne posséer aucune espèce de forme de pouvoir quelconque ! Je m'autodéfinis tel un pion qui n'a que comme ultime forme d'expression sa capacité à décortiquer lucidement le système jusqu-à en comprendre la mécanique !

Pour ta part tu revendiques un pouvoir citoyen au sein d'un système que comme avec tant d'autres tu critiques au titre de pouvoir le changer ! En toute bonne foi !

Or toute ma thèorie s'appuie justement sur l'idée que le système n'a que pour seul moteur l'illusion démocratique du pouvoir de changement que possèderait le citoyen !! Une affaire qui marche donc plutot bien ! ;-))

Je suis hors jeu, hors concours, hors compétition et c'est en cela qu'on ne parle pas la meme langue !

On ne fonctionne pas sur les memes croyances ! Rien de grave crois moi !

Écrit par : Malbrouck | 13/01/2008

"La politique n'a pour objet que la gestion de la violence ou de la barbarie humaine et je porte donc interet à analyser comment des généraux et des élites parviennent à organiser et controler tout ce bazar !!"

C'est là que je ne vous comprends pas.

Ecrit par : Gaëlle | dimanche, 13 janvier 2008 18:41


Ah bah, c'est plus clair et ça me permet de saisir mieux le contenu de tous les commentaires passés de ces derniers mois. Après, on fait, ou non, sienne cette définition. Mais y a rien à comprendre.

Écrit par : patrice | 13/01/2008

Libération ce jour.Un commentaire de l'article:

Bush se pose en défenseur du Golfe face à l'Iran d'Ahmadinejad

JadotA LFET++ écrit :

Le fléau est tenace. Après avoir plombé les Etats-Unis, l'Afghanistan et l'Iraq, le voilà prêt à couler aussi l'Iran. Quelle santé ! Dimanche 13 Janvier 2008 - 17:10

-:)))

Y doit surement être nourri aux plantes transgéniques !

Écrit par : patrice | 13/01/2008

allez bonne semaine à tous et n'oubliez pas
EnRagez Vous
(plus d'infos où vous savez!)
see ya!

Écrit par : skalpa | 14/01/2008

Fillon, Le Monde,TVA sociale...:"non, non,non...tout va bien..." (à la louche).

Christophe B(en commentaire):

"S'il en parle, c'est que ca va venir...!"

Écrit par : patrice | 14/01/2008

Recycler ses déchets ?
Un geste citoyen !
voir pseudo

Écrit par : odm | 14/01/2008

Pas gentil, gentil, José, de souligner ainsi à gros traits les changements de cap du Minibush. Tu veux te choper une salve des Sarkoholics (anonymes), ou bien?

Il y en a un autre en forme de tête à queue, dans l'actu de ce matin:
Police de proximité, le retour!!!! Soit le Minibush réagit dans la journée, soit il mange gentiment et consciencieusement son borsalino....

Mais il y a surtout un autre mensonge qui lui étire le nez et qu'on ne soulignera jamais assez: contrairement à toutes ses promesses (sauf celles faites à ses copains du Medef), le Minibush n'a rien fait pour le pouvoir d'achat des français! RIEN! NADA! QUE CHI!

Écrit par : etrun | 14/01/2008

Ah bah, c'est plus clair et ça me permet de saisir mieux le contenu de tous les commentaires passés de ces derniers mois. Après, on fait, ou non, sienne cette définition. Mais y a rien à comprendre.

Ecrit par : patrice | dimanche, 13 janvier 2008 19:42

Beinh oui cher Patrice ! La pédagogie ne sert à rien et pendant plus d'une année j'ai tenté de conscientiser en vain !

Le citoyen est conditionné, par la machine de guerre que je décris, à remplir le temps vide démocratique en critiquant le pouvoir (moteur du système) et quelle ne fut pas mon horreur lorsque j'ai eu à découvrir que l'économie de guerre a doté nombre de ménages, de foyers en ordinateurs pour que tout citoyen puisse "parler" dans la machine !!

On appelle ça l'accès libre et illimité à internet !

On a dépassé la fiction et si tu as le malheur d'expliquer à tes contemporains qu'ils participent eux memes chaque jour au pretexte scientifiquement organisé de la parodie démocratique tu risques gros tant on est parvenu à les convaincre qu'ils critiquent selon leur bon vouloir et en totale liberté voire en pleine subversion révolutionnaire !!

Ca devient presque un film comique ! Les élites ont compris que l'égo le remporterait sur la raison ! Système infaillible et de génie reconnaissons le !

C'est intéressant d'analyser comme chaque citoyen se raccroche becs et ongles à l'illusion de pouvoir qu'il est convaincu de posséder jusqu'à devenir agressif si vous avez le malheur de vouloir lui démontrer qu'il n'a aucune forme de pouvoir et qu'il est totalement manipulé (au sens totalitaire le plus sophistiqué ! La rolls du totalitarisme que le système démocratique occidental ) !

C'est d'ailleurs là que ça devient intéressant PUISQUE le fait que le citoyen véxé démente cette réalité absolue DEMONTRE qu'il est parfaitement et totalement conditionné à s'imaginer et se fantasmer libre ! Il annule par là meme tout contenu critique cohèrent au pouvoir puisqu'il lui reconnait ses fausses règles démocratiques en échange de l'exercice pathétique de l'expression d'un égo !

Pour rien au monde le citoyen incarcéré ne remettra en cause son illusion de pouvoir et par là meme offre gage d'allégeance à la machine de guerre !!

Si je fus cynique je banderais ! ;-)))

Écrit par : Malbrouck | 14/01/2008

en effet, reconfigurer son logiciel, ça a du bon

ah que c'est bon d'avoir un viux copain !

description ou prescription zate iz ze incarcération

Écrit par : carlos | 14/01/2008

Carlos

Et puisque ça te passionne je vais te faire une confidence : c'est le jour où j'ai décidé de rendre au pouvoir le faux pouvoir qu'il me remettait que j'ai ressenti pour la première fois de ma vie ce que pouvait bien signifier l'idée de pouvoir !!

C'est du RIEN ABSOLU que naissait alors un TOUT, là où ceux qui continuent autour de moi à se penser un tout me paraissent de plus en plus un RIEN ABOUTI !

Négocier avec le pouvoir sur les modalités et les conditions d'incarccération m'est apparu bien plus productif que d'annoncer au pouvoir que je puisse avoir été suffisament libre pour pouvoir le remettre en cause !

J'inquiète paradoxalement davantage le pouvoir en lui affirmant que je ne désire pas le faux pouvoir qu'il me donne là où je le rassurais chaque jour davantage lorsque je claironnais à qui voulait l'entendre que je croyais dur comme fer à mon supposé pouvoir citoyen !!

Je suis bien entendu ouvert à toute offre et comme je suis bien le seul citoyen à renoncer à toute forme quelconque de vélléité de pouvoir démocratique j'attends toujours d'obtenir par tout moyen qui conviendra une rente exceptionnelle à titre unique de non-pouvoir absolu ainsi qu'une geole confortable à moindre frais possible : MERCI D'AVANCE !

En raclant les fonds de tiroirs il y a bien quelques actionnaires boursicotteurs qui entendront ici ou là ma modeste requete !! Tant que la machine tourne !

Je promets toute discrètion ! ;-))

Écrit par : Malbrouck | 14/01/2008

http://www.youtube.com/watch?v=K-D7Dy_bEZ0

Écrit par : tirelipimpon | 14/01/2008

Que veux tu malbrouck, on est de cette génération:

http://www.youtube.com/watch?v=olpMnLx2yF0

Écrit par : carlos | 14/01/2008

C'est du RIEN ABSOLU que naissait alors un TOUT, là où ceux qui continuent autour de moi à se penser un tout me paraissent de plus en plus un RIEN ABOUTI !


donc:
A crit qu'il est un Tout
en cela il est un Rien, d'après B u

B se croit un Rien
donc qu'il est un TOUT, d'après lui-même

Or le but de l'existence est d'etre un RIEN, d'après B

DONC A a raison selon B, alors que B dit que A a tord de se croire un TOUT, car en cela il est un Rien, but suprême de l'existence d'apres B.

Donc B a tord de se croire un Rien, et en cela de s'éprouver TOUT,
car d'apres son raisonnement, le but est d'etre un RIEN pour etre un TOUT, mais cela est possible en se croyant TOUT.

se croire TOUT mène au RIEN
se croire RIEN mène au TOUT
or
le but est d'etre RIEN, d'apres B
donc A a raison dans la logique de B

Ainsi est démontré la non consistance logique du raisonnement de B

cqfd

Écrit par : carlos | 14/01/2008

Carlos

Ta grille de lecture te condamne à matérialiser et donner le contenu qui te sied à ce que tu perçois etre le rien et à ce que tu perçois etre le tout ! ;-)

Depuis le RIEN c'est à dire depuis le SUBLIME VIDE de l'existence tu percevras ENFIN ce qu'est le TOUT c'est à dire LE RIEN ABSOLU EXTRAORDINAIRE DE LA VIE !!

Débarasses toi des inutiles croyances qui ont aveuglé ta perception des choses !

Pas surprenant cependant que tu remplisses de tes croyances le néant sublime ! ;-)

Depuis le TOUT c'est à dire depuis le remplissage de tes angoisses du vide par tes croyances fabriquées tu ne parviendras qu'au RIEN ABOUTI (la liberté assortie de solitude et de frustrations) qui ne te permettra jamais de voir le RIEN ABSOLU ET MERVEILLEUX DE TON EXISTENCE !

Du rien tu admireras paisiblement le tout c'est à dire le rien !

Depuis le tout tu ne subiras que les affres torturés, angoissés, anxieux de ta vertigineuse peur du vide ou du rien de l'existence !

Regardes toujours le vide absolu et apaisant depuis le sous sol du néant au lieu de t'aventurer vers le Tout haut de la montagne de tes angoisses duquel tu n'observeras qu'un rien vertigineux abouti !

CQFD !

Écrit par : Malbrouck | 14/01/2008

cqfd

Ecrit par : carlos | lundi, 14 janvier 2008 15:22

R.I.P.

Écrit par : Sim | 17/01/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu